UA-65882359-1

18/06/2017

L'énigme de la tombe celte. Lavau.

 A revoir encore un mois sur le replay d'Arte.

 L'énigme de la tombe princière  celte de Lavau découverte en 2014.

 Nécropole de un hectare du premier âge du fer (Hallstatt)

Région de Troyes et pas seulement. Décryptage de l'histoire celte.

A commencer par le haut Danube (Istros grec)dans le Bade -Wurtenberg à Heuneburg (6ème Av) .

Rappel. "celte"est la dénomination grecque des gaulois (kelton)

Quand la science historique avance. Fouille après fouille.

                                                SN

 INRAP la découverte

histoire,celtes,archéologie,lavau,inrap,arte

enigme tombe celte.GIF

17/03/2017

Christian Goudineau sur les entrailles archéologiques gauloises de Saint-Pierre (Genève)

Trente ans de recherches ininterrompues sous la cathédrale Saint-Pierre (30, rien de moins....) aboutissent  à ce sous-sol archéologique  qui se visite et deux ouvrages synthétiques  expliquant cette fouille d'exception.

Ils sont édités par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Genève (SHAG).

Le plus bel hommage à ce travail de titan mené par Charles Bonnet et les équipes pluridisciplinaires  se lit dans la préface de l'ouvrage n°1 "protohistoire", rédigée par le professeur Christian Goudineau:

 Ce spécialiste de la Gaule  succéda à Camille Jullian pour valoriser la période gauloise masquée par la relecture gréco-romaine du passé par le grand public.

Il apprécie infiniment cette fouille genevoise:

"Concilier restaurations et consolidations avec le désir d'explorer les entrailles
archéologiques.Composer avec les contraintes tant administratives que matérielles. S'attirer des appuis assez puissants notamment auprès de l'opinion publique - pour que cet incroyable défi soit d'abord accepté puis encouragé, au point, trente ans après le début de l'opération, de paraître naturel de relever de l'évidence.(...) Un homme qui a su entraîner avec lui (...)

Je n'insisterai pas sur les avancées méthodologiques (...) mais sur l'impression d'avoir participé au dévoilement d'une sorte de mystère. Lorsque nous fouillons des niveaux superposés couvrant une longue période (essentiellement lors d'opérations d'archéologie urbaine) nous mettons en évidence (....) qu'il y eut des superpositions d'édifices publics-notamment religieux, la chrétienté s'appropriant de hauts lieux du paganisme: Mais ici il y a davantage.

Que ce site naturel dominant le lac et le cours du Rhône ait fait l'objet d'une occupation continue depuis l'époque gauloise (...) tout cela est passionnant mais non révolutionnaire.

En revanche que, à chaque époque ait été préservé (...) un lieu de souvenir de nature funéraire, voilà qui fascine littéralement.

Un héros fondateur dont la vénération traverse le temps  On évoque tant de mythes antiques ou des personnages hors du commun -souvent d'assurance divine-établissent une ville et lui donnent son nom."

Qui est ce chef gaulois resté inconnu mais autour duquel tourne la structuration sacrée de la ville de Genève depuis sa fondation? 

Goudineau  évoque ici cette incroyable superposition de la tombe du chef allobroge (période de la Tène) à l'origine du site.

Sa dépouille est positionnée pile sous l'autel également lieu de la prestation de serment de l'Etat de Genève.

La Genève moderne prête serment à l'aplomb du chef gaulois initial. 

Fascinant effectivement. Mystèrieux, effectivement.

Au moins Genève a-t-elle fait connaissance avec ...son fondateur par ses ossements.

" L'archéologie est là pour informer, instruire mais aussi pour poser des questions"

"Merci Charles" conclue le spécialiste.

Chapeau bas d'un très grand scientifique spécialiste de la Gaule à son homologue  genevois tout aussi illustre.

Ici pour la maîtrise d'un chantier complexe en milieu urbain par définition en milieu vivant.

                                                                                   Sylvie Neidinger

 

 

 

charles bonnet,christian goudineau,gaulois,#genève,#shag,archéologie

 

 

 

08/03/2017

Magnifiques sportives siciliennes du.... IVème siècle

8 mars 2017.casale3.GIF

Alors que certains dénaturent le corps de la femme, l'archéologie nous apporte une magnifique surprise: les sportives en maillot de bain de la Villa Casale, au sud de la Sicile, à Piazza Armerina (datation fin IIIème et IVème)

Ces mosaïques sont inscrites au patrimoine de l'Unesco.

Des femmes antiques étonnantes de modernité. ...Et de santé !

                              Sylvie Neidingercasale 1.GIF

28/08/2016

Néolithisation suisse: écouter le Professeur Marie Besse (Unige)

A vue d'Esprit.

Le processus de néolithisation (passage du cueilleur-chasseur à une   économie de production, naissance de l'agriculture) démarre à moins 10 000 ans au Proche-orient et moins 5000 en Suisse.

Marie Besse, professeur d'archéologie préhistorique à Genève évoque le Sacré lié à cette époque dans une émission de la RTS.

Elle évoque les stèles de la nécropole du Petit-Chatel à Sion, les cultes d'ancêtres, les tumulus, les mégalithes, l'alignement d'Yverdon etc... durant 28' passionnantes.

                                                                        SN

 http://pages.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/7001059-a-vue-d-esprit-du-28-08-2015.html

unige, marie besse, néolithisation, suisse, sacré

14/05/2015

Gen'Eva, Genua, la fondatrice

J'aime les musées, Genève et donc les musées de Genève.genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

On ne peut comprendre le présent sans l'épaisseur de l'histoire. Nous sommes forgés par le passé.

Dans la salle du MAH -musée gratuit- dédiée à l'archéologie régionale, le visiteur a rendez-vous avec une genevoise parmi les plus charmantes et girondes.

LA GENEVOISE, Genua?

En fait une tête dite de "déesse au diadème" [et boucles d'oreilles ma chère] surgie des eaux sur le bras gauche du Rhône près de l'île, lors des travaux des Forces Motrices en 1884.

Elle date d'un atelier gallo-romain, conçue en marbre de marmara.

Certains voudraient qu'elle fût la déesse locale Genova ou Genua.

Mais la mystérieuse reste de marbre. Bouche fermée. Muette sur son identité.

Historiquement l'artefact archéologique sauvé des eaux -par miracle !- est non informatif. Aucune dédicace, rien.


Elle a même subi décapitation et nez disparu, dégradations dues à  l'immense orgueil humain qui croit faire table rase du passé en détruisant des objets sans défense.( Cela produit actuellement au Proche-orient au marteau piqueur et à la dynamite par des ignorants....)

Toutefois, la symbolique de cette dame si bien coiffée malgré quelques siècles d'immersion est ultra puissante, comme ...pour signifier qu'elle est importante pour la ville. Voire fondatrice.

Car la  naïade revoit le jour,  trouvée non seulement au coeur du système urbain local mais au fond du Rhône - lequel est lui même identificatoire de la ville qui se créé en confluence du lac, du fleuve et de l'Arve.

L'endroit effectivement le plus symbolique de la ville. La statue  prend de facto sa  dimension mythique en tout état de cause.

Qu'elle soit la statue vénérée au IIIème siècle au titre de la déesse attestée nommée Genua/Genova ou... sa parèdre.

Son long baptême aquatique  permet de proposer de la nommer... Gen'Eva !??

                                                                         Sylvie Neidinger

Musée d'Art et d'Histoire  MAH de Genève

genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

 crédit photos Neidinger

24/11/2014

Un menhir retrouvé à Genève

Genève sort rarement des menhirs de ses entrailles... geneve, grand saconnex, archéologie, archéologie préventive, menhir

Or un champ du Grand-Saconnex vient de sourire aux archéologues du Canton....

Grâce à une parfaite démarche d'archéologie préventive!

A l'occasion d'un futur chantier routier, les historiens de la truelle n'ont pas attendu qu'une pelleteuse découvre -sinon écrase- des reliquats.

Quelquefois, une pelleteuse de travaux publics, quand elle touche un artefact du passé peut devenir aveugle...

  Ici, les archéologues ont sondé le terrain eux-mêmes.

Et ...bingo: un lieu de culte surgit dont un menhir (lire TDG).

On n'est jamais si bien servi que par soi-même. Futures découvertes à suivre...

                                                                                     Sylvie Neidinger

 

L'exemple de fouille "préventive" à ne pas suivre: place baudoyer, Paris, 1995.



 

14/08/2014

GUEDELON, le projet fou de bâtir un château médiéval

Année après année l'idée totalement surréaliste de bâtir dans les règles de l'époque, un château-fort type XIIIème prend corps quelque part en  Bourgogne.guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiéval

Guédelon, véritable expérimentation historico-scientifique prend vie dans le département de l'Yonne près de Saint-Sauveur-en-Puisaye.

Le site qui démarre en 1997 au coeur d'une ancienne carrière de grès, vaut la visite. Connu de la communauté des médiévistes, il mobilise tous les corps de métiers, architectes, ouvriers, mécènes, archéologues ...

guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiévalCoup de chapeau à Michel Guyot  qui lance le projet Guédelon : comprendre l'architecture médiévale en....construisant un nouvel édifice avec les techniques de l'époque. Pour voir à quels problèmes techniques on est confronté ! Il n'en est pas à son premier essai; il venait tout simplement de sauver un bâtiment aux 2 hectares de toiture. Tout simplement...

"Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du Château de Saint-Fargeau dans l'Yonne, est à l'initiative de cette idée. Passionnés de patrimoine et de vieilles pierres depuis l'enfance, Michel et son frère Jacques rachètent en 1979 le château de Saint-Fargeau pour quelques milliers de francs. Ce château se trouve à cette époque dans un état désastreux : 2 hectares de toitures à refaire, les charpentes à revoir, les murs se fissurent...   Pour financer les travaux de restauration, ils font appel à la population locale et mettent en scène un grand spectacle historique. En 20 ans les fonds récoltés ont permis de sauver Saint-Fargeau.."

 De l'archéologie expérimentale qui désormais mêle le grand public comme ces démonstrations in situ de cuisine médiévale. 

michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiévalCONSTRUIRE POUR COMPRENDRE

Un chantier d'envergure... Aujourd'hui une cinquantaine d'ouvriers placés sous la conduite du maître d'oeuvre Florian Renucci.


Le programme des travaux 2014:

 Sur la tour maîtresse : ils poursuivent le 2ème étage de cette tour avec l’élévation des murs de la salle octogonale et la taille et la pose de deux fenêtres à coussièges.  Sur le logis : les tuiliers vont mouler et cuire les 4 000 carreaux de pavement destinés à couvrir le sol de la aula.
Les maçons poseront ces carreaux sur le sol en terre préparé la saison dernière.

Sur la tour de la chapelle : les tailleurs de pierre et les maçons vont réaliser la salle du 2ème étage : la chapelle. Couverte par
une voûte d’ogives en arcs brisés et munie en façade d’une fenêtre remplage très ouvragée, cette salle sera un beau défi
technique pour l’ensemble des savoir-faire de Guédelon.michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiéval

Pierre à Guédelon.

 Bois à Guédelon Dans cet article citation des portes/coffre de la cathédrale de Nyon et de châteaux suisses.

 Le chantier est très suivi des laboratoires universitaires, tels ceux de la MOM à Lyon dont les chercheurs sont actifs sur ce terrain très très.... contemporain  !

                                                           Sylvie Neidinger


/video-le_chateau_de_guedelon_1er_site_touristique_de_bourgogne.

 crédit images/copie écran site officiel Guedelon et wiki

28/06/2014

Archéologie/Genève/groupe épiscopal

On signal ici l'article Aux origines du groupe épiscopal de Genève.  rédigé par le célèbre archéologue suisse Charles Bonnet à lire dans la revue Archéologie n°363 de mai-juin 2014 consacrée aux "Premiers édifices chrétiens", aux Editions Faton.

 Couverture:" Lyon, Poitiers, Grenoble, Genève"... 

  Charles Bonnet est docteur es lettres en archéologie médiévale, de Lyon II,  pôle scientifique rhône-alpin  pointu  en archéo médiévale, justement mais aussi   proche-orientale et histoire religieuse.

Le chercheur né en 1933  mène sa  carrière à Genève et transmet ses connaissances bien au delà.

                    Sylvie Neidinger

26/06/2014

Le plus vieux pantalon du monde: une culotte de cheval

Les cavaliers de la steppe d'Asie centrale ont inventé le pantalon !vieux pantalon,cern,nicolas contens,journaliste scientifique,archéologie

L'info est sortie récemment, le 3 juin mais fut inaudible. Le short de foot ayant largement distancé tout autre élément de la garde -robe. Même la plus vénérable.

 

Nicolas Constans, journaliste scientifique publie cette découverte sur son blog....historique "dans les pas des archéologues: des fouilles au labo"

Un excellent média à découvrir et poster en favori.

On le cite:"En principe, les plus vieux pantalons connus sont ceux du Néolithique, comme ceux portés par l'homme des glaces, Ötzi, vers 3200 ans av. J.-C. ou d'autres fragments plus anciens. Mais à vrai dire, ce ne sont pas tout à fait des pantalons. Des jambières plutôt, un peu comme celles, en cuir, que mettent les cowboys : il n'y a pas d'entrejambe. Or il ne viendrait jamais à l'esprit de ces derniers de les porter sans pantalon. Car sans entrejambe, point d'équitation. Sans la protection de cette pièce d'étoffe, la vulnérabilité de l'Homo sapiens mâle à cet endroit rendrait les longues chevauchées franchement incommodes.

Voilà pourquoi la découverte en Chine de deux véritables pantalons, munis de leur entrejambe, est importante. Non seulement parce que datés d'entre le XIIIe et le Xe av. J.-C., ce sont les plus anciens pantalons connus à ce jour. Mais aussi parce qu'ils sont clairement reliés à l'usage du cheval, qui s'est alors généralisé dans une grande partie des steppes d'Asie centrale. Ce qui suggère que ce sont des cavaliers qui ont inventé le pantalon."

On apprend que le plus vieux pantalon découvert et conservé est composé de trois pièces: deux jambes, une entre-jambe.

Les reconstitutions en labo ont conclu à un pantalon aux jambes ....arquées!

En plus de la lecture de l'article sur le "pantalon originel du XIIIème siècle avant JC, on s'intéresse particulièrement au journaliste Nicolas Constans.(bio) C'est un  ancien  du Cern, un docteur en physique!

Il a quitté le monde des particules pour la vulgarisation scientifique (cf ses articles dans La Recherche) dont..celle de .l'archéologie

En effet l'archéologie moderne intègre totalement les diverses approches des sciences dures: archéométrie, dendrologie etc...

Grand intérêt de la voir bien expliquée par le journaliste Constans, dans  ses articles courts et percutants qui la rendent passionnante avec des réponses à des questions simples telles que :"qui a couché les géants de l'île de Pâques"

                                                                             Sylvie Neidinger


crédits images/captures d'écrans  blog Constans

                                                               

 

 


 

30/04/2014

Salève: sa sidérurgie médiévale

On signale au lecteur amoureux de Genève, du Salève ( ils sont nombreux !) et de l'histoire locale une conférence (gratuite) donnée mardi prochain, le 6 mai à la Maison du Salève, 20h30.salève geneve,archéologie,sidérurgie médiévale,maison du salève

A l'invitation de la Salévienne, Sébastien  Perret (Université de Fribourg) et Alain Milo (historien archéologue) partageront les résultats de leurs fouilles estivales  2013 sur

l' Alpage des Convers.

Le sous-sol de cet espace naturel classé"zone naturelle sensible" regorge de données historiques ....à partager.

                                                 Sylvie Neidinger


Crédits photo/capture d'écran/ PDF Salévienne


29/04/2014

Vous prendrez bien un jus de momie?

Drôle de bouillon...

L'actualité vient à point nommé pour illustrer la série d'articles du blog  sur le devenir des objets archéologiques. Un site royal vient d'être découvert dans la Vallée des Rois, par les égyptologues de l'Université de Bâle.Annonce faite hier le 28 avril 2014: Découverte d'une nécropole de 30 enfants en vallée de Louxor

L'occasion est trop belle de pousser la réflexion sur le devenir des momies. Autour du débat sur le retour des objets dans le pays d'origine, telles les frises du Parthénonmomie,pharmacopée,vallée des rois moumia,restitution,archéologie,philtre réclamées en vain par la Grèce: Fin de travaux sur l'Acropole

De constater la restitution désormais systématique,  obtenue par la Nouvelle-Zélande de ses "têtes maori"  au nom du droit international lié au statut de la dépouille humaine :Restitution des frises du Parthénon:et les momies?

Et d'observer qu'aucun débat de ce type n'agite le petit monde de l'égyptologie ni  la nation concernée.

Normal. l'Egypte officielle ne réclame en aucun cas le retour de ses illustres ancêtres sortis du néant et reposant désormais à la vue de tous dans le moindre petit musée aux quatre coins de la terre mais protégés.

La population  les réclame  encore moins. Voire même- pour qui connaît les mentalités locales liées aux religions monothéistes  musulmane et copte -elle tient pour  sacrilège d' avoir extirpé les momies de leurs tombeaux.

C'est justement le constat populaire du nombre de décès anormalement élevé au sein de l'équipe  ayant exhumé Tantânkhamon en 1923 (à commencer par  Lord Canarvon) qui  avait lancé la légende contemporaine de la malédiction du pharaon.

                       SCANDALE DE LA MOUMIA, CETTE TISANE DE MOMIES !

Il est, autour de l'exhumation des momies, un dossier jamais évoqué mais participant d'un véritable scandale, lancé par une mode fort ancienne et fort heureusement terminée: celui de la  Moumia (ou écrit  mumia).

Ce philtre intégrait toutes les pharmacopées dignes de ce nom ! Une transformation des momies en poudre commercialisée en pharmacie. Process qui  prit des proportions carrément industrielles au XVIIIème siècle.

Pour évoquer cette affaire, ce texte un peu daté (1954) trouvé chez Persée, le Journal de Pharmacie de Belgique. n°141 page 284-285.

La lecture -édifiante!- se passe de commentaires.

On y apprend que l'on est allé même jusqu'à momifier des cadavres pour alimenter cette ...industrie quand les momies antiques furent moins  disponibles, plus rare à force de destruction. L'article évoque le chiffre -fantaisiste probablement - de 400 millions de momies ...passées en poudre de perlin pinpin.

Exploitation de dépouilles archéologiques antiques puis... civiles contemporaines pour intégrer la pharmacopée au titre de remède ! Ou plutôt de poudre magique pour gagner un orgueilleux statut d"éternité....

Vous prendrez bien un petit jus de momie?

                                                                                                                    Sylvie Neidinger

Crédits photos/capture d'écran sur site lié/wiki/article

 

 

 




15/04/2014

L'Acropole d'Athènes rénové: conférence à la MOM

Fin de travaux à .... l'Acropole ! 
 
Bernard Holtzmann, professeur émérite d'archéologie grecque donne une conférence demain mercredi 16 à Lyon II sur les travaux de l'Acropole d'Athènes. archéologie,athènes,acropole,mom,lyon ii,bernard holtzmannjean pouilloux

Elle est donnée à la MOM, l'excellente Maison de l'Orient et de la Méditerranée  dans le cadre du cycle Jean Pouilloux :

"Depuis 1975, l’Acropole est entrée dans une phase intensive de travaux qui s’approche aujourd’hui de son terme : les trois grands bâtiments classiques en marbre ont été restaurés, les milliers de fragments épars sur le plateau et sur ses pentes inventoriés, les murailles étudiées systématiquement pour la première fois. Il en résulte une connaissance renouvelée de ce site majeur de la civilisation grecque qu’atteste le regain des études le concernant. Bien des idées reçues s’en trouvent remises en cause.

En outre, la création en contre-bas du sanctuaire d’un nouveau musée, dix fois plus grand que l’ancien lové dans un recoin du rocher, a permis de présenter les œuvres d’art célèbres découvertes lors de la fouille des sanctuaires du plateau et des pentes dans un environnement original et spectaculaire qui les met mieux en valeur."


A savoir, un architecte franco-suisse Bernard Tschumi est à l'origine de  nouveau musée de l'Acropole, construit entre 2003 et 2009 avec le grec  Michalis Fotiadis
Pour les amoureux de la Grèce antique et du site contemporain...

                                                        Sylvie Neidinger
 
                                                                                                                               archéologie,athènes,acropole,mom,lyon ii,bernard holtzmannjean pouilloux
 
A 18 heures, au grand amphithéâtre Lumière Lyon 2.

Les conférences de la MOM sont souvent disponibles en podcast
 
 



Crédits Images/capture d'écran/site web/ MOM

05/08/2013

Les USA vont rendre les milliers d'objets archéologiques volés en Irak

Cette info vaut son pesant d'or. Sans commentaire.

Elle date du 26 juin à 20h40 , trouvée dans le journal le Monde et pas du tout reprise par d'autres médias

irak, vol, archeologie, armée US

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait :

"Les Etats-Unis vont rendre à l'Irak près de 10 000 antiquités, dont certaines avaient été dérobées au Musée national irakien à la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, a indiqué, vendredi 26 juillet, une source officielle.

L'accord, qui vient d'être conclu, prévoit le retour des différents objets d'ici un an après que l'université de Cornell, dans l'Etat de New York, les aura recensés et que ces informations auront été transmises à une banque de données informatique, selon Bahaa Al-Mayahi, conseiller auprès du ministère de la culture.

"Certains détails restent à régler, mais l'accord pourrait être signé à tout moment, après quoi le transfert de milliers d'objets pourra commencer", a-t-il déclaré. "Nous avons convenu de ne pas aborder la question de savoir comment ces objets sont arrivés aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

130 000 PIÈCES DÉJÀ RETROUVÉES

Des milliers de soldats américains ont été déployés en Irak de 2003 à 2011. Les Etats-Unis ont ces dernières années déjà rendu plus de 1 500 antiquités irakiennes, a-t-il précisé. Celles-ci comprennent des trésors archéologiques babyloniens, sumériens, et akkadiens"

                                                                **

Pour compléter ce sujet : une journaliste Joelle Pénochet, anthropologue et journaliste indépendante  a écrit un article   très documenté sur le thème.  Mais attention il est publié sur un site ultra militant et très anti-américain, dans la mouvance tiers-mondiste. C'est donc à lire...en adulte, avec du recul.

  http://www.internationalnews.fr/article-vandalisme-et-pillage-en-irak-berceau-de-la-civilisation-par-joelle-penochet-49644181.html

 Je propose toutefois ce lien car son analyse de l'histoire récente irakienne est  pertinente, argumentée  et le lecteur: seul juge! 

Problème lié à ces vols : malgré le fait de rendre les objets, la destruction "scientifique" est définitive. Car les archéologues ne sont pas des collectionneurs.

C'est tout l'environnement de l'objet, son contexte, les strates qui importent  !!

Ces artefacts rendus par milliers, hors de toute connaissance des lieux de provenance ne rétablisssent pas du tout la situation culturelle  définitivement catastrophique pour l'Irak berceau de la civilisation mondiale (toute la zone en fait est notre source: y compris la Turquie,  la Syrie, et le Levant)

Selon la loi onusienne, tout occupant se doit de protéger, entre autre, le patrimoine.


Le président Chirac avait en avril 2003  évoqué un "crime contre l'humanité" à propos des pillages commis en Irak.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

                                        

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

08:58 Publié dans P-Proche-Orient.Surya | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : irak, vol, archeologie, jacques chirac, armée us | |  Facebook | | | |