13/10/2018

La montre connectée de Khashoggi a tout révélé du crime au consulat saoudien. Quid des réactions ?

La presse turque et arabe évoque ceci avec force  depuis le 3ème jour de l'assassinat  du journaliste (ayant eu lieu  le 2 octobre dernier).

 

Les preuves sortent dans les médias occidentaux le... 12 octobre.

Le journaliste se sentant en danger  se méfiait à juste titre.

Il portait alors une montre connectée, qui géolocalisait sa fiancée attendant dehors, avec le téléphone de Jamal Khashoggi 

La torture puis l'assassinat  par l'équipe de 15 tueurs venus spécialement de l'Arabie saoudite  ont été ENREGISTRES( pas tant par la montre semble-t-il que par des caméras espions turques)

Les quinze tueurs venaient par deux avions privés séparés. La police turque les a identifiés. Ils  sont proches de la famille royale saoudienne.

Ils portaient  une scie. Un des tueurs est médecin légiste. Les restes du journaliste ont été distribués dans des contenants. Un véhicule immatriculé du consulat a été vu dans une forêt.khashoggi,meurtre,trump,trudeau,canada,macron,montre connectée,turquie,istanbul,espagne,droits de l'homme et de la femme,chrystia freeland,#ue

Un ridicule sinistre entoure l'action de ces barbouzes. 

En effet, il se dit que  la montre connectée de Khashoggi  a été récupérée sur place lors du crime par un membre du consulat, le Consul semble-t-il. Lorsque celui-ci a fait visiter le local les jours suivants aux officiels turcs et autres   pour prouver au monde que le journaliste n'y était pas, la montre connectée était encore dans la poche du responsable saoudien !!!! Elle géolocalise.

 Le scénario du crime n'est pas encore bien établi. Le journaliste entre dans le consulat. N'en ressort pas.

Un van noir quitte le consulat pour la résidence personnelle du consul. C'est en ce lieu qu'il aurait été mis à mort et découpé? Ou au Consulat ?

L'enregistrement  peut provenir de la montre ou ...des services secrets. Ce n'est pas encore bien établi. La montre en tous cas géolocalise !

En fait, le consulat et la résidence du consul étaient surveillés et enregistré en direct par les autorités turques . Une donnée de services secrets qui est moins facile à dire." Des doutes que partagent Robert Baer, consultant sur CNN pour les questions de renseignement. Selon lui, il est possible que les services turcs aient effectivement en leur possession des enregistrements de l'exécution. Mais uniquement en raison de la mise sur écoute du consulat. Ce qui, d'un point de vue diplomatique, est impossible à admettre."(Huffington Post 13 octobre)

Le résultat est au final le même : l'exécution a bien été enregistrée.

Observation: l'amour a eu raison de Khashoggi  (il voulait de son pays juste un document administratif pour se marier) mais l'amour a par ailleurs  tout révélé. Sa fiancée Hatice Cengiz l'attendait dehors. Elle ne l'a jamais vu ressortir. Elle avait son téléphone. Et un numéro officiel turc à contacter.

                 ARABIE SAOUDITE, MBS...LES OCCIDENTAUX FONT QUOI ???

 

On remarque que les officiels politique occidentaux ont pris du temps avant de réagir. Macron ne réagit que....le 12 octobre juste quand  la presse occidentale évoque les preuves tangibles de la montre connectée. Avant c'était plutôt ...mou comme réaction. Idem pour  Trump. Son fils Jared et lui sont très liés à MBS.

Il commence aujourd'hui à tonner.

                    DROITS DE L'HOMME ET DE LA FEMME BAFOUES

                           

Les citoyens eux  ont intérêt à suivre le dossier saoudien de près, concernant les droits de l'homme et de la femme.

Car enfin, combien de temps va continuer la danse du ventre devant l'Arabie Saoudite pour lui vendre de l'armement par les dirigeants occidentaux?

Alors que le pays est "hors des clous?

Rappel :

1) Des saoudiens sont à l'origine de l'attaque du 11 septembre

2) Al Qaida est une émanation du saoudien Ben Laden.

3) Daesh est l'émanation suivante .L'organisation fut alors  financée en partie par le pays wahhabite  dont l'idéologie est très proche. Soit par l'Etat soit des versements privés saoudiens.

4) Le pays  est en partie à l'origine du conflit en Libye, Syrie avec ses alliés.Et très directement à l'origine de la guerre  au Yémen.

5) Financement des groupes rebelles  en Syrie type Ahrar el Sham (Al Nosra); Jeish el Islam

6) Droits de l'homme et de la femme bafoués. Disparition de membres opposants à l'intérieur de la famille royale, d'opposants type journalistes, d'opposants même minimes.

             L'HONNEUR DU CANADA DE TRUDEAU ET FREELAND ET DE LA SUEDE

 A ce stade ds informations sur les crimes et enlèvements,  les responsables politiques occidentaux tellement .... "amis" de cet Etat  ont probablement des comptes démocratiques à rendre à leur propre population.

 Honneur à la Suède, au Canada.

La Suède a renoncé à la coopération militaire avec l'Arabie Saoudite et subi les foudres. Car l'Arabie Saoudite pratique l'intimidation à l'extérieur, la répression et les disparitions à l'intérieur.

Le Canada de Justin Trudeau,  de Chrystia Freeland   eut maille à partir avec MBS cet été au nom des droits de l'homme et de la femme.

Ce pays  fut  solitaire face au chantage exercé par l'Arabie Saoudite... Peu d'aide des alliés. Peu de gouvernants occidentaux ne l'ayant alors  soutenu. Honneur au Canada. Les européens, l'#UE ont fait profil bas et lâché le Canada au mois d'août 2018..

L'Espagne elle a préféré se taire face au chantage saoudien d'Etat  pour pouvoir ...vendre ses 400 bombes tueuse de population yémenite.*

On ne parle pas des autres Etats occidentaux silencieux, du FMI de Lagarde ....

JUSQU'A QUAND CETTE MANSUETUDE ??

 

                                                  Sylvie Neidinger

 

RFI 13/09 "L'Espagne est loin d'être le seul pays à choisir de préserver ses intérêts économiques. Riyad est l'un des principaux clients de la France sur le marché de l'armement. Les ONG dénoncent une violation du traité sur le commerce des armes qui prévoit qu'un pays interdise ces ventes s'il sait que les armes peuvent servir contre des civils"

 

11/10/2018

Le journaliste Jamal Khashoggi probablement découpé en morceaux par l'Arabie Saoudite

Le journaliste saoudien dissident Jamal Khashoggi a disparu depuis le 2 octobre dernier. Tué.

Il entrait alors au consulat de son pays à Istanbul. Il y avait rendez-vous pour recevoir des documents en vue de son remariage.

Il n'en est jamais ressorti vivant. Pris au piège tendu par son pays.

Une équipe de 15 tueurs s'est déplacée spécialement d'Arabie Saoudite ce jour là, dans les locaux.

Les caméras turques externes l'ont vu entrer mais jamais quitter les lieux. Les caméras de l'ambassade "n'enregistraient pas" (soi disant ) selon les officiels saoudiens de Turquie.

L'individu semble avoir été "jugé" sur place, égorgé et découpé en morceaux " à la scie"  selon plusieurs  sources. Selon d'autres, il a juste été enlevé. Un van noir ayant servi pour sortir le corps. Ou les morceaux de corps.

La police locale enquête pour connaître le scénario réel.

Depuis lors, l'affaire fait la Une des médias arabophones. Un choc pour les téléspectateurs car Jamal Khashoggi avait une grande audience. Son visage, sa voix  entraient dans les domiciles par écran interposé.

L'éditorialiste intervenait sur les chaînes nationales et internationales.

On évoque moins  l'affaire  en occident mais elle est suivie tout de même. Par la presse écrite plutôt que les Tv en continu. (Un ami australien me signale qu'on en parle énormément en Australie)

Surtout à partir du 10 octobre alors que l'affaire ne s'éteint pas et que les preuves tangibles issues de la Turquie (service secrets)  commencent à sortir.

 

L'ONU demande des comptes. La France officielle reste assez silencieuse !

                                       DERIVE DE CETTE MONARCHIE 

La suppression de cette voix journalistique   connue,  juste critique de l'actuel  dirigeant MBS,  révèle la violence inouïe de l'Arabie Saoudite,  hors norme en terme de respect des Droits.

Rappel du contexte. Khashoggi est  un journaliste très "classique" suivant les normes du pays wahhabite.  Il a souvent développé dans les médias le point de vue saoudien des évènements. On ne parle pas du tout  ici d'un "opposant révolutionnaire" selon nos normes. Mais d'un professionnel qui développe un axe  différent, plus modéré au regard du contexte.

Ce journaliste n'a... juste pas supporté la dérive personnelle récente du dernier Saoud, ni la guerre engagée contre le pays voisin Yémen vu comme une chasse gardée.

Ce pro des médias a... juste  exprimé son point de vue.

Rapidement cette voix a été insupportable aux oreilles dirigeantes. Il a du s'exiler. Il collaborait au Washington Post.

 L'incident du consulat d'Istanbul  s'inscrit dans une ligne de  violence gouvernementale exacerbée   mal masquée par des simili ouvertures (la soit disant autorisation  des femmes à conduire) Petites ouvertures de façade  destinées aux alliés occidentaux qui masquent en réalité une gouvernance autocratique à son comble. En mai 2018 les  militantes féministes ont été emprisonnées.

Il fallait donner en fait, une image d'ouverture mais surtout... ne pas ouvrir en vrai !

Le pays n'était de toutes façons pas classé dans les tendres avant l' arrivée de MBS.

Le kidnapping politique est régulièrement pratiqué par  Arabie Saoudite. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que le royaume règle ses comptes à l'étranger. On se souvient de l'épisode de l'enlèvement à Genève du Sultan Ben Turki.

Plusieurs  princes ont disparu en Europe.

Avec le nouveau jeune prince héritier, cela dépasse les bornes.

 MBS a engagé une guerre  au Yémen, supprime ses opposants, a retenu prisonnier le premier ministre... libanais (Hariri, bi-national). Il assigne  à résidence. (On se souvient des 200 dignitaires enfermés dans  un hôtel ). On  exécute à tout va en place publique.

                                         ALLIES D'UN ETAT COLERIQUE !

 Problème L'Arabie Saoudite reste la grande alliée de nos démocraties qui lui vendent leurs armes et participent ensemble aux conflits dits  "entre amis" (guerre en Syrie, Yémen...)

Les pays qui s'opposent à la dérive sont directement menacés. Tel le Canada, courageux,  au mois d'août 2018. L'Espagne a choisi de vendre ses 400 bombes létales plutôt que les droits de l'homme.

 

Trump, François Hollande...plusieurs dirigeants du monde dit "démocratique" ont  fait leur danse du ventre en visite sur place. Hollande s'amusant même avec un sabre, cet  instrument des décapitations en place publique, une image assez insupportable. (rappel:  avec Hollande tout était possible...)

L'hypocrisie politique occidentale  en cours  (de fermer les yeux pour mieux vendre des armes et ne pas fâcher ce cher allié pétrolier ) en dit long.

Ici le meurtre du journaliste a eu lieu dans une représentation DIPLOMATIQUE. C'est encore un cran au dessus comme provocation.

Si après cela les démocraties laissent faire....c'est juste qu'elles acceptent l'inacceptable. Quand cela les arrange.

Espérons juste que la relativement médiatisation occidentale de cette sale affaire n'est pas en place pour ne pas interférer sur la demande actuelle de l'Arabie Saoudite d'intégrer les instances de la francophonie

Ce  pays qui bafoue le droit sans scrupule n'a en fait  rien à faire au sein des instances internationales francophones  de l'OIF.**

                                                                                               Sylvie Neidinger

 

 

** L'Arabie Saoudite a retiré sa candidature à l'intégration de l'OIF jeudi 11/10

**Vendredi 12 octobre La Turquie dit posséder les enregistrements de la tuerie. Donc les preuvres audio et video

  

                                                                     Suivi 

https://rsf.org/fr/actualites/les-precedentes-disparition...

https://www.lepoint.fr/monde/sur-l-affaire-khashoggi-la-s...

http://www.lefigaro.fr/international/2018/10/11/01003-20181011ARTFIG00326-barbouzes-scie-a-os-le-recit-glacant-de-l-assassinat-d-un-journaliste-par-un-commando-saoudien.php

https://www.lci.fr/international/jamal-khashoggi-pourquoi...

https://www.lemonde.fr/international/article/2018/08/07/l...

https://www.laliberte.ch/news-agence/detail/affaire-khash...

https://www.liberation.fr/debats/2018/10/10/pour-jamal-kh...

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/washington-aurait-e...

 

disparition journaliste,turquie,journaliste,jamal khashoggi,arabie souadite,15 tueurs,mbs,mohamed ben salman,saoud,kidnapping,genève,ben turki,journaliste découpé,morceaux,oif,francophonie,canada,washington post,usa,yemen,espagne

 

09/10/2018

Charles Bowman lord-maire de la City en retard d'une bataille à Genève...

 Totalement décalé ! En visite la semaine dernière pour -on se pince- "rassurer" le secteur bancaire genevois sur le brexit (alors que son pays, UK est dans le brouillard total  et des milliers de postes bancaires actuellement délocalisés à Francfort et Paris) Charles Bowman entendait également s'informer sur l'accord UE-Suisse.

En 110 jours, il vient de visiter 30 pays pour "tendre à  limiter l'impact du brexit sur son pays"selon lui.

Le chef de la "Corporation de la Cité de Londres" compte - mais un peu tard!- inspirer  le Royaume-Uni  de l'expérience ...Suisse pour les négociations de sortie.
 
Effectivement la Suisse avait -dans le passé- très habilement négocié dans son coin ses bilatérales: 120 accords en tout .
"La Suisse a remarquablement réussi toutes ses négociations bilatérales. Nous en tant que Britanniques nous apprêtons à entamer ce chemin, nous avons beaucoup à apprendre!" reconnait-il.
 
Doux rêve...
 
Mais quel retard dans l'analyse du maire britannique!!!
 
-Retard sur .. son pays. Le Royaume-Uni qui n'ayant même pas adhéré à l'euro pourra difficilement gérer la monnaie commune après. Ce, quelle que soit l'issue du brexit. Londres comme place de compensation de l'euro appartient au passé.
 
Confirmation : selon  Arnaud de Bresson, délégué général de Paris Europlace, le brexit a l'effet de  rééquilibrer ce qui était "une situation de bulle à Londres, avec une hypertrophie de l'industrie financière". 
En bonne logique, la City, jusqu'alors  plus grand marché de change au monde doit acter le fait qu'elle perd dans tous les cas son statut de première place financière de l'euro. L'euro n'étant même pas la monnaie du pays.
 
-Retard sur ....la situation helvète actuelle qui n'est plus ce qu'il décrit. et vient chercher comme supposé "modèle d'accord" . Curieux anglais dont le logiciel n'est pas "updaté".
 
 
 
                              RETARD CAR LE "BON" ACCORD BILATERAL EST DERRIERE
 
 
 Quelques votations plus tard,  notamment celle du 9 février 2014 dite "contre l'immigration de masse" ont en effet douché la relation bilatérale UE-Suisse.
Un choc total pour l'UE, pour les citoyens européens que d'observer ceux qui entendent commercer au sein de l'Union  sans le respect de la règle globale, la libre circulation des personnes.      En picorant ça et là.
 
En 2016 les mêmes jubilaient du brexit.(combien d'articles de presse en ce sens lus en Suisse...) Les deux pays selon eux pouvant dès lors  s'appuyer l'un l'autre dans la démarche de l'éloignement de l'UE.
Bigre. Un éloignement tout en gardant les avantages... Ah bon ????
 
Certains suisses évoquaient  même un bizarre "suissexit" alors que le pays ne fait pas partie des 28 !  Ah bon !!?
 
Un  raisonnement de toutes façons  entaché d'une erreur fondamentale car la situation des deux pays n'a rien à voir.
 
 
 L'Union Européenne a  ré-ouvert  le dossier bilatéral après cette votation de 2014 qui tend à  éliminer les citoyens.... européens, un comble.
 
L'UE constatant  que les diplomates suisses avaient fait des merveilles au fil des années avec des bilatérales avantageuses.
Justement ces avantages dont  Charles Bowman entendait inspirer son pays. 
Mais ....qui n'existent plus !
                                                 DENI
 
 
 
 L'Union européenne n'entend pas accorder aux britanniques en partance le beurre et l'argent du beurre (plan May dit de Chequers) ni revenir aux  bilatérales  suisses avantageuses du passé.
 
Le temps est même compté.
L'UE presse la Suisse de savoir enfin ce qu'elle veut avec un accord qui ne soit pas remis en jeu par une future votation.
Un véritable accord, fiable et qui ne soit pas remis en cause par un coup de vent populiste ou non. Accord ou PAS d'accord.
 
Constat. Le brexit n'est pas une aide pour la Suisse comme certains l'imaginaient. Plutôt un repoussoir .
.
Charles Bowman -son pays...- aurait du prendre exemple sur la relation UE-Suisse d'avant....
Avant. Car depuis  l'Union Européenne a tourné certaines pages.
 
                                                             Sylvie Neidinger
 
 

07/10/2018

Aznavour...après combien de mépris !? Interview scandaleuse de Pierre Desgraupes en 1961

Les nombreux reportages à l'occasion de la disparition de Charles Aznavour, surtout ceux sortis de la naphtaline permettent de mesurer la teneur excessive du mépris à son encontre. 

A ses débuts mais pas seulement.

Pas seulement en France...Egalement aux USA où il  fut même surnommé un jour "has no voice".

Voir article sur la  bio de Shahnourh Varinag Aznaourian, Շահնուր Վաղինակ Ազնաւուրեան ce français d'origine arménienne devenu vaudois dans les années 70.

Une interview par Pierre Desgraupes datant de 1961 en sa maison de Galluis  pour l'émission 5 colonnes à la Une   est édifiante. Ignoble.

L'homme de presse n'est évidemment pas à stigmatiser individuellement.

Il témoigne d'une époque rabougrie, pas encore bousculée par la vague rock, yéyé, soixantuitarde etc. Mais dont le rapport à "l'étranger"était et  reste problématique.

On peut la relire dans le pavé biographique de  Robert Belleret robert  belleret,vaudois,aznaourian,aznavour,pierre desgraupes,journalisme de caniveaux,le mépris,180 millions de disques,arménie,moche,petitVies et Légendes de Charles Aznavour Ed l'Archipel.

Ce qui frappe: le mépris, la morgue du journaliste.

France qui ne sait que faire de cet homme certes né à Paris mais que l'on tenait à décrire comme tellement différent.

En résumé, Aznavour, présenté comme ANORMAL (carrément !) " si moche, si chauve, si petit (oui 1,60 mètre et alors?) si étranger, si arménien, pas de voix" à la voix si rocailleuse" serait carrément  handicapé selon Desgraupes. Ses chansons une confession !

Aznavour étant donc accusé de facto !

Sa "richesse" récente lui ayant permis de s'acheter cette maison est elle-même objet de commentaire!

Il est précisé une maison achetée en "8 ans"....Une fortune illégitime pour ce type venu d'on ne sait où, n'est ce pas, braves gens....

ô illustres commentateurs du journalisme de la Place Caniveau.

 

Extraits :

aznavour 1.PNG

robert  belleret,vaudois,aznaourian,aznavour,pierre desgraupes,journalisme de caniveaux,le mépris,180 millions de disques,arménie,moche,petit

 

aznavour,pierre desgraupes,journalisme de caniveaux,le mépris,180 millions de disques,arménie,moche,petit,vaudois,aznaourian,robert  belleret

et le reste ...

 

Selon Michel Drucker Aznavour n'avait rien oublié des critiques terribles.

"Il s'est souvenu jusqu'au bout de l'accueil froid, blessant, parfois inadmissible, que les journalistes lui ont réservé à ses débuts. On l'a comparé à Toulouse Lautrec, certains l'ont insulté : Comment peut-on écrire des chansons d'amour quand on n'aura jamais de femmes dans ses bras. Ou encore : Vous comptez chanter, vous feriez mieux de faire de la comptabilité. Il se souvenait également d'un critique qui l'avait comparé à Quasimodo. Son physique et sa voix furent l'objet de quolibets et de moqueries. Aujourd'hui, avec les réseaux sociaux et l'amplification des petites phrases, personne n'aurait tenu aussi longtemps. Aznavour a travaillé, est parti presque deux ans au Canada pour apprendre son métier et est revenu plus fort. Mais il n'a rien oublié. Il a également été blessé de ne pas être associé à la bande des 4 de la chanson française : Brel, Brassens, Ferré et Ferrat. Il a eu sa revanche en vendant plus de disques qu'eux et en réussissant une éblouissante carrière internationale, mais il n'a pas non plus digéré cet affront. »

 Aznavour n'a jamais digéré le traitement qui lui fut infligé en version morgue journalistique.

Il  a vendu 180 millions de disques, écrit 1200 titres, chantait en toutes langues, s'exportait. Premier à oser chanter l'amour...charnel.

Chants d'amour bouleversants, qui donneront  vie à la parole des  sans-voix.

Ce qui est pas mal pour ce soit-disant ...non chanteur, petit moche, à la voix rauque, rocailleuse, incapable de sublimer l'amour. On en passe et du pire.

Combien de chanteurs a-t-il pris sous ses ailes (Johnny !) , combien de succès des autres dont il était le parolier.

Aznavour tient  de notre patrimoine mondial. Chapeau l'artiste.

 

                                                                          Sylvie Neidinger

 

 

 

01/10/2018

Macron adore la provoc'. Il en rajoute chaque jour. Aujourd'hui le selfie des torses nus. On ne suit plus...

Il n'en rate pas une. Chaque jour que dieu fait E Macron ajoute le cliché ou la provoc' langagière qui hérisse.

Aujourd'hui des clichés pris en corps à corps à Saint-Martin  avec deux individus dont un  torse nus et contre lequel il se colle. Les selfies ont bon dos !#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique

En outre, les personnes en question font le doigt d' honneur.

Un selfie qui fait fulminer droite, extrême-droite et autres.

Les lecteurs du Figaro expriment leur lassitude face au "happening permanent"

A chaque déplacement il créé du buzz négatif. Le protocole est fait pour éviter ces situations; Ils est président tout de même. A sa façon, il abîme la fonction. Il se ridiculise.

On se souvient de la leçon de morale longue et lourde à cet ado juste par ce qu'il l'appela "manu".

Ici, Le doigt d'honneur a  été voulu, par ce  Président atypique.Qui tolère ce geste.

Qui installe la provoc' comme mode de gouverner. Lui qui se décrit comme réinstallant la fonction présidentielle dans sa dignité : beau mensonge électoral.

Ceci étant acquis, on s'aperçoit dans la foulée que l'on parle en permanence de Lui de ses phrases, ses frasques. Il anime le show de cette façon. Facile.

Du coup le locataire de l'Elysée monopolise l'attention sachant qu'il s'agit de provocation volontaire...

Un  président peut et doit aller au contact du terrain. Mais pas pour ramener ce genre de cliché dans son tableau de chasse médiatique.

A savoir, personne ne l'a souligné Macron dans son périple, s'introduit chez ces jeunes qui chez eux sont torse nu.

Difficile de dire qu'ils ont manqué de respect  ne s'habillant pas. Le président s'est introduit à leur domicile par surprise.

Peu de dirigeants se prêtent à ce genre de populisme. 

Macron est lui " gratiné".... De plus,  extrêmement perturbant d'inconstance.

En avril un retraité vosgien qui lui a fait un doigt d'honneur fut interpellé et passa en jugement.

Ici tout est ok pour lui. Il défend même ce selfie.. Deux poids deux mesures.

Le doigt d'honneur antillais est même défendu et valorisé par ce  président  juste ....insensé.

Le locataire de l'Elysée ne comprend toujours  pas que, en terme de com' , un seul cliché provoc' va effacer tout le positif de son voyage.

Il va se plaindre ensuite que la presse ne focalise que sur les détails. Et donner ses supposées leçons de journalisme...

Alors que c'est lui-même qui provoque ce... circus.

 

                                                                                Sylvie Neidinger

 

(cliché capture Le Progrès)

T'es pas habillé. T'es torse nu : le Président de la République t'enlace ! Ensuite, tu peux faire  le doigt d'honneur...Il te l'autorise. Toi , tu ne passes pas par la case Tribunal ( d'autres oui.., dans les Vosges)

#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique

Analyse du politogue PH Moreau Chevrolet

"Bien sûr, tous les présidents font des bains de foule. Beaucoup aiment particulièrement l’exercice d’ailleurs. C’était plutôt même une bonne idée de faire ces bains de foule aux Antilles, un terrain plus chaleureux, plus sympathique à l’égard du président qu’en métropole. Mais dans ces situations-là, lorsqu’on s’aventure sur des terrains que l’on ne maîtrise pas, un président de la République doit accepter d’avoir une oreille pour son entourage et de ne pas sortir du cadre. Or samedi, Emmanuel Macron a bouleversé le programme en s’engouffrant dans un immeuble au hasard. Il se retrouve alors dans un appartement avec deux jeunes torses nus, dont l’un fait un doigt d’honneur à l’objectif et le second est un ancien braqueur à qui le président tient un discours qu’il aurait pu tenir à un enfant de trois ans. Il lui fait promettre de ne pas recommencer ses bêtises pour ne pas faire de peine à sa maman.

Quand on est Président de la République, que l’on engage à tout instant la France, cette scène n’est pas concevable. Ces improvisations sont d’autant préjudiciables aujourd’hui qu’il y a une violence beaucoup plus forte à l’encontre des Présidents de la République dans les médias, sur les réseaux sociaux et sur tout le terrain. Il suffit d’une ou deux seconde d’images pour que tout s’emballe. Claude Chirac, qui conseillait son père en communication, veillait particulièrement à ce qu’il ne soit jamais ainsi mis dans des situations embarrassantes de ce type. Nicolas Sarkozy avait aussi pléthore de conseillers en communication. Ce qui n’empêchait pas des couacs"

L'humoriste Fabrice Eboué sur Macron dans sa relation selon lui avec les "noirs torse nus"

"/C'est-à-dire que, dès qu'il voit des Noirs, il s'émoustille. Dès que c'est des Noirs torse nu. Ça a commencé à la finale de la Coupe du monde. Il était dans le vestiaire avec les joueurs noirs torse nu et le mec a pété un plomb. (...) Là, à Saint-Martin il est avec le mec, il lui dit : Oh, t'es costaud, toi, tu devrais faire du bâtiment. Et puis il le tâte. Tu sais qu'est ce que c'est que cette histoire, Monsieur le président de la République. Vous avez trop regardé Case départ ou quoi ?"(..)

« J'étais à l'école avec Macron »#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique,antilles;#blogneidinger,macron circus,vosges,fabrice #eboué,#amiens

Mais, comme le mentionne Fabrice Éboué dans la suite de la vidéo, il partage un lien particulier avec Emmanuel Macron : une jeunesse amiénoise. Et il ne manque pas d'ironiser dessus dans la fin de sa vidéo. « J'étais à l'école avec Macron, j'étais à la Providence à Amiens. Et je m'en rappelle : dès qu'on était dans les vestiaires en cours d'EPS, dès que j'étais torse nu, tout de suite, il s'émoustillait. Il venait vers moi comme ça. J'ai dit : Mais laisse-moi, Emmanuel, va voir la prof de français. » « Mais c'est une aubaine pour nous les Noirs, il y a un mouvement qui peut se mettre en marche. Si vous avez une demande au président de la République de logement, de boulot, que vous êtes Noir, allez demander torse nu. Il va s'émoustiller et c'est gagné. (...) Il y a eu les sans-culottes, il va y avoir les sans-tee-shirts », conclut-il.

Des clichés qui apportent de l'eau au moulin de la théorie de Eboué sur le penchant du président pour les torses nus..blacks ! Concert Elysée (JUIN 2018)+ Mendy au vestiaire de la finale de coupe du monde (JUILLET 2018)

#macron,selfie,provocateur,pré&sident provocateur,doigt d'honneur,corps à corps,irrespect,tableau de chasse médiatique,antilles;#blogneidinger,macron circus,vosges,fabrice #eboué,#amiens

 

30/09/2018

Banque en récidive: Caisse d'épargne (BPCE) et le scandale des agios

La  Caisse d'Epargne (d'ailleurs installée à Genève avec sa filiale  à 100 % dite Banque du Léman cera) vient d'être piquée... le doigt dans le pot de confiture en France.

Idem la Banque Populaire du même  groupe BPCE.

La vigilance issue d'une association de consommateurs , 60 millions  de consommateurs en relation avec l'UNAF,  a levé le pot du rose qui peut carrément s'apparenter à du "vol".

Prélever des frais illégaux sur les comptes...

Un tour de passe-passe.

Si un compte passe une ligne en négatif créant du coup un agio, le logiciel depuis novembre 2017 met en rouge toutes les opérations positives de la journée et démultiplie indument les agios par ce tour de passe passe..

Bien évidemment par ce biais la banque lessive ses clients les plus fragiles.

 Pratique "préoccupante " a dit le ministre de l'économie.

Par principe moral, plusieurs clients des Caisses d'Epargne et BP ( n'ayant eux pas de problème) vont tout de même quitter ce genre de  banque aux pratiques douteuse. Pour le principe et l'éthique.

Le titre évoque la "récidive". Le groupe BPCE étant négativement connu pour le scandale Natexis.

Qui devait payer les dérives bancaires?  Les clients évidemment.

La méthode de la démultiplication indue des commissions d'incident est outrée.

Oui quitter ce genre de banque semble la meilleure réponse.

                                                       Sylvie Neidinger

                                               

29/09/2018

EN-jeu: une appli pour les ONG et agences

Marie-Hélène Pierret directrice et fondatrice indique pourquoi elle eut l'idée de ce nouvel outil numérique : histoire du projet En-jeu.

La Fédération Genevoise de Coopération a principalement financé cette nouvelle application, qui  bénéficia de dons particuliers également.

Voir les partenaires dont la Cité de la Solidarité Internationale  (Annemasse)

Elle est destinée à tester la gouvernance des ONG et de toutes associations. Gouvernance finalement compliquée car elles dispatchées sur divers terrains, diverses équipes, divers niveaux de décision..

Par ce biais elles peuvent s'auto-observer. Diagnostiquer les dysfonctionnements.

                                                          Sylvie Neidinger

 

https://en-jeu.org

 

en-jeu,"geneve,#annemasse,#ong

08:42 Publié dans A- Genevoise, A-GeneVie, A-Grand Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : en-jeu, "geneve, #annemasse, #ong, marie-hélène pierret | |  Facebook | | | |

28/09/2018

Le Méprisant de la République, le tiroir caisse de la boutique, son bavardage externe...

Le Président Macron continue inlassablement à dégainer ses ires contre des catégories de la population. Un mode de fonctionnement.

Mon titre du coup ne varie pas en évoquant à nouveau le Méprisant.

En même temps c'est comme pour les pointer à la vindicte des autres : les derniers de cordée, ceux qui ne sont rien mais qui  traversent les gares, ceux qui ne traversent pas la route pour faire les bars, les gaulois irréductibles, les retraités, les  chômeurs....cadres, les étudiants qui se shootent à l'APL...

Il casse un consensus (Hollande avant lui) celui pour tout Président de la République digne de ce nom d'éviter de dégoiser à l'étranger sur son propre pays. D'éviter d'y aborder les sujets intérieurs.

Le Coq sur ses ergots  y va lui, au bakooza, pour s'exprimer autour  de sujets nationaux.

A l'étranger, le Méprisant de la République en rajoute. Au Danemark,  il  opposait aux protestants presbytériens locaux  ses gaulois réfractaires.

Soit un populisme crasse digne des années 30 : choc de périodes historiques et problématiques n'ayant rien à voir l'une avec l'autre

Attention l'individu se croit malin lorsqu'il exprime ses inepties stigmatisantes.

Il continue : avant hier après l'assemblée générale de l'ONU...Interviewé par  la chaine Bloomberg il affirme refuser " de donner de l'argent aux gens pour qu'il monte dans les sondages"

La phrase  un peu enfantine, à la Trump (donner de l'argent aux gens) est choquante. Pour lui gouverner se résume à  donner (ou pas ) du fric: quelle vulgarité!

Il confond la présidentialité avec la gestion du tiroir-caisse de la boutique. Gérer la tirelire.

Les français ne seraient en attente que de monnaie? Quel mépris.

Question: E Macron compte-il ses billets à la machine automatique ou à la salive avec le pouce ??

Il vient de transformer l'Elysée en marque commerciale pour mieux vendre son effigie...

Aujourd'hui vendredi 28 septembre  une catégorie professionnelle  passe à la casserole. Il  est question de dégressivité du chômage des cadres.

Un syndicaliste résume à juste titre : la France est gouvernée par le ...café du commerce.              

Il est fort méprisable du coup, ce méprisant.

                                                  Sylvie Neidinger

 

22/09/2018

Brexit: la bulle du déni britannique explose à Salzburg

Theresa May est furax. La presse d'outre manche insulte, la dit humiliée par les 27.....

Tremblante, l'oeil noir, elle convoque le  vendredi 21 septembre une conférence de presse (noire) au  Downing Street.

Elle dit "tomber des nues" Elle tombe de haut effectivement..tellement sa position était..perchée !

Elle parle d'une impasse et réclame aux autres se joindre à son avis comme un ordre !

Bigre, diantre.

Encore une douche écossaise pour elle....

La crise de nerf est juste le résultat de ce que les européens observent depuis l'annonce du brexit : un Royaume-Uni en déni complet dans sa bulle et son splendide isolement.

Les oreilles britanniques sont fermées sur ce que les 27 leur signalent depuis le vote de sortie par Michel Barnier interposé.

1-L ' UE ne réclame pas leur départ. Ce sont eux qui décident de quitter un système complexe dont ils n' imaginaient probablement pas les implications.

2-L'UE est une construction juridique contraignante et solidaire pas seulement le plus grand marché du monde...

3-Theresa May entend picorer ce qui l'intéresse et nomme sa proposition le plan de Chequers. Elle demande le beurre et l'argent du beurre. Réclame l'accès au marché européen pour les marchandises mais sans en prendre les autres volets qui vont obligatoirement avec dont la circulation des personnes. Or, le "tout" est la base juridique du système... Pas de segmentation!

 Les cas de l'Irlande du Nord, de Gibraltar sont difficiles.Cameron et ceux qui ont réclamé de sortir n'y avait probablement pas songé.

                                      LE DENI  DU REVE NATIONALISTE

Depuis plusieurs mois on observe un débat interne....au parti conservateur en total déni des enjeux réels et de ce que les AUTRES, les continentaux leur disent.

Le Royaume-Uni, dans sa bulle se construit son film nationaliste. En quittant l'Europe, il rêve de  retrouver carrément la grandeur de son Empire coloniale.

Pensée magique.

Au réel tout s'écroule. La livre continue à chuter. L'immobilier tombe. La consommation se tasse. L'inquiétude de la population a surgi au lendemain du vote de juin 2016.

Le brexit sans accord annonce un chaos infini.

Le brexit avec accord ne peut QUE respecter le fonctionnement de l'Europe.

Insulter les européens ne sert strictement ...à rien.

Le Royaume-Uni voulant sortir   du système est juste  indécent à demander les avantages de ceux, les 27,  qui s'engagent dans le système avec toutes les contraintes.

La Reine, fine mouche a tout compris. Elle qui n'a pas le droit de s'exprimer  avait un jour par son vêtement signalé combien faire partie de l'Union Européenne était essentiel au Royaume.

Ils choisissent de quitter mais ne peuvent modifier les règles de l'édifice à leur profit.

Excellente analyse de Denys Mc Shane sur l'attitude déplacée de T May qui mène le pays au pied de la falaise selon lui . Il analyse les enjeux de la paix en Irlande.*

  Les britanniques sont désormais face à eux mêmes. Eux seuls; pas besoin d'insulter les autres....

Et en attendant la livre chute à l'image de la catastrophe annoncée en cas de brexit dur.

Lire cet excellent article sur la Grande-Bretagne et sa stratégie commerciale perdante.

 

 

                               Sylvie Neidinger

 

 * Mc Shane :

"Ce ne sont pas les Européens, c'est simplement Dublin qui ne peut pas accepter quelque chose qui va risquer la paix. Il y a des nationalistes extrêmes qui détestent Gerry Adams [dirigeant politique nord-irlandais] et qui pensent qu'ils sont tous des traîtres. Ils luttent pour unifier l'île. Toutes les forces de sécurité en Irlande du Nord sont terrifiées de l'agressivité de Theresa May sur cette question-là. Elle est prisonnière de protestants extrêmes, anti gay, anti avortement, qui ont presque le contrôle total du parti conservateur.

Les Européens ne contribuent-ils pas à fragiliser encore plus la Première ministre britannique ?

Madame May a écrit une tribune dans Die Welt, à Berlin, dans El Païs, à Madrid, insistant sur ce point : elle veut envoyer des ministres pour donner des leçons aux politiciens des 27. Et hier soir, elle a simplement lu le texte de son papier dans les journaux que tous les autres leaders ont déjà lu. Elle n'arrive pas avec des propositions concrètes. Monsieur Barnier a dit depuis le début des choses très claires. Oui, vous allez quitter [l'Union européenne]. On va organiser un accord basé sur trois principes qui n'ont pas changé depuis deux ans. Un, vous devez payer ce que vous devez payer. Deux, un traitement décent pour les ressortissants européens. Et trois, pas question de frontière avec Dublin. Theresa May a accepté, elle a engagé l'honneur de l'Angleterre. Et maintenant elle dit non.

L'absence d'accord est-il quasiment intégrée au Royaume-Uni ?

Non. Par exemple, il y a l'équivalent du Medef qui a fait l'annonce aujourd'hui que 80% de leurs firmes, s'il n'y a pas d'accord, ne savent pas quoi faire. Ils vont certainement fermer des usines. Il y a 1,4 million de jeunes qui n'étaient pas assez âgés pour voter. Et il y a des vieux, des Anglais, qui ne sont plus parmi nous. C'est l'avenir du pays qui est en jeu. Regardez la Suisse, le pays des référendums. Si les Suisses arrivent avec un résultat qui serait mauvais pour la Suisse, ils revotent. Toute la politique est bloquée. Le gouvernement ne fait rien. Les partis politiques sont bloqués. Il faut quelque chose pour couper le nœud gordien chez nous. Je ne suis pas fana des référendums. Mais je crois que le pays va aller sur l'abysse, sur les falaises si on continue avec le Brexit."

La posture de déni de Theresa May qui pensait imposer son plan de Chequers. La panade complète.

Et les britanniques de plus en plus inquiets.

 

En attendant ....Dessin de Ruben, Pays-Bas lu dans le Courrier international

deni.PNG

 

 

06:45 Publié dans Pays-UK, Politis International | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : brexit, déni, theresa may, insultes anglaises, chute de la livre | |  Facebook | | | |

19/09/2018

Elysée et #AffaireBenalla: mythologie pourrie !

 

Selon le Président Macron, Alexandre Benalla n'était pas son amant...

Dixit..lui-même.

ô surprenante confession de la part d'un chef d'Etat !

 

Il  était donc son.... fils ( de Dieu) !

 

            @sylvieneidinger

 

 

 

banalla twwet sn.PNG

 

 

pourrie de l'été 2018. Entre "fils de Dieu" (=étymologie) et - ,"père des Dieux". Où? A l' . Soit l'Enfer en Grèce ancienne =là où les héros goûtent leur repos après leur mort (définition de Elysée !) Quelle histoire...

17/09/2018

Macron, Méprisant de la République

Un tract distribué cet été sur le Tour de France évoquait le Méprisant de la République.

Bien vu !

Dans le registre, Macron n'arrête pas.

Ses petites phrases qu'il ne maîtrise visiblement pas  démolissent médiatiquement  ce président à petit feu.

Ses paroles cash, brutales  et sans filet sont indignes de sa fonction.

Hier encore vis à vis d'un jeune chômeur. Avant hier donneur de leçon vis à vis de l'adolescent Manu. Après l'insupportable "gaulois réfractaire" d'un populisme crasse, les femmes illettrées et le reste....

La classe politique de droite comme de gauche trouve sa réponse ( je cite) "glaçante, insupportable, du  mépris de classe."

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/ins...

 

Il n'est plus un article sur lui sans évoquer son mépris.

Le pays a découvert le fonctionnement de Macron cet  inconnu sorti de nulle part, politiquement parlant. 

Elu par la bonne grâce d'un boostage médiatique inédit dans l'hexagone.

  Cela passe mal. Il y a dans le pays overdose de cette parole décalée, souvent narcissique, agressive et garantie méprisante.

 

                                                   Sylvie Neidinger

16/09/2018

Serena Williams mauvaise joueuse très "caricaturable"

On ne discute pas ici des capacités sportives physiques de Serena Williams (réelles) Mais de sa propension actuelle, autocentrée sur son ego,  à ne pas accepter les règles du tennis.

Starissime du star système, elle  avait tiqué de ne pas être automatiquement  élue tête de série à Roland Garros.

Elle vient de faire scandale sur un court de l'US Open en insultant l'arbitre, cassant sa raquette.

La fédération américaine l'a soutenue. Les instances tennistiques internationales,  non.

               SERENA  SPORTIVEMENT INCORRECTE

Elle dispense dès lors une image détestable, indigne.

Pire, elle justifie son comportement agressive  en se victimisant.

Elle  invoque un appareil idéologique usuel outre-atlantique   qui n'a strictement  rien à faire en l'espèce avec la réalité du mauvais comportement sur le terrain: le genre !

Elle enfreint les règles. Se voit sanctionnée et répond discrimination " parce que femme".

Soit disant parce qu'elle venait d'accoucher il ne fallait pas la mettre au même niveau que les autres mais l'inscrire directement comme  tête de série à Paris : n'importe quoi.

Soit disant l'arbitre Ramos ferait des différences parce qu'elle est femme : n'importe quoi.féminisme dévoyé,genre,serena williams,tennis,us open,ramos,caricature,herald sun,melbourne,mark knight

Williams pratique  juste une instrumentalisation inacceptable du féminisme, détourné. 

(Rappel: elle s'était moquée de Mauresmo, femme à l'époque....)

 

            

                                NIGHT, CARICATURISTE  ATTAQUé

Du coup un caricaturiste australien qui n'a pas accepté son comportement l'a caricaturée dans un magazine de Melbourne.

C'est son droit absolu, celui de la liberté de la presse.

Le magazine soutient son dessinateur qui depuis a fait l'objet d'attaques violentes au nom du "PC"(politiquement correct)

Mark Knight injustement taxé de...racisme.

Du coup Herald Sun de Melbourne a republié la caricature en Une.

A juste titre.

Car ce n'est pas sa raquette que la diva piétine mais:

1) les règles du sport et de l'esprit sportif

2) le véritable féminisme

                                              Sylvie Neidinger.

caricature,herald sun,melbourne,mark knight,féminisme dévoyé,us open,ramos,genre,serena williams,tennis

                                 

14/09/2018

#Macron abuse de poudre de PERLIMPINPIN !

La boutique en ligne avec la marque Elysée est lancée cette semaine.

 Il y a même un tee-shirt avec le slogan Perlimpinpin.

Macron - Président un peu barge, on le constate chaque jour...- pense-t-il sérieusement que cette mention le sert ?

C'est une erreur de com'  majeure.

Les gens ne se souviennent pas qu'il ait prononcé cette phrase face à Marine Le Pen.

C'est très narcissique de le croire. Dans le microcosme, on s'en souvient. Dans le vrai pays pas vraiment.

Au final, cela vient de nulle part et finalement va s'appliquer ...à lui, à sa politique, à l'Elysée version #Macron. C'est enfantin.

Il a pris trop de poudre de ....Perlimpinpin le gars!

 

                                                                    Sylvie Neidinger

 

Le blog Neidinger avait annoncé le sujet en juillet:

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2018/07/23/l...

 

                                   C'est fait :

http://www.leparisien.fr/politique/poudre-de-perlimpinpin-croquignolesque-et-maintenant-des-goodies-sigles-elysee-13-09-2018-7887411.php

 

Définition:  Perlimpinpin est une substance chimique inerte car elle comprend des atomes de droite, de centre, de gauche, d'extrême droite et d'extrême gauche.

Des ions  qui, mis tous ensemble dans le shaker macroniste produisent une poudre ni-ni ou "en marche en même temps". Tout est confus.

 

(Suite) Scandale : les mugs vendues par l'Elysée sont des faux Limoges. Quel ridicule !

 

#blogneidinger, #Macron, #elysée, perlimpinpin, poude de , #perlimpinpin

 

23/07/2018

l'Elysée en marque commerciale : future polémique Macron?

Scandale.

Emmanuel Macron a fait déposer en mai 2018n la marque Elysée comme marque commerciale. Comme une marque de savon.

https://www.grazia.fr/news-et-societe/societe/l-elysee-pe...

Pour faire vendre des produits dérivés. Il se lit dans la presse qu'une boutique va être installée carrément au palais à la rentrée, ou vente en ligne. Pas encore précis.

Avec comme justification de façade de récolter des fonds pour réparer le bâtiment. (ô France qui se mêle des conflits du monde mais n'a pas les moyens de réparer son lieu de pouvoir)

Une (mauvaise) idée  qui ne passera pas dans l'opinion.Un éditorialiste se moque déjà du pyjama de Macron 1er...

D'une part c'est une singerie de la royauté britannique.

Et cela démontre par ailleurs  une volonté de culte de la personnalité par l'image.

On imagine les tasses kitch  à l'effigie de Manu et Brigitte. Gadgets ridiculissimes.

Un abaissement de la fonction.Un journaliste parle de dérive.

Attention, une fois  le nom  «Élysée - présidence de la République» déposé  quid du fait d'évoquer la présidence sans risque de poursuite ?Quel respect de la liberté d'expression;

Cette idée macronienne prise sans débat est carrément mauvaise.

La future polémique? Puisque visiblement Emmanuel Macron ne peut gouverner sans provoquer. Et plus grave sans comprendre pourquoi  ses actes et paroles génèrent la polémique.

 

                                        Sylvie Neidinger

 

 La boutique en ligne est lancée !Il y a même un tee-shirt avec le slogan Perlinpinpin.

 

http://www.leparisien.fr/politique/poudre-de-perlimpinpin-croquignolesque-et-maintenant-des-goodies-sigles-elysee-13-09-2018-7887411.php

 

Un site parodique, Enlysée   suit dans la foulée !

https://www.20minutes.fr/high-tech/2341539-20180923-enlys...

L'affaire d'Etat Benalla sort GRACE A LA PRESSE

1-La gravissime affaire d'Etat  Benalla est sortie GRACE à la presse (et les réseaux sociaux..). Toute atteinte au droit de la presse est donc inacceptable.

2- Elle sort au moment où la majorité entend réduire le rôle du Parlement par la modification de la Constitution (carrément)  alors que cette institution démontre l'extrême nécessité de garder le pouvoir de contrôle du gouvernement

3- Le ministre Castaner MENT  et se moque des français en indiquant que dans le bus des Bleus M Benalla est un porteur de bagage. !!! Non il continuait à assumer ses fonctions. Il n'avait PAS été sanctionné contrairement aux dires du gouvernement.

4- Macron s'offusque aujourd'hui mais bien trop tard . Suite à l'affaire du 1er mai aucune mesure n'a été prise le 2 mai. Il a été protégé par le président Macron avec en plus logement quai Branly ( juillet) et voiture de fonction. Macronie :  une autocratie insensée.

5-Cette affaire a l'immense mérite de faire ENFIN entendre l'opposition à Macron.

6-Il est temps que le mirage Macron s'estompe et que sa gouvernance hautaine méprisante, donneuse de  leçon et surtout autocratique soit sous observation.

Cela ne nomme la démocratie.

                                                                            Sylvie Neidinger

10:47 Publié dans L-Scandale, Politis Macron Bonaparte | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #benalla, #macron, #collomb | |  Facebook | | | |

22/07/2018

Macron piégé par sa gouvernance autocratique (souligne la presse mondiale)

Il n'y a pas d'affaire Benalla. Mais une affaire Macron-Benalla.

Du nom de cet homme lige à qui tout était permis: avoir les attributs d'un policier, être officier de réserve de la  gendarmerie, presque devenir  sous-préfet, posséder un badge open (H)  pour entrer à l'Assemblée Nationale, réformer la sécurité de la Présidence, être devant, dans le bus des bleus alors qu'il était soit disant mis à pied..

Par le fait du PRINCE. Garde du corps du Roi, protégé . Comportement illégal non dénoncé par l'Elysée une fois informé, le 2 mai suite à ses exactions sur des manifestants.

Un homme de Cour. Même pas dans l'organigramme du palais.

La presse internationale ricane un peu. Le poisson est énorme.  D'une part, Macron donneur de leçon face aux régimes autoritaires fait actuellement discuter au Parlement une réforme de la Constitution qui ....limitera fortement le pouvoir du Parlement !!  L'examen de loi  est rendu impossible par l'affaire Benalla, stoppé ce jour.

Mais d'autre surgit cette affaire de supposée "police" parallèle voire personnelle.

Et pour cause.  En résumé, Alexandre Benalla était hors la loi mais  sous protection de l'Elysée.

 Tout lui était permis!

Macron en tant que Président ne peut lui-même traîner dans les couloirs du Parlement (en raison de la séparation des pouvoirs) mais son bras droit sbire-barbouze Benalla...oui. Qu'allai faire ce nervi au Parlement ?

  L'homme s'autorise à se défouler sur des manifestants en usurpant les attributs de la fonction régalienne qu'est le policier!

                        MACRON CONCENTRE ET CONFOND LES POUVOIRS COMPARé A MACHIAVEL

Macron concentre dangereusement  les pouvoirs, organise une confusion des fonctions, n'agit pas en Président démocratique !

Trop tôt pour dire que la démocratie française est en danger.

Mais constat:  toute l'opposition politique et de nombreux citoyens n'acceptent pas cette tendance autoritaire bonapartiste assumée avec morgue et mépris ....qui commence à déraper.

Le député LR Guillaume Larrivé le compare à Machiavel.

L'orgueil de Macron  qui se prend sans rire  - c'est incroyable !- juste  pour Jésus, Jeanne d'Arc, Jupiter, Louis XIV et Napoléon, maître des horloges aussi..N'en jetez plus

Qui MODIFIE la sécurité de l'Elysée en la privatisant,  qui se moque de la loi quand elle le concerne est désormais largement   critiqué.

C'est une DERIVE MONARCHIQUE.

L'affaire d'Etat ne fait que commencer..

Car la France  est une vieille démocratie d'expérience.

Qui a tendance à faire facilement la révolution et passer ses rois sous la guillotine.

Même symbolique.

 

                                               Sylvie Neidinger

 

-Macron impose verticalement les 80 km/h sur les routes mais a pris un Falcon pour un trajet terrestre de 110 km le 15 juin dernier!

-Sa communication a été catastrophique.

-Sa gouvernance n'est que polémiques à répétition.

-Il continue à décrocher dans l'opinion.(sondage)

                                                                                 

 

21/07/2018

Benalla, le faux policier préféré de Macron hors-la-loi

L'affaire Benalla qui sort grâce à la presse ( journal Le Monde ) est gravissime, explosive.

Ici les pratiques insensées d'un proche du premier cercle de la macronie.

Elle expose à la lumière crue ce que Emmanuel Macron fait de la présidence française. 

Une gouvernance autoritaire, à son bon vouloir avec son entourage aux fonctions indéterminées parfois.

On avait déjà évoqué le phénomène de cour avec l'article sur la Cour du Roi de la République française.

Macron  installe autour de lui des individus aux fonctions troubles, en autarcie. (Tous les collaborateurs n'apparaissent pas dans les organigrammes ...) Benalla est un "chargé de mission policier ". Nervi issu à l'origine du service d'ordre du PS (Martine Aubry, Montebourg)

Quel est le lien exact entre ce nervi de 26 ans non policier mais homme violent  qui "joue au policier" à ses heures perdues et le Président ??

Question majeure car tout a été pardonné à cet homme. 

Pire le sommet de l'Etat a voulu étouffer cette affaire !

L'individu à la carrière fulgurante  va  casser du manifestant le 1er mai. Problème : la scène est filmée.  Il se livre à des violences et l'Elysée le protège.

 Ce personnage a commis plusieurs délits: usurpation de fonction, de titres en plus des  violences volontaires.

Protégé par l'Elysée, grassement payé, logé depuis le 9 JUILLET par la République Quai Branly dans l'ancien appartement Pingeot !!

APRES le 9 juillet,ce qui signifie que l'Elysée n'a pas sanctionné contrairement aux fausses affirmations du service de com' de Emmanuel Macron.

L'individu semble avoir tous les droits. Qui lui a   donné les attributs de fonctionnaire d'Etat, de  policier  ( girophare, casque etc..) ? Qui a donné à Alexandre Benalla un véhicule de police super équipé ?

A 26 ans il a même été porté au grade de  lieutenant  colonel réserviste de gendarmerie.

Dès lors, une tempête politique et judiciaire démarre, un scandale d'Etat qui discrédite totalement le coeur de la  gouvernance Macron.

La démission de Gérard Coulomb est demandée car le 2 mai il n' a pas alerté la Justice. Il sera auditionné par le'Assemblée lundi et le Sénat mardi. Le ministre de l'intérieur n'a pas fait jouer l'article 40 qui demande à tout fonctionnaire de dénoncer des faits.

 

                               BENALLA "BARBOUZE"PROCHE DE MACRON

 

Macron et sa garde rapprochée tellement enfermés dans leur morgue et leur  sentiment de toute puissance ont cru que cela allait passer. Il est supposé au départ avoir été "mis à pied" deux semaines...Gag : sans retrait de salaire  !

 

Pour se défendre l'Elysée croyant s'en tirer ainsi va jusqu'à mentir :

1-en affirmant que l'individu avait été sanctionné. Faux. Mensonge du service com de l'Elysée !

2-mis au placard . Faux car lundi dernier  Benalla, à Roissy a voulu prendre le contrôle de la sécurité des bleus contre la ..gendarmerie !

Gestion de crise catastrophique de l'Elysée.

Macron tord les cou aux pratiques légales. Benalla occupait sous statut privé des responsabilités dans le fonctionnement de la sécurité du président  en dehors du service spécialisé GSPR !

Le pouvoir aujourd'hui se débine. La commission des Lois (macroniste) n'a toujours pas pris la mesure des faits.

Macron drapé dans son  orgueil pathologique n'assume rien. Et fait actuellement  porter le chapeaux sur les policiers qui  ont fourni à Alexandre Benalla des vidéos hors cadre légal.

Raz de marrée de colère chez les policiers, leurs syndicat qui voient un type usurper leur métier juste parce que "proche "de Macron.

L'homme agissait avec des brassards de police, leur matériel.

 

"BENALLA" est un dossier poupées russes. Dès qu'on soulève le tapis Benalla plusieurs affaires surgissent qui entachent la présidence.

Quelle est  exactement  la nature du lien de cet Alexandre Benalla qui skie avec Macron  et clairement occupe un rôle au delà de son rôle dit de "sécurité".

Jean -Paul Mégret du Syndicat de police donne une excellente interview qui résume tout. L'exécutif dans ce dossier est responsable. Selon lui , les barbouzes n'ont pas à gérer la sécurité du président ! Alors que Macron voulait s'orienter vers une privatisation des services de sécurité du sommet de l'Etat !

Macron qui a fait voter une loi de moralisation est silencieux sur la dérive de son entourage barbouze que lui  même organise autour de SA personne.

C'est, mine de rien une affaire d'Etat majeure.

Ne pas réagir à ceci serait un signe de pourrissement de la démocratie française, laquelle est bousculée chaque jour par la présidence autoritaire et solitaire de Macron Bonaparte, Roi de la République française.

                                                                                        Sylvie Neidinger

                                                                              

19/07/2018

La Cour du roi de la République française à l'Elysée.

Observation. Le Président Macron modifie les usages en ouvrant le Palais de l'Elysée à son bon divertissement.*

Cela  se nomme -entre autres-  les Jeudi de l'Elysée

Musique, pièces de théâtre,  public invité (suivant les caprices du jour de la puissance invitante)

Et autres raouts. Telle la Fête de la Musique 2018 dans la cour d'honneur du Palais. Une soirée Electro qui a fait jaser son monde.

Ou récemment, lundi 16 juillet,  la réception presque privée  de l'Equipe des Bleus en cette cour palatiale. Privant surtout des milliers de fans ayant attendu des heures au soleil  sur les Champs et devant le Crillon.

Champs descendus en moins d'un quart d'heure par le bus: il leur fallait se dépêcher, les petits Bleus. Pour vite aller faire cour chez le roi de la république française.

Les footballeurs n'y sont pour rien. C'est leur hiérarchie qui a concocté cette sauce.

Facile à décrypter: "tous autour de LUI"  pour que Emmanuel Macron  s'attribue symboliquement les mérites de la victoire mondiale.  (Ce après avoir été en transe en Russie dans les tribunes, histoire de faire croire que plus le roi Macron  sautillait sur la touche et plus les ballons entraient chez les adversaires....)

Le Roi de la république française par son bon vouloir n'invite évidemment pas que des premiers de cordée. Il invite aussi des gens qui ne sont rien.

Soit  tout manant sur qui l'onction va tomber. Des derniers de cordées totalement ébahis de se retrouver là. Magique.

 

                                                 VOCABULARIA LE MOT"COUR"

 

C'est extraordinaire. En observant  cette nouvelle lubie présidentielle, on retrouve l'étymologie exacte de la Cour du Roi.

Curial.

La Cour dans sa définition est à la fois un espace fermé entouré de bâtiments, la résidence d'un roi et la dénomination de ceux pratiquent cet espace (nommé alors les courtisans.)

 La basse-cour définit elle l'espace dédié à la volaille.

Autour du coq.

                                                                                                        Sylvie Neidinger 

 

*Réunir à grands frais pour pas grand chose son monde politique en Congrès dédié à sa gloire (celle de l'écouter sans répondre)  à Versailles ne semble plus suffire .

 

SUITE L'affaire BENALLA   vient de sortir et entre totalement dans le cadre de ce ph"nomène de cour et de privilège: le policier préféré de Macron a "tous les droits" ou plutôt agit en dehors du droit. Article suivant.

 

13/07/2018

#TRUMP

No comment. La caricature de presse du New-York Times.

#trump,#blogneidinger,new-york times

 

 

 

10/07/2018

Nantes: énormes dégâts dignes d'un état de guerre, carrément

Il faut nommer les choses.

La ville de Nantes vient de vivre des nuits d'émeutes dont les conséquences sont immenses.

Mais un peu hors de l'attention générale probablement en raison  de la torpeur footbalistique.

Suite à l'assassinat d'un jeune habitant  par un policier  en intervention  dans un quartier difficile lors d'un contrôle d'identité qui tourne mal, une colère subite s'est emparée des"quartiers" en raison de cette mort  et surtout de la version erronée des faits donnée par le responsable.

Lequel policier a changé sa version et finalement reconnu avoir tué l'individu A Fofana -connu des services-selon lui "accidentellement" après avoir initialement évoqué la légitime défense.

Sa version initiale contredisant les témoignages visuels et vidéos.

Il est aujourd'hui déféré.

Une folie s'est  alors emparée de certains adeptes de la destruction du bien commun (écoles, bibliothèques) et du bien privé.

L'extrême-gauche  en rajoute et évoque ici un racisme d'Etat.

Alors que la présence de policiers est légitime dans ces zones difficiles.

L'opposition fustige le traitement du dossier par le premier ministre.

 Les dégâts sont  immenses: plus de 200 véhicules, deux cabinets médicaux, plusieurs bibliothèques, centres commerciaux, un lycée, des écoles , bâtiments administratifs, maisons de quartiers, Poste, Maison de l'Emploi, boulangerie, station d'essence, commissariat, bailleur social.

Bravaches, plusieurs politiciens affirment rapido " on va reconstruire."

Avant même de  chercher à tirer les responsabilités au clair. (Les provocateurs avaient  même incendié la voiture du maire de la ville...)

Ici, des centaines de millions d'euros sont en jeux.

Reconstruire certes. Mais avec quel argent ? Celui   ....des impôts pour  rebâtir ce que les délinquants "crâment" si aisément en trois nuits ?

Premières victimes, les habitants de ces quartiers, leurs voitures pour lesquelles ils ne sont pas forcément assurés contre l'incendie volontaire. Leurs écoles. Leurs commerces. La suite c'est quoi?

L'atmosphère générale, parisienne et nationale semble tellement  légère au regard de l'importance INEDITE des dégâts subis par Nantes lors de ces scènes de guerre civile.

Juste entre deux matchs. Période estivale.

                                     Sylvie Neidinger

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000...

https://www.20minutes.fr/nantes/2304343-20180709-nantes-appel-dons-reconstituer-bibliotheques-incendiees

https://www.20minutes.fr/societe/2302415-20180705-video-violences-urbaines-nantes-bibliotheque-symbole-reduite-cendres-quartier-malakoff

https://www.20minutes.fr/nantes/2304399-20180709-nantes-soutien-ligne-telephonique-victimes-incendie

06:28 Publié dans Politis France, Société-Faits divers | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : incendies, #nantes, #blogneidinger, guérilla urbaine | |  Facebook | | | |