Sciences-Santé/Médecine

  • Harry et Meghan maltraitent leurs gardes du corps

    H&M CIRCUS Suite- Episode 2:#NarSussex continue de maltraiter son personnel.Le couple continue à défrayer la chronique. Alors qu'il réclame de l'apaisement pour...lui-même,  son attitude dure vis à vis de l'entourage immédiat détonne: ici les gardes de sécurité.

    Les policiers  se disent traités de larbins, esclavages même : le terme est lancé!

    Le couple "Roi et Reine d'Instagram" réclame en effet de la gentillesse  Et s'attire au passage un flot de commentaires négatifs, preuve que toute communication des Sussex est actuellement vouée à l'échec: ils se sont grillés.

    Les policiers de Scotland Yard s'expriment tellement cela déborde...Comme c'est rare!

    Le couple d'enfants gâtés et inconscients, imbus de leur petite personne est plus qu'exigeant. "Dai Davies, anciennement à la tête de la Protection Royale a livré les dessous de la protection du couple. "Leur priorité est leur sécurité et ils veulent qu'ils restent collés à eux sans interruption", a-t-il expliqué. "Mais il faut construire une relation avec votre employeur et faire preuve d'une approche de bon sens dans ces situations", ajoute-t-il."

    Les policiers -une quinzaine: la protection est énorme- n'en peuvent plus des caprices de divas. Plus que des caprices, il y a maltraitance. Et ce n'est pas la première fois. Le divorce d'avec les britannique s'explique justement par la découverte des comportements... autoritaires de Meghan Markle avec la Reine (de facto ceux de Harry) relativement tôt, avant le "mariage du siècle".

    *Quand Meghan réclame -en vain- de porter la tiare de Diana. Harry sous emprise, sans recul, annonce que "ce que Meghan veut, Meghan l'obtient". Ce à quoi répond la Reine : «Non, Meghan ne peut pas avoir tout ce qu’elle veut», aurait froidement tranché la souveraine, «elle aura la tiare que je lui donnerai». Tout est dit. Dès le départ, M Markle  affronte juste son excellence...  la Reine. Le peuple britannique et les célèbres tabloïds l'ont immédiatement noté et commence dès 2018 à s'agiter, intrigués.

    *Quand elle maltraite Kate (qui va jusqu'à essuyer quelques larmes en public lors d"un essayage à la période du mariage déjà)

    *Quand Meghan M. maltraite le personnel de Buckingham, les réveille à 5 h du matin pour ses exigences, leur parle mal. Personnel que Kate va défendre.

    *Quand l'actrice de catégorie B qui joue à la diva hollywoodienne maltraite son secrétariat proche. Plusieurs démissions rapprochées face à sa tyrannie. Neuf démissions en peu de semaines! 

    *Quand le couple impose des règles  comportementales strictes aux voisins à leur égard, du "juridique procédurier à l'américaine " jamais vu dans les résidences royales. H&M transforme Frogmore Cottage en forteresse, version parano. Certains habitants de Windsor semblent déconcertés: "C’est incroyable. Nous n’avons jamais rien entendu de tel. Tous les habitants du domaine travaillent pour la famille royale. Et ils savent comment se comporter avec respect".

    *Quand M Markle fait vivre l'enfer aux nounous de son fils. Le couple en limite du sadisme autoritaire paranoïaque surveille les moindres faits et gestes des candidates. On dirait qu’elle fait passer des castings. C’est humiliant pour ces pauvres femmes” A expliqué une source pour le média Fabulous Digital. Un cauchemar pour les gouverantes.

         H&M: COUPLE AU COMPORTEMENT AUTORITAIRE ABERRANT

    La cote H&M ou #NarSussex plonge au fur et à mesure des révélations sur leur comportement aberrant. Le couple a un sentiment de supériorité égocentrique. Sur leur nouveau site web, ils mentionnaient- avant de l'effacer- qu'ils sont des" personnes protégées au niveau international et ont le droit à la sécurité personnel quand ils le souhaitent."Diantre !

    Le couple traumatise des tiers mais sans rien assumer car ils font payer les frais de leur caprice sécuritaire au Royaume-Uni, au Canada, au prince Charles! Pour des individus qui veulent vivre "comme tout le monde"...

    Piers Morgan, journaliste vedette représente assez bien l'opinion britannique à leur encontre. Désormais il ne "rate "plus ce couple qui veut le beurre et l'argent du beurre. H&M qui réclament la gentillesse pour eux-mêmes mais d'un autoritarisme limite sadique avec tout "personnel" autour, les exemples sont nombreux.

    Il ne mâche pas ses mots: "Harry est passé d’un garçon fêtard, aimant, extrêmement populaire et charismatique, un homme qui était un capitaine d’armée intrépide dans les zones de guerre, à cette lavette malmenée par sa femme américaine plus âgée que lui. Et ce, au point qu’elle se tire de la famille royale et qu’elle l’emmène dans un autre pays. »Vous avez dit lavette? 

    La déviance du couple est désormais de notoriété publique. Même les policiers par nature silencieux expriment leur ras le bol. Bien évidemment les Sussex n'assumeront rien. Et dans leur attitude victimaire H&M crieront à la face du monde que "l'enfer c'est les autres". 

    L'enfer, c'est bien eux...Les britanniques ne s'y sont pas trompés. Harry et Meghan  construisent leur image négative plongeante  au fur à à mesure de leurs actes de la vie quotidienne. Hypocrites ils viennent ensuite se plaindre d'être médiatiquement maltraités!

    Alors qu'ils alimentent eux-mêmes le film de série B. De série H&M  plutôt !

                                           Sylvie Neidinger

     

                                      Rubrique H&M les Déroyaux

  • Ancienne anorexique, Laeticia Hallyday s'entoure de cuisiniers!

    "Elle prend trop de place la cuisinière" aurait dit un jour Johnny à propos de la restauratrice Hélène Darroze, très introduite dans leur vie privée, fusionnelle avec Laeticia, marraine des deux filles. Restauratrice souvent présente dans leur intimité, leurs lieux de vie.... Même le jour du décès de la célébrité!

    Benjamin Locoge indique dans son livre "La balade de Johnny et Laeticia: made in rock'n'roll" que le chanteur  appréciait peu cette amitié débordante. La veuve elle,  est toute fière de signaler dans le Point  :"Il a toujours été jaloux de mon amitié avec Hélène". Il me disait 'Tu l'aimes plus que moi...'" Johnny jaloux de la cuisinière??? Jalousie???? Elle a bien dit jalousie?

    L'affaire prend une tournure épique, surréaliste quand Laeticia annonce qu'elle a raté le dernier souffle de son mari car elle était allée... embrasser la.... cuisinière Hélène Darroze justement. Les enfants de Johnny, Laura et David n'ayant eux pas eu le droit d'entrer dans la maison !

    Cette triangulation sentimentale ( Laeticia /Johnny/Darroze) témoigne d'un  esprit maladif!

    "Je suis sortie pour embrasser Hélène. J'ai juste quitté la chambre cinq minutes. C'est là que mon homme est parti. Je me suis effondrée. J'ai mis trois heures à me relever », confie-t-elle La veuve l'exprime avec   son vocabulaire possessif habituel déplacé ("mon"homme) ses excès pathétiques (je me suis effrondrée, 3H à me relever je je je je me mon)

     Jalousie pathologique ! On peut dès lors analyser. Se rappeler que Laeticia Boudou fut anorexique. Elle en parle en 2018 : 

    " Quand on s’est rencontrés, explique-t-elle  c’était compliqué. J’étais une âme cabossée, autant que lui. Je sortais d’une période douloureuse, à cause de l’anorexie.On s’est rencontrés et on s’est sauvés. » Si Laeticia a été atteint par ce trouble qu’elle qualifie de « détresse absolue », c’est parce qu’elle « manquait d’estime [d’elle-même] ». « Je n’avais pas 20 ans, je ne mangeais pas, je ne buvais pas, je ne voulais plus vraiment vivre. » Bien qu’elle ne souhaitait pas pour autant « quitter ce monde », l’anorexie faisait « du mal à [son] corps ». C’était avant tout « la seule manière pour [elle] de dire à ses parents ‘’sauvez-moi !’’ ». Et si ses parents n’ont pas entendu son appel à l’aide, Johnny, lui, le comprendra : « Mes parents ne m’ont pas tendu la main, mais j’ai rencontré mon mari. Et il m’a sauvée. En comprenant ses démons, j’ai guéri les miens. »

    Ce n’est que plus tard que le sujet de l’anorexie reviendra dans le couple et causera même des conflits au moment de vouloir fonder une famille. « Je ne pouvais pas lui offrir un enfant biologique […] [à cause] des traumatismes de mon adolescence, confie-t-elle au PointJ’ai fait du mal à mon corps. L’anorexie m’avait abîmée. Il est arrivé à mon mari de me reprocher de ne pas lui donner cet enfant. »

     

    Laeticia est-elle bien guérie de ses démons ? Constat : elle vit en s'entourant  de ....cuisiniers. Johnny l'a nourrie financièrement.(D'où le  combat de la veuve mante religieuse pour TOUT exiger de l'héritage dans une bouffée narcissique qui élimine les enfants)

    Elle nourrit ses amitiés avec les restaurateurs tel Jean-François Piège. Mieux, elle a remplacé Johnny comme "mon homme" par un super nourricier...restaurateur là encore : Pascal Balland.

