UA-65882359-1

16/08/2017

Macron, une chimère mi-Sarko mi-Trump

L'homme était inconnu et se révèle à l'usage de sa présidence de trois mois déjà.

Macron et ses contradictions, Macron et ses références.

HYPER PEOPLE ET NE SACHANT DELEGUER:  COMME SARKOZY!

Alors qu'il veut redonner dignité à la fonction, il s'expose en vacances comme Hollande le fit  dans le Var, le bidochon en moins.

Macron choisit Marseille. Une très bonne idée pour un président de la république que de passer un séjour dans les villes du pays.

Mais que fait-il de ses vacances à Marseille qui auraient pu être moins visibles ?

Jogging au Prado ( il y a plus discret comme zone que la plage principale et la corniche d'une ville de un million d'habitants !!!!).

Visite aux footballeurs avec photo de  lui déguisé avec le maillot. Comme un  "vendeur de marque" marque OM et/ou marque Macron ?

60 policiers et gendarmes dédiés à sa sécurité pour la visite supposée discrète!. C'est le feuilleton médiatique de l'été imposé et dont les gens en général n'ont que faire. A Marseille, comme ailleurs.

Aller à Marseille c'est aussi politique. C'est envoyer un message à Mélenchon...

On note que le premier ministre Richard Philippe est lui très régalien, discret en villégiature. Ce qui est possible pour l'un ne semble pas l'être pour l'autre.

Macron fonctionne intrinsèquement avec sa com' people. Mais dans le même temps se plaint d'être suivi par la presse  ô contradiction macronienne parfaite.

Jean-Michel Macron, père du président avait d'ailleurs dit ne pas être en phase avec son fils sur ce côté people...justement.

Un comparatif direct se fait dans la pratique avec Nicolas Sarkozy, hyper people.

Les deux hommes semblent s'apprécier d'ailleurs.

Autre point commun avec Sarko, le côté   "ils sont tellement nuls que je dois tout faire" A commencer par prendre leur  premier ministre pour le larbin de service.

Macron   plus encore que Sarkozy  joue " pour de vrai" à Napoléon .

Il veut un gouvernement, des députés...un sénat, un parti sans opposition, sans tête qui dépasse. Tous à  sa botte dans un délire certain.

Macron est ainsi apparu comme se mêlant de  tout dans les trois premiers mois.

Jusqu'à virer le général de Villers pour des paroles prononcées à huis clos devant la Commission Défense de l'Assemblée. Beaucoup de ministres virés...

        MACRON, HOMME PARFAIT NE SE REMET PAS EN QUESTION LORSQU'IL RATE

Et puis patatras la dégringolade dans les sondages de Macron est inédite et majeure.

Les français prennent la mesure de ses manques, ses contradictions,  son autoritarisme.

Et Macron, au lieu de se remettre en question...stigmatise....les Autres, le gouvernement, les ministres, les députés, les collaborateurs, les médias évidemment etc.dans une parfaite malhonnêteté intellectuelle.

Je gagne: c'est moi. Je rate, c'est les autres !

Macron a été vachard avec ses affidés pour recadrer tout le monde quand les mauvais sondages sont sortis.

Sa position ambivalente très sarkozyste consiste à  dire une chose ET son contraire. Macron fait volontairement son "quéqué" à Marseille devant les médias et vient en même temps jouer le grand seigneur gêné dans ses vacances.

Macron  se dit homme à la parole rare voulant redonner du lustre à la fonction présidentielle mais donne à VOIR une image déguisée de lui toutes les cinq minutes...

 

MACRON HYPER  NARCISSIQUE COMME TRUMP

Les deux s'étaient bien retrouvés, bien jaugés et bien appréciés.

Trump présente une instabilité majeure difficilement compatible avec l'exercice du pouvoir.

On sent la même faille chez Macron. Il a pris le pouvoir alors que personne ne le voyait venir.

Cela lui donne des ailes pour se sentir pousser des idées nouvelles qui ne seraient pas forcément bienvenues pour le pays et que le pouvoir lui permettrait de mettre en oeuvre sans contradiction. Je pense à la politique étrangère qu'il pratique depuis son élection comme des "coups médiatiques".

Autant une Angela Merkel ne va pas détonner dans un discours. Autant le narcissisme de Macron peut nuire et le mener à dire n'importe quoi. Il a déjà commencé par des remarques déplacées sur la démographie africaine entre autres remarques choquantes sur les "gens de rien".

Il est déjà qualifié de Napoléon. L'Italie et l'Espagne traditionnellement méfiantes de la France ( ils ont justement subi Napoléon !) se méfient déjà de Macron et ses projets "européens"

Comme Trump, il est un peu délirant . Macron ose se comparer à Jupiter, au Christ, à Napoléon, sans rire. C'est sérieux.

Comme Trump il est népotique et met en avant d'une façon exagérée sa famille; en l'occurrence son épouse.

Sur  le cas "Brigitte" la démocratie se rappelle actuellement à lu . Une pétition contre toute tentative de donner un statut non élu au conjoint (et des moyens importants) est en train de calmer les ardeurs du couple...

Le comparatif avec Trump porte  aussi sur le narcissisme.

Particulièrement une forte immaturité narcissique.

L'homme élu au sommet (présidence)  à ce poste serait  donc forcément  le plus "beau, le meilleur."

Tout le monde certes  ne peut  atteindre la fonction de gouvernance mondiale. (il faut   analyser plus précisément les conditions de leurs élections respectives)

Attention toutefois.  Les deux présentent un narcissisme exacerbé: il  faudrait tresser leur louanges en permanence !

Macron est délirant à Marseille. Il expose sa vie privée et en même temps porte plainte pour crime de lèse -majesté face à un journaliste. Il sature et en fait trop.

( épisode Om)

Idem:  la même non  relation aux médias  de la part des deux hommes.

Comme Trump ,Macron refuse la presse qui va forcément avoir du recul et ne va pas transmettre sa com' telle quelle . Pardon: sa propagande.

Comme Trump il veut entrer en contact "en direct" pour tenter de court-circuiter le 4ème pouvoir qui pourtant l'a installé! (cf campagne anti-Fillon et pro-Macron)

Macron va utiliser face-de-book à la rentrée, apprend-on.

Comme Trump qui tweete chaque jour,  Macron  sature l'espace médiatique avec les photos de ses déguisements. Dernier en date, en footballeur.

Les deux hommes autoritaires vont déchanter de toutes façons.

Dans un régime autoritaire,  on peut réussir à faire taire toute parole critique.

En démocratie non. Les tentatives de contrôler les infos les concernant iront à l'échec.

La France comme les USA sont encore... des démocraties.

Et le  feuilleton  people médiatique de l'été de Macron peut encore être qualifié de mise en scène de cinéma.

 

                                  Sylvie Neidinger

 

15/08/2017

TRUMP si proche des WHITE VADORS perd la face et des appuis politiques

Face aux évènements racistes gravissimes  de Charlottesville, l'assassinat d'une trentenaire, Donald Trump (et  son épouse qui  twitta sur la "liberté d'expression" qui ici, n'a ....rien à voir avec le sujet) n'avait pas bien  pris la mesure de son obligation de signaler que les suprémacistes,  ku klux klan et autres nazillons  n'ont... rien à faire dans l'Amérique d'aujourd'hui.

Il mettait tout le monde dans le même pot !

Il a fallu lui arracher de la bouche une déclaration contre les manifestants racistes de cette -normalement - tranquille petite ville de Virginie ( 50 000 habitants).

Et encore, le 15 août il refait machine arrière

Aujourd'hui, plusieurs patrons en fonction de " lconseillers" le quittent .

"Dans le sillage du patron de Merck, quelques heures plus tard Kevin Plank, PDG et fondateur de l'équipementier sportif Under Armour, a également annoncé son départ du groupe de conseillers en soulignant que sa compagnie était «active dans l'innovation et les sports, pas la politique»"

Problème :

1-Les suprémacistes, ces protestants radicaux  à l'idéologie raciste white,  anti-juifs et anti catholiques  sont en partie sa base électorale

2-Trump  porte en lui pour partie cette idéologie.

3-Son père Fred Trump participa activement à une réunion du KKK. Il avait 21 ans et fut arrêté.

Ses stigmatisations de  catégories de populations ( latinos etc.) lors de ses premiers mois de présidence tiennent de ce climat malsain.

3- Trump a dans son équipe le fameux Bannon dit black vador et que j'ai rebaptisé évidemment le "white vador de Trump", un suprémaciste.

L'Amérique est choquée par ces miasmes qui resurgissent.

Elle se défend.

Certains manifestants extrêmistes, racistes de Charlottesville reconnus par leurs patrons à la tv et sur le net ont déjà perdu leur job.

On ne pleurera pas pour leurs emplois.

Il manque juste désormais que Donald Trump perde lui aussi son job.

L'Amérique et le Monde s'en porteront  mieux.

 

                                          Sylvie Neidinger

 

 

08/08/2017

La Grande Muette... pas si muette

Quinze généraux  expriment ouvertement leur colère contre le Président Macron.

Lequel a honteusement  et abruptement vilipendé le  plus haut gradé de l'armée française autour des festivités du 14 juillet.

Une crise d'ego totalement surjouée de la part du président cheffaillon, qui a humilié publiquement un militaire de grande valeur, le CEMA (Chef d'Etat Major des Armées).As ource BFM mzmcron contdit.GIF

Le Général de Villiers d'une part s'exprimait à huis-clos devant la commission défense de l'Assemblée Nationale.

D'autre part l'annonce d'un coup de rabot de 850 millions d'euros normalement consacrés aux équipements de l'armée envoyée combattre notamment en opex, contredisait les engagements du candidat Macron pris en flagrant délit de mensonge.

Les militaires   ont été secoués sur leurs bases par l'humiliation publique infligée à   "leur numéro Un" qui défendait "leur" budget.

A tel point que le terme de "divorce" est évoqué dans une lettre publiée par des haut gradés dans le magazine Capital. Et celui de "blessure profonde".

Ceux qui s'expriment sont bien évidemment retraités ou en réserve...

Leur missive  est ....carabinée :

"L'armée est peut-être muette, mais elle n'est ni sourde ni aveugle, ni amnésique", soulignent ainsi les signataires, en rappelant les différents signaux envoyés par le candidat puis le président Macron au cours des derniers mois. "Mais alors tout cela n'était-il que promesses, paroles et maniement des symboles?

Les signataires de la lettre regrettent également la gestion de la crise par le président, qui avait lui même accusé le général de Villiers "d'étaler certains débats sur la place publique". "Mais alors est-il vraiment digne de réprimander, non seulement en public, mais devant ses subordonnés, un grand chef militaire, au sujet de propos destinés aux membres d'une commission parlementaire, au cours d'une audition censée être confidentielle?", répondent les auteurs du courrier, qui s'insurgent alors contre "une humiliation publique".

Autre motif de tension, toujours pas digéré? Le "Je suis votre chef" d'Emmanuel Macron, lâché la veille du 14-juillet. "Tous les militaires le savent et ils sont vexés que vous le leur rappeliez", répliquent les 15 auteurs de la lettre, qui rappellent que "si la jeunesse" du président est "une excellente chose, elle ne vous a pas apporté l'expérience du Service sous les armes. Personne ne vous le reproche, mais ceci implique un minimum d'humilité (...) Ce défaut d'humilité est une erreur, Monsieur le Président."

"En conclusion, vous aurez compris, Monsieur le Président, que vos paroles publiques visant le Général De Villiers n'ont pas seulement atteint ce grand serviteur de la France et de nos armées mais aussi un grand nombre de militaires qui, comme nous, se sentent humiliés", concluent les militaires, qui critiquent l'opération de "communication" du président à Istres, aux côtés de son nouveau CEMA François Lecointre. "Laissez les symboles et les discours et passez aux actes concrets pour vos militaires. Vous êtes leur chef constitutionnel, soyez-le dans leur vie réelle, écoutez-les, respectez-les."( cf Capital)

                        MACRON : DEBUT DE LA CHUTE

 

Jusqu'aux militaires normalement  muets qui s'indignent publiquement !

Et remettent vertement Macron à sa place.

 Suite à l'épisode De Villiers,  Macron a d'ailleurs  brutalement dévissé dans les sondages.

La parole se libère et les analyses des premiers  dysfonctionnements de ce président fleurissent.

 

 

                                                        Sylvie Neidinger

 

Stephane Mahe / Reuters
 
( crédit images capture d'écran)

 (suite) L'opération Sentinelle qui fait patrouiller des militaires en ville au lieu de leurs champs de bataille et surtout qui les fait prendre pour cible est décriée. Un échec .Le général Desportes s'emporte. Il s'exprime :

Le général Vincent Desportes, ex-directeur de l'Ecole de guerre, n'y est pas allé, pour sa part, par quatre chemins pour expliquer le fond de sa pensée sur l'opération Sentinelle. Exaspéré, il a lancé à l'antenne de BFMTV: "Maintenant, ça suffit. Cette opération Sentinelle a un bilan profondément négatif. Rien ne prouve qu’elle a apporté quelque chose à la sécurité des Français mais d’une part, elle fournit des cibles faciles à la folie meurtrière des aficionados de Daesh et d’autre part, elle pèse d’un poids très lourd sur les armées françaises." Ce poids est d'autant plus lourd que l'opération Sentinelle a des conséquences regrettables pour les troupes selon l'officier. "Elle entraîne un sous-entraînement de nos soldats qui, compte-tenu de la multitude des opérations, sentinelle en particulier, n’ont plus véritablement le temps de s’entraîner", a-t-il posé. Enfin, le général Desportes en a appelé à l'exécutif: "Le président Hollande et son gouvernement n’ont jamais eu le courage de revenir sur cette opération qui a été déclenchée lors des attentats de Charlie Hebdo. Désormais, il faut que le président Macron et son gouvernement aient le courage de revenir sur ces déploiements Sentinelle qui n’apportent rien mais sont au contraire préjudiciables à la sécurité des Français."

02/08/2017

La "langue Macron"en "devoir d'été": mégalomanie délirante du Président français

On voudrait quitter le thème de cette personnalité  mais son actualité hors norme nous y ramène.

Car Macron  qui a pris le pouvoir à la barbe des partis classiques entend installer un inquiétant culte de la personnalité.

Du coup j'ai rebaptisé la rubrique Macron Bonaparte.

On se pince. Il ne s'agit pas d'un poisson d'avril : le groupe LREM fait publier un "cahier de vacances" à priori pour les militants  ( cf le  test de personnalité :" quel militant es-tu ?")

Histoire de ne pas les laisser partir à plage sans qu'ils n'oublient ôDouxJésusJupiterComplexe, ôPrésident Emmanuel Macron.

Délit. Crime que d'oublier une seule seconde ôCuissedel'Univers ôCuissedeJupiter.le "parler macron,culte d ela personnalité,macron,brigitte,devoir d'été,cahier d'été,sabeth n'diaye,barthesmégalomanie

Une idée de la prof Brigitte? De Sainte Brigitte, je voulais dire. Probable.

A priori pour expliquer aux masses (ignorantes évidemment) le fonctionnement de la pensée complexe (de supériorité)

Un petit livre rouge Mao mais pas simplement il y a aussi du bleu et du blanc (à colorier svp et sans se tromper).

Ou l'art de transformer les français en studieux petits écoliers qui colorient leur petit cahier pour toujours avoir en tête leur manu préféré. Pour les ridiculiser, en fait.  Doux délire que cette idée saugrenue.

Les linguistes apprennent à cette occasion qu'une  nova langue vient enrichir le patrimoine mondial : le macron.

Un journaliste se moque : "Epreuve encore plus difficile : l'examen du "parler Macron". Il s'agit de donner la bonne définition des mots perlimpinpin, carabistouille et bovarysme qui font – c'est dit dans le cahier - partie du vocabulaire du chef de l'Etat. Moi j'ai trouvé. Perlimpinpin s'applique aux promesses électorales du candidat Macron. Carabistouille est le qualificatif qu'on se doit d'utiliser pour parler de ses réformes. Quant au bovarysme, je suis un des rares à savoir que Macron, inspiré par Flaubert, se promène dans son bureau en répétant : "Emma Bovary, c'est moi".(site Atlantico)

Un délire narcissique total !

Pendant ce temps, les troupes LREM déchantent devant ce qu'elles nomment  l'amateurisme, l'arrogance et le culte de la personnalité.

Culte en cours chez LREM, chez les députés, le gouvernement et bien évidemment  à la Présidence.

Un Premier Ministre Edouard Philippe aux abonnés absents.

Macron le court-circuite en permanence depuis le Congrès de Versailles, s'expose sur tous les sujets, tous les jours. Le président vient maintenant pleurer qu'il n'est pas suffisamment protégé par le " fusible"que serait supposé être le PM.Fusible que LUI a fait sauter !

Qu'est venu faire l'excellent Philippe dans cette galère, d'ailleurs ?

Certains militants écoeurés des manoeuvres de basse politique ont même saisi la Justice face au verrouillage vertical  du parti.

Là où ôDouxJésusJupiterComplexe promettait aux âmes faibles qui voulaient entendre ce discours....un renouveau de la politique.

Les réseaux sociaux se moquent.

      SA DIRECTRICE DE COM PARLE BIEN LE MACRON,ELLE

Sibeth N'Diaye,  directrice de com de l 'Elysée est super calée, super diplômée en langue Macron: elle insulte régulièrement les journalistes (Yann Barthès serait un connard) elle rouspète quand les articles ne lui plaisent pas et donne des leçons de journalisme à la presse.

Ce type de langage n'a JAMAIS été usité avant cette présidence et à cet endroit  (Elysée)

Sibeth  la bien nommée, utilise parfaitement bien le néo-langage Macron pour confirmer le décès de Simone Weil "yes la meuf est dead "

On en reste sans voix.

Yes, la France est bien partie pour être dead avec Macron Bonaparte et sa galaxie hors sol....jupitérienne évidemment !

                                                    Sylvie Neidinger

 

 

Détournements du net ...." les riens vont adorer "

le "parler macron,culte d ela personnalité,macron,brigitte,devoir d'été,cahier d'été,sabeth n'diaye,barthesmégalomanie

 Bien vu aussi -cette fois pour rire-  le couple dit "Jupiter et Jupenlair"

Le député LR Fasquelle déplore que Macron veut concentrer tous les pouvoirs et dans le même temps n'est pas à la hauteur de la fonction

27/07/2017

Macron, président caméléon qui aime se travestir, se ridiculise

Monsieur 'je sais tout' sature aussi son image par des apparitions déguisées.

Macron  amateur de théâtre se met en scène. Pas seulement par des prises de photos autour d'évènements symboliques (comme le Tour de France visité par d'autres avant lui)

Il rejoue certains films hollywoodiens (cf Tom Cruse Top Gun)

poto.GIFExplication : Macron renvoie méchamment et injustement le Général de Villiers et part le lendemain jouer à l'aviateur pour se donner une IMAGE du chef des armées qu'il incarne mal en réalité. Idem son hélitreuillage dans le sous-marin le Terrible.

Une scène à double analyse il se la joue James Bond.tout autant que militaire professionnel.

Certaines mises en scène testostéronnées rappellent Poutine (hélitreuillage dans sous marin) Mais pas seulement (tennis en fauteuil handicapé, le maître du triangle)

Un colonel (un  vrai) se moque.

Question: à quoi joue le président de la république ? Il est lourd. Il en fait trop.

La 'pensée complexe-de supériorité' est hyper confuse et frise la gaminerie.

 Attention au ridicule des jeux de rôle signale la presse.

Les réseaux sociaux se moquent et sautent sur l'occasion pour le déguiser en pape, en robin des bois. Ils détournent.

 

descente descalier.GIF

Hier Macron  mettait en scène le VIDE : sa descente de l'escalier de l'Elysée: soit de la non info pure, le vide sidéral. (juste pour court-circuiter les médias) Totalement ridicule.

Il avait promis de la hauteur dans sa présidence . Il impose sa présence chaque jour.

Un Président est  supposé être élu pour faire de la POLITIQUE plutôt que de la com'.

                                                       Sylvie Neidinger

 

*Libé évoque les images lénifiantes à la "Martine"Dans une tribune à Libération, Mireille Delmas-Marty, professeure au Collège de France, en appelle même à la résistance face à «la prophétie du despotisme doux». Le feu couve. Pourtant, en fait de «discours de vérité», Macron s’en tient pour l’heure à sa communication lénifiante, entre allocutions évangéliques et diffusion sur les réseaux sociaux de vidéos en direct déclinées à la façon des Martine : Macron en standardiste de l’Elysée, Macron prenant un cours de boxe, Macron jouant au tennis en fauteuil roulant, Macron hélitreuillé à bord d’un sous-marin nucléaire, Macron en tenue de pilote de chasse sur la base d’Istres… Une attitude «pas durable» à en croire un de ses ex-conseillers en com : «A mettre une muselière aux ministres, à refuser de filer un récit national et d’expliquer le pourquoi de son action, il risque de se déconnecter des Français. S’il y a excès d’autorité et raréfaction des espaces de confrontation, les acteurs vont s’exprimer autrement. Macron doit redonner du mou politique.»

*Le député socialiste Faure se demande ce que Macron a besoin de cacher derrière ses déguisements.

*L'opposition parle de "mardi gras"tous les jours !

*Un article de médiapart évoque Carnaval. Il pose la question de l'infraction pénale à porter un uniforme pour qui n'est pas militaire et la question de la santé mentale du président qui se déguise !

*Mais encore ? :

Capture.GIF

 rrr.GIFsymole trianglme.GIF

 

 paris 2014.GIFusine procter gambler campagne.GIFcinema JO.GIF

 en campagne verrerie albi.GIF

 

 

tout de france.GIFjh.GIF

25/07/2017

La logorrhée symbolique de Macron, cette cuisse de Jupiter incarnée en Président

S logorrhée (=verbale) menait François Hollande à des prises de paroles et  longs discours inutiles en relation incestueuse avec les médias.

Macron parle  beaucoup lui aussi. Trop de com' .

Celui qui disait vouloir diriger en retrait se met en scène ...chaque jour que Dieu et Macron fait!

On observe chez Macron  une boursouflure autre que la prise de parole :  une  inflation hors norme autour d'un activisme...symbolique hyper fouilli.

Macron  a osé se comparer lui, en direct   au Christ, à Jupiter, Jeanne d'Arc même (dixit son épouse) à Mitterrand, à  De Gaulle pas moins. 

Il se dit maître du Temps et des horloges, le "chef" et autres comparaisons improbables.

Autant de signes   d'une certaine dinguerie...

Il ne dit pas qu'il fait référence à ces gens comme des modèles, ce qui est de bonne guerre. Avoir dans la vie des références est tout à faite logique.

Macron dit lui-même qu'il EST christique. Qu'il EST Jupiter, qu'il EST le chef.  Ce qui est différent et probablement pathologique.

(sans compter Kennedy,  Obama, James Bond et que sais-je?)

Son investiture au Louvre fut emplie de symboles en nombre.

Certes pour mettre ses pas dans l'histoire de France et des illustres prédécesseurs royaux.  C'est de bonne guerre..

Or, il en a abusé.

Macron et ses caméras de com' ont fait un usage volontairement  démesuré de la  symbolique  du triangle sur la pyramide de Ieoh Ming Pei.

Comme un symbole royal de l'Unique au dessus des autres ( et des gens qui ne sont rien selon lui)  et dirigeant les autres. Symbole direct  lié à ses activités francs-maçonnes très certainement? Bizarre en tous cas.

La photo officielle de Macron est elle aussi  sur-saturée à tous niveaux.

Dont les  symboles: Lui au centre de tout, les livres avec récupération de la symbolique du général de Gaulle, l'horloge du temps dont Macron  serait le maître (ô narcissisme délirant) , les smart phones....N'en jetez plus.

 

         LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SE DEGUISE

 

Il se croit malin et bon communiquant en se déguisant dans des mises en scène d'opérette.

Un prochain article va lister les déguisements de Macron  qui amplifient le nombre des  références symboliques (en aviateur type Tom Cruse , dans Top Gun entre autres mises en scène récentes)

Un psy dirait que Macron est  imbu de lui-même, omnicentrique, s'exhibe  et que, en même temps, il se masque et se cache  sous de faux oripeaux.

Effectivement, il se cache derrière la symbolique de multiples faux oripeaux dans une forme de théatralité.

Sa personnalité duelle n'est  pas jupiterienne mais serait plutôt Janus à deux faces dont une part d'ombre....complexe.

Problème. Quand Macron  dit qu'il EST christique, Jupiter et maître du Temps.... il y croit!

 

    SA PENSEE COMPLEXE.... DE SUPERIORITE!

 

Et gare à celui qui vient un peu le remettre à sa place (le Général exterminé médiatiquement par un Macron en crise de chefferie et par son affidé transfuge du PS Castaner)

Son éclat métallique dans les yeux lors du discours hurlé et bras en croix était hyper inquiétant.

Il fait montre d'un autoritarisme brutal (encore une fois face au Général De Villiers)

 

                                    CHUTE BRUTALE

 

La France est une vieille démocratie. Elle ne va certainement pas s'en laisser imposer par un  Bonaparte bling bling, tout "président de la république" qu'est ce personnage sorti de nulle part.

Et qui aujourd'hui, fait le contraire de ce qu'il avait annoncé!

Macron chute lourdement dans les sondages.

Cela n'échappe à personne qu'il se met en scène "comme dans un film" comme sur une scène de théâtre plutôt, en autopromotion hyper narcissique et autoritaire.

Il est pris du syndrome de la grosse tête.

Lui et ses services de com'.... Il ne communiquerait pas avec la presse car "sa pensée serait trop complexe" selon eux. 100% d'accord sur la complexe....de supériorité!

Surtout Macron ne met pas en oeuvre ses promesses de campagne tout en inventant d'autres taxes, ce après avoir dû virer une partie de son gouvernement les Bayrou et Ferrand et autres. A gardé des incompétents ( Marlène Schiappa toujours polémique,  mal informée, tient la corde...) L'Assemblée nationale se voit désorganisée par les députés godillots et/inexpérimentés LREM.

GAG. Les adeptes du macronisme "en marche"  suivaient  leur champion pour soit-disant le  ....renouvellement de la politique !

Mais comme Hollande,  Macron  s'en moque.

Elu président il est de toutes façons  entré dans l'histoire.  Il est au sommet de son triangle symbolique pour 5 ans.

 Moins deux mois.

 

                                                                      Sylvie Neidinger

 

Le bonapartisme de Macron inquiete

Déception de ses alliés

Macron pouvoir sans partage

21/07/2017

Macron cet inconnu

La France s'est donnée pour dirigeant un individu sorti de nulle part à vitesse éclair.

Et surtout jamais élu auparavant, jamais confronté à la population en direct par suffrage.

Boosté en 6 mois à coup de Unes people.

Curieux personnage qui a épousé une femme comme substitut de mère car  de l'âge de sa Maman. Et que certains sarcastiques nomment aujourd'hui la Reine mère.

Il mène sa campagne en....télé-évangéliste.

Les plus grand réticences s'emparent des observateurs lors du meeting de campagne  où il termine en hurlant, bras en croix et surtout avec cet éclat métallique dans le regard extrêmement inquiétant.

Regard que l'on retrouve dans les vidéos de discours de masse de  grands prédateurs de démocratie.

Volontairement je ne cite pas les "noirs modèles" auxquels Macron fait penser. Car pour comparer il faut aussi que le comportement politique dérape, au delà des discours. Macron démarre seulement.

                              MACRON HUMILIE EN PUBLIC

Macron est avide de pouvoir. Du pouvoir brut  le plus... brutal.

Il réclame l'obéissance absolue de ses ministres,  parlementaires qu'il caporalise. Rendus godillots.

L'épisode de Villiers montre son mépris du Général, sa brutalité, son non respect d'une parole prononcée à huis-clos.

Plus grave, Macron n'hésite pas à humilier en public.

Il ose le mépris. Dont le mépris de classe ( cf sa phrase surréaliste sur "les gens qui ne sont rien" !!!!!!!!!!!! )

Sa stigmatisation des femmes africaines et nombreux autres dérapages...le listing ne fait  que commencer.

Macron  semble saouler son ego entrant en ivresse de puissance.

Cela fait froid dans le dos.

La République n'en a pas fini avec cet inconnu extrêmement inquiétant qui a pris le pouvoir à la hussarde avec son chef d'état major perso: Brigitte.

 

                                                              Sylvie Neidinger

20/07/2017

L'affiche officielle trop encombrée de Macron, Monsieur SUPER TROP sature

Chaque président publie sa photo officielle destinée à orner les mairies de France.

(Mais dont l'achat et la pose   n'est pas une obligation légale).a macron photo.GIF

A l'heure des médias introduits dans les foyers la démarche devient un peu obsolète.

Toutefois cet objet  représente et signifie. D'où l'intérêt d'une  analyse sémiologique.

C'est la seconde photo présidentielle analysée par ce blog  ouvert en 2011.

Aujourd'hui celle de Macron, prise par Soazig de la Moissonnière, photographe officielle de l'Elysée. Après celle de François Hollande (cf articles  de 2012 et 2016) aux mains et aux drapeaux pendants et perdus dans les jardin d'un palais que celui-ci eut bien du mal à habiter.

Le socialiste fut bien un spectre plus qu'un Président.(Photographe Depardon )

                      ETOUFFEMENT

A propos de la photo Macron, le commentaire des photographes pros signale une sensation d'étouffement par la surexposition des deux drapeaux.

J'ajoute un étouffement par le nombre trop important d'objets qui trainent : un morceau de chaise (symbole du trône?) une horloge (Macron dans son doux délire a osé se présenter comme le maître  du Temps). Deux livres fermés, un ouvert : Gide et ses nourritures terrestres, Stendhal et son rouge et noir et les Mémoires de Guerre De Gaulle, deux iphones ( pub pour cette marque américaine) Un encrier en coq gaulois.

Capturewwwvvvvff.GIF

Etouffement  par la ligne de perspective à l'italienne que tout ramène à Macron et son regard.  Les frondaisons naturelles externes et le ciel forment un triangle inversé dont la pointe est Macron, au niveau de ses yeux.qui rejoint le triangle issu du sol qui contient le corps de Macron.

Capturewww.GIFEtonnante symbolique narcissique.La tête de Macron, mieux le regard de Macron est au centre de l'univers à la fois ciel et terre.

L'immense  narcissisme est carrément  signé puisque la bizarre position des bras écartés et posés dessine un M!photo officielle,narcissisme,obama,étouffement,monsieur super trop,#lrem,soazig de la moissonnière#macron

Cette photo n'est pas une création pure. Son modèle est copié de la photo officielle de Barack Obama. Par les deux drapeaux et la fenêtre ouverte.

On observe ici  une relation d'imitation d'Emmanuel à l'Amérique. Est-ce le symbole d'une soumission ? A suivre...

 

LE MODELE DE LA PHOTO MACRON COPIE DE CELLE D'OBAMA

La perfection des lignes est inquiétante selon un article de Libé

"La symétrie presque dérangeante du portrait renforce la caractérisation classique, absolutiste, de la théâtralité du pouvoir. Symétrie des drapeaux bien entendu, mais surtout du corps présidentiel que l’arc des bras, le dessin des mains ornées d’anneaux reprennent en fractales et cela jusque dans les veines qui les sillonnent : l’effet de symétrie a été photoshoppé et les bras, les plis du veston et les mains semblent, à peu de détails près, avoir été dupliqués. Ce corps ainsi parfaitement symétrique (en dehors du visage) également idéalisé dans son équilibre entre tension et relâché, fait bien sûr penser à celui du ballet classique (dont Louis XIV a été l’un des plus grands promoteurs). La position des bras n’est pas sans rappeler les considérations de Kleist sur l’idéalité de la courbure des gestes de la marionnette.

Nombre de signes tendent à désigner la part non-humaine et idéale du personnage : celle de la stature présidentielle à laquelle Emmanuel Macron entend redonner toute sa prestance."

On apprend que la taille de la photo est supérieure aux anciens clichés :

Ce qui oblige les (36 000) mairies à racheter un cadre si elles veulent exposer la photo !

Cela grogne sur le terrain...

En résumé le cliché officiel de Macron est prétentieux, trop chargé, étouffant et narcissique.

Il eut la folie de se comparer au Christ , à  Jupiter.

Dans la photo officielle, la mise en scène de Lui en maître du temps, de l'air et de la terre est inquiétante sur sa personnalité autocentrée.

Il sature l'espace de sa photo comme il a saturé les médias.

Attention danger.  C'est bien d'une DEMOCRATIE qu'il a pris la tête.

                                                                                     Sylvie Neidinger

 

 

 *L'Homme Libre, blogueur sur TDG, commente l'article avec cet intéressant commentaire: même les arbres semblent se pencher sur Macron !

*Le terme de "saturation" du titre est partagé par d'autres. lire

* Macron super trop est très lourd quant à sa mise en scène; il est très tactile avec Merkel , Trump ...Une lourde et longue bise avec Merkel. Il la prend dans ses bras. Elle n'est pas sa copine !Trump annonce qu'il lui a pris la main à plusieurs reprises. Bizarre ! Même par la gestuelle il sature.photo officielle,narcissisme,obama,étouffement,monsieur super trop,#lrem,soazig de la moissonnière#macron

 

19/07/2017

Macron: François 1er, Louis XIV, Napoléon, Mitterrand, Jupiter et... Brigitte

J'ai volontairement laissé  plusieurs semaines avant de commencer les articles d'analyse sur   le "macronisme".

Le temps qu'il s'installe, le temps de ses premiers actes, pas forcément positifs *.(lire infra)

Et surtout le temps de respirer après l'épisode politique TROP long que vient de vivre la France.

Une campagne présidentielle soit deux tours de présidentielles et les législatives, à deux tours elles aussi, dans la foulée. Auxquels s'ajoutent les primaires de droite, de gauche. OUF!

Une campagne lourdingue accompagnée dans le même temps d'une focalisation plus people que programmatique avec  la "chasse au Fillon" ouverte (en tir à vue et démolition en règle du  candidat issu de la primaire de droite par la justice et les médias focalisant sur certains et pas les autres) .

Ce, parallèlement à la mise sur orbite médiatique d'un inconnu du monde politique et du grand public: Macron (jamais candidat, jamais élu).

Les commentateurs suisses disaient leur overdose " on ne peut ouvrir la tv française sans voir la tête de ce Macron". ..sorti de nulle part.

L'inconnu a gagné... sur la base d'un abstentionnisme record.

Son investiture du 7 mai dernier  fut solennelle. A l'antipode des comportements de  Trierweiller et Hollande. Une solennité bienvenue.

Le Louvre fut choisi. C'est un bâtiment pratique pour la sécurité. 

Mais pas seulement....

Ce palais des rois de  France antérieur à Versailles est hyper  chargé de la symbolique   des fantômes de l'histoire de France, des  Philippe Auguste, François 1er, Louis XIV,entre autres rois.

                                               

                                                     PYRAMIDAL

 

Lors de son investiture, Macron se dirige vers l'estrade du discours en arrivant de l'aile Napoléon par une (TROP) longue marche solitaire  de trois minutes en imitation de   Mitterrand au Panthéon.

Un exercice un brin narcissique, toutes caméras branchées sur sa petite personne.

L'estrade est placée devant la pyramide du Louvre, cet ouvrage de l 'architecte Ieoh Ming Pei commandé par le président socialiste.

La caméra le place au sommet. A faire hurler ceux que les médias main stream nomment les complotistes.

Et  pas seulement eux.... jusqu'à à étonner tout le monde  !!

Le triangle (ou la pyramide) est le symbole franc-maçon par excellence. Les enquêtes sur le thème démarrent...

Le choix   de la symbolique pyramidale signifie la haute vision peu modeste et  carrément royale sinon impériale  que Macron porte sur  lui même.

Un individu dirigeant tous les autres depuis son sommet.(L'anti démocratie suisse...)#macron,louis xiv,louvre,investiture 2017,bonaparte,pyramidal,brigitte,costume d'empire

Un exercice très vertical du pouvoir. (Attention à la démocratie française..)

La soit-disant "nouvelle" pratique  politique  du mouvement En marche accoucherait-elle d'un petit Bonaparte? 

 

            BRIGITTE,  CHEF D'ETAT MAJOR PERSO DU CHEF

 

Dans le cadre d'une analyse sémiologique certes rapide, le costume choisi par l'épouse du nouveau président est dès lors extrêmement significatif. 

L' habit Vuitton de "Brigitte" du  bleu typique  fait  référence à l' uniforme militaire de général...d'Empire. Code com: armée !

Le code de communication qui entoure ce vêtement est fondamentalement voulu par cette dame a minima..

A l'image du rôle qu'elle joue auprès de lui comme  son... chef d'état  major personnel ?

Ce n'est pas un hasard...Pendant  la campagne il fallait passer par elle pour atteindre la star.

La sémiologie de l'investiture montre le probable travers de Macron à se prendre pour un homme voire un empereur, au sommet de son triangle de pouvoir.

Derrière la soit disant nouvelle pratique dite marcheuse émerge un autoritaire.

Voire un  inquiétant autoritarisme.

Affaire à suivre....

                                                                             Sylvie Neidinger

                                                      

* Aujourd'hui la démission du N°1 de l'armée française le Général Pierre de Villers par communiqué de presse face à la violence verbale inouie du président à son encontre alors que le général s'exprimait démocratiquement lors d'une audition non publique de l'Assemblée nationale)

*sa cote chute

Capture.GIF

(crédit image capture site web cité en lien)

26/05/2017

Trump dit être " allé au Pape" (comme la vache va au taureau......!)

Donald Trump pour commentaire de sa visite au Vatican dit "être allé au Pape".

Comme "la vache va au taureau" ...disait-on dans les campagnes.

Sa phrase exacte :" we went to the pope. Very impressive. The pope was terrific".

Le n°1 des USA démontre là encore son langage inadapté, sans vocabulaire.

Dire "enfantin" ne convient pas. Un enfant parle mieux!

Il ne maîtrise pas sa propre langue. Et ne s'exprime que par superlatifs: super, génial, terrible.

C'est juste incroyable car ce personnage tout droit sorti d'une BD dirige un état !

Lorsque Macron fut élu, un humoriste avait lancé que pour la première fois dans l'histoire, un président français parle mieux l'anglais que le président des USA.

Cela en démontre long certes sur l'effective incapacité des présidents  hexagonaux (Hollande ridicule lors de son dîner d'Etat à Washington...) à parler la langue de Shakespeare mais désormais sur la capacité réduite de Trump à parler anglais.

 

                       Mémorial : commentaire narcissique déplacé

Autre problème, le  commentaire narcissique de Trump au Mémorial Yad Vashem !

Cet homme ne comprend rien à sa fonction politique. Comme un enfant qui a gagné un jouet : la présidence des USA juste faite pour que lui s'amuse !!

Pas "amazing" du tout.....

                                         Sylvie Neidinger

trump,parler anglais,aller au pape

Les bourdes:

http://www.rfi.fr/ameriques/20170526-trump-macron-otan-br...

Trump invente du vocabulaire: covfefe , vous connaissez!!!

http://www.liberation.fr/planete/2017/05/31/covfefe-une-t...

Enfermé dans son mental, Trump ne voit pas le réel ni les dommages qu'il inflige aux USA. Il fanfaronne

http://www.lefigaro.fr/international/2017/05/31/01003-2017...

trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

Il invente du vocabulaire COVFEFE, et gamin, s'amuse:trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

Généralement, Trump parle mal: les traducteurs s'en offusquent:

http://www.slate.fr/story/131087/traduire-trump-mourir-un...

 

crédit images capture le Temps

 

 

21/05/2017

Trump en bizarre trio avec ses deux femmes-filles: on nage en plein..."psy"!

Les psychiatres ont prévenu et reprévenu  que le cerveau de Trump ne tournait pas bien rond....

En tous cas, pas pour le niveau d'exigence de la fonction présidentielle.

Les généraux US, autour de lui, essaient de contenir le problème.

Ses collaborateurs qui  tentent de gérer la situation sont dans le blues.

Tout étonne. A commencer par la gestion de "ses" deux femmes-filles.

Une confusion totale s'installe autour du rôle de sa propre fille Ivanka, née en 1981 qu'il installe à la Maison Blanche, à qui il commence désormais à confier la tâche de le représenter lors de  réunions durant lesquelles il aurait dû être, lui.

Angela Merkel lors de sa visite à Washington, regarda bizarrement cette fille installée à sa droite par la grâce du népotisme, du bon vouloir de son père et qui n'a aucune légitimité à être là.

Le président des USA  la laisse même s'asseoir à son Bureau Ovale, dans le fauteuil du chef suprême, ô symbole.

 Trump intègre le mari de cette dernière dans son environnement de conseillers.

Le président US, dans une grande confusion installe, on l'a dit,  sa fille dans des tâches qui lui reviennent à lui, président.

Dans le même temps, sa femme Melania (qui a 24 ans de moins que lui donc quelque part  l'âge d'une fille putative) ne joue pas à la Maison Blanche- royaume de Ivanka 1ère- le rôle de première dame. Puisqu'il y a une première fifille.

Elle joue une autre rôle dans la nébuleuse trumpesque  mais lequel ?

http://www.france24.com/fr/20170520-donald-trump-arabie-s...

La présence des deux femmes-filles de Trump embarquées lors de son actuelle tournée est un cas de grave confusion.

Certes un détail au regard des enjeux politiques globaux. Mais qui inquiète.

"-Allo M Le Président des Etats-Unis d'amérique?

-Ne quittez pas je vous passe ma fille Ivanka,

-Pas Mélania ?

-Et vous, vous ne pouvez pas répondre directement M Le Président?

- Pas le temps, je regarde la télé et je tweete !"

 

Confusion d'étiquette, d'image, de com' certes mais surtout probable confusion mentale de leur mentor et père, pas très net sur le sujet des femmes.

Qu'il se vantait - pas très net non plus!-d'attraper par les parties génitales !

Actu : Ivanka se permet un commentaire POLITIQUE sur l'Arabie Saoudite lors de la visite Trump &C°.

Rappel le pays wahabite reste un pays non démocratique où la femme ne peut conduire ni sortir de sa maison hors du contrôle d'un homme de la famille, non voilée etc...L'Iran qui vient de réélire son Président et  attaqué par Trump sur ce thème répond que l'Arabie Saoudite ne présente pas les critères démocratiques.

L'avis d'Ivanka est un point de vue parasite "autour" de la diplomatie officielle mais qui prend valeur de parole présidentielle.

La démocratie américaine a officiellement basculé dans le népotisme !

                                                                                   Sylvie Neidinger

 

 Bizarre. A plusieurs reprises Mélania Trump lors du récent voyage ( de l'Arabie Saoudite à Taormina) a plusieurs fois rabroué son mari ...en public.

Une video virale sur les RS: la vantardise et mégalomanie trumpesques prises en séquence humoristique

 

18/05/2017

Trump intellectuellement confus. Scandale de la néo-diplomatie du "cerveau malade" (OTAN)

La présidence Trump est chaotique, entraînant le dollar à la baisse.

La bourse s'inquiète...tout autant que les américains.

Les psychiatres avaient prévenu du fait que la personnalité narcissique de ce président est potentiellement maladive.

Bien au delà du narcissisme de base constaté chez les hommes politiques.

Les médecins insistent à évoquer une probable pathologie.

                  PRESIDENCE PROBLEMATIQUE

Ceux qui  suivent ce président kitch  en interne à la Maison Blanche observent un comportement d'enfant gâté qui prend ses désirs pour la réalité, pique des colères et passe son temps devant la tv.

Ils essayent  de limiter le temps d'exposition du président  US à l'écran plat !

Lequel ne  lit pas ou  peu, consulte peu les dossiers et prend ses infos....de la TV !! Il tweete rageusement sans recul. Ne comprend pas ce qui tient du secret.

Les états-uniens comprennent à l'usage que quelque chose ne tourne pas rond.

Les démocrates évidemment. Mais également les républicains.

Le sénateur Mc Cain essaie de gérer une sorte de contre pouvoir pour "rattraper les bêtises". Au regard surtout du monde  entier qui observe la situation.

Dès les premiers 100 jours la destitution du président est évoquée régulièrement.

 

     INTERVIEW INCOMPREHENSIBLE A L'ASSOCIATED PRESS

Trump a donné pour l'anniversaire de ses 100 jours de pouvoir une interview en face à face complètement incompréhensible à l'Associated Press représentée par la journaliste Julie Paceassociated pres,julie pace,usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children

Par seize fois, la transcription de l'interview mentionne le terme "inintelligible".

Incohérence, flou et mensonge. Il oublie  même la phrase qu'il vient pourtant de prononcer!

Edifiant.

Ses réponses prouvent une grande confusion mentale.

Plusieurs médias rapportent cette interview hyper inquiétante pour les américains au sens où ce personnage clownesque dirige le pays et quelque part ...le monde.

Finalement ils commencent à s'en prendre à eux-mêmes.

Un humoriste américain  vient de  porter un commentaire extrêmement fort : John Oliver compare Trump à un enfant qui défèque dans un fast-food !

usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children,julie pace,otan,sommet,associated press,néo-diplomatie,cerveau malade,#scandaleIl réclame une auto-critique générale. Oliver  indique que si un enfant fait ses besoins, donc en résumé si Trump fait n'importe quoi de sa présidence twittesque et fantasque, il ne faut pas s'en prendre à l'enfant mais bien à ceux qui ont permis ces faits.

A commencer par les américains eux-mêmes qui -tout de même - ont élu ce personnage bizarre, dingo, qui tenait des propos obscènes.Trump affirmait, entre autre attraper les femmes par les parties génitales. Il a malgré ceci été élu....

Un homme d'affaires issu de la société civile.

La gouvernance Trump est chaotique et ce piège se referme non seulement sur les républicains mais sur les Etats-Unis globalement.

Libération titre "Amérique cherche baby-sitter"...

 

                         LE  SOMMET DE L'OTAN DU 25 MAI AVEC ....UN ENFANT

C'est proprement hallucinant. Slate rapporte que des officiels de l'Otan (cf Foreign Policy) auraient demandé aux chefs d'états de prononcer le 25 mai prochain des discours courts car Trump aurait selon eux une "capacité de concentration limitée" !

 Là, non. Si le président américain a un cerveau limité, déficient, que les Américains fassent leur propre ménage!

En aucune manière le monde entier n'a à s'adapter à cette "néo-diplomatie du cerveau malade."

 

                                                                                Sylvie Neidinger

otan,sommet,associated press,julie pace,usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children

 

 

 

 

30/04/2017

"Ni-ni" devient NI Macron, NI Le Pen : pas de front républicain mais une colère froide

Le "Ni droite ni Gauche" fait  un flop car il s'est transformé en choix entre la peste et le choléra.

Les français, quand on les interroge, estiment aucun des deux candidats en capacité de diriger le pays.

 La colère  à droite  est immense avec la sensation d'une élection volée par les médias et leur mise sur orbite de l'inconnu Macron (combien de Unes people ? ) et dans le même temps la  démolition systématique du candidat Fillon une fois le résultat de la primaire de droite  connu.

Macron inconnu  : le pape se prononce et dit ne pas savoir "d'où vient Macron"! Un pape probablement choqué par l'autopromotion de ce candidat qui a osé se comparer au Christ ! A Jeanne d'arc aussi et  Jupiter n 'en jetez plus.....

Candidat purement marketing chaperonné, pris en charge  par le député PS Richard Ferrand. Candidat de la hollandie .

Les rumeurs fleurissent sur ce candidat : difficile de trier le vrai du faux...

"Le ni ni "de Macron, ce candidat banquier d'affaire qui déclare sans rire le même patrimoine que M Poutou, qui s'enivre indécemment de sa qualification par un discours déplacé, qui se prend sans rire pour le Messie et booste inconsidérément sa Brigitte  est en train de se transformer par les électeurs en REFUS.

Refus du front républicain que les médias et nombreuses personnalités s'acharnent désormais à installer.macron,front républicain,vol d'élection,fillon,fronde; fn,peste et choléra

Soit 1) le refus d'aller voter.

Soit 2) carrément le vote de colère du type" notre vote a été volé par des méthodes antidémocratiques" Alors, bien que l'on déteste l'extrême-droite, on refuse de se soumettre à l'ordre de  voter Macron au profit  son opposante.

                                         PESTE ET CHOLERA

L'éloignement idéologique de certains électeurs ouvriers de Macron  est majeur( se rappeler combien il avait stigmatisé les ouvrières)  Mais pas seulement. Le monde rural n'a rien à voir avec lui.

Allez visiter certains  petits villages du GRAND EST et discuter avec les habitants, ils vivent une explosion interne (baisse de démographie donc sentiment de dégradation avec forte dégradation de l'habitat en raison de maisons, anciennes fermes vides  en mauvais état, chômage)...leur vote FN majoritaire du premier tout  est à des années lumières du blingbling people superficiel de Macron.

Un macron machine  à préjugés qui avait traité les ouvrières de Gad d'illettrées et certains nordiste d'alcooliques.

A gauche, les mélenchonistes et autres se pincent le nez de la même façon. Voter Macron leur est impossible. Beaucoup  vont s'abstenir.

Et pour le 3ème tour législatif, il faut s'attendre évidemment à un vote qui  va probablement  contrer le résultat présidentiel, vu l'esprit de FRONDE actuel.

Cohabitation en vue avec un(e) président(e) nini. Mal élu(e) par DEFAUT.

 

                                               Sylvie Neidinger

     

                                                          

 

23/04/2017

La France vote pour deux inexpérimentés. Grosse colère à droite

Après Hollande au pouvoir en 2012, sans expérience de gouvernance, les français remettent leur sort entre deux mains aussi inexpérimentées l'une que l'autre.

Marine le Pen sans compétence économique, à la Trump avec cette façon de tout mettre sur le dos des immigrés, de l'Autre, de l'étranger.

Macron perdreau de l'année, inexpérimenté qui ne sait pas situer la Guyane,  au programme flou sinon celui de  réintégrer toute la vieille hollandie.

Ce soir le "pti gars" de Brigitte signe des autographes comme une star du show biz. Bizarre personnage autocentré, autoproclamé qui s'est comparé au Christ.

Hier après l'annonce, le même éclat de " folie habitée "perçait dans son regard. Son repas show biz fait jaser.

S'il passe le bon peuple sera amusé par une rubrique people ouverte  autour de sa brigitte, à la plage, en bateau, en avion...

L'électorat de droite est désorienté. Rien ne dit qu'il ne vote Macron au second tour.

A Toulon lors du meeting Fillon, les participants affirmaient que les médias ayant volé l'élection en boostant outrageusement Macron,  ils   voteraient en  contestation si leur candidat ne passait pas le 1er tour. 

Le risque abstentionniste de la droite est majeur. Voire un vote pro-extrême droite de colère.

 

                       PARTIS LAMINES

Dégagisme du  PS avec une rose défraîchie  tombée à 6,8%, LR désormais en difficulté.

Les deux Partis principaux  du pays sont laminés.

 

Les primaires sont peut être en cause?

 Elles confortent dans le propre camp. Mais  rassemblent difficilement ensuite.

Macron qui n'a fait aucune primaire et vendu du vent, a bien ramassé la mise.

Il a outrageusement bénéficié d'une campagne médiatique en sa faveur quand dans le même temps la justice s'acharnait sur Fillon omettant Macron est son patrimoine disparu, les dépenses de San Francisco etc..

Démocratie touchée à coeur. Droite en colère

 "L'interdit "du vote extrême semble levé en 2017.

Contrairement à 2002 avec le match  Le Pen- Chirac, venir réclamer un front républicain à ceux qui ont mangé du Macron matin midi et soir depuis 6 mois semble difficile. Ils ont  vu leur candidat Fillon  soigneusement, méthodiquement   démoli.

Leur colère est immense.

La situation s'annonce ingérable avec le 3ème tour qui se profile, les législatives. Et des députés qui ne seront pas forcément en marche, créant une cohabitation.

Cinq  ans d'incertitude. Une Vème république à bout de souffle car basée sur un pouvoir hyper présidentiel à revoir.

                                      Sylvie Neidinger

 

19/04/2017

Marine Le Pen stigmatise les protestants et ouvre "sa" guerre de religion

Les présidentielles 2017 réservent encore de -mauvaises- surprises.

Après Macron [ qui joua avec la guerre d'Algérie pour gagner quelques voix et stigmatisa en évoquant des crimes contre d'humanité, selon lui] Marine le Pen  s'en prend elle aux ....protestants.

Carrément.

Décidément cette campagne est trash. Au lieu de parler chômage et économie, ces candidats jouent avec l'Histoire. Et entendent diviser.

Hier mardi, sur TF1 le leader du front nation récupère -après  la "Jeanne d'Arc "de son papa- le cardinal Richelieu, évoqué à plusieurs reprises et dont le portrait orne le bureau.

Provocatrice.

 Je cite l'article France Info.

M le Pen cite Richelieu à plusieurs reprises et stigmatise les protestants.

Mardi 18 avril, Marine Le Pen est invitée dans l'émission "Demain président..." sur TF1. Au cours de l'interview, le journaliste Gilles Bouleau lui demande qui elle verrait bien dans son panthéon politique, "un homme ou une femme qui vous serve de modèle, d’inspiration". La candidate frontiste se lance : "En ce moment, Richelieu. Le promoteur d’un Etat moderne, qui a refusé justement, peut-être, qu’une religion [le protestantisme] prenne le pas sur la France, oui sûrement." Gilles Bouleau lui rappelle alors que le ministre de Louis XIII a mené une politique de répression violente contre les protestants avec le siège de La Rochelle, en 1627 et 1628. "Sur les 28 000 habitants de la ville, 5 400 ont survécu", rappelle Padre Pio, le blogueur-historien. 

Mais Marine Le Pen maintient son choix : "Qu’est-ce que vous voulez ? C'est peut-être les protestants qui avaient des revendications qui allaient à l'encontre de la nation."  Peut-être une façon détournée pour Marine Le Pen de faire un parrallèle avec l'islam, en comparant les musulmans d'aujourd'hui aux protestants du XVIIe siècle.

La frontiste commet une erreur historique. A l'époque de Richelieu,  la nation française n'est pas formée. Elle émerge au XIXème siècle.

On note également que Madame Le Pen qui instrumentalise  politiquement  le catholicisme semble ne pas fréquenter les églises. Elle l'a avoué à Pâques 2017.

Mauvaise paroissienne, la guêpe.

Elle ré-ouvre le dossier des guerres de religions.

C'est gravissime et globalement les réactions médiatiques  sur ce point sont faibles aujourd'hui dans l'hexagone.

Le Front National est totalement disqualifié. En Marche aussi.

C'est ignoble que l'aller réveiller de si profondes et anciennes divisions de l'histoire .

                                                     Sylvie Neidinger

                     

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

18/04/2017

Macronneries: hier Macron, illuminé, se disait "trop.... long "

17/04/17 Brigitte me dit que je suis toujours trop long... donc je vais conclure". Parole "politiques " de ce candidat à la présidentielle prononcées en meeting public le 17/04/17.

Il est réellement dingo, ce type qui brigue sans rire la présidence....

FR maceon degré zero long 17 04.GIF

Ce candidat inexpérimenté et atypique sorti de nulle part, porté aux nues par les médias et ( ....ou car ) visiblement candidat masqué de la gauche hollandiste, continue à jouer le bateleur de  foules.

A défaut d'avoir rallié des candidats de droite à son projet (un échec de sa stratégie) le gourou Macron joue les amuseurs publics autour de sa personne et de l'Amour (on se pince) l'Amour de Brigitte, l'Amour du public qu'il demande de l'Aimer lui.

Un chauffage de salle vulgaire de télé-évangéliste.

Son programme c'est "Brigitte première dame" lancé à la foule. Encore une bizarrerie digne d'un film de troisième série par un ambitieux maladif. Il promeut sa femme laquelle  se fait depuis plusieurs mois habiller gratuitement par les grands couturiers sans que cela ne soit relevé...Confidence d'une habitante du Touquet, ville de la villa de son épouse "Je vais vous dire une chose… Ici, on ne l'aime pas !", chuchote une passante sur le ton de la confidence. "Un bonhomme de 40 ans boosté par une retraitée de 65, ça fait pas très sérieux. Au secours docteur Freud !" raille-t-elle.

Ce candidat amuseur de foire a-t-il bien sa tête? #macron #macronneries,#long #brigitte #macronchrist,#gourou ; #jeanned'arc ;'jupitermacron,télé-évangéliste,charismatique

Son hurlement de fin de premier meeting devant une foule en transe inquiéta (grande macronnerie)

Sa parole pompeuse et vide a été mouchée par Marine Le Pen lors du premier débat "Vous avez un talent fou, vous arrivez à parler sept minutes, je suis incapable de résumer votre pensée, vous n'avez rien dit, c'est le vide absolu, sidéral !" 

Il s'est  comparé- sans rire, sérieusement - au Christ, à Jeanne d'Arc, à Jupiter car étant selon lui "à la croisée de la verticalité et de l'horizontalité."

Hier à De Gaulle hier  en auto-comparaison gratuite.

Et long en plus.  Comme ses interminables discours où il s'écoute parler quelquefois sans comprendre ce qu'il est en train de dire. Verbeux.

Insipide et pompeux dans les débats. Présenté comme charismatique par les tv dont BFM tv.

Un fou !

Il revendique son immaturié politique !

 

Comment a -t-il bénéficié d'une telle mise sur orbite par les médias?

Et fait rallié à lui les éléphants du PS Hollande, Le Drian, Valls, Moscovici ?

Sainte Ségolène avait déjà usé du registre  lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Bizarre gauche qui remet ce couvert illuminé avec Macron.

Pardon, avec Macreux.

 

                                          Sylvie Neidinger

 

Sa bizarre déclaration de son patrimoine

Plainte contre lui pour injures

 

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

17/04/2017

Macron ne comprend pas, en direct, ce qu'il est en train de dire !

A chaque jour sa macronie. Macronnerie en fait.

Chronique d'un personnage qui va présenter la gauche gouvernementale sortante.

Son parcours est certes exceptionnel  à passer en si peu de temps à ce niveau de notoriété alris qu'il était un sombre conseiller il y a peu.

Mais l'individu est trouble.

Un peu dingo dans ses auto-comparaisons à Jeanne d'Arc au Christ et à Jupiter dont il semble être la cuisse.

Il usite un langage plus que recherché. Comme des tirade de théâtres mâtinées de sentences philosophiques sorties de leur contexte

Marine le Pen l'avait mouché à juste titre lors du premier débat des Présidentielles "cela fait dix inutes que vous parlez et je n'ai rien compris".

Dans le genre obscur il vient de se surpasser.

Macron gourou  vient de dire au milieu d'un discours qu'il ne comprend rien à ce qu'il est en train de dire. Original.

C'est comme sa déclaration de patrimoine et les milliers d'euros envolés. Il ne s'en souvient plus.

 

                                                                      Sylvie Neidinger

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

 

13/04/2017

Macron cuisse de ....Jupiter narcissique et hyper peuplé à lui tout seul !

Mytho, non, l'Emmanuel ???

Après avoir osé se comparer à une femme, Jeanne d'Arc, au  Christ le plus sérieusement du monde, c'est  désormais Jupiter qui y passe.

Dans un entretien fleuve du 16 octobre 2016 au magazine Challenge, il commence par en  appeler à la Rome antique. Il n’a jamais été élu ? No problem « Le cursus honorum existait sous la Rome antique, il serait peut-être temps d’arrêter. » Et de continuer " la France a besoin d’un chef de l’Etat « jupitérien »", estime l’ancien ministre.

  Lui évidemment dans ce rôle !

Référence  http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/articl...yves therard  vous vouliez être un président jupiterien.GIF

Yves Thréard, du Figaro, lui demande ce mardi 11 avril 2017 de s'expliquer sur cette expression de   "jupitérien" dans l'émission Territoire d'infos, ce qu'il n'a jamais fait jusqu'alors.( visionnable actuellement sur replay) https://www.publicsenat.fr/espace-replay

A la 50 ème minute, Macron  répond sans rire :" je veux articuler l'horizontalité et la verticalité"

Rien que cela...Une  parole creuse, théatrale, grandoliquente, typiquement macroniste.

La  cosmogonie personnelle de Emmanuel Macron  est surpeuplée. Et complexe si on ajoute à cette Cuisse de Jupiter sortie de nulle part  sa dimension de Narcisse.

Car la comparaison à Jeanne d'Arc, Jésus et Jupiter sort de sa bouche à lui.

Une seule référence qu'il renie.... pour l'instant, celle d'être l'héritier de François Hollande alors que ce dernier, Président bavard.... en parle ouvertement.

                          FOLLES PRESIDENTIELLES  2017

Une folie douce atteint ces présidentielles 2017 quand on voit en plus fleurir les comparaisons les plus délirantes dans la bouche.... des autres. 

Paroles dignes de régimes les plus autoritaires.

Hier à Pau François Bayrou s'exprime ainsi à propos d'Emmanuel Macron dans la même phrase: un comparatif avec Napoléon Bonaparte, Alexandre le Grand, Kennedy, Matteo Renzi, Justin Trudeau.....ouf, n'en jetez plus ( des fleurs..).

Bayrou a oublié dans la liste de son panégyrique  les parole de l'autoproclamé Jésus, Jupiter et Jeanne d'Arc à lui  tout seul.

Sans oublier Mme Macron qui  serait elle une  Jane Fonda  (cf  la presse people)...

Pure folie. Les français écoutent,  observent....sidérés.

                                                                                Sylvie Neidinger

 

Macron c'est Hollande

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

 

 

 

 

 

12/04/2017

Présidentielles 2017: une presse française de ...PLACE CANIVEAU

A tous égards cette présidentielle est folle. 

Quelque chose ne se passe pas comme à l'ordinaire.

A commencer par  la mise sur orbite médiatique d'un  Macron inconnu n'ayant pas fait ses preuves et auquel toute la hollandie fait allégeance,  dont tous les médias français ont rabattu les oreilles. Cela commença avec les Une de magazines people. Macron ou la bulle médiatique parisienne, hollandiste qui ne connait même pas la géographie du pays qu'il convoite il qualifie les guadeloupéens d'expatriés et évoque...l'île de Guyane!!!

Artificiellement boosté.

Dans le même temps: la violente démolition de Fillon  ou Le Pen candidats de droite et extrême-droite dans un timing époustouflant.Tout y passe, les costumes, les montres et bientôt les caleçons!

Mme Macron est habillée gratuitement par les grands couturiers. Et cela ne fait réagir...personne.

Le timing est surprenant, à quelques semaines des élections.  Hollande Caton serait à la manoeuvre en tirant les ficelles du renseignement, de la police, de la justice qui l'intéressent, lui et ceux de sa galaxie médiatique. les Niels, Bergé etc. comme supposé par certains?

On ne saura jamais. Rappel le président français est constitutionnellement au sommet de la pyramide de la 5ème république et peut-tout se permettre. Il invoquera alors l'état d'urgence ou le secret défense pour ne rendre aucun compte, de toutes façons.

Comble du cynisme, les auteurs du Bienvenue Place Bauveau - qui n'avaient pas imaginé ce que les gens [de droite] allaient  tirer de leur ouvrage- se répandent désormais sur les ondes pour dire le contraire de ce qu'ils ont écrit.

Un commentateur avec justesse suggère de rebaptiser le livre Place Bauveau  en PLACE CANIVEAU,  niveau atteint par la presse lors de la présidentielle 2017.

On observe une entreprise de démolition des.... règles du jeu.

Le service public n'est pas en reste: Michel Field à la direction des contenus du Pôle France  a validé le format de "Invité surprise". Donc le choix de l'écriVAINE Angot qui a provoqué un clash récemment, de  Kerviel, Buisson etc..

Field: un militant trotskiste devenu prof de philo, puis attiré par la lumière des médias

Le blogueur John Goetelen vient de   dégommer la caractérielle Angot avec son excellente plume alerte.  

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/03/25/le-cinema-de-christine-angot-282948.html

Les Présidentielles 2017   sont  violente. Espérons qu'elles ne vont pas connaître d'incident type campagne électorale anglaise.

Les français sont sidérés face à  cette campagne inédite  installée non plus comme une Nuit debout mais une permanence de 24 heures  sur la PLACE CANIVEAU.

Remarque toutefois : depuis  l'ouverture officielle du temps de parole de tous les candidats   strictement comptabilisé  par le CSA on voit un meilleur niveau de la campagne, un Macron ...qui baisse.Un Mélenchon qui monte.

                                                                     Sylvie Neidinger

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

 

08/04/2017

Finale FILLON- MELENCHON

( planté !....Macron rafle sa mise)

Exactement comme le blogueur Xavier Comtesse, je subodore une finale FILLON MELENCHON.

 

Les français sont trop européens pour s'infliger un frexit voulu par  Marine le Pen (et quitter l'euro en plus...) Elle est mal à l'aise dans les débats.

Macron reste hollandiste et surtout la perdrix de l'année. Il est verbeux, s'écoute parler, cause  une demi-heure pour ne rien dire. Une bulle. Un vide autour d'un ego démesuré.

Autoritaire en plus!

Mélenchon est un tribun formidable, sincère populaire. Il touche par sa proximité. Son usage des réseaux sociaux, son média tv et maintenant son jeu vidéo, son meeting en hologramme sont incroyablement modernes et bien pensés.

A l'extrême-gauche de l'échiquier, il serait devenu par une communication hyper intelligente, le sympathique Papy de tous ....Pas si clair....politiquement.

Lire l'article de L'homme libre.

Fillon représente ceux qui veulent en finir avec le socialisme hollandais. Ils sont nombreux.

 

                                               Sylvie Neidinger

 

 Macron vend déjà la peau de l'ours sans l'avoir chassé:

http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2046423-...

Certains réseaux sociaux au delà de Filteris et GOV :

http://www.slate.fr/story/141083/gov-application-espoir-partisans-fillon

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

Pari raté la finale sera extrême-droite contre centre : Macron Le Pen