assemblée nationale

  • Riotton, députée factieuse: scandale démocratique de la haut-savoyarde en séance

    Imprimer

    L'attitude de la députée Véronique Riotton fut inconvenante, impolie, méprisante, autoritaire, injurieuse en séance. Inédite. Forcément scandaleuse vu à l'international.

    Alors que le député Alexis Corbières s'exprime depuis sa place (sur la loi anticasseurs) elle se lève, se positionne ostensiblement près de l'orateur, loin de son propre groupe, bras croisés, tête tournée vers lui  et l'insulte pendant qu'il s'exprime. Conneries dira-t-elle. Elle assume et récidive (tweet)

    De quelque bord que soit le député qui subit l'incident (ici France Insoumise),  cet acte d'INTIMIDATION est choquant, signe d'un actuel état délabré de la  démocratie française.

    Cette dame estime illégitime ce que raconte le député. Elle vient ipso facto le menacer à son banc, le fusille des yeux, l'insulte.

    Colère de celui qui tente de s'exprimer.#scandale,alexandra louis,assemblée nationale,#riotton  véronique riotton,député,insultes,"connerie,#blogneidinger,alexis corbiere,haute-savoie,républiqe en marche,#larem,#macron,macronisme

    L'affaire Riotton est juste  la négation de ce que signifie une parole différente, négation de la pluralité, négation de la démocratie.

    En tous cas une parfaite illustration, caricaturale,  du mental des membres du  parti de Emmanuel Macron qui entendent démolir "tout ce qui ne pense pas comme eux, comme lui au final".

    Annihiler toute opposition: pas une tête de dépasse. Cela tient de la volonté présidentielle dirigiste carrément affirmée.

    Voir l'incident Riotton: vidéo sur le site de l'Assemblée Nationale par LCP

    Le député de Haute-Savoie ne s' excusera pas.

    Celle qui est  vice-présidente du groupe La République en Marche ne sera pas sanctionnée par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand, du même bord, soutenue même par une autre LREM du même acabit Alexandra Louis (députée des Bouches-du-Rhône, tweet).

    De l'intimidation pure  en séance, ce après la  stigmatisation vindicative des maires: macronisme en perte de repère.

     Députés LREM.... factieux.*

                                                                           Sylvie Neidinger

     

    Factieuses....suivant la définition adjectivale: "qui cherche à créer des troubles politiques"

    #zcandale,assemblée nationale,#riotton  véronique riotton,député,insultes,"connerie,#blogneidinger,alexis corbiere,haute-savoie,républiqe en marche,#larem,#macron,macronisme(capture)

     

     

  • Députés En Marche violents : l'une mord, l'autre frappe ! (la troisième monnaie)

    Imprimer

    Le comportement de deux nouveaux députés du récent parti LREM est totalement atypique et inconvenant. S'ajoute une troisième affaire (infra)

    En juin La  députée Laeticia Avia mord un chauffeur de taxi pour une sombre histoire de carte bleue. Une indignité totale au regard de sa fonction politique de représentation du peuple .Les policiers municipaux ont témoigné de son agressivité et de sa condescendance à décliner sa qualité de parlementaire (en plus !!!!).

    " Mordre un taxi pour une course à 12 euros. Le Canard enchaîné rapporte que la jeune députée Laëtitia Avia (LREM) de 31 ans se serait querellée avec un chauffeur de taxi il y a une dizaine de jours à Saint-Mandé (Val-de-Marne), pour une course d'un montant de 12 euros. Les faits, que l'élue conteste fermement, se sont passés le vendredi 23 juin aux alentours de 23h30. La police municipale est alors appelée pour mettre fin à l'accrochage entre une cliente et son chauffeur de taxi. "La cliente du taxi, sur un ton condescendant, nous annonce verbalement son identité ainsi que sa qualité parlementaire", raconte l'un des officiers au palmipède. Il était impossible pour la nouvelle députée de régler sa course. Elle ne dispose que de sa carte bancaire et le taxi lui a indiqué qu'elle était hors-service. Menaçant de sortir du véhicule sans payer la course alors que la tension monte, le chauffeur choisit d'accélérer vers un distributeur automatique. Un trajet qui n'a pas plu à l'élue.  "Devant son comportement, elle a donc mordu le conducteur à l'épaule pour qu'il s'arrête. Fait qu'elle reconnaît devant nous", ont affirmé les policiers au Canard. A la fin de l'histoire, Laëtitia Avia a porté plainte pour tentative de vol et séquestration le soir-même. Le chauffeur a lui porté plainte pour coups et blessures.(citation Challenges)

     Aujourd'hui le député néo macroniste Majid El Guerrab (représentant la 9eme circonscription des français de l'étranger)  ancien socialiste,  frappe un...socialiste à coup de casque de scooter  à la tête et l'envoie à l'hôpital.

    Une rare violence puisque la victime a été opérée pour hémorragie interne.

    Habitués aux journées paisibles, les agents de sécurité de l'antenne de Paris Habitat située rue Broca, dans le cinquième arrondissement de Paris, ont vécu un après-midi mouvementé, ce mercredi 30 août. Ces gaillards ont dû séparer une rixe entre... un député macroniste et un responsable socialiste. M'Jid El Guerrab, député la République en Marche (LREM) des Français de l'étranger, a porté deux violents coups de casque de scooter contre Boris Faure, premier secrétaire de la fédération PS des Français de l’Étranger. Celui-ci a été conduit à l'hôpital par les pompiers.(citation Marianne)

    Rappel le dernier duel en France date de 1967.... entre deux députés et à... l'épée, évidemment..      Aucun des protagoniste ne s'est retrouvé à l'hôpital pourtant.

    Ici, en action,  la nouvelle génération version macron  qui devait laver plus blanc et balayer la "vieille politique"..

    Une  "représentation nationale" en décomposition comportementale et  politique à peine élue et issue du camp des donneurs de leçon de morale sur les nouvelles pratiques !

    Dont le chef de file des LREM ...Richard Ferrand  est lui même en délicatesse avec la justice qui actuellement enquête sur ses liens personnels et financiers avec une mutuelle.

    Carton rouge aux mordeurs et cogneurs !        

                                                                                                 Sylvie Neidinger 

     

    Scandale des Députés LREM suite Pascale Fontenel-Personne fait payer les visites à l'Assemblée Nationale dans le cadre de sa société privée

    Le dossier du député LREM Corinne Vignon qui pratiquait précedemment l'astrologie sans le déclarer a été classé sans suite.

     

  • "Obscurantisme économique": les #geonpi reprennent du service

    Imprimer

    France. Les Pigeons étaient rentrés dans leur volière. Ils réouvrent la porte.

    Dans un article paru aujourd'hui sur la Tribune ( pas de Genève, l'autre....) Jean-David Chamboredon, le fondateur du mouvement #geonpi par ailleurs responsable du fond des entrepreneurs internet Isai reprend  son envol.

    Il va jusqu'à qualifier d'obscurantistes économiques certains députés. Sa mise en garde contre les conséquences de l'article 6 du PLF 2013, à l'origine de la contestation aviaire semble avoir été vaine.pigeons,#geonpi,ekert,caricature sylvie,isai,neidinger,assemblée nationale

    Il envisage une relance du mouvement des Pigeons.

    Il indique

    "Le 29 octobre dernier, j’annonçais la suspension du mouvement des Pigeons. Le PLF 2013 venait d’être voté en première lecture à l’Assemblée Nationale avec son article 6 «usine à gaz» et «économiquement mortifère» pour les écosystèmes de start-up et de PME de croissance, la sur-médiatisation du mouvement #geonpi semblait avoir été contre-productive et les portes étaient entrouvertes du côté du gouvernement pour une concertation apaisée autour d’un sujet technique et économique très important pour l’avenir de notre pays…
    En association avec les cinq autres rédacteurs du Manifeste des Entrepreneurs (Marie Ekeland, Philippe Collombel, Olivier Mathiot, Marc Menase et Patrick Robin), nous avons durant le mois de novembre multiplié les rencontres. Nous avons expliqué et ré-expliqué . A l’Elysée, à Matignon et à Bercy, nous avons échangé avec différents interlocuteurs qui nous ont, pour certains, finalement avoué que le problème des Pigeons n’avait pas été correctement compris et adressé en octobre et qu’avoir médiatiquement reculé sans avoir solutionné la chose était une forme de «double peine». Forts de ce consensus, nous avons cherché quelles pistes d’amendement pouvaient être à la fois économiquement viables et politiquement correctes et nous avons trouvé…"(...)

    Certains députés à l'assemblée nationale font de la résistance . Et le colombophile de s'insurger:

    "Notre député socialiste de Lorraine (nota Ekert) obstinément fidèle à ses vieilles certitudes et convictions, légifère en faveur d’une forme d’avortement ou d’eugénisme économique. La nouvelle économie est suspecte tout simplement parce qu’elle est nouvelle… Son obscurantisme économique lui recommande l’éradication !
    Interpellé durant la séance publique de jeudi après-midi par le courageux Député Thierry Mandon (PS) qui, à juste titre, rappelait le rôle économique très important des PME de croissance et l’incertitude forte faisant peser l’article 6 du PLF sur le financement de secteurs tel que le numérique, Monsieur Eckert n’a pas daigné répondre…  «Tais-toi et vote» aurait sans doute été sa réponse !"

    Il questionne le Ministre: "Monsieur Cahuzac a, quant à lui, saisi la perche tendue par le Député Mandon pour confirmer que les «paramètres» de cet article 6 n’étaient pas figés, que, de toute façon, les recettes fiscales 2013 n’étaient pas concernées, que les Assises de l’Entrepreneuriat prévues au printemps prochain permettraient une large concertation et que les choses pouvaient évoluer d’ici le PLF2014.
    Jérôme Cahuzac pense, sans doute, qu’il est possible pour les actionnaires d’une société «pérennisée» de vivre une grande partie de 2013 sans savoir à quelle sauce fiscale ils seraient mangés en cas de cession. Il peut le penser car c’est souvent vrai…
    Le Ministre du Budget oublie, par contre, que, tant que cette incertitude durera, les nouveaux investissements se raréfieront et les start-up «non pérennisées» dont le financement ne repose que sur les «business angels» et dont la trésorerie ne couvre pas cette période d’incertitude à durée indéterminée se retrouveront, pour une majorité d’entre elles, dans une impasse économique synonyme de faillite, fermeture, mise en sommeil ou exil forcé…"

    Et de questionner:

    "Que pourrez-vous dire à ces entrepreneurs ou à leurs potentiels investisseurs, lors de vos vœux, Monsieur Cahuzac?"

    Grande inquiétude du monde entrepreneurial en France , actuellement.

    Finalement ma caricature #geonpi ( Sylvie) est toujours dans... l'air du temps. En plein vol !

    Sylvie Neidinger