          CORPS MARTYRISE PAR L'ANOREXIE, CORPS IMPUDIQUE,CORPS EXHIBE

    Impudique, elle continue à poster en pâture au public des photos d'elle très sexy voire nue. Rappel Elle  avait posé nue pour une campagne de pub, Johnny détournait la tête en passant devant ces affiches. Il y a quelques jours elle agace son actuel compagnon cuisinier par sa publication de nus.

    Laeticia Hallyday exhibe une véritable pathologie narcissique en public. Intéressant à analyser. A suivre...

                                                                                 Sylvie Neidinger

    darroze.JPG

  • Solidarité totale avec les Chinois victimes de racisme

    Depuis l'explosion épidémique du coronavirus à Wuhan, le virus du... racisme suit, lui aussi, une courbe exponentielle. Une maladie sociétale.

    Contre les chinois et les asiatiques en général. Pas seulement les  restos  délaissés mais des agressions verbales directes !

     

    Le Courrier Picard  a présenté une "Une" parfaitement scandaleuse avec cette première page titrée "alerte jaune" que je ne reproduirai pas. Jaune ?? Ils ont écrit "jaune" On se pince.

    Cela fait très années 40...

    Une journaliste d'origine chinoise  lance le #JeNeSuisPasUnVirus !

    Rappel: ils ne sont pas des virus !

    Solidarité avec tous les asiatiques en général. Car #IlsNeSontPasUn#Virus

    On peut exprimer son soutien très facilement en allant manger...au resto chinois du coin.

     

                                                                   Sylvie Neidinger

    virus.JPG

     

     

     

  • Coronavirus: la soupe de...chauve-souris provisoirement interdite !

    La Chine a posé une interdiction provisoire du  commerce d'animaux sauvages.

    Donc indirectement de la fabrication et  commercialisation de soupe de chauve-souris, puisque son ingrédient sauvage en est interdit

    Formellement  le lien entre le breuvage et l'actuelle épidémie n'est pas scientifiquement établi à ce jour. Un autre animal est suspecté : le serpent. Mais la chauve-souris reste une piste dite "privilégiée" à ce jour.

    "Alors que la piste animale semble aujourd’hui être au cœur des recherches, un autre animal est aussi suspecté. Un article publié dans le Journal of Medical Virology a récemment avancé que le serpent pourrait également avoir servi d’intermédiaire entre le volatile et l’être humain."

    En tous cas la ville épicentre  du virus, Wuhan est connue pour un marché illégal d'animaux sauvages vivants ou congelés dont les rats, crocodiles, renards, viande de chameau et donc serpents, chauves-souris, nids d'hirondelles.... Ceux qui ont visité apportent des témoignages édifiants.

    Pas très ragoûtant tout cela.

    Ces consommations ne sont pas représentatives que ce qui se mange globalement. Mais ...elles existent en Chine, à  Wuhan et ailleurs.

    Détail. L'impact sur la restauration chinoise dans le monde va probablement et malheureusement  se faire sentir par pur amalgame inapproprié. Sans compter sur la paralysie économique que cette épidémie va induire, de même que l'affectation des échanges internationaux.

    Certaines images ont une force certaine. Sans commentaire.

                                                                                             Sylvie Neidinger

    20 01 chine.JPG

    chauve.JPG

  • Brigitte Macron voit...jaune (pièces jaunes!)

    L'épouse du président de la République a accepté de reprendre l'opération Pièces Jaunes de Bernadette Chirac. Brigitte Macron lui rend même hommage à cette occasion.

    La couleur prête à sourire. Or, il n'y a ici ni veste, ni gilet caché !

    Juste une opération pour apporter des financements à l'amélioration de l'hospitalisation des enfants.

    La fille de l'ancien président n'a pas repris les rênes de cette campagne de financement Pièces Jaunes pourtant inventée par "Bernie". Claude Chirac  porte déjà le suivi, le poids de la Fondation Chirac pour la Paix.

    Les soins portés à sa maman.

    C'est tout à l'honneur de Madame Macron de reprendre le flambeau. Dans un contexte social explosif qui rend tout déplacement compliqué.

    C'est clairement un "combat de femmes" d'une utilité sociale majeure.

    Mené avec un  humour certain car  haut en couleur. 

                                                         Sylvie Neidinger

     

    https://www.lesechos.fr/economie-france/social/cinq-choses-a-savoir-sur-loperation-pieces-jaunes-1161064

    https://www.journaldesfemmes.fr/societe/combats-de-femmes/2536764-brigitte-macron-bernadette-chirac-fondation-hopitaux-de-paris/

    brigitte macron,#macron,bernadette chirac,#chirac,opération pièces jaunes,enfant à l'hôpital,hôpitaux

  • La journée internationale des gauchers

    Le 13 août  est dédié aux gauchers.  Décrété journée internationale depuis 1976.

    Vous en êtes ? Moi oui (gauchère)   Contrainte d'écrire à main droite. Du coup une écriture manuscrite.... des deux côtés.

    Mais viscéralement gauchère.

    D'ailleurs, on n'écrit presque plus à la main (ni de gauche ni de droite).

    Ils sont (nous sommes) 10 à 15 % à être nés gauchers sur la population générale.

    Depuis toujours. Des droitiers et des gauchers à toute époque.

    Les gauchers ressentent les choses différemment semble-t-il

    Un article parle de rapidité. De créativité. De rapidité à la créativité. Pourquoi pas.

    Bonne nouvelle puisqu'on nous disait  maladroits. 

    "Mal-à-droit "serait une écriture plus correcte.

    Très normatif tout ceci. Un véritable combat "à contre courant" pour les gauchers!

                                          GAUCHERS  DITS "MALADROITS"

    On bat toutefois les records d'accidents domestiques.

    Avec les engins type  scies sauteuses etc.

     La cause n'est pas à trouver du coté des neurones en pétard qui refusent la priorité à droite. Non.

    Très sérieusement, l'ergonomie des outils de bricolage est produite  pour les droitiers.

    Il n'y a pas de marché spécifique gauchers en ce domaine. Pas assez rentable de produire les deux versions pour les industriels.

    La senestre a définitivement ses inconvénients. La dextre ses avantages liés au phénomène majoritaire.

    En Europe, le Royaume-Uni   roule à gauche.

    Mais ce pays ne trouve plus la voie de sortie. Depuis deux ans, les anglais  brexitent  en rond,  font du sur place. Les neurones fatiguent.

                                                    Sylvie Neidinger

     

  • Ce que l'affaire de Kirby Evans, défiguré par un cancer, dit des USA

     Le fait divers récent de Walterboro (Caroline du Sud) fit l'objet d'un écho mondial. Un homme défiguré par un cancer n'a pu consommer tranquillement dans un resto. Eliminé manu militari par la gérante au motif qu'il effraye la clientèle.

    Elle l'aurait même tiré par la chemise dans son bureau. Et intimé l'ordre de cacher son visage.evans.PNG

     La  fille de Kirby Evans  en colère dénonça le dit-commerce.

    Elle explique que son père n'avait pu se payer de chirurgie reconstructrice.

    Cette histoire commence mal mais finit bien par une cagnotte solidaire pour permettre à l'individu de se soigner.

    Le story-telling avec l'argent récolté semble donner une morale positive à cette affaire sordide. Elle tient du registre de la solidarité autour d'un cas individuel personnalisé.

                   LECTURE POLITIQUE DE L'AFFAIRE EVANS

    Pourtant, un deuxième niveau de lecture s'impose, beaucoup plus politique !

    Jamais en Europe (UE,Suisse et autres ) on ne  pourrait croiser un homme en telle souffrance physique.

    Tout simplement parce qu'un cancer y est réparé jusqu'au bout, chirurgie réparatrice comprise. Une économie solidaire commune  européenne.

    Aux USA, pas d'équivalent en sécurité sociale.

    De facto ceux qui ne peuvent payer restent en marge, alors que la médecine pratiquée peut y être excellente.

    Une médecine de pointe non accessible à tous. Sinon par la charité, très protestante en fait.

    Kirby Evans, par son histoire  individuelle avec "happy end" va pouvoir se soigner.

    Mais  il est permis de se poser la question des inégalités sociales collectives en Amérique, obérant l'accès aux soins, au regard  de l'argent dépensé par ailleurs.

    Comme pour l'exemple de la semaine : la relance de la guerre nucléaire et son coût induit

     

                                                                Sylvie Neidinger

    #usa,#médecine,kirby evans,chirurgie reconstructrice,walterboro,caroline du sud

     

     

    crédit photo Sylvie Neidinger graffiti sur roche Cuves de Sassenage

  • Jacob Nufer: la première césarienne attestée sur femme vivante serait ...suisse!

    C'est l'histoire (assez originale)  de  Jacob Nufer   (Siegerhausen)  en 1500.

    Une anecdote racontée en 1581 par François Rousset qui publié alors son Traité sur l'enfantement qui pour la première fois en occident évoque la césarienne et illustre son propos par le cas d'une césarienne réussie.

     François Rousset (1531-1587), médecin du Duc de Nemours , publie le Traitte nouveau de l'Hysterotomotokie ou enfantement caesarien, qui est extraction de l’enfant par incision latérale du ventre et matrice de la femme grosse ne pouvant autrement accoucher, et ce sans préjudicier à la vie de l’un ny de l’autre, ny empescher la faecondité maternelle par après ».

    Rousset semble surtout  théoricien, n'ayant pas pratiqué l'acte lui-même.

    Attention on ne dit pas que cela fut la première césarienne de l'histoire de l'humanité. Impossible évidement à identifier. C'est la première attestée en occident sur femme VIVANTE.

    On ne sait ce qui se passait à la période préhistorique (avec silex..)...

    L'Antiquité s' empare du thème  avec  le  mythe Asclepios.siegerhausen,numa pompilius 1,césarienne,#suisse,jacob nufer,françois rousset

    Un texte romain évoquait la nécessité d"ouvrir le ventre d'une femme ...décédée en couches:

    (Je cite)."Il est difficile d'écrire un récit circonstancié de l’histoire de la césarienne. L’opération chirurgicale que nous connaissons aujourd’hui puise notamment ses racines dans les mythologies indo-européennes. Avant d’être un acte technique, elle est d'abord l’enjeu de réflexions sociétales, telles par exemple celles relatives à la Lex Regia édictée par Numa Pompilius 1, Roi Romain régnant de –715 à –673 avant JC et qui ordonnait que toute femme enceinte mourant subitement (en couches ou juste avant le terme), devait être césarisée dans l’espoir de sauver l’enfant s’il était encore en vie. Cette loi, selon Pline l'Ancien, a permis la survie de Scipion l'Africain, Général et homme d'état romain.

    La césarienne est également l'enjeu de réflexions religieuses et philosophiques. A l'époque médiévale, une grande question théologique est de déterminer le moment où le fœtus est digne de recevoir le baptême. La question peut étonner de nos jours, mais elle est très importante à cette époque ; en effet, toute personne non baptisée doit rejoindre les armées de Satan au moment du jugement dernier, alors que les êtres ayant reçu le baptême rejoignent celles de Dieu. La césarienne post-mortem devient donc au Moyen-âge un des moyens de baptiser le plus grand nombre de personnes possible."

                                                                 CHATREUR!

    L'histoire suisse vaut son pesant d'or. Le mari "chirurgien" est en fait châtreur de porcs de métier !!

    Derrière cette anecdote se lit une logique impeccable.

    Le profession qu'il exerce explique le geste qu'il ose pratiquer : 

    1) avec un outil tranchant 2) sur le vivant 3) avec implicitement des notions d'asepsie.

     

    (Je cite) "La première opération connue et réussie d'une césarienne sur femme vivante et ayant survécu, date de l'an 1500. Cette année-là, en Suisse, Jacob Nufer, châtreur de porcs, obtient de la magistrature locale l'autorisation d'opérer sa femme en travail depuis plusieurs jours et dont les médecins et « ventrières » (sages-femmes) consultés jugent impossible l'accouchement par voie naturelle. Plusieurs sources évoquent le succès de cette opération : non seulement son épouse survit, mais elle accouche plus tard à plusieurs reprises. A l'heure actuelle, il est possible de penser qu'il s'agissait d'un cas de grossesse abdominale, ce qui expliquerait la survie de cette femme et le fait qu'elle ait pu porter d'autres enfants, alors même que le « chirurgien » n'avait pas les connaissances médicales pour effectuer les sutures nécessaires à une telle intervention. Par ailleurs, de par son métier, Jacob Nufer devait être en mesure de prendre certaines précautions d'asepsie ayant pu éviter une infection post-opératoire."

    La période de la Renaissance était bien organisée.

    Jacob Nufer dut demander à une autorité administrative, la "magistrature locale" l'autorisation de pratiquer l'acte.

                                                                     Sylvie Neidinger

     

                                    RUBRIQUE SCIENCES-SANTE/MEDECINE

  • Hôpitaux en détresse, patients en danger

    L'hôpital public français est malade.

    L'affaire du décès de la jeune femme mourante qui appela en vain  le Samu de Strasbourget se voit répondre que "l'on va tous mourir" en rajoute, avec un grand non dit supposé mais pas forcément réel autour d'un potentiel traitement différencié de cette jeune femme d'origine africaine. Elle meurt 5 heures plus tard. L'IGAS enquête sur cette affaire choquante. La justice est saisie.administration médicale malade médecine,chu,burn-out,samu,omerta

    L'hôpital semble être le microcosme d'un (dys)fonctionnement général.

    L'opératrice du Samu a commis une grave faute professionnelle ne passant pas l'appel au médecin régulateur qui seul pouvait juger d'envoyer ou non des secours.

    A savoir, bémol,  le Samu, les Urgences sont souvent saturés.  Le Samu recevant des appels totalement farfelus et les urgences des personnes ne relevant pas de l'urgence. Voilà pour l'externe.

    En interne, l'hôpital français va mal.

    Une administration interne froide  manage ce service public.

    Les directeurs des Agences régionale de la Santé ont plus de pouvoir que les  ministres. Pour autant comme "administrateurs" ils ne rendent pas compte  puisque n'étant que des "administratifs". Ce pouvoir... caché n'est pas très démocratique !

    Une administration malade surtout suivant certains.

    La tarification à l'acte qui intervient en 2009 ( Loi Bachelot) génère ce que certains salariés vont nommer une violence institutionnelle: 

    "Parmi les victimes de cette « recherche du profit », les praticiens hospitaliers. Ou du moins certains d’entre eux, pour qui l’hôpital, leur outil de travail, est devenu un lieu de souffrance, parfois jusqu’à s’en donner la mort. De Paris à Grenoble, de Toulouse à Besançon, l’ouvrage ébauche une carte de France des situations où, ces dernières années, des médecins ont perdu pied face aux injonctions de l’administration, victimes de « harcèlement moral »."

    Le personnel subit.

    Pressions. Pressions et encore pressions.

    Les burn-out sont légions. Gâchis. On a même retrouvé un étudiant en 7ème année de médecine, démissionnaire, cuistot en station de ski. Les abandons sont pléthore.

    Moindre mal que de quitter la médecine plutôt que se supprimer. 

    Un livre, Hôpitaux en détresse a tiré le premier la sonnette d'alarme: le personnel se suicide sur le lieu de travail suite à des soucis professionnels.

    Le professeur  cardiologue Jean-Louis Mégnien "placardisé"s'était défenestré à l'hôpital Georges Pompidou le 17 décembre 2015. Décès qui cause un électrochoc dans toute la profession.

    La liste continue. Une jeune interne récemment à Paris.

     Ceux qui alertent ne sont pas pris au sérieux. Tel le   professeur Christian Marescaux dont la parole fut niée, négativée par son autorité de tutelle. Il fut même écarté. L'administration ayant osé porter plainte contre lui. La  justice n'a pas suivi déclarant la plainte irrecevable. Celui-ci, imperturbable continue a rassembler les témoignages. Et parle de "gouvernance légale toxique". Un ouvrage est donc publié. 

    Une alarme. Un réquisitoire contre loi bachelot 2009 qui donne les clefs de l'hôpital aux directeurs-manageurs. alors que l'administration hospitalière n'a pas reçu de  formation managériale.

     

                               MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE

     

    « Dans le milieu hospitalier, le harcèlement a été utilisé, consciemment ou non, comme technique de management », dénoncent les auteurs. Pour eux, les règles instaurées il y a une dizaine d’années, dans la foulée de la tarification à l’activité, ont contribué à mettre en place dans cet univers consacré au soin une « maltraitance institutionnelle » qui a longtemps été passée sous silence."

    Une gouvernance administrative  toxique.

    Le CHU de Grenoble est lui entré en colère froide suite au suicide d'un neuro-chirurgien  sur son lieu de travail .

    La direction est mise en cause. Le management y est accusé d'être déshumaniséLa froide administration perd du terrain face aux t. émoignages outrés qui remontent.

    Mais au fait, qui sont ces "lanceurs d'alerte" qui ont réalisé le film ?

    "Le documentaire consacré au CHU de Grenoble fait partie d'une série baptisée "Hôpital à la dérive", lit-on sur la page facebook de Caroline Chaumet, l'une des 2 réalisatrices. Cette dernière est la fondatrice de l'association Passeur d'Alertes (ex murdesinsoumis), un média dédié aux lanceurs d'alerte. Le film a quant à lui été financé par des donateurs en ligne sur la plaeforme de crowdfunding Ulule."administration médicale malade médecine,chu,burn-out,samu,omerta

     Le documentaire  CHU de Grenoble : la fin de l'omerta   est mis en ligne par les lanceurs d'alerte.

    (cliquer sur le site web  FR3)

    C'est la fin de l'omerta dans tous les hôpitaux de France.

    Désormais les dysfonctionnements administratifs sont de notoriété publique.

    Les données sont désormais  sur la table (d'opération ). Et ensuite ?

                                                                                          Sylvie Neidinger

     

    Hôpitaux en détresse, patients en danger », sous la direction de Philippe Halimi et Christian Marescaux, avec Eric Maitrot et Brnard Nicolas, Flammarion.

     

                                    RUBRIQUE SCIENCES-SANTE/MEDECINE

     

    crédit image: capture sites webs en lien

  • Jeanne d'Arc et les Voix de la... schizophrénie ?

    Jeanne d'Arc reste un mythe républicain majeur. Le deuxième dimanche de mai voit une commémoration laïque de la Sainte à Orléans autour du "Laius johannique" : une perpétuation et récupération du mythe national.

    Ici, l'épisode 2018 avec le 1er ministre.

    Le monde médical contemporain  n'a pu s'empêcher à juste titre de porter son analyse sur le cas médiéval de la Pucelle de Domrémy (Vosges) cette  adolescente "sujette à des manifestations plurimodales d’allure hallucinatoire dès l’âge de 13 ans."(je cite)

    jeanne d'arc,vosges,domrémy,hallucinations,psychiatrie,voix,procès,rouen

    Les petites voix entendues étaient-elles  liées à une maladie psychiatrique?

    Des chercheurs ont développé leurs interrogations scientifiques.

    https://www.cairn.info/revue-l-information-psychiatrique-2009-10-p-907.htm:

     "Jeanne d’Arc est brûlée vive à Rouen le 30 mai 1431. Elle avait 19 ans. Son cas est à la jonction des domaines historiques, religieux, politiques mais aussi psychiatriques. En effet, les documents historiques nous font part d’une adolescente sujette à des manifestations plurimodales d’allure hallucinatoire dès l’âge de 13 ans. Son cas s’inscrit dans un contexte historique particulier, celui de l’Europe médiévale, caractérisé par la guerre de Cent Ans, ainsi qu’une attente accrue de prophétesses par le peuple. L’objectif de la présente étude est de faire une relecture du cas de Jeanne d’Arc afin de dégager des hypothèses diagnostiques concernant l’existence d’une éventuelle pathologie psychiatrique. Pour ce faire, nous avons tout d’abord décrit les signes cliniques, tels qu’ils sont rapportés par les chroniqueurs de l’époque, en tenant compte du contexte socioculturel et personnel dans lequel ils sont apparus.

     Dans un deuxième temps, nous avons analysé les hypothèses diagnostiques déjà soulevées par la littérature scientifique ainsi que d’autres qui, à notre connaissance, n’ont pas été considérées jusqu’à présent. Ainsi, les hypothèses d’un trouble schizophrénique ou d’une épilepsie mésiale nous semblent peu probables. D’autres hypothèses récemment évoquées telles qu’une épilepsie idiopathique avec des traits auditifs et d’une anorexie mentale sont plus pertinentes, mais n’expliquent pas la totalité du tableau clinique. Enfin, seules les hypothèses d’un trouble bipolaire, d’un trouble conversif et d’une adolescence normale semblent compatibles avec les signes cliniques et la personnalité de la Pucelle.

                                        TROUBLE MEDICAL

    Si tel est le cas, la destinée publique  de cette malade est inouïe.

    Jeanne "Romée" de son vrai nom,  entre dans le panthéon historique français lorsque la République se fabrique  au XIXème siècle ses mythes patriotiques.

    Elle sera même canonisée en 1920.

    Jeanne d'Arc est fêtée par la République Française le deuxième dimanche de mai, une  fête nationale de Jeanne d'Arc et du patriotisme (loi du 10 juillet 1920).

    La date de Sainte Jeanne d'Arc fixée par le martyrologe de l’Église catholique est le 30 mai date anniversaire de sa "naissance au ciel" (c'est à dire de sa mort).

    Alors si l'origine de tout cela correspondait  finalement  à un trouble médical de la personnalité d'une jeune Lorraine....quelle Histoire !

                                                                                          Sylvie Neidinger

     

                                              RUBRIQUE HISTOIRE AVEC UN H 

     

                                    RUBRIQUE SCIENCES-SANTE/MEDECINE

  • Cuisine en papillote: attention à l'alu et au papier sulfurisé !

     C'est un (petit) lancement d'alerte.

    Mais important.

    Invitée à un repas... il nous fut présenté un plat en papillotes d'alu avec citron en plus.

    Mon hôte, jeune personne  par ailleurs très sensible à l'écologie, avait  zappé le danger de son papier alu en cuisson, comme beaucoup de monde en fait.

    Et au delà, le danger de :

    1) chauffer de l'alu (migration de neuro-toxiques)

    2) mélanger alu et citron (=poison car cela accentue la migration)

    3) avoir  recours au papier sulfurisé (moins grave que l'alu mais tout de même chimique, le vitriol!)

    D'où cette mini-alerte ....ménagère.

    La jeune cuisinière ne pouvait savoir puisque les recettes de cuisine réclament sans vergogne d'utiliser de l'alu ou du papier sulfurisé !

    Il faut préciser : les migrations en question ont lieu seulement si l'aliment est en contact avec ces papiers d'aide à la cuisson.

    Poser simplement une feuille d'alu ou de papier sulfurisé en surface d'un plat à mettre au four pour mieux répartir la chaleur, pour éviter que la surface alimentaire ne brûle semble ne générer aucun problème de santé.

    C'est en usage de réceptacle, de récipient-bis que le problème se pose.

    D'où l'importance de cette "alerte"!

    La papillote  est par définition un papier torsadé qui emballe.

    Il est un mode de cuisiner absolument parfait pour les poissons (entre autres aliments) afin qu'il garde la saveur, leur moelleux. Qu'il exhale les parfums.

    Encore faut-il ne pas ajouter de toxicité !

    Un site  explique les dangers précis des papiers de cuisine . Voire des plastiques qui eux aussi trônent dans les cuisines, des films plastiques alimentaires etc.(attention, vigilance, ce site web  donné ici  en lien possède aussi une partie "astro" que je ne valide pas du tout mais je garde ici le lien car les articles  sur la toxicité y sont intéressants)

                   LES INDUSTRIELS DEVRAIENT Y SONGER: LA PAPILLOTE EN SILICONE??

    La solution ??

    Il semble que des rouleaux de papier dit  "écologique" soient en vente. Mais bon. Quelle substance les imprègne-t-elle?

    On sait qu'un produit bio est rarement à 100% bio. Alors ce genre de papier traité pour passage à forte chaleur sans auto-combustion est imbibé ...de quoi??? Est-ce inerte? Pas sûr...

    J'ai une idée. Et un industriel devrait s'en emparer (si cela n'est déjà fait?)

    Une nouvelle matière apparemment inerte a fait son apparition dans les fours: le récipient  souple silicone.

    Je vais tester prochainement une néo-papillote en enfermant l'aliment au four dans un système silicone ( 2 plateaux à tarte silicones  inversés ? ou autre bricolage en fonction du type de format que je trouve dans les tiroirs... ).

    Rétropédalage post article. Un commentateur avisé (@Grindsel) me signale que lui se méfie du silicone. Il a raison en fait !!!

    Renseignements pris  le silicone pose lui aussi problème! OUF .

    Bon on fait quoi? On abandonne la cuisson  auto vapeur dite "en papillote?"

          ELLES FAISAIENT COMMENT, LES GRAND-MERES ?

    Autre idée toute simple: enfermer au four l'aliment en circuit fermé dans une petite cocotte à couvercle. Cocotte en matière inerte (verre type pyrex ou acier genre casseroles etc.)

    Et puis finalement pourquoi ne pas recouvrir le récipient d'un basique couvercle qui passe au four, qui aura la même fonction de conserver en circuit fermé le temps du passage au four.

    Mais alors cela ne doit plus s'appeler "en papillote".

    Finalement pourquoi tout ce ...cinéma  et ces dangers d'usage de papiers non conformes , autour de la cuisson dite "en papillote": juste ...une mode ?

    Rendez-vous ....après tests de cuisson par la  voie basique du récipient fermé passé au four  pour donner le résultat.

    Est- ce aussi...bon ? A suivre.

                                                                               Sylvie Neidinger

     

                                  RUBRIQUE SCIENCES-SANTE/MEDECINE

                                                           RUBRIQUE ALERTE CONSO

  • STROMAEOUTAI ?

    Il a bon dos le médicament contre le paludisme, nommé Lariam....

    Plusieurs articles ne prennent pas de recul et donnent cette cause unique aux problèmes de santé du célèbre chanteur belge (dans le droit fil de la mode médiatique actuelle de stigmatiser certains médicaments!)

    Paul Van Haver dit Stromea joue dans la cour des grands de la chanson. A l'écouter, on entend  du Brel mais version XXIème siècle.

    Le chanteur belge vient de faire une pause dans sa carrière...pour raison médicale: une forte décompensation psychique.

    Il dit lui même "je perds la boule à cause d'un traitement anti-paludique."

    Il vient de re-sombrer, hospitalisé lundi dernier.

    Attention toutefois. C'est un déni que d'attribuer la cause unique de ses soucis à un médicament. L'histoire de Stomae est beaucoup plus complexe.

     

                 STROMAE ET LA PERTE ...IRREMAEDIABLE DU PERE

     

    Il porte lourdement au fond de lui-même son manque  de père. Donc de repère.

    Sa chanson Dipapaoutai a fait un carton justement  sur le thème lié à l'absence regrettée du Père dans la société. Il est lui-même un  enfant du divorce.

    A ceci s'ajoute que le Papa est un architecte rwandais qui a disparu dans les affres du génocide... Du très lourd à porter. Car Stromae se voit  définitivement coupé de lui, physiquement du contact.

    Alors que la figure paternelle est hyper structurante pour un garçon.

    Le chanteur d'ailleurs verbalise parfaitement ce qui vient  de lui arriver et révèle des sources autres à sa maladie psychique : la fatigue (210 concerts en 2 ans....!) mais pas seulement:

    "Le chanteur révèle avoir traversé à cette époque une crise psychique profonde. A mesure que se rapprochait la date de son concert au Rwanda, le chanteur aurait ainsi été soumis à de fréquentes insomnies, accompagnées d'hallucinations.

    «Le Rwanda, c'est un sujet délicat pour moi, rappelle-t-il. Je ne dormais plus, la date de concert au Rwanda approchait. La première fois que j'y suis allé, j'avais 6 ans. Et vous le savez, mon père s'est fait tuer pendant le génocide». Son anxiété, combinée aux effets secondaires de son traitement contre le paludisme, aurait conduit le chanteur à la «décompensation psychique». «Après 150 dates, j'étais à plat, explique-t-il. Je n'ai pas supporté mon traitement anti-paludisme, ça m'a filé des hallucinations. J'ai cru que j'avais basculé dans la folie, on m'a diagnostiqué une décompensation psychique. J'aurais pu faire une connerie, je n'étais plus moi-même»'...) Il retournait au Rwanda un mois plus tard pour donner son concert dans la capitale, Kigali. Très ému lors de l'événement, Stromae avait notamment tenu à saluer son père. Alors qu'il chantait sa célèbre chanson Papaoutai, le chanteur avait ainsi modifié ses paroles: «Dis-moi où t'étais? À Kigali... au Rwanda...», avant de lancer «Il est là!».

                                

                                                  A KIGALI...

     

    A Kigali, il s'est retrouvé face au...fantôme de son père massacré. Sa tournée a basculé dans la folie.

    Rencontre posthume avec son père lors du concert donné au Rwanda:

    Dans ce contexte, l'explication publique  donnée autour d'une prise de médicament est un peu courte.

     De même, une relecture des faits s'impose autour du clip de 2013 où il semblait totalement ivre dans les rues de Bruxelles. Idem, sa participation déglinguée à l'émission Ce soir ou jamais. La production disait à l'époque qu'il avait trompé son monde. Qu'il jouait à être saoul. On ne demande désormais si ce n'était pas un signe prémonitoire d'une maladie psychique.

    La relecture: "bourré", le chanteur interpellait  des passants interloqués: «Tu t'es regardé, tu t'crois beau parce que tu t'es marié? Mais c'est qu'un anneau mec, t'emballe pas. Elle va te larguer, comme elles le font chaque fois».

    Filmé en caméra caché, Stromae interprétait de manière très convaincante l'homme inventé dans sa chanson: un ivrogne, déchu, qui vient de se faire quitter par sa copine. Il l'interprétait réellement trop bien....

    Stromae été quitté par son père, tout petit. Père violemment disparu lors du génocide, avec qui il ne peut renouer le contact.

    Il ne s'en  remet pas. Pas formidable. Triste. Ce n'est pas qu'une histoire de Lariam.

    STROMAEOUTAI?*

                                                                                    Sylvie Neidinger

    * Ceux qui l'apprécient sont là!

    stromaeoutai?,papaoutai,absence de pere,belgique,brel,paul van haver,kigali,rwanda,massacre,décompensation psychique,traitement anti-paludisme,divorce,stromae

                                       BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

     

  • Paradoxale "noyade sèche"

    L'info a paru au printemps, surtout dans les magazines féminins, la radio RTS et autres (thématique reprise de la presse anglo-saxonne.)

    Petite mode médiatique...

    Le lecteur se trouve soudainement idiot de ne pas savoir ce dont il s'agit.

    L'oxymore du titre est hyper vendeur mais hyper déroutant également : noyade signifie "dans l'eau" Alors comment peut-elle être sèche?

    http://www.femmeactuelle.fr/enfant/news-enfant/la-noyade-seche-un-danger-trop-meconnu-38732

    http://www.francetvinfo.fr/sante/enfant-ado/mourir-noye-plusieurs-jours-apres-avoir-bu-la-tasse_2234233.html

     Explication. Une personne ayant "bu la tasse" donc introduit de l'eau dans les poumons peut développer longtemps après, donc hors contexte aquatique, un oedème pulmonaire.

    La terminologie serait abusive  (vocabulaire médical détourné)

    Malheureusement certains médecins disent recevoir des parents affolés. Notamment quand le bambin a ingéré un peu d'eau.

    Une petite psychose s'installe.

    Un article de médecine du 20 juillet dernier  remet les choses à leur place:

    https://www.planetesante.ch/Magazine/Sport-loisirs-et-voyages/Noyade/La-noyade-seche-existe-t-elle

    En fait il ne  faut ni paniquer ....ni minimiser.

    "Comment réagir face à une noyade?

    Bien que la « noyade sèche », telle que décrite sur les sites qui font le buzz, ne soit pas attestée dans la littérature médicale, une noyade n’est pas pour autant un événement à banaliser. Une des complications possibles d’une noyade non-fatale est l'œdème pulmonaire, accompagné dans les situations les plus graves d’un Syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA). En cas de noyade non-fatale avérée ou fortement suspectée, il est donc recommandé d’hospitaliser l’enfant lorsqu’il présente des symptômes inquiétants (lire encadré) ou d’instaurer une surveillance à l’hôpital pendant au minimum huit heures après l'événement s’il n’a plus de symptômes."

    Le problème majeur réside dans la détection de la "noyade non-fatale" avérée ou non!     

    Finalement ces alertes sont utiles.

    Même si du point de vue médical, c'est relativement ingérable que de pouvoir détecter l'éventuel futur oedème suite à la certaine ingestion d'eau liée à une...éventuelle atteinte des poumons !    

                                                                                                   Sylvie Neidinger

     

                                BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

  • Emma Morano, 117 ans referme le XIXème siècle

     C'est une surprise. Avec le décès des derniers poilus de la guerre 14-18, on avait oublié que la doyenne de l'humanité encore en vie  jusqu'au 15 avril 2017 dernier était née au XIXème siècle.

    L'Italienne Emma Morano, dernière survivante connue du XIXe siècle et doyenne présumée de l'humanité, est donc décédée ce samedi 15 avril à son domicile de Verbania dans le nord du pays, à l'âge de 117 ans. Elle était née le 29  novembre 1899.

    Elle referme la porte du siècle ouvert à feu et à sang par Napoléon qui se confronta à toute l'Europe. Elle vécu seule, s'étant séparée de son mari jugé violent.

    Son régime alimentaire bizarre intriguait les médecins: toute sa vie, 3 oeufs par jour dont deux cuits, un cru. Un peu de viande et ....très peu de légumes et de fruits.

    L'anti-thèse absolue du régime crétois !

    Le dernière poilu de la guerre 14-18 fut Claude Choules, un britannique décédé en Australie à 110 ans.

     Son régime à lui : un peu d'huile de foie de morue chaque jour, de l'exercice et de l'humour.

    Claude Choules affirmait le plus sérieusement du monde que le secret d'une longue vie est de continuer à respirer ! So british. Lovely.

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     Problème: selon certains le XIX ème siècle se terminerait en 1900 auquel cas je cite  "La Jamaicaine Violet Brown, née le 10 mars 1900 et Nabi Tajima, née le 4 août 1900, seraient les dernières personnes vivantes sur Terre à avoir connu le XIXe siècle  Moi j'aime bien la date symbolique de 1899...

     

                                             BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

  • Royaume-Uni: vols d' enfants par les "sévices sociaux" avec une justice moyenâgeuse

    Le Royaume-Uni sous un sale jour avec le fonctionnement particulier de ses Sévices sociaux.

      L'affaire est un scandale, au coeur d'un pays dit  "moderne" au XXIème siècle.

    Cela commence à se savoir à l'international.

    Les mères britanniques qui veulent sortir des griffes de cet organisme dit social qui a la capacité juridique de prendre de  "voler" un enfant à la naissance à sa mère pour le "protéger"  vont accoucher à l'étranger !

     http://www.france5.fr/emission/les-enfants-voles-dangleterre/diffusion-du-15-11-2016-20h45

    Le documentaire est visionnable en replay pour deux jours encore.

    dogs,chiens,great-britain,sévices sociaux,adoptions,cameron; injustice,grande bretag,e,royaume-uni,angleterre,services sociaux,scandale,injusticeEt rediffusé le 2 décembre prochain sur la 5.

    Les services sociaux britanniques déraillent.

    En raison du Children Act de 1989. Du pur Dickens.

    L'enquête montre qu'ils peuvent "monter"un dossier, faire valoir leurs "preuves" alors qu'une enquête de police opposée au résultat n'est même pas entendue.

    Des parents perdent leurs(s) enfants sur des bases légères au nom d'une loi putative sur leur "potentiel à maltraiter des enfants".

    Comme par hasard sont concernées les classes sociales les plus fragiles.

          LOI PUTATIVE, ENFANTS COMME DES CHIENS

     Les enfants sont retirés de leurs  familles aimantes pour être confiés aux services sociaux sur des bases accusatoires floues, aveugles.

    Qui nient toute autre hypothèse (maladie, scorbut, os de verre etc...) et la capacité des familles à élever leurs propres enfants

    La machine est devenue folle.

    Soigner les enfants coûte cher à l'état.

    Une loi impose donc aux Comtés un quota d'adoption obligatoire. David Cameron a appuyé cette disposition pour que cela coûte moins cher au royaume.

    Pour atteindre le quota des enfants sont retirés sur des bases légales totalement montées.

    Ces jeunes êtres humains  sont ensuite proposés à l'adoption sur catalogue et internet, avec leur photo!

    Comme des animaux de compagnie....

    Angleterre....

    Stupéfaction du monde face à cette  mentalité utilitariste, eugéniste actuelle.

    Le documentaire par les cas réels étudiés parle d'enfants volés. 

                   

                                                                   Sylvie Neidinger

     

     dogs,chiens,great-britain,sévices sociaux,adoptions,cameron; injustice,grande bretag,e,royaume-uni,angleterre,services sociaux,scandale,injustice

                                        BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

  • Chirurgie de campagne napoléonienne...une avancée !

    Lors du défilé  Berlioz/Napoléon du jeudi 20 août à la Côte-Saint-André( Isère), napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère des associations de "fous "d'histoire- au point physiquement de tenter de faire revivre le passé -exposaient dans les rues les vieux métiers.DSCN6372.JPG

    Original, le stand du chirurgien de campagne napoléonienne tenu par un collectionneur individuel, certain qu'il serait aujourd'hui impossible de réunir un tel matériel du XIXème siècle devenu cher et surtout très rare.DSCN6365.JPG

    Sa mise en scène est hyper réaliste, avec une  certaine dose d' hémoglobine...

    DSCN6360.JPGIl assure que ces scies et outils étaient vus à l'époque comme un progrès et que les soldats blessés réclamaient eux-mêmes les amputations.

    Puisqu'ils n'avaient, évidemment  aucune autre alternative. Autres temps.

    Ceci dit dans nos hôpitaux modernes, les médecins ont toujours  ce genre d'instruments( entre autres lasers)

    Différence tout de même: hygiène et surtout...anesthésie !

            Sylvie Neidinger

    DSCN6364.JPGDSCN6361.JPG

                                         

    napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère

    napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère

                                    crédit images   Sylvie Neidinger

     

                      BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

  • Le slip-boxer masculin qui sauve les testicules des ondes!

     INNOVATION- En recevant l'info dans ma boîte mail, j'avais lu à toute vitesse, pensant à une plaisanterie. Et mis de côté.

    Par curiosité j'ai re-cliqué car l'émetteur du courriel était fiable.

    Oui, un boxer qui protège les parties sensibles des ondes notamment celles du smartphone est en phase de lancement 

    Avec une opération de financement participatif kisskiss que je signale  ici, non pas pour l'aspect commercial (ce blog est strictement informationne, jamais com') mais pour présenter le produit en devenir, encore dans les cartons.

    Nommé DUOO... avec deux 0 évidemment !

    Les coucounettes ou coucougnettes n'ont qu'à bien se tenir.

                           POUR LA SANTE DES PRECIEUSES...

    L'idée de présenter l'invention sur le blog a rapidement fait son chemin après testing sur la jeune génération, vous savez les 2X10 ans, ceux qui font évoluer l'espèce humaine en marche arrière en reconstruisant un squelette externe au corps humain.

    Après des millions d'années de squelette  interne, nos jeunes en effet vivent désormais  avec une ossature nouvelle en carapace externe, dure: leur téléphone mobile !

    Un objet qui émet des ondes et peut causer des dommages. Notamment une réduction du nombre de spermatozoïdes (baisse de  33 % en 15 ans selon l'étude citée) leur qualité ou leur vitesse.

    Illus-technologie-1434662183

     Les cancers des testicules sont en croissance exponentielle.

    Des inquiétudes sont posées sur l'avenir de l'espèce humaine si le précieux liquide spermatique s'en voit tout retourné par les rayonnements que subit leur maison mère.

    Ces "petites bêtes" si utiles à la reproduction  n'apprécient pas de recevoir quotidiennement leur dose. (entre autres explications complémentaires évidemment sur leur défaillance moderne)

     

    Sperme3-1434447672

    La gamme de sous-vêtement ici inventée sera fabriquée en textile technique innovant : un tissu atténuateur d'ondes.

    Selon les inventeurs  (lire leur présentation) : "En collaboration avec notre ingénieur textile, nous avons développé un tissu atténuateur d’ondes électromagnétiques. Nous l’avons ensuite testé en situation réelle sur le corps humain, dans les laboratoires d’EMITECH, le seul organisme français accrédité COFRAC et capable de réaliser ces tests. Les essais ont été réalisés sur des mannequins ayant la même absorption des ondes que le corps humain. Les résultats montrent que le tissu utilisé dans notre boxer réduit à plus de 99 % l’exposition du corps aux ondes du smartphone.

    Notre tricot, de type Interlock, contient des fils naturels ainsi que des fils argentés créant une zone protectrice sur l'intégralité du boxer. Ce principe, dérivé de la cage de faraday, génère un bouclier contre les ondes du smartphone. Vos précieuses restent ainsi protégées !"

                      DERRIERE DUOO, UN TRIO DE COPAINS

     Leur histoire- storytelling en langage marketing- est  rappelée :

     "Il était une fois trois drôles de gars, Romain, Antoine, et Yohann, qui ont décidé de s’engager dans la vie comme des grands. Ils ont connu ensemble les jours heureux avant de s’improviser savants fous dans les neiges éternelles du côté d’Innsbruck. Ils sont restés un peu givrés et un soir d’illumination ont tenté de faire du Pop Corn avec leur smartphone. Ils ont pris peur ! Une prise de conscience salvatrice qui a réveillé leur militantisme 2.0. Aujourd’hui ils créent le parti des Parties pour que les Joyeuses se révoltent. "

                                             POP CORN PARTY A EVITER

    Il vaut mieux effectivement éviter de faire exploser les deux graines.

     Je termine avec une autre histoire vraie, un petit bonhomme haut comme trois pommes. Il a trois ans et pas encore de téléphone. Il se trompe un peu et nomme les testicules les...tentacules !

    Décidément, cela se complique encore plus avec la génération masculine la plus récente.

                                                                            Sylvie Neidinger

     

     

    14-1434969176

     

     

     

     

    Coton-1434926172

     

    Porcentage3-1434963288

     

                                           BLOG NEIDINGER RUBRIQUE SANTE

     
  • Piano torture. Soumise à la violence d'un père

     La Démesure. Soumise à la violence d’un père...

     En cette rentrée surchargée, un  livre de femme intéresse particulièrement.

    Pas un roman mais une plongée dans le réel sombre d’une vie martyrisée. céline raphael,piano,editions max milo

     Il date d’ailleurs puisque publié en janvier… 2013.

    Le texte m’accompagne  depuis cette date.

    Céline Raphaël a pris sa plume  pour livrer le témoignage poignant d’une maltraitance sévère si difficilement détectable car au sein d’un milieu aisé.

    Existence mal démarrée sous la coupe (dé)réglée d’un géniteur devenu bourreau autour d’un apprentissage musical salé.

    Quand la mise au piano devient mise au tombeau.

     Deux heures de gammes et d'entraînement  à deux ans, quatre à quatre ans puis sept par jour. Un rythme effroyable qui n’alerte personne car la rigueur et la discipline accompagnent tout apprentissage, n'est ce pas.....

    Sauf que chez elle, une fausse note égale à un coup de ceinture . A quatre ans.

    Le père, directeur, socialement valorisé l’enferme, la bat, la prive de nourriture au sein de la cellule familiale et surtout devant la totale inertie maternelle.

    Huis clos terrible dans la dénommée "salle de..jeu" qui va jusqu'à la mettre  en danger de mort. Incompréhension d'une petite fille de 2,3,4,5,6,7,8,9..... ans. Et plus. Personne ne détecte rien pas même les enseignants.

    Le plus grand dilemme pour tout enfant battu qui ne comprend pas le rejet étant de toujours aimer son parent contre vents et marées. "il faut que je retrouve l'amour de mon père. Il faut que mon père me refasse sourire. Il faut qu'il me pardonne. Je n'ai pas d'autre choix" En vain. Pardonner de quoi, d'ailleurs?

    Piano comme prétexte  à  des violences morales et physiques, en complète perversion déviante. La peur s'installe.

    "Les coups de ceinture, son rituel magique"dit-elle de lui..... Il indiquera plus tard devant les policiers, en déni , ne comprenant pas ses ennuis judiciaires "je fais toujours attention à ne pas lui faire mal (lorsqu'il la tape...) le problème, c'est qu'elle... marque très vite"(!!)

    Une petite fille chosifiée dans les griffes de l’être aimé, le Père devenu prédateur de vie. Sa vie à elle lui appartenait à lui, volée.

    Elle a combattu de toute son énergie en totale solitude interne.

     Il lui avait même confisqué jusqu’à sa parole. Parole dévalorisée  car lorsqu’elle est hospitalisée, personne ne la croit.  Le corps médical va alors jusqu'à penser  que cette petite fille doit se faire mal... elle-même.

    Des parents si bien socialement donc si aimants, n’est-ce pas ? Ceux qui tapent leurs enfants, brave dame,  ne sont pas ces gens là si bien élevés. La petite fait son cinéma, n’est ce pas ?

    Même les professeurs de piano n'ont rien vu.

    Il fallut toute l’intelligence et la force de Céline Raphaël pour lutter contre les préjugés plaqués sur sa situation particulière. La position socialement élevée  de son milieu  fonctionnait même comme une épreuve supplémentaire.

    Elle portait sa croix deux fois, en fait...

    Quel combat. Quel épuisement.

    Elle était  "l'objet de transition asservi" à la folle exigence de perfection de son père qu'aucune violence

    La torture indicible de mourir d'angoisse tout en restant vivante ! A petit feu.

     La chose, la créature prodige  réussissait des concours internationaux de piano (à 8 ans, page 50)  entrait dans l’élite et dans le même temps, se délitait, se consumait.

    Dans ses écrits libérateurs,  elle  porte une tendresse particulière pour une infirmière scolaire Mme Marion qui l’a cru. Certes au vu des blessures.

    Au moins une adulte qui ne disait pas que Céline s' infligeait elle-même ses atteintes corporelles !

    Le corps enseignant dans la foulée du signalement infirmier a soutenu ce drôle d’oiseau fatigué, maigre comme un clou, mal fagoté, mal coiffé,  hyper intelligent.

    La prise en compte du réel fut tout de même  tardive. Elle  avait 14 ans et déjà quelques tonnes de souffrance derrière elle. Si on fait le   compte: déjà douze années de terrible huis-clos. Toute l'enfance . C'est très long.

    QUAND LA PROTECTION SOCIALE A l’ENFANCE NE PROTEGE PAS L’ENFANT

    Ensuite, elle passe entre les mains d'un autre système vicié: le placement en foyers.

    Céline Raphaël porte  un avis très dur sur le système de  protection de l’enfance hexagonal (ASE, aide sociale à l'enfance )qui ne l’a pas protégée. Voire qui a aggravé.

    En effet, l'ado  avait entre temps réussi à  dénoncer son père et fait l’objet d’un placement externe. Mais fut ensuite ballotée d’une structure  à l’autre, en dépit du bon sens.

     Des foyers soit éloignés de ses études lui occasionnant 9 h de transport par jour (ici : une souffrance…institutionnelle ) soit des foyers  tellement pathogènes (car  on y concentrait  des jeunes filles en graves difficultés)  avec des « éducatrices » très mal nommées, pas du tout à leur place, stigmatisantes parmi les plus stigmatisantes.

    "Elle est brillante donc perverse, Céline n'est-ce-pas?. Elle manipule..." pensaient-elles. Comme si une décision de justice n'expliquait pas sa présence au foyer: monde à l'envers de mauvaises langues. Langues de fiel.

     Cette lycéenne à la tête si forte malgré son contexte de souffrances,  a  un jour jugé bon d'écrire  au... Tribunal pour…rentrer à son domicile tellement les foyers de l'enfance étaient " à côté de la plaque".

    Le père maltraitant devenu moins dangereux pour sa vie qu’un « foyer socio-éducatif »  Institution à réformer, non?

    "JE SUIS HEUREUSE J’AI DES SEQUELLES, LES DEUX SONT VRAIS"

    L’exigence de discipline, elle a continué à se l’infliger mais pour la bonne cause et suivant ses désirs à elle, sa volonté et non celle d’un père maltraitant qui lui faisait manger sa nourriture comme un chien à même le  sol. Non erreur. Pas son alimentation: ses détritus.

    Elle entame des études de médecine.

    Elle réussit, en résilience. Mais pas sans séquelle. Elle avait dans son adolescence  développé une grave anorexie, fondant à 31 kg.

    Par son livre, au ton étonnement juste, à la bonne distance, ni pleurnichard, ni revanchard, sensible mais pas dans le  sensationnel. Empli d'empathie et d'humanité légèrement distante. Toujours pleine d'humour, cette autre distance signe de belle vitalité.

    Par ses études, par ses actions d’alerte des politiques, des médecins, elle milite pour que la parole de l’enfant soit mieux prise en compte.

                                   FORTE, MEZZO-PIANO, PIANO, PIANISSIMO....

     Un jour, elle a repris contact avec son vieux compagnon de torture, le piano. C’était dans un hôpital où elle officiait comme soignante. Elle a enchanté son monde en caressant les touches d’ivoire blanches et noires.

    Transformant le bois dur en magie des sons. Liberté sonore que personne ne peut désormais lui enlever.

    Les notes volent désormais en l'air en toute légèreté de l'être.

     

    Elle conclue : « personne ne ressort indemne de ces enfances là. Je suis heureuse et j’ai des séquelles. Les deux sont vrais »

    On peut conclure:  Céline Raphaël a choisi comme normalité un métier terriblement prenant, difficile, tourné vers les souffrances d'autrui: celui de médecin.

