H-Histoire inter-religieuse

  • ô Madone:qui copie qui en fait?

    Imprimer

    Sémiologue de l'image. Quand l'hôpital se moque de la charité... 

    #madonna,plagiat,#lio,vierge marie,sainte vierge,marie de nazareth

    Décodage. Surprise de lire un post de la chanteuse Lio ( "liké" par Carla Bruni) en plus.

    Lio se plaint d'être visuellement copiée par la chanteuse  américaine Louise Ciccone dite Madonna de son nom d'artiste.

    Eclat de rire en retrouvant la photo objet du litige et sa qualification de plagiat par LIO opposable à  Madonna (infra) Certes la Ciccone copie son homologue portugaise. Mais Lio elle copie une dame largement plus célèbre qu'elle.

    Les deux Saintes-Vierges  contemporaines professionnelle de la provoc'  n'ont-elles pas une seconde - toutes les deux: à la fois Madonna et Lio ! - le sentiment d'avoir plagié à outrance et pour motif commercial une certaine Marie de Nazareth, par le visuel, par le nom porté ??

    Ridicule Lio qui s'estime....  " plagiée".

    En 2019 fort heureusement le ridicule -même porteur de couronne sans épine- ne tue plus... 

    ô bonne mère.

     

                                                                                              Sylvie Neidinger                     

    lio madonna.JPG

     

  • Le Pape évoque sans complexe le "schisme américain" de l'Eglise Catholique

    Imprimer

    Excédé, le Pape François a préféré médiatiser. Il évoque carrément un schisme!

    D'avec l'Eglise catholique américaine dont il semblerait que certains magnats veulent le scalp du prélat.

    Il réagit avec humour. C'est un honneur que les américains m'attaquent, disait-il dans son avion le 4 septembre dernier.#pape,#schisme ; église catholique; #usa

    Les USA entendent contrôler la puissante église catholique, mondialisée.

    Un auteur confirme.

    Nicolas Senèze dans son ouvrage Comment l’Amérique veut changer de pape (Bayard) décrit  les efforts de cénacles catholiques conservateurs américains pour « changer de pape », notamment en raison de désaccords sur son discours économique et ses critiques contre la mondialisation.

    Le populiste Bannon était allé jusqu'à fonder une Université populiste d'obédience catholique américaine à quelques encablures de Rome. Elle bat de l'aile.

    L'auteur journaliste à La Croix  parle même de tentative de coup d'Etat contre le Vatican  par ces groupes richissimes! 

    Ils auraient même baptisé l'opération : The red hat report ! "Red hat par référence à la toque rouge (la barrette) que les cardinaux reçoivent du pape lorsqu’ils sont élevés à cette haute dignité. « The Red Hat Report », donc, est une enquête lancée par un groupe de riches catholiques ultraconservateurs américains, ulcérés par la tournure qu’a prise le pontificat de François. Réunis en septembre 2018 à Washington, ils ont décidé de passer au crible tous les cardinaux en âge (ils sont aujourd’hui cent dix-neuf à avoir moins de 80 ans) de participer au conclave qui, le moment venu, choisira en son sein le successeur du pontife argentin.

    Leur objectif est de préparer le terrain pour favoriser l’élection d’un pape à leur convenance. Un pape qui ne passerait pas son temps à dénigrer « le dieu Argent » et le libéralisme débridé, à dénoncer la politique des Etats occidentaux à l’égard des migrants, à faire preuve de mansuétude envers les auteurs de toutes sortes d’entorses à la morale catholique (homosexuels, femmes qui ont avorté, couples non mariés, divorcés remariés, etc.). Bref, un conservateur bon teint qui saurait restaurer l’ordre catholique de toujours, profané, à leurs yeux, par François."(Le Monde)

    Décidément entre le brexit mal géré et ce putsch contre l'Eglise catholique,  le monde anglo-saxon ne se porte pas bien du tout.

    Qu'ils partent affirment le Pape. L'Union Européenne dit la même chose à Johnson.

    Juste  ce détail : partir ouvertement et dans les règles. Sans putsch.

     

                                                                      Sylvie Neidinger

     

                                                               

  • L'ancêtre syrienne de Notre-Dame de Paris à Qalb Lozeh, Vème siècle

    Imprimer

    Joyeuses Pâques !

    Architecture religieuse: les  échanges constants entre l'orient et l'occident au moyen-âge expliquent évidemment cette source architecturale de Notre-Dame de Paris.

    Qalb Lozeh : basilique paleo-chrétienne du V ème siècle sur la route de Saint-Simeon.

           Cet édifice aux deux beffrois   se situe dans  la zone au nord ouest, dans la zone d'Idleb, celle  que les islamistes rebelles- amis des occidentaux et armés par eux-  ont ravagée ! Syrie historique, épicentre du christianisme.

    Qalb Lozeh et les églises du nord ouest préfigurent l'art roman lui-même base du gothique.

    Notre-Dame, chef d'oeuvre majeur  gothique est  fort heureusement sauvée selon le ministère de la culture. Mais une longue restauration va s'engager.

                                                                            S Neidinger

     

    En  Syrie ravagée par la guerre,  l’ancêtre de Notre-Dame 

    (AFP par Figaro Immobilier ) Dans le Nord-Ouest syrien, cette église est un fleuron de l’architecture byzantine. Ses deux beffrois carrés encadrant une entrée arquée ont inspiré quelques siècles plus tard les bâtisseurs des cathédrales romanes et gothiques en Europe.Une entrée arquée flanquée de deux beffrois carrés, des corniches sculptées de fleurs et de croix, une nef qui a perdu sa voûte. Bien avant Notre-Dame de Paris, il y avait en Syrie une petite église du Ve siècle à l’architecture préfigurant celle de la célèbre cathédrale. Entourées par les maisons basses du village de Qalb Lozeh, dans le nord-ouest syrien, les ruines de l’église tiennent toujours debout malgré le conflit qui ravage le pays depuis 2011. Avec des pierres aux tons légèrement rosés, le bâtiment est considéré comme un fleuron de l’architecture byzantine, qui devait inspirer quelques siècles plus tard les bâtisseurs des cathédrales romanes et gothiques à travers l’Europe du Moyen-Age.

     

    ancetre notre dame.JPG«Il s’agit du premier exemple connu d’une façade à deux tours flanquant une entrée arquée très élaborée, précurseur de ce qui allait être connu comme le style roman», confirme Diana Darke, experte culturelle du Moyen-Orient. L’église de Qalb Lozeh fait partie d’une quarantaine de villages classés par l’Unesco au patrimoine mondial de l’Humanité. Ils «offrent un témoignage remarquable des modes de vie ruraux et villageois de l’Antiquité tardive et de l’époque byzantine», selon le site Internet de l’organisation. En 2013, avec les batailles qui déchirent la Syrie, ces villages seront inscrits sur la liste du patrimoine en péril.

    Pillages et destructions

    Comment une église en Syrie est-elle liée à Notre-Dame de Paris, un joyau de l’art gothique dont la construction a débuté au XIIème siècle? «Les marchands, les pèlerins et les moines se sont déplacés constamment entre cette région et l’Europe durant des siècles» explique Mme Darke. Qalb Lozeh était notamment une étape importante sur le chemin emprunté par les visiteurs se rendant à la basilique de Saint Siméon le Stylite, dans le nord de la Syrie, selon elle. «Ce n’est donc pas une surprise que les styles fassent leur chemin graduellement vers l’Europe, même avant les Croisés du XIIe siècle», ajoute l’experte.

    Tout au long du conflit syrien, plusieurs sites archéologiques ont souffert de pillages et de destructions. Palmyre, site antique de plus de 2.000 ans, mais aussi la vieille ville d’Alep, font notamment partie des sites classés en danger par l’Unesco et qui ont souffert. Qalb Lozeh se trouve dans la province d’Idleb, dominée par Hayat Tahrir al-Cham, organisation jihadiste créée par l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Lors d’une visite sur le terrain, l’historien syrien Fayez Kawsara pointe du doigt les arcs et les sculptures des frises et des corniches qui décorent l’église. «Celui qui étudie l’art gothique, en particulier les églises gothiques, constatera que ce style architectural a voyagé en Europe» depuis la Syrie, estime-t-il. «La principale preuve de cela c’est (...) la cathédrale de Notre-Dame», assure-t-il.

    L’église abandonnée, bien plus petite en taille que Notre-Dame, a perdu il y a très longtemps sa toiture. Sur les murs, des visiteurs des temps modernes ont griffonné des inscriptions. Les enfants du village en ont fait leur terrain de jeu, grimpant sur les fenêtres en arc. Le bâtiment n’a toutefois pas souffert du conflit. Mais Issam Ibrahim, qui vit à Qalb Lozeh, reconnaît que le site historique est négligé depuis le début du conflit. «Il n’était pas protégé», assure-t-il. «Ce sont les habitants du village qui ont décidé de se charger de sa protection». Wissam Mohammad, un autre habitant, vante la valeur du vestige architectural. «Pour nous, ce n’est pas juste un amoncellement de vieilles pierres», dit-il. «C’est un symbole de la culture syrienne». 

     

  • Scandale Notre-Dame-de-Paris:150 millions d'euros pour un système anti-incendie jamais trouvés

    Imprimer

    Désolée de l'acidité du jour. Mais ce blog aime à nommer un chat un chat en toute indépendance d'esprit. C'est sa marque de fabrique.

    Selon l'historien Didier Rykner, il manquait juste 150 millions d'euros pour installer un système anti-incendie dans la cathédrale parisienne. Il avait alerté. Argent jamais trouvé. On aurait pu éviter cela ! La colère de l'historien est palpable.

    Je pose ici une simple question. Combien a coûté pour la France l'inutile guerre de Syrie qui a même détruit des infrastructures urbaines par ses missiles, présence de navires au large, d'avions de chasse pour tirer?????

    Sous Sarkozy, Hollande et Macron il y eut , en France de l'argent pour des guerres extérieures erratiques, inutiles, ayant endommagé des quartiers urbains de pays tiers. 

    Coût de la guerre française  en Syrie: opération  Chammal seule: 360 millions. Surcoût non budgété globa:  800 millions d'euros. L'ensemble depuis 2011 s'évalue à plusieurs milliards  pour la seule Syrie. Coût exhorbitant des guerres de la France, inutiles de surcroît car  sans grand retour géostratégique.

    Il n'y avait pas en France 150 millions euros pour Notre-Dame de Paris, cathédrale médiévale dont les parties médiévales ont désormais totalement disparu. Pas d'assurance non plus.

    Dégoût....

                                                          Sylvie Neidinger

    Tweet du jour sur @SylvieNeidinger

    @SylvieNeidinger, #blogneidinger, notre-dame-de-paris,#paris,absence de système anti-incendie,syrie,missiles,#notre-dame

     L'ancêtre bizantine de Notre-Dame 

    https://immobilier.lefigaro.fr/article/dans-une-syrie-ravagee-par-la-guerre-decouvrez-l-ancetre-de-notre-dame_a2b5f70e-62bd-11e9-bcd4-4acccf2c010d/

  • Rappel: quand E Macron demandait de "l'indulgence" pour A Benalla...

    Imprimer

    Le terme d'indulgence fait bondir. Il est historiquement très lourd.

    La querelle des Indulgences est à l'origine du schisme catholique/protestant.

    Un effacement du péché qui va prendre des proportions carrément commerciales ! Une monétarisation du pardon divin...Qui sera combattue.

    Relire les discours de Macron sur l'affaire Benalla ne manque pas d'intérêt.

    "L'indulgence est obtenue en contrepartie d'un acte de piété (pèlerinage, prière, mortification) effectué à cette fin dans un esprit de repentir — elle s'adresse à ceux qui sont vere penitentibus et confessis, selon la formule en usage à partir du XIIe siècle.

    Théoriquement, il n'existe pas de proportion entre la faute et cet acte de piété : l'indulgence est réputée être l'effet de la communion des saints. En pratique, il en va bien autrement, en partie sous l'influence des peuples germaniques, dont la législation est en fait un barème de réparations, et qui tarifient chaque faute. Les indulgences se calquent alors sur les pénitentiels, ces manuels venus d'Irlande qui fixent pour chaque type de faute tant de jours de mortification. Moins longue, l'indulgence tend à se substituer à la pénitence physique en particulier pour les mourants.

    Dès cette époque, on enregistre les premiers abus, principalement la simonie : les fidèles marchandent auprès du prêtre un acte de charité, souvent sonnant et trébuchant. Les conciles du Xe et du XIe siècle s'efforcent donc de limiter la part d'appréciation du prêtre en fixant des barèmes généraux"

    Le 24 juillet à la Maison de l'Amérique Latine,  Macron dans un discours violent alexandre #benalla,emmanuel #macron,philippe #bas,indulgence,indulgences,médiapart,contrescarpe,edwy #plenel,amin arfifustige la presse, se dit le "responsable qu'il faut aller chercher", dézingue les deux seuls députés LREM  qui se posent publiquement des questions saines sur l'affaire Benalla(Sonia Krimi, Paul Molac)

    Dès lors la demande du Président de la République du 6 novembre 2018 semble extravagante. (Marianne) :

    "Interviewé sur Europe 1 ce mardi 6 novembre, le Président est revenu sur l'affaire qui a empoisonné son été. Jugeant qu'il y a eu un "emballement" autour des faits, il a estimé qu'Alexandre Benalla ne méritait pas d'être "traité comme le plus grand criminel en liberté. "Vous en avez beaucoup parlé, il y a eu une excitation collective", juge le Président au micro de Nikos Aliagas. Reconnaissant qu'il a "eu confiance" en Alexandre Benalla et qu'il lui a "confié des responsabilités", Emmanuel Macron estime que ce "qu'[il] considère comme une faute" - les coups portés par Alexandre Benalla à un manifestant place de la Contrescarpe le 1er mai - n'est "pas acceptable". Et c'est à peu près tout."

    Macron parle d'excitation collective !

    Bon les excités collectifs que sont les médias dont #Médiapart ont enquêté.

    L'affaire #Benalla est excitante, effectivement, comme affaire d'Etat.

    Ce depuis l'origine...

    Edwy Plenel le 27 décembre dernier dit combien on doit s'interroger sur l'indulgence de E Macron pour A Benalla.

    En février les rebondissements du dossier atteignent Matignon !

    Dont la responsable de la sécurité démissionne.L'affaire  Benalla s'étend, comme un incendie.

    On ne sait toujours pas pourquoi cet individu a bénéficié d'une absolue mansuétude et indulgence de la part de Emmannuel Macron. Ni de sa   multiplicité de passeports diplomatiques.

    Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels aguerris ( Amin Arfi, Edwy Plenel).

    La commission macroniste de l'Assemblée Nationale avait enterré l'affaire.

    Le Sénat de Philppe Bas va produire ses conclusions fort attendues.

    Cette affaire a une odeur d'égout dira Guillaume Larrivée de LR.

     Sans indulgence pour l'actuel président de la république, beaucoup d'encre va encore couler sur cette affaire par le travail journalistique de professionnels avertis.

                                                                    Sylvie Neidinger

    Selon la journaliste Ariane Chemin, Macron s'est encanaillé avec Benalla qui connait de fait beaucoup de "secrets" de la république

    Selon Castaner, Benalla serait une affaire de  "corneculs". Le terme...convient !

    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla.
    Emmanuel Macron estime que la presse s'est emballée avec excès au sujet de l'affaire Benalla. - Michel Euler/AP/SIPA capture Marianne 06/11/18
     
     
  • Numérisation du fichier des "Communes réunies" (1599-1798) terminée

    Imprimer

    Les Archives de l'Etat de Genève signalent à ceux que la généalogie intéresse la numérisation complète du fichier "Communes réunies" allant de 1599 à 1798.

    Soit 76 000 fiches... réunies  sur la base Adhémar.

    De quoi aller à la "chasse" aux ancêtres tranquillement depuis son salon si ces lieux vous concernent...

     Ce fichier, réalisé dans les années 1950, permet de retrouver une naissance, un mariage ou un décès ayant eu lieu aux XVIIe et XVIIIe siècles (1599-1798) dans les "communes réunies"..

    Au fait que signifie ce terme?

    Il s'agit de territoires de confession catholique cédés à Genève par la France en 1815 et par le Royaume de Sardaigne en 1816.

    Précisions et listing dans le dictionnaire historique de la Suisse: une notice établie par l'historien Paul Guichonnet :

    "On appelle "communes réunies" les territoires de confession catholique cédés à Genève (désormais confessionnellement mixte) par la France dans le Pays de Gex et par le Piémont-Sardaigne en Savoie; ces cessions devaient "arrondir" le nouveau canton, en reliant à la ville les mandements de Jussy et de Peney-Satigny et en le soudant au reste de la Confédération. Après de longues et difficiles tractations, menées par Charles Pictet de Rochemont, Genève reçut de la France au second traité de Paris(20 novembre 1815) tout ou partie des communes de Versoix, Collex-Bossy, Le Grand-Saconnex, Pregny, Vernier et Meyrin (49,3 km2 et 3343 habitants). Par le traité de Turin (16 mars 1816), Victor-Emmanuel Ier, roi de Sardaigne, cédait tout ou partie d'Avusy, Laconnex, Soral, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates, Bernex, Aire-la-Ville, Onex, Confignon, Lancy, Bardonnex, Compesières, Troinex, Veyrier, Chêne-Thônex, Puplinge, Presinge, Choulex, Meinier, Collonge-Bellerive, Corsier, Hermance, Anières et Carouge (108,8 km2 et 12 700 habitants)."

                                                                              Sylvie Neidinger


    Bibliographie
    – P. Guichonnet, P. Waeber, Genève et les Communes réunies, 1991

    fichier communes réunies,généalogue,archives de l'etat de genève,#genève,pierre guichonnet

     

                                    RUBRIQUE GENEVE SHAG

     

  • Famille EYNARD, de la grotte au palais de Genève.(2/2)

    Imprimer

    Suite à Famille Eynard, de la Baume-Cornillane au Palais (1/2)

     Le contraste est saisissant entre la notoriété genevoise de « grandes familles » et le peu d’ écho ou d’info les concernant dans le pays  et les villages « source » en  France voisine.

    Alors que citer la moindre personnalité se pratique en général...

    La famille Fazy commerçante d’indiennes au départ, est issue de Saint-Véran,  village habité le plus haut d’Europe (département des Hautes-Alpes).

    Le wiki mentionne les protestants mais ne détaille pas  « Une grande partie de la population fut protestante et avait fui les persécutions comme en atteste le temple et les versets bibliques inscrits au dessus des portes. Autrefois, le village avait une activité artisanale importante : vannerie, outillage, ébénisterie, charpentes et agricole, élevage (chèvres, vaches). Il avait aussi une activité d'ardoiserie à partir des galeries creusées dans la falaise »

    Idem, les infos sur l’origine de famille Eynard sont imprécises. Selon les seuls éléments (suisses) à disposition, ils viendraient de  La Baume-Cornillane en Drôme

    Sous réserve  car je n’ai pas lu le nom de cette famille dans les registres protestants du Désert et de l'Edit de Tolérance.    La famille Eynard avait probablement quitté ce petit village pour Lyon avant? ( toute info serait la bienvenue et reprise ici).

    Le wiki de ce village drômois mentionne juste le caractère protestant du village,  donne une unique référence bibliographique mais sans grand détail non plus. Encore moins  d'élément sur les descendants connus.  L’histoire locale n’est   pas bien documentée ni sur l’épisode de la Grotte, (extraordinaire Grotte et Cascade de la Dame ) cachette  lors des persécutions, ni sur le Temple du XVIIIème démoli.

    On lit une petite mention de  Temple reconstruit au XIXème avec la même cloche cachée.  Le village ayant retrouvé son culte protestant en 1826. 

                                FAIBLE PRESENCE MEDIATIQUE PROTESTANTE EN FRANCE

    Un  silence  assourdissant accompagna l'anniversaire des 500 ans côté France.

    Finalement face à la documentation faible -et faible présence médiatique- de la vie protestante avant l’émigration et dans les zones de départ, on  note l'intéressante mise en place du Musée virtuel du protestantisme en Rhône-Alpes.

    https://www.museeprotestant.org/notice/lieux-de-memoire-en-rhone-alpes/

    Lors des manifestations anniversaires de 2017 à Grenoble, il a été noté la grande effervescence de la recherche historique scientifique sur le protestantisme* dans ses lieux sources, du Trièves au gapençais de Farel, de la Drôme...

    Importance de produire cette recherche. 

                                                                                  Sylvie Neidinger

    * Le travail scientifique de Stéphane Gal du Laboratoire Historique de Recherche de Rhône-Alpes. Dont la recherche fait ressortir l'impact du dernier connétable de France, Lesdiguières Il en publie un ouvrage édité aux PUG Issu du même milieu culturel que Farel, le gapençais.

    Le travail de recherche autour du protestantisme réalisé par le très enthousiaste  François Boulet.

     

                           Rubrique #Protestantisme

  • Famille Eynard, de la Baume-Cornillane au Palais (1/2)

    Imprimer

    Palais Eynard, mairie de Genève.

    En cette année de  demi-millénaire du protestantisme, tenter de mieux connaître  la trajectoire de la famille Eynard, le "trajet "étant constitutif de l'histoire protestante. 

    Pour faire  "correctement" l'article fut rédigé depuis la bibliothèque BGE, proche des Bastions et du Palais Eynard. Laquelle possède la copie directe de l'Edit de Nantes. L'original de Nantes étant perdu. 

    BGE  proche évidemment du Mur de la Réformation...

    BGE car le couple, par la  statuaire d'Anna Eynard-Lullin  et  de Jean-Gabriel Eynard vous y accueille  au rez-de-chaussée tout de bois et de marbres de cette bibliothèque.

    Quoique mal placés. Ils y encadrent  la porte  des ...commodités.

    Les Eynard sont à  l'origine du premier palais genevois, le Palais Eynard, aujourd'hui bâtiment municipal, construit dès 1816.

    Elle, une Lullin du Châteauvieux, cette vieille famille patricienne locale. Lui, banquier, d'une famille drômoise de lointaine origine.la baume-cornillane,bcge,palais eynard,jean-gabriel eynard,anna eynard lullin

    Il fut un précurseur de la daguerréotypie. Du coup un daguerréotype du couple existe.(Fonds J. Paul  Guetty Museum)

     A savoir, Jean-Gabriel banquier, photographe et philhellène,  député est né à Lyon un 28 décembre 1775 d'une famille protestante. Le financier suisse décède à Genève le 5 février 1863. 

    Genève est  trajet d'arrivée de cette  famille protestante française que l'on dit originaire de La Baume-Cornillane (Drôme) émigrée suite à la révocation de l'Edit de Nantes. 

    Les allers-retours avec la région lyonnaise d'origine de ces négociants... sont toutefois repérables.

    Jean-Gabriel, fils de Gabriel-Antoine négociant  et de Marie-Madeleine  Meuricoffre, d'une famille de négociant... lyonnais, voit le jour à ..Lyon..

     Toutefois son père et son grand-père sont  nés...à Genève.

    La prochaine seconde partie (2/2) va tenter que mieux identifier la famille huguenote côté Drôme avec le peu d'éléments en possession.

     

                                                                                Sylvie Neidinger

    la baume-cornillane,bcge,palais eynard,jean-gabriel eynard,anna eynard lullin

     

     

     

     

                                                                   Rubrique #Protestantisme

  • Téléscopage d'actu: Elisabeth II, Washington et le bébé royal: ancêtres partagés!

    Imprimer

    Alors qu'une visite officielle se joue aux USA avec un dîner entre Donald Trump et Emmanuel Macron à  Mount Vernon, résidence de George Washington (signe d'un excellent accueil diplomatique) la famille royale issue d'Elisabeth II s'agrandit.

    Charlotte et Georges accueillent un petit frère, ce lundi.

    Les deux infos du jour n'ont à priori rien à voir.

    En fait elles sont totalement liées.

    Le bébé à naître petit fils/fille de la reine d'Angleterre partagent des chromosomes avec Georges Washington.

    Par leur ancêtre commun français : le huguenot Nicolas Martiau.

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    #huguenot,#protestant,#usa ; goerges washington,#washington,nicolas matiau,naissance royale

     crédit image capture d'écran site web en lien

  • Fondation Sève, Savoir Etre et Vivre Ensemble

    Imprimer

    L'historien des religions Frédéric Lenoir et Martine Roussel-Adam  ont créé en 2016 la Fondation Sève Savoir Etre et Vivre Ensemble.

    Il s'agit concrètement d'ateliers de réflexion philosophique à destination des plus petits et notamment en milieu scolaire. 

    Une branche suisse est lancée en 2017 (infra)

    "Un des axes fondamentaux nous semble être d’aider les enfants à construire leur pensée, à savoir accueillir et utiliser leurs émotions, à acquérir un esprit critique, à respecter l’autre dans sa différence, à faire preuve d’empathie, afin qu’ils deviennent des citoyens confiants, actifs et responsables. Cela devrait contribuer à faire monter en chaque enfant, telle la sève qui monte dans chaque feuille, une seve.PNGforce vitale qui lui permette de s’épanouir en tant que personne mais aussi en tant qu’être social. Nous espérons ainsi contribuer à des relations plus sensées, plus respectueuses et plus pacifiques dans le monde de demain.

    Développer les ateliers philosophiques et la pratique de l’attention, c’est contribuer à mieux préparer les enfants et les jeunes à devenir des êtres conscients, actifs et respectueux du vivant.​"

    Faire monter la bonne sève pour lutter contre la mauvaise graine ou la mauvaise herbe...La comparaison botanique a ses limites.

    L'expérience semble formidable pour ceux qui la vivent.

    Un animateur me racontait  récemment les dispositions que l'on ne soupçonne pas à la discussion critique de la part des bouts de...choux.

    Le comité fondateur réunit des personnalités bien installées médiatiquement avec entre autres fortes compétences. le bouddhiste Matthieu Ricard, Boris Cyrulnik,  Chira Pastorini...

    La quantité de livres publiés par les membres de l'association est impressionnante.

    C'est donc une réflexion mature d'adultes "éclairés" concernés, d'intellectuels et principalement des philosophes au d"part qui a conclu à la nécessité d'un travail de réflexion en direction des nouvelles générations en proie au délitement du lien social, à la communautarisation, au repli, à l'exclusion subie ou imposée. 

    Philosophes donc mais aussi  pédiatres, pharmaciens, cliniciens,  profs..tous paient de leur personne sur le terrain et en retirent eux-mêmes un incroyable bienfait vivifiant par le répondant de cette jeunesse à l'esprit souvent fort  alerte. Et quelquefois en alerte....sociale car victime de discriminations ou discriminants.

                                                          PSYCHOSOPHES

    Etonnant face à face de tous ces psycho...sophes face à un public  jeune qui a  du répondant quand on le met réellement  en posture de réfléchir. 

    Mais aussi le constat sévère de différences importantes de niveau de compréhension à la même classe d'âge.

    A savoir toutefois, les classes vues comme difficiles, remuantes, peu portées sur le travail scolaire  par les enseignants du cru ont produit les réflexions philosophiques les plus étonnantes...

    L'amour du savoir, le "philein-sophia"   passe avant tout par  un dialogue. Sève produit parfaitement un dialogue philosophique au sens étymologique du terme.

    La curiosité de l'opération  est justement cet étonnement de la part des adultes chevronnés face aux réflexions en retour de ces jeunes de 8, 10 12,14 ans.

    A qui sait non seulement  entendre ces paroles mais les faire surgir en quittant les ...chemins tracés.

    Au printemps, l'herbe se constelle de fleurs.

    Pour reprendre la réflexion politique sur l'avenir d'une société et du lien social, il est probablement plus intéressant de faire entrer les philosophes dans les écoles que des policiers comme testé à Nice actuellement...

                                                 

                                                                                              Sylvie Neidinger

     

     Sève a une branche suisse fondée en 2017:

    Alexandre Herriger - Co-fondateur et directeur pédagogique

    Formateur et intervenant spécialisé à la pratique de la philosophie avec les enfants, Alexandre a participé à la création de l'association proPhilo en 1999. Aujourd'hui, il est directeur d'Eduphilo fondé en 2007 qui oeuvre pour l'introduction de la philosophie dans l'éducation et directeur pédagogique de la branche suisse de SEVE depuis sa création en 2017

    Nuria Garcia Rodriguez - Co-fondatrice

    Directrice de plusieurs fondations, Nuria est également Chercheure en Psychosophie et Co-fondatrice de l'association Une pensée pour l'humanité. Elle a co-fondé l'association SEVE Suisse en 2017 et dirigé sa mise en oeuvre opérationnelle en établissant des liens avec de nombreux partenaires de l'association en région de Suisse romande.

  • Macron en silence sur le Protestantisme

    Imprimer

    La visite de Emmanuel Macron à la conférence des Evêques de France étonne par cette atteinte au consensus de fait lié à la "laïcité à la française" .

    Jusqu'alors, les présidents de la République s'en tenaient à un éloignement carrément physique entre le chef de l’Etat et le fait religieux comme conséquence de la Loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat. Loi qui venait mettre un terme à la situation concordataire de prise en charge.

    [Particularité. Le concordat  existe toujours en Alsace et Moselle où prêtres, pasteurs, imams et rabbins sont rémunérés par l'Etat]

    La gauche laïcarde en mange son chapeau... D'autant que le président  Macron, aux Bernardins, a déroulé comme programme de  "réparer le lien abîmé entre l'Eglise et l'Etat".

    Phrase vaseuse pour ses origines et ses modalités pratiques. Comment peut-il en effet revenir sur la loi Hollande autour  la famille, la procréation,  qui déchira le pays récemment avec la Manif pour tous?

    Par sa présence à la conférence des  Evêques de France, on peut lire  de la part de Macron une action politico-identitaire pour récupérer l'électorat catholique comme socle de sa politique. L'assise LREM - son parti internet- étant fragile comme le sable.

    En tout état de cause, son discours a rappelé la longue tradition catholique de la France autoproclamée "fille aînée de l'Eglise" dont Macron visiblement se voudrait  le parrain...

    Certes. Mais...

                        MACRON A RATE EN OCTOBRE L'OCCASION D'UNE RECONNAISSANCE NATIONALE AVEC LES PROTESTANTS

    Quid des autres cultes?

    Le protestantisme est tout autant Historique  et constitutif de la France!

    Le 31 octobre dernier, le silence de Macron fut remarqué à l'occasion du demi millénaire du protestantisme autour de Luther.

    Il aurait pu saluer magnifiquement  les forces vives protestantes  passées et présentes, locales et émigrées.

    Comme   réparation d'un passé douloureux et  reconnaissance.

    Macron n'en  a pas eu soit l'info, soit  l'intelligence politique.

    Ce supposé spécialiste du protestant Paul Ricoeur a très certainement raté l'occasion en tant que Président, d'un discours historique sur les racines protestantes du pays qui bien évidemment ne s'opposent pas (plus) aux autres racines.

    Il y a bien longtemps que les branches chrétiennes sont en dialogue.

    Le 31 octobre 2017 dernier, on pouvait excuser le silence présidentiel  et l'analyser  comme devant respecter  la laïcité hexagonale  habituelle qui prévaut en général, donc ne pas se mêler de religion. Souligner, toutefois qu'il aurait pu tout de même saluer l'anniversaire du millénaire protestant  à titre culturel à défaut du  cultuel...

    Mais, à partir du moment où Macron lance une offensive de charme pro domo  en direction des catholiques en dépit de la séparation des pouvoirs, ovationné dans la salle debout, on peut se dire que son silence sur l'anniversaire du demi-millénaire du protestantisme fut dès lors de sa part un non-acte politique.... assourdissant.

    Une occasion fortement ratée d'une superbe réconciliation complète et apaisée pour le présent certes mais aussi le passé.

    Macron Jupiter, chef des dieux, n'en a pas eu la présence d'esprit ni l'ouverture intellectuelle.

    L'anniversaire des 500 ans  a échappé totalement au grand public. Dommage.

     

                                                                              Sylvie Neidinger

     

                                                                      Rubrique #Protestantisme

     

  • Macron, chef des dieux fait la paix avec l'Eglise

    Imprimer

    Macron adore parler de lui et faire parler de lui. Il a trouvé pour cela le bon job: président de la république.

    Du coup, tout le monde l'écoute. C'est pratique.

    Exemple d'une phrase auto centrée d'un absolu manque d'humilité (prononcée lors de sa campagne) autour de sa conception du fait religieux."J'ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi, mais j'ai suffisamment d'humilité pour ne pas prétendre parler à Dieu."(je, je, ma...)

    Rappel. Il s'était  lui même comparé à Jupiter donc institué en "chef du divin".

    Ce qu'il nomme probablement sa transcendance...

    Sur la religion  catholique, sa récupération symbolique  est grossière. Allant, toujours pendant la campagne, jusqu'à se prendre  pour...Jeanne d'Arc.

    Cette semaine  par son intervention  devant les évêques aux Bernardins, il tend à  récupérer à bon compte la tradition millénaire de la France dite "fille aînée de l'Eglise".

    Mais en même temps il nage en  plein conflit de logique...

    Car en politique étrangère, en Syrie, Emmanuel Macron   se taisait quand les rebelles islamistes bombardaient depuis la Ghouta les édifices chrétiens...

    A savoir, le France leur fournit les armes.

    De  même, à une autre échelle, qu'au roi d'Arabie Saoudite en visite actuellement....

    Macron n'est pas à une contradiction près, soutenant avec Trump  les groupes jihadistes type Jaich el islam qui entendent éliminer les chrétiens "mécréants" selon eux de la surface du globe...

    Sa récente prise de position pro catholicisme devant les évêques provoque actuellement  un tollé.

    Elle heurte les laïcs,  la gauche, les franc-maçons et même la droite qui évoque une récupération grossière associées à  une action communautariste.

    Cette action   remet toutefois les pendules ...politiques à l'heure face à un François Hollande qui avait profondément divisé le pays  par l' institution législative de  réformes sociétales que l'électorat religieux  ne suivait pas (mariage pour tous , PMA, GPA)

    Il est bien écrit  "électorat religieux" dans sa globalité, pas spécifiquement l'église de Rome.

    Or, Macron  veut réparer ce qu'il nomme "un lien abîmé entre l'Etat et l'église catholique." 

    Et surtout récupérer - cela ne lui a pas échappé- les catholiques déboussolés   éloignés du fait politique.

    Macron bavarde autour du catholicisme. Et  de lui seulement.

    Quid des autres confessions, alors?

    Il en "bavarde" quoi, ZEUS ???

                                                                       Sylvie Neidinger

     

                               RUBRIQUE HISTOIRE INTER RELIGIEUSE

     

     

  • Le Pater Noster change en ce dimanche de Pâques 2018...même pas un poisson d'avril !

    Imprimer

    Le changement en Suisse Romande a lieu ce week-end pascal: la nouvelle version  de la prière chrétienne de base, le Pater Noster.

    Chaque génération doit subir une modification. Il me souvient les personnes âgées qui  vouvoyaient le Très Haut. Puis nous l'avons tutoyé "que ton règne vienne"

    Remarque: la prière Notre Père a difficilement été modifiée par les adeptes de l'ancienne version lors de la nouvelle. Cette "parole" ritualisée imprégnant les esprits et les mémoires. Durant les offices et messes , on pouvait encore entendre du vouvoiement.

    "Avant  avant"... la prière universelle se disait même en latin dans nos contrées.

    On note une intéressante convergence œcuménique.

     Maurice Page: Les Églises chrétiennes – catholique, réformées et évangéliques – de Suisse romande introduiront la nouvelle traduction de la prière du “Notre Père” à l’occasion de Pâques, le 1eravril 2018. Déjà appliquée en France et dans d’autres pays francophones, cette modification a été l’objet d’une large consultation entre les différentes Églises romandes, dans un esprit œcuménique.

     

                           NE NOUS LAISSE PAS ENTRER EN TENTATION

     

     Selon Jean Zumstein professeur émérite du Nouveau  Testament à l'Université de Lausanne spécialiste d’exégèse et d’herméneutique biblique, et plus spécialement de la littérature johannique, sur laquelle il a publié de nombreuses études. :  "La nouvelle traduction de la sixième demande du “Notre Père”: “Ne nous laisse pas entrer en tentation” remplace l’ancienne formulation controversée “Ne nous soumets pas à la tentation”. Cette demande formule un aspect capital de la vie dans la foi: la possible exposition au mal".   Le verbe grec utilisé dans cette demande signifie littéralement ‘faire entrer dans’. Précédé d’une négation, il peut s’entendre d’une double façon. Soit “ne nous introduis pas dans la tentation” soit “fais que nous n’entrions pas dans la tentation”. Cette ambiguïté doit être maintenue. D’une part, l’auteur de la tentation n’est pas nommé. D’autre part, comme le démontre la forme active du verbe utilisé, Dieu, selon la tradition biblique, a autorité sur le bien et sur le mal – et, à ce titre, sur la tentation. C’est pourquoi le croyant peut s’adresser à Lui pour être épargné. Dans le Nouveau Testament, Dieu n’est jamais présenté comme le Tentateur. C’est au contraire à Satan qu’est attribué ce rôle, mais ce dernier demeure toujours sous l’autorité de Dieu."

    Observation pratique. Dans son dialogue avec Dieu le Père, le Très Haut, c'est encore l'Homme qui choisit les mots...

                                                                    Sylvie Neidinger

     

                                                                    Rubrique #Protestantisme

  • Les Alpes cartographiées par Jean de Beins au XVIIème siècle

    Imprimer

    Le Musée de l’ancien Evêché (Grenoble) a la bonne idée de prolonger jusqu'au 21 mai prochain son expo dédiée à Jean de Beins,  cartographe qui sort de l’ombre par le travail récent des historiens.jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenoble

    Certains documents prêtés ont du toutefois rejoindre  la British Librairy et la BnF. 

    Il reste  plusieurs originaux et  fac-similés sur place.

    Le catalogue d’expo est lui fantastique.

    Il  reproduit ces cartes anciennes, lesquelles revivent dans leur essence car  parfaitement ...couchées sur papier!

     Attention aux amateurs: l'ouvrage  publié en nombre limité par le Musée se vend fort vite…Il est produit par Perrine Camus, doctorante en histoire qui propose sa lecture scientifique personnelle sous la direction de l’historien Stéphane Gal, de la Conservatrice en Chef Isabelle Lazier.

    On ne sait toujours pas comment ce patrimoine historique français (recueil original de 49 cartes)  est entré à la British Librairy au XIXème siècle...Le mystère demeure.

    L’historien cartographe britannique David Buisseret repère le volume en 1965 seulement dans le fonds de Londres. Et diffuse l'info.

    On ne peut alors parler de redécouverte mais bien de découverte...

    Celle d’un ingénieur de Henri IV, lié au connétable  prince protestant  dont Grenoble célèbre l’année.

    François de Bonne (1543-1626), sieur de Lesdiguières, gentilhomme protestant du Champsaur, chef de guerre hors du commun.

    jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenobleOn peut lire   dans les cartes de Beins « poésie et douceur des paysages alpins ; toutes choses qui s’effaceront devant les règles codifiées édictées par l’Académie des Sciences dans la seconde moitié du XVIIème siècle ».

    En page 190, une carte de 1607 représente Genève intitulée « carte de Faussigni » encre et aquarelle sur papier.

    En page 9, un document  présente l’usage du graphomètre (Déclaration de Philippe Danfrie, Paris, 1597)

    Le temps de Jean de Beins (p11) est « saturé par les Guerres de Religions (1562-1598) prolongées dans les Alpes par un conflit ouvert entre Savoie et Espagne ».

    En résumé, au service du roi, l’ingénieur Beins va participer à fortifier certains sites au début de sa carrière qu’il lui faudra démolir dans sa fin de vie de peur qu’ils ne passent entre les mains protestantes, le roi ayant entre temps choisi une autre messe…

    Au moins restent les cartes.

     Et nous les observons avec grand intérêt !

     

                                        Sylvie Neidinger

    jean de beins,graphomètre,musee de l'évêché,#isère,perrine camus,bnf,isabelle lazier,british librairy,stéphane gal,grenoble

     

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/11/30/un-original-de-l-edit-de-nantes-visible-au-musee-dauphonois-288103.html

     

            Rubrique #Protestantisme

  • Expo Chrétiens d'Orient à l'Institut du Monde Arabe: malaise (1/2)

    Imprimer

    La visite de l'expo Chrétiens d'Orient à l'IMA (Paris)  qui s'annonçait "intéressante" a viré à l'aigre me concernant. paris,jean nouvel,expo chrétiens d'orient 2000 ans d'histoire,chrétiens arabes,maronites,arméniens,coptes,ptah,egypte,sadate,charbel,turquie,syriaques,chaldéens

    1- Elle fait cruellement ressentir un immense problème : il aura donc fallu attendre ...30 ans pour que l'Institut du monde arabe parle des chrétiens arabes!

    Le mode de fonctionnement de cette institution était au départ basé sur une contribution de divers pays arabes carrément réclamée par la France. Il ne fallait pas  froisser certains contributeurs?

    Un dparis,jean nouvel,expo chrétiens d'orient 2000 ans d'histoire,chrétiens arabes,maronites,arméniens,coptes,ptah,egypte,sadate,charbel,turquie,syriaques,chaldéensocument vidéo m'a particulièrement intéressée. L'extraordinaire exhumation filmée de la dépouille de Saint Charbel.

    (extraordinaire mais ô combien bizarre dans ce rapport à la mort!)  L'observateur plonge dans des scènes du registre de la dévotion absolue et de la croyance par une communauté qui littéralement sort une dépouille de sa tombe.

    D'autres pièces archéologiques (de la Syrie chrétienne, Jérusalem, Jordanie, Egypte, et des pays non arabes Arménie,  Turquie etc..) sont intéressantes.

    2- Cette expo qui se tient encore deux semaines jusqu'au 14 janvier attire les foules. Mais elle est située dans quelques pièces étroites et tortueuses. Laissant un sentiment d'étouffement.

    ...Petite colère de constater que ce bâtiment construit à neuf par Jean Nouvel sur un parvis, à coup de millions  n'a même pas prévu une salle d'expo digne de ce nom! L'architecte Nouvel  n'est pas en cause. Il a suivi un cahier des charges.

    Le visiteur qui ressort à l'air libre  dans cette.... immense cour /parvis/espace perdu, après avoir été coincé comme une sardine à l'expo, peut affirmer que quelque chose ne tourne pas rond dans le bâti.

    Pour comparer, à Genève, les expos au sous-sol du Musée Tavel sont à l'étroit. . Mais...le bâtiment date du moyen-âge. Ici, dans le Paris des années 80 on pouvait mieux construire avec autant de moyens...

    3-J'ai éprouvé au final une colère encore plus grande sur la situation ACTUELLE des chrétiens orientaux. C'est l'objet du prochain article.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

     

     à suivre...

     

  • Meilleurs voeux de bonne année du calendrier 2018

    Imprimer

    Tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An en même temps !

    Rappel: le calendrier dont nous fêtons internationalement le renouvellement annuel se base sur la naissance du Christ pour la date initiale. Le compte est souvent ainsi mentionné : après ou avant JC

    Il est une observation du cycle des astres donc des saisons.

    D'autres, par exemple les musulmans, les chinois. fonctionnent sur un autre rapport au temps, un autre rapport au ciel.

    Notre calendrier julien est une adaptation par Jules César du calendrier égyptien.

    Et corrigé par Grégoire d'où le terme grégorien.

    Lire une histoire du calendrier.

    "Au fil du temps les peuples ont adapté les calendriers à leurs usages, leurs coutumes et leurs besoins, par exemple tous les pays ne fêtent pas le Nouvel An au même moment.

    Il existe 3 types de calendrier (je cite)

    • le calendrier lunaire : il suit les phases de la lune, 354 jours répartis en 12 mois (calendrier musulman) ;
    • le calendrier solaire : basé sur les saisons, 365 jours répartis en 12 mois ( calendrier julien et grégorien) ;
    • le calendrier luni-solaire : mélange des 2, donc 365 jours, mais les mois coïncident avec la lunaison (calendrier chinois)."

    Ici une autre  histoire du calendrier.

    Je vous souhaite tout le bien que vous vous souhaitez à vous-même et à vos proches.

    Joie et bonne santé en 2018.

     

                                   Sylvie, blog Neidinger

     

    https://www.swissinfo.ch/fre/la-foule-dans-les-rues-en-suisse-pour-le-nouvel-an/43791436

  • TRUMP allume le feu au Proche-Orient

    Imprimer

    Le cirque mortifère du clown Trump,  président grotesque d'une Amérique en totale  déperdition continue.

    Il lance une bombe dans un contexte enflammé.

    Réprobation internationale.

    Jérusalem, trois fois sainte, universelle et sacrée. Ville des Trois monothéismes.

    Les USA à force de trumperies  sont en passe de perdre toute crédibilité internationale dans leur volonté d'être un acteur "peace maker"incontournable.

    Et probablement perdre le crédit de "pays négociateur".

    Un négociateur international doit toujours être garant du droit international par principe.

    Sur le terrain, des morts prévisibles. 

    Si une intifada démarre, des morts palestiniens et israéliens directement imputables à ce Donald.

    Une décision qui va à l'encontre du droit international ds résolutions onusiennes.

     

                                                                Sylvie Neidinger

                                                            

  • L'unique original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes encore visible au Musée Dauphinois de Grenoble. Se dépêcher.

    Imprimer

    Il faut se précipiter au Musée Dauphinois, expo Lesdiguières et grimper la Bastille si l'on veut avoir sous les yeux un original du célèbre Edit de Nantes qui porte la signature de Henri IV.

    L'unique original, rescapé de l'histoire, de la partie du texte qui concerne précisément les  "clauses secrètes"de cet acte juridique. protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

    Se précipiter avant le changement prochain par un fac-similé.

    La pièce originale va en effet réintégrer ses pénates  protectrices aux Archives Départementales de l'Isère.

    Les protestants dauphinois sont en véritable renaissance historique. Ils se penchent sur leur passé. Et pas simplement autour de la célébration du demi-millénaire.

    Rappel: les Farel, Fazy, Eynard, bien connus des genevois (plus que des dauphinois...) sont bien des "locaux"dauphinois !

    Un renaissance grâce au  travail de fond de deux personnalités compétentes.

    Le travail scientifique de Stéphane Gal du Laboratoire Historique de Recherche de Rhône-Alpes. Dont la recherche fait ressortir l'impact du dernier connétable de France, Lesdiguières Il en publie un ouvrage édité aux PUG Issu du même milieu culturel que Farel, le gapençais.

    Le travail de recherche autour du protestantisme réalisé par le très enthousiaste  François Boulet.

    L'expo du Musée est une magnifique ...conséquence de ce travail intellectuel réalisé en amont.

                                                                        Sylvie Neidinger

     

    La signature originale de Henri IV sur cet unique exemplaire original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes.

    protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

     

     crédit images Sylvie Neidinger

                                                    

                                                           Rubrique #Protestantisme

     

  • Mme Guyon, mystique et politique à la Cour de Versailles

    Imprimer

    En cette période de  féminisme exacerbé, souvent exagéré (cf: l'ignoble écriture dite inclusive) une femme du 17ème siècle a les honneurs à Genève d'un colloque de 3 jours, du jeudi 23 (aujourd'hui ) au samedi 25 ! C'est à l'occasion de son tricentenaire.

    L'entrée, à l'Uni-bastion en est gratuite. C'est organisé par la  Faculté de Théologie.

    Car Jeanne-Marie Bouvier de la Motte dite Madame Guyon fut un penseur de la mystique religieuse de premier  plan. Une "célèbre inconnue " du Grand Siècle.

    ( j'ai choisis d'écrire un penseur, au neutre, pour exprimer cette fonction  . Nota "penseuse" est présent dans certains dictionnaires avec toutefois  la mention "peu usité" )

    Du" piétisme" catholique, l'exact pendant semble -t-il du"quiétisme. protestantpiétisme,mystique,genève,#blogneidinger,quiétisme,mme guyon

    Son lien avec Genève? Elle y séjourna :
      A trente-deux ans la riche veuve part pour Genève en se détachant de tous biens : « Je donnai dès Paris … tout l'argent que j'avais … Je n'avais ni cassette fermant à clef, ni bourse. » A Gex, proche de Genève, on lui propose l'engagement et la supériorité des Nouvelles Catholiques, religieuses chargées d’élever des filles d’origine protestante, mais elle refuse car « certaines abjurations et certains détours ne me plaisaient pas ». 
      « Dépouillée de tout, sans assurance et sans aucuns papiers, sans peine et sans aucun souci de l'avenir », elle compose à Thonon les Torrents : « Cela coulait comme du fond et ne passait point par ma tête. Je n'étais pas encore accoutumée à cette manière d'écrire … Je passais quelquefois les jours sans qu'il me fût possible de prononcer une parole ». Elle découvre une autre manière de converser avec son confesseur le P. Lacombe : « J’apprenais son état tel que je le ressentais, puis incontinent je sentais qu’il était rentré dans l’état où Dieu le voulait … Peu à peu je fus réduite à ne lui parler qu'en silence. » Cette autre manière s’étend à des proches. Suivent des séjours fructueux à Turin, capitale du royaume de Savoie-Piémont, et à Verceil (Vercelli) pendant près d’une année, puis, de retour en France, à Grenoble. Agée de trente-huit ans, elle revient à Paris en juillet 1686, peu avant la chute du quiétiste espagnol Molinos en 1685 suivi de sa condamnation romaine (décret de l'Index porté le 22 novembre 1689).

     

    Le programme du colloque est sur le site !

    Petit choix

    Jeudi 23 : Versailles au miroir de Grenoble : invariants et évolutions d'une mystique engagée par Ghislain Waterlot de l'Université de Genève suivi d'un moment musical . Cantiques spirituels de Mme Guyon sur les airs  e Lully.

    Vendredi 24 novembre : La séduction du langage mystique ou l'affirmation d'une nouvelle féminité à la Cour

    Samedi 25 L'éducation de la sensibilité dans l'expérience de la religiosité guyonienne dans le roman psychologique de Karl Philipp Moritz Anton Reiser

    Beau programme.

    Les intervenants viennent du monde entier, de Beyrouth à Copenhague en passant par Berlin et Chicago.

    Pas mal pour cette intellectuelle paradoxalement totalement inconnue du grand public (dont je fais partie, c'est une découverte...)

     

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Penseuse  la terminologie existe bien  dans certains dictionnaires,  pas tous ! Une terminologie traditionnellement "peu usitée" mais effectivement en usage dans la langue

    piétisme,mystique,genève,#blogneidinger,quiétisme,mme guyon

     

     

    (crédit images capture d'écran wiki, site en lien)

  • Russes blancs d'Ugine ressoudés autour de l'église orthodoxe restaurée

    Imprimer

    Il m'a été donné de rencontrer en octobre 2017 dernier  une dame d'une grande distinction, si douce, si calme, si ferme. Dans le fil de la conversation, elle me dit être descendante de Russes.

    En l'occurrence de russes blancs.

    Cette expression initialement péjorative fut attribuée par les bolcheviks dits "rouges" à ceux qui refusèrent la nouvelle réalité historique. Particulièrement  les opposants monarchistes à la néo Russie soviétique. Les partisans du Tsar et  de la Russie Impériale, qui émigrèrent en masse.  

    Le terme peut également désigner par extension les descendants des premiers émigrés.

    Ce  thème est actuellement à la pointe de l'actualité avec l'anniversaire de la révolution bolchevik il y a pile un siècle. Des événements  qui allaient marquer l'histoire mondiale. A commencer par l'histoire des propres habitants du pays, de Moscou à Vladivostok.

    C'était la première fois que je rencontrais une descendante de cette communauté.

    Bien évidemment  tout visiteur de la cathédrale orthodoxe de Nice, une de plus importantes hors de Russie, de la magnifique église de Genève prend connaissance de l'importante diaspora des  Russes blancs. On les disait  tous "chauffeurs de taxis" ....En réalité, tout métier fut bon à prendre quand il s'est agi de survivre économiquement et refonder une autre vie, ailleurs...

                        L'EGLISE D'UGINE ET SON ICONOSTASE ISSUE DU NAVIRE KRONSTADT QUI EVACUA LA CRIMEE!

    Le parcours de ma très sympathique interlocutrice est lui plus... alpin, savoyard.

    Elle évoque   la communauté d'Ugine  (dont ses parents n'étaient pas issus) en cours de renaissance autour de la restauration de l'église et d'une association active.

     Les Aciéries  du bord de l'Arly avaient  fait venir  de 1923 à 1931 jusqu'à 2500 russes, leur proposant  un logement et un contrat de travail.

    La plupart étaient des militaires qui se sont disciplinés dans de nouveaux métiers pénibles.

     (site Sabaudia) "Ils nourrissent l’espoir de repartir bientôt se battre contre un régime qui ne devrait pas durer et ils vont former une communauté vivante et très présente à Ugine. Très vite sont créés une école pour enseigner le russe aux enfants, un cercle, une bibliothèque, une école de musique et de danse, un orchestre, une troupe de théâtre. Mais avant tout, les Russes demandent à la direction de l’usine un local pour installer une église. Installée dans un modeste hangar en bois, le long de la route peu avant l’entrée des gorges de l’Arly, cette église sera consacrée le 19 décembre 1926. Les fidèles y ont installé tout le mobilier liturgique conformément à la tradition orthodoxe. Seule manque l’iconostase, des draps blancs la remplacent. Quelques années plus tard, une iconostase arrive à Ugine. Elle a une histoire qui fait d’elle une véritable relique. Elle provient de la chapelle du plus gros bateau de l’escadre de la mer Noir, le Kronstadt, qui a participé à l’évacuation de Crimée en 1920. Ce bateau sera ensuite dirigé vers Bizerte avec d’autres bâtiments militaires et les 6000 hommes de la marine de guerre de la mer Noire. Les Russes vont recréer une école navale à Bizerte dans un fort dominant la ville. L’iconostase sera transférée du Kronstadt dans la casemate servant de chapelle. Lorsque l’école fermera ses portes en 1925, l’iconostase sera préservée, puis transportée plus tard à Ugine dans des circonstances que nous ignorons pour le moment."

                                             SAINT ALEXIS D'UGINE 

     Autre caractéristique de ce lieu: son premier prêtre permanent (de 1930 à 1934) Alexis Medvedkov  (martyrisé par les bolcheviks avant de rejoindre l'Estonie puis la France) a été canonisé, désormais Saint Alexis d'Ugine.

    (site Sabaudia) " Il est mort d’un cancer généralisé le 22 août 1934. Vingt deux ans plus tard, lors du déplacement du cimetière d’Ugine, son corps a été exhumé absolument intact. Il a alors été transféré dans la Crypte de l’église du cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois. Il a été canonisé en janvier 2004 par le patriarcat de Constantinople. Il repose définitivement depuis novembre 2004 au monastère Notre-Dame de Toute Protection à Bussy-en-Othe. Il est vénéré sous le nom de Saint Alexis d’Ugine."

                          RENAISSANCE DES MURS, RENAISSANCE CULTUELLE,  RENAISSANCE CULTURELLE

     L'histoire de la renaissance du lieu est originale.

    La première génération a complètement disparu.

    Un certain Bruno Giraudy, non orthodoxe s'est pris d'affection pour ce local en décrépitude, ancien hangar en bord de route.russes blancs,#russie,eglise orthodoxe d'ugine,révolution bolchevic,1917,diaspora,saint¬alexis d'ugine,#blogneidinger

    Parce qu'il avait un copain d'enfance russe. De fil en aiguille, la communauté se ressoude. La troisième génération fait revivre le lieu après un quasi abandon.

    A savoir, il ne reste qu'une trentaine de familles sur les 2500 individus d'origine.

    Pour revenir à ma charmante interlocutrice, je lui demande si ses soeurs et frères éventuels sont tout autant concernés qu'elle par ses racines russes.

    La réponse est non. 

    Deux attitudes tout aussi respectables co-existent.

    L'une des deux soeurs semble non concernée par son passé. L'autre non seulement s'est intéressée à l'église d'Ugine et son association  mais elle a visité cette Russie familiale à la découverte des lieux d'origine.

    En véritable voyage pèlerinage de  retour aux sources.

    A Ugine, le rite orthodoxe revit principalement  lors des périodes religieuses majeures de Noël et de Pâques.

    Avec probablement  plus de langue française lors de l'office et moins de slavon liturgique (? ), cette langue issue du vieux slave... 

    3ème, voire 4ème  génération oblige!

                                                                                                    Sylvie Neidinger

     

    *Association " la Communauté Russe et Ugine "
    chez Bruno Giraudy,
    2323 route de la Cry, 74920 Combloux

    e-mail : bgiraudy@aol.com

    * Elisa Jaffrennou et Bruno Giraudy, Les Russes d’Ugine et l’église orthodoxe Saint-Nicolas, Beaufixe, 128 p., 60 photos, 25 euro.russes blancs,#russie,eglise orthodoxe d'ugine,révolution bolchevic,1917,diaspora,saint¬alexis d'ugine,#blogneidinger

     

     

     

     crédit images captures d'écran  du site web  cité en lienhttp://www.savoie-archives.fr/archives73/dossiers_sabaudia/russes-d-ugine/images/Image7.gif