UA-65882359-1

23/06/2017

La dose d'humour bibi si british d'Elisabeth II

Sa Majesté la Reine n'a pas  le droit de s'exprimer.

Pourtant Queen Elisabeth II sait parfaitement communiquer ses  messages !

Tenez le pour dit. Elle goûte peu le crime de lèse-majesté. L'impolitesse, quoi.

Elle avait refusé de recevoir en retour, chez elle, François Hollande qui s'était comporté comme un goujat lors de sa royale visite parisienne. Un malpoli qui la laissa moisir....debout.

Le (la?)  maire de Paris n'était pas en reste: Anne Hidalgo la choqua elle aussi.

La reine vient de critiquer récemment l'impolitesse des dirigeants chinois en visite par un "off" très "on" puisqu'une caméra trainait par là,  "comme par hasard";

On croit savoir qu'elle n'est pas très favorable non plus  à l'accueil plein pot du dingo d'outre atlantique, le twitos golfique nommé Trump....

                              LE COUVRE-CHEF TENDANCE UE COMME MESSAGER

gb,queen elisabeth,elisabenth 2,chapeau,bleu,ue,dress code,humoir britanniqueHier était jour d'éclat de rire, au Royaume-Uni, quoique un peu désuni en ce moment.

Alors que son Altesse Royale devait lire le discours du Trône écrit par la hard brexiteuse locale, Theresa May

Soit une perspective pas  "exiting"du tout que  de citer la hardeuse de Downing Street

.....la titulaire en chef du Trône a opté pour une tenue des plus .....européennes  !

 

 La tendance UE version Buckingham c'est :

-un ensemble bleu roi

- un bibi  de la même couleur  agrémenté de fleurs, couleur jaune genre... étoile du

....drapeau européen :

Chapeau l'artiste !

 Elisabeth II  tellement tenue par son devoir de réserve,  par le protocole est  si libre, si drôle !

Et clairement non brexiteuse, elle. Ni hard. Ni soft.

Juste trolleuse en habit bleu pétrole! Mais surtout , sans le dire. Chut...

 

                                                      Sylvie Neidinger

 Capture.GIF

   oui géniale !

 

 

 

25/01/2012

Au Bourget, le PS s'habille de bleu

La couleur bleue s'invite au débat !

Les commentateurs du premier meeting de François Hollande, au Bourget ce 22 janvier  ont souligné sa pugnacité et l'enthousiasme de la salle, donnant une note globalement positive à la prestation. Et un bon décollage du candidat socialiste.ps,ump,hollande,bourget,bleu,neidinger,code couleur,france,joly,mélenchon,bonnet,poing et rose


Peu ont relevé ce petit détail...d'une importance majeure: l'abandon du code couleur rose pour le bleu.

Le rose, couleur   des filles et de l'efféminé accompagne le parti socialiste depuis sa création à la suite de la SFIO.

Le « poing et   la  rose » image conçue par l'illustrateur Marc Bonnet apparaissait sur les premiers tracts officiels diffusés dès 1971.

L'emblème plaçait ce parti clairement dans le champ d'une gauche pure et dure  mais juste un cran en dessous dans la symbolique du « un peu moins ».
Le message induit est  un poing fermé donc en action de combat mais adouci au profit d'une fleur jolie et fragile.
Idem : la couleur rose appartient clairement à l'univers de la gauche mais sans être rouge communiste. Juste un cran en dessous dans le code couleur.


Cette logique sera appliquée par François Mitterand pour conquérir le pouvoir suprême.
Il créé le programme commun d'union de la gauche (liant un PC rouge à un PS...  moins rouge )  qui ralliera au final en 1981  les suffrages majoritaires du pays.

BLEU HOLLANDE POUR UN LARGE SPECTRE POLITIQUE

En 2012, le candidat officiel du PS opère sous nos yeux une mutation profonde, révolutionnaire.


François Hollande - au prénom également bien venu- adopte carrément en fond d'écran du premier meeting  le bleu, couleur de la droite UMP et du « bleu marine -Le Pen » Et ce dès le départ, dès le premier tour.

Une manière d'aller chercher ses électeurs potentiels bien au-delà de son champ de gauche directement  sur les terres  du centre à l'extrême-droite, seul rassemblement propice à gagner une élection présidentielle en France. Il avouera être personnellement  issu d'un milieu conservateur. Un discours rose mais enveloppé de bleu.


Eva Joly devra en avaler son chapeau -ou plutôt ses lunettes...- J L Mélanchon ne manquera pas de stigmatiser une campagne pas assez à gauche mais ils se rallieront probablement  à l'argument, l'important pour eux étant au fond une victoire de la dite gauche.


Le bleu, couleur de la droite conservatrice, depuis la Chambre dite « bleu horizon » en 1919, le bleu-nation, semble à ce jour, à trois mois des élections, la couleur gagnante de la campagne présidentielle française !

Sylvie Neidinger

photo capture d'écran

ps,ump,hollande,bourget,bleu,code couleur,france,joly,mélenchon,bonnet,poing et rose