énarchie

  • Arrêter de parler de la "France d'en bas" !!

    Imprimer

    Les médias et la classe politique abusent dans les analyses de la France soit disant d'en haut ou d'en bas.

    Ils associent le mouvement révolutionnaire #GiletsJaunes à cette géographie verticale.

    Or, cette vision démontre justement un mépris certain.

    Les commentateurs veulent aussi opposer la ville et la campagne.

    Problème:  des "urbains" des classes moyennes soutiennent aussi les gilets jaunes....D'ailleurs, 80 % des français soutenaient en décembre selon les sondages. Donc évoquer les ultras pauvres de la France profonde rurale n'a pas de sens.

    Que E Macron - excellent dans son rôle de Méprisant de la République- et les macronistes le fassent reste compréhensible...de leur point de vue. C'est angoissant pour eux d'avoir en face une colère générale inédite; révolutionnaire de type 1789.  Ils préfèrent dire-et certains médias avec - que les GJ sont manipulés par l'extrême-gauche, l'extrême droite. Que la révolte serait celle des français d'en bas,  serait brune, rouge...

    Mépris ! Car cette révolte  est JAUNE point barre.

    La géographie du mouvement ratisse  large.

    Elle est massive dans la dite classe moyenne rurale et urbaine.(50/50)

    Elle est certes  hyper visible dans les zones rurales où radars et péages  ont été détruits dans une grande jacquerie, où une voiture sur deux porte un  gilet jaune.

    Le sud de la France facilement revendicatif est en ébullition. Les occupations de ronds-points et péages sont le fait d' artisans, commerçants, retraités, chômeurs, salariés...

    J'ai vu une dame en... chaise roulante au péage de Bandol !

    La France dans sa réalité.

    Français qui en ont assez de cette vision verticale posée sur eux

    Signe d'un  système politique vertical exacerbé par la pratique royaliste de Macron (chasses à courre comprises !).

    Ceux qui se disent et se vivent comme "le peuple français" mettent (ou non)  leur bulletin dans une urne puis pendant cinq ans, subissent  les  oukazes politiques brutales (genre les 80 km /H imposé brutalement  SANS CONCERTATION) taxes qui pleuvent comme "vache qui pisse".

    La révolte #GiletsJaunes est française, profonde et non éteinte.#macron,macroniste,énarchie,français,#giletsjaunes,france d'en bas,france d'en haut

    Elle n'est pas liées à des soit-disant "oubliés de la mondialisation".  

    Oubliés par qui ??? Par la centralisation parisienne, dont l'énarchie ? Par une minorité hors sol parisienne.

      La devise de la République est  Liberté Egalité Fraternité.

    Les #GiletsJaunes rappellent juste les... fondamentaux !

     

                                                               Sylvie Neidinger

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes