bayrou

  • 2014-French circus politicus

    Imprimer

     La droite de la  droite court après l'extrême-droite.

    Laquelle court après l'électorat de la gauche. Puisque le vote ouvrier lui  est déjà acquis. Mais pas seulement.  Celui du petit commerçant & artisan. Les médecins s'y mettent. Les retraités. Les chefs d'entreprise. Les....Les....Les....

    Marine navigue et avance sans ramer.

    L'extrême-gauche s'est boboïsée. Comme toute la  gauche d'ailleurs. Curieux mélange dans un habit vert, de collectivistes, de néoconservateurs atlantistes libéraux communautaires et de sectateurs sociétaux en interne. Sécateurs aussi.

    Telles les mélenchonneries, productions audiovisuelles de Mélenchon, chef des bobos très  tendance 1789 qui coupe et cloue au pilori  par ses paroles ou  tweets également très   1792 avec sa Terreur langagière.

    Des paroles qui tuent ses interviewers et les autres dont Angela Merkel. Mais  ne restent que des paroles de papier. Des moulins à vent tels ceux que l'on observe en  Espagne chez Don Quichotte. Ou en Hollande.

                                     CIRCUS POLITICUS

    En Hollandise justement les différents canaux du Ps ont été canalisés. Ils ne débordent plus. Plat pays. Ils frondent: juste  un épiphénomène de retour de marée. 

    En Hollandise, l'emballage ne correspond pas au contenu. Il ose même se présenter en 2014 comme.... social démocrate là où il idéologise à mort. Pas de réforme de l'état public qui creuse les déficits. Typique: la journée de carence ré-instituée pro-fonctionnaire.... Il charge la barque  du secteur entrepreneurial, marchand ou privé, celui qui dégage les marges. Hausses à la SNCF, EDF, pour tous.Taxes. Taxes.

    En Hollandise gouverner c'est taxer. Ceci dit Sarko avait démarré...

    En Hollandise, la  monarchie républicaine institutionnelle perdure. La réforme n'en est pas une.

    Si: une réformette des... femmes fut observée en 2014.

    Après Valérie, la première Dame de France non mariée (licenciée, elle dira "merci") Julie, désormais première  Dame à mi-temps, de nuit, qui vient dormir à l'Elysée. Officieuse officielle.

    Anormale normalité. Normale anormalité.

    Léonarda heureusement n'est pas ré-apparue pour retrouver son Léonardo...

     Noël 2014, François Hollande, toujours illisible (ou idéologue) a (volontairement) oublié de souhaiter de bonnes fêtes au pays, alors qu'il l'avait fait pour l'Aid récemment. Quid? Que comprendre ?

    En Hollandise, le Ps, parti au pouvoir fond comme neige au soleil. Chaque élection, depuis la présidentielle le squelettise.

    Jusqu'où la cure d'amaigrissement ?

    A la droite du Ps, Manuel Valls, le premier ministre   adore rappeler ses origines espagnoles sinon catalanes  paternelles mais  masque, vérouille  ses origines suissesses maternelles, Luisangela Galfetti, du Tessin.  Question: vu de Matignon être helvète est-il une tare?

    Les médias français  ce puissant 4ème pouvoir allant vite en besogne baptisent déjà roi Manuel. Ils décident de l'échiquier.

    Manuel Valls se voit, se vit en présidentiable. Il dit aimer  les gens de droite. Car la présidentielle appartient à celui qui rassemble tous les bords. Toutefois, sa droite géographique à lui reste ...le centre puisqu'il est socialiste. Problème.

                                UMP SANS FONDATION

    Le centre est ce point originel qui détermine tout le spectre politique hexagonal. Un infiniment petit théorique qui n'existe pas en réel. Un point zéro autour duquel tout se construit.

    Si, dans le fond, ce point de base est fort  bien  incarné par... François Bayrou, le béarnais solitaire, roi de Navarre et  de toutes les campagnes. Un coup à gauche, un coup à droite. Le tournis. Tournicoti, tournicotons: la définition du  ...pragmatisme ?

    A la droite du centre, le centre droit. Les UDI qui  en 2014 reconstruisent calmement leur maison après avoir quitté l'UMP.

    A la droite du centre droit...l'UMP, parlons-en.

    Elle s'est donnée en novembre dernier un chef mal élu en pourcentage.

    Un CHEF qui se rêve en Napoléon le corse. Et n'aime pas les bébés Chirac.

    Juppé et Fillon veillent au grain.

    Le "sarkophage", dans son étymologie antique est une  pierre qui absorbe la chair fraîche (sarcophage) Ici Sarkozy n'a pas les franches coudées pour dégommer toutes les têtes qui dépassent ou pour absorber.

    La maison UMP va mal. Pour se reconstruire, elle doit passer par la phase (re)Fondation. En  refusant de faire son bilan des années sarkozistes, elle se refuse de facto sa reconstruction sur des bases saines.

                            LE PARTI DES  RAZLEBOLEURS

    Les déçus du sarkozisme (cf cette personnalité très clivante qui se cherche des ennemis en permanence) ont voté François Hollande.

    Les mêmes, déçus du hollandisme (pire président élu à croire les sondages) observent désormais avec beaucoup d'attention....

    Marine Le Pen qui monte, qui monte , portée par les flots, avec ses deux plus jeunes députés de France.

    Des vanne ont cédé. Une large frange de l'électorat voit moins le FN sous son ancienne image de parti de la séparation ou du racisme.

    Il devient le parti des rasleboleurs. Et là, cela fait du monde !

    Alors quid du cyclus-quelquefois circus- politicus en 2015?



     

                                                            Sylvie Neidinger

                                                                 

  • Panne générale: court-circuit des courants du Parti Socialiste... au pouvoir

    Imprimer

    Les français assistent médusés à une sorte de décomposition des forces gouvernantes.

    A force de mélanger les courants faibles et les courants forts: court-circuit général chez les socialistes!

    *François Hollande en décorant ce mercredi Manuel Valls  ne peut s'empêcher de lui glisser des paroles acides. Signe plutôt inquiétant. Une décoration normalement cela valorise !!! Un peu pervers, non, de dézinguer en remettant la grande-croix de l'ordre national du Mérite...

    Ah bon le premier ne s'entend pas avec le second à ce point ? Inquiétante gouvernance.Inédit.

    Une parole présidentielle de toutes façons démonétisée. Encore un exemple récent: le président  annonçait publiquement  la semaine dernière  la libération des filles par Boko Haram. Info totalement  fausse. Confirmation de l'ineptie.Un président qui tire plus vite que son ombre. Une léonardise de plus. Peut-être était-ce de l'humour  puisque la France est  dirigée par un adepte de la plaisanterie.

    Hier le Président de la République  cachait ( OUI CACHAIT ) la lettre envoyée par Bruxelles pour rappeler à l'ordre ce gouvernement sur les déficits !! Monumentale erreur.

    Ce que Libé nomme son culte préhistorique du secret.

    François Hollande au  secret  "très années 80", qui -comme son mentor François Mitterrand en son temps - comptait garder de front sa Julie et sa Valérie. Sauf que les années 2013-2014 ne le lui ont pas permis.

    Son image  est actuellement démolie par un certain Peste seller dont les ventes explosent en France et à l'étranger. Ouvrage de Valérie très acheté par les femmes semble-t-il. Normal: une telle odieuse répudiation médiatique !

    François Hollande qui annonçait comme 100 sûre la baisse du chômage, laquelle n'est jamais arrivée.

    *Le premier ministre Valls, au front anti-frond, à la droite de la gauche  se prend  toute l'agressivité de la gauche de la gauche. Et de la gauche tout court.

    Il n'hésite plus, cette semaine  à lancer un appel vers le ...centre droit au grand dam du premier secrétaire du PS Cambadélis qui organise les états généraux du parti.

    Le centro-centriste Bayrou répond par la négative en réclamant lui,  une entente à la....droite du centre ou à  la droite tout court entre Juppé et Fillon.

    Manuel Valls n'hésite pas à dépoussiérer: il propose de modifier jusqu'au nom du parti  sans le terme de...   socialiste! 

    *Martine Aubry, patronnesse  des frondeurs,  sort du bois  cette semaine en donneuse de leçons de gouvernance, elle, se présentant comme  garante de la doxa orthodoxe socialiste. De fortes attaques frontales qu'elle minimise ensuite.

    *Ségolène Royal, ministre incontrôlable revendique sa liberté de d'expression individuelle sur des thématiques pourtant  juridiquement  impératives. Elle propose au détour d'un...bavardage la gratuité des autoroutes le week-end. Sans concertation avec personne. Pourquoi pas repeindre la Tour Eiffel et l'Elysée en rose? Mettre Paris en bouteille? Distribuer du chabichou aux péages d'autoroute ? Mais pas aux chauffeurs étrangers qui selon elle démolissent les routes en toute impunité et "impécunièreté" si l'on peut dire... Populisme pur.

    *François Rebsamen confirme "nous sommes en échec"

     *Montebourg, en  Don Quichotte repu de  quelques verres de la célèbre cuvée du redressement- breuvage mal nommé qui l'a coulé- lançait le mois dernier de grands moulinets verbaux anti-allemands. Le ministre de l'économie est tombé, tout seul, de son moulin à vent.

    *Son alter ego Benoît Hamon, Sancho Panza parle  toujours plus vite que son ombre. Il annonce hier   que la politique de l'exécutif menace la république. Bigre. Et qu'elle "mène vers un grand désastre démocratique en 2017."

    C'est sûr qu'avec de telles déclarations qui tirent contre son camp il participe bien au désastre ...en cours. Deux cacahouètes dans la tête. Il fut ministre en plus.

    Il déclare le 26/10 sur la 5 vouloir créer un ....service public de la petite enfance, fort onéreux il le reconnais.

    La gauche frondeuse est hors sol. Elle ne cherche pas à régler les problèmes  réels de la société réelle, dont les déficits structurels des services publics, cela se nommant  la politique.

    Mais à faire entrer la société réelle dans sa propre vision. Cela se nomme l'idéologie.

    *Cas concret, les allocs:

    Le  député grenoblois Erwann Binet,  explique sur LCP la modification des conditions d' attribution des allocations familiales.

    En réalité, elle  supprime l'égalité de tous  devant la loi pour une logique de redistribution au dépend des classes moyennes, très ciblées.

    Il annonce que "certaines familles se servent des allocations pour payer leur école privée".Ah bon donc le député socialiste révèle  que cette modification législative est réellement programmée pour toucher directement les profils similaires aux adeptes de la manif pour tous et non pour produire une disposition législative consensuelle.   

    Si c'est pas de l'idéologie, ça...

    L'amateurisme ambiant fait que le gouvernement n'avait pas prévu en démolissant les allocations pour tous qu'il allait toucher  aux  allocations spécifiques supplémentaires des fonctionnaires dont les français apprennent l'existence à cette occasion.

    Ah bon, cette catégorie professionnelle touche plus que les autres?? 

    Jamais le Conseil constitutionnel ne validera l'un sans modifier l'autre. Grèves en perspective ?

    Pas de réforme de structure:

    http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/marylise-lebranchu-ministre-de-l-injustice-sociale-27-10-2014-1875883_2428.php

                         FOLLE SEMAINE:PS EN RISQUE D'IMPLOSION

    Ce gouvernement de toutes façons invalide dans sa seconde moitié du quinquennat  ce qu'il a mis en place au démarrage et qui ne fonctionne absolument pas. Il n'est plus à une retocade près de ses projets par la Haute autorité.

    Duflot attaque frontalement le président dans un livre. Cette fois,   pas du camp socialiste mais écolo.

    En résumé cela tire à boulet  roses verts rouges en tirs croisés. Ou dans le dos. Ou frontal. Particulièrement cette semaine.

    Au point qu'un éditorialiste des Echos a nommé ceci la Semaine Mortifère.

    Mortifère pour eux, électrocutés. Mortifère pour le pays. Rappel: ils sont au pouvoir !

                                                                                     Sylvie Neidinger


    Semaine folle du parti socialiste. Lire

    http://www.lepoint.fr/politique/le-ps-regrette-qu-il-n-y-ait-pas-de-vaccin-contre-l-abstentionnisme-aigu-des-frondeurs-28-10-2014-1876411_20.php


    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-chronique-de-la-mort-annoncee-de-la-majorite-absolue-a-l-assemblee_1617756.html


     



  • Semaine contre le racisme.ch

    Imprimer

    150320122921.jpg

    La diversité est- elle une valeur suisse ? Telles est la réflexion  lancé par les cantons romans et le Tessin, associés autour des  valeurs de l'anti racisme lors d'une semaine médiatique intitulée  Semaine contre le racisme.ch

    Le thème se décline concrètement dans quatre secteurs : à l'école, au sport, à l'hôpital, sur les lieux de résidence.

    Ces Autorités politiques helvètes ont pris très courageusement le taureau par les cornes.  L'air du temps n'est pas très sain.

    Les dénégations de l'Autre (quel qu'il soit : le gros, l'immigré, le coloré de peau, le  handicapé, le frontalier , la femme etc.) deviennent courantes dans le discours ambiant.

    Cela peut tenir de la simple conversation de café généralisante (  telle celle  dénoncée dans le dernier article du blog web )  de simple mots mais à l'impact démultiplié s'ils sont prononcés dans  la sphère publique plus large.

    STIGMATISATION  : LA  RESPONSABILITE SYMBOLIQUE DES POLITIQUES

    L'actualité « raciste » côté France est terrible avec ce tueur fou de Toulouse, comme l'Europe eut  récemment le tueur fou d'Oslo à la "Anders Breivik" (suivant les premiers élements de l'enquête décrivant un homme solitaire déterminé et professionel -sous réserve)

    Une folie très idéologisée (laquelle ?)  car ciblée : des militaires français d'origine antillaise et maghrébine, des écoliers de confession juive, ce  en pleine campagne présidentielle.

    François Bayrou (et quelques autres )  a pourtant cassé volontairement la mise entre parenthèses par les deux grands partis PS et UMP de toute action  médiatique ou meeting autour d'une « union sacrée » ainsi baptisée par la presse.

    Bien au contraire, le centriste demande à réfléchir sur l'opportunité d'aborder certaines  thématiques  en début de campagne par le candidat Sarkozy qui a hyper- droitisé son discours pour attirer à lui  l'électorat bleu Marine .

    Le Président  évoque régulièrement  des thèmes jamais traités ainsi par ses prédécesseurs  tels l'identité, la civilisation,  l'abattage rituel etc.

    Le Premier ministre François Fillon se mèle lui aussi de...boucherie. Il  ajoute que ces pratiques...religieuses (hallal et cacher)  sont d'un autre âge, qu'il faut les moderniser. Le ministre de l'Intérieur poursuit dans cette voie.

    Les confessions juives et musulmanes ont exprimé leur désapprobation à voir une préscription rituelle inscrite au coeurs d'enjeux...électoraux.

    Tout le code historique politique français laic s'en  trouve bouleversé ! Cette nouvelle droite sarkoziste qui intégre les valeurs de l'extrême déroute. La différence est immense entre la conversation de café (supra privée) et la parole publique d'un homme politique.

    Quand les politiciens  abordent sans complexe des thématiques brunes, ils ouvrent les vannes symboliques, hors de contrôle.

    S'y engouffrent les extrêmistes de tous bords bien au delà de ce que l'homme politique pouvait imaginer.

    Certes, directement imputer le passage à l'acte d'un criminel au dernier discours entendu est parfaitement  inacceptable.   Mais poser la question de propositions qui tendent à bouc-émissairiser des catégories de population semble légitime.

    Tout  « Politique » (parti/discours/homme/femme)  en Suisse, en France comme ailleurs est en représentation. Il porte en symbolique la voix du nombre.

    L'anthropologue sait que l'organisation démocratique  vient réguler les violences internes à toute société par la symbolisation collective de la voix unique.  Il s'agit bien de réguler.

    Tenir des discours stigmatisants est dangereux en matière de passages à l'acte.

    Une boucherie spécialisée   subit une explosion la semaine dernière en France. Un passage à l'acte très concret a bien marqué le nauséabond débat carné.

    Un cran au dessus dans la violence sociétale:  le passage à l'acte innommable  d'élimination d'hommes , d'enfants avec les  récents crimes du sud ouest.

    Oui, la campagne électorale française doit repartir sur d'autres bases argumentaires !

    A partir d'aujourd'hui, les cantons de Fribourg, Freibourg, Genève, Jura, Neuchatel, Ticino, Valais, Wallis et Vaud  lancent d'une seule Voix cette semaine contre le racisme.

    Le genre de parole publique officielle et donc politique bien venue dans un air du temps général délétère et xénophobe.

     

    Sylvie Neidinger

    Semaine contre le racisme.ch : web

     

    semaine contre le racisme,suisse,racismepolitique,bayrou,sarkozy,fillon,tessin

  • Annecy:Bayrou "phénix" de retour veut "agrandir la famille"

    Imprimer
     

    270120122725.jpg
    François Bayrou
    visitait le genevois  vendredi dernier, avant un meeting à Sevrier: l'occasion de venir compter ses soutiens  (les centristes historiques tel Bernard Bosson)   et  les ralliements récents  tels ceux  du  maire d'Annecy Jean-Luc Rigaut (du Nouveau Centre)  et de  l'adjoint  Thierry Billet, ancien d'Europe-Ecologie, entre autres.

    La couleur verte fut largement plébiscitée  par le Présidentiable venu avec sa garde rapprochée pro environnementale: le député européen Jean-Luc Benhamias et Yann Wehrling.

    Aux bords du lac  le plus propre  de France voire d'Europe, le Président du Mouvement Démocrate  lançait  un appel à "élargir la famille "en toutes directions mais particulièrement  en cajolant cet électorat spécifique.

    « Famille » : la terminologie convient bien au personnage. L'ancien ministre de l'Education venu sans garde du corps à   ce meeting était  à la fois digne dans sa fonction et direct, franc, attentif à ses interlocuteurs. Un bon point que ne partagent pas tous les candidats...En bémol: un ton professoral et moralisateur.

    LE PHENIX BEARNAIS REPREND SA PLACE PRESIDENTIELLE DANS LES SONDAGES


    Curieux parcours. Fort de ses   18,57 % de votes  acquis au 1er tour de 2007, François Bayrou lance son nouveau parti le MoDem dans la foulée de la Présidentielle, en fermant les portes de la vieille UDF.

    Mais, curieusement,  ce quinquennat va le voir fondre et s'effacer médiatiquement.
    Une pénible traversée du désert, surprenante au regard du score. Même Sarkozy en avait oublié son béarnais  en agissant à l'automne dernier pour la non candidature  de... Jean-Louis Borloo !

    A Annecy, le présidentiable centriste a tenu à   saluer avec insistance  les soutiens fidèles qu'il a comptés en cette période d'effacement. Il nommait  entre autres  le Conseiller régional de Saint-Julien Antoine Vielliard.

    Mais l'heure est désormais  au 22 avril 2012.   P1030304.JPG

    Comme par un reset informatique qui repositionne le curseur électoral là où il était placé, les sondages  créditent  F. Bayrou d'une très intéressante fourchette établie entre 13% et 15 %, soit en 4ème position.

    A trois mois du scrutin, c'est un capital ultra précieux que l'élu du MoDem  entend bien  démultiplier par  un coup d'œil du côté écologiste.

    Sylvie Neidinger

     

    270120122756.jpg


    MNSTR : le top  de la com digitale !

    Lionel Curt
    , Président de MNSTR était  fier ce vendredi  à la fois de présenter son agence  de communication digitale qui ne cesse de s'agrandir et de la présenter devant... François Bayrou.

    L'entreprise   savoyarde s'est récemment  fait remarquer par son accompagnement  de la sortie du dernier Harry Potter. A peine un an après son lancement et des dizaines de créations d'emploi, MNSTR a déjà reçu plusieurs   récompenses de référence  nationale dont les

    l « Grand Prix Stratégies du Marketing Digital 2011» et le « Grand prix Top Com 2011 »   SN

    Nota : Lionel Curt a moins de 30 ans.

    Crédit Photos: S Neidinger©

     

    bayrou,lionel curt,modem,benhamias,wehrling,mnstr,sarkozy,annecy,rigaut,billet