#ue

  • Messieurs les anglais (de Johnson)...quittez les premiers!

    Imprimer

    "Messieurs les anglais, tirez les premiers" évoque un temps où on ne se comparait pas à Hulk, où officiers français et britanniques se faisaient assaut de politesse...Juste avant de se massacrer. Politesse tout de même...

    La formule est supposée avoir été prononcée à la bataille de Fontenoy, son historicité reste toutefois contestée

    "Cette célèbre phrase est associée à la bataille de Fontenoy (en Wallonie actuelle), affrontement qui oppose le 11 mai 1745 une armée austro-hollando-anglaise sous commandement du duc William de Cumberland à une armée française sous commandement de Maurice de Saxe, dans le cadre de la guerre de Succession d’Autriche. Les Français y remportent une victoire de justesse sous les yeux du roi Louis XV (1715 – 1774) et du dauphin. Au cours de la bataille, Milord Charles Hay, capitaine aux Gardes anglaises, et le comte d’Anterroches, capitaine des grenadiers aux Gardes françaises, se seraient mutuellement salués alors que leurs troupes se faisaient face. Le premier aurait alors invité le second à tirer le premier. L’invitation fut renvoyée."


    Boris Johnson donnait récemment l'ordre aux 27 autres de ré-ouvrir les négociations globales pour imposer  ses vues. Il traite de "rebelles" les  britanniques qui traitent selon lui "collaborent" avec l'UE

    Personnage excessif, raciste, menteur, exécrable....

    Le PM  de UK  tient absolument à rendre l'UE responsable de ses propres manquements.

    Imperturbables mais exaspérés, les négociateurs répondent que ce sont bien les britanniques qui demandent à quitter...

    Finalement, que Boris Johnson assume et reconnaisse sa dérive chaotique. 

    Au lieu de charger les autres.

                                                       Sylvie Neidinger

    #johnson,menteur,#uk,#ue

    Lien permanent Catégories : Pays-UK 0 commentaire
  • Les brexiteurs se trompent à 100% sur la Suisse/UE !

    Imprimer
  • "Brexiteurs en enfer"(Tusk)...L Fox avait tiré le premier en parlant "d'obsessions théologiques" !...

    Imprimer

    Il s'agit de rétablir les faits. Et ne pas oublier la petite phrase de Liam Fox sur les supposées "obsessions théologiques" de Bruxelles cet été....

    Donald Tusk, Président du Conseil européen s'en est pris mercredi 6 février aux partisans du Brexit qui selon lui n'ont pas prévu les conséquences de ce divorce, s'interrogeant sur la "place spéciale en enfer" qui leur serait réservée. Boutade assumée. Il en a ri.

    La phrase provoque l'ire outre manche. Le Royaume-Uni s'enflamme. Comme toujours avec deux camps. Ceux qui l'insultent et ceux qui le remercie de dire une vérité.

     La phrase exacte : "Je me demande à quoi cette place spéciale en enfer ressemble, pour ceux qui ont fait la promotion du Brexit sans même l'ébauche d'un plan pour le réaliser en toute sécurité", a lancé Donald Tusk après une rencontre à Bruxelles avec le Premier ministre irlandais Leo Varadkar.

    Certes Tusk et les autres sont excédés de ce Brexit et surtout  des positions sinueuses de Theresa May et des brexiteurs. Excédés de ces  revirements brumeux d'un  Royaume-Uni qui cherchant le beurre et l'argent du beurre est en train de mettre  le feu à la ferme.

    Des économistes allemands suggèrent à Londres de ...renoncer à tout droit de douane.

    D'une part Le polonais Tusk assume et en rigole (la fatigue du brexit est évidente chez les 27. Alors, à la Commission...) 

    D'autre part, il faut rétablir les faits.

    Le 8 août 2018, Liam Fox fustige ce qu'il dit être l'intransigeance de Bruxelles juste parce que les 27 n'obéissent pas au diktat britannique:

    « Je pense que l’intransigeance de la Commission européenne nous pousse vers une sortie sans accord », a affirmé le ministre pro-Brexit dans un entretien au Sunday Times. Il reproche à Bruxelles de se retrancher derrière des « obsessions théologiques » plutôt que de soucier du « bien-être économique des Européens ». « Ainsi, il ne peut y avoir qu’une seule issue », a-t-il jugé.(euractiv)

    Les brexiteurs dont Liam Fox  tirent les salves agressives les premiers. Mais n'assument rien de leurs revirements et leurs désirs sans consistance juridique acceptable pour les 27. 

    Même pas les phrases prononcées. Même pas assumées. Comme tous ces revirements dans ce dossier.

    La théologie a bon dos !

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    On peut même avancer que Donald Tusk -diplomate en chef, diplomate parmi les diplomates- a volontairement  évoqué l'enfer des brexiteurs car ces derniers sont totalement capables en cas de "no deal" de ne pas assumer et évidemment d'en faire porter le poids à la Commission, à l'#UE. 

  • Brexit Circus: le Parlement britannique plonge dans le beurre et l'argent du beurre. NON cinglant de l'UE

    Imprimer

    Le Royaume Uni, toujours englué dans son brexit circus excède les  européens.

    Stop. Too much. Overdose de tergiversations. Cela suffit.

    Cette fois le Parlement britannique entend imposer le deal qui consiste à être en dehors tout en gardant tous les avantages d'être dedans. Le droit mais pas les devoirs. En avoir beaucoup en payant peu. Ce qui est  parfaitement inacceptable pour l'UE. La voie des liens commerciaux avec l'Europe mais sans les efforts.....

    Pour cela  la Chambre des Communes se prononce hier mardi 29 contre une sortie brutale sans accord.

    Dès lors tout semble bien aller puisqu'un accord de sortie a été (durement) négocié entre Theresa May et les 27 représentés par Michel Barnier.

    Sauf que les britanniques, pris dans leur bulle surréaliste (insulaire, nationaliste..) votent unilatéralement sur la modification d'un terme de l'accord: le traitement de la frontière intra irlandaise dit filet "backstage"

    Avec comme  résultat la volonté par les députés de modifier unilatéralement un point non négociable.

    Un "en même temps" qui veut le beurre et l'argent du beurre.

    La PM affirme pouvoir renégocier le divorce. "Mes collègues et moi-même parlerons à l'UE de la manière dont nous pouvons répondre à ce que souhaite la Chambre" des Communes et chercherons à obtenir "des changements juridiquement contraignants", a déclaré Theresa May devant les députés, reconnaissant que "ce ne serait pas facile, étant donné l'appétit limité au sein de l'UE pour un tel changement".

      Ce que les Européens ont rapidement confirmé.... Le traité conclu en novembre "n'est pas renégociable"

    La réponse de l'UE àTheresa MAy et ses députés  est cinglante . NON. STOP. Et .....cela suffit.

    Le raisonnement est simple, selon Michel Barnier à Reuters : (lire dépêche d'agence Reuters)

    Brexit-Le "backstop" ne peut être limité dans le temps, dit Barnier

    Reuters24/01/2019 à 07:59
     
       BERLIN, 24 janvier (Reuters) - Le "backstop" (filet de sécurité) prévu dans l'accord de retrait du Royaume-Uni et de l'Union européenne ne peut être limité dans le temps, car cela
    contreviendrait à son objectif qui est de garantir l'absence de
    frontière dure entre l'Irlande du Nord et la République
    d'Irlande, a déclaré jeudi Michel Barnier.
        Interviewé par la radio publique allemande, le négociateur
    en chef de l'UE sur le Brexit a ajouté qu'il serait impossible
    pour Londres de conclure un accord bilatéral avec Dublin sur
    leur frontière commune, car la frontière de l'Irlande est amenée
    à devenir la frontière de l'UE et du marché intérieur après le
    Brexit.
        "Une clause dite backstop consiste à rassurer les Irlandais
    sur le fait qu'il n'y aura pas de frontière dure", a-t-il
    expliqué. "Souvenez-vous, il ne s'agit pas seulement de
    l'Irlande; toute marchandise qui passe cette frontière entre
    dans le marché unique: cela concerne l'Allemagne, la France, la
    Pologne..."
        A ses yeux, l'accord qu'il a négocié avec les Britanniques
    est le meilleur qui existe, étant donné les "fameuses lignes
    rouges" du Royaume-Uni. D'autres options seront possibles si ces
    lignes rouges évoluent, a continué Michel Barnier.
    

    Les britanniques qui depuis deux ans s'étripent entre eux n'avaient même pas vu -leurs yeux étant masqués par leur délire impérial "old times" pour les brexiteurs - que la décision de quitter ne tient pas de leur volonté uniquement mais bien d'une négociation face à 27 pays...UNIS.

    Theresa May a bien tenté de casser l'unité des européens. En vain. Ratage du Royaume-Désuni.

    Impossibilité d'une île !Douche écossaise !

    Mais la PM...continue  à vouloir forcer l'Europe !

    Les brexiteurs vont jusqu'à instrumentaliser l'image de Churchill pour leurs fins :"Le Churchill qui apparaît ces dernières décennies dans le débat public n’est pas la figure complexe, contradictoire et problématique de la vie réelle. C’est un Churchill de fiction, imaginaire, mythologique, qui a été inventé et à qui on a donné de l’importance pour soutenir une politique partiale et étroite d’esprit"

    Le vote, hier, de ces deux amendements antinomiques par le Parlement Britannique est donc un coup d'épée dans l'eau. Encore un !

    Un analyste évoque une schizophrénie politique.

    Car la réponse des européens excédés reste :  STOP. NON. FED UP

    On se dirige droit vers la sortie pure.

    Quand on voit certains anglais insulter en traitant les européens de...nazis, fantasmer sur la supposée "domination européenne" : on ne peut que comprendre ce départ rapide.

    Il a la vertu de clarifier l'attitude britannique ambigüe depuis toujours !

    En aucun cas l'Europe ne peut accepter la création d'un paradis fiscal type Singapour à ses flancs! Sans backstop en plus...

    Cerise sur le pudding  fabriqué au beurre mais...  sans l'argent du beurre.

     

     

                                                                                Sylvie Neidinger

     

     

     

                                                                 Rubrique Pays UK

     

  • La montre connectée de Khashoggi a tout révélé du crime au consulat saoudien. Quid des réactions ?

    Imprimer

    La presse turque et arabe évoque ceci avec force  depuis le 3ème jour de l'assassinat  du journaliste (ayant eu lieu  le 2 octobre dernier).

     

    Les preuves sortent dans les médias occidentaux le... 12 octobre.

    Le journaliste se sentant en danger  se méfiait à juste titre.

    Il portait alors une montre connectée, qui géolocalisait sa fiancée attendant dehors, avec le téléphone de Jamal Khashoggi 

    La torture puis l'assassinat  par l'équipe de 15 tueurs venus spécialement de l'Arabie saoudite  ont été ENREGISTRES( pas tant par la montre semble-t-il que par des caméras espions turques)

    Les quinze tueurs venaient par deux avions privés séparés. La police turque les a identifiés. Ils  sont proches de la famille royale saoudienne.

    Ils portaient  une scie. Un des tueurs est médecin légiste. Les restes du journaliste ont été distribués dans des contenants. Un véhicule immatriculé du consulat a été vu dans une forêt.khashoggi,meurtre,trump,trudeau,canada,macron,montre connectée,turquie,istanbul,espagne,droits de l'homme et de la femme,chrystia freeland,#ue

    Un ridicule sinistre entoure l'action de ces barbouzes. 

    En effet, il se dit que  la montre connectée de Khashoggi  a été récupérée sur place lors du crime par un membre du consulat, le Consul semble-t-il. Lorsque celui-ci a fait visiter le local les jours suivants aux officiels turcs et autres   pour prouver au monde que le journaliste n'y était pas, la montre connectée était encore dans la poche du responsable saoudien !!!! Elle géolocalise.

     Le scénario du crime n'est pas encore bien établi. Le journaliste entre dans le consulat. N'en ressort pas.

    Un van noir quitte le consulat pour la résidence personnelle du consul. C'est en ce lieu qu'il aurait été mis à mort et découpé? Ou au Consulat ?

    L'enregistrement  peut provenir de la montre ou ...des services secrets. Ce n'est pas encore bien établi. La montre en tous cas géolocalise !

    En fait, le consulat et la résidence du consul étaient surveillés et enregistré en direct par les autorités turques . Une donnée de services secrets qui est moins facile à dire." Des doutes que partagent Robert Baer, consultant sur CNN pour les questions de renseignement. Selon lui, il est possible que les services turcs aient effectivement en leur possession des enregistrements de l'exécution. Mais uniquement en raison de la mise sur écoute du consulat. Ce qui, d'un point de vue diplomatique, est impossible à admettre."(Huffington Post 13 octobre)

    Le résultat est au final le même : l'exécution a bien été enregistrée.

    Observation: l'amour a eu raison de Khashoggi  (il voulait de son pays juste un document administratif pour se marier) mais l'amour a par ailleurs  tout révélé. Sa fiancée Hatice Cengiz l'attendait dehors. Elle ne l'a jamais vu ressortir. Elle avait son téléphone. Et un numéro officiel turc à contacter.

                     ARABIE SAOUDITE, MBS...LES OCCIDENTAUX FONT QUOI ???

     

    On remarque que les officiels politique occidentaux ont pris du temps avant de réagir. Macron ne réagit que....le 12 octobre juste quand  la presse occidentale évoque les preuves tangibles de la montre connectée. Avant c'était plutôt ...mou comme réaction. Idem pour  Trump. Son fils Jared et lui sont très liés à MBS.

    Il commence aujourd'hui à tonner.

                        DROITS DE L'HOMME ET DE LA FEMME BAFOUES

                               

    Les citoyens eux  ont intérêt à suivre le dossier saoudien de près, concernant les droits de l'homme et de la femme.

    Car enfin, combien de temps va continuer la danse du ventre devant l'Arabie Saoudite pour lui vendre de l'armement par les dirigeants occidentaux?

    Alors que le pays est "hors des clous?

    Rappel :

    1) Des saoudiens sont à l'origine de l'attaque du 11 septembre

    2) Al Qaida est une émanation du saoudien Ben Laden.

    3) Daesh est l'émanation suivante .L'organisation fut alors  financée en partie par le pays wahhabite  dont l'idéologie est très proche. Soit par l'Etat soit des versements privés saoudiens.

    4) Le pays  est en partie à l'origine du conflit en Libye, Syrie avec ses alliés.Et très directement à l'origine de la guerre  au Yémen.

    5) Financement des groupes rebelles  en Syrie type Ahrar el Sham (Al Nosra); Jeish el Islam

    6) Droits de l'homme et de la femme bafoués. Disparition de membres opposants à l'intérieur de la famille royale, d'opposants type journalistes, d'opposants même minimes.

                 L'HONNEUR DU CANADA DE TRUDEAU ET FREELAND ET DE LA SUEDE

     A ce stade ds informations sur les crimes et enlèvements,  les responsables politiques occidentaux tellement .... "amis" de cet Etat  ont probablement des comptes démocratiques à rendre à leur propre population.

     Honneur à la Suède, au Canada.

    La Suède a renoncé à la coopération militaire avec l'Arabie Saoudite et subi les foudres. Car l'Arabie Saoudite pratique l'intimidation à l'extérieur, la répression et les disparitions à l'intérieur.

    Le Canada de Justin Trudeau,  de Chrystia Freeland   eut maille à partir avec MBS cet été au nom des droits de l'homme et de la femme.

    Ce pays  fut  solitaire face au chantage exercé par l'Arabie Saoudite... Peu d'aide des alliés. Peu de gouvernants occidentaux ne l'ayant alors  soutenu. Honneur au Canada. Les européens, l'#UE ont fait profil bas et lâché le Canada au mois d'août 2018..

    L'Espagne elle a préféré se taire face au chantage saoudien d'Etat  pour pouvoir ...vendre ses 400 bombes tueuse de population yémenite.*

    On ne parle pas des autres Etats occidentaux silencieux, du FMI de Lagarde ....

    JUSQU'A QUAND CETTE MANSUETUDE ??

     

                                                      Sylvie Neidinger

     

    RFI 13/09 "L'Espagne est loin d'être le seul pays à choisir de préserver ses intérêts économiques. Riyad est l'un des principaux clients de la France sur le marché de l'armement. Les ONG dénoncent une violation du traité sur le commerce des armes qui prévoit qu'un pays interdise ces ventes s'il sait que les armes peuvent servir contre des civils"

     
  • Humour britannique: les passeports anglais post brexit bleus seront ...français

    Imprimer

    L'affaire ne fait pas rire les brexiteurs qui crient au scandale. Elle se joue en deux séquences.

    Dans un premier temps,  l'annonce il y a quelques mois du changement de couleur du passeport UK qui va quitter l'infâme couleur bordeaux du passeport UE (infâme pour eux s'entend)

    Il  redevient bleu comme au bon vieux temps de l'Empire.

    Et tous les Boris Johnson britishs de crier victoire...

    brexit,gemalto,passeport bleu,délire impérial,#blogneidinger,#ueLe délire impérial britannique qui sous-tend l'actuel brexit se voyait avec ce SACREBLEU revenu, regonflé de vent dans les voiles!

    Voiles....des navires marchands sillonnant ce vieil  Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais.

    Du vent dans les voiles des cheveux de Johnson.... coiffés à coup de becs verseurs de théières? La question sérieusement est posée.brexit,gemalto,passeport bleu,délire impérial,#blogneidinger,#ue

    L'Empire évidemment  va dès lors revivre par la magie, le sortilège, la prestidigitation sinon l'entourloupe du brexit...

      LES NATIONALISTES

    Patatrac. Les impérialistes nostalgiques s'étranglent.

    Les nationalistes -puisque qu'ils faut les nommer ainsi- en avalent leurs puddings de travers. Ils parlent "d'humiliation nationale", comme le rapporte The Independent".

     Gemalto, société franco-néerlandaise  (hyper pro sur la sécurité des documents)  a obtenu le marché de la fabrication spécialisée du précieux document contre le bien nommé britannique De LA Rue.

    Suite à un appel d'offre dans les règles de l'UE dont fait encore parti le Royaume-Uni.

    Passeport Made in France !

    C'est savoureux. Et probablement à l'image des futures surprises offertes par le brexit, cet évènement probablement le plus dangereux qu'il soit pour l'économie britannique en raison de sa parfaite imprévisibilité.

    Le Royaume-Uni contrairement à son délire de grandeur pratiquement psychanalytique est à la mesure...de lui-même, qui est une place importante à la  6ème place  dans le classement économique  mondial, au sein de l'UE .

    Mais en régression. La livre a chuté.

    Le Royaume -Uni ne possédant  pas toutes les compétences -comme chacun des membres d'ailleurs-   trouvait parfaitement sa place au sein de l'Union européenne. En interaction.

    En bon  échanges...de personnes, de biens et de services.

    L'épisode hautement symbolique de la fabrication du passeport britannique montre les limites du délire du repli sur soi face au REEL.

    Il secoue le  DENI de réalité ambiant...

     

     

                                                                                  Sylvie Neidinger

    Les internautes s'en amusent:

    brexit,gemalto,passeport bleu,délire impérial,#blogneidinger,#ue

     

    crédit image capture d'écran article cité en lien