    Elle a rédigé un livre sur la maltraitance, milité.

    Elle a donné de sa personne sur les plateaux télévisés. Elle continue son action politique dans des Commissions  (Sénat) .

     Elle peut désormais largement penser à …elle-même à  sa vie de famille. 

    A se gâter et se faire plaisir.

    A transformer l'exceptionnelle force interne qui l'a portée en normalité, piano piano...

      A jouer dans son intimité de belles sonates, pour son plaisir,  pour les siens. La porte peut se refermer.

     Son livre, édifiant, parle  désormais pour elle.

     

                                                          Sylvie Neidinger

     

    LA DEMESURE: soumise à la violence d'un père. Editions Max Milo ISBN 978-2-315600379-2

    Crédit images/ scanner de une de couverture du livre

                                           BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

    article cité par TDG 

  • NEPHROHUG: le blog universitaire genevois des dialysés

    Découverte  d'un blog médical genevois  fort intéressant baptisé NEPHROHUG.

    Deux soignants en sont les plumes, le Docteur Vincent Bourquin,   néphrologue  et Bernadette Gombert infirmière spécialisée Clinique en néphrologie, tel qu'on peut le lire dans l'onglet" à propos".nephrohug,hug,geneve,blog des dialysés

    Le site se vit comme un outil d'accompagnement pour les patients et les proches destiné à informer et ouvrir des discussions.

    Le style en est rigoureux, sérieux, bien  varié dans les thématiques.

    Où l'on apprend par exemple  dans un article didactique et documenté de Madame Gombert - qui semble actuellement la cheville ouvrière du blog ?-  qu'il existe une pratique ....genevoise du piquage des fistules !

    Elle donne quelques lignes plus loin une recette de cabillaud poêlé. Et surtout les raisons de cette suggestion culinaire:

    nephrohug,hug,geneve,medecin blogueur,vincent bourquin,bernadette gombert,nephhroblog,blog des dialysés"En cas d’insuffisance rénale chronique (IRC), le phosphore est augmenté et le calcium diminué, ce qui à long terme, est néfaste pour les os, le cœur et les vaisseaux. L’hémodialyse et le traitement médicamenteux contribuent à réduire le taux de phosphore. La diététicienne Dominique Ponard et le Dr Zina Fumeaux, toutes les deux expertes en diététique lors de l’IRC  vous conseillent de diminuer votre apport en phosphore.  Il faut choisir des aliments pauvres en phosphore sans supprimer les viandes et les poissons qui en contiennent, car ils sont sources de protéines indispensables. Voilà une bonne recette  qui va apporter 380 mg de phosphore (par portion de 150 gr de cabillaud) tout en sachant qu’en dialyse il ne faudrait pas dépasser 1000 mg de phosphore par jour.  !"

    Clair, net et précis.

    Un blog médical  ne répond en aucun cas aux demandes particulières mais il informe sur des généralités partagées par tous  dans un langage accessible. Il  détend, divertit et permet l'expression.

    L'espace de dialogue semble  celui des commentaires. A ce propos, on peut souligner le courage  de l'équipe médias sociaux du service  spécialisé HUG d'avoir fait le choix d'une  modération  a posteriori !!!  C'est le signe d'une grande confiance et surtout pour l'instant d'un lectorat "sérieux" ayant peu à voir avec les trolls qui sévissent  par leurs  commentaires déplacés. J'ai testé. Effectivement, le commentaire passe en direct.

    Léger bémol dans sa présentation actuelle. NEPHROHUG manque probablement d'explications écrites sur sa propre histoire... Car à la fois, on le sait récent- et en même temps il propose des archives remontant à 2008.(J'ai pu avoir l'explication: il  s'agit visiblement d'une ancienne publication papier du Service Néphro qui aurait été versée au blog)

    Le blog manque également du visage de ceux qui l'animent ? Il gagnerait en épaisseur humaine à le faire. A moins que ce choix soit ultravolontaire, comme un produit fini issu de toute l'équipe.

    Une chose est certaine, son  positionnement éditorial est très carré:

    "L’information diffusée sur ce blog est destinée à encourager, et non à remplacer, les relations directes entre patients et professionnels de santé. Ces informations ne se substituent en aucun cas à une consultation médicale. Elles ne peuvent s’appliquer précisément à une personne et ne peuvent servir à établir un diagnostic ou un traitement. Elles gardent toujours un caractère général et sont mises à la disposition des internautes seulement à titre indicatif."

    Ainsi, pour le patient,  le temps de sa  dialyse peut  devenir fort utile, notamment si accompagné de sa tablette!     Ce blog des HUG pourra probablement se diffuser par une appli à l'avenir, probablement.


      PRESCRIRE DES SITES INTERNET SANS MODERATION !

    On a l'impression que ce type de média est le prémice d'une relation médicale refondée. Et que le champ des possibles n'est pas encore balisé. On peut parfaitement imaginer à l'avenir  un espace particulier accessible par code où le patient gérera ses rv, ses analyses, ses alertes??

                  LE NEPHROLOGUE BLOGUEUR, PLEIN D'HUMOUR

    En parcourant le net on découvre un autre site genevois dédié à la nephrohug,dialyse,reins,hug,geneve,medecin blogueur,vincent bourquin,bernadette gombert,nephhroblog,blog des dialysésfonction rénale..  NEPHROBLOG    du Dr ...Vincent Bourquin autour de sa pratique personnelle non hospitalière. Il se présente  comme "néphrologue blogueur" ! Son site est remarquable.  Il signale combien ce type d'info blog est accueillie dans le monde notamment francophone (lire sa cartographie Canada et Afrique du Nord et ses statistiques)

    Beaucoup d'humour dans son guide de... survie en néphrologie. Idem: le titre de son article "rein, foie, liaison fatale"!

    Et Nephroblog de citer , Médecine 2.0: Internet le médecin et son patient, où Dr Jean Gabriel Jeannot affirme que le web enrichit la relation médecin-patient. Il propose même  de « prescrire des sites Internet » au patient, en fonction de leur maladie. Il cite le Dr Dominique Dupagne:

    "L’avenir est là, dans la mise en forme de l’intelligence collective des soignants, des patients et des scientifiques et dans l’invention de nouveaux outils pour y accéder"

    Que ce soit un blog d'équipe hospitalière (NEPHROHUG) ou de la pratique particulière d'un médecin blogueur(NEPHROBLOG)  on note la portée de ce type d'outil médiatique au coeur de la pratique médicale.

    Décidément, on ne soupçonnait pas à quel point la spécialité des reins est fort bien représentée dans la bonne ville de Genève... numériquement parlant!

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    *je choisis volontairement de passer la photo du médecin web non pas pour un quelconque lien publicitaire. Mais pour sa présentation moderne hyper net-tendance avec tous ces twitter, In , dans le cadre d'une information accessible et grand public de blog. SN

                                                               

                                                                                   

                               BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

    crédit images/capture d'écran blog NEPHROHUG/NEPHROBLOG

  • Le bouche à bouche est démodé !

    Les gestes médicaux de première urgence, s'ils sont connus du grand public peuvent sauver des vies.

    Encore faut-il les connaitre. Et avoir ses logiciels d'information perso  au goût du jour.salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de prévention

    salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de préventionSurprise, au salon du livre de Genève 2014 de rencontrer les étudiants en médecine de l'Université locale Unige et donnaient de leur personne pour transmettre leurs savoirs. Ici d'urgentistes...

    DEPUIS 2012, PLUS DE BOUCHE A BOUCHE

    Si la "vie" mène à rencontrer une personne inerte, la première des choses consiste à vérifier si elle respire. Si elle ne respire pas: pratiquer un massage cardiaque et info du jour, pas de bouche à bouche.

    En fait " plus" devrait-on dire: les étudiants signalaient que ce geste assez particulier ne se pratique plus depuis 2012.

    Info vérifiée. Ici un article indique que ce geste était carrément....dangereux:

    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/12/10/19545-fin-bouche-bouche-dans-arrets-cardiaques

    salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de préventionA Genève, ce jour là, une jeune demoiselle haute comme trois pommes impressionnait par sa concentration, sa volonté d'apprendre, de comprendre, de pratiquer le bon geste. [ici photographiée avec l'autorisation de ses parents] : formidable.

     J'ai aussi testé. Immense simplification  d'apprendre au départ que le massage cardiaque est un geste finalement simple, rapide. Surtout... à pratiquer immédiatement.

                                                            Sylvie Neidinger

    Série blog Neidinger/ prévention médicale :

    1/2 Le bouche à bouche est démodé

    2/2 Eduquer= guider sur le chemin en live

                                                    BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE