27/09/2017

Les USA selon un George Friedman cynique, amoral mais sincère

 Ce document est hyper intéressant pour comprendre la géopolitique des Etats-Unis qui se nomment eux-même... Empire!

George Friedman dirige la société de renseignement et d'analyse Stratfor et s'exprimait publiquement au Council on Foreign Relations (Chicago) 

Il souligne en toute clarté certes cynique comment Washington entend conserver sa domination sur la planète.

Extraits du discours de George Friedman, directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, dite la « CIA de l'ombre »

 https://www.youtube.com/watch?v=emCEfEYom4A

 

Dans son discours au Council, il identifie également les ennemis.

Finalement il évoque non pas la théorie du "chaos" mais la ...réalité du chaos organisé pour mieux régner ....Cela a le mérite de la franchise!

Durant des années les interventions américaines furent présentées " pour instaurer la démocratie de part le monde"...C'était d'une hypocrisie sans nom.

Obama disait que l'Europe n'intéressait pas les USA....archi faux !

Au moins ce discours sur les intérêts américains pour tenir un leadership est-il réel et sincère.

On y lit que les USA contrôlent les mers et l'espace.

"Qu'ils peuvent envahir n'importe quel pays mais qu'aucun pays ne peut les envahir"

Sur l'EI , Friedman dit que cela est un problème mais ne pose pas de menace pour les USA . Et c'est typiquement ce que l'on voit sur le terrain syrien où il semblerait par des infos gouvernementales syriennes récentes que des hélicoptères US sont venus récemment retirer des chefs étrangers de Daesh à Deir Ez Zor. Jeu trouble!

Certes l'info est difficile à vérifier. Mais de toutes façons les occidentaux a minima ont soutenu la rebellion islamiste en lien avec les états du Golfe.

Friedman explique parfaitement les jeux troubles menés ailleurs qu'au proche-orient, dans les pays de l'est de l'Europe: Ukraine, Pologne etc...

Il évoque le "cordon sanitaire" que les USA établissent entre la Russie et l'Europe.

Qui leur fait peur selon Friedman ?: une alliance entre l'Allemagne (sa technologie, ses capitaux) et la Russie ( ses ressources, sa main d'oeuvre)

Cette analyse de George Friedman (absolument bien....informé !) semble ultra probante.

La guerre en Syrie et en Irak s'analyse parfaitement comme une tentative américaine de couper le lien gazier entre la Russie et l'Europe (cet été le Congrès US a même voté une loi extra-territoriale en ce sens pour punir les compagnies européennes d'énergie qui commerceraient avec la Russie)

Autre signe : Donald Trump a verbalement attaqué l'Allemagne juste après avoir été élu. 

La manière cavalière avec laquelle il a reçu Angela Merkel sans même lui serrer la main entre tout à fait dans la logique de l'analyse du patron de la CIA bis, George Friedman.

USA considérant l'Allemagne comme ennemie? Cette hypothèse n'avait jamais ouvertement été posée.

Elle sidère !

Mais les meilleurs analystes américains ne prévoient pas tout. Et Friedman omet juste une chose : les échecs !

La Turquie actuellement  refuse la création d'un Kurdistan par les américains à ses portes est en train de basculer dans le camp russe alors que membre de l'Otan.

Sur l'Allemagne, le Brexit rabat les cartes et incite les Européens à s'unir.

Leur combat fiscal contre les GAFA (google, amazone, facebook etc....) est un démarrage d'une guerre économique sourde.  

On comprend pourquoi Trump abhorre l'ONU cet antre du multilatéralisme !

A titre personnel et en toute franchise : j'aime les Etats-Unis mais pris dans un cadre strictement  multilatéral.

Nos diversités nous enrichissent.

 

                                                   Sylvie Neidinger

19/03/2017

Trump:mufle et couard avec l'Allemagne. Cinglante réponse

Non seulement Trump, le bizarre président orangé des Etats-Unis, est mufle avec Angela Merkel car il ne lui serre pas la main, ne la regarde pas et produit à la place une grimace mémorable mais il  est impoli avec l'Allemagne.

Au lendemain de la visite- comme un couard car en l'absence de la chancelière- le roi du bling bling doré tweete sur les "énormes sommes"que l'Allemagne selon lui devrait aux USA.

Cet homme est indigne de la direction d'un pays, ne comprenant rien aux règles diplomatiques de base.

Bizarre équipe trumpiste au pouvoir avec cette conseillère bien nommée, Conway, en jupe, jambes écartées, à cheval, pieds sur un canapé lors d'une visite officielle dans le Bureau Ovale, laquelle assure sans rire qu'un micro onde surveillait Donald et sa Tour.

Pauvre Amérique du Nord  tombée bien bas dans les affres de l'outrance et des mensonges rebaptisés "faits alternatifs".

...L'Allemagne réagit aujourd'hui par la voix de sa ministre de la Défense.

 Elle ne se laisse pas impressionner. Et reprécise sa position.

Les 2% de PIB promis pour augmenter les dépenses militaires ne sont pas intégralement dédiés à l'Otan mais "pour construire un concept de sécurité moderne dans lequel on ne verse pas seulement des sommes à l'Otan mais on investit dans une collaboration européenne en matière de défense et avec les Nations-Unies."

Magnifique tacle en réponse qui considère le parapluie étatunien de l'Otan comme utile mais démodé, appartenant au passé.

Le nouveau président de télé-réalité instaure actuellement la guerre froide avec...ses partenaires historiques !

Trump est un véritable cauchemar pour les Etats-Unis, il est une superbe chance pour l'Union Européenne et ses projets de défense intégrée et d'autonomisation: l'opportunité de se détacher de ce partenaire "étatsunien"instable et doit-on ajouter un peu fou.

 D'autant que le Royaume-Uni brexiteur ne sera plus là pour entraver cette intégration.

                                                                    Sylvie Neidinger

 

 

(suite) Mme Merkel annonce sa visite prochaine à Poutine, ce après avoir échangé avec le n°1 chinois sur le libre échange. Histoire de largement relativiser l'impact Trump en montrant  que les alliances ne sont pas définitives et que l'agressivité de Trump vis à vis de l'Europe peut facilement disqualifier son pays au plan international.

 

                                                     

 http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/19/ber...

 http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/l-amerique-sel...

01/02/2017

Ich bin ein Deutsch

Pour la seconde fois en une semaine, l'administration suprémaciste Trump attaque violemment l'Allemagne.

Alors ICH BIN EIN DEUTSCH en solidarité (certes au niveau modeste d'un individu)

Qu'ont donc fait ces pauvres allemands pour justifier l'agressivité sans borne du camp de Bazooka-Trump

Rien contre l'amérique du nord.

La folie s'est emparée de Washington.

L'euro  serait soit-disant  "volontairement" sous-évalué par le pays de Goethe "pour exploiter les Etats-Unis" dixit.

Sidération mondiale de voir les USA attaquer frontalement ses alliés de l'après-guerre. Jusqu'au président iranien- dont le pays est  victime des premières actions atlantiques -qui fait la leçon sur le nouveau président us dit " novice."

Démolir l'UE. Tout démolir.

C'est une maladie mentale.

Penser que démolir les autres permet de se grandir soi-même.

 

http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/l-euro-grimpe-...

http://www.romandie.com/news/Leuro-en-hausse-face-au-doll...

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/L-euro-monte-...

                                                 

  Extrême inquiétude des marchés financiers mondiaux, effectivement.

Mais ...pas en raison de l'Allemagne!  

 

                                                                       Sylvie Neidinger

.

07/06/2016

VERDUN 2016: "j'irai marcher sur vos tombes"

"J'irai cracher sur vos tombes"  titrait Boris Vian dans les années 50, créant un immense scandale.

C'était sa liberté d'expression d'écrivain. Un tantinet germanopratin.

En 2016, c'est un tantinet  germano-hexagonal: les commémorations à Verdun des 100 ans de la fin du massacre. Un rite social.

Or, ces commémorations du centenaire de la fin de la guerre ont fait couler de l'encre en juin 2016 par leur côté décalé: avec cet incroyable (unbelievable!) jogging sur les tombes par 4000 jeunes allemands et français.cérémonies 1916,socialistes france,verdun 2016,jogging sur tombe,sacré

Une cérémonie décriée par la droite et l'extrême droite.

Mais pas seulement.

Un décalage inadapté à la situation.

Il ne s'agit pas à Verdun  de l'expression artistique d'un auteur mais d'une cérémonie transnationale de commémoration d'un massacre de masse qui a laissé exangues les familles et les pays en guerre...

De tous pays au delà de la France et de l'Allemagne lors de ce premier  conflit  Mondial.

Cérémonie SACREE.

En principe....

  JOGGING INTER-TOMBES SUR LES OSSEMENTS : LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT

Certes moderniser le déroulé d'une cérémonie ne fait pas de mal. Mais attention à ne pas en faire trop.

Ici, le résultat fut une scénographie totalement à côté de la plaque avec des hordes de joggeurs débraillés à l'assaut des tombes horizontales,  bien incapables de se défendre.

Les fantassins des temps passés avaient de la tenue eux, avec leurs uniformes militaires.

On ne court pas dans un cimetière, non ? Par principe.

Avec ce gouvernement: le changement c'est maintenant !

                            JOUER SUR LES TOMBES SACREES DES SOLDATS SACRIFIES

Dernière lubie: le jogging inter-tombes.

Franchement au lieu d'une horde de joggeurs mal fagotés, ils auraient dû faire déborder encore plus leur imagination:  jouer une partie  de croquet par exemple en replantant certaines croix en arceaux ou  tendre des filets hauts sur des croix superposées pour un petit badmington.

Pourquoi pas un jeu de piste  en fixant les drapeaux allemands et français aux célèbres croix blanches ? Cool.

Avec des petits papiers  messages  posés là encore  sur les croix  décidémment bien pratiques ...du genre: trouver la tombe du poilu x, y ou z, tourner trois fois autour et repartir vers la droite.

Le gage ?  Tourner 5 fois dans l'autre sens.

Pourquoi pas.

Avec les drapeaux reliés, il serait aisé de  jouer à  cache-cache à l'intérieur d'un labyrinthe opportunément fabriqué.

On peut aussi organiser une super partie  de cartes.

Le jeu des 7 famille semblent parfait: moi je veux l'oncle Alfred mort dans la tranchée A. Toi tu me donnes grand-père Lucien décapité par un obus dans la tranchée B.

Sans oublier dans cette  partie géante, la famille des outre-Rhin Hans, Klaus et Johannès,puisque en 2016 la réconciliation est acquises.

Ni  celle des canadiens, tirailleurs venus du Sénégal, Afrique du Nord, etc. Les australiens, les états-uniens...

Sans omettre le joker, à savoir les ossements indéterminés.

Une activité ludique semblerait également fort  bien adaptée à proposer aux jeunes générations comme modèle de commémoration de la Grande Guerre: la pomme à dégommer.

Comme celle de  Guillaume Tell.

C'est hyper simple. On pique une pomme en haut d'une croix (c'est pratique il y a beaucoup de ces bâtons pointus sur place). On tire. On gagne un point.

La balle ne va pas créer de dommage collatéral.

Car, avantage de Verdun: le soldat est déjà mort. Voire même enterré.

Mort sacrifié. Par millions. Ce n'était pas un jeu, en 14-18.

                                                              Sylvie Neidinger

 

 crédit photos capture d'écran

 

 #Allemagne #France #Verdun2016

 

 

 

13/09/2015

Migrants: Angela MERKEL et l'immense effet APPEL D'AIR

En ouvrant ses frontières à l'accueil sans conditions la semaine dernière, en indiquant que son pays pourrait accueillir plus de 800 000 réfugiés au besoin  Angela certes a vu son portrait sur des pancartes de remerciements de migrants,  mais a pris un engagement intenable.

Les images de ces allemands qui applaudissent les arrivants après leur périple -si compliqué car potentiellement mortifère- mais si déterminé, ont fait le tour du monde dont le Proche-Orient.

Alors que les trajets sont et restent illégaux, ils se font sans papiers valides et  en forçant les frontières !!!! 

Les migrants décident, eux,  des endroits qu'ils veulent atteindre, marchent sur les autoroutes au besoin. Forcent.

Sidération.

La position allemande a évidemment créé un appel d'air.  La chancelière a giclé de l'oxygène....

Ceux  qui sont connectés par téléphone ou WhatsApp avec la Syrie peuvent témoigner que nombreux sont ceux sur place prêts à tout quitter actuellement et  immédiatement pour rejoindre l'Europe dont l'Allemagne majoritairement.

Ils disent qu "ils faut profiter de cette ouverture"

Tous veulent l'Allemagne, pays de cocagne selon eux. Ils sont pressés.

L'un cherche à vendre sa voiture. Et l'autre cherche de l'argent à droite à gauche....

Et ceux qui, ainsi sollicités par les candidats au départ sur place ou dans les diasporas du candidat  refusent d'entrer dans ce jeu,   sont voués à l'infamie. Comment oser ne pas aider ce brave  jeune qui rêve de vie meilleure...

Certes.....

Ce  blog avait souligné le nombre d'habitants des pays d'origine. Encore n'avais-je pas intégré Palestine, Egypte, Erythrée...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2015/09/04/85-millions-de-migrants-du-proche-orient-269797.html

Une semaine à peine après les premières arrivées par le chemin des Balkans de  ces flots ininterrompus, l'Allemagne commence à ....fatiguer.

Elle rétablit le contrôle aux frontières avec l'Autriche.

Angela Merkel accuse même la Grèce de ne pas en faire assez ! Alors qu'elle vient de lancer le message ambigu de l'accueil absolu.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/13/01003-20150913ARTFIG00198-berlin-retablit-sa-frontiere-avec-l-autriche.php

Le miracle allemand a duré...une semaine.

Mais on ne peut encore quantifier ceux qui depuis cet accueil germanique mondialement télévisé ont entre temps démarré leur migration.... cette semaine depuis la Syrie notamment.

L'Europe en participant à la destabilisation du Proche-Orient (Irak et Syrie) reçoit en boomerang inédit  les conséquences de sa politique.

En Libye aussi. Un million de migrants y attendent le passage actuellement.

 

                                                                   Sylvie Neidinger

22:32 Publié dans Pays-Surya, Politis International | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : migrants, appel d'air, allemagne, syrie | |  Facebook | | | |

04/09/2015

85 millions de "migrants potentiels" simplement du si proche... Orient

Ce chiffre est juste celui de la population cumulée de trois pays dont un pourcentage tend à vouloir émigrer.

Les migrants  fuient le proche et moyen-orient ( puisque venant aussi de l' Afghanistan) pour raisons de guerre, raisons économiques  ou politiques.

Ils veulent majoritairement rejoindre l'Europe du Nord, plus riche: l'Allemagne, la  GB, la Suède.

Alors qu'ils traversent sans aucun papier ni visa- ce que la législation réclame partout dans le monde-  ils démarrent leur voyage avec des certitudes très fortes, notamment pour les Syriens " on va nous donner un appartement et un travail" entend-on régulièrement.

Les migrants évidement parlent rarement les langues européennes.

Ce "donner" est surréaliste. La France pour prendre son cas  souffre d'un chômage de masse estimé à plus de  trois millions d'individus. Des milliers de  jeunes de banlieue, de jeunes des campagnes, formés    sont actuellement   sans boulot à 18 ans /25, sans argent ni  aucune aide de l'Etat contrairement à ce qui est imaginé  (car pas droit au rsa à cet âge) Des jeunes des classes moyennes font leurs études sans aucune bourse ni aide de l'Etat. Certains immigrés installés depuis des années et avec enfants se voient reconduits à la frontière.

Or ceux  qui arrivent et  poussent la porte sont en nombre  incontrôlable.

                          ISSUS DE PAYS D'ORIGINE  A FORTE POPULATION

Se bousculent au portillon des....centaines de milliers de migrants dans une situation qui n'est pas limitée. Des familles et individus que les Etats vont devoir  prendre en charge de force. Comme actuellement le Liban, la Jordanie et la Turquie, la... Syrie qui avait accueilli à l'époque palestiniens puis irakiens..

 La population globale estimée en Irak: 32 millions, en Afghanistan 31 et Syrie 22 millions. Tous fort heureusement pour eux aussi ne vont  pas quitter leur pays.  Mais juste 20% de ces trois pays là  et cela fait ....17 millions d'individus. Sans parler d'autres patries de départ ( Egypte, Soudan, Palestine , Erythrée... )

 

                       LE PROCHE PROCHE-ORIENT

La situation est tendue pour les deux parties.

- POUR LES ETATS Bien évidemment dans le passé de nombreux migrants ont pu s'installer (en Suède, Allemagne, GB , France) mais ils n'étaient pas arrivés s nombreux.

Comment l'Europe pourra t-elle digérer les actuelles arrivées de masse ??On parle de "camps" en Hongrie mais cela sera la même chose en Allemagne puisque  des tentes  vont  être montées sur les places publiques, autour des gares.

-POUR LES MIGRANTS il y a le choc de la réalité,  le différentiel entre leur rêve,  ce qu'on leur a dit, ce qu'ils ont entendu à la TV  ("on nous donne en Europe  un travail et un appartement !"disent-ils) et le réel.

Au fur et à mesure des reportages on écoute leur décalage. Ils pensaient être attendus. On entend des migrants exiger, revendiquer telle destination et pas telle autre. C'est surréaliste. Ils ont en tête leur destin individuel et se sentent pris au piège dans cette masse humaine ingérable qui est accueillie par la... police ou l'armée. Certains naïvement raconte qu'on va leur donner 300 euros par mois, sans travailler: soit  une somme énorme dans leur pays d'origine mais... juste de quoi survivre ici.

-C'est un effet boomerang. L'Europe a accompagné en arrière base la déstabilisation militaire du proche et moyen orient: Irak +Libye+Syrie, autour d'une approche confessionnelle en lien avec les Etats islamistes.

Or, le proche-orient est ....à ses portes.

Au XIXème siècle et fin XXème siècle, période des interventions colonialistes, les populations locales restaient généralement sur place (mis à part les terribles  déplacements forcés type génocide arménien )

La situation néo-colonialiste que vit le proche-orient en cette  fin du XXème  pour I'Irak et  début XXIème pour les autres Etats (Syrie, Libye) suite aux  interventions occidentales+ Arabie Saoudite+Qatar+Turquie dans la foulée de" l'hiver arabe", ajoutée à l'installation de l'EI  et des rebelles, a probablement surpris les gestionnaires politiques européens qui n'avaient pas vu la proximité géographique....

Accueillir,  l'Europe le fait en permanence par une immigration constante et continuelle mais de faible intensité. Effectivement de nombreuses personnes ont pu s'installer, travailler  tels les centaines de médecins syriens dans les hôpitaux européens  depuis des dizaines d'années, les chrétiens assyro-chaldéens en Suède etc...

L'Allemagne de A Merkel en position  démographique déficitaire semble aujourd'hui  ravie de ces arrivées (la population est-elle vraiment d'accord, au fait ??? A voir )

Le problème est le nombre de migrants qui viennent de ...partout: corne de l'Afrique, Afrique de l'ouest, du nord.

Accueillir, certes....jusqu'à quelle limite, dans quelles conditions ?

Nota: cette note avait vu juste - malgré le risque de "sensationnalisme mal placé" en citant ces 85 millions juste le nombre d'habitants des pays d'origine de certains migrants  : les politiciens européens sont très inquiets du nombre potentiel de populations qui comptent se déplacer.

Gérer un nombre important mais limité est une chose. Mais gérer un flux migratoire ouvert sans limite devient un défi.

                                                    Sylvie Neidinger

 http://www.tdg.ch/elections-federales-2015/suisse-devrait-accueillir-jusqu-20000-migrants/story/21386101

migrants,europe,allemagne,moyen-orient

 

 

 

16:11 Publié dans Pays-Surya, Politis International | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : migrants, europe, allemagne, moyen-orient | |  Facebook | | | |

06/06/2014

D-Day. Omaha Beach. Hommage à Leonard Neidinger

6 JUIN 2014: 70ème anniversaire du Débarquement.

"Hommage à", "Tribute to"  Leonard Neidinger, Houston, Texas.

Témoignage.

Born Nov. 10, 1920, in New York, he served during WWII in the U.S. Army with the 1st Infantry Division. He was a veteran of numerous campaigns, including the D-Day Invasion. He was a self-taught, licensed professional engineer with a distinguished career in electrical engineering, devoting 43 years to the M.W. Kellogg Company. Leonard was an avid camper, gardener, woodworker, artist, and family historian.

                                                    HEIMAT

Mutuellement fans d'histoire familiale, lui et moi  avions pu :

1) entrer en contact grâce à  la magie d'un intranet par le simple fait de porter le même nom et la curiosité de chercher à comprendre pourquoi.

2) se poser la question de l'origine géographique  sans en avoir aucune idée au départ. L'Allemagne, certes mais où dans ce vaste pays ?

2) ensemble découvrir que nos ancêtres  était frères en...1720 !

Au XVIIIème siècle une importante émigration économique a touché  le Bade-Wurtenberg en direction de l'ouest:  France, Luxembourg,  Belgique...Voire le grand ouest jusqu'aux Etats-Unis.

Quelle chance d'avoir pu, avec Leonard,  parcourir ensemble cette piste d'investigation qui mena à un petit village au sud d'Heidelberg: Elsenz où existe toujours une branche locale portant le patronyme, celle de Hermann.

Notre Heimat à nous, comme un travail opiniâtre, accompli en commun par courriels mais aussi par courriers papiers qui traversaient l'atlantique dans les deux sens.

Créant de la complicité. On a pu se nommer "cousins" à la fin, une fois le travail accompli. En reconnaissance mutuelle.  Ce, avec un évident brin d'humour.

Il n'y a pas de mensonge. Certes anciens, les chromosomes partagés sont bien réels !

Leonard m'avait offert, voyageant par dessus l'atlantique par voie postale,  le... Giono de l'homme qui plantait des arbres. Rire de recevoir cet  ouvrage en langue anglaise car les forêts du pays de Giono sont un peu  les miennes, en vrai, de temps en temps, avec l'accent provençal, le vrai. Il l'ignorait.

Nous étions finalement dans cette "chasse aux ancêtres", deux complices plus arboriculteurs et inspecteurs de ...canopées qu'adeptes de la réunion-cousinade.

                                               OMAHA BEACH

Sa volonté de pratiquer la généalogie  s'apparentait de fait  à une force vitale de comprendre nos racines. De transmettre. Un défi à la mort qu'il a vue de près.

Pour moi, ce fut  l'immense honneur de communiquer avec un.... vétéran de Omaha Beach, si simple, si gentil.

D'une génération différente, nous étions bizarrement sur la même longueur d'onde.

Il est parti trop tôt pour connaître la suite de l'histoire: la  source du nom de famille se situant tout au sud du Bade-Wurtenberg à Neidingen (Beuron. Arrondissement de Sigmaringen)

Aux bords du Danube, dans la phase de sa naissance.

La vie aurait dû  permettre aux deux improbables "complices de généalogie", connectés par les moyens modernes  de parcourir ensemble, à pied, ces villages de Bade-Würtenberg: Elsenz,  Neidingen.

Observer ensemble ces flots mythiques. Dommage ...

Une Forêt Noire et un fleuve de légende  pour ceux qui éloignés- voire fort éloignés, Leonard vivant à Houston, Texas- se prenaient à rêver autour de ces racines germaniques nouvellement découvertes.

                                       DES VAGUES D'HOMMES

Mon rêve secret était de  le retrouver, lui, Leonard  pour qu'il me parle plus précisément du D-Day- notamment  de cette eau salée tout aussi mythique.

Cela restera un rêve....

Après "nos" découvertes de racines, il était effectivement venu en Europe. Pèlerinage en Allemagne et en ..Normandie ! Je n'avais malheureusement pu me déplacer en cette période  pour le rejoindre. Ni le rencontrer en vrai. Dommage. Mille regrets.

Le vétéran qui avait réellement vécu le Débarquement portait probablement des souvenirs  ultra concrets. Ceux d'une eau froide?  Lorsqu'on a débarqué face au feu de l'ennemi se souvient-on plutôt de  l'eau (dangereuse) ou de l'air tout aussi dangereux ??

Une eau bizarre comme le dit à cette heure-ci, 11h26 précises aujourd'hui  le 6 avril 2014 Barack Obama à Colleville-sur-mer, Normandie :

Car faite de "vagues et vagues" d'hommes.

Leonard  savait la température de l'eau.  Il avait vécu le débarquement  sur la côte. Tout comme les Alliés, Britanniques, Canadiens, Néo-Zélandais, Australiens et autres nations sur d'autres plages.

C'est son secret qui ne se partage pas. Survivant du carnage. Bloody Omaha.

A l'époque de nos courriers, les USA entraient  en guerre en Irak. Nous cherchions à comprendre l'actualité. Il évoqua au début le "devoir moral" de son pays d'entrer dans ce conflit.

Pas d'accord, je répondais que  cela ne règlerait pas forcément les  problèmes posés. Il fut moins assuré ensuite, comme la majorité de ses concitoyens sur ce conflit là.

Echanges épistolaires passionnants...Notamment des réflexions pas toujours du même avis  sur la guerre dans le monde contemporain car toujours à la croisée d'enjeux géostratégiques.

Mais toujours en accord, en union  sur la notion de Paix.

Une certitude nous réunissait. Le constat que, qu'elle que soit notre opinion, ces problématiques d'entrées en guerre dépassent totalement  les individus !

L'histoire fait des pieds de nez aux vies individuelles.

En l'occurrence, d'origine allemande, le soldat américain Neidinger allait combattre des allemands. Certes  une Allemagne qui avait alors viré de bord.

Leonard, lui, était forcément plus conscient que tout le monde de ce que "Sacrifice individuel" signifie pour une cause commune- ici la lutte contre le nazisme, donc la liberté.

Il a survécu. Il a fondé une famille. Graines d'arbres.

Hommage à Léonard.  Du fond du coeur.

                                                           Sylvie Neidinger

http://www.lepoint.fr/histoire/en-direct-debarquement-6-juin-1944-13-heures-rommel-quitte-l-allemagne-pour-la-normandie-06-06-2014-1833036_1615.php

14/05/2014

La Presse de Gutenberg au Salon

Bonne idée que la présence d'une  imprimerie Gutenberg au 28ème Salon du Livre et de la Presse de Genève avec les  passionnés de l'Atelier Gutenberg (Petit-Lancy/GE) qui la bichonnent avec un amour visible. 28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg

La Presse comme... presser ... le papier. En premier lieu et avant toute discussion sur la liberté de la presse !

Presser pour obtenir des coûts de fabrication plus faibles permettant la diffusion des idées, voici la Révolution de démocratisation des écrits qui a vu notamment  l'extension de la Réforme. 

Son invention  vient moderniser le procédé de xylographie, gravure sur planchettes de bois et feuille appliquée à la main. Les jeux de cartes furent imprimées ainsi dès 1360 en France et Espagne. L'impression de masse était dans l'air du temps... Encore fallait-il mettre au point la machine adéquate. Ce que fit Gutenberg associé à Johann Fust.

Aura majeure aujourd'hui  autour du nom de cet inventeur allemand d'une.... machine outil [déjà...] qui marque la mémoire universelle.

Gutenberg: une super @réputation après une super Presse-réputation.

Pourtant en allant vérifier la biographie de Johannes Gensfleisch, né  à Mayence en 1397, les surprises ne manquent pas: 28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg

1-Une grande logique de vie. L'inventeur génial - autour de 1450- des caractères métalliques  mobiles d'imprimerie est à l'origine  orfèvre de métier. Il s'est formé aux alliages lors de son apprentissage à Strasbourg- les lettres métalliques étant élément majeur de son invention (avec la presse à bras et le type d'encre, certes).

2- Ce que son immense  P-réputation ne dit pas: Gutenberg  meurt en 1468 dans un certain anonymat . Sauvé de la misère par une rente opportune. 

Ah, s'il avait été informé du  devenir de son invention...

                                                                          Sylvie Neidinger


    Crédits photos ©Sylvie Neidinger et copie  d'écran wiki

Rubrique #Protestantisme

28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg


yohannes wiki.GIF

 28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg28ème salon du livre de genève,gutenberg,strasbourg

19/08/2013

Das !

Les Allemands vont instaurer le 1er novembre prochain le droit de n'être ni homme ni femme. Le troisème sexe en quelque sorte.allemagne,genre neutre,das

Intersexualité: le droit de n'être (naître) ni homme ni femme en Allemagne

Le troisième genre reconnu en Allemagne

 Ils instaurent une troisième voie....

Normal: le genre neutre, ils connaissent déja !                    Sylvie Neidinger

 

(suite) La Suisse annonce aujour'hui ne pas vouloir suivre cette voie du 3ème genre.

19:11 Publié dans Société- Fidélité/Infidélité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : allemagne, genre neutre, das | |  Facebook | | | |

19/05/2013

Bizarrerie post-mortem, en Allemagne: les cadavres durcis ?

En Allemagne, les entreprises de pompes funèbres s'aperçoivent que les corps des défunts ne se décomposent pas toujours!

allemagne,cimetières


Une curieuse info lisible sur des sites peu connus et sous réserve des vérifications les plus utiles.

Première explication scientifique: la quantité de conservateurs que la vie moderne ferait avaler à tout un  chacun (ex: le Mac Do qui ne moisit jamais lui même  plein de conservateurs? )

L'info est donnée notamment par un site "Daily geek show"  reprise selon eux du Courrier International. Plusieurs médias la relaient.

Si l'info est vraie... même l'intime du fait religieux ne peut plus se réaliser.

" L'homme est poussière et doit le revenir" de la Genèse devient un programme impossible !

Au fait, cela se passe en Allemagne uniquement ? Mais alors que mangent-ils de spécifique? Problème de gastronomie germanique ?


Monde contemporain réellement  fou qui modifie les corps de l'intérieur ou farce internet de geek ?

       

                                                                                         Sylvie Neidinger

19:03 Publié dans Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : allemagne, cimetières | |  Facebook | | | |

13/11/2012

Protestantisme rhénan contre orthodoxie grecque...et socialisme français

L'article publié sur ce blog Neidinger le 16 février dernier n'a pas pris une ride :

Protestantisme rhénan contre orthodoxie grecque. Je lui fais prendre un peu l'air car  il est toujours d'actualité.

Sauf- détail important - qu'aujourd'hui, on peut remplacer le pays "Grèce"par  "France" au titre des inquiétudes données aux autres partenaires européens dont l'Allemagne.

Ce soir, le Président Hollande devra lors de sa conférence de presse élyséenne  apaiser non seulement les préoccupations  des français mais aussi celles son partenaire historique germanique, en donnant un cap clair. Surtout  en matière économique.

Rappel : la semaine dernière, le ministre allemand des finances Wolfgang Schäuble a demandé d'une manière informelle une évaluation de la politique économique de l'actuel gouvernement français. Un coup dur à la souveraineté du pays et son amour-propre.

Article de boursier.com :"Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble aurait demandé au Conseil des experts économiques de son pays de réfléchir à des propositions de réformes économiques pour la France, craignant une chute de la deuxième économie de la zone euro et de ses conséquences sur le devenir de l'Europe dans son ensemble..."

Un choc pour la France qui se considérait jusque là comme un partenaire, le fameux moteur franco-allemand (caricature) qui semble connaître  d'énormes ratés...

Raison majeure : personne  ni à l'intérieur, ni à l'extérieur ne comprend rien à la France depuis six mois.

1 LE RAPPORT GALLOIS OU LE SURREALISME MAXIMAL EN POLITIQUE 

Pourquoi  l'actuel gouvernement de la (supposée ) cinquième puissance mondiale a-t-il  attendu la publication  récente du rapport d'un haut fonctionnaire pour savoir quoi faire et comme agir ?

Quand l'économie réelle  se balance dans le vide sidéral  au bout de la plume d'un expert !

M. Gallois et son rapport-certes intéressant et intelligent-  devenu plus puissant que le gouvernement socialiste en place ?!

L'action globale d'un pays serait-elle alors   dictée par la vision  d'un seul individu , même pas titulaire d'un mandat électoral. Au simple motif que le Président lui aurait demandé une réflexion ?? C'est stupéfiant.

A y  réfechir, cela semble finalement une habitude de droite comme de gauche  puisque  il faut se souvenir du rapport  Attali sous Sarkozy...

2 LE CENTRALISME ELITISTE REPUBLICAIN

Avec ces rapports rédigés par des "premiers de la classe " supposés tout régler, la France atteint là les limites extrêmes du centralisme de son système politique et de son élitisme républicain,  bien  éloigné du terrain.

L'actuel Président concentre tous les pouvoirs comme historiquement jamais aucun président de  la Cinquième république  ne l'a fait.

François Hollande  en  plaçant les écrits  d'un expert sur sa tête en haut de la pyramide ...hexagonale commet une curieuse géométrie du pouvoir -profondément anti-démocratique selon moi.

D'autant  que les acteurs réels de l'économie réelle  sont dans le même temps villipendés...

Les chefs d'entreprises qui eux seuls président aux manettes de la fabrique  hyper fragile  des emplois subissent une  stigmatisation   caricaturale.

Cet été M.  Peugeot par A. Montebourg et François Hollande en attaque frontale très idéologique. Bernard Arnaud ensuite  mais aussi les entrepreneurs, grands, moyens et petits,  la net-économie au point de créer en réaction  une nouvelle race de volatiles, les Geonpi .

Un autre univers professionnel, celui  des médecins  désigné du doigt à la population par le ministre Touraine, commence actuellement sa  révolte.

Cette façon totalement surréaliste de pratiquer l'économie-et la politique-  stupéfie. L'Allemagne a bien  raison de s'affoler et de vouloir d'y mettre son grain de sel au nom de la stabilité de l'euro, les économies étant liées.

Ceci dit, la droite française avait  aussi  gouverné en désignant des catégories complètes de populations professionnelles  à la vindicte publique...

3 LE DENI DE REALISME ECO- POLITIQUE

A sa décharge, le Président Hollande hérite d'une situation financière incroyablement négative. Il ne trouve pas simplement les caisses vides mais un niveau d'endettement majeur. Comme pour la Grèce. 

Problème: les français sont encore dans le déni de leur   réalité économique difficile.

Un déni volontairement  masqué par les  dirigeants politiques avec les rodomontades de la France à l'international en matière d'interventionnisme actif à l'extérieur. Comme par exemples en Libye ou  en Syrie sous Juppé puis Fabius. Après les leçons d'économie médiatique données à la Grèce par N Sarkozy en décembre 2011.

Grèce ...que la France  rejoint  aujourd'hui dans le cadre du  club des maillons faibles de l'Europe.

Fort de son  droit de veto onusien, l'hexagone se  berce encore d'illusions sur  sa place et son  poids  réel  au sein des nations.

Il y a effectivement une contradiction majeure pour la France à se vouloir géant politique, à se projeter comme tel...avec une économie malade et rétrécie.

L'Allemagne est là pour le lui  rappeler .

Sylvie Neidinger

                                                                   Rubrique #Protestantisme

 

Complément :

Les Allemands sont impatients que la France se rétablisse Lire

16/02/2012

Protestantisme rhénan contre orthodoxie grecque

On signale l'excellent article paru sous la plume de Sophia Mappa intitulé « la Grèce tragique et ottomane expliquée à l'Allemagne luthérienne » (Rue89, rubrique  Tribune du 4/02/2002) qui décrypte les incompréhensions fondamentales entre l'éthique protestante(cf son lien avec le capitalisme, Max Weber) et l'absence profonde d'adhésion à ces valeurs de la part de la Grèce. Rue 89 (lire) Il évoque la Grèce byzantine et ottomane.

Nous pouvons remonter  plus loin encore dans l'histoire. Un grec sur "C dans l'air France 5" hier soir évoquait «  les occidentaux » en parlant de l'Allemagne, la Hollande, la France....La remarque lui a été faite. Il assume. Son pays est en transition entre deux mondes.

Effectivement, Docteur Economie doit comprendre aujourd'hui que son malade est aussi oriental. Il partage avec toute la zone levantine  le poids de la religion comme squelette constitutif " réel  "de l'Etat, le poids  de l'absence d' instruments de mesure fiables (peu de comptabilités publiques et privées normalisées ) le poids d'éventuels comportement clientélistes claniques « antiques »

C'est un autre fonctionnement ...politique parfaitement accepté, assumé par les populations de   l'est méditerranéen.

En  Israel , le fait religieux déborde souvent sur l'espace public. En Palestine aussi.

L'Etat syrien laïc et socialiste fonctionne  également sur la base des lois  spécifiques à chaque religion en matière d'Etat civil et de transmission de patrimoine - par exemple, seul le mariage religieux y est reconnu.

Au Liban, l'exercice est porté à son comble puisque les fonctions régaliennes de l'Etat sont constitutionnellement partagées entre cultes : un président toujours maronite, un premier ministre toujours sunnite et un président de l'Assemblée toujours chiite.

L'EUROPE DE L'EURO SIDEREE OUBLIE SES PROPRES CHOIX INITIAUX CATASTROPHIQUES

« L'Europe de l'euro » découvre avec stupéfaction les rapports incestueux entre l'Etat grec et  l'Eglise  orthodoxe, premier propriétaire terrien du pays (130 000 hectares) sans cadastre ni impôt foncier.

« L'Etat autonome orthodoxe »  ne paie aucun impôt mais peut vendre très cher des parts du littoral, ne paie pas toujours les cotisations sociales de son personnel. Les popes quant à eux sont des fonctionnaires rémunérés par l'Etat  laic.

Constatation :  la Grèce semble  aimer fonctionner ainsi ! La question est :  pourquoi avoir fait entrer dans la zone euro un pays visiblement non préparé ?

Parce que le capitalisme libéral l'y a poussé !! On veut encore aujourd'hui faire entrer la Turquie dans l'Europe pour élargir le « marché commun » si cher aux Anglais.

Les fondateurs de la monnaie unique ont pêché par optimisme et naïveté en pensant régler  avec l'euro devenu une  sorte de « dénominateur commun unificateur »  les problèmes par automatisme, par régulation ...naturelle du marché en quelque sorte.

Ils ont parié. Ils ont perdu.

Le capitalisme protestant rhénan doit, avant de fustiger  «  les menteurs grecs » , reconnaître qu'il a cru aux.... Miracles de Saint Optimisme et Saint Libéralisme sans règle du jeu préalable.

Accuser  aujourd'hui la Grèce de  tonneau des danaïdes a des limites déontologiques. Quand on choisit de bâtir l'immeuble EUROLAND pour mieux faire vivre ensemble les   co-propriétaires,  le comité des architectes se devait de ne  pas accepter dès le départ la présence à la fois  de  piliers solides  aux normes sismiques  et de piliers au béton pourri car saturé de sable.

Aujourd'hui, des pans entiers du bâtiment Europe s'écroulent sous les yeux médusés de tous.

Cette  sidération globale paralyse les prises de décision.

Le pire dans cette affaire sera de bouc- émissairiser la Grèce !

Certes , ne pas payer ce que l'on doit ruine la confiance et semble évidemment trop facile...

Pour autant les prêteurs doivent balayer devant leur porte et réfléchir à cette construction d'une Europe monétaire sans structure politique sérieuse à l'origine parce que l'on a cru que les « lois du marché » allaient d'elles-mêmes réguler les aspérités par enchantement.

La baguette ...magique pour transformer la Grèce en profondeur n'est même pas encore inventée.

Le mythe d'une Economie qui tournerait  seule indépendamment  du poids des cultures, des histoires, des pensées, des peuples est la principale erreur du capitalisme libéral qu'il soit rhénan, anglo-saxon ou capitalisme tout court.

Le cadre de la régulation politique semble évident. Cette constatation basiquement réaliste aurait coûté moins cher si elle avait été faite au départ de la construction et non quand l'immeuble s'écroule !

Sylvie Neidinger

Tags : capitalisme rhénan, Grèce, Allemagne, Liban,Syrie, économie, Sophia Mappa, rue 89, euro, europe

rubrique eco techno blanc.png

 

09:15 Publié dans E-Economie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : capitalisme rhénan, euroland, neidinger, sophia mappa, euro, europe, rue89, liban, syrie, économie, grèce, allemagne | |  Facebook | | | |