H-Histoire- Archéologie

  • L'ancêtre syrienne de Notre-Dame de Paris à Qalb Lozeh, Vème siècle

    Imprimer

    Joyeuses Pâques !

    Architecture religieuse: les  échanges constants entre l'orient et l'occident au moyen-âge expliquent évidemment cette source architecturale de Notre-Dame de Paris.

    Qalb Lozeh : basilique paleo-chrétienne du V ème siècle sur la route de Saint-Simeon.

           Cet édifice aux deux beffrois   se situe dans  la zone au nord ouest, dans la zone d'Idleb, celle  que les islamistes rebelles- amis des occidentaux et armés par eux-  ont ravagée ! Syrie historique, épicentre du christianisme.

    Qalb Lozeh et les églises du nord ouest préfigurent l'art roman lui-même base du gothique.

    Notre-Dame, chef d'oeuvre majeur  gothique est  fort heureusement sauvée selon le ministère de la culture. Mais une longue restauration va s'engager.

                                                                            S Neidinger

     

    En  Syrie ravagée par la guerre,  l’ancêtre de Notre-Dame 

    (AFP par Figaro Immobilier ) Dans le Nord-Ouest syrien, cette église est un fleuron de l’architecture byzantine. Ses deux beffrois carrés encadrant une entrée arquée ont inspiré quelques siècles plus tard les bâtisseurs des cathédrales romanes et gothiques en Europe.Une entrée arquée flanquée de deux beffrois carrés, des corniches sculptées de fleurs et de croix, une nef qui a perdu sa voûte. Bien avant Notre-Dame de Paris, il y avait en Syrie une petite église du Ve siècle à l’architecture préfigurant celle de la célèbre cathédrale. Entourées par les maisons basses du village de Qalb Lozeh, dans le nord-ouest syrien, les ruines de l’église tiennent toujours debout malgré le conflit qui ravage le pays depuis 2011. Avec des pierres aux tons légèrement rosés, le bâtiment est considéré comme un fleuron de l’architecture byzantine, qui devait inspirer quelques siècles plus tard les bâtisseurs des cathédrales romanes et gothiques à travers l’Europe du Moyen-Age.

     

    ancetre notre dame.JPG«Il s’agit du premier exemple connu d’une façade à deux tours flanquant une entrée arquée très élaborée, précurseur de ce qui allait être connu comme le style roman», confirme Diana Darke, experte culturelle du Moyen-Orient. L’église de Qalb Lozeh fait partie d’une quarantaine de villages classés par l’Unesco au patrimoine mondial de l’Humanité. Ils «offrent un témoignage remarquable des modes de vie ruraux et villageois de l’Antiquité tardive et de l’époque byzantine», selon le site Internet de l’organisation. En 2013, avec les batailles qui déchirent la Syrie, ces villages seront inscrits sur la liste du patrimoine en péril.

    Pillages et destructions

    Comment une église en Syrie est-elle liée à Notre-Dame de Paris, un joyau de l’art gothique dont la construction a débuté au XIIème siècle? «Les marchands, les pèlerins et les moines se sont déplacés constamment entre cette région et l’Europe durant des siècles» explique Mme Darke. Qalb Lozeh était notamment une étape importante sur le chemin emprunté par les visiteurs se rendant à la basilique de Saint Siméon le Stylite, dans le nord de la Syrie, selon elle. «Ce n’est donc pas une surprise que les styles fassent leur chemin graduellement vers l’Europe, même avant les Croisés du XIIe siècle», ajoute l’experte.

    Tout au long du conflit syrien, plusieurs sites archéologiques ont souffert de pillages et de destructions. Palmyre, site antique de plus de 2.000 ans, mais aussi la vieille ville d’Alep, font notamment partie des sites classés en danger par l’Unesco et qui ont souffert. Qalb Lozeh se trouve dans la province d’Idleb, dominée par Hayat Tahrir al-Cham, organisation jihadiste créée par l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Lors d’une visite sur le terrain, l’historien syrien Fayez Kawsara pointe du doigt les arcs et les sculptures des frises et des corniches qui décorent l’église. «Celui qui étudie l’art gothique, en particulier les églises gothiques, constatera que ce style architectural a voyagé en Europe» depuis la Syrie, estime-t-il. «La principale preuve de cela c’est (...) la cathédrale de Notre-Dame», assure-t-il.

    L’église abandonnée, bien plus petite en taille que Notre-Dame, a perdu il y a très longtemps sa toiture. Sur les murs, des visiteurs des temps modernes ont griffonné des inscriptions. Les enfants du village en ont fait leur terrain de jeu, grimpant sur les fenêtres en arc. Le bâtiment n’a toutefois pas souffert du conflit. Mais Issam Ibrahim, qui vit à Qalb Lozeh, reconnaît que le site historique est négligé depuis le début du conflit. «Il n’était pas protégé», assure-t-il. «Ce sont les habitants du village qui ont décidé de se charger de sa protection». Wissam Mohammad, un autre habitant, vante la valeur du vestige architectural. «Pour nous, ce n’est pas juste un amoncellement de vieilles pierres», dit-il. «C’est un symbole de la culture syrienne». 

     

  • L'archéologie suisse à la Une en Sibérie, Gino Caspari autour d'une kourgane scythe

    Imprimer

     Archéologie. Découverte majeure dans le sud de la Sibérie en République de Touva par une équipe suisse et russe: un tombeau scythe de 150 mètres de diamètre détecté par satellite.

    Le tumulus circulaire sis en milieu marécageux  laisse présager de futures découvertes de contenu par le scientifique Gino Caspari et les siens.

                                                                                                      SN

                              .

    (Sciences et Avenir)" C’est dans cette même république de Touva, à des milliers de kilomètres de Moscou, que l’existence d’un autre tumulus funéraire monumental vient donc d’être révélée par Gino Caspari, de l’Institut des Sciences jourgane,suisso_russe,sibérie,scythes,russie,université de berne,fns; fond national suisse de la recherche scientifique,gino caspariArchéologiques de l’université de Berne (Suisse) qui dirige des recherches sur place avec des archéologues russes grâce à des financements du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS).  Pour ce jeune chercheur, joint par Sciences et Avenir, il présente des caractéristiques hors-normes : « Les conditions de conservation, l'âge, le cadre et la taille de ce monument le rendent unique et lui confèrent une très haute valeur scientifique. Aucun autre kourgane congelé de cette envergure n'est connu dans toute l’Eurasie », confie-t-il. Si le tertre d’Arzhan 2 fait 80m de diamètre, celui-ci, nommé Tunnug 1 par l’équipe russo-suisse fait 140m.

    Dans une récente publication de la revue scientifique Archaeological Research in Asia, le chercheur suisse et ses collègues de l’Académie des Sciences de Russie et du musée de l’Hermitage, relatent les premières investigations de terrain effectuées à l’été 2017 sur ce site repéré dès 2013 dans la vallée de la rivière Ujuk, surnommée la « vallée des Rois » en raison des nombreux vestiges qu’elle recèle. Les restes de Tunnug 1, une antique structure radiale en rondins de bois, sont clairement apparus sur les images satellites à haute résolution. «Ce kourgane d’une époque cruciale située entre l’âge du bronze et l’âge du fer, où des changements sociaux radicaux se sont produits au sein de ces cultures nomades. C’est une période sur laquelle nous ne possédons pas beaucoup d’informations », souligne le scientifique. Tunnug 1 pourrait être ainsi non seulement le plus grand tombeau Scythe de Sibérie du Sud, mais le plus ancien rencontré à ce jour. Des datations radiocarbones en font remonter la construction au IXe siècle avant notre ère, soit un siècle avant".

     

    https://www.letemps.ch/culture/2018/01/11/un-archeologue-suisse-decouvre-une-tombe-princiere-scythe-siberie

    crédit images université de Berne.FNS.Gino Caspari

  • Sanctuaire d'Artémis Amarysia:magnifique découverte de l'Ecole suisse d'archéologie

    Imprimer

    Karl Reber, directeur de l'Esag vient d'en faire l'annonce: la découverte d'un site antique majeur  plus précisément sur l'île d'Eubée.

    La mise à jour du sanctuaire d'Artémis Amarysia, déesse de la chasse est le fruit de l'immense volonté des chercheurs suisses.

    Tobias Krapf, secrétaire scientifique se souvient de son émotion pour avoir voir vu apparaître sur une tuile "ART" puis... "ARTEMIDOS" à la fin de l'été.

    (Le Temps ) "la découverte est essentielle. Ces fouilles qui se déploient sur 5000 m2 ont mis au jour l'un des derniers sanctuaires connus par les textes. «Il compte parmi les plus importants de l'île d'Eubée, le deuxième plus grand de Grèce après la Crète », explique le professeur Karl Reber, directeur de l'ESAG. Il rappelle que cette école fouille cette île «depuis 1964 à l'invitation du gouvernement grec. A cette époque, la ville moderne d'Erétrie s'agrandit et des constructions sont réalisées sur le site antique. L'objectif était de protéger une partie de ce site antique».

    C'est le résultat d'une campagne de fouille de cinq ans mais surtout d'une présence suisse  d'un demi-siècle pour protéger le site antique potentiellement intéressant d'une ville moderne.

    Un engagement  helvétique têtu, opiniâtre, important en matière scientifique mais aussi .....financier. Le terrain est acheté par l'ESAG  en 2012 !

                     MISE EN RELATION DES VESTIGES AVEC LES TEXTES

     «Une telle découverte est d'un grand intérêt, ajoute Denis Knoepfler, professeur honoraire au Collège de France et à l'Université de Neuchâtel. Elle permet de mettre en relation les vestiges avec des textes.».(Le Temps)

    Cette découverte  couronne en effet  la démarche scientifique de cet  historien, Denis Knoepfler, qui mêle doute et hypothèse.

    "Il est jeune chercheur lorsqu'ils se plonge dans les écrits concernant la ville antique d'Erétrie, notamment ceux du géographe Strabon (Ier siècle avant Jésus-Christ). Celui-ci évoque le sanctuaire d'une part, et une procession de l'autre. La procession, imposante, ne peut avoir lieu dans l'espace décrit par le géographe.

    C'est alors que le doute surgit, explique le professeur Knoepfler: «Progressivement, j'ai constaté différents indices plaidant pour une localisation de ce secteur au pied d'un colline et non là où nous cherchions». En cause, une erreur dans le nombre de «stades», l'unité de mesure de l'époque équivalent à 180 mètres. «En Grec, deux lettres se ressemblent, le ζ et le ξ, poursuit Denis Knoepfler. La première équivaut au chiffre 7, la seconde à 60. Mais dans leur écriture, il n'y a qu'une infime différence entre les deux». Dans le premier cas, le sanctuaire était à 1,2 kilomètre de la ville, dans le second, à 11 kilomètres. «J'ai donc supposé qu'il s'agissait d'un erreur de copiste et suggéré une localisation du sanctuaire sur le rivage, au pied de cette butte», explique-t-il en montrant la colline qui domine les fouilles."

    La campagne de fouille 2017 est terminée, les cours reprennent à Lausanne

    Le directeur de l'ESAG Karl Reber poursuit: «Nous sommes partis d'un petit sondage. Aujourd'hui, nous savons que le sanctuaire est encore plus grand que ce que nous avions prévu». Il faudra encore dégager des tonnes de terre, remuer des centaines de blocs avant de mesurer l'ampleur de la découverte.

    Et en attendant probablement penser à protéger le site de toute intrusion malveillante?

    Un autre suisse fait parler de lui en archéologie crétoise : Thomas Waldmann, archéologue mathématicien. Il fouille et cartographie le Labyrinthe de Messara.

     

     

    L'archéologie suisse au top !

                                                                 Sylvie Neidinger

     

     
     
     
     
    Le site d'Amarynthos a réservé une agréable surprise aux archéologues suisses Karl Reber (à gauche) et Denis Knoepfler. (Fabien Perrier) ( Le Temps)
  • Petite"Pompéi" découverte en bord de Rhône en juillet à Vienne

    Imprimer

    Un site exceptionnel de période romaine vient d'être mis à jour à l'occasion de fouilles préventives à Sainte-Colombe, Isère.

    Soit un nouveau quartier fort bien préservé de l'antique cité de Vienne.

    Plus de 7000 mètres carrés qui ont déjà laissé découvrir une superbe mosaïque.

    Les archéologues s'attendent à des découvertes de grande ampleur.

    Bon...  Comparer à Pompéi, comme dans l'article en lien, peut-être pas tout de même!

    Sur ces bords de Rhône, pas de Vésuve ni de cendres ayant conservé la vie quotidienne prise dans la tourmente de l'éruption dans un instantané saisissant.

    En tous cas, le promoteur immobilier devra attendre....

    L'autorisation de fouille a été étendue à décembre  pour "découverte exceptionnelle"

                                                        Sylvie Neidinger

    http://www.france24.com/fr/20170802-decouverte-petite-pompei-archeologie-rhone-vienne-france-bord-rhone

     

    http://www.telerama.fr/scenes/l-extraordinaire-decouverte-d-un-quartier-entier-de-la-vienne-antique-par-des-archeologues,161486.php

  • Les Tours du silence ou le défunt mangé par les vautours

    Imprimer

    Je conseille vivement  à ceux que l'histoire des religions intéresse de regarder ce reportage sur Arte.

    Malheureusement disponible jusqu'au 2 août seulement.(urgence d'où cet article alors que le sujet n'est pas trop d'actu en plein été...)

     

    http://www.arte.tv/fr/videos/052416-008-A/enquete-d-ailleursinde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Le zoroastrisme parmi les plus anciennes religions a disparu presque totalement de ses terres natales: l'Iran, remplacé par l'islam..

    Celui ou celle qui s'intéresse aux Tours du silence les  pensait irrémédiablement muettes. Devenues artefacts archéologiques.

    Quelle ne fut pas ma surprise de voir sur Arte  l'excellent documentaire du médecin légiste anthropologue Philippe Charlier !

    Il est allé en Inde, à la rencontre des descendants et derniers adeptes : les Parsis (Farsi, Perses....)

    Derniers car ils sont 80 000 seulement, en régression du fait de leur endogamie. Par voie de conséquence, en danger de disparition culturelle.

    La réussite économique de cette communauté indienne  est brillante. Exemple la holding Tata.

    Le chanteur britannique Freddy Mercury du groupe Queen est Parsi, lui aussi!  Farookh  Bulsara de sa vraie identité.

                                         

    RITE FUNERAIRE UTILISANT L 'ANIMAL

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tataSurtout, le médecin ethnologue  a présenté une part importante du rite de cette religion relativement secrète qui considère le Feu Sacré comme fils de Dieu. 

    Il n'a pas été autorisé toutefois à  filmer une cérémonie intérieure du Temple avec les fidèles (le don de bois de santal par les fidèles pour nourrir le feu)

    Mais un prêtre  a tout  de même expliqué in situ son rôle et rite d'entretien du feu cinq fois par jour, les cordes à usage vestimentaire de protection contre le mal etc.

    Surtout, l'équipe a pu filmer le rite funéraire si particulier au sein d'une Tour du Silence en activité.inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Chez les Parsis,  pas de crémation pour ne pas ..."polluer" le feu naturel toujours sacré.

    Mais une disparition des chairs activée par les oiseaux et le soleil.

    Trois temps :

    1) Un chien sacré détermine à l'arrivée si la inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tatadépouille est bien signe de mort.

    Il possède deux yeux physiques et  posséderaient selon les zoroastriens "deux yeux spirituels" qui peuvent déterminer s'il y a mort ou non.Et Philippe Charlier français de signaler à son hôte  que le chien est également un auxiliaire de la médecine légale moderne! Même animal...même usage de l'antiquité à nos jours.

    2) Le lavage du corps se pratique  dans un endroit particulier  au rez de chaussée de la Tour, pour éviter le "naso" le chant maléfique  liées à la décomposition dont il faut se prémunir impérativement par des cordes et un vêtement intérieur caché. L'âme va partir par l'oreille...Cette religion ne permet pas d'enterrer les corps ( pollution du sol) ni de les brûler (pollution du feu) Elle use d'un autre procédé naturel "aidé" des oiseaux.

    3) L'exposition du corps se fait en terrasse, en haut, de la Tour du silence.

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tataLes oiseaux et le soleil décharnent le cadavre.

    Une fois les os blanchis, ils sont  jetés au centre de la Tour, tous ossements unis les uns avec les autres, dans un parfait mélange communautaire  post-mortem.

    Le rite toutefois n'est plus identique au passé car les vautours ont disparu (absence par disparition écologique, dégradation de l'écosystème ).inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    Aujourd'hui d'autres oiseaux ( milans sacrés et corbeaux )  assurent cette fonction psychopompe. Mais avec une moindre efficacité que les nettoyeurs dits " naturels".

    Au final le soleil, principal mécanisme de décomposition  parachève   le travail de disparition des chairs.

    En attendant la résurrection.Ahura Mazda refaçonnera alors des corps parfaits.

    Ainsi parlait Zarathoustra!

     

                                                         Sylvie Neidinger

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

    inde,parsis,tour du silence,vautour,zoroastrisme,ahura mazda,holding tata

  • Sarcophage turc de Genève...ne jamais oublier Zeugma !

    Imprimer

    Lors de ma visite à l'Uni-Bastion pour voir le sarcophage que Genève va rendre au pays d'origine, j'avais pris en photo entre autres, le poster  issu de la Turquie accroché sur la porte d'entrée qui se félicite du retour.

    Mais pas publié le cliché au final.

    Certes le retour de l'objet archéologique pillé est une excellente nouvelle. Et l'Etat en question a raison de se satisfaire du retour.

    Certes dans le même ordre d'idées la demande de la Turquie à propos d'une mosaïque de Zeugma, la Séleucia grecque, vis à vis d'une université américaine de l'Ohio semble légitime: 

      "the minister also mentioned that pieces of some mosaics in the Zeugma Museum have been stolen and taken to the Bowling Green State University in the U.S. state of Ohio and called on the university’s academics to return them"

    Toutefois, si un Etat est tellement soucieux de patrimoine, pourquoi alors construit-il le barrage de Berecik,  dans une zone archéologique majeure et détruit-il ainsi volontairement tout ce que les fouilles de sauvetage n'ont pas pu mettre à l'abri???

    Et  les thermes d'Allianoi un site majeur de Pergame détruits eux aussi par un barrage..

    On peut commencer le listing des autodestructions...

    De graves atteintes au patrimoine dans le pays en question!

    Problème.

                                             Sylvie Neidinger

    http://www.archaeology.org/issues/44-1211/features/252-features-zeugma-after-the-flood

    http://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/archeologie-archeologie-zeugma-richesses-passe-englouti-593/

     

    Quand on observe ce qui a été sauvé in extremis on se pose des questions sur l'ampleur des destructions ...

    zeugma.GIF

  • Sarcophage herculéen exposé cet été à l'Unige avant d'être restitué

    Imprimer

    Le  magnifique sarcophage  extrait des Ports-Francs suite à un contrôle d'inventaire des douaniers en 2010  a été de fait  retiré du circuit illégal des biens archéologiques pillés.

    Une décision de Justice a ordonné le retour du magnifique artefact vers le pays d'origine, la Turquie, en septembre prochain.

    En attendant, elle loge dans la salle des moulages de l'Unige . Et surtout ELLE EST ACCESSIBLE  PAR LE GRAND PUBLIC.

    La pièce magnifique est visible dans les sous-sols de l'Uni Bastions jusqu'en septembre.(attention: le plan d'accès scotché sur place à l'entrée de l'Uni pour orienter n'est pas très exact. Et tous cas le jour de ma visite le plan d'orientation ne correspondait pas...)

    Rappelons l'intéressante étymologie de cette cuve destinée à contenir un cadavre ou un cercueil:

    "Le mot français sarcophage vient du latin sarcophagus désignant le tombeau. Il s'agit d'un emploi substantivé de l'adjectif sarcophagus (du grec σαρκοφάγος (σάρξ, sarx désignant la chair, φαγεῖν phagein, manger) et veut dire « mangeur de corps ou de chair ». Une pierre calcaire (d'où l'expression lithos sarkophagos, λίθος σαρκοφάγος) était utilisée pour des sépultures antiques et qui, d'après les croyances de l'époque, hâtait la disparition des chairs (détruisait les cadavres non incinérés) ; sarx, sarcos signifie « chair, viande » ; phagein sert à compléter le verbe esthein qui signifie « manger, dévorer »".

     

                                                       Sylvie Neidinger

     

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/inestimable-sarcophage-restitue-turquie/story/13018107

    http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/inestimable-sarcophage-romain-expose-deux-mois-geneve/story/22419540

    http://www.unige.ch/sciences/terre/fr/actualite/un-sarcophage-romain-restitue-la-turquie/

     

    IMG_6478.JPG

    crédit images photo@Neidinger

  • L'énigme de la tombe celte. Lavau.

    Imprimer

     A revoir encore un mois sur le replay d'Arte.

     L'énigme de la tombe princière  celte de Lavau découverte en 2014.

     Nécropole de un hectare du premier âge du fer (Hallstatt)

    Région de Troyes et pas seulement. Décryptage de l'histoire celte.

    A commencer par le haut Danube (Istros grec)dans le Bade -Wurtenberg à Heuneburg (6ème Av) .

    Rappel. "celte"est la dénomination grecque des gaulois (kelton)

    Quand la science historique avance. Fouille après fouille.

                                                    SN

     INRAP la découverte

    histoire,celtes,archéologie,lavau,inrap,arte

    enigme tombe celte.GIF

  • La-Chaire-à-Calvin

    Imprimer

    Saint-Pierre de Genève ne fut pas le seul endroit de prêche du célèbre Calvin, évidemment et loin s'en faut.chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

    Je découvre un site, en Charente aujourd'hui  nommé  par la toponymie  La-Chaire-A-Calvin, qu'il aurait visité  en 1520.

    Le site, au plan historique, tient surtout de ses ornements pariétaux: la frise des chevaux.

    Et des artefacts en sous-sol.

    Il s'agit d'une grotte préhistorique.

     

                           Sylvie Neidinger

     

     

    chaire-à-calvin,charente,prêche,saint-pierre,genève,art pariétal

     

  • Bibliothèque gallo-romaine à Lyon Fourvière

    Imprimer

    Une info à connaître pour qui s'intéresse à l'archéologie régionale: l'existence au lyon,musee de fournière,bibliothèque gallo-romainesein du Musée gallo-romain de Lyon d'une bibliothèque spécialisée, gratuite, ouverte à tous.

    http://museegalloromain.grandlyon.com/Lyon-Fourviere/Services

    Le fonds documentaire s'étend de la pré-histoire à la période médiévale et comporte les précieux rapports de fouilles. Un lieu méconnu qui finalement mérite d'être plus fréquenté !

                                                                  Sylvie Neidinger

  • Christian Goudineau sur les entrailles archéologiques gauloises de Saint-Pierre (Genève)

    Imprimer

    Trente ans de recherches ininterrompues sous la cathédrale Saint-Pierre (30, rien de moins....) aboutissent  à ce sous-sol archéologique  qui se visite et deux ouvrages synthétiques  expliquant cette fouille d'exception.

    Ils sont édités par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Genève (SHAG).

    Le plus bel hommage à ce travail de titan mené par Charles Bonnet et les équipes pluridisciplinaires  se lit dans la préface de l'ouvrage n°1 "protohistoire", rédigée par le professeur Christian Goudineau:

     Ce spécialiste de la Gaule  succéda à Camille Jullian pour valoriser la période gauloise masquée par la relecture gréco-romaine du passé par le grand public.

    Il apprécie infiniment cette fouille genevoise:

    "Concilier restaurations et consolidations avec le désir d'explorer les entrailles
    archéologiques.Composer avec les contraintes tant administratives que matérielles. S'attirer des appuis assez puissants notamment auprès de l'opinion publique - pour que cet incroyable défi soit d'abord accepté puis encouragé, au point, trente ans après le début de l'opération, de paraître naturel de relever de l'évidence.(...) Un homme qui a su entraîner avec lui (...)

    Je n'insisterai pas sur les avancées méthodologiques (...) mais sur l'impression d'avoir participé au dévoilement d'une sorte de mystère. Lorsque nous fouillons des niveaux superposés couvrant une longue période (essentiellement lors d'opérations d'archéologie urbaine) nous mettons en évidence (....) qu'il y eut des superpositions d'édifices publics-notamment religieux, la chrétienté s'appropriant de hauts lieux du paganisme: Mais ici il y a davantage.

    Que ce site naturel dominant le lac et le cours du Rhône ait fait l'objet d'une occupation continue depuis l'époque gauloise (...) tout cela est passionnant mais non révolutionnaire.

    En revanche que, à chaque époque ait été préservé (...) un lieu de souvenir de nature funéraire, voilà qui fascine littéralement.

    Un héros fondateur dont la vénération traverse le temps  On évoque tant de mythes antiques ou des personnages hors du commun -souvent d'assurance divine-établissent une ville et lui donnent son nom."

    Qui est ce chef gaulois resté inconnu mais autour duquel tourne la structuration sacrée de la ville de Genève depuis sa fondation? 

    Goudineau  évoque ici cette incroyable superposition de la tombe du chef allobroge (période de la Tène) à l'origine du site.

    Sa dépouille est positionnée pile sous l'autel également lieu de la prestation de serment de l'Etat de Genève.

    La Genève moderne prête serment à l'aplomb du chef gaulois initial. 

    Fascinant effectivement. Mystèrieux, effectivement.

    Au moins Genève a-t-elle fait connaissance avec ...son fondateur par ses ossements.

    " L'archéologie est là pour informer, instruire mais aussi pour poser des questions"

    "Merci Charles" conclue le spécialiste.

    Chapeau bas d'un très grand scientifique spécialiste de la Gaule à son homologue  genevois tout aussi illustre.

    Ici pour la maîtrise d'un chantier complexe en milieu urbain par définition en milieu vivant.

                                                                                       Sylvie Neidinger

     

     

     

    charles bonnet,christian goudineau,gaulois,#genève,#shag,archéologie

     

                                                                   Rubrique #Protestantisme

     

  • Lire Charles Bonnet sur les fouilles de la cathédrale Saint-Pierre

    Imprimer

    L'éminent archéologue genevois Charles Bonnet, toujours scientifiquement actif,  vient de s'illustrer en Afrique, avec la découvertes de trois temples circulaires au Soudan.

    Personne n'oublie sa maîtrise du difficile chantier de fouilles de la cathédrale Saint-Pierre. charles bonnet,guillaume fatio,site archéologique,sous sol,cathédrale saint-pierre

    Un défi tout autant d'archéologie que de génie civil: creuser sous un bâtiment imposant mais instable pour le renforcer tout en découvrant les couches anciennes par states et tout en les conservant.

    Un chantier de 30 ans !

    Le site ouvert au public a reçu le prestigieux prix "Europa Nostra"

    Le résultat est magnifique et se visite: site archéologique de la cathédrale Saint-Pierre

    Toutefois ce chantier reste complexe à comprendre même in situ. Seul un archéologue chevronné y retrouve ses petits avec toutes ces states entremêlées...

    La visite peut se poursuivre d'une façon passionnante autour des deux ouvrages de synthèse rédigés par Charles Bonnet en collaboration édités par la SHAG, en vente sur le site ou en librairie.

    L'un sur la période protohistorique et la fameuse (incroyable)  tombe du chef celte pile au coeur de la bâtisse.

    L'autre sur la période chrétienne.

    Ardu mais fort instructif.

                                                        Sylvie Neidinger

     

     

     Les fouilles de la cathédrale Saint-Pierre Editeur SHAG

    SHAG : société d'histoire et d'archéologie de Genève.

  • Magnifiques sportives siciliennes du.... IVème siècle

    Imprimer

    8 mars 2017.casale3.GIF

    Alors que certains dénaturent le corps de la femme, l'archéologie nous apporte une magnifique surprise: les sportives en maillot de bain de la Villa Casale, au sud de la Sicile, à Piazza Armerina (datation fin IIIème et IVème)

    Ces mosaïques sont inscrites au patrimoine de l'Unesco.

    Des femmes antiques étonnantes de modernité. ...Et de santé !

                                  Sylvie Neidingercasale 1.GIF

  • L'archéologue Charles Bonnet, 83 ans découvre trois temples circulaires au Soudan

    Imprimer

     L'archéologie suisse est éminemment représentée par le toujours homme de terrain Charles Bonnet, infatigable professionnel de 83 ans.

    Cet hiver, trois temples d'un genre nouveau ont été mis à jour: à structures rondes.

    Avec ce scientifique qui travaille sur ce terrain africain depuis des années on peut parler de "soudanologie" comme on a parlé d'égyptologie.

    Et un voile historique du continent se lève autour des "pharaons noirs".

    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1016570/temples-millenaires-soudan-charles-bonnet

     Rappel: le genevois avait fouillé avec le succès que l'on sait le difficile chantier de la cathédrale Saint-Pierre.

                                                    Sylvie Neidinger

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/06/28/archeologie-geneve-257406.html

    Interview dans le Temps ....soudan-genevois-charles-bonnet-devoile-restes-dun-passe-africain

    https://www.rjb.ch/rjb/Actualite/Suisse/20170211-Un-archeologue-genevois-deterre-les-restes-d-un-passe-mysterieux.html

    charles bonnet,archéologue suisse,soudan tempes,pharaons noirs,cathedrale saint pierre

    charles bonnet,pharaons noirs,cathedrale saint pierre,archéologue suisse,soudan tempes

                                                            

  • L'art et la manière de détruire un château médiéval

    Imprimer

    On pourrait démarrer par "c'est l'histoire d'un mec". Et c'est aussi  l'histoire d'une administration française...

    Lieu: l'Ardèche, terre prisée  des Hollandais qui s'en sont pris d'amour. Ce n'est pas un plat pays.Capturessssss.JPG

    Localement certains parlent même de "colonisation" tant cette population y vit en autarcie. Elle importe (presque) tout depuis son batave de pays.

    Habitants qui font relativement peu tourner l'économie locale.

    Ce point de vue date des années 80. Rien de  neuf....

    Un certain Aalt Van Ramshorst  a investi dans un projet immobilier de taille basé sur une piste hollando-hollandaise...

    Il rachète le Château de la Tour, (du  XIVème siècle a minima)  à Saint-Pierreville.

                   CE NEERLANDAIS AU PROFIL DE BRAVE HOMME

    L'homme qui  a tout d'un brave homme a priori vient  hier de " péter un plomb ".

    Le forcené incendie son bien, tire sur les pompiers, se suicide.

    Que s'est-il passé?

    Un matin de  2014, il subit, lui et son château, l'assaut de la maréchaussée soit ...30 gendarmes qui interviennent à l'aube sans ménagement. Il  sera incarcéré une semaine durant, menotté.

    Incrédule, il raconte sa mésaventure à un journaliste.

    Son château n'est pas une petite bâtisse. C'était  effectivement assez difficile de le louer "en douce" sans alerter les services administratifs...

    Ce monsieur l'avait tout simplement transformé en hôtel  ....en catimini, commerçant sa prestation de service par  annonces postées  sur le Bon Coin ou autres sites.

    Il tournait avec un personnel d'une dizaine d'individus non déclarés constitué de jeunes néerlandais. Aucune déclaration officielle donc aucune "habilitation sécurité" non plus.

    C'était  l'ouverture illégale d'un établissement touristique!

    Ce néerlandais jouait à cacher sa réelle activité, fort importante au demeurant.

    Le jour de l'assaut des forces de l'ordre 100 clients tout de même étaient en villégiature. Pas moins.

    (avantage original de cette situation : voir un château médiéval habité au XXIème siècle par une foule de 100 individus... comme à son origine ! Au moins c'est plus vivant qu'un château-musée...)

    Bizarre tout de même,  cette  liberté mentale complète et l'autonomie du propriétaire...

    La Hollande  est un pays qui supporte une législation. Comment  l'homme pensait-il y échapper en France?

    hollandais.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A moins que les normes, trop  nombreuses  en France, n'aient empêché son projet au point de le rendre légalement impossible après achat ?

                                                        TETU !

    Du genre le refus d'installer quelques ascenseurs et sorties de secours...

    Le néerlandais têtu aurait alors forcé le destin du lieu. Il avait acheté la bâtisse. Il fallait qu'il poursuive son projet !            

    Au risque d'ouvrir la chronique d'un dérapage incontrôlé.

    D'un autre côté, l'administration française n'y est pas allée de main morte puisque qu'elle a décidé de  la CONFISCATION DU CHATEAU ! Pas moins !

     Tiré du Dauphiné Libéré:"Le propriétaire du château La Tour, Aalt Van Ramshorst, un Néerlandais, est sous le coup d'une condamnation à de la prison ferme. Le substitut du procureur, Emmanuel Garcia, précise : "Hier (mardi, NDLR) la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Nîmes a confirmé une décision prise par un juge d'application des peines de Privas : il doit purger au total 14 mois de prison." Le propriétaire du château a été condamné à de la prison ferme en juillet 2015 pour avoir mis le feu au véhicule de son ex compagne et pour possession d'arme. Il avait demandé un aménagement de peine et interjeté appel de la décision du JAP. La confirmation par la cour d'appel, rendue hier à Nîmes, pourrait avoir provoqué son geste, si l'hypothèse selon laquelle il a tiré les coups de feu se confirme.
    Il est aussi poursuivi, depuis l'été 2014, pour avoir transformé son château en complexe hôtelier, s' affranchissant des règles de sécurité en la matière. Il avait alors fait 8 jours de détention provisoire.

                SAISIE DU BIEN : POURQUOI ?

     France Bleue évoque le fait divers:

     "Le propriétaire du château La Tour soupçonné d'avoir mis le feu [ce matin du jeudi 22] à la bâtisse puis d'avoir tiré sur les pompiers reste introuvable ce jeudi matin. Il aurait disjoncté car, suite à de nombreuses affaires judiciaires, il risquait de perdre son château et d'être envoyé en prison.

    Les raisons de son accès de rage se précisent. L'homme était coincé judiciairement et il était sur le point de perdre son château et sa liberté. Il était depuis deux ans sous le coup d'une information judiciaire pour fraude et travail dissimulé pour avoir transformé son domaine en site d'hébergement touristique sans respecter aucune norme, ni aucune autorisation. A ce titre, son château faisait l'objet d'une saisie conservatoire par la justice en attendant son procès où il risquait la confiscation définitive de son bien.L'homme avait également plusieurs condamnations à purger, notamment pour avoir dégradé la voiture de son ex-femme et pour détention d'armes. Un total de quatorze mois de prison. Sa demande d'aménagement de peine venait d'être refusée. La perspective d'être envoyé derrière les barreaux aurait déclenché sa fureur.cf "

    Aujourd'hui l'homme  s'est détruit en autodafé  avec son château.

    Par le feu.

     La morale ou plutôt l'immorale de l'histoire?

    1) Aalt Van Ramshorst a commis l'erreur de se croire en liberté d'action. Le syndrome "ardèchois" l'avait atteint. Il faisait du business en circuit fermé (donc non déclaré) par des néerlandais et pour des néerlandais et ne comprenait pas l'intrusion de l'Etat français dans son petit mécanisme autonome.

    Il a tort à 100%. En même temps ce "brave homme" a consacré toute son énergie à la restauration de ce bien.

    Mais dans l'autre sens,

    2) la Justice hexagonale a été plus que lourde: il fut  incarcéré huit  jours en 2014 pour le délit  de réception  de clientèle touristique dans un endroit non normalisé. La justice a refusé l'aménagement de sa peine en 2016.

    Le pire, le plus injuste et incompréhensible: la justice française a décidé de lui .....confisquer son bien. Une disposition du code pénal qui permet la dévolution d'un bien à l'Etat. Lequel s'en empare....gratuitement sans compensation !

    Tout simplement. Un acte d'ancien régime, remis au goût du jour en 1792. Une disposition exceptionnelle et souvent liée à la grande délinquance. Probablement hyper excessive ici.

               AALT ET LE CHATEAU ONT SOMBRE

    C'est un "beau" résultat...L'homme est décédé. L'Etat récupèrera une ruine détruite par le feu. Une stratégie perdant-perdant.

    Lors de la disparition du propriétaire jeudi, les gendarmes engageaient une étude de personnalité pour savoir à qui ils avaient à faire.

    C'est assez simplissime de comprendre que cet individu a acheté et restauré un bien hors norme de ses mains, avec énergie.

    Il a voulu lui donner une viabilité économique certes par des subterfuges.

    L'administration française au lieu de reconnaitre le gouffre financier pour entretenir un château médiéval, au lieu de  conseiller cet "étranger", voire l'encourager, " le remettre sur le "droit chemin économique"  a choisi la manière forte coercitive: menottes, prison puis au final confiscation du bien!!!!!!

    L'individu s'est senti à juste titre volé par l'Etat français. Il a décidé de tout détruire.

    Et  lui avec. Triste.

                                                     Sylvie Neidinger

     

    crédit images capture d'écran sites web en lien

  • Hollande recadré par la Syrie sur la prise en charge de ses antiquités par la France

    Imprimer

    En visite hier  au Louvre-Lens, le président de la république avait certes évoqué la mise à l'abri des collections du Louvre dont on sait que les sous-sols sont inondables en bord de  Seine.

    Mais il entend aussi "abriter" les oeuvres en danger..... en Irak et en Syrie !

    F Hollande serait-il le pire président de la 5ème république ? Les sondages  vont en ce sens.

    Il ne se passe pas une journée sans polémique. Ici,  la dernière "hollandise" ou "leonardise" en date: une proposition inadaptée aux relents colonialistes certains. 

    Evidement sans avoir l'avis des intéressés....

    C'est au titre d'anciennes puissances coloniales que  la France et  la Grande-Bretagne possèdent les deux musées les plus grands du monde: Louvre et British Muséum, les mieux achalandés.

    Alors François Hollande sans scrupule remet ce couvert sur la table, pour une récupération politique.

    C'est une erreur:  les objets archéologiques n'ont pas besoin de transfert physique en Europe.

    QUE LES OEUVRES ARCHEOLOGIQUES RESTENT   DANS LE PAYS D'ORIGINE !

    C'est du contraire qu'il s'agit: empêcher par tous les moyens qu'elles ne quittent le territoire d'origine! (sauf accord scientifique bilatéral pour restauration particulière)

    Les Etats en question, l' Irak et la Syrie, n'ont strictement aucune intention de se défaire de leur patrimoine déjà mis à mal par les fous de l'EI, ici, en direction de la France.

    Le Directeur des Antiquités Syriennes répond à françois Hollande le jour même par une fin de non recevoir. hollande,louvre-lens,liévin,archéologie syrienne,louvre,british muséeum,direction des antiquités syriennes,damas,palmyre,khaled al assaad directeur des antiquités de palmyre,mom,archéorient,polar

    Il signale que son Etat a déjà fait un regroupement dans la capital Damas et que en cas de danger une évacuation serait faite au Liban, en accord avec ce dernier. 

    http://www.lefigaro.fr/culture/2016/11/02/03004-20161102ARTFIG00363-le-patron-des-antiquites-syriennes-desavoue-francois-hollande.php

    Monsieur Abdulkarim demande d'ailleurs à ce qu'aucune instrumentalisation politique ne soit faite (par Hollande en l'occurrence) sur le dos du patrimoine syrien qui est un patrimoine mondial pour lequel ses services ont perdu dans cette guerre des hommes, des scientifiques.

    Un hommage mondial en son temps avait été rendu par les  archéologues du monde entier au Directeur des Antiquités de Palmyre Khaled al Assaad décapité pour ne pas avoir révélé où il avait transféré les oeuvres du musée de Palmyre.

    COLLOQUE A LYON ENTRE POLICIERS, ARCHEOLOGUES, ...ANTIQUAIRES SUR LES TRAFICS

    Au plan scientifique, les archéologues français sont très en pointe sur l'archéologie syrienne, notamment le laboratoire Archéorient de Lyon 2 ( MOM) Les liens sont anciens et actuels. A savoir, la France, puissance mandataire du pays de Cham  avait même participé à la création du Musée national de Damas.

    Aujourd'hui le 3 novembre est justement organisée à Lyon 2 un colloque de première importance intitulé  polar, comment lutter contre les trafics d'antiquités. (sur inscription seulement)

    Protéger le patrimoine irakien et syrien (berceau de notre humanité) du trafic est un impératif pour tous les pays du monde. Le colloque spécialisé dure deux jours.

                                                            Sylvie Neidinger

     

    hollande,louvre-lens,liévin,archéologie syrienne,louvre,british muséeum,direction des antiquités syriennes,damas,palmyre,khaled al assaad directeur des antiquités de palmyre,mom,archéorient,polar

     

     

    Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

     La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

    n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

    n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

    n°3-La France est gouvernée par un spectre

    n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

    n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

    n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

    n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

    n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

    n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

    n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

    n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

    n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

    n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

    n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

    n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

    n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

    n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

    n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

    n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

    n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

    n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

    n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

    n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

    n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

    n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

     

  • Néolithisation suisse: écouter le Professeur Marie Besse (Unige)

    Imprimer

    A vue d'Esprit.

    Le processus de néolithisation (passage du cueilleur-chasseur à une   économie de production, naissance de l'agriculture) démarre à moins 10 000 ans au Proche-orient et moins 5000 en Suisse.

    Marie Besse, professeur d'archéologie préhistorique à Genève évoque le Sacré lié à cette époque dans une émission de la RTS.

    Elle évoque les stèles de la nécropole du Petit-Chatel à Sion, les cultes d'ancêtres, les tumulus, les mégalithes, l'alignement d'Yverdon etc... durant 28' passionnantes.

                                                                            SN

     http://pages.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/7001059-a-vue-d-esprit-du-28-08-2015.html

    unige, marie besse, néolithisation, suisse, sacré

  • Scandale préhistorique à Montmaurin, Haute-Garonne

    Imprimer

    Alors que la connaissance de la préhistoire s'additionne cette semaine du site de Bruniquel, un site archéologique du sud-est de la France reste en grand danger: Montmaurin.

     Le  maire de ce village de Haute-Garonne compte autoriser un carrier à transformer "notre"  Patrimoine Mondial de l'humanité ici, un pied de falaise, en cailloux et  sables par concassage....

    Surprise d'ailleurs de découvrir aujourd'hui  29 mai 2016 sur un site commercial une vente de...mâchoire de cheval préhistorique. Lecture. Le fragment est donné comme " issu de...Montmaurin"!! (lire ici , en pied d'article)

     Depuis 2010 les préhistoriens se battent contre cette folie destructrice  pour laquelle un arrêté préfectoral d'autorisation de carrière industrielle  avait même été délivré !

    Grand silence sur le thème  dans un pays centralisé où normalement un ministère de la culture gère les biens patrimoniaux.

    Le dossier de Montmaurin  est caricatural: la plus vaste   villa gallo-romaine de France fort heureusement préservée. Mais une zone  dont les sols aux artefacts préhistoriques sont en danger.

     Dans ce village de la  Vallée de la Save avait été mis à jour des fragments de mâchoire humaine pré-néandertalienne.

     http://www.ladepeche.fr/article/2010/04/24/822937-montmaurin-patrimoine-de-l-humanite-en-peril.html :

    "Cette mâchoire ? Plus vieille que néandertal et « contemporaine de Tautavel, elle a peut-être 300 000 ans » estime Isaure Gratacos, manipulant la relique trouvée à Montmaurin, aux confins de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées. Montmaurin… Village dont le conseil municipal a approuvé en 2007 un projet de carrière industrielle qui arrachera annuellement 150 000 tonnes de calcaire, au cœur d'un domaine préhistorique majeur. « Ce qui devrait rapporter environ 31 000,00 € par an à la commune » justifie le maire Daniel Gaspin, revendiquant ce futur « développement économique » entériné par arrêté préfectoral l'an passé.

    Alors, au pied de la falaise de calcaire convoitée, Isaure Gratacos |archéologue]résume « le scandale » d'une question : « Imaginez-vous l'ouverture d'une carrière de concassage à côté de Lascaux, Niaux ou Gargas ? Au cœur d'un gisement archéologique dont le potentiel est reconnu par tous les spécialistes et où nous avons recensé de 150 à 200 cavités restant à fouiller ?

    L'inimaginable » contre lequel des centaines de chercheurs continuent donc à se mobiliser, en signant la pétition des opposants à ce projet.préhistoire,montmaurin,carrière de pierre L'incurie et l'inculture au bras de la barbarie économique : ce que dénoncent en effet les associations et élus locaux s'opposant à cette nouvelle carrière. Car si le grand public connaît Montmaurin à travers sa superbe villa gallo-romaine, rares sont les non-initiés à mesurer la valeur du patrimoine préhistorique du site.

    « Saint-Perier ou Méroc, les préhistoriens qui ont fouillé ici, étaient des gens discrets » reconnaît Isaure Gratacos, ancienne disciple du second. Pourtant, c'est dans ce secteur au confluent de la Save et de la Seygouade qu'on a également trouvé la merveilleuse Vénus de Lespugue, vieille d'environ 23 000 ans, désormais au musée de l'Homme. Et c'est cette occupation continue depuis la nuit des temps jusqu'au moyen âge, avec les restes d'un château à l'emplacement même de la future carrière qui rend ce site unique"

    La colère :

    http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/25/1386537-montmaurin-la-colere-des-scientifiques.html

    http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/13/1033644-montmaurin-l-appel-d-yves-coppens.html

     

     Plusieurs pétitions sont lancées, la dernière en mars 2016 (taper " Montmaurin pétition" sur le net ou la site de l' association de défense Entre Save et Seygouade)

    On ne peut pas la laisser tranquille, la falaise??? Cela fait quelques milliers d'années qu'elle ne demande rien à personne !

    La carrière du Mont Salève a fait malheureusement disparaître un fameux  site magdalénien: l'abri de Veyrier. La découverte datait de 1833. La protection des sites au XIXème siècle n'était pas un réflexe. Soit.

    A Montmaurain la volonté de supprimer un site préhistorique est contemporaine. Dernière phase administrative pro-destruction en ...mars 2016.

    Montmaurin, un dossier à suivre.

                                                                          Sylvie Neidinger

     

    Vente d'un artefact ...préhistorique,  sur site le  29 mai 2016.

    La mâchoire  est présentée comme "état: occasion" !:

    préhistoire,montmaurin,carrière de pierre

     

    crédit images capture sites cités

  • L'homme, il y a 176 500 ans

    Imprimer

    Enorme actu' culturelle, hier.

    Les scientifiques ont établi la présence active d'hominidés dans la désormais célèbre grotte  Bruniquel, découverte archéologique,bruniquel,grotte,aveyronproche de la rivière Aveyron (sud-est de la France)  à une date qui engendre un bond immense des datations jusqu'alors acquises.

    176 500 ans.

    Le compteur explose

    La revue hyper rigoureuse  Nature publie, confirme et valide  cette découverte.

    Ces grottes: des trésors de l'humanité!

     

     Bruniquel : 176 500 ans

    Chauvet (Ardèche) 36 000 ans

    Cussac (Dordogne) 29 000 ans

    Cosquer (Méditerranée, Marseille) 26 000 ans

    Lascaux (Vézère)18 à 20 000 ans

    Altamira (Espagne-Santilliana del Mar)  17 000 ans

    (Datations= circa, à 1000 ans près)

     

    crédit image capture d'écran site web cité

  • Gen'Eva, Genua, la fondatrice

    Imprimer

    J'aime les musées, Genève et donc les musées de Genève.genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

    On ne peut comprendre le présent sans l'épaisseur de l'histoire. Nous sommes forgés par le passé.

    Dans la salle du MAH -musée gratuit- dédiée à l'archéologie régionale, le visiteur a rendez-vous avec une genevoise parmi les plus charmantes et girondes.

    LA GENEVOISE, Genua?

    En fait une tête dite de "déesse au diadème" [et boucles d'oreilles ma chère] surgie des eaux sur le bras gauche du Rhône près de l'île, lors des travaux des Forces Motrices en 1884.

    Elle date d'un atelier gallo-romain, conçue en marbre de marmara.

    Certains voudraient qu'elle fût la déesse locale Genova ou Genua.

    Mais la mystérieuse reste de marbre. Bouche fermée. Muette sur son identité.

    Historiquement l'artefact archéologique sauvé des eaux -par miracle !- est non informatif. Aucune dédicace, rien.


    Elle a même subi décapitation et nez disparu, dégradations dues à  l'immense orgueil humain qui croit faire table rase du passé en détruisant des objets sans défense.( Cela produit actuellement au Proche-orient au marteau piqueur et à la dynamite par des ignorants....)

    Toutefois, la symbolique de cette dame si bien coiffée malgré quelques siècles d'immersion est ultra puissante, comme ...pour signifier qu'elle est importante pour la ville. Voire fondatrice.

    Car la  naïade revoit le jour,  trouvée non seulement au coeur du système urbain local mais au fond du Rhône - lequel est lui même identificatoire de la ville qui se créé en confluence du lac, du fleuve et de l'Arve.

    L'endroit effectivement le plus symbolique de la ville. La statue  prend de facto sa  dimension mythique en tout état de cause.

    Qu'elle soit la statue vénérée au IIIème siècle au titre de la déesse attestée nommée Genua/Genova ou... sa parèdre.

    Son long baptême aquatique  permet de proposer de la nommer... Gen'Eva !??

                                                                             Sylvie Neidinger

    Musée d'Art et d'Histoire  MAH de Genève

    genève,archéologie,mah,genova,statue,rhône

     crédit photos Neidinger