Pays-Usa

  • La bière...Corona reste dans les rayons !

    Avec cette crise #coronavirus inédite, le meilleur côtoie le pire.

    Du tristounet avec les décès, les malades, les solitudes confinées, les délations et le reste...

    Le rire a, fort heureusement, sa place. On se "marre" avec certaines vidéos qui passent de  facebooks en whats'app & Co ..

    L'info la plus déjantée concerne la pauvre bière mexicaine. La fameuse bière que Jacques Chirac adorait exclusivement: la Corona.(=couronne)

    En Grande Bretagne, elle reste en rayon. Aux USA aussi.

    L'humour belge de Bruxelles détonne. Un supermarché propose "deux Corona achetées, une Mort Subite offerte" !

    Une étonnante peur virale  de la bière Corona. Il fallait... y penser. Certains ont une capsule à la place du cerveau. La bêtise est virale aussi. Santé. 

                                                                            Sylvie Neidinger

    (ceci dit boire avec modération !)

    #CoronavirusInsolite,#coronavirus,bière corona,mexique,usa

    #coronavirus,bière corona

     

    RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

  • Coronavirus: incohérence des chiffres initiaux

    L'Europe, actuel épicentre du virus découvre avec stupeur que le virus serait plus mortel que le grippal. Selon les études 10, 20 ou 30 fois plus.

    Qu'en conclure ? Il aurait muté et la nouvelle forme serait plus forte?

    Ou....autre hypothèse, les chiffres donnés par le pays initialement touché, la Chine  étaient erronés. Les chiffres chinois  semblent sous-estimer l'ampleur de la crise.

    On ne parle pas des chiffres du démarrage avec l'affaire des lanceurs d'alerte arrêtés. Les responsable  de Wuhan étant alors dans un processus d'étouffement.

    On parle d'une minimisation ...après. Une fois que la Chine est désignée comme foyer actif d'un nouveau virus.

    La Chine continue ce scénario en ré-écrivant l'histoire du virus. Elle règle ses comptes. Tout de même manger des bêtes sauvages, de la chauve-souris, du chien, du pangolin ne facilite pas...

    Les vidéos qui circulaient début 2020 montrant des ambulances emplies de corps et autres scènes morbides  etc..étaient bien évidemment  à prendre avec recul (de quand datent-elles exactement?) d'un point de vue objectif. Maintenant que l'on s'aperçoit que les chiffres globaux de mars sont incohérents, elles peuvent prendre valeur de témoignages. Autre donnée objective: les crématoriums de la province de Wuhan qui  fonctionnaient 24h/sur 24....

    Dans la catégorie "manque  d'info", l'Egypte passe sous le radar de l'info mondialisée alors que ce pays est très touché.

    Idem, les USA. Qu'en est-il? Le Président Trump, personnage particulier, a minimisé, s'est moqué du problème.

    Cela a probablement engendré un "retard" à l'allumage dommageable pour ce pays: quid de la véritable réalité sanitaire?

    Quid d'autres zones peu documentées? Inquiétant.

                                                      Sylvie Neidinger 

     

    Suite : la nature des chiffres fournis continue à interroger

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-la-chine-accusee-d-avoir-volontairement-minimise-son-nombre-de-morts_3890243.html

    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-en-chine-l-attente-des-familles-pour-recuperer-les-urnes-funeraires-30-03-2020-8290539.php

               RUBRIQUE #CORONAVIRUS 2020 Covid-19

     

  • Le sultan islamo-nationaliste Erdogan achève l'OTAN déjà en état de mort cérébrale

    Le dirigeant turc s'invite à Bruxelles après avoir copieusement insulté l'Europe. Il continue à  exercer son chantage envers l'UE.

    Il vient pour demander le soutien "concret" de l'OTAN ( NATO) .

    Or, cette organisation militaire est une alliance US-Europe d'après guerre mise en place en solidarité valable  si un membre est attaqué...chez lui.

    Ici Erdogan attaque la Syrie. Idleb ne fait pas partie de la Turquie  ni de l'Europe mais  bien d'un pays nommé la Syrie, membre de l'ONU.

    Dont le gouvernement entend récupérer son territoire, débarrassé des groupes islamistes type Hayat Tahrir el  Cham- évolution de AL Nostra (Al Quaida)-Frères musulmans  et autres groupes soutenus par la Turquie (et autres influences dont celle de l'Arabie Saoudite, hyper impliquée en Syrie aussi ...) qui sont hyper actifs localement, armés par la Turquie et les occidentaux .

    ô période Hollande-Fabius de 2012..qui  envoyaient en toute illégalité des armes sophistiquées passées ensuite à l'EI à Idleb. France sulfureuse sur le dossier syrien qui finance Daech par l'usine  Lafarge Holcim.

    France qui la  fera bombarder en 2019 avec les américains pour effacer les traces.

    L'usine proche de Kobané servait de cache pour les munitions  occidentales fournies aux groupes armés.

    Le dirigeant conservateur porteur de la nostalgie islamo-colonialiste  ottomane entend coloniser une bande de territoire syrien en son sud . Le sultan ordonne à l'Europe de la suivre dans  cette action illégale en droit international !

    A savoir, les USA ont installé 50 bombes nucléaires dans une base turque à la frontière syrienne.

    La cuisine militaire autour du pays de Cham commence à être  nauséabonde.

                                            OTAN VIEIL ACCORD UE-USA

    Sous couvert du vieil accord atlantique consécutif à la seconde guerre mondiale, la demande de solidarité des pays membres  par le dirigeant turc est juste grossière. Il s'agit ici de réclamer la  prise de contrôle de territoire syrien. Une occupation internationalisée et rendue officielle par l'OTAN. Mais qui reste ILLEGALE 

    Et pour Erdogan de procéder aux changements de population dont la Turquie est habituée Ici éliminer les kurdes syriens, les syriens chrétiens au profits des islamistes syriens et autres.. Erdogan  utilise d'ailleurs des supplétifs syriens comme  mercenaires en Libye. 

    Globalement la direction de Otan s'intéresse aux pays stratégiques pour le... gaz et le pétrole : Irak, Libye, Syrie...un dévoiement. La demande d'Erdogan choque. Elle est colonialiste.

    Les missions et objectifs de cet organisme de solidarité militaire sont à revoir dans un monde ouvert où les populations observent. Dont la population européenne.

                                                         Sylvie Neidinger

  • Néocolonisation: mais que fait la Turquie d'Erdogan en Syrie ?

    L'actuel conflit au nord-ouest de la Syrie n'est pas convenablement  présenté dans sa réalité géographique...

    Idleb comme Alep sont bien en SYRIE. Dès lors que font les troupes, avions, bases, missiles du président Erdogan dans un territoire qui n'est pas le leur??

    Pathétique: l'Otan est appelé à la rescousse par le président islamo-nationaliste néo ottoman.En général cet organisme est supposé s'activer en Europe et  pour un concept de défense. Or, ici la Turquie attaque, en asie mineure.

    Elle entend  garder une bande de territoire syrien où sont positionnés des groupes islamistes radicaux type Al Qaida dont l'appellation change en permanence. HTS, évolution de Al Nosra, Harar Tahrir el Sham, ou Hayat  et autres "joyeusetés". Ceux que la France de Hollande & Fabius avait armés, soutenus et soutient encore dès 2012. Laurent Fabius  devenant depuis le président  du Conseil Constitutionnel français.

    Ceux que les occidentaux nomment toujours des rebelles islamistes "modérés" sont des fractions armées  radicales pures et dures. On parle de  groupes coupeurs de têtes. Ils se firent remarquer comme   mangeurs de chair humaine (...en 2013) .

    En février 2020, la Turquie fait usage de "ses" supplétifs. Elle utilise carrément ce vivier de mercenaires islamistes, des  "frères",  pour ses opérations en Libye où elle vient d'en transférer 3000 en lien avec le Qatar.

                                   SYRIE: RECUPERER SON TERRITOIRE A IDLEB

    La Syrie entend désormais récupérer tout son territoire actuellement occupé. Demande légitime.  En effet que "fabriquent" dans le pays de Sham les occidentaux et alliés, directement ou indirectement? Que font la  Turquie, USA, UE, GB, France, pays du Golfe, Arabie Saoudite, tous accoquinés  avec les islamistes radicaux depuis 2011?

    Des groupes auxquels  des armes occidentales sophistiquées furent livrés dès 2012, armes repartie alors en direction de l'Etat islamique.

    Qui aujourd'hui s'élève contre la dérive nationale-islamiste du président Erdogan, devenu calife? Il n'est que menaces, agressivité, chantage même en direction de ses supposés alliés européens.

    Il entend faire revivre l'antique empire ottoman.

    Qui eut l'idée d'installer une douzaine d'ogives nucléaires dans ce pays?

    Aux jeux d'intérêts des uns et des autres pour le gaz et le pétrole de la Syrie (entre autres buts de cette guerre)  les occidentaux ont juste créé une situation de tension maximale, ingérable.

    Aujourd'hui l'Union Européenne dénonce le chantage migratoire d'Erdogan. Elle va enfin se rendre compte de la nature de ce "partenaire" ?

                                                                                   Sylvie Neidinger

     

    (suite) PILLAGE METHODIQUE  DES REGIONS OCCUPEES  EN SYRIE SUR ORDRE DU PRESIDENT ERDOGAN

    La Turquie a soigneusement vidé toutes les usines de la région d'Alep, ancienne ville industrielle de leurs outils, machines, lesquels ont traversé la frontière. Un pillage commis avec la bénédiction internationale. Pillage à  Afrin aussi  Qui le dit? Personne. Silence.

    La Turquie pille les oliveraies syriennes. Qui le dit? Personne. Silence.

    La Turquie élimine progressivement les habitants traditionnels  kurdes syriens de ces zones frontalières occupées . Qui le dit? Silence.

    La Turquie revend au monde le pétrole de l'Est syrien récupéré en zone occupée par les troupes de Donald Trump. Il transite par son territoire, est revendu sous le manteau. Qui le dit? Silence

    La Turquie est intéressée par les réserves de gaz trouvées dès 2009 au large de la Syrie en méditerranée, qu'elle compte disputer  à Chypre mais à la Syrie aussi. Qui le dit? Silence

    Rappel La Turquie s'est emparée en 1938 du sandkaj d'Iskanderun (Alexandrette), alors en territoire syrien  avec la complicité de la puissance mandataire, la France. Or cette province rebaptisée le Hatay est frontalière avec le gouvernorat d' Idleb. Aujourd'hui, le PT Erdogan entend profiter du conflit actuel pour étendre le territoire turc à bon compte.

    Erdogan, sultan islamo-nationaliste qui devient le problème et non la solution

    Erdogan, maître chanteur migratoire.

    Et la presse occidentale de "taper" consciencieusement sur Damas et son allié russe.

    La Russie signale au passage qu'elle est la seule entité militaire légale en Syrie.

    Ces entités entendent elles mettre fin à Idleb et Alep  aux attaques islamistes de groupes "rebelles" qu'elles nomment terroristes et récupérer chaque mètre carré du territoire SYRIEN occupé illégalement par la Turquie, en complicité avec les occidentaux attirés par les odeurs de naphte et de gaz prédatés à bon compte.

  • Harriet Tubman, film plus que nécessaire

     

    Enfin 25 ans après....Après une idée saugrenue: celle de  faire jouer le rôle de la militante historique américaine Harriet Tubman par ..Julia Robert. Ce qui confinait à l'absurde.harriet.JPG

    Une artiste britannique Cinthia Erivo joue parfaitement dans le film sorti en 2019 la militante tenace, décidée, mystique.

    (wiki)  Harriet Tubman, née en 1821 ou 1822 (date précise inconnue) et morte le  à Auburn (État de New York), est une militante en faveur de l'abolition de l'esclavage afro-américain. Ses actions, qui permirent l'évasion de nombreux esclaves, lui valurent le surnom de Moïse noireGrand-mère Moïse, ou encore Moïse du peuple Noir.Après la guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage aux États-Unis en 1865, elle oriente ses actions dans la lutte contre le racisme et le mouvement en faveur du droit de vote des femmes.Son souvenir est formellement honoré aux États-Unis depuis une directive présidentielle du 

    Elle participa au réseau The *undergroung Railroad Records  soit le  Chemin de fer clandestin

    Un projet de sortie du billet vert à l'effigie de cette militante abolitionniste a été bloqué par l'administration Trump.

    Les Etats-Unis étonnent par certains comportements d'une autre époque de l'Amérique profonde. Tel cet individu noir mené à la corde par des cavaliers qui fait directement lien symbolique et historique avec les lynchages. Elle est récente et date du 7 août... 2019, personne dans la hiérarchie policière locale  ne voyant le problème de cette procédure d'arrestation! 

    Il y a aussi de bonnes nouvelles pour le regard que ce pays porte sur lui-même et ses pratiques: telle cette autoroute de Miami  rebaptisée Harriet Tubman.

                                                                                          Sylvie Neidinger

    cheval.JPG

    USA noir cheval lynchage.JPG

     

     

  • Plusieurs pétitions contre la pollution du ciel par Elon Musk-Starlink

    Le projet fou d'Elon Musk(SpaceX) dont on a cet été vu les prémices est en phase d'une COLERE mondiale. Des points lumineux qui MODIFIENT "notre ciel à tous".

    C'est juste illégal. Les astronomes entendent attaquer en justice la FFC commission fédérale des communications américaine.  

    De quel droit ces satellites pollueurs ? C'est un parfait scandale écologique, politique, démocratique.

    Les astronomes sont furieux. Et pas seulement eux !

                                                    Sylvie Neidinger

     

    Appel des astronomes pétition également à signer par le grand public:

    https://astronomersappeal.wordpress.com/

    Appel en Suisse en direction d'Ueli Maurer par l'initiatrice Chantal Blanc:

    Pétition suisse 

     

    elon #musk,#ciel,#starlink,#satellite,#scandale,pollution du ciel,#astronomes

     

    elon #musk,#ciel,#starlink,#satellite,#scandale,pollution du ciel,#astronomes

  • H&M Circus-Suite. Meghan se voit calife à la place du calife

    #NarSussex, les #déroyaux-Episode 3

    Meghan Markle fut accueillie avec bienveillance par la monarchie et le peuple britannique. Pour preuve, un mariage planétaire à 3 milliards de téléspectateurs.

    Dans les coulisses, le caractère autoritaire de la dame s'est rapidement révélé, immédiatement scruté par les tabloïds. Kate en a tiré quelques larmes. Surtout, ce qui frappe l'observateur:  Meghan Markle affronte la Reine elle-même en direct et au départ, avant d'être mariée ! 

    "Quand Meghan réclame -en vain- de porter la tiare de Diana pour le mariage Harry sous emprise, sans recul, annonce que "ce que Meghan veut, Meghan l'obtient". Ce à quoi répond la Reine : «Non, Meghan ne peut pas avoir tout ce qu’elle veut», aurait froidement tranché la souveraine, «elle aura la tiare que je lui donnerai». 

    L'ancienne  star de série B va continuer à  méthodiquement démolir l'institution britannique.... de  l'intérieur !

    Meghan, Reine d'Instagram publie sans se soucier des autres membres et même volontairement de façon à contrecarrer l'information du Palais! 

    Par exemple, elle annonce être enceinte le jour du ...mariage d'Eugénie d'York, rendant dès lors le mariage médiatiquement en second plan: machiavélique et foncièrement ...méchante vis à vis de la cousine de son mari.

    Elle court-circuite Buckingham pour annoncer la naissance, créant une immense cacophonie qui ridiculise.. la monarchie.

          ELLE JOUE A IMITER DIANA, CELA FONCTIONNE AVEC HARRY

    Mégalo, elle contrecarre la communication de Bukingham par le net.

    Meghan (et Harry)  court-circuitent les agendas, au grand dam de Charles! Tout en comptant sur la monarchie (Charles...) pour leur train de vie dispendieux.

    Encore fiancée, Miss Markle  affronta la.... Reine (!) pour porter la tiare de Diana: pas un hasard. Elle joue de cette corde vis à vis de son mari. Harry voit probablement en elle une seconde maman?  Elle pleurniche devant les caméras au cours de son périple africain financé par le Royaume-Uni. Larmoyante comme Diana pouvait l'être.

     Personne n'a imposé à Meghan d'être Duchesse. Elle l'a  exigé. Mais en voulant le beurre et l'argent du beurre. A sa manière, sans les contraintes ! Narcisse Markle  s'est installée en autonomie au sein du Palais, avec  même une équipe de communication américaine en arrière base. Elle  -et ses conseils- commençait à dénigrer la monarchie (trop vieillotte à son goût)  à dénigrer les tabloïds (à qui elle fournit la matière!)  les britanniques en général...Ivre d'elle-même, no limit, adepte des réseaux sociaux, elle tape assez  fort et en dehors de toutes convenances.

    Ensuite, Meghan fuit au Canada quand l'ambiance chauffe chez les Windsor laissant Harry seul face au problème posé par son inadaptation, ses ordres, ses caprices, ses dépenses. Leur inadaptation. Il nomme la monarchie qui le nourrit et qu'il sert par ses titres et fonctions: l"aquarium"!

    Son orgueil ne fait que croître: sa fuite est  même  baptisée Megxit en parallèle au Brexit de tout un peuple! On serait mégalo à moins...

    Meghan Markle méprise au final profondément l'Angleterre. Elle  se voit vivre avec ses copines Séréna et autres outre-atlantique. Son parcours d'ailleurs ne se limite pas à jouer à la princesse. On la sent ambitieuse. 

                MEGHAN AMBITIEUSE HARRY PLEURNICHE

    Certains la voient envisager    devenir première femme noire  présidente des USA

    Harry lui, pleurniche d'avoir perdu les fonctions monarchiques qu'il entendait garder juste...sans avoir prévenu personne. (Princesse Anne va récupérer le titre de Capitaine Général des Royal MarinesLe petit fils d'Elisabeth II évoque en permanence la maladie mentale. Il semble effectivement a ivre de narcissisme lui aussi, au point de  s'épancher sur ..lui-même devant un parterre de banquiers à Miami. (On se rappelle que Harry avait fondu en larmes en évoquant la grossesse de sa femme., pleuré au Brésil....

    Le pauvre chéri  acceptait la semaine dernière de pleurer sur lui-même pour la banque  J P Morgan Chase  contre 470 000 euros.

    Quelle image dégradée et dégradante de la monarchie britannique!

                                                      Sylvie Neidinger

     

    Sans oublier  dans l'actualité monarchique  l'affaire Andrew/Epstein et l'affaire du supposé fils caché de Charles et Camilla, Simon Charles Dorante Day cet australien qui réclame des tests génétiques...

  • TRUMP et les WC: surréaliste remarque "politique" d'un Président des USA

    On voudrait rester quelques jours sans entendre parler de Donald. Du coup sans en parler.

    Et c'est lui même qui revient à sa réalité tweetesque, décalée, ridicule, triste,  insultante, déjantée, agressive ou comique. Suivant l'humeur du jour.

    L'individu allant aux toilettes  eut visiblement  quelques problèmes avec l'évacuation de ses déjetions. 

    Le président des USA dans un accès de fulgurante intelligence (ce qu'il dit lui-même de LUI-même) a sonné la trompette médiatique mondiale. En fait : dans un accès de grand ridicule   autour du départ de ses... "reliquats" corporels.

    Son problème de haute géo-stratégie: la crotte ne part pas assez vite dans un pays où il pleut beaucoup. En cause les économiseurs d'eau. "Un contresens de l'histoire" répond avec humour la ministre française de l'écologie.

    "Nous regardons de très près les lavabos, les douches et d'autres éléments de la salle de bain", a lancé le président américain lors d'une réunion à la Maison Blanche, centrée sur la déréglementation, en présence de petits entrepreneurs. "Les gens doivent tirer la chasse d'eau 10 fois, 15 fois, au lieu d'une seule fois ! Ils finissent par utiliser plus d'eau", a-t-il ajouté, précisant que l'Agence de protection de l'environnement (EPA) se penchait actuellement sur le dossier à sa demande. "

    Il connait ce thème. En effet, le musée Guggenheim (impertinent ?) lui avait proposé les  toilettes en or massif baptisées América de l'italien Maurizio Cattelan. L'oeuvre impertinente a depuis été volée...#trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Le fond du sujet écologique peut être discuté... Mais peut être pas au niveau présidentiel, personnage  qui a d'autres tâches !

    Dans quelle cuvette sont tombées la politique et la  diplomatie US? Affligeant.

    Elisabeth Borne, ministre française de la transition évologique répond que la bonne nouvelle est que "Trump est très isolé".

                                    TRUMP ET LE PIPI-CACA

    Après sa photo-montage de  torse nu, le pipi caca! 

    Trump impose   au monde son "corporel" intime. Visuellement ou oralement.

    C'est médicalement identifié.

    Les psychiatres avaient prévenu. Le président des USA a un  comportement infantile, narcissique, maladif, auto centré, psychopathe. Toujours en décalage.

    Il impose sa vision au monde et plonge de facto son pays en décomposition politique, diplomatique car il en est  le numéro Un.

    Dérangé. Pas seulement des intestins.

                                                                                   Sylvie Neidinger

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

    Un site commercial n'a pas manqué (c'est vrai !!! ) de commercialiser la brosse de toilettes Trump orangée.Tout est d'actu finalement: les propos de Trump valident ce genre de plaisanterie douteuse.

    #trump; #us,#wc,water closed,toilettes,économiseur d'eau

     

  • Documentaire Arte sur la torture "sans trace" par les USA

    A voir absolument !!

    Documentaire édifiant à voir sur Arte jusqu'au 24 janvier qui fait l'analyse les techniques de tortures concoctées par la CIA dans les années 50 basées sur le fait que le bourreaux infligent des sévices sans laisser de traces.

    Le documentaire établit un historique de la torture aux  USA qui fait remonter le "sans trace"  au temps de l'esclavage. Pas de fouet, pas  torture directe ...pour mieux pouvoir revendre son esclave, apprend-on. Un esclave "propre" se vendaient plus cher. L'industrie du coton était basée sur la torture indique Rebecca Gordon, prof de philosophie. Plus cela torturait et plus les rendements augmentaient !

    Dans les années 50 psychiatres et neurologues participèrent  à la mise au point de ces techniques de tortures psychologiques: la douleur auto-infligée avec chiens, isolement, tortures psy,  physiques sans trace. 

    Il y est dit que la recherche  américaine tenait  compte de  ce qui se faisait côté KGB. Un témoin indique alors  que les russes se sont basés sur les recherches us ...des années 1910/20.

    Le professeur Mc Coy évoque un empire en déclin dont la peur  justifierait tout.

    Les recherches ignobles (à caractère nazi!) du psychiatre américain Ewen Cameron (Institut Allan Mémorial) : des expériences cruelles et sadiques qui terrorisaient. Ce "professeur" Cameron étant tout de même président de l'Association US de psychiatrie. Et de  l'Association mondiale de psychiatrie !  Capable de tout sans scrupule avec sadisme sur des cobayes: de basiques  patients!(années 40 fin 63) 

    D'autres pays aussi ont participé aux recherches et essais : le Canada, Royaume-Uni.

    Canada hyper impliqué aussi : la recherche "bio médicale" issue de l' Université Mc Gill 

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1102251/lavage-cerveau-cia-allan-memorial-mcgill-victimes-docteur-cameron

    "Radio-Canada  Publié le 21 mai 2018

    La torture et le lavage de cerveau sont condamnés dans la plupart des pays du monde. C'est pourtant ce qui s'est passé à Montréal dans les années 50 et 60 sous le couvert de traitements donnés par un institut de l'Université McGill. Les victimes de ces expériences de lavage de cerveau et leurs familles se sont réunies pour une première fois à Montréal afin de demander justice."

    https://www.journaldemontreal.com/2019/01/28/retour-sur-les-tests-sadiques-de-la-cia

    Pratique dévastatrice sans trace physique.

    Mais cette cruauté touche les bourreaux évidemment.  Voir les "Recherches" de Stanley Milgram et  Phillip Zimbardo  (Stanford) sur M Mme tout le monde pouvant devenir bourreaux plutôt que désobéir. Toujours en utilisant des cobayes civils

    La torture touche les fondements de toute  démocratie.

    Guantanamo, Abu Graib, Mossoul et le reste....Question : le moyen-orient a-t-il été considéré comme "nations esclaves" par la puissance US où l'on pouvait TOUT se permettre ? 

    C'est totalement et évidemment illégal au sens de la Convention de Genève.

    La mise au point et l'usage de méthodes nazies par la démocratie US sont   scandaleux, les traces laissées au niveau sociétal immenses.

    Chez les victimes comme chez les bourreaux.

    Parle-t-on encore de démocratie dans ce contexte?

    Rebecca Gordon rappelle  dans le documentaire que le prix Nobel Obama n'a pas agi spécifiquement contre l'usage de la torture.

    Le très inquiétant président Trump, dans ses délires tweetesques ou logorrhéiques valide la torture ( campagne présidentielle) jusqu'au champ de coton ( pour les migrants venus en famille !). Il vient de décorer  un chien de guerre (se moquant quelquepart de l'usage des décorations et de son armée) et de gracier deux soldats ayant commis des crimes de guerre.  Contre la hiérarchie militaire de l'US Navy il force Richard Spencer à la démission. La symbolique est  puissante.

    A savoir, la France n'a pas bien fait son inventaire de l'emploi de la torture en 

    Algérie en tant que nation.

    USA, Canada, Royaume-Uni, France ont en commun cette propension à donner des leçons de démocratie au monde entier. L'usage de la torture ne plaide pas en leur faveur.

    Vous avez dit démocratie? 

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    https://www.arte.tv/fr/videos/087405-000-A/des-bourreaux-aux-mains-propres/

     

    usa,cia,torture,torture dite "propre",chiens,stanford

    usa,cia,torture,torture dite "propre",chiens,stanford

    usa,cia,torture,torture dite "propre",chiens,stanford

    usa,escalvage,rebecca gordon,champs de coton,université mc gill,stanford,cia,torture,méthodes nazies,ewen cameron,torture dite "propre",chiens

     

  • Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

     La séquence canine de Trump a surpris, totalement atypique pour un président américain. Indécente même. Elle tient surtout de la mise en scène pour  téléréalité. (Ici 2/2)

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    L'hyperbole autour du chien fut probablement superflue.  D'autant que, en Irak, pays de l'autoproclamé "calife" (de l'islamisme totalitaire  salafiste)   récemment éliminé...l'usage des chiens de guerre est de sinistre mémoire concernant les... américains.

    On parle du scandale de la prison d'Abu Ghraib  (abus sexuels, sodomies, viols, exécutions, humiliations, chiens menaçants, tortures, exécutions)... autant de  violations des droits de l'homme commises  entre 2003 et 2004 par des militaires américains, des agents du renseignement, des "contractors" sous-traitants. On estime à 4000 le nombre d'exécutions pour la seule année 2004. Des ordres venus "d'en haut". Des personnels peu sanctionnés ensuite. Les maîtres-chiens us  échapperont à l'emprisonnement.

    (wiki) The New York Times rapporte, le 12 janvier 2005, d'autres témoignages sur les atrocités perpétrées à Abou Ghraib. Les soldats s'amusaient à :

    • uriner sur les détenus ;
    • sauter sur la jambe d'un détenu (sur une blessure déjà faite par balle) afin qu'elle ne puisse pas guérir correctement ;
    • continuer à tâter la jambe avec un morceau de ferraille pliable ;
    • saupoudrer de l'acide phosphorique sur les détenus ;
    • sodomiser les détenus à l'aide d'un bâton ;
    • accrocher une corde aux jambes ou au pénis des détenus et les traîner sur le sol3.Dans un premier temps, les États-Unis ont adopté en Afghanistan et au camp de Guantanamo des mesures pour contourner les restrictions juridiques posées par les conventions de Genève sur le traitement et l'interrogatoire des détenus. Le gouvernement américain a laissé ces méthodes s'appliquer en Irak : le commandant du centre de Guantánamo, le général Geoffrey D. Miller, s'est rendu à Abou Ghraib et a instauré ces méthodes dans la prison irakienne. Elles constituent des traitements inhumains et dégradants, contraires aux traités internationaux : passage à tabac, positions stressantes, humiliantes et douloureuses, privation de sommeil, électrocutions, exposition au bruit et à la musiques à un volume sonore insupportable, exposition à des chaleurs extrêmes, humiliations à caractère sexuel comme contraindre des hommes à porter des vêtements féminins, à se masturber ou à avoir des relations homosexuelles, nudité forcée, utilisation de cagoules et autres moyens de désorientation, utilisation de chiens pour effrayer les prisonniers (des photos montrent des détenus mordus et menacés d'être attaqués par des chiens, des privations sensorielles et un régime alimentaire limité à l'eau et au pain, ou l'utilisation de menottes causant des lésions aux poignets. Ces techniques constituent des actes de torture et des traitements inhumains et dégradants, ayant but de "ramollir" les détenus en vue des interrogatoires. Les membres de la police militaire ont donné comme consignes aux gardiens de la prison d'Abou Ghraib de maltraiter les détenus, ce qui explique l'arrogance avec laquelle posent sur les photos les soldats chargés de surveiller les personnes en détention.

    L'usage des chiens de guerre en position menaçante dans les prisons a marqué les esprits.

                                                          CHOW-CHOW

    L'auto proclamé calife Al Baghdadi  connut ces geôles, à Bucca , dans le sud. Pas lui seulement: neuf futurs hauts dirigeants de Daesh sont passés par ces prisons !

    Daesh serait  une des  conséquences  de l'invasion US et de la destabilisation induite de la région. 

    [Bien évidemment le fondamentalisme musulman est plus ancien que  l'invasion américaine de l'Irak. Les intellectuels Rushdie, Mahfouz en subirent les conséquences dans les années 80.]

    Dès lors, la séquence médiatique  liée à l'usage d'un  chien de guerre décoré non seulement humilie l'armée américaine réduite par Trump à l'action d'un toutou (si un seul chien suffit alors pourquoi tous ces militaires et équipements...?)

     La communication trumpiste tweetesque et "déjantée" permet surtout à tous -et ce n'était pas l'objectif recherché par Trump- de se remémorer l'usage non conforme au droit international des chiens dans les prisons gérées par les américains dans ces années 2000.

    Trump a fait son show. Son chow-chow, plutôt. 

    Le président américain est en roue libre, sans limite. Inquiétant.

                                                                                        Sylvie Neidinger

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

    SUITE: un programme édifiant sur l'usage des chiens en torture suite aux expériences et toute la "recherche" pour une torture qui ne laisse pas de trace. Les bourreaux n'ont pas été condamnés. 

    https://www.arte.tv/fr/videos/087405-000-A/des-bourreaux-aux-mains-propres/

  • Trump, le chien (en fait la chienne!) et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    L'annonce de la mort du chef islamiste totalitaire Al Baghdadi par Donald Trump est une excellente nouvelle. Surtout si elle est vraie (car ...pas de corps). 

    Ce, même si cette élimination physique personnalisée type "wanted" ne règle pas le problème politico-religieux. La menace islamiste perdure.(Nigeria..)

    Le locataire de la Maison Blanche en tire toutefois une curieuse séquence médiatique à sa gloire, dérangeante par ses modalités.

    Il commence par ridiculiser son ennemi abattu, loin de tout langage présidentiel en mode "Fired" de TV réalité.

    Trump, homme de jeu télévisuel tire en fait son propre film  que à la fois le Pentagone et la presse remettent en cause

    1ère phase: Le terroriste qui meurt comme un chien selon lui. Nombreux  commentateurs apprécient peu ce langage qui n'est pas au niveau de sa fonction politique de Président et peut entretenir le cycle de la vengeance « un chien »« un chien.JPGlâche »« un animal trouillard »« un homme malade et dépravé ». Dès la deuxième minute de son discours introductif, Donald Trump ne peut s’empêcher de tourner en ridicule les derniers moments du calife autoproclamé de l’Etat islamique, « mort après s’être enfui dans un tunnel sans issue, en gémissant, criant et pleurant tout du long »Alors qu’al-Baghdadi avait emmené avec lui trois de ses enfants, relate Trump, « il a atteint la fin du tunnel alors que nos chiens le pourchassaient. Il a actionné sa veste explosive, se tuant avec les trois enfants ». Son corps, « mutilé par l’explosion », a pu être identifié avec certitude.« Ce voyou qui avait tenté si fort d’intimider les autres a passé ses derniers moments dans la peur, dans la panique totale et l’effroi, terrifié par les forces américaines qui s’abattaient sur lui », conclut Trump. 

    Les détails étonnent. 

    2ème phase: il glorifie d'action d'un chien militaire dont il déclassifie l'image. Sa rhétorique de récupération politique place de facto l'armée étatsunienne en porte à faux. Toute l'action de l'armée US rapportée à un toutou malinois, bigre !

    Le Pentagone gêné annonce que Trump ne pouvait voir en direct les faits et qu'ils lui sont rapportés.

    Ensuite 3ème phase , le Président met en scène le décès du chef terroriste dans une publicité télévisée à sa gloire. Il récupère l'évènement pour sa campagne électorale.

    4ème phase. La photo de la Situation Room entre Trump et ses généraux avec les fils débranchés serait elle aussi une mise en scène a posteriori: ridicule, fouilli avec les fils qui pendent de partout et non connectés.Catu.JPG

    5eme phase.Ensuite Trump publie un photo montage avec le chien décoré par lui, basé sur un cliché pris sur un véritable vétéran James McCloughan et détourné (scandaleux pour ce vétéran!)

    (Le Temps) C’est d’ailleurs ce même jour que Donald Trump a tweeté une photo du Daily Wire, un site conservateur, le montrant en train d’accrocher une médaille au chien. Une image qui a très rapidement été critiquée. D’abord, parce que le locataire de la Maison-Blanche n’avait tout simplement pas encore pu rencontrer «ce magnifique chien, très doué», encore «sur zone», blessé par des câbles électriques. Mais, surtout, parce qu’il s’agit en fait d’une image prise le jour où le président a décoré James McCloughan, un vétéran de la guerre du Vietnam, d’une Médaille d’honneur, en juillet 2017. Ce dernier appréciera. Après les honneurs, voir sa tête être détourée pour être remplacée par celle d’un chien, aussi brave soit-il, n’est, disons, pas très élégant.

    Trump déclassifie lui-même la photo, ce que l'armée ne voulait pas !

    On comprend pourquoi les militaires refusaient puisque le Président des Etats-Unis d'Amérique lance en fait un panégyrique...au chien ! "Nous avons déclassifié la photo de ce chien merveilleux (...) a fait un boulot génial dans la capture et l'élimination du chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi", a écrit le président américain sur le réseau social. 

    La relation de Trump avec les chiens dont il déteste la présence physique est complexe. "Chien " est chez lui une ..insulte récurrente. Slate résume l'usage que fait Trump de cette terminologie.

    La mise en scène autour du chien par ce président -que les psychiatres US présentent comme trump,chein conan,al baghdadi,photomontagedérangé - a quelque chose d'indécent  à la fois pour pour son pays et son armée.

    Mais comme d'habitude les pro trump ont adoré la séquence canine sans voir le problème!

    Un livre sort cette semaine  qui va témoigner de l'intérieur du comportement atypique, erratique, insultant de Donald Trump.

    Décrit comme inapte à gouverner. L'épisode canin confirme...WAF WAF.

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

     

    Il apparaît, le 7 décembre  que Conan soit une chienne, ce que Trump a omis de signaler.

     

     

    Complément d'info : 

    chichi.JPG

    Les réseaux sociaux ont évidemment répliqué au photo montage  avec la même technique que celle de Trump. Il fallait s'y attendre ! Ce tweet vient de Grande-Bretagne. Il y  est noté "American Failure".

    Différence majeure :  les internautes adoptent l'humour quand Trump lui se ridiculise en prenant sa séquence Chien pour normale et correcte de la part d'un Président américain. Ce qu'elle n'est pas et le ridiculise.

    chienrsociaux.JPG

     

    Trump, le chien et Al Baghdadi: sa mise en scène (1/2)

    Trump, Al Baghdadi, Abu Ghraib et les chiens de guerre (2/2)

  • Donald Trump se dit victime d'un "lynchage". Malaise

    Un président des USA ne devrait pas employer ce vocabulaire ! 

    Le terme rappelle un sombre passé et ouvre des vannes dangereuses en raison de la position de N°1 de celui qui s'exprime.

    Les réactions indignées ont fusé. "C’est un mot qu’aucun président ne devrait utiliser pour lui-même”, a réagi le démocrate James Clyburn sur CNN. “Je viens du Sud. Je connais l’histoire de ce mot. C’est un mot qu’il faut utiliser avec beaucoup, beaucoup de prudence”.

    Certains  commentaires agacés proviennent aussi des rangs républicains : " le choix de mots du président est «déplorable, compte tenu de l’histoire de notre pays, je ne comparerais pas ça à un lynchage», a dit Mitch McConnell, leader de la majorité républicaine au Sénat.

    Vocabularia- Le  terme de lynchage  provient du nom propre d'un certain Charles Lynch.

    (wiki)"Durant l'intense période de contestations contre le régime colonial qui précéda la guerre d'indépendance des États-Unis, un certain Charles Lynch (1736-1796), « patriote » de l'État de Virginie, décida de réformer la façon dont la justice était appliquée dans sa région.Juge de paix, il instaura des procès expéditifs menant parfois à des exécutions sommaires à l'encontre des défenseurs de la donald #trump,lynchage,usa,sud profondcouronne britannique. Il réunissait la cour, recrutait les jurés et présidait à l'exécution. La loi de Lynch » se répandit dans les territoires de l'Ouest américain et s'y développa jusqu'à l'établissement et la consolidation de l'État de droit. Lynch devint par la suite sénateur.Vers 1837, la « loi de Lynch » donna naissance au mot « lynchage »  où, en dépit des lois qui les protégeaient, des noirs furent poursuivis par des comités de vigilance, qui donneront naissance au Ku Klux Klan. Dans le Sud des États-Unis, le mépris de règles de procédure considérées comme favorables aux criminels est renforcé par l'hostilité au gouvernement fédéral."

    En roue libre, Tweeto-Trump n'a pas hésité à employer le vocabulaire du meurtre raciste du Sud profond par pendaison pour lui-même comme ...victime. C'est détonnant. (Il réagit à son affaire ukrainienne et l'enquête pour empeachment)

    Or, Donald Trump n'a PAS récusé le soutien à son élection par  David Duke extrémiste de droite qui fut chef du KKK et de ses sinistres cagoules.

    Au point de cette réaction de Marco Rubio, républicain " nous ne pouvons pas être un parti qui désigne  quelqu'un qui refuse de condamner les tenants de la suprêmatie blanche et du Ku Klux Klan."

    Le propre père du promoteur milliardaire avait des liens avérés avec le Ku Klux Klan. Mais il est vrai que son père, ce n'est pas lui.

    Enfin lors des événements de Charlottesville (Virginie) Trump avait refusé de se positionner et  de dénoncer  les néo-nazis, suprémacistes blancs, Alt Right et...KKK présents. Malaise.

    Le poids des mots, le choc des images. Mentales aussi...

    Cet usage du vocabulaire "lynchage" par le Président des Etats-Unis est probablement indécent.

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    Suite :Donald Trump traite de "pourriture humaine" ceux qui s'opposent à lui. ! Triste démocratie, 

  • Le nord-est... syrien appartient évidemment à la...Syrie !

    Précision géostratégique. Le nord-est  et l'est syrien ne sont :

    - ni turc  (Turquie qui occupe déjà Iskanderun avec Antioche -rebaptisé Hatay- depuis 1945 et Afrin récemment)

    -ni rojava kurde

    -ni britannique

    -ni français

    -ni américain (engagement théorisé en 18 janvier 2018 à Stanford par Rex Tillerson et Condoleezza Rice)

    C'est un territoire de l'Etat syrien, celui représenté à l'ONU. Celui, laïc, issus des Indépendances.

    Le découpage néo colonial en cours depuis 2011 (article de ce blog de  20..12 qui le signale déjà)a permis aux occidentaux dont la France sous couvert de Kurdistan de s'emparer des parties pétrolières de la Syrie.

    Rojava est l'invention d'un nouveau territoire non reconnu à l'ONU mais que les occidentaux s'empressent à déclarer "légal".

    On se souvient de la rhétorique française sur la "légalité" des tribunaux locaux kurdes ce afin de ne pas juger les terroristes EI en France. Les avocats répondaient alors qu'il ne s'agit pas d'un état régalien ! Evidemment.

    Cette prise de possession récente de l'est syrien -supposé pays kurde- militairement occupé par les occidentaux n'est évidemment pas légale. 

                                         CLAIREMENT UN TERRITOIRE SYRIEN 

    La presse elle-même situe par le vocabulaire employé la zone actuellement de combat turc en...Syrie. 

    Pays clairement mentionné : la Syrie.

     

    turc,turquie,rojava,#syrie,usa,france

    Les kurdes eux-mêmes utilisent le terme de Syrie quand ils évoquent le Rojava ! Ici le blog de

    Demir Sönmez sur TDG

    turc,turquie,rojava,#syrie,usa,france

                                                               

     Les kurdes sont une composante de la population syrienne, véritable mosaïque.

    Ceux qui vivent  dans la zone rebaptisée  Rojava,  lorsqu'ils sont en limite affrètent quand ils le peuvent des bus pour scolariser les enfants... Où? en zone gouvernementale syrienne dont la capitale est Damas ! 

                                                           Sylvie Neidinger

  • Le Pape évoque sans complexe le "schisme américain" de l'Eglise Catholique

    Excédé, le Pape François a préféré médiatiser. Il évoque carrément un schisme!

    D'avec l'Eglise catholique américaine dont il semblerait que certains magnats veulent le scalp du prélat.

    Il réagit avec humour. C'est un honneur que les américains m'attaquent, disait-il dans son avion le 4 septembre dernier.#pape,#schisme ; église catholique; #usa

    Les USA entendent contrôler la puissante église catholique, mondialisée.

    Un auteur confirme.

    Nicolas Senèze dans son ouvrage Comment l’Amérique veut changer de pape (Bayard) décrit  les efforts de cénacles catholiques conservateurs américains pour « changer de pape », notamment en raison de désaccords sur son discours économique et ses critiques contre la mondialisation.

    Le populiste Bannon était allé jusqu'à fonder une Université populiste d'obédience catholique américaine à quelques encablures de Rome. Elle bat de l'aile.

    L'auteur journaliste à La Croix  parle même de tentative de coup d'Etat contre le Vatican  par ces groupes richissimes! 

    Ils auraient même baptisé l'opération : The red hat report ! "Red hat par référence à la toque rouge (la barrette) que les cardinaux reçoivent du pape lorsqu’ils sont élevés à cette haute dignité. « The Red Hat Report », donc, est une enquête lancée par un groupe de riches catholiques ultraconservateurs américains, ulcérés par la tournure qu’a prise le pontificat de François. Réunis en septembre 2018 à Washington, ils ont décidé de passer au crible tous les cardinaux en âge (ils sont aujourd’hui cent dix-neuf à avoir moins de 80 ans) de participer au conclave qui, le moment venu, choisira en son sein le successeur du pontife argentin.

    Leur objectif est de préparer le terrain pour favoriser l’élection d’un pape à leur convenance. Un pape qui ne passerait pas son temps à dénigrer « le dieu Argent » et le libéralisme débridé, à dénoncer la politique des Etats occidentaux à l’égard des migrants, à faire preuve de mansuétude envers les auteurs de toutes sortes d’entorses à la morale catholique (homosexuels, femmes qui ont avorté, couples non mariés, divorcés remariés, etc.). Bref, un conservateur bon teint qui saurait restaurer l’ordre catholique de toujours, profané, à leurs yeux, par François."(Le Monde)

    Décidément entre le brexit mal géré et ce putsch contre l'Eglise catholique,  le monde anglo-saxon ne se porte pas bien du tout.

    Qu'ils partent affirment le Pape. L'Union Européenne dit la même chose à Johnson.

    Juste  ce détail : partir ouvertement et dans les règles. Sans putsch.

     

                                                                      Sylvie Neidinger

     

                                                               

  • Johnson & Trump: le graph de Bristol

    Un graph de street art résume l'actualité des cheveux colorés blonds et mal coiffés.

    Photographiés à Bristol (AFP)

    Bojo et Donald. Les deux dirigeants anglo-saxons  peuvent enfin vivre leur idylle idéologique "guerroyeuse" au grand jour !

    Cheveux au vent.

                                  SN

    phoyto trump johnson.JPG

     

  • Les occidentaux annoncent la fin (supposée) de l'EI... qu'ils ont contribué à installer!

    Clap de fin, vraiment? 

    Trump, Macron....annoncent à coups  de trompettes médiatiques  la fin supposée de l'EI  ou Daesh (dawlé islamyé) ou Isis en anglais. 

    Victoire à Baghouz qu'ils s'attribuent, avec leurs alliés kurdes. 

    EI, Daech, Isis: autant d'acronymes pour une terrible réalité qui s'est installée sur les décombres de l'invasion américaine en Irak et ceux du conflit syrien importé  en 2011.

    Ces présidents se glorifient d'un bizarre succès.

    L'hyperbole prévaut. La guerre serait même gagnée par "André le français", selon un média hexagonal. 

    Or,

    1-Beaucoup des combattants de Daesh ou Etat islamique se sont "évaporés" dans la nature en novembre 2017. Le monde entier devant ses écrans les a vus, stupéfait,  quitter par colonnes la ville de Raqqa lors de sa chute. La coalition occidentale, les FDS  les  laissant partir par centaines avec armes et pick-ups. 250 combattants aguerris et les familles, en bus,  selon la BBC.

    La presse  ne pouvant masquer les images, évoqua sans ciller cette fuite organisée des jihadistes  de Daesh par les occidentaux.

    2- Moscou par la voix de son ministre Lavrov demanda vertement  en février 2018 à ce que les jihadistes issus de Daesh réinstallés autour de la base américaine de Al Tanf, évacuent ce nouveau  "trou noir"  . Ces  groupes  Daesh étant  alors  à l'offensive contre les forces gouvernementales.

    2'-Le camp de Al Hol reste une poudrière jihadiste.

    3-Le combat contre l'islamisme radical n'est pas du tout  terminé en ce 25 mars 2018. La province d' Idleb regorge actuellement de groupes du même moule idéologique issus d'Al Qaida qui s'y sont concentrés en provenance de ....partout.

    Dans cette zone frontalière avec la Turquie,  ils ne se nomment pas  Daech mais Al Nosra  (anciens protégés de Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères  de François Hollande) Ahrar Al Cham et autres....

    Une cinquantaine de factions en tout. Initialement armés par les occidentaux et pays arabes du golfe. (Arabie Saoudite, Qatar..). Il s'agit de ceux nommés "rebelles" par nos médias. Il nous  fallait même  lire "gentils rebelles" pour correspondre au film politiquement correct vendu sur nos écrans informationnels depuis le début du conflit syrien.

    En résumé, on constate un incroyable double jeu occidental autour de l'EI comme "variable", auquel s'ajoute une complexité, celle de la position instable des kurdes.

                                KURDES SYRIENS RECONNECTES A DAMAS

    Les occidentaux  ont tenté de créer par ce conflit - entre autres motifs- un Kurdistan nommé Rojava reliant l'est syrien au nord ouest irakien, projet captant ainsi ...les principales ressources pétrolières des deux pays.

    De nombreux kurdes pris au piège des annonces et défections  occidentales, des violences de cette guerre (génocide Yazidis..) n'entendent plus tant que cela quitter les pays en question: Syrie et Irak pour une hypothétique autonomie. Une semi-autonomie en réalité. Un imbroglio à la  Kosovo.

     Exemple : il n'y  actuellement pas de tribunal digne de ce nom pour juger les jihadistes occidentaux dans la zone.

    Logique: la zone kurde n'est pas un Etat!

    Plutôt que se voir écrasés par la Turquie, ils négocient actuellement leurs  bonnes relations avec... Damas.

    A Khamichlé, ville du gouvernorat de Hassaké, les familles préfèrent encore envoyer leur enfants dans les écoles gouvernementales plutôt que les nouvelles structures strictement kurdes.

    Le Kurdistan ne  trouve pas ses marques dans son environnement géographique et historique. Coincés par les puissances frontalières, ils n'entendent pas ce redécoupage prôné par les occidentaux pour leurs propres intérêts géostratégiques.

    La guerre en Syrie est  un échec au final pour la coalition.

    Leur prise de possession indirecte des zones pétrolières et leur exploitation, sous couvert de Rojava poserait un sérieux problème de légalité.

    Surtout à partir du moment où le régime de Damas n'a pas cédé contrairement aux plans et  désirs occidentaux.

    Contrairement aux compromissions avec les groupes islamistes radicaux, de quelque nature que ce soit.

                                                                                      Sylvie Neidinger 

  • Manipulation psychométrique d'opinion élective: Cambridge Analytica, Brexit, Mercer, Bannon, Trump

    Un documentaire français de Thomas Huchon sorti en 2018 v sur ARTE- la chaîne européenne- est visible en replay jusqu'au 6 janvier 2019.

    Il enquête sur les manipulations d'opinions qui interfèrent en politique dont  l'élection de Trump  et le brexit.

    https://www.arte.tv/fr/videos/082806-000-A/comment-trump-a-manipule-l-amerique/

    Une démonstration explicative  sur les agitations en coulisses de "ceux qui captent la démocratie à leur profit". Les coulisses de Cambridge Analytica, du scandale  facebook...usa,steve bannonn thomas huchon,documentaire en replay,cambridge analytica,psychométrie politique,robert mercer,rebheka mercer,alt right,élections,facebook,#arte

    Désormais, on comprend mieux les manipulations d'opinion. En l'espèce quand un clan (alt right) veut prendre le pouvoir.

    Avec en arrière base le big data, les David Bossy, les techniques militaires de profilage appliquées au civil ...

     L'activité en arrière-base de Mercer, surtout. Mais qui est  Robert Mercer ?

    Robert Mercer  (Rebekah Mercer) fonde Renaissance Technologies. Cet  ingénieur du trading, grand joueur de poker, est spécialiste des méthodes mathématiques.  Avec un taux de croissance de  35 % son fond  devient le plus rentable du monde.

    Les idées extrêmes de ce climato-sceptique ne passent pas dans les médias.

    La fondation Mercer  finance alors  des groupes de pression. Il  achète   son propre organe de presse en 2011:  Breitbar News avec Steve  Bannon, cet  homme  de l'ombre, à la tête. 

    Breitbart News se mue alors en machine de guerre pour idées de la droite extrême, pour s'en prendre aux institutions, défaire l'appareil gouvernemental  et tout...casser.

    Steve Bannon était installé en Californie comme producteur à  Hollywood  afin de développer  ses idées hyper conservatrices dans les  films et jeux vidéos. 

    La campagne de l'outsider #Trump patinait. En juillet 2016, les Mercer en prennent le contrôle lors d'un dîner. Bannon est alors imposé comme directeur de campagne.

                 MES-USAGE POLITIQUE DES TECHNIQUES DE  PSYCHOMETRIE

    Le documentaire analyse l'impact de Cambridge Analytica, société anglaise liée à  l'extrême-droite Facebook  et plus globalement l'usage dévoyé qui est fait des DONNEES PERSONNELLES.

    Chris Whylie  canadien salarié de Cambridge Analytica a joué son rôle de lanceur d'alerte en signalant les messages de campagne  ciblés à des profils particuliers dans des zones particulières et qui disparaissent.

    Le rôle trouble de Facebook.

    Le documentaire présente Michael Kosinski, de Stanford, un spécialiste de psychométrie qui décrypte. Selon lui,  on  peut  déjà prédire un profil à partir de 6 likes. A 10 likes  on vous connait comme vos amis, à 100 comme votre famille, à 230 comme votre conjoint ! 32 typologies de personnalités ont été sectorisées.

    Et problème, nos traces nous les laissons partout: internet, jeux sur téléphone, ordi, facebook, tests de personnalité. Mais aussi banques, sécurité sociale, twitter, google etc. Tous nous connaissent à fond.

    SCL puis la filiale Cambridge Analytica ont  appliqué cette méthode à  l'électorat américain  a révélé Whylie. En captant les données de 300 000 individus, les extrapolations algorithmiques du système facebook ont permis de "traiter" l'électorat américain par millions !

    Avant que le scandale n'éclate, Cambridge Analytica en 2012, se vantait dans ses pubs d'entreprise et de communication à avoir pratiqué la manipulation comportementale A L'INSU des individus. Se vantait d'avoir fait basculer des élections type Nigeria 2007, Saint Vincent aux Caraïbes (affaire des grafittis).

                                   PROFILAGE PSYCHOLOGIQUE ET ELECTIONS

     

     Avec toutes ces données FIPS il s'agit dès lors de rechercher les indécis  qui peuvent faire basculer une élection.

    Ceci s'applique particulièrement au scrutin américain original avec son système de Swing States, ces Etats du centre moins peuplé  ayant même poids électoral que les grands Etats surpeuplés.

    La démocratie en prend un coup car en "travaillant" ce petit échantillon au corps...numérique, on a fait basculer une élection! "Travaillant" l'électeur avec des messages qui s'autodétruisent et dont il ne reste pas de trace "la bonne personne au bon moment" ! Les désormais célèbre "DARK POSTS" de Facebook ! Genre "sais-tu que Hillary veut te piquer ton flingue" ! Apparu et hop disparu ...

    Le documentaire montre qu'un spécialiste US  des médias David Caroll a bataillé pour savoir que ce Cambridge Analytics a récupéré parmi ses données, son profil d'électeur. Il en est resté effrayé!

    Un système totalement ANTI DEMOCRATIQUE.

     Une stratégie  tactique hyper ciblée sur les Grands Electeurs d'Etats démocrates clés type Michigan, Wisconsin, Pennesylvanie en ciblant quelques milliers d'électeurs en doute.

    Cela a fonctionné. Les indécis de ces états sont au final 77 000 Ces états ont basculé avec de très faibles écarts. Mais bien basculé à mille ou deux milles voix près!

    23 JUIN 2016 coup de tonnerre  au Royaume-Uni: le brexit ! Or là aussi Cambridge Analytica  a agi  en sous-main. Le camp des brexiteurs ayant fait appel à la firme d'analyse psychométrique.

                                  DANS L 'OMBRE DE LA DEMOCRATIE

     

    En novembre 2018 le système est toutefois éventé. "On a beau étouffer un scandale: il finit toujours par ressurgir"

    Mark Zuckerberg avait du rendre des comptes devant les instances politiques que sont les parlements dans son pays et en Europe. 

     

    Ce documentaire extrêmement important pour comprendre la vie politique actuelle est en replay jusqu'en janvier sur #ARTE . A consommer immodérément.

    En vue des élections européennes de 2019, Steve Bannon (et derrière lui la alt-right US)  entend faire imploser l'Europe de l'intérieur en proposant ses services  destructeurs aux extrêmes-droites locales  par un  bizarre parti nommé "le mouvement."

    Un  grand flop pour l'instant. Car désormais les techniques pour déstabiliser une élection sont sur la place publique. Et le documentaire est visible durant plusieurs mois sur la chaîne.... européenne #ARTE.

                                                                      Sylvie Neidinger

     

    CA1.PNG

     

    CA2.PNG

  • Ce que l'affaire de Kirby Evans, défiguré par un cancer, dit des USA

     Le fait divers récent de Walterboro (Caroline du Sud) fit l'objet d'un écho mondial. Un homme défiguré par un cancer n'a pu consommer tranquillement dans un resto. Eliminé manu militari par la gérante au motif qu'il effraye la clientèle.

    Elle l'aurait même tiré par la chemise dans son bureau. Et intimé l'ordre de cacher son visage.evans.PNG

     La  fille de Kirby Evans  en colère dénonça le dit-commerce.

    Elle explique que son père n'avait pu se payer de chirurgie reconstructrice.

    Cette histoire commence mal mais finit bien par une cagnotte solidaire pour permettre à l'individu de se soigner.

    Le story-telling avec l'argent récolté semble donner une morale positive à cette affaire sordide. Elle tient du registre de la solidarité autour d'un cas individuel personnalisé.

                   LECTURE POLITIQUE DE L'AFFAIRE EVANS

    Pourtant, un deuxième niveau de lecture s'impose, beaucoup plus politique !

    Jamais en Europe (UE,Suisse et autres ) on ne  pourrait croiser un homme en telle souffrance physique.

    Tout simplement parce qu'un cancer y est réparé jusqu'au bout, chirurgie réparatrice comprise. Une économie solidaire commune  européenne.

    Aux USA, pas d'équivalent en sécurité sociale.

    De facto ceux qui ne peuvent payer restent en marge, alors que la médecine pratiquée peut y être excellente.

    Une médecine de pointe non accessible à tous. Sinon par la charité, très protestante en fait.

    Kirby Evans, par son histoire  individuelle avec "happy end" va pouvoir se soigner.

    Mais  il est permis de se poser la question des inégalités sociales collectives en Amérique, obérant l'accès aux soins, au regard  de l'argent dépensé par ailleurs.

    Comme pour l'exemple de la semaine : la relance de la guerre nucléaire et son coût induit

     

                                                                Sylvie Neidinger

    #usa,#médecine,kirby evans,chirurgie reconstructrice,walterboro,caroline du sud

     

     

    crédit photo Sylvie Neidinger graffiti sur roche Cuves de Sassenage

  • Honneur de la Suède et du Canada face à M Ben Salman. Alors bien solitaires...

    Les dernières infos révélées sur l'affaire Shashoggi (basées sur les enregistrements des services secrets turcs et les confirmations in situ) sont glauques. Il aurait été découpé VIVANT par un médecin légiste, un certain Salah al-Tubaigy, qui travaillait en écoutant de la musique, après l'avoir torturé, en plus. Puis, il fut découpé. Info non confirmée par double source : la tête selon un média aurait été adressée au commanditaire présumé de l'assassinat, Mohamed Ben Salman.

     La journaliste Ockrent publie justement une biographie de MBS.Toutes les pistes du meurtre mènent au prince saoudien.

    Le retentissement est mondial.Et les opinions publique touchées. Car le crime dans une représentation diplomatique donne du relief aux disparitions inexpliquées de saoudiens ou non saoudiens opposants, menées jusque dans d'autres pays et  les disparitions internes au pays.

    Il donne du relief aux errances sur la guerre au Yémen. Et toutes les atteintes au Droit (exécutions extra-judiciaires etc.)

    Un opposant installé au Canada témoigne de ses contacts pour  projets avec Jamal Khashoggi. Il décrit  ce qu'il subit 

    L'Arabie Saoudite espionne activement ses opposants basés à l'étranger par des technologies sophistiquées (vendues par qui....??.) Elle  agit par mesures de rétorsion sur la famille  du/de la "surveillée"   localement. 

     

                   SUEDE ET CANADA EN SOLITUDE DIPLOMATIQUE

     

    Le "crime du consulat" fait porter attention aux dérives présentes et anciennes du Royaume sur les droits de l'homme et de la femme.

    Deux pays  ne se sont pas laissés faire: La Suède et le Canada..

    La Suède a refusé en 2015 la prolongation de l'accord bilatéral de  vente d'armes. Une femme Margot Wallström, la ministre des affaires étrangères n'a pas mâché ses mots. Sur plusieurs  sujets dont la guerre au Yémen,  le cas de Raouf Badawi. 

    La Suède  dut subir les foudres de l'Arabie Saoudite... en grande solitude. Peu  de solidarité internationale  constatées alors ! 

    Pas même de ceux qui se gargarisent du respect essentiel des droits de l'homme.  

     Au mois d'août 2018, le Canada et l'Arabie  Saoudite s'écharpent autour de l'appel à la libération de Samar Badawi par  tweet de la ministre des Affaires Internationales, Chrysta  Freedand. Laquelle se dit fière de ne pas avoir capitulé.

    La réaction saoudienne est immédiatement violente  dès lors que le pays est  questionné  sur les droits de l'homme et de la femme: sanctions économiques, 4000 étudiants saoudiens immédiatement  rappelés et les liaisons aériennes annulées. Le gouvernement Trudeau a courageusement maintenu sa position !

    Ni le Canada, ni la Suède ne sont alors ouvertement soutenus par leurs homologues politiques internationaux!!!Ni les USA de Trump, partenaire principal des saoudiens, ni l'Europe.

     

     DEUX SENATEURS CONSERVATEURS EN RUPTURE DE BMS : GRAHAM ET RUBIO

     

     Deux voix  importantes car au coeur de l'appareil politique conservateur américain, deux proches de Donald Trump se font entendre. Celles des sénateurs  conservateurs Lindsay Graham et Marco Rubio.

    Lindsay Graham accuse MBS d'être un engin de démolition. Il  appelle clairement au départ de MBS.:

    "J'ai défendu à chaque fois l'Arabie saoudite au Sénat parce que c'est un bon allié.  », a-t-il souligné. « La personnalité de MBS est toxique selon moi. Il ne pourra jamais être un dirigeant mondial sur la scène mondiale »

    Mohamed Ben Salman avait "vendu"  au monde une modernisation de son pays,  et compte vendre encore plus ce futur technologique et touristique  par son Davos du désert.

    Mais la dérive de sa gouvernance sanguinaire est désormais visible. Elle pose désormais problème aux dirigeants internationaux qui soutiennent le régime saoudien (notamment  les vendeurs d' armes)

    Ils doivent se poser les questions de leurs accords bilatéraux face à l'opinion publique.

     Marco Rubio,  autre sénateur républicain de premier plan, a balayé les réserves émises par Donald Trump sur des sanctions qui risqueraient d'affecter des milliards de dollars de contrats passés avec Ryad, notamment des ventes d'armes sources d'emplois aux États-Unis.

    « Je m'en fiche de savoir combien d'argent cela représente. Aucune somme au monde ne pourrait racheter notre crédibilité sur les droits de l'homme et la façon dont les nations doivent se comporter », a déclaré l'ancien rival de Donald Trump à la présidentielle américaine, sur CNN.  

    « C'est une crainte que nous avions depuis longtemps, que le jeune prince héritier soit ce jeune homme agressif qui surestime la latitude qu'il a pour agir », a poursuivi Marco Rubio. 

    Tout est dit. Le Congrès semble vouloir forcer à main à Donald Trump (et son gendre Jared Kushner...) sur le dossier de la relation bilatérale avec l'Arabie Saoudite.

    Une bonne chose  face à l'inconcevable pratique saoudienne du pouvoir, si cela est vraiment le cas.

    Car Mohamed Ben Salman fut adoubé par son père Roi et directement par ...Donald Trump !

    Une question essentielle reste  à traiter: qui, quel Etat  vendait à Mohamed Ben Salman ses technologies de surveillance sophistiquée....?

    Pour la scie à découper. On a compris. Elle s'achète au bazar du coin...

                                        Sylvie Neidinger

     

    Nota on apprend ce 18/10 qu'un des 15 membres du commando de tueur est décédé en Arabie Saoudite d'un accident suspect.

    Nota  Remarque, ceux qui sont très motivés à évoquer les pratiques de l'Arabie Saoudites sont des "celles". Juste dans cet article : Mme Freeland, Wallström, (+Ockrent, ...la blogueuse #blogneidinger). Et autres dans les ONG, ailleurs Probablement une question de droits de l'homme et de la femme !

    Honneur aux deux ministres...Ici, Chrystia Freeland du Canada ( la presse

    cr

    canada,trudeau,chrystia freeland,suede,droits de l'homme et d elaz femme,arabbie saoudite,bms,diplomatie,femmes,samar badawi,graham,trump,margot wallstrôm,crime du consulat,yémen,honneur,opinion publique