UA-65882359-1

30/05/2017

GENEVE: nouvelle carte 3D du SITG

Pour ceux qui (comme moi) adorent  le voyage immobile tout autant que le vrai.   C'est à dire chez soi, depuis son PC ou sa tablette, cliquer puis virevolter....imaginer, planer.

Au départ, il y a le musée Tavel et son diaporama évolutif du site genevois fort intéressant. Cela commence à l'ère glaciaire!

Cela monte, cela descends, cela monte. L e tournis, quoi . On comprends la propension locale à tout mesurer. C'est vital !!!!

J'ai dû le visionner une trentaine de fois ...

Puis encore plus fort,  la 3D qui vous rend  Jupiter "maître de l'espace depuis son Olympe" grâce à la magie du numérique  qui génère  un puissant imaginaire en action....

Grâce évidemment au travail du Service cantonal qui met au point cette technologie et rend ces données gratuitement accessibles au public.

 

Le SITG annonce une évolution de la cartographie 3D du canton.

                                   Sylvie Neidinger

 

genève,canton de genève,sitg,cartographie 3d,3d,jupiter

17/03/2017

Christian Goudineau sur les entrailles archéologiques gauloises de Saint-Pierre (Genève)

Trente ans de recherches ininterrompues sous la cathédrale Saint-Pierre (30, rien de moins....) aboutissent  à ce sous-sol archéologique  qui se visite et deux ouvrages synthétiques  expliquant cette fouille d'exception.

Ils sont édités par la Société d'Histoire et d'Archéologie de Genève (SHAG).

Le plus bel hommage à ce travail de titan mené par Charles Bonnet et les équipes pluridisciplinaires  se lit dans la préface de l'ouvrage n°1 "protohistoire", rédigée par le professeur Christian Goudineau:

 Ce spécialiste de la Gaule  succéda à Camille Jullian pour valoriser la période gauloise masquée par la relecture gréco-romaine du passé par le grand public.

Il apprécie infiniment cette fouille genevoise:

"Concilier restaurations et consolidations avec le désir d'explorer les entrailles
archéologiques.Composer avec les contraintes tant administratives que matérielles. S'attirer des appuis assez puissants notamment auprès de l'opinion publique - pour que cet incroyable défi soit d'abord accepté puis encouragé, au point, trente ans après le début de l'opération, de paraître naturel de relever de l'évidence.(...) Un homme qui a su entraîner avec lui (...)

Je n'insisterai pas sur les avancées méthodologiques (...) mais sur l'impression d'avoir participé au dévoilement d'une sorte de mystère. Lorsque nous fouillons des niveaux superposés couvrant une longue période (essentiellement lors d'opérations d'archéologie urbaine) nous mettons en évidence (....) qu'il y eut des superpositions d'édifices publics-notamment religieux, la chrétienté s'appropriant de hauts lieux du paganisme: Mais ici il y a davantage.

Que ce site naturel dominant le lac et le cours du Rhône ait fait l'objet d'une occupation continue depuis l'époque gauloise (...) tout cela est passionnant mais non révolutionnaire.

En revanche que, à chaque époque ait été préservé (...) un lieu de souvenir de nature funéraire, voilà qui fascine littéralement.

Un héros fondateur dont la vénération traverse le temps  On évoque tant de mythes antiques ou des personnages hors du commun -souvent d'assurance divine-établissent une ville et lui donnent son nom."

Qui est ce chef gaulois resté inconnu mais autour duquel tourne la structuration sacrée de la ville de Genève depuis sa fondation? 

Goudineau  évoque ici cette incroyable superposition de la tombe du chef allobroge (période de la Tène) à l'origine du site.

Sa dépouille est positionnée pile sous l'autel également lieu de la prestation de serment de l'Etat de Genève.

La Genève moderne prête serment à l'aplomb du chef gaulois initial. 

Fascinant effectivement. Mystèrieux, effectivement.

Au moins Genève a-t-elle fait connaissance avec ...son fondateur par ses ossements.

" L'archéologie est là pour informer, instruire mais aussi pour poser des questions"

"Merci Charles" conclue le spécialiste.

Chapeau bas d'un très grand scientifique spécialiste de la Gaule à son homologue  genevois tout aussi illustre.

Ici pour la maîtrise d'un chantier complexe en milieu urbain par définition en milieu vivant.

                                                                                   Sylvie Neidinger

 

 

 

charles bonnet,christian goudineau,gaulois,#genève,#shag,archéologie

 

 

 

21/03/2016

Sourire de Printemps, le... 20 mars. Terminé le 21 !

Est-ce un effet printemps ? Depuis hier je ne rencontre que des ....sourires !

Des proches et surtout ceux  des autres...printemps,sourire,relations humaines

Ceux dont on n'attend rien en fait.

 Ceux que l'on croise dans le tram, le bus, sur le parking  ou au hasard d'un rv pro.

Dans les allées du shopping ou de la balade.

Une  particulièrement  m'a touchée ce jour. Je ne la connaissais pas avant ce matin.

Juste la bonne distance mais suffisamment humaine pour que la communication  passe.

 Question d'intelligence mais aussi de ...sourire.

Geste gratuit et si important finalement.

Tout comme l'équinoxe: la juste balance entre le jour et la nuit.

Remarque: le printemps, c'était précisément hier autour de 5 h 30+12 secondes.

Soit le 20 mars 2016.

BIZARRE PLUS DE PRINTEMPS LE 21 MARS !

Explications: 

"Une révolution de la Terre trop complexe pour notre calendrier

Cet événement [=le printemps] ne tombe pas exactement au même moment. Tout d'abord parce que l'orbite de la Terre n'est pas parfaitement circulaire. La distance Terre-Soleil varie de 147 à 152 millions de kilomètres. Aussi, les saisons ne commencent pas à date fixe et n'ont pas la même durée : l'hiver dure 89 jours et l'été 93 dans l'hémisphère nord. 

Autre raison : notre calendrier ne correspond pas exactement à la durée de la rotation de la Terre autour du soleil. Il faut 365,2422 jours pour que notre planète finisse son tour autour de l'astre alors que notre calendrier compte 365 jours. Pour ajuster cela, on a les années bissextiles comme 2016. Mais ça compense trop.

Résultat : tous les 130 ans environ, l'équinoxe tombe un jour plus tôt. En 2044, elle tombprintemps,sourire,relations humainesera même le 19 mars. Il faudra attendre 2102 pour que le printemps commence à nouveau un 21 mars"

A bon? Dommage pour le 21 mars, j'aimais cette date.

Le prochain printemps du 21 sera donc dans... 86 ans!

http://www.ouest-france.fr/societe/pourquoi-le-printemps-...

 

                               PREMIERE FEUILLE A GENEVE

 

printemps,sourire,relations humainesA Genève comme de tradition,  c'est un arbre, plus exactement la première feuille du marronnier de la Porte Baudet qui annonce la nouvelle saison.

Une fonction dévolue à Mme Le Sautier, du Grand Conseil.

Une personne fort ...souriante elle aussi.

                                                                        Sylvie Neidinger

 

Cette  bonne humeur  printanière est brusquement  annihilée par les terribles attentats du 23 mars en Belgique, à Bruxelles.

crédit images photos Neidinger

 

 

01/07/2015

L’artiste Brigitte Tessier fait CIRCULER son anneau au CERN-CMS

 La collision entre l’Art et la Science que l’artiste franco-québecoise a provoquée  cette semaine- 24 juin 2015-  en installant son œuvre picturale à Cessy est du pur bonheur, visuel, intellectuel, esthétique.cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay « CIRCULEZ » ...son œuvre conceptuelle est superbement placée sur le « bouchon » de Cessy, cette plate forme mobile du Cern-CMS qui, lorsqu’elle s’ouvre mène aux entrailles pour atteindre le fameux anneau de recherche, le LHC, Large Hadron Collider.

Pile à la verticale, en sandwich,  entre le véritable détecteur CMS profond, le Compact Muon Solenoid, cette immense prouesse techno-scientifique  et sa représentation vitrail accrochée en hauteur, à échelle réelle dans ce grand bâtiment  cathédrale.

cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay Cette installation picturale est le fruit d’une collaboration dans le cadre d’ art@CMS initiée il y a un an.

        UNE IMPULSION NATURELLE DE.... 27 METRES

Brigitte Tessier, en visitant ces lieux avec des scientifiques amis (dont le chercheur Jean Fay) avait senti une impulsion naturelle.

Comme une évidence.

Un élan, une force, des choses à dire, un projet à mener.

Son idée artistique acceptée, elle y travaille depuis, en relation avec un scientifique-parrain, le  physicien nucléaire Hugues Brun  en dialogue fructueux.

 Elle a conceptualisé son projet avant de le réaliser dans  une logique imparable.

L’anneau fait 27 km. Son cercle à elle: 27 mètres.

 Un bon chiffre. Concrètement divisé par trois cela fait 9 mètre: pile, la taille de sa pièce de travail. Pratique. Une tv avait filmé Brigitte en action créatrice, chez elle.

Personne semble-t-il n’imagine la quantité de problèmes matériels inédits qu’elle a dû résoudre.

A commencer par la recherche d'un tissu de cette taille et d'une pièce.

Elle a trouvé: de la toile de yourte, magnifique symbole s’il en est d’une humanité circulaire!! Mais nécessitant juste...quatre heures pour  replier l'ouvrage le vendredi soir afin de  laisser sa famille passer un week-end...normal.

C’est son anneau à elle, son moyen technique.

L’Histoire peut alors commencer, son récit, sa tapisserie de Bayeux... de Genève version infra nucléaire.. Ou comme on veut, son rouleau japonais emaki en mode physique des particules.

                         AU COMMENCEMENT ETAIT ...LA MAIN !

"Que la lumière soit et la lumière fut. Que le sec paraisse et cela fut ainsi".

La boule d'énergie nommée  Brigitte Tessier se la joue genèse: "j'ai souhaité dérouler cette histoire" affirmait-elle ce mercredi 24 juin...cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fayAu final une collision visuelle réussie  entre la longue histoire humaine et celle, fort récente de la recherche nucléaire voire infra-nucléaire dont celle du Cern et Cms.

Cela commence par une grotte,  comme métaphore-image de l'anneau souterrain qui s'agite  précisément sous l'oeuvre. Soit, sous les pieds des visiteurs.

Les scientifiques "maison" ont imprimé collectivement leurs paumes sur la toile de l'artiste. La référence est anthropologique "la cueva de los manos" (Santa Cruz, Argentine)

Ode à la MAIN, cet outil  majeur qui  permit à l'homme par son pouce opposé devenu pince de prendre  progressivement possession du monde rapidement, en quelques millénaires.

Humain supra prédateur qui aujourd'hui, bien loin du pouce originel tend à  repousser l'infiniment petit et l'infiniment grand, à  larges brassées.
cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay

Une main dont les doigts peuvent s'accrocher aux doigts d'une autre main comme l'atome s'unit à son alter ego et forme des chaînes.

La dite paluche pouvant former des cercles humains,  d'amis,  de réflexions, de tout...

La référence  retenue ici: les danseurs de Matisse.

Cercles heureux, cercles endiablés. Qui peuvent mener au meilleur comme au pire: guerres et conflits.

L'artiste n'oublie rien, ni les sombres collisions issues de son trait  long de neuf mètres.

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fayLa plasticienne termine  son Histoire circulaire par un centaure mythologique et sa flûte de pan, qui affronte une sorte de magma cosmique, de tempête sidérale, de noire colère des dieux, de poussières d'étoiles, d'infra-nano particules électrisées.

De matière supposée informe et pourtant si structurée mais dont la logique n'est pas encore accessible à l'entendement.

De ce que chacun veut bien y voir, en fait.

 

          LE MIXE ARTISTICO-SCIENTIFIQUE

Ma visite en ce 24 juin fut royale puisque en connexion  avec un trio fort énergique et énergisant: Brigitte Tessier l'artiste, son  parrain, Hugues Brun et Jean Fay qui me  firent visiter en partie les entrailles du site industriel.

De cette heureuse quadri-collision toute en étincelles, j'en conçois- naïvement peut être- mes propres observations.

Et cela passe par des mot clefs: cercle, collectif, vide, lumière  faisceau...

1- Le format circulaire prime: les planètes  tournent à grande vitesse  en usant leur surface, le temps d'une journée qui chaque matin repasse de 1 à 24 h est cyclique voire cylindrique, l'oeuvre de Brigitte Tessier tourne...cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

2-La vitesse prime

3-La terre tourne à folle vitesse  mais le plancher des vaches semble bien stable et rassurant par son immobilité. De facto la sensation de l'univers par l'homme est partielle. Seule son imagination scientifique et ses expérimentations de physique des particules mènent  à envisager d'autres systèmes si différents. Ceux justement que la plus  débridée  des imaginations n'est pas capable d'appréhender...."Et pourtant, elle tourne!"

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay4-Ne peut-on pas quitter notre mode de penser habituel statique qui considère le vide comme un contenant et les particules un contenu ? Et imaginer à l'inverse que c'est l'existence même des particules minimales qui par leur dynamique, créé...le vaste vide ?

5-Les physiciens me font part d'un résultat étonnant du LHC On le met en route et le nombre de collisions est restreint: de l'ordre de la vingtaine  sur des milliers de particules. Etonnant ! On reste sans voix: comme ils sont bien organisés ces petits bosons, muons : à supra vitesse, dans un faisceau, ils "savent"  s'éviter joyeusement !

"Savoir" ici est un verbe à ...approfondir.

6-"Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito"(Albert Einstein 1879-1955) Encore faut-il réussir à définir cette drôle de particule D qui semble à la fois  exister et ne pas exister !

7-Tout est circulaire. Rien ne se perd, rien ne se créé. Cela tourne, cela revient au point de départ. Mais est-ce le même point de départ ? Tout est position dans l'espace-temps.

8-Il n'y a pas de temps linéaire, n'est ce pas ? C’est le mouvement qui créé le temps, non?
cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

9- La force du collectif est un effet levier. Tel Atlas qui porte le monde sur son dos, cette force  de la démultiplication par le collectif est compliquée à mesurer. Au Cern- CMS une publication est signée par 400 chercheurs. 1+1 ne fait pas deux mais bien dix!

10-Ce levier de démultiplication collective, cette "puissance"  est l'énergie la plus compliquée à suivre, que ce soit pour nos petites vies humaines ou les particules les plus élémentaires.

Particules considérées comme  fondamentales, essentielles.

"CIRCULEZ, IL Y A TOUT A VOIR"

Brigitte donne à réfléchir. Jusqu'à  s'en donner le.... tournis !

                                                                             Sylvie Neidinger

 

Brigitte Tessier est membre du groupe ARTMIXE, association de peintres et plasticiens grenoblois.

30/06/2015

30 juin 2015=24H +....une seconde

Aujourd'hui, c'est Byzance. Une seconde de plus !

" Cette seconde dite intercalaire permet de compenser le ralentissement de la rotation de la Terre, et de ne pas se retrouver, dans plusieurs milliers d'années, avec une heure de retard sur le soleil."

Un casse-tête parait-il, pour régler cette petite différence... . SN

 

http://montres.lepoint.fr/magazine/magazine-30-06-2015-1941056_830.php

22:10 Publié dans A-Genève-Mesure, Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 30 juin 2015, seconde supplémentaire | |  Facebook | | | |

12/06/2015

Le sablier du Millénium, de Thomas Büchi rejoint Penthes

L'annonce en avait été faite par Thomas Büchi, lui-même  à Penthes lors de la conférence de presse du 3 juin, en présence de  Philippe Schwarm, le nouveau maire de Pregny-Chambésy, du vice-président Guinchard et de l'équipe managériale du site.

thomas büchi,sablier,millenium,geneve,penthes,grand conseil

Le célèbre sablier ( 5,70 mètres de haut , 4,5 tonnes) va sortir de son actuel purgatoire.  Rangée depuis 13 ans dans un hangar après quelques sorties à Balexert et Place des Nations, l'oeuvre est aujourd'hui réhabilitée.

Cédée à cette commune, elle  va orner les abords de la "zone restaurant."

L'info est officiellement confirmée cette semaine.

Un bel écrin pour cet objet qui avait marqué les esprits.

"C'est la commune de Pregny-Chambésy qui s'est portée candidate à la réhabilitation de l’œuvre afin de marquer à sa manière le bicentenaire de l'entrée de Genève dans la Confédération. Dans la «Tribune de thomas büchi,sablier,millenium,geneve,penthes,grand conseilGenève» du 4 juin, Philippe Schwarm, nouveau maire de la commune, expliquait le travail consistera maintenant à le remettre en état, le déplacer, l'installer et trouver comment le protéger de la pluie. Le Conseil municipal a déjà accepté de débloquer 100 000 francs pour financer ces différentes opérations."(TDG)

L'artiste, Thomas Büchi grand spécialiste du Bois (architecte) s'en réjouit. Il imagine déjà tout le parti qui pourra en être tiré.

Parties du coeur de la Genève Internationale, des opérations culturelles ou de communication pourront être lancées autour de la mesure du Temps.

LE TEMPS ...cette spécialité locale, genevoise.

                                                                       Sylvie Neidinger

 crédit images photo Neidinger + photo capture d'écran site web tdg.

19/04/2015

Concours Open Geneva: rendre la vie à Genève ENCORE PLUS agréable

"Encore plus agréable"...on apprécie le superlatif du communiqué de presse !

Inscrivez-vous à la remise du prix Open Data, organisée par le SITG, mercredi prochain le 22 avril à 18h salle Dufour.odg.GIF

Selon l'organisateur "Plus de 70 étudiantes et étudiants issus des HES-SO Genève et de l'UNIGE, toutes disciplines confondues, ont pris part avec beaucoup d'enthousiasme à ce concours, qui s'est étalé sur 5 semaines et a été ponctué de plusieurs rendez-vous. Le dernier de ces rendez-vous se déroulera ce week-end, où 15 projets visant à "rendre la vie à Genève encore plus agréable" seront présentés devant un jury d'experts venant d'horizons divers.Venez donc applaudir les participants pour leurs projets et leur participation active et passionnée tout au long des dernières semaines."

                                             15 IDEES A DECOUVRIR

L'événement est public et gratuit mais sur inscription jusqu'au mardi 21 avril.

Il s'agissait pour les participants d'imaginer comment faire un bon usage innovant des données ouvertes telles celle du SITG ou TPG.

Visionner la  courte vidéo explicative

Avoir de telles données gratuites (car déjà financées par l'impôt ) est en soi une chance.

Les exploiter par des usages innovants et créatifs...encore mieux.

Quinze projets créatifs en lice. Résultats attendus avec impatience.


                                                          Sylvie Neidinger

http://www.opengeneva.ch/

23/09/2014

Téléportation quantique: des scientifiques suisses de l'UNIGE en première mondiale

 Cela se passe à Genève! Article 01NET et AFP:"Annonce du dimanche 22 septembre 2014.

Je cite :

"Pour la première fois au monde, des physiciens sont parvenus à téléporter l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres, annonce une équipe genevoise de scientifiques dans la revue Nature Photonics dimanche.
"L'expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l'ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l'Université de Genève (Unige)", indique cette dernière dans un communiqué. Popularisée par la science-fiction et faisant penser à Star Trek, la téléportation quantique ne permet pas, du moins en l'état actuel de la connaissance scientifique, d'envisager un transfert d'objets usuels et encore moins d'être humains."
Des applications dans le cryptage informatique...


 

08/04/2014

Tremblement de terre et...Tsunami sur Léman (an 563)

Le tremblement de terre, magnitude 5 subi hier dans la zone sud-est de la France à 21h27(épicentre à Barcelonnette, Alpes de Haute Provence)  à 300 km de Genève témoigne d'une activité sismique certaine qui touche légèrement la Suisse, comme cette carte sismique récente  ne le prouve: intensité 1 et 2.

Capture.GIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cf: la carte  de RéNasS, le réseau qui étudie la sismicité en temps réel.

Cet événement tellurique qui prouve que "cela arrive"  est l'occasion de rappeler d'autres typologies de  phénomènes catastrophiques.

              TSUNAMI  SUR LAUSANNE ET GENEVE

Il ne s'agit pas d'affoler. Juste de dire que cela s'est déjà passé Genève. Les rives lémaniques ont subi en 563 les ravages d'un tsunami meurtrier. Alors qu'il s'agit d'un lac, soit une étendue d'eau fermée et non de mer ou d'océan.

Le scénario de la catastrophe et de sa découverte  par les géologues de l'Université de Genève lors de sondages des sédiments fut publié en 2012 dans Nature Geoscience.

Katrina Kremer, Guy Simpson et Stéphanie Girardclos spécialisés  en limnogéologie (étude des sédiments lacustres) ont eu la-bonne-idée d'analyser les sédiments de la partie la plus profonde du plus grand lac naturel de l'Europe de l'Ouest.

Deux récits historiques évoquent le  raz-de-marée dénommé Tauredunum.(dénomination de la montagne valaisane effrondrée, un pan du Grammont?)tremblement de terre,limnogéologie,renass,tsunami,unige,katrina kremer,guy simpson,stéphanie girardclos,éboulement

Villages dévastés, pont de Genève emporté : "deux historiens contemporains de l’événement ont raconté la catastrophe. Le premier s’appelle Marius. Cet évêque d’Avenches a rédigé une chronique en latin, dans laquelle il évoque cet accident: «La grande montagne du Tauredunum, dans le diocèse du Valais, s’écroula si brusquement qu’elle écrasa une ville qui était proche, des villages et, en même temps, tous leurs habitants. Sa chute mit aussi en mouvement tout le lac qui, sortant de ses deux rives, détruisit des villages très anciens avec hommes et bétail. Le lac démolit même beaucoup d’églises, avec ceux qui les desservaient. Enfin, il emporta dans sa violence le pont de Genève, les moulins et les hommes et, entrant dans la cité de Genève, il en tua beaucoup.»

EBOULEMENT

Attention la vague meurtrière de 13 mètres (!) à Lausanne, 8 mètres à Genève 70 mn plus tard, ne fut pas liée à un tremblement de terre mais à un éboulement généré en Valais, à 70 km de Genève à l'embouchure du Rhône dans le lac.

Une masse sédimentaire considérable s'étend sur 10 km de long, 5 de large, 5 mètres d'épaisseur ( soit 250 millions de mètres cubes!) au plus profond des eaux.

La science a confirmé le récit historique.

En terme de catastrophe naturelle en zone lémanique, l'impensable a déjà eu lieu !


                                            Sylvie Neidinger

Crédits Images: capture d'écran site RénasS

06/04/2014

Cartographie au Forum SITG: mode d'emploi des géodonnées

Pour ceux qui n'ont pu, le 25 février dernier assister à la journée de formation/information Cartographie, organisée au collège Calvin, le site en ligne met toutes les interventions en  lien.

Le service spécialisé de l'Etat de Genève-Direction de la Mensuration officielle- organise des sessions de formations gratuites et ouvertes à tout public.

carte.GIF

Journée cartographie, SITG

D'une manière très précise, les cinq interventions sont rapportées sur le net:

 

1-Mise en place d'une chaîne de production raster multi-échelles

Thierry Boch – Responsable technique, Esri France

 

2-L’élaboration et la mise à jour des cartes aériennes de vol à vue

Pascal Marguerat – Production de cartographie thématique, swisstopo.

 

3-Le nouveau fond de plan dynamique du SITG : sa mise en œuvre et l’élaboration de bases de données cartographiques

Bénédicte Loisel – cartographe, Direction de la mensuration officielle
Michel Terrond – ingénieur en géomatique, Centre de compétence du SITG

 

4-Le plan de ville de Genève réalisé avec les outils ArcGIS à 100%

Elisa Belmain – stagiaire à la Direction de la mensuration officielle durant l’été 2013

 

5-Les fonds de cartes, leur bon usage et les droits d’utilisation

Bénédicte Loisel – cartographe, Direction de la mensuration officielle

Genève, patrie de la mesure précise, en partage d'expérience.

                                  Sylvie Neidinger

cartographie,godonnée,esri,swisstopo,etat de geneve,sitg,college calvin

 Crédits Images: captures d'écran/ site web/ Sitg et Swisstopo


13/02/2014

Investir le territoire numérique: rattraper la journée SITG 2013

Nombreux sont ceux qui le 15 octobre dernier n'ont pu se rendre  à la FER de Genève pour une information sur l'usage des données et outils numériques-web-réseaux haut débit-services mobiles plateformes numériques de travail- TIC.....au service du développement  territorial.

Le SITG pour ...continuer à améliorer le rapport de la collectivité aux citoyens permet sur le web un super rattrapage à ceux qui ne pouvaient y assister : videos  et pdf  (une trentaine!) disponibles, un s travail d'information post-séance, précis, complet .

Comme si on y était ...

                                                                                                Sylvie Neidinger

ge.ch/sitg/evenements/journees-du-sitg/2013/programme


sitg,etat de genève,fer

21:36 Publié dans A-Genève-Mesure, A-GeneVie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sitg, etat de genève, fer | |  Facebook | | | |

24/01/2014

Cointrin, toujours à 23-05?

"23-05" est l'orientation de l'unique piste de l'aéroport de Genève.

23-05, également le  titre - fixe! - du journal aéroportuaire interne. nord magnétique,23-05,geneve,interroge.ch,latitude,longitude,cointrin,aéroport de geneve

Question: ces coordonnées d'identification sont-elles toujours d'actualité ?

 En effet, le nord magnétique bouge !

J'ai posé la question à  Interroge.ch dont voici les résultats -infra- et ici  la conclusion:

"On peut donc en conclure que la déclinaison magnétique pour Genève est d'environ 2 degrés sur ces dix dernières années"

Donc...la piste ne serait plus à 23-05 ?

En tout état de cause, cette particularité n'est pas spécifique à Cointrin: tous les aéroports du monde ont ces  soucis de géo localisation mobile liés au nord magnétique!

Puisque la déclinaison magnétique varie dans l'espace et le temps...Certes pas à la vitesse d'un gros porteur...heureusement.

nord magnétique,23-05,cointrin,aéroport de geneveMême si à Genève,  "Ville de la mesure" une échelle de référence qui bouge n'est pas très bien vue, il semble difficile d'apporter une solution concrète locale au fait que la Terre...perde le nord !


                 Sylvie Neidinger

                                                                                

Je ne suis pas pilote ...Alors, toute explication scientifique complémentaire ou opposable sera la bienvenue.

nord magnétique,23-05,cointrin,aéroport de geneve

Nota: suite à cette demande de contributions éventuelles, les précisions  significatives des  commentateurs avisés qui arrivent -fort intéressantes !-sont intégrées à l'article  tout en bas: lire !

                             ******

Merci aux contributeurs-commentateurs de vos utiles précisions....Effectivement,le fait que  le Nord magnétique se promène n'a pas d'incidence sur le fonctionnement aérien. Juste sur la dénomination de localisation de piste dite à 23-05. Important de le rappeler.

                             ******

 Cet article est à l'origine d'une demande de synthèse  sur le changement de nord magnétique à Genève  au service info des bibliothèque. Leur étude.

"Nous vous remercions d'avoir fait appel au Service InterroGE, voici le résultat de nos recherches:

Nord géographique et Nord magnétique: quelques explications tirées du « Dictionnaire des inventions et des techniques » par Maurice-Edouard Berthon : http://data.rero.ch/01-R003646087

« Dès le Moyen-Age, on s’était aperçu que l’aiguille magnétique n’indiquait pas exactement la direction du nord géographique et qu’elle formait avec cette dernière un angle, la déclinaison. (…)
C’est en 1599 que, pour la première fois, paraissent les tables donnant la déclinaison magnétique de quarante-trois localités. Puis, en 1756, le Suédois Johan Carl Wilcke publie la première carte portant des lignes isoclines, reliant les points d’égale inclinaison magnétique (angle qu’une aiguille magnétique fait avec le plan horizontal du lieu où elle se trouve : 0° à l’équateur, 90° au pôle magnétique). La même année, Dominique Cassini découvre les variations annuelles de la déclinaison. Enfin, vers 1825, Peter Barlow et Louis Duperrey font figurer sur les cartes les lignes isogones (reliant les points d’égale déclinaison magnétique)».

On sait désormais que la déclinaison magnétique terrestre varie d’un point à l’autre de la surface de la Terre (c’est-à -dire que l’angle varie dans l’espace) mais aussi dans le temps, puisque l’axe du champ magnétique terrestre se modifie au cours du temps au gré des mouvements du noyau terrestre. L’angle compris entre le nord géographique et le nord magnétique est compté positivement (+d) en direction de l’est (E) et négativement (-d) en direction de l’ouest (W).
La déclinaison magnétique s’exprime en degré(°), minute d’arc (‘) et seconde d’arc (‘’) ou en grades (gr).

Vous trouverez sous lien http://www.randonner-malin.com/la-declinaison-magnetique/ des explications très simples sur le nord magnétique, qui précisent notamment qu'il se déplace au cours du temps à une vitesse de 60 km par an environ actuellement.

Le pôle nord magnétique de la Terre en déplacement constant, se déplace actuellement vers l’est et de plus en plus vite
http://www.maxisciences.com/p%F4le-nord-magn%E9tique/le-pol
e-nord-magnetique-se-deplace-de-plus-en-plus-vite_art12722.html.

Par ailleurs, on trouve maintenant sur internet des calculateurs de déclinaison magnétique (DM) ou comment obtenir la DM à partir des indications d’une carte topographique comme par exemple sur http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

Pour répondre à votre question avec précision, il vous suffit de connaître la latitude et la longitude pour Genève (Lat: 46° 2167 / Long: 6° 1500 ) que vous trouverez sous ce lien http://www.getty.edu/vow/TGNFullDisplay?find=Geneva&p...
nation=Switzerland&prev_page=1&english=Y&subjectid=7007279 et d'introduire ces données sur le site http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

En faisant cela, vous découvrirez par exemple que pour la date du 6 novembre 2013, les résultats sont les suivants :

Déclinaison magnétique calculée: 2° 37' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.4 '/y East

et que pour la date du 6 novembre 2003, les résultats étaient différents :

Déclinaison magnétique calculée: 4° 2' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.9 '/y East

On peut donc en conclure que la déclinaison magnétique pour Genève est d'environ 2 degrés sur ces dix dernières années. Vous pouvez procéder de cette façon en changeant les dates et éventuellement vous amuser à les comparer avec les dates et données trouvées pour les changements du Nord magnétique donnés sur le site de la Commission géologique du Canada ci-dessous :

Année Latitude ( °N) Longitude ( °W)
2001 -- 81.3 -- 110.8
2002 -- 81.6 -- 111.6
2003 -- 82.0 -- 112.4
2004 -- 82.3 -- 113.4
2005 -- 82.7 -- 114.4

Pour aller plus loin, toujours sur le site de la Commission géologique du Canada, vous pourrez en apprendre plus sur la "Variation séculaire du champ magnétique terrestre" http://geomag.nrcan.gc.ca/mag_fld/sec-fra.php :

"On appelle variation séculaire, le lent changement du champ magnétique terrestre sur des périodes allant de quelques années à des millénaires. Elle a été découverte en 1634, par Henry Gellibrand qui a comparé ses observations de la déclinaison magnétique à Londres à des observations précédentes. Les observations de la déclinaison magnétique effectuées à Londres pendant plusieurs années sont un des meilleurs registres de la variation séculaire".

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Musée d'histoire des sciences pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/mhs/bibliotheque.php

http://www.interroge.ch"
                                              ************

Intéressantes contributions des commentateurs :

 -Déblogueur :"Bien vu pour le changement du nord magnétique... Cependant les mouvements du trafic aérien se font aux instruments, l'électronique des avions pointant directement sur des balises spécifiques, tout cela ne présente aucun risque pour le transport aérien."

-Géo : "En fait, ce n'est qu'un moyen d'indiquer au pilote dans quelle direction il doit atterrir. Le contrôle aérien lui indique s'il doit prendre la piste 23 ou 05...
Comme il s'agit de la même piste, il y a forcément 180° de différence entre les deux directions et aucune possibilité de se tromper. Et aucune utilité d'indiquer les réelles directions de la piste avec une meilleure précision..."

-Jean- Michel "Petite précision de la part d'un instructeur de vol aux instruments : en plus du sens nominal et subsidiaire de la piste (05 ou 23), les cartes d'approches précisent l'orientation magnétique et principale de la piste est celle qui fait foi pour l'approche : 045 degrés ou 225 degrés dans le cas actuel de Genève. 1° de différence est insignifiant au seuil de piste mais représente un écart latéral d'un mile nautique à soixante miles nautiques de distance.

Techniquement, si nous perdions à nouveau 1° et passion à 044° et 224° , nous serions plus proches de 04 et 22: conventionnellement on s'attendrait effectivement à une nouvelle dénomination. Je ne connais pas la position de Genève aéroport (qui est toutefois très à cheval sur les prescriptions OACI), il faut relever que cela impliquerait de changer non seulement le nom de leur journal interne, mais également tous les panneaux, toutes les publications aéronautiques et surtout toutes les habitudes… merci d'avoir soulevé cette question"


21/01/2014

Le 1/4 d'heure savoyard

Temporalités différentes !

Comment créer un Grand Genève alors qu'une frontière internationale et des lois spécifiques (Union Européenne ou non)  coupent la dite zone.

Et surtout avec une gestion du temps assez différente: une exactitude horlogère d'un côté et un supposé quart d'heure de retard accordé avec mansuétude de l'autre...

L'expression  ne se rencontre pas dans d'autres régions françaises. Jamais entendu parler du quart d'heure bourguignon, alsacien ni provençal !

L'affaire mérite éclaircissements. Et à ce jour,  aucune réponse trouvée à l'expression "quart d'heure savoyard".

Elle exaspère d'ailleurs au plus haut point ceux qui côté "Savoie" fonctionnent en étant  bien ponctuels, tout comme en Suisse. Et ils sont majoritaires.

De même qu'à  Genève certains peuvent aussi  arriver en retard.  Parce que le retard est souvent involontaire: un accident, un bus en panne...Universel le retard.

Le quart d'heure savoyard existe pourtant.

Concrètement, quand entend-on cette expression?  Remarque : souvent dans le cadre collectif d'une réunion et  non en individuel.

Pas toujours certes. Pas systématiquement.

Une réunion démarre à Annemasse, Archamps. Il arrive que   l'animateur dise :  "on attend les retardataires, le quart d'heure savoyard" Et de rire. Bonne blague. Et d'attendre. Bon enfant. Même si une seule personne manque à l'appel.

Il impose de fait aux présents une supposée complicité avec....une identité géographique historique ... puisque le "droit de retard" est alors dénommé "savoyard" !

Quelquefois certains participants - acides, répondent du tac au tac  que commencer à l'heure serait une bonne idée. Mais sans que cela ne modifie  le résultat tant le poids de l'habitude est lourd. Comme une sympathique solidarité humaine. Et celui qui voudrait commencer à l'heure et le dit haut et fort sera vu comme un infâme malotru....individualiste.  Prime aux absents. [Bien évidement toutes les réunions ne fonctionnent pas sur cette attente.]

La même réunion qui démarre à Genève aura également  ses retardataires (comme on l'a vu pour motifs de circulation ou autres) Mais elle ne génèrera  pas du tout la même attitude. Elle démarre pile à l'heure prévue. Prime aux présents.

*Ainsi côté helvète:

1- efficacité car pas de temps perdu (un quart d'heure multiplié par le nombre de participants est  énorme au total comme temps global social perdu)

2- respect de ceux qui ont tout fait pour arriver à l'heure.

*Dans la temporalité savoyarde:

1-ceux qui arrivent à l'heure sont un peu punis

2-une attente parfaitement inutile. Et qui peut les  inciter  à arriver ensuite un quart d'heure en retard puisque de toutes façons cela va démarrer 15 minutes plus tard....Petit cercle vicieux.

Au fait d'où vient cette expression "quart d'heure savoyard?" Pas trouvé d'infos sérieuses sur le thème Qui le sait ?

En tous cas pour faire avancer une logique transfrontalière du type Grand Genève, il faudrait au moins  accorder les violons....de la temporalité  !!

Cool: c'est juste le quart d'heure de plaisanterie...

                                                                           Sylvie Neidinger


Suite d'article:

-  .Des commentateurs répondent que cela ne leur est jamais arrivé. Je le conçois

- mais  j'ai rédigé la note  basé sur le réel d'observations des deux côtés. Et justement  côté Savoies ceux qui   étaient   bien à l'heure  appréciaient fort peu ce 1/4 d'heure  d'attente de l'ultime  retardataire. Je ne suis pas en accusation mais en constatation et humour !! SN

-Il semble y avoir- dixit les commentaires fort intéressants - une identité culturelle avec le quart d'heure vaudois  qui serait lui  en voie de disparition selon Jean d'Hôteaux (commentateur)  On a donc avancé   un peu dans cette compréhension du 1/4 d'heure...

Observation fort intéressante : le 1/4 d'heure est transfrontalier et concerne deux régions rurales  voisines et ne concernerait pas Genève, urbaine .

La question maintenant c'est pourquoi la Savoie et Vaud et pas le reste ? Par quelle histoire et quelles traditions?

Car des deux côtés l'expression est la même : " le quart d'heure'.. pas la demi-heure.(.ouf! )

Les informations de Jean d'Hôteaux :

S'il existe un "quart d'heure savoyard", sachez qu'il existe également un "quart d'heure vaudois", en Suisse romande tout au moins. Toutefois selon certains, les différences culturelles entre les Suisses allemands et les Suisses romands auraient tendance à s'effacer sur ce plan-là. Le "quart d'heure vaudois" serait en voie d'extinction. Voir ici :

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/9e6097a2-93a1-11e0-a123-2...

Et puis pour conclure avec le "quart d'heure vaudois", c'était aussi le titre d'une émission radiophonique hebdomadaire qui faisait un tabac sur les ondes en Suisse romande il y a un demi siècle. Elle mettait en scène trois personnages immuables dans un carnotzet (un caveau vaudois). Il y avait là, le caviste, le syndic (le maire) et le régent (l'instituteur). C'était un échange frivole sur les cancans du village, tout cela avec l'accent vaudois. En voici un extrait (un peu macho ...) retrouvé sur Youtube, sous-titré pour les non-initiés ...

http://www.youtube.com/watch?v=C3K0MsdeGgM

                       MERCI Jean pour ces infos ethnographiques réintégrées à l'article....

 

19/11/2013

Genève-le plus long banc du monde:120,21 mètres- à l'envers !

 Genève détient un record mondial: celui du plus long banc en bois de l'univers: 120,21 mètres portés par 61 pieds...geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treille

L'objet est long parce que la Promenade de la Treille est longue, tout simplement. Il en épouse la dimension.

Il n'est d'ailleurs là que pour les beaux yeux de cette charmante dame du 18ème siècle: la "promenade" urbaine, haut lieu social et socialisant.

geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treilleVénérable objet car présent  depuis 1767.

Genève pour autant ne  fait pas homologuer sa dimension hors norme  dans le Guinness book des records.

 Pas de compétition absurde qui verrait  un quelconque  Etat fabriquer un banc encore plus grand juste pour dire qu'il a battu la cité de Calvin !  (Rien de plus facile pour défier: juste   du bois et un peu de métal...)

Non. La  fonction de cet objet  précise est d'une toute autre nature...

Il étonne à première vue par  son orientation  originale.

Il  tourne carrément le dos au magnifique paysage panoramique de la ville, le parc, Plainpalais, l'Uni Bastions avec en fond de regard lointain le  Vuache et  le  Salève en  France voisine.

SYMBOLIQUE VOIRE... PSYCHANALYSE.... URBAINE ?

geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treille

Ce banc couleur verte.....ne serait-il pas en fait   une toute dernière trace symbolique des magnifiques bastions dans lesquels s'était enfermée Genève?

Une ligne Maginot imaginaire?

Souvenir de ces barrières de protection, signes  du repli "entre soi"...que le XIX ème siècle a vu démolies pour  donner sa nouvelle dimension internationale à la  Ville-Monde.

GENEVE ENCORE HYPER SECRETE

Toute pré-occupée d'elle-même en paysage intérieur...

Mythique promenade  tournée vers l'espace de  jeu des enfants (son avenir) et vers ses Institutions (son présent) avec  le Conseil d'Etat qui semble veiller avec soin  sur les chers petits, depuis les baies vitrées.

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treilleL'espace de la Treille accueille d'ailleurs  à chaque fin d'année scolaire les écoles de la ville. En raout de clôture d'une année méritante.

Il ne me semble pas délirer en comparant  l'extraordinaire position du banc genevois tourné non pas direction open space  mais  vers l'intérieur, vers l'oppidum  historique,  vers de la Ville citadelle fermée telle qu'elle fut dans sa phase de splendide isolement insulaire.

Car un autre détail intéresse au plus haut point: la position des petits chevaux de bois ... frontalement placés  face au panorama, eux ! De facto face au monde  extérieur dont la Savoie.... Comme des sentinelles, là  encore  symboliques, en protection  d'une mythique escalade.

Brave petits cavaliers et  chevaliers de la Tour Baudet..geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille.

Ici, les petits chevaux ne se regardent pas entre eux, en vis à vis,  comme dans tous les parc d'enfants du monde où les bambins jaugent leurs exploits à l'aune du voisin. Chevaux croisés.

Non, les  petits cavaliers genevois sont tous en position de sentinelles. Leurs regard ne se croisent pas individuellement mais se tournent collectivement vers l'extérieur. En garde !

Etonnant.

 BELLE RENCONTRE

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treilleConcrètement, l'usage du banc tourné vers l'intérieur est de facto incongru pour qui veut basiquement observer le paysage.

Se poser en lui tournant le dos ne sied pas forcément. Regarder avec une position corporelle inversée fait risquer un grave torticoli.

Nombreux sont ceux qui  littéralement transgressent les gestes ordinaires. Ils s'assoient, en fait  à l'envers et passent leurs jambes !geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille

Il suffit  en fait, sportivement, d'enjamber le dispositif  dans l'autre sens et de transformer le dossier en ventral ! Jupes s'abstenir.

C'est tout de même hyper original (photo) mais bien l'unique méthode pour apprécier la vue panoramique.

L'autre jour, une dame d'un âge certain  était justement en méditation dans cette position quelque peu  saugrenue. Je m'approchai et lançai en imitation  les jambes dans la manoeuvre si spéciale mais obligatoire ici.

Et toutes les deux de rire. Puis de plaisanter aimablement   sur les particularités genevoises.

Après une demi-heure d'échanges sur la ville, passion commune visiblement, l'Inconnue me posa alors une surprenante question. "avez-vous 10 mn, je peux vous faire une surprise".

Oui évidement: j'ai même en réserve des heures pour les surprises...

Elle me demande alors de la suivre.

Elle habite un des palais historiques de la zone, bâtisse privée, totalement inaccessible à la visite. Dont la lourde porte s'ouvre sur deux magnifiques cours intérieures.

Hôtel particulier aristocratique, du protestantisme le plus ancien.

Genève architecturale ultra secrète...

Belle rencontre, grâce  à l'humour.

Merci, le banc. Record mondial : 120,21 m précisément. Mesure garantie exacte au cm près. Précise, exacte: à la genevoise.

                                                                              Sylvie Neidinger

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille

                                                                                            

Cet article est cité sur wikipedia à propos de la Promenade de la Treille: wikipedia.org/wiki/Promenade_de_la_Treille

                                                                         crédit images photos Neidinger