UA-65882359-1

21/01/2018

50 ans des JO de Grenoble: important programme nostalgique dont une "course des légendes"

Grosse agitation entre  Belledonne,  Vercors et Chartreuse...

Alors que les Jeux Olympiques d'hiver 2018 vont ouvrir à Pyeiongchang en Corée du Sud  le jeudi 8 février prochain, la France-et surtout Grenoble !-entrent en commémoration de  ses Jeux de 1968. 

Ce pays adore commémorer....surtout quand les souvenirs sont positifs.

Du ciment social en béton ( inventé il y a 200 ans, autre commémoration par l'ingénieur Louis Vicat!)

En l'occurrence, ils sont carrément sportivement mythiques dans l'inconscient collectif, avec les médailles d'or des Killy, Goitschel etc.#grenoble,course des légendes,1968 année myhtique,#blogneidinger,#chamrousse; #jo1968,killy,goitschel,commémorations

Pour une année , 1968, mythique elle aussi.

  Le demi-siècle des JO de Grenoble va être fêté en grandes pompes.

Avec tout un programme et un ...agenda long comme celui de Corée !

Cela commence par une course dite "des légendes" à Chamrousse évidemment.

(source:  Place Grenet)"Théâtre des épreuves de ski alpin lors des Jeux olympiques de 1968, Chamrousse organise mardi 23 janvier 2018, à 15 heures, la “Course des légendes”. Un événement qui s’inscrit dans le cadre des célébrations des 50 ans des JO de Grenoble.Il s’agit d’un slalom parallèle par équipes, non chronométré, sur la piste de l’Aiguille. Il réunira des champions olympiques français et étrangers de plusieurs générations dans toutes les disciplines du ski alpin. Les médaillés de 68, comme Marielle Goitschel, sont attendus. Au total, plus de 200 champions ont été invités."

 

         AU PROGRAMME EGALEMENT UN SPECTACLE  EN PREMIERE MONDIALE PROJETE SUR 10 000M2 DE SURFACE

 

"Cette journée rendra également hommage à ceux qui ont imaginé et construit la montagne actuelle. À 17 h 15, ce sera ainsi la première du spectacle monumental contant l’histoire du ski et de la montagne française. Une première mondiale avec 10 000 m² de surface de projection sur neige."

Même celui qui avait allumé la flamme, Alain Calmat est de la partie pour se souvenir. Concrètement la flamme va être rallumée entre le Village Olympique et l'Anneau de vitesse !

Grenoble possède toujours son quartier bâti nommé Jeux Olympique, l'ancien village qui n'a pas très bien vieilli. Et bien d'autres bâtiments construits pour l'occasion au delà des infrastructures sportives

On apprend même que l'armée avait  prêté main forte pour finir tout à temps!

Il serait intéressant dans ce concert mémoriel à tout va d'entendre le point de vue urbanistique pour comprendre comment les Jeux ont modifié profondément la ville, ce qui en reste 50 ans plus tard.  Comment cela a mal ou bien vieilli. L'usage immodéré du béton qui commence..

Le souvenir visiblement n'a pas pris une ride, vu l'ampleur des festivités mémorielles. Tout y passe même les galettes des rois dont la fève était souvenir !

                                                                                 Sylvie Neidinger

 

 

 

http://www.actumontagne.com/culture/les-jo-de-1968-de-z-villard-de-lans_13863

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-al...

Théâtre des épreuves de ski alpin lors des Jeux olympiques de 1968, Chamrousse organise mardi 23 janvier 2018, à 15 heures, la “Course des légendes”. Un événement qui s’inscrit dans le cadre des célébrations des 50 ans des JO de Grenoble. Il s’agit d’un slalom parallèle par équipes, non chronométré, sur la piste de l’Aiguille. Il réunira des champions olympiques français et étrangers de plusieurs générations dans toutes les disciplines du ski alpin. Les médaillés de 68, comme Marielle Goitschel, sont attendus. Au total, plus de 200 champions ont été invités.

Source : article AGENDA | Course des légendes à Chamrousse pour les 50 ans des JO de Grenoble - Place Gre'net
Théâtre des épreuves de ski alpin lors des Jeux olympiques de 1968, Chamrousse organise mardi 23 janvier 2018, à 15 heures, la “Course des légendes”. Un événement qui s’inscrit dans le cadre des célébrations des 50 ans des JO de Grenoble. Il s’agit d’un slalom parallèle par équipes, non chronométré, sur la piste de l’Aiguille. Il réunira des champions olympiques français et étrangers de plusieurs générations dans toutes les disciplines du ski alpin. Les médaillés de 68, comme Marielle Goitschel, sont attendus. Au total, plus de 200 champions ont été invités.

Source : article AGENDA | Course des légendes à Chamrousse pour les 50 ans des JO de Grenoble - Place Gre'net

02/11/2017

Grenoble: incendie "féministe" en commando: invention du "terrorisme féministe"?

Invention du terrorisme féministe !

Un groupe féministe qui se présente  comme "libertaire" revendique ce matin l'attaque et l'incendie récents de la gendarmerie de Meylan, limitrophe de Grenoble.

Attaque de type commando armé qui aurait pu être meurtrière pour les gendarmes et leur famille.

Analyse et questionnements.

Grenoble est une ville qui abrite  nombre de   groupuscules d'extrême-gauche. Libertaires ou pas libertaires, anarchistes... (Le terme de Liberté étant pris dans leur cas en otage..Libertaire ou liberticide ? ...à voir..)

La ville historiquement est frondeuse.

Groupuscules dont certains passent à l'acte.

Ce qui étonne ici c'est la notion de commando violent féministe.

Pour la première fois dans l'histoire générale du féminisme?

[les commentaires informatifs sur le sujet seront les bienvenus pour confirmer ou infirmer]

De l'histoire "active" du féminisme on se souvient du Palazzo della Donna des années 80 à Rome. Ce vieux Palazzo carrément interdit d'accès aux hommes. Là était l'acte violent. C'était encore très correct.

On évoque la violence agit'pro' des Femen (qui agitent leurs mamelons et instrumentalisent le corps de la femme).

Mais la violence de type commando militaire au point d'incendier une gendarmerie au nom du féminisme est un cran supérieur franchi.

Il s'inscrit dans la vague de l'affaire Weinstein de dénonciation des violences faites aux femmes.

Un extraordinaire outcoming planétaire, stupéfiant agite les infos chaque jour. Cette dénonciation des violences faites aux femmes prend une ampleur mondiale inédite.

Juste ce week-end:

-Démission du ministre de la défense britannique, harceleur

- Dénonciation au Pérou

 Chaque jour son lot !

                                 LE FEMINISME LIBERTAIRE....LIBERTICIDE !

Mais un stade a été franchi dans la capitale du Dauphiné très différent de la légalité pour les femmes de dénoncer un agresseur ( si cela a été avéré.) le traiter de porc. pourquoi pas si il a été harceleur.

A Grenoble, par cet incendie désormais revendiqué, une part du féminisme - que l'on qualifiera de libertaire?- entre dans  l'illégalité complète d'une action commando violente revendiquée en tant que groupuscule féministe.

Action commando incendiaire: un mode d'action jusque là plutôt " de type masculin"au sens traditionnel du guerrier.

....Une première mondiale ?

                                                                             Sylvie Neidinger

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/11/02/31003-20171102ARTFIG00261-harcelement-ne-laissons-pas-le-lynchage-systematique-remplacer-la-justice.php

31/10/2017

500 ans de protestantisme fêtés aujourd'hui 31 octobre 2017. Notamment à Grenoble

Le 31 octobre 2017 fait date pour l'histoire du protestantisme. Un demi-millénaire pile ! protesrtantisme,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle,françois boulet,patrick cabanel; anniversaire

En ce jour de 1517,  Martin Luther, moine allemand affichait  sur la porte de l'église du château de Wittenberg (Saxe) ses 95 thèses contre les indulgences et leur commerce par l'Eglise catholique : la Dispute.

Globalement les médias hexagonaux, à part quelques articles souvent arrivés en fin de journée sont passés  à côté de cet anniversaire extraordinaire de "500 ans jour pour jour"La tv surtout. Toutefois quelques articles sur le thème dont celui de   l'express.

protesrtantisme,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle,françois boulet,patrick cabanel; anniversaireLes protestants de Grenoble ont marqué l'évènement en ce jour précis  avec  une initiative, la conférence-visite du "Grenoble protestant" par l'historien et très enthousiaste,  professeur agrégé d'histoire François Boulet et par Olivier Cogne, directeur du Musée dauphinois. Ce, en partenariat avec l'église protestante unie de Grenoble et le comité d'organisation "Luther et les 500 ans de la Réforme.

La visite terminera son spectre historique à la deuxième guerre mondiale.

Un demi-millénaire balayé en trois heures.

 

Grenoble est très tôt au contact des nouvelles idées ....dès  1523.

Moins de 5 années pour passer de Wittenberg au dauphinois.

Quelques  fondateurs dont un certain Pierre de Séviville (orthographe à vérifier) Guillaume Farel  issu du  gapençais voisin, lequel fera venir Calvin à Genève. Grenoble suivra plutôt cette tendance calviniste. Evocation de du protestantisme grenoblois et de tout le Dauphiné...le Triève, Mens, Tréminis, le Diois. Dont un vaudois au nom inconnu. Rappel des échanges  avec Vaud sont instaurés depuis le moyen-âge. Un lyonnais Aimé Maigret,

Apprendre que la ville fut 100 % protestante.... trois semaines durant avant de connaître une puissante contre-réforme, étonne.

Grenoble est une ville importante. Troisième parlement autonome de France après Paris et Toulouse.

La ville va compter une Chambre de l'Edit pour gérer les relations religieuses. Cette Chambre va avoir compétence jusque sur Provence, Languedoc et Bourgogne. Elle sera supprimée en 1679 à la veille de Révocation de l'Edit de Nantes.

Grenoble ne connaîtra pas de Saint-Barthélemy, cet évènement français qui interpelle aujourd'hui encore l'historien François Boulet.

Cet évènement qui a vu une tuerie de voisin à voisin. Pas d'inconnu lors de la prise d'une ville; Du voisin avec qui on vit depuis toujours !!!

Grenoble sera toutefois impacté par ce massacre. Les protestants prennent peur;

Et soit abjurent, soit commencent le départ vers le nord par Genève, jusqu'en Allemagne , Hollande voire en Afrique du sud.

La perte de ses forces-vive par l'hexagone....

A noter, ce blog avait déja rédigé quelques articles sur ce trajet huguenot, Fort-Barraux etc.

                                       RUE VIEUX-TEMPLE DISPARU

Les trois heures de conférence-visite érudites  ne se résument aisément.

Visite in situ  fort complète avec même celle du   premier Temple  disparu dont la rue continue à porter le nom. Aucune image n'en reste. Il se dit qu'il était l'un des plus beaux de France. Ensuite, la pérégrination passe par le  ntsmb, nouveau théatre de Sainte-Marie-d'en-bas ...Son directeur/artiste Antonio Placer évoque son lieu culturel, "église laïque ouverte à tous".

Un colloque il y a un an avait éclairé le sujet du protestantisme dauphinois en hommage au chercheur Pierre Bolle. Bonne nouvelle : les données seront bientôt être accessibles car prochainement publiées.

500 ans gre 001.jpgPlusieurs expositions marquent cet anniversaire. L'une au Musée Dauphinois consacrée au prince protestant  François de Bonne, Lesdiguières.

"Issu de la petite noblesse du Champsaur, François de Bonne (1543 - 1626), duc de Lesdiguières, connaît une ascension fulgurante. Chef de guerre des protestants du Dauphiné au temps des guerres de Religion, il contribue à la toute fin du XVIe siècle à la pacification de la province et à l'application de l'édit de Nantes. Militaire, fin politique, proche d'Henri IV, il concentre les pouvoirs au début du XVIIe siècle tel un « prince » dans la capitale dauphinoise. Bâtisseur, il modifie considérablement la physionomie urbaine de Grenoble à cette époque. Sensible aux arts et aux lettres, il fait appel à des artistes français et étrangers pour ses propriétés dauphinoises et son hôtel particulier à Paris."

L'autre expo est  visible à l'Hôtel de Ville. Hier 31 était le vernissage, date évidemment très forte.

De cette visite j'ai appris le définition du terme "huguenot" visiblement de l'allemand EIDGENOSSEN soit carrément un ...schismatique !!

Huguenot, ote
Nature : s. m. et f.
Prononciation : hu-ghe-no, no-t'
Etymologie : On a donné un grand nombre d'étymologies de ce mot. Voyez celle qui est rapportée à l'historique de hugon, et qui, avant d'Aubigné, est donnée aussi par Pasquier : On a commencé de donner à tout le nouveau monde de ceste faction le nom et tiltre de huguenaux ; d'autant que la premiere descouverte que l'on en a faite a esté en la ville de Tours, où ils ont opinion qu'il y a un rabast [esprit] qui revient de nuit, qu'ils appellent le roy Hugon, et y appelle l'on dès pieça hugenaux tous ceux qui sont de la secte de Calvin, pour faire leurs assemblées et conventicules de nuit comme si en cecy ils fussent disciples et sectateurs de cest esprit, Lett. t. I, p. 180. Voyez aussi l'étymologie que donne Castelnau ci-dessus. D'après de Brieux, un orateur protestant commença ainsi sa harangue : Huc nos venimus, huc nos..., et resta court ; de là Huguenot. Tout cela est sans fondement. Une étymologie plus vraisemblable qu'on a indiquée est le mot allemand Eidgenossen, confédéré, de Eid, serment, et Genosse, compagnon ; la forme aignos dans les Mémoires de Condé l'appuie. Mais on a objecté que le sens n'était pas favorable à cette étymologie, confédérés s'appliquant mal à une secte religieuse ; que ce mot ne constituerait pas un terme d'injure comme les calvinistes l'envisageaient eux-mêmes, et qu'il ne pourrait s'appliquer qu'aux Suisses protestants, qui pourtant n'ont jamais porté ce nom ; eidgenossen est le titre que se donnent les citoyens de la Suisse, tant protestants que catholiques. Ce fait donne, on peut dire, la certitude à la conjecture de Mahn, qui sans le connaître, a dit que huguenot est un diminutif de Hugues, et que le nom, en tant que terme d'injure, se rattache à quelque hérétique de ce nom. Ce mot, au sens de calvinistes, paraît se trouver pour la première fois sous la forme de huguenaulx, dans une lettre du comte de Villars, lieutenant général en Languedoc, du 11 novembre 1560 (voy. VAISSETTE, Hist. du Langued. t. V).

                                                            Sylvie Neidinger

anniversaire,protesrtantisme,françois boulet,500 ans,grenoble,martin luther,guillaume farel,calvin,pierre bolle

 

*Autre historien du protestantisme français, Cévennes etc. Patrick Cabanel

*Célèbration à Wittenberg avec Angela Merkel, fille de pasteur

 

crédit images photos neidinger

 

25/09/2016

Coupe Icare 2016: soleil, imagination, humour, technicité et vent portant

Imagination, folie douce ce week-end au Touvet (Isère) coupe icare 2016,le touvet,lumbin,isere

Le plus grand rassemblement mondial de vol libre,  delta et para.

La Coupe Icare 2016.

Magnifique soleil.

Avantage pour ceux qui n'étaient sur place (dommage...) c'est multi filmé, multi photographié.

Tout et n'importe quoi vole en ce moment  dans le ciel de la magnifique vallée du Grésivaudan: des sorcières, des araignées, des footballeurs, des chauve souris, des abeilles.  Licornes, cheval blanc, cigognes....

Humour au rendez-vous !

Les participants viennent du Japon, de Russie...de Grenoble, de partout.

Les femmes fort  présentes  dans le public, et dans les airs.

http://paragliding.rocktheoutdoor.com/evenements/actualites-coupe-icare/

 3 heures de départ carnaval de samedi 24 enregistrés ici:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenob...

 

     10 000 participants et...un décès à déplorer: un Espagnol se serait envolé en dehors de l'organisation et rabattu sur la falaise.

Le vol libre reste dangereux évidemment.

                                                                          Sylvie Neidinger

 

 

photos= capture d'écrancoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,isere