VOCABULARIA, vie des mots

  • Double coucher de soleil simultané Ouest Est à Grenoble !

    Un extraordinaire phénomène naturel  était observable le trois  juillet dernier après 21H  à Grenoble: un double coucher de soleil simultané à l’ouest (certes) et en même temps à l’est !#belledonne,#grenoble,#chamrousse,double coucher de soleil,jo 1968,tour perret,parc mistral

    Les faits: 

    A  l’Anneau de vitesse   du Parc Paul-Mistral  (pour revisiter les sites des Jeux Olympiques d'hiver de 1968) la soirée fut mémorable.

    Un magnifique coucher de soleil s’offrait au regard très classiquement  en direction de l’ouest. (photo 1, avec  la Tour Perret)

    Avec  dans le champ de vision la Tour Perret  installée dans le même parc. Un  monument historique classé car premier du genre en béton armé, construit pour l’Exposition internationale de la houille blanche de 1925.

    La surprise totale en tournant la tête à l’opposé, côté Belledonne fut d’observer ce qui s’apparentait à un coucher de soleil parallèle !!!!

    En miroir serait le terme plus exact.

    Explications:

    L'étymologie des lieux est parlante : "champs" "roux" et toutes explications non contradictoires entre elles: lire l' Etymologie de Chamrousse.

    #belledonne,#grenoble,#chamrousse,double coucher de soleil,jo 1968,tour perret,parc mistralSkieurs et randonneurs savent parfaitement que  le soir, les rayons du couchant trouvent une voie de passage entre Vercors et Chartreuse lesquels  par cette trouée viennent taper sur le massif de Belledonne, larder le bien nommé  toponyme Chamrousse de  caresses.

    Une lumière rouge inonde alors le site.

    Mais le trois juillet dernier, le phénomène naturel   était d’une ampleur plus exceptionnelle.

    En ce soir d’été, les rayons rasants du soleil qui fuyaient à l’ouest n’atteignaient pas les pentes enneigées comme en hiver, les chaumes d'été mais un nuage positionné juste au dessus du massif.

    Le nuage par principe... humide  offrait  alors un formidable écran pour cette illusion de coucher de soleil simultané à l’est !

    On peut dès lors ajouter dans les étymologies probables liées  à Chamrousse ce phénomène naturel et rare.

    Sublime Belledonne. Là aussi, sa "beauté" est  inscrite dans son... étymologie depuis des temps immémoriaux ! 

                                                        Sylvie #belledonne,#grenoble,#chamrousse,double coucher de soleil,jo 1968,tour perret,parc mistral

    *Les JO de 68 eurent lieu dans la station de Chamrousse le berceau du  ski alpin francais par un certain Henri Duhamel.

    *Ici, coucher de soleil à l'est sur Belledonne, vu depuis l'anneau de vitesse :

     

     

    #belledonne,#grenoble,#chamrousse,double coucher de soleil,jo 1968,tour perret,parc mistral

     

     

    images @neidinger
    #belledonne,#grenoble,#chamrousse,double coucher de soleil,jo 1968,tour perret,parc mistral

  • Par contre, disait Jean Calvin. En revanche...

    Attention à l'usage de l'expression "par contre". Un puriste pourra relever que vous ne parlez pas français!

    Vous vous creusez la tête. Aurions-nous affaire à un oxymore? Soit deux mots de sens contradictoire. Il serait dès lors  écrit  "pour contre"', ce qui n'est pas le cas.

    Très étonnant, Jean Calvin et Voltaire s'invitent au débat. L'attestation écrite de la locution adverbiale "par contre" se rencontre en effet pour la première fois en langue française  au XVIème siècle dans les écrits du théologien protestant.

    A la même époque la langue anglaise traduisait sans souci le latin "per contra" et "per contro." L'expression "par contre" était donc  usitée dans le langage  commercial, celui des contrats écrits. Ce qui n'est pas étonnant vu de Genève!

    Voltaire voulait qu'elle y restât. La polémique fit donc réagir Voltaire mais aussi Gide, Grévisse, les Académies successives...

    Les puriste réclament plutôt  l'usage de la terminologie  "en revanche" en substitution....

    Sophie Viguier titulaire d'un blog dédié donne sa réponse  synthétique. Selon elle, "par contre" n'est effectivement pas en odeur de sainteté. Mais bien en usage. La correctrice  a même la perspicacité de  souligner que  les deux expressions adverbiales ne sont pas strictement interchangeables. Elles renvoient à des contextes sémantiques légèrement différents.

    Son analyse tend toutefois à montrer  que "par contre" serait  plutôt pessimiste et "en revanche" optimiste. Pas sûr..

    Le débat reste ouvert sur ce point: une "revanche" n'est pas si optimiste que cela! Car issue de la lignée lexicale de la  vengeance. La "re-venge" étant une vendetta. Pas si paisible que cela, effectivement.

    Nous avons ici un usage de la langue comme terrible marqueur social dixit le Larousse :"Employer la locution « par contre » ne constitue pas une faute, puisqu’elle est admise dans le registre courant. Pour clore le débat, nous nous rangeons à l’avis de Larousse. Il est recommandé d’employer « en revanche » dans l’expression soignée – on dit aussi « la langue surveillée » – en particulier à l’écrit. Vous l’aurez compris, la querelle n’est pas d’ordre linguistique, mais social ; il s’agit moins d’une question de grammaire que de style. La langue française, perçue comme extrêmement rigide, offre parfois des espaces de liberté. Ce serait dommage de ne pas en profiter ! (scf Sandrine Campese)"

    A l'heure où dans le tram, on peut entendre en 2019 de charmantes jeunes filles se répondre " je m'en bats les coui...s" , se voir interdire le  "par contre"en usage depuis plusieurs siècles pour motif de parler "correctement " en français "soigné" ou "surveillé" (dixit le Larousse) est... en  revanche plutôt suranné! Juste décalé. 

    J'utilise régulièrement l'expression "par contre"  inscrite dans la langue par  Jean Calvin. Ce, sans avoir la désastreuse impression de mal parler le français!

    Remarque. La langue n'est pas rigide mais bien l'usage que certains en font (les dénommés puristes)

    Une ridicule tempête dans un verre d'eau...parisien?

                                                                                      Sylvie Neidinger

     

                                                   RUBRIQUE VOCABULARIA, VIE DES MOTS

  • La moustache de Macron

    Sémiologie. "Nous sommes à l'hémistiche du quinquennat" affirmait sérieusement Emmanuel Macron le 17 septembre dernier. Encore  un abus de poudre de perlinpimpin !

    macron,méprisant,jupiter,theâtre #macron,hémistiche

    A vrai dire, Macron An II a fait des efforts de langage.

    Les phrases méprisantes qui heurtèrent directement  la population dans la phase ouvertement -et sans rire- qualifiée de jupitérienne-  semblent avoir  disparu.

    Elles restent toutefois  comme traces sur les slogans écrits des Gilets Jaunes. Et impriment au fer rouge les mémoires, définitivement  entrées dans l'histoire et objets de livres.

    Pas d'arrogance directe ici. Mais tout de même, on peut se questionner sur le langage littéraire de la cuisine poétique du vers appliqué au réel politique.

    De facto au lieu de dire " à mi-quinquennat" dire "à l'hémistiche" questionne.

    Tout simplement parce que  peu dans la population française -à qui le message est adressé -ne vont comprendre. Est-ce prendre les gens pour des idiots, indirectement?

    Cet usage d'un vocabulaire précieux et suranné par Macron a déjà été noté. 

    C'est juste gênant par l'effet de distance (effet de  morgue implicite)

    C'est juste gênant car il renvoie à l'univers du théâtre, certes celui qu'il partage avec son ancienne prof de... théâtre, son épouse Brigitte. (C'est donc une affaire de vie privée?)

                                              Mais THEATRE.

    Or la fonction politique qui est une représentation symbolique du peuple ne peut être assimilée à un théâtre. 

    Par son vote, un citoyen confie  une parcelle de lui-même et de sa vie réelle à celui qui le représente pour un bon usage de gestion de la vie publique.

    Hémistiche :  "Pour le comprendre, il faut faire appel à nos souvenirs d’élève. Et plus précisément à nos cours de poésie. Le mot est emprunté au bas latin hemistichium, lui-même issu du grec hêmistikhion. Un terme composé de hémi «à demi» et stichos «ligne, vers». Ainsi, l’«hémistiche» désigne la «moitié d’un vers alexandrin réparti en deux mesures rythmiques de chaque côté de la césure», lit-on sur le site du Trésor de la langue française.

    Rappelons que l’alexandrin est un terme qui apparaît au XIIe siècle dans une poésie «épique», le Roman d’Alexandre, ainsi que le raconte Elsa Marpeau dans son article «Vers». «Ce vers va devenir le mètre de référence du théâtre, en particulier dans l’âge dit ‘‘classique’’.» À cette époque, l’alexandrin a une «structure régulière, déterminée par un rythme binaire»: composé de douze syllabes, «usuellement divisées en deux groupes de six syllabes, nommés hémistiches et coupés par une césure». Cette dernière tombe sur la sixième syllabe."

                                     LANGAGE DE PRECIEUX RIDICULE

    Clairement entre le langage vulgaire, en roue libre parfois immonde  de Donald Trump (qui traite ceux qu'il n'aime pas carrément  de pourriture humaine!) et la préciosité, on choisit la préciosité macroniste.

    Cette façon croquignolesque de parler tient de son choix de langage. il assume à 100%

    Un ouvrage a été publié: parlez-vous le Macron?

    Cette façon de s'adresser à la population en termes volontairement abscons reste toutefois surprenante. Elle témoigne d'un narcissisme aigu et professoral genre" les pt'its gars vous n'avez qu'à plonger dans les dictionnaires pour comprendre le langage châtié dont j'usite, sacrebleu"

    Cette mise à distance lui est probablement nécessaire. Est-elle utile exprimée en ces termes "perchés" ?

    Théâtre Louis XIV un tantinet suranné,  à la perruque parfumée, en haut de chausse face à la télé-réalité vulgairissime: en tout état de cause, on préfère sans conteste  la poésie au langage populiste violent, ce  vent mauvais qui souffle actuellement à outrance!

    Le Président Macron a eu raison en tous cas d'abandonner le second registre de sa période Macron 1 (avant la césure de l'hémistiche...)

    Enfin annoncer " je suis à mi-pacours" au lieu d'une déclamation pour étudiant de lettres...serait pas mal aussi en termes de connection au réel de la vraie vie de la population: ce pourquoi Macron a été élu!

    Moustache.

     

                                                            Sylvie Neidinger

  • Donald Trump se dit victime d'un "lynchage". Malaise

    Un président des USA ne devrait pas employer ce vocabulaire ! 

    Le terme rappelle un sombre passé et ouvre des vannes dangereuses en raison de la position de N°1 de celui qui s'exprime.

    Les réactions indignées ont fusé. "C’est un mot qu’aucun président ne devrait utiliser pour lui-même”, a réagi le démocrate James Clyburn sur CNN. “Je viens du Sud. Je connais l’histoire de ce mot. C’est un mot qu’il faut utiliser avec beaucoup, beaucoup de prudence”.

    Certains  commentaires agacés proviennent aussi des rangs républicains : " le choix de mots du président est «déplorable, compte tenu de l’histoire de notre pays, je ne comparerais pas ça à un lynchage», a dit Mitch McConnell, leader de la majorité républicaine au Sénat.

    Vocabularia- Le  terme de lynchage  provient du nom propre d'un certain Charles Lynch.

    (wiki)"Durant l'intense période de contestations contre le régime colonial qui précéda la guerre d'indépendance des États-Unis, un certain Charles Lynch (1736-1796), « patriote » de l'État de Virginie, décida de réformer la façon dont la justice était appliquée dans sa région.Juge de paix, il instaura des procès expéditifs menant parfois à des exécutions sommaires à l'encontre des défenseurs de la donald #trump,lynchage,usa,sud profondcouronne britannique. Il réunissait la cour, recrutait les jurés et présidait à l'exécution. La loi de Lynch » se répandit dans les territoires de l'Ouest américain et s'y développa jusqu'à l'établissement et la consolidation de l'État de droit. Lynch devint par la suite sénateur.Vers 1837, la « loi de Lynch » donna naissance au mot « lynchage »  où, en dépit des lois qui les protégeaient, des noirs furent poursuivis par des comités de vigilance, qui donneront naissance au Ku Klux Klan. Dans le Sud des États-Unis, le mépris de règles de procédure considérées comme favorables aux criminels est renforcé par l'hostilité au gouvernement fédéral."

    En roue libre, Tweeto-Trump n'a pas hésité à employer le vocabulaire du meurtre raciste du Sud profond par pendaison pour lui-même comme ...victime. C'est détonnant. (Il réagit à son affaire ukrainienne et l'enquête pour empeachment)

    Or, Donald Trump n'a PAS récusé le soutien à son élection par  David Duke extrémiste de droite qui fut chef du KKK et de ses sinistres cagoules.

    Au point de cette réaction de Marco Rubio, républicain " nous ne pouvons pas être un parti qui désigne  quelqu'un qui refuse de condamner les tenants de la suprêmatie blanche et du Ku Klux Klan."

    Le propre père du promoteur milliardaire avait des liens avérés avec le Ku Klux Klan. Mais il est vrai que son père, ce n'est pas lui.

    Enfin lors des événements de Charlottesville (Virginie) Trump avait refusé de se positionner et  de dénoncer  les néo-nazis, suprémacistes blancs, Alt Right et...KKK présents. Malaise.

    Le poids des mots, le choc des images. Mentales aussi...

    Cet usage du vocabulaire "lynchage" par le Président des Etats-Unis est probablement indécent.

                                                                                Sylvie Neidinger

     

    Suite :Donald Trump traite de "pourriture humaine" ceux qui s'opposent à lui. ! Triste démocratie, 

  • Canicule: une étymologie astronomique en chaleur

    La canicule lorsqu'elle lance sa morsure  touche les organismes vivants.

    Pour autant sa définition vient de très loin: du ciel.

    Constellation de la Canicule en vrai.

    En cette période du 24 juillet au 25 août le Soleil et Sirius se lèvent ensemble.

    Or, l'étoile Sirius- la plus brillante de la constellation du Grand Chien (canis major) après le soleil- est  également nommée canis. La plus proche.

    Les dictionnaires donnent une origine latine et comme définition "petite chienne" 

    Franchement pas  d'accord ici avec les lexicologues dont le très sérieux CNRTL.

    Cani/cula  ne semble absolument pas signifier "petite chienne "mais littéralement chienne/cul.

    Cela peut parfaitement signifier en latin de fortes...chaleurs comme métaphore !

    Le politiquement correct serait-il passé par ces détours ? 

    Cet été 2019,  la constellation canine  qui agite le ciel est bien en chaleur....

     

                                                 Sylvie Neidinger  

     Pas de définition "petite chienne " dans dictionnaire latin/français Félix Gaffiot, revu et corrigé sous la direction de Gérard Gréco (2016) .

    #canicule,constellation de la cznicule,etymologie,cnrtl,definition

                        

     

    Capture.JPG

    canicule étymologie.JPG

     

    constell.JPG

  • Une affaire de...corneculs, dit Castaner

    Si le ministre de l'intérieur Castaner  le dit... 

    Il affirme ce dimanche 10 février que "Les enregistrements d'Alexandre Benalla constituent « plus une affaire de corneculs qu’une affaire de James Bond »

    On valide à 100%. TOUS les protagonistes de cette affaire d'Etat  sont  bien des Corneculs. Ou Corne-culs. Les deux écritures se valent.

    Mais qui ne font rire personne contrairement à la définition hilare.

    Certainement pas rire la Justice ni la Commission du Sénat (excellent Philppe Bas)

    Ni ceux qui considèrent le dossier Benalla comme une affaire d'Etat autour de ce que le président Macron a choisi comme organisation personnelle de l'Elysée.

    "Cornes au cul, vive le Père Ubu ! "disait ...Jarry.

    Ubu Roi. Hubris, aussi...

                                                          Sylvie Neidinger

     

     C'est à la fois une affaire Cornecul ET James Bond, vu l'implication de A Benalla qui a bien évidemment menti devant le Sénat . Ce qui est illégal.
    Corne culs.GIF

     

     

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2019/02/09/rappel-quand-e-macron-demandait-de-l-indulgence-pour-a-benal-297226.html

     

    http://www.bvoltaire.fr/castaner-progresse-il-reconnait-enfin-lultra-gauche-dans-les-violences-et-du-cornecul-dans-laffaire-benalla/

     

    https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/benalla-2-2-millions-d-euros-pour-des-contrats-avec-un-oligarque-russe-proche-de-poutine-7796517123

  • L'expression "que dalle", "crever la dalle"

    Avoir la dalle, crever la dalle, que dalle, manger un casse-dalle. 

    Parole de Gilet Jaune :"Il y a sans cesse des augmentations faramineuses et là-haut, ils s’en mettent plein les poches, ils appellent ça l’optimisation fiscale. Mais moi, peste un artisan boulanger, je n’ai pas envie que ma mère elle crève la dalle avant sa mort"

    Mais d'où vient cette expression à caractère privatif, de manque (équivalent de "avoir faim") et supposée argotique?

    La page scientifique du CNRTL dédiée   est renseignée...que dalle. Pas grand chose à se mettre sous la dent de ce côté.

    Les chercheurs en vocabulaire de l'université de Nancy sont plus que prudents car sans certitudes "Étymol. et Hist. 1829 je n'entrave que le dail (d'apr. Esn.); 1884 que dal (ibid.). Orig. obsc.; un rattachement à dalle (FEW t. 15, 2, p. 50b) s'explique difficilement du point de vue sémantique. Bbg. George (K. E. M.). Formules de négation et de refus en fr. pop. et arg. Fr. mod. 1970, t. 38, p. 309.

     Le canadien Martin Francoeur qui se dit " passionné de langue française"a établi une synthèse fort intéressante  des possibles.

    Certains évoquent le thaler, petite monnaie d'argent du saint Empire Romain germanique (à l'origine de l'expression dollar) devenue sans valeur. Avoir un thaler en poche signifierait n'avoir rien "que thal" ou "que daaler"pour "que dalle" ? Pas attesté non plus.

    Claude Duneton dans  La puce à l'oreille  son anthologie des expressions populaires proclame l'expression liée au romani, langue tzigane ( qui comprend une expression proche "dail").Valoir que dalle Contrairement à ce que beaucoup pensent, «dalle » ne vient pas de la pièce flamande, le daaler, devenu en argot « dalle ». Une dalle désignait en 1835 un écu de 5 francs ! Ce n'était pas rien que 5 francs à l'époque (au moins l'équivalent de 30 €), et pour un argotier déjà une coquette somme. [...] En réalité, « que dalle » vient du romani « dail » ou « dal », qui signifie « rien du tout ».

    Mais cela ne suffit pas. La langue romani a pu elle aussi intégrer du vocabulaire autre. L'histoire des langues et leurs interactions reste complexe. Trop rapide comme lien.

                          DALLE, DALOT UNE GOUTTIERE POUR FLUIDES

     Pourquoi faire complexe quand  on peut faire simple...

    Ceux qui ne voient pas  le lien entre la pierre dalle et l'expression devraient se frotter les yeux. Et mieux  observer le réel.  En passant par l'expression dalot ou le très significatif  daleau attestée déjà au XVIème siècle.

     Dans l'architecture rurale,  l'évier du temps passé peut se  nommer la pile (en Provence) ou ailleurs la  dalle: une pierre plate percée liée à l'eau à écoulement, à la  disparition...

    Dans le sud ouest  la dalle est une gouttière de toit. Un passage pour l'eau.

    L'expression un dalot ou daleau   offre plusieurs  significations.

    En génie maritime, le dalot est un trou, un écoulement, un petit canal recouvert d'une dalle sur la partie supérieure du navire.

    Un évier, un canal  destiné à l'écoulement des eaux usées, le  tuyau de descente des eaux de pluie à partir des gouttières d'un bâtiment.

    Une notion de verticalité en direction du bas. Au Canada francophone en plus le dalot est un linge ou un doigtier pour protéger un doigt malade (une poupée)

     Le  rapprochement d'un élément d'architecture avec le gosier humain va  donner à  l'expression un caractère ... argotique :"il aime à se rincer le dalot"

    Au final être un "dalleux", "avoir la dalle" est lié au manque dans le circuit  vertical...le gosier. L'expression attestée au XVIème siècle, est donc issue de l'architecture et bien de la langue française.CQFD.

    Un problème de fluide, de liquidités, d'absence de liquidités...

                                                  Sylvie Neidinger

     

    Alors, le CNRTL va-t-il mieux renseigner l'expression pas si absconse désormais ?

     

  • Indulgence: vocabularia du macronisme

    Face à l'affaire Benalla ,scandale d'Etat, le président Macron défend son ( ....son quoi au fait?) collaborateur direct   bec et ongles.

    Le 24 juillet avec sa provocation "qu'ils viennent me chercher"....

     Ils sont venus ! Sous forme de Gilets Jaunes.

    Le 6 novembre dernier il réclame de ...l'indulgence pour le même Benalla. 

    Le  président, juge et partie, évoque une ...excitation collective. Il a lui même beaucoup.... d'indulgence pour ce personnage: "On a peut-être perdu l'esprit de mesure", juge-t-il, fustigeant "l'emballement" créé par l'affaire. Emmanuel Macron va même jusqu'à réclamer… "de l'indulgence", à l'égard "de tous ceux qui se sont emportés, ont dit des choses peut-être excessives y compris contre [lui] à l'époque", mais aussi d'Alexandre Benalla : "Il a fait des fautes. Est-ce qu'il mérite d'être traité comme le plus grand criminel en liberté, je ne suis pas sûr", plaide le président (l'Express)

                                                NOTION CHRISTIQUE

    Indulgence est une notion du vocabulaire religieux à l'origine. C'est d'ailleurs face aux indulgences monnayées de l'église catholique que le protestantisme a ...protesté !

    (wiki) Indulgerer (accorder en latin) est la rémission partielle devant ...Dieu de la peine temporelle.

    Le Code de droit canonique consacre aux indulgences le chapitre IV du titre IV portant sur le sacrement de pénitence. Le canon 992 définit l'indulgence comme : « la rémission devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés dont la faute est déjà effacée, rémission que le fidèle bien disposé obtient à certaines conditions déterminées, par l'action de l'Église, laquelle, en tant que dispensatrice de la rédemption, distribue et applique par son autorité le trésor des satisfactions du Christ et des saints ». Cette définition est tirée de l'encyclique Indulgentiarum doctrina de Paul VI et reprise dans le Catéchisme de l'Église catholique au point 1471 suivie d'une explication. L'ensemble des indulgences est présenté dans l'Enchiridion des indulgences publié par la Pénitencerie apostolique. Bien que toutes n'y puissent figurer. On peut cerner la notion par :

    • son effet : remise des peines temporelles restant à satisfaire pour des péchés remis ;
    • sa forme : un acte de piété, de charité, de dévotion, etc., qui est substitué désormais aux extrêmes rigueurs pénitentielles exigées dans les premiers temps de l'Église ;
    • sa nature : l'Église se considérant gestionnaire en quelque manière du dépôt des mérites acquis par les saints et dispensatrice de la satisfaction du Christ.

    Dans l'affaire Benalla, Christ-Président est-il finalement... satisfait ??

     

                                                                        Sylvie Neidinger

     

    Emmanuel Macron  s'est effectivement comparé au Christ. Sans rire.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/19/macron-se-compare-modestement-au-christ-2-2-282192.html

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/20/macron-christ-et-jeanne-d-arc-282214.html

    larousse.PNG

  • Il n'y a pas loin du Capitole de Jupiter à la Roche Tarpéienne

    L'expression a fait florès. 

    Evidemment liée à Rome, bâtie sur sept collines.
    C'est sur la plus petite d'entre elles, le Capitole  que fut construit un temple consacré à Jupiter, Junon et Minerve, haut lieu religieux de l'Antiquité romaine et symbole de puissance et d'honneur.
    Suite à une grande victoire, un général pouvait y obtenir la récompense suprême et être autorisé par le Sénat, au cours d'une grande cérémonie, à mener son char du Champ de Mars jusqu'au temple de Jupiter, au sommet du Capitole.

    Ce lieu toutefois est ultra proche de la roche Tapéienne où l'on précipitait les condamnés. Et les puissants quelquefois.

    La proximité antique des deux lieux fait réfléchir à la rapidité des changements de situation. D'où l'expression.

                                                                       Sylvie Neidinger

     

     Un article bilan de fin décembre évoque lui aussi l'expression de roche tarpéïenne à propos de Macron

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Gilets Jaunes: ni peste brune, ni séditieux, ni ..."nos classes laborieuses" en version "dangereuses" !

    Le gouvernement Macron  plaque une lecture  erronée des actuels événements sociaux, avec des terminologies passéistes pour une colère actuelle

    A Paris, plusieurs millions d'euros de dégâts (dont les bijoux de la boutique Dior...), un CRS ayant perdu un oeil...Le monde entier stupéfait de ces images des Champs-Elysées samedi dernier.

    Qui agissait parmi les 8000 #GJ présents dans la capitale??

    En fait le profil des casseurs du 24 novembre à Paris ne correspond pas dans la globalité à ceux que le gouvernement stigmatise si rapidement  dans un festival de caricatures verbales! 

    Gérald Darmanin, ministre des comptes publics évoque carrément la peste brune. Excessif, erroné... La classe politique, les commentateurs  lui "tombent dessus", n'admettant pas cette comparaison.

    Le profil des interpellés ne correspond pas vraiment à cette analyse : des gilets jaunes de province ayant le plus souvent un job jusqu'à un....gardien de prison ancien militaire. 

    Le matin: 200 militants d'extrême-droite, l'aprèm: 200 d'ultras-gauche, anars. Le soir les casseurs de banlieue qui ont fracassé les magasins pour pillages. 

    Donc globalement  le mouvement des Gilets Jaunes n'est pas  séditieux  comme indiqué par le Ministre de l'Intérieur Castaner. Politisant à l'extrême des données de... 1934 n'ayant rien à voir! 

    Autre terme marqué historiquement. Celui de "nos classes laborieuses" employé par Emmanuel Macron.

    Bigre, diantre, quel vocabulaire désuet : une lecture "dix-neuvièmiste de l'histoire!

    Le président Macron, qui depuis quelques temps (les élections européennes en perspective?)  adore plus que d'habitude jouer à l'historien (d'opérette) donneur de leçons, prend visiblement ses désirs intimes pour la réalité en signifiant que les années 30 reviennent au galop. 

    "Nos classes laborieuses"??? Pourquoi pas "nos gueux", "nos pauvres"... répondent certains éditorialistes.

    Avec ces histoires de classes sociales... la période citée  est  le XIXème.

    Cette terminologie est très identifiée. Elle fait référence à l'ouvrage de Louis Chevalier publié en 1958 " Classes Laborieuses, classes dangereuses pendant la première moitié du XIXème siècle".

    En vrai les Gilets Jaunes c'est  Monsieur et Madame Tout Le Monde qui crie sa colère face aux augmentations incessantes par le biais  de réseaux sociaux qui structurent la révolte.

    Un dégagisme type Printemps 2.0. très 21ème siècle.

    Le site Atlantico se moque du  retour des....classes dangereuses dans le discours de Emmanuel Macron. Signe là encore d'une grande déconnexion entre le président et le peuple français.

    Classes laborieuses dangereuses...

    Au secours Marx, Hugo et Zola!

                                                      Sylvie Neidinger

    séditieux,#gj,#giletsjaunes,darmanin,peste brune,castaner,factieux,#macron,classes laborieuses,#paris #champs elysées

     Suite Macron continue à usiter ce terme   http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2019/02/11/31001-20190211ARTFIG00110-macron-et-ses-classes-laborieuses-nous-ramenent-en-plein-xix-e-siecle.php

     

    RUBRIQUE VOCABULARIA

     

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Qu'est ce qu'une conférence gesticulée?

    Par hasard, j'ai vu une affiche indiquant une "conférence gesticulée". 

    Une terminologie assez inconnue et incongrue.

    Au plan de l'étymologie, l'expression inclut une Conférence c'est à dire une prise de parole impérative à vocation didactique.

    Et d'autre part du Geste. Mais quel geste? Il ne s'agit pas  d'une conférence à dimension gestuelle, que l'on imaginerait dès lors  artistique et liée à une forme d'expression corporelle. Aucune représentation théâtrale ici. Pas de symbolique de la représentation dans l'espace.

    Le terme retenu n'est pas celui du geste mais de la Gesticulation

    Pour présenter et non représenter.

    Or dans son étymologie le terme de  gesticulation est péjoratif. Ici définition: CNRTL

    Il correspond à de grands gestes désordonnées et un peu inutiles.

    C'est assez curieux au final de rapprocher les deux termes  : une parole imposée par un ou une conférencier(e) accompagnée de grands gestes dans le vide.

    Une gesticulante exprime sur un site ce qu'elle entend par conférence gesticulée :

    "Une conférence gesticulée, c’est une forme scénique mélangeant du savoir froid sur un sujet, et notamment de la radicalité, les histoires de vie des conférenciers-gesticulants par rapport à ce sujet, de l’humour et de l’auto-dérision, et un atterrissage politique (ce qu’on peut faire pour agir sur ce sujet).

    Cette approche par le récit (un conférencier explique, un gesticulant raconte) donne une force au sujet inégalé (...) Quelque chose est en train de naître… Un nouveau concept… Une nouvelle forme de lutte… Et si nous en doutions encore, la conférence gesticulée n’est pas un spectacle, non. Loin de là. (...) Elle est « éducation populaire spectaculaire ». Na.(...) Non, on est à l’intérieur d’un cerveau qui réfléchit, qui SE réfléchit humblement alors même qu’il est sur scène face à des gens (…)Alors qu’une pièce de théâtre a posé le cadre dès les 30 premières secondes, la conférence est susceptible de changer de cap à tous moments. Le conférencier va avouer un « trou », peut reconnaître sa fatigue, se râcler la gorge, tousser, marquer une pause, avoir une crise de fou rire, ou se laisser gagner par l’émotion…  Donc passons sur l’équilibre des « fils de scoubidou » ma vie/mon savoir/mon (?) politique. Ce qui fait sens et qui fait que j’ai la sensation de revivre quand je sors de 2 jours de conférences gesticulées, c’est d’assister au véritable partage d’un savoir entre gens qui ne sont pas experts de ce savoir."

    Confs' gesticulées en France,  en Suisse  en Belgique.

    A observer, ce format se développe uniquement dans les milieux radicaux qui ont un message politique militant  impératif à "conférencer". Qui sera forcément politisé. 

    Le gesticulant lie souvent sa démarche  dite académique à la tenue d'un atelier d'éducation populaire à la suite, d'une demi-journée souvent.

    Histoire d'éduquer en profondeur....De vérifier si le message politique a été reçu 5/5.

     La conf' mélange du savoir froid analytique et de la radicalité politique.

    Celui ou celle qui prend la parole peut être maladroit, c'est accepté ! Il est certain que le sujet abordé est en lien avec l'expérience personnelle du locuteur.

    A lire les programmes, l'action est souvent  à "objectif d' éducation des masses", souvent boudieusante. Déterministe au possible :  lutte pour secouer les rapports de domination innés n'est-ce-pas....

    C'est sympathique et humain de voir un individu commettre en direct  son extinction de voix en s'évertuant durant deux heures, deux heures trente à gesticuler en parlant.

    Ca dézingue fort ce type de spectacle politique ultra militant. Mais somme toutes la démarche est  démocratique. Une agit'prop' en version réflexion conviviale: bonne idée. Tout individu est libre ou non d'entrer dans la salle et toutes les idées peuvent s'exprimer (dans la limite de la légalité évidemment).

    Un peu "gesticucul" tout de même la Conférence gesticulée pour éduquer les masses qui ont volontairement accordé un temps libre de leur cerveau à venir écouter.

     

                                                   Sylvie Neidinger.

     

     

     

     

                                  RUBRIQUE VOCABULARIA

                                         

  • ItinERRANCE mémorielle

    Une sémiologue voit dans "itinérance mémorielle" les termes de France et d'espérance. Errance, plutôt?

    Cette terminologie est  imposée par Emmanuel Macron lui-même pour décrire  son très long voyage dans l'Est  autour du 11 novembre !!

    L'analyste oublie totalement le vocable  ERRANCE qu'un sémiologue un peu psy repère immédiatement.

    Le terme est pompeux, d'un intellectualisme d'opérette.

    Errance politique pour commencer. Macron Bonaparte ayant tué dans l'oeuf ses oppositions politiques, syndicale  se retrouve lui-même en direct face au peuple en colère, chauffé à blanc.

    Alors que les citoyens en complète sidération face à l'augmentation du prix des carburants  limitent leurs déplacements (avant leur grande colère collective qui semble se faire jour)  lui se déplace en permanence aux frais de l'Etat .

    Même quand c'est soit disant privé mais avec bains de foule (Honfleur) ET frais obligatoires importants pour assurer la  sécurité.

    Même quand c'est  long: une semaine en Alsace Lorraine, 11 départements, des dizaines de  villes. Alors qu'il est en berne dans les sondages.

    Une saturation médiatique en prévision puisque les médias vont suivre (c'est obligatoire; on suit toujours un président en déplacement) Il risque tout de même lui-même d'user sa propre image à trop en faire...De lasser.

                                         HISTOIRE MEMORIELLE CONTESTEE

    Ce qui pose problème dans cette itinErrance tient de l'usage de la mémoire historique que le président fait autour la deuxième partie de son expression : "mémorielle".

    Macron  avait largement  commencé  avec les symboles  se comparant lui même  à Jésus (ouf!) Jupiter, Jeanne d'Arc lors de sa campagne électorale.

    L'expression Jupiter, chef des dieux est restée laissant présager narcissisme exacerbé et mégalomanie potentielle. 

    Le Président, dès lors rebaptisé Méprisant de la République par certains, continue avec des incursions autour de l'Histoire: Algérie, gaulois réfractaires, années 30...

    Attention. L'histoire mémorielle n'est pas l'histoire scientifique mais un point de vue officiel de l'Etat qui accompagne toute Loi mémorielle.

    Le débat existe depuis les années 90 et la loi dite Gayssot.

    https://journals.openedition.org/eac/433

    Les historiens contestent cette récupération par le monde politique et médiatique autour de la notion de "mémorielle". 

    La fonction de Président de la République est certes porteuse de toute l'histoire du pays. Traditionnellement, le locataire de l'Elysée l'usite dans un cadre institutionnel accepté  de commémorations etc. 

    Que le président actuel  se mette à  personnellement  voire électoralement à instrumentaliser  l'histoire serait   un inquiétant  pas franchi (à suivre) Les français appréciant peu les leçons de ...morale de sa part.

    Il y a danger voire cynisme à se servir de  l'Histoire.

    Cela fait  très ....populisme des années 30. Justement !

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    *L'errance se confirme: il mélange tout ! cf interview du 6/11 à Europe1 : il évoque pèle-mêle #Benalla, carburants à son parcours! Il répond à côté de la plaque: l'augmentation "c'est pas bibi". Encore une saillie de com' ratée car il ouvre lui  les déclinaisons autour de bibi fricotin...Interview polémique.

    *Les sénateurs répondent que l'affaire #Benalla est sérieuse et a été traitée sérieusement.

     * Mémoire et politique: la conception de E Macron   

    * Un blogueur signale que itinérance vient du vocabulaire de la téléphonie: le roaming

                                     

                                                        

                                                                 RUBRIQUE VOCABULARIA

     

  • La ligne STEAMPUNK: cuivres rutilants et vapeurs, esthétique XIXème néo-industrielle

     Steampunk : à quoi correspond ce néologisme ?

    "Avril et le monde truqué", Prix Cristal 2015 du  #FestivalAnnecy  est  un film d’animation issu de l'univers de Jacques Tardi classé dans la ligne dite "Steampunk". Ici bande annonce.

    C'est une ligne  issue d’un genre artistique particulier du XIXème qui avec la Révolution vapeur rend la machine omniprésente. Telle que décrite dans les imaginaires de Jules Vernes pour la littérature,  Bernard Buffet pour la peinture et   la représentation britannique de l'époque victorienne, particulièrement celle de Londres.

    Ce terme est  un néologisme datant des années 1980. Invention de vocable pour un univers néo-industriel reconstitué par l'imaginaire artistique de tout ordre. Ce courant esthétique concerne films, films d'animation, BD, musique, arts graphiques, peinture.

    Sarah Bocelli  présente Steam  et Cyber ...punk dans son article du 14 mars 2014:

     "Le « cyberpunk », contrairement au steampunk, fait clairement partie de la science-fiction — c’est même le genre poussé à l’extrême. Il présente des mondes dystopiques, des futurs proches ou éloignés qui ont la particularité d’avoir accès à une technologie très avancée (« cyber », de cybernétique)… et d’être dans le caca. Ou, pour dire les choses plus joliment, un univers lugubre, désabusé, et dans lequel l’humanité semble être arrivée à une impasse.steampunk;#festivalannecy,#blogneidinger,vapeur,esthétique néo-industrielle,tardi,avril et le monde truqué,cyberpunk

     « Steampunk » est un jeu sur ce genre d’anticipation : on garde « punk » [ de cyberpink] pour l’idée futuriste un peu sombre, et on le colle à « steam » (vapeur) pour plutôt faire une référence à l’époque victorienne du XIXème siècle, qui se caractérise notamment pour sa révolution industrielle où l’invention de la machine à vapeur est devenue le symbole de l’avancée du progrès vers le futur. En gros, un âge victorien futuriste.

    On doit l’invention du terme aux écrivains K.W. Jeter, Tim Powers et James P. Blaylock, qui, dans les années 80, cherchaient un nom pour les « fantaisies victoriennes » qu’ils prenaient plaisir à écrire, et qui ne rentraient dans aucune case. Ce serait en plaisantant que Jeter parodia alors le terme « cyberpunk » pour en faire le «steampunk ».

    Le steampunk a étendu ses ailes mécaniques pour devenir, effectivement, des « fantaisies victoriennes ». Des récits se déroulant au XIXème siècle, le plus souvent à Londres, qui se jettent parmi les victoriens avec un regard décalé. "

     

     Intérêt très mode de ce regard décalé sur la pré-histoire industrielle , post industrielle de facto et comment elle hante les imaginaires collectifs.

    Le génial peintre Bernard Buffet décrié en France , adulé au Japon,  suicidé dans l'indifférence générale  est actuellement redécouvert.

    Sa côte s'envole. Un artiste classé  steampunk lui aussi.

     

                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    Blog Série n°16 #FestivalAnnecy 2017

    1-Place à l'animation: Arte propose de revoir le Cristal 2015 du Festival d'Annecy

  • La Cour du roi de la République française à l'Elysée.

    Observation. Le Président Macron modifie les usages en ouvrant le Palais de l'Elysée à son bon divertissement.*

    Cela  se nomme -entre autres-  les Jeudi de l'Elysée

    Musique, pièces de théâtre,  public invité (suivant les caprices du jour de la puissance invitante)

    Et autres raouts. Telle la Fête de la Musique 2018 dans la cour d'honneur du Palais. Une soirée Electro qui a fait jaser son monde.

    Ou récemment, lundi 16 juillet,  la réception presque privée  de l'Equipe des Bleus en cette cour palatiale. Privant surtout des milliers de fans ayant attendu des heures au soleil  sur les Champs et devant le Crillon.

    Champs descendus en moins d'un quart d'heure par le bus: il leur fallait se dépêcher, les petits Bleus. Pour vite aller faire cour chez le roi de la république française.

    Les footballeurs n'y sont pour rien. C'est leur hiérarchie qui a concocté cette sauce.

    Facile à décrypter: "tous autour de LUI"  pour que Emmanuel Macron  s'attribue symboliquement les mérites de la victoire mondiale.  (Ce après avoir été en transe en Russie dans les tribunes, histoire de faire croire que plus le roi Macron  sautillait sur la touche et plus les ballons entraient chez les adversaires....)

    Le Roi de la république française par son bon vouloir n'invite évidemment pas que des premiers de cordée. Il invite aussi des gens qui ne sont rien.

    Soit  tout manant sur qui l'onction va tomber. Des derniers de cordées totalement ébahis de se retrouver là. Magique.

     

                                                     VOCABULARIA LE MOT"COUR"

     

    C'est extraordinaire. En observant  cette nouvelle lubie présidentielle, on retrouve l'étymologie exacte de la Cour du Roi.

    Curial.

    La Cour dans sa définition est à la fois un espace fermé entouré de bâtiments, la résidence d'un roi et la dénomination de ceux pratiquent cet espace (nommé alors les courtisans.)

     La basse-cour définit elle l'espace dédié à la volaille.

    Autour du coq.

                                                                                                            Sylvie Neidinger 

     

    *Réunir à grands frais pour pas grand chose son monde politique en Congrès dédié à sa gloire (celle de l'écouter sans répondre)  à Versailles ne semble plus suffire .

     

    SUITE L'affaire BENALLA   vient de sortir et entre totalement dans le cadre de ce ph"nomène de cour et de privilège: le policier préféré de Macron a "tous les droits" ou plutôt agit en dehors du droit. Article suivant.

     

  • "Dubliner" (néologisme) c'est renvoyer le migrant aux...calendes grecques!

    Vocabularia. Surprise d’entendre de plus en plus dans les bouches administratives et politiques, à propos d’un migrant, ce verbe  nouveau : « dubliner »  Et  il se conjugue !

     Par exemple : l’individu est  dubliné.

    (La presse n’ose pas encore trop se lancer à utiliser ce terme)

    Conjugaison: je dubline,  qu’il dubliné, que vous  dublinassiez, qu'ils eusses dubliné....

    Surtout, au mode impératif :l'ordre de dubliner!

    Si on ajoute la dernière lubie à la mode, l’écriture inclusive, on  arrive à  ce résultat « les migrant-es dublinent. »

    La  conjugaison au participe passé  est évidemment largement  préférée « il-elle est dublinée » Car par cette forme passive,  on évite de chercher qui est à la source de l’action. Personne ne sait qui dubline qui puisque avec le participe passé (il est dubliné) on ne cherche plus qui fait quoi, qui a fait quoi. On constate juste le résultat qui seul intéresse la dite personne (homme femme ou enfant peu importe)

     Un verbe soigneusement conjugué au passé pour bien signifier que cela n’est pas futur. Dire  « c’est un dubliné »  vous pose son homme/femme/enfant dans l’espace -temps...du refoulé.

    A vous le « retourner à l’envoyeur » (= expression à 100% synonyme de dubliner ) Autre synonyme possible : « renvoyer  à l’expéditeur »

    Dubliner pour mieux  les faire se débiner.

     

     PAUVRE VILLE DE DUBLIN !

     Constat de vocabulaire.  Les cités qui ont donné leur nom à un événement sont marquées au fer rouge.

    Oslo ?... Des accords de paix rapidement torpillés (oublié  le musée des navires vikings !)

    Nuremberg ? «LE» procès (pas sa fontaine baroque, la  schöne brunnen)

    Lausanne, Sèvres et les dits Traités liés.

    Paris ? Pas la tour Eiffel mais les accord climatiques.

    Votre ville offre le gîte et le couvert à un événement ?  Et hop vous voilà marqué à vie côté expression, image. Indélébile.

    Je ne vous dis pas Schengen, petit village paisible du Luxembourg.

    Dublin a fait très fort, dans le genre. Plus que les autres.

    Pas la cathédrale Saint Patrick mais carrément du lourd, genre : Règlement Dublin II puis  Règlement Dublin III.

     La ville ne savait pas à quelle sauce lexicale  elle allait être mangée...

    Elle  gagne le pompon puisque désormais Dublin se …conjugue !

     

     LE PéCHé... GéOGRAPHIQUE DU SUD-EUROPEEN

    Les  migrants sont consciencieusement dublinés. A vous  débiner illico presto cet humain qui remonte l’hémisphère nord sans crier garde.

    L’UE s’est entendue en interne pour le retour après l’aller: le principe de l’accord européen dit de « Dublin »

    Une bizarre façon de régler le gravissime problème de cette migration massive.

    Car question:   le renvoyer Où le migrant ?

    Réponse simple. Dubliner c’est renvoyer  …aux calendes grecques !

    Ou calendes  italiennes voire espagnoles.

    Italie, Grèce, Espagne: ces portes d’entrée de l’UE.

    Ces contrées méditerranéennes commettent vis à vis des pays d’Europe du nord un péché permanent: le   péché... géographique!

    Car malgré  quelques millions d’années, la dérive des continents n’a pas encore trop éloigné l’Asie (mineure) et l’Afrique (très peuplée) de l’Europe...

    HYPOCRISIE STRUCTURELLE

    Remarque, il y a quelque temps  on parlait d'immigrés, d'émigrés. En 2018 on dit juste "migrant". Il ne faut tout de même pas trop s'avancer à le stabiliser quelque part,. Il se déplace physiquement. Il est en migration permanente..

     Autre synonyme de dubliner : jouer au ping-pong. Avec surtout  "pong" comme  trajet boomerang  plus que "ping".verbe dubliner,conjuguer:dubliner,#blogneidinger,#migrants,#italie,#sarkozy,#macron#salvini,#libye,#syrie,#dublin,#ue #europe

    Le débat européen ne porte donc plus  sur le fait de renvoyer son bougre  à l’envoyeur. C’est l'acquis majeur de la capitale irlandaise.

    Problème majeur du dublinage….Le retour Où ?

    Dans les pays d'origine sous réserve de leur bon fonctionnement??? Difficile à mettre en place. C'est pourtant relativement logique.

     Ce dimanche France et Espagne lors du mini sommet de Bruxelles vont proposer le système  des camps d'internement juste à l'arrivée des bateaux: pas du tout certain que les Italiens n'acceptent !!

     

     Le sud de l’Europe (Grèce et Italie) n’est pas à l’origine de la migration. Historiquement cela vient de plus loin.

     

    LIBYE DEZINGUEE

    Le libyen Kadhafi affirmait qu’il était un rempart contre l’immigration sub-saharienne à lui tout seul. Bon c’était un peu vrai. Khadafi avait  même demandé 5 milliards  pour mieux gérer l'immigration clandestine, demande accompagnée par l'Italie de Berlusconi.

    Personne n'a écouté en 2010/2011 ces DEUX pays voisins Italie et Libye.

     Qui eut la triste  idée de   dézinguer le rempart ? De zigouiller l’impétueux Mouhammar de Syrte en 2011?? Sarko et l'Otan.

     L’OTAN de l'opération Unified Protector et ses alliés dans le sillage du très impliqué Sarkozy, hyper  déterminé [....pour mieux cacher ses accointances financières reçues de Libye??]

    Sarko et de son inénarrable  BHL qui agitait alors les médias [celui qui se fait prendre en photo in situ chemise ouverte cheveux au vent pour les magazines people]

    Destabilisation de la Libye sous couvert de bizarres résolutions de l'ONU outrepassées donnant un caractère mi légal/ mi illégal aux opérations aux noms de code militaire: Harmattan(France) Ellamy(GB) Odyssey Dawn (US) Mobile (Canada)

    Italiens pas très chauds à l’époque de ce  grand remue ménage à leur flanc sud percé: ils l’avaient exprimé!

    PERSONNE en Europe n'a alors écouté l'Italie première concernée !

     La résolution de l'ONU fut dépassée.

    Les Russes et nombreux non alignés ont critiqué [non alignés...si on peut encore usiter de cette dénomination datée des années 50 et  de la conférence de Bandung]  .

    Les pays critques  ont toujours cette mise devant le fait accompli en travers de la gorge.  Tu  donnes la main au camp occidental et il te  prend le bras ! Tu  dis « couverture  aérienne de la Libye » et ils te bombardent les villes.

    Allez juridiquement râler sur la Crimée après cela....

    Les services secrets hexagonaux déterrent Kadhafi de sa cachette, lui font passer l'arme à gauche et laissent exposer sa dépouille  plus d'une semaine. Telle   une momie égyptienne au Louvre...mais sans l'opération de momification.

    CHAOS DE L'HIVER ARABE ET DE L'ULTRA SUD

    Le leader libyen  liquidé, la focalisation occidentale et alliés (Qatar, Arabie Saoudite, Turquie etc.) se tourne vers la Syrie en 2011. Volonté par les mêmes de déboulonner  à tout crin les états nationaliste arabes  issus des indépendances.

    Tripoli et le pays de Sham intéressent au plus haut point pour le dossier gaz+hydrocarbures et leur position géostratégique essentielle.

    Or le scénario a viré à l'aigre!

    Problème du XXIeme siècle pour les puissances: on ne peut même plus faire ses petites guerres tranquillou  comme au XXème sous la période coloniale, sous le mandat SDN.  

    Non maintenant, ils osent se déplacer ces bougres de natifs. Ils migrent. Ils utilisent whats' app  sur leur androïds. 

    Ils ne restent même plus parqués pendant des  mois voire des années sous des tentes, dans leurs camps de réfugiés, attendant l'aumône des ONG et de l'ONU....

     Résultat : beaucoup au proche-orient et dans l’ultra sud  ont décidé  de décamper. Suite aux déstabilisations politiques,  guerres (Irak Syrie Erythrée, Soudan, Nigeria ) et aussi pour motifs économiques.

    MAIS POUR ALLER Où AU FINAL ?

     Et cela a migré, migré…. Monté monté…en se jouant des frontières passées quelquefois sans papiers.

    Au point maintenant pour l’Europe de chercher à  Dubliner en masse, de  renvoyer à l’envoyeur. Mais où ?

    En résumé un dubliné  aujourd’hui doit se débiner rapido presto d’où il est arrivé. Refranchir la frontière. Mais pour aller où ?

    L'ITALIE EXEDée FAIT LA GUERRE AUX ONG

    L’Italie  gronde, n’en peut plus. Elle ne supporte  plus  ces navires d’ONG qui favorisent le "ping" du dublinage sans se soucier du "pong".

    Tel l’Aquarius d’une ONG...française en plus  (France qui ne partage pas le fardeau migratoire  avec l’Italie)

    Toutes  ONG accusées par l'italien Mateo  Salvini  d’offrir la logistique du trafic d’être humain.

    Les Italiens n’en peuvent plus. Leur pays devient le piège la nasse.Victime de dublinage sec.

    Et je t‘envoie mon  migrant par Vintimille et ils te le dublinent  en retour uu par Bardonncchia.

     En même temps Macron (appelé Manu désormais )  donne  de leçons de morale aux transalpins qui se rebiffent. Leçons sans rire. Sans voir la paille dans son œil il dénonce celle dans l’œil du voisin  Populo c’est les autres! (pourtant  cette rhétorique qu'il emploie  EST populiste)

    Les joutes verbales violentes continuent ce jour !

     Ils se méfient de lui, les italos. Bonaparte ils avaient peu apprécié la première fois …Une fois mais pas deux !

    Le joute verbale engagée est déplacée dans le pays de Dante Alighieri en raison de son arrogance selon eux.

    Tout de même Macron à juste titre reconnait que la destabilisation de la Libye fut une grave erreur.

     Quand l’histoire va-elle un jour établir la responsabilité des …dublineurs ? Des vrais.

    A commencer par la responsabilité gravissime et sans rire cette fois des  pays qui ont déstabilisé le proche-orient et la Libye.Dans le chaos de hiver arabe.

    Quelle dublinasserie....

                                                   Sylvie Neidinger

     

     

                      Plusieurs rubriques dont VOCABULARIA

    verbe dubliner,conjuguer:dubliner,#blogneidinger,#migrants,#italie,#sarkozy,#macron#salvini,#libye,#syrie,#dublin,#ue #europe

     

  • Banlieues: Macron dit être un "mâle blanc s'échangeant un rapport " !!

    Analyse sémiologique. L'expression employée par Macron a fortement  choqué ce mardi 22 mai.

    1-Le président  a enterré le plan banlieues que lui présentait l'ancien ministre de la ville Jean-Louis Borloo et commandé par lui "Vivre ensemble, vivre en grand, pour une réconciliation nationale" pour ne RIEN FAIRE à la place.

    " Pas de plan banlieues "a-t-il martelé à multiples reprises. Ce, juste la semaine de fusillades contre policiers à Marseille et  Grenoble. Une élue, choquée, Sylvie Thomassin maire de Bondy a quitté la salle de l'Elysée en colère avant la fin. Plusieurs maires se disent écoeurés.

    2-Macron a  en effet discouru une heure et demi "comme un instit face à sa classe" dira-t-elle alors qu'il promettait de faire court.

    Il use comme à son habitude d'une logorrhée. Lui qui avec morgue, avait  annoncé lors de son installation que sa présidence ne serait pas bavarde. Comparé aux verbiages de François Hollande, ce n'était pas difficile a priori...

    Pourtant Macron semble aller vers une des présidences les plus verbeuses qui soit. 

    3-Non seulement il parle beaucoup mais avec des paroles non conformes à  sa fonction. Un choix de vocabulaire inadapté.

    Son argument pour justifier de  ne rien faire  de la proposition Boorlo choque.

    On le cite:« Quelque part ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs [lui-même et M. Borloo], ne vivant pas dans ces quartiers, s’échangent l’un un rapport et l’autre disant on m’a remis un plan, je l’ai découvert. C’est pas vrai, ça ne marche plus comme ça »

    La classe politique est outrée, à droite et extrême-droite  évidemment. Pas seulement:  les éditorialistes aussi (Sophie Coignard : un président ne devrait pas dire ça)  . Et d'autres!!

     

    "MALES BLANCS S'ECHANGEANT DES RAPPORTS": ANALYSE SEMIOLOGIQUE...

    1-Mâles : on rencontre régulièrement cette expressions genrée dans les séries ....animalières. Bon, comparer même indirectement banlieue et animaux...ça fait un peu zoo.

    2-Blanc: Macron  introduit ici le communautarisme anglo-saxon et particulièrement américain. Pays où l'on classe par couleurs et "origines" sinon races. Les blancs y sont qualifiés de caucasiens. Hyper choquant pour un président français que d'usiter ce vocabulaire d'une culture atlantiste.  

    "Blanc" c'est ouvrir une différenciation en technicolor. Comme Macron, on va en France désormais parler de blancs, jaunes, noirs, café au lait, rouges????? La parole de Macron tient  du ici racisme pur car de différenciation basée sur couleur de peau!

    3-L'expression "mâles blancs" se rencontre en France chez les Indigénistes, ces racistes anti-blancs. Que Macron popularise leur terme de prédilection est scandaleux. 

    4- Mâle fait penser à mâle dominant/dominé. A propos de Macron, ces termes sont précisément revenus dans la presse américaine lors de la récente visite d'Etat à Washington à propos de la gestuelle particulière des deux hommes qui se touchaient beaucoup. Leur "bromance" a fait rire aux USA et ailleurs.

    5-Pour prendre conscience de la trivialité du terme "mâle blanc"  employé par le chef d'état, on le fait passer dans ses oppositions sémantiques . Femelle blanche ? Valérie Pécresse lui répond"« J'ai été profondément choquée par ses propos sur les mâles blancs qui ne peuvent pas parler des banlieues. Je suis une femelle blanche et je revendique d'avoir quelque chose à dire sur ces quartiers populaires. Il ne faut pas ouvrir la porte au communautarisme [...]. Racialiser le propos politique est plus qu'une erreur, c'est dangereux pour l'avenir », a lancé la présidente LR de l'Île-de-France."  "Femelle jaune", rouge, noire ? Quelle folie de Macron...

    6- Point n'est besoin d'être psychanalyste pour une lecture ouverte psy derrière les mots. C'est assez incroyable que  Macron lui même vienne dire  "deux mâles blancs qui s'échangent des rapports": c' est pile  l' image de l'homosexualité masculine  employée ici en toute inconscience de la lecture sous-jacente.

    Il vient lui même apporter de l'eau au moulin de la rumeur sur ce thème à son propos. Rumeur par ailleurs démentie. Allez comprendre...  

    On se moque finalement de qui il est ou n'est pas, refoulé ou pas. C'est sa vie privée. 

    Mais dans le Saint des Saints, le palais de l'Elysée  il  a usité une terminologie sexuée et raciale (= mâles blancs en rapport) totalement déplacée.

    Ce pour discours sur la banlieue:  totalement inadapté!

    7- La France ne s'est jamais reconnue politiquement par une couleur de peau! (édito sévère de Rioufol)

                             SCANDALEUX  POUR UN PRESIDENT

    Finalement, en enquêtant  on  s'aperçoit que Macron emploie très souvent l'expression de "mâle blanc".... à propos  de lui et de  tout ! De l'intelligence artificielle, de ses études, des recalés du gouvernementconfidence à une ancienne de sciences po, etc.

     C'est un trait  narcissique.

    On se souvient alors que pendant sa campagne, il s'était  comparé sans rire  au Christ, à Jeanne d'Arc, à Napoléon. Alors ajouter les mâles blancs ne le rebute pas...

    La  bizarre insistance de Macron  à se comparer à un "mâle blanc" ouvre aux psys un champ immense d'analyse.  Mais  eux seuls peuvent le faire. Et c'est une donnée privée le concernant.

    "Mâles blancs en rapport " est juste inconvenant à prononcer pour un président de la république  dans une prise de parole publique.

    On le répète, surtout  à l'Elysée et à propos des ...banlieues pour lesquelles il martèle avec insistance qu'il n'y a  "pas de plan" !

    Deux journalistes  publient une analyse des "Un an" de discours d'Emmanuel Macron. Livre intitulé " Le poids des mots " Adrien Gaboulaud et Anne-Sophie Lechevallier se sont plongés dans ses mots. Ils ont passé au tamis de leur logiciel 68 discours du candidat (premier et second tours) et 229 discours du chef de l’Etat. Soit quelque 2,1 millions de mots triés, compilés et disséqués. "

    Avec les expressions type "les gens qui ne sont rien" et autres "mâles blancs"...

    Signe d'une présidence hyper bavarde. Il parait que cela promet. A suivre...

                                                                                                                                                                                                    Sylvie Neidinger

     

  • Piston ou réseau caché?

    Conversation réelle vécue à quatre. L'un se plaint du côté "piston" pour trouver un job à Genève...Les trois autres (tous adeptes de LinkedIn comme par hasard)  d'une seule voix,  hurlent presque: "Non! Il faut dire Réseau!".

    Surprise.

    Chacun se regarde.

    Eclat de rire général !

    Car le "réseau caché" ne serait-il pas un nouvel habillage... linguistique -  digital quelquefois...-  pour dire la même chose que le ...vieux piston démodé de Papa?

    Piston de Papy aussi.

                                                                       Sylvie Neidinger

  • Le Pater Noster change en ce dimanche de Pâques 2018...même pas un poisson d'avril !

    Le changement en Suisse Romande a lieu ce week-end pascal: la nouvelle version  de la prière chrétienne de base, le Pater Noster.

    Chaque génération doit subir une modification. Il me souvient les personnes âgées qui  vouvoyaient le Très Haut. Puis nous l'avons tutoyé "que ton règne vienne"

    Remarque: la prière Notre Père a difficilement été modifiée par les adeptes de l'ancienne version lors de la nouvelle. Cette "parole" ritualisée imprégnant les esprits et les mémoires. Durant les offices et messes , on pouvait encore entendre du vouvoiement.

    "Avant  avant"... la prière universelle se disait même en latin dans nos contrées.

    On note une intéressante convergence œcuménique.

     Maurice Page: Les Églises chrétiennes – catholique, réformées et évangéliques – de Suisse romande introduiront la nouvelle traduction de la prière du “Notre Père” à l’occasion de Pâques, le 1eravril 2018. Déjà appliquée en France et dans d’autres pays francophones, cette modification a été l’objet d’une large consultation entre les différentes Églises romandes, dans un esprit œcuménique.

     

                           NE NOUS LAISSE PAS ENTRER EN TENTATION

     

     Selon Jean Zumstein professeur émérite du Nouveau  Testament à l'Université de Lausanne spécialiste d’exégèse et d’herméneutique biblique, et plus spécialement de la littérature johannique, sur laquelle il a publié de nombreuses études. :  "La nouvelle traduction de la sixième demande du “Notre Père”: “Ne nous laisse pas entrer en tentation” remplace l’ancienne formulation controversée “Ne nous soumets pas à la tentation”. Cette demande formule un aspect capital de la vie dans la foi: la possible exposition au mal".   Le verbe grec utilisé dans cette demande signifie littéralement ‘faire entrer dans’. Précédé d’une négation, il peut s’entendre d’une double façon. Soit “ne nous introduis pas dans la tentation” soit “fais que nous n’entrions pas dans la tentation”. Cette ambiguïté doit être maintenue. D’une part, l’auteur de la tentation n’est pas nommé. D’autre part, comme le démontre la forme active du verbe utilisé, Dieu, selon la tradition biblique, a autorité sur le bien et sur le mal – et, à ce titre, sur la tentation. C’est pourquoi le croyant peut s’adresser à Lui pour être épargné. Dans le Nouveau Testament, Dieu n’est jamais présenté comme le Tentateur. C’est au contraire à Satan qu’est attribué ce rôle, mais ce dernier demeure toujours sous l’autorité de Dieu."

    Observation pratique. Dans son dialogue avec Dieu le Père, le Très Haut, c'est encore l'Homme qui choisit les mots...

                                                                    Sylvie Neidinger

     

                                                                    Rubrique #Protestantisme

  • Vocabularia: vivre "aux dépens" ou "aux "dépends" de?

    Dans mon dernier article sur la saga Johnny (cf il  doit  demander pardon à Laeticia en outre.... )  j'avais écrit :

    "En plus de lui léguer sa fortune aux dépends des enfants de sang, Johnny devait aussi se faire pardonner devant celle qui apparait en mante religieuse ( Charlie) dans le cadre de la succession opaque".

    Puis corrigé en "aux dépens" renseignements orthographiques pris.

    Toutefois le doute était permis car la sémantique validait les deux options autour des terminologies liées, chacune ayant du sens pour le propos.

    1) aux dépens (es)

    2) aux dépends au sens du verbe dépendre, dépendance.

     

    Aux dépens, de dépenser est finalement la bonne écriture.

                                                 Sylvie Neidinger

     

    #blogneidinger Rubrique Vocabularia.

     

                                           Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny

          

  • Mamour SARL

    Tout est dit dans le titre, un mélange de genres peu flatteur à Laeticia.

    A la fois le petit nom "affectueux" lié au terme "amour" et la mention de société commerciale SARL.

    Mamour SARL est le nom d'une des sociétés qui gèrent les bénéfices de la carrière du chanteur.

    Leaticia nommait ainsi Johnny même en public, n'hésitant pas à   ridiculiser le mâle rockeur par ce petit nom affectueux normalement destiné à l'intimité...normalement dédié à un enfant.

    "Mamour" est la contraction de " Mon amour"  avec l'adjectif possessif de Sa premier personne (celle qui se met largement en scène dans les médias people)

    Possessif que l'on retrouve avec l'autre expression favorite de la jeune épouse largement utilisée devant médias "mon homme". Une incroyable ...possession.

    Mamour au niveau définition n'est flatteur pas  pour Johnny :(infra doc CNRTL) c'est lié au niveau étymologie  à de la flatterie, du cinéma, à une attitude peu sincère

    Mamour se lit aussi Maman. ..Le vieux rockeur donne effectivement carte blanche à la jeune épouse de trente ans de moins pour gérer sa carrière et ses ascendants.

    Johnny détestait qu'elle le nomme ainsi.

    Mamours- "maman". Le forain Campion dira d'elle que la "gamine le maternait"

    Maman Laeticia installe sa lignée maternelle aux commandes.

    Sa grand-mère Elyette est nommée à la tête de sociétés nouvellement créées.

    Une situation inique pour les filles Jade et Joy si la loi américaine s'applique.

    "Le patrimoine du rockeur se dévoile chaque jour un peu plus: villas, chansons, droits d'interprète, mais aussi sociétés… Ces entreprises domiciliées en France sont toutes gérées par la grand-mère paternelle de Laeticia, Elyette Boudou, 82 ans, que Johnny Hallyday surnommait Mamie Rock. Chiffres d'affaires confidentiels. La plus récente de ces sociétés a été baptisée Mamour SARL. Mamour, c'était le nom affectueux que donnait Laeticia à son mari. Cette société était dédiée aux bénéfices des tournées et des concerts. En 2013, ses actifs s'élevaient à près de 7 millions d'euros. Mais depuis cinq ans, il est impossible de connaître l'état des comptes, Laeticia Hallyday ayant choisi de protéger ces données par une déclaration de confidentialité."mamour.GIF

     Johnny, par le rejet de son père était très atteint dans sa parentalité.

    Sa seconde épouse en a profité pour installer sa propre famille.

    Et  le "business Boudou"avec une singulière emprise et rapport de pouvoir.

    Elle n'éprouve aucune honte à nommer une société commerciale du nom qu'elle même choisit de donner à son mari dans son emprise. Les réseaux sociaux évoquent une femme vénale.

    Laeticia, sa famille Boudou, Johnny ...pensaient-ils sérieusement que les deux enfants aînés violemment exclus par cette belle mère et belle-famille qui mélangent allègrement l’affectif et l’argent allaient applaudir et ne pas réagir?

     

                                             Sylvie Neidinger

    mamour sarl,société mamour,mon homme,laeticia; laeticia boudou; elyette boudou,johnny hallyday,david hallyday,laura smet,^blogneidinger

     

         Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny