22/07/2018

Macron piégé par sa gouvernance autocratique (souligne la presse mondiale)

Il n'y a pas d'affaire Benalla. Mais une affaire Macron-Benalla.

Du nom de cet homme lige à qui tout était permis: avoir les attributs d'un policier, être officier de réserve de la  gendarmerie, presque devenir  sous-préfet, posséder un badge open (H)  pour entrer à l'Assemblée Nationale, réformer la sécurité de la Présidence, être devant, dans le bus des bleus alors qu'il était soit disant mis à pied..

Par le fait du PRINCE. Garde du corps du Roi, protégé . Comportement illégal non dénoncé par l'Elysée une fois informé, le 2 mai suite à ses exactions sur des manifestants.

Un homme de Cour. Même pas dans l'organigramme du palais.

La presse internationale ricane un peu. Le poisson est énorme.  D'une part, Macron donneur de leçon face aux régimes autoritaires fait actuellement discuter au Parlement une réforme de la Constitution qui ....limitera fortement le pouvoir du Parlement !!  L'examen de loi  est rendu impossible par l'affaire Benalla, stoppé ce jour.

Mais d'autre surgit cette affaire de supposée "police" parallèle voire personnelle.

Et pour cause.  En résumé, Alexandre Benalla était hors la loi mais  sous protection de l'Elysée.

 Tout lui était permis!

Macron en tant que Président ne peut lui-même traîner dans les couloirs du Parlement (en raison de la séparation des pouvoirs) mais son bras droit sbire-barbouze Benalla...oui. Qu'allai faire ce nervi au Parlement ?

  L'homme s'autorise à se défouler sur des manifestants en usurpant les attributs de la fonction régalienne qu'est le policier!

                        MACRON CONCENTRE ET CONFOND LES POUVOIRS COMPARé A MACHIAVEL

Macron concentre dangereusement  les pouvoirs, organise une confusion des fonctions, n'agit pas en Président démocratique !

Trop tôt pour dire que la démocratie française est en danger.

Mais constat:  toute l'opposition politique et de nombreux citoyens n'acceptent pas cette tendance autoritaire bonapartiste assumée avec morgue et mépris ....qui commence à déraper.

Le député LR Guillaume Larrivé le compare à Machiavel.

L'orgueil de Macron  qui se prend sans rire  - c'est incroyable !- juste  pour Jésus, Jeanne d'Arc, Jupiter, Louis XIV et Napoléon, maître des horloges aussi..N'en jetez plus

Qui MODIFIE la sécurité de l'Elysée en la privatisant,  qui se moque de la loi quand elle le concerne est désormais largement   critiqué.

C'est une DERIVE MONARCHIQUE.

L'affaire d'Etat ne fait que commencer..

Car la France  est une vieille démocratie d'expérience.

Qui a tendance à faire facilement la révolution et passer ses rois sous la guillotine.

Même symbolique.

 

                                               Sylvie Neidinger

 

-Macron impose verticalement les 80 km/h sur les routes mais a pris un Falcon pour un trajet terrestre de 110 km le 15 juin dernier!

-Sa communication a été catastrophique.

-Sa gouvernance n'est que polémiques à répétition.

-Il continue à décrocher dans l'opinion.(sondage)

                                                                                 

 

19/07/2017

Macron: François 1er, Louis XIV, Napoléon, Mitterrand, Jupiter et... Brigitte

J'ai volontairement laissé  plusieurs semaines avant de commencer les articles d'analyse sur   le "macronisme".

Le temps qu'il s'installe, le temps de ses premiers actes, pas forcément positifs *.(lire infra)

Et surtout le temps de respirer après l'épisode politique TROP long que vient de vivre la France.

Une campagne présidentielle soit deux tours de présidentielles et les législatives, à deux tours elles aussi, dans la foulée. Auxquels s'ajoutent les primaires de droite, de gauche. OUF!

Une campagne lourdingue accompagnée dans le même temps d'une focalisation plus people que programmatique avec  la "chasse au Fillon" ouverte (en tir à vue et démolition en règle du  candidat issu de la primaire de droite par la justice et les médias focalisant sur certains et pas les autres) .

Ce, parallèlement à la mise sur orbite médiatique d'un inconnu du monde politique et du grand public: Macron (jamais candidat, jamais élu).

Les commentateurs suisses disaient leur overdose " on ne peut ouvrir la tv française sans voir la tête de ce Macron". ..sorti de nulle part.

L'inconnu a gagné... sur la base d'un abstentionnisme record.

Son investiture du 7 mai dernier  fut solennelle. A l'antipode des comportements de  Trierweiller et Hollande. Une solennité bienvenue.

Le Louvre fut choisi. C'est un bâtiment pratique pour la sécurité. 

Mais pas seulement....

Ce palais des rois de  France antérieur à Versailles est hyper  chargé de la symbolique   des fantômes de l'histoire de France, des  Philippe Auguste, François 1er, Louis XIV,entre autres rois.

                                               

                                                     PYRAMIDAL

 

Lors de son investiture, Macron se dirige vers l'estrade du discours en arrivant de l'aile Napoléon par une (TROP) longue marche solitaire  de trois minutes en imitation de   Mitterrand au Panthéon.

Un exercice un brin narcissique, toutes caméras branchées sur sa petite personne.

L'estrade est placée devant la pyramide du Louvre, cet ouvrage de l 'architecte Ieoh Ming Pei commandé par le président socialiste.

La caméra le place au sommet. A faire hurler ceux que les médias main stream nomment les complotistes.

Et  pas seulement eux.... jusqu'à à étonner tout le monde  !!

Le triangle (ou la pyramide) est le symbole franc-maçon par excellence. Les enquêtes sur le thème démarrent...

Le choix   de la symbolique pyramidale signifie la haute vision peu modeste et  carrément royale sinon impériale  que Macron porte sur  lui même.

Un individu dirigeant tous les autres depuis son sommet.(L'anti démocratie suisse...)#macron,louis xiv,louvre,investiture 2017,bonaparte,pyramidal,brigitte,costume d'empire

Un exercice très vertical du pouvoir. (Attention à la démocratie française..)

La soit-disant "nouvelle" pratique  politique  du mouvement En marche accoucherait-elle d'un petit Bonaparte? 

 

            BRIGITTE,  CHEF D'ETAT MAJOR PERSO DU CHEF

 

Dans le cadre d'une analyse sémiologique certes rapide, le costume choisi par l'épouse du nouveau président est dès lors extrêmement significatif. 

L' habit Vuitton de "Brigitte" du  bleu typique  fait  référence à l' uniforme militaire de général...d'Empire. Code com: armée !

Le code de communication qui entoure ce vêtement est fondamentalement voulu par cette dame a minima..

A l'image du rôle qu'elle joue auprès de lui comme  son... chef d'état  major personnel ?

Ce n'est pas un hasard...Pendant  la campagne il fallait passer par elle pour atteindre la star.

La sémiologie de l'investiture montre le probable travers de Macron à se prendre pour un homme voire un empereur, au sommet de son triangle de pouvoir.

Derrière la soit disant nouvelle pratique dite marcheuse émerge un autoritaire.

Voire un  inquiétant autoritarisme.

Affaire à suivre....

                                                                             Sylvie Neidinger

                                                      

* Aujourd'hui la démission du N°1 de l'armée française le Général Pierre de Villers par communiqué de presse face à la violence verbale inouie du président à son encontre alors que le général s'exprimait démocratiquement lors d'une audition non publique de l'Assemblée nationale)

*sa cote chute

Capture.GIF

(crédit image capture site web cité en lien)