UA-65882359-1

22/01/2018

Les orthophotos infrarouges sur le site SITG pour mieux voir la nature

 Le SITG (Service de géomatique et de l'organisation de l'information  SGOI) de l'Etat de Genève met à disposition la technologie des orthophotos infrarouges sur son site.

Le service cartographique  continue sa diffusion pédagogique et à la pointe de la technologie de ses données cartographiques.

"Contrairement à une photo classique, l'imagerie proche infrarouge permet une distinction et une interprétation plus précise de la végétation. Elle permet en effet de différencier les feuillus des résineux, voire de différencier les espèces entre elles. Elle permet également d’évaluer le degré d’activité chlorophyllienne des plantes et offre une meilleure perception de l’humidité des sols.

L’image infrarouge couleur (IRC) est ainsi une information précieuse pour l’étude de la végétation et des sols. C'est donc un produit technique très apprécié dans les milieux de la foret, de la nature ou de l'agriculture.'(source STIG)

 

Par ailleurs il signale accueillir comme adhérent le pôle métropolitain du Genevois français.

Une intégration transfrontalière supplémentaire.

Partie française du Grand Genève, le Genevois français est un territoire qui compte plus de 400’000 habitants. Il est composé de huit structures intercommunales : Annemasse Agglo, Thonon Agglomération, Arve et Salève, Faucigny-Glières, Genevois, Pays Bellegardien, Pays de Gex et le Pays Rochois.

"Le Pôle métropolitain (anciennement ARC) est un établissement public constitué des établissements de coopération intercommunale, en vue d’actions d’intérêt métropolitain, afin de promouvoir un modèle d’aménagement, de développement durable et de solidarité territoriale. L’objectif du pôle métropolitain : coordonner et initier les actions des membres et répondre aux problématiques du territoire, tout en étant un interlocuteur privilégié auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du Canton de Genève.

Le pôle métropolitain représente les collectivités locales françaises partenaires du Grand Genève. A ce titre, il participe aux politiques transfrontalières en matière d’aménagement du territoire, de mobilité et d’environnement, ce qui nécessite une connaissance approfondie des dynamiques territoriales, notamment grâce aux géodonnées. La collaboration et la contribution du pôle métropolitain dans le SITG s’établissent donc naturellement et son adhésion matérialise la coopération déjà éprouvée avec succès autour de GéoAgglo et du projet Géofab du Grand Genève notamment."(source site SITG)

                                                                                              SN

 

genève,sitg; sgoi; orthophoto infrarouge, pole metropolitain du genevois français, cartographie,#blogneidinger

06/01/2018

Les Carmen et Eleanor tempètent contre l'usage météo de leur prénom !

Je connais des Carmen qui ne furent pas à la fête en cette période de réveillon.

Des Eleanor aussi. Voire des Eléonore.

Deux tempêtes majeures s'abattent sur l'Europe et se voient baptisées par un prénom. Humain par définition.

Les femmes concernées ont pu subir de l'humour un peu gras en cette période.

Et trouver choquant l'association entre leur prénom à des cataclysmes qui entraînent la mort.

 

                                                     RAPPEL HISTORIQUE

 

Un évènement cyclonique partage avec un humain le fait d'être historiquement  unique car daté dans le temps et dans l'espace.

Il est important de le nommer.

On pouvait choisir un banal numéro. (genre A 6709  ou B2375)

Des noms ont été utilisés puis des prénoms, selon cet historique:

"Dès le début du XXe siècle, on a commencé à baptiser les phénomènes météorologiques. C’est le météorologue australien Clement Lindley Wragge qui a, le premier, nommé les cyclones après des personnes. Il choisissait à l’époque des noms issus de la mythologie polynésienne ou des noms de politiciens.

Attribuer ces noms permettait alors une meilleure communication avec le public et entre les experts eux-mêmes.

Par la suite, pendant la seconde guerre mondiale, ce sont les militaires américains qui ont pris l’habitude d’appeler les tempêtes selon les prénoms de leurs femmes. À partir de 1950, le bureau météorologique américain a commencé à nommer systématiquement les cyclones selon l’alphabet phonétique, puis dès 1953 selon des prénoms féminins, soit disant pour refléter la croyance populaire que les humeurs des femmes sont aussi imprévisibles que les ouragans.

Il faudra attendre 1979 pour les mouvements féministes, mécontents de cette association négative, obtiennent gain de cause et une alternance dans le genre des prénoms attribués aux tempêtes.

Aujourd’hui, l’Atlantique Nord utilise 6 listes annuelles réutilisées tous les six ans. Elles ont été définies par le Centre nationale des Ouragans (National Hurricane Center) de Miami, en Floride et comprennent chacune 21 prénoms, le premier commençant par la première lettre de l’alphabet, et ainsi de suite. Seules Q, U, X, Y et Z ont été exclues à cause du manque de prénoms commençant par ces lettres.

Par ailleurs, les noms des ouragans les plus fatals ne sont pas réutilisés. Il n’y aura donc pas un deuxième système appelé Katrina. Les cyclones féminins sont les plus meurtriers.

Mais ce changement a donné place à l'interprétations des statistiques. Des chercheurs en sciences de la communication et en statistiques on publié en juin 2014, dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), une étude démontrant que les cyclones du genre féminin sont les plus meurtriers.

Loin d'être une blague, l'article s'appuie sur les données de 94 cyclones tropicaux ayant frappé les États-Unis entre 1950 et 2012, en excluant cependant Katrina (2005) et Audrey (1957) tant leur caractère hors norme auraient pu altérer les résultats

 Selon l'étude, le bilan humain serait plus lourd lorsque l'Ouragan porte un nom de femme. «Un ouragan avec un nom à consonance masculine cause en moyenne 15,15 morts tandis qu'un ouragan avec un nom féminin tue environ 41,84 personnes», peut-on lire dans l'article.

Selon l'auteur, ce constat s'expliquera par le report des préjugés de genre. Ainsi, une tempête appelée Victoria ferait moins peur qu'une tempête appelée Victor, et donc la perception du risque (et de sa prévention) en serait différente. 

Conclusion ? Selon l'auteur, il faudrait « inventer un nouveau système d'appellation pour réduire l'influence des préjugés sur l'évaluation des ouragans et permettre une amélioration de la préparation».

      PRENOMS FEMININS AUX VOITURES AUSSI ...

 Comme indiqué, les féministes ont commencé à juste titre à s'offusquer de cette association systématique et négative. Les humeurs des femmes étant supposées tempétueuses...

Elles ont obtenu gain de cause avec usage d'un prénom féminin puis masculin.

Alors pourquoi Eleanor succède-t-elle à Carmen ?? Les Eleanor n'ont pas changé de genre ! La tempête devait se nommer David dans le système de coopération météo français-portugais-espagnol.

Mais comme elle a touché la côte irlandaise, c'est le système irlandais-anglais qui a choisi. D'où la succession de deux prénoms féminins.

 Dans le même registre du détournement des prénoms, on peut également s'offusquer de voir les fabricants de voitures nommer ces objets commercialisés par des prénoms féminin (zoé, mégane etc..) les prénoms devenant carrément des marques commerciales.

Traditionnellement un prénom est lié au calendrier en lien avec un Saint. Une manière de sacraliser, de mettre cet enfant qui nait dans une tradition hagiographique en disant en quelque sorte "bienvenue dans la communauté des humains". On ne peut nommer un enfant "lit" ni "chaise."

Les grecs anciens nommaient leur dieux : Athena, Zeus...

Il est donc inconvenant dans l'autre sens d'attribuer un prénom réservé aux hommes , aux saints et et aux "dieux" à une chose pour en retirer profit commercial..

Pourquoi nommer les tempêtes par des prénoms qu'ils soient masculins ou féminins???

On peut suggérer des noms de ...fleurs ou autres objets.

                                                                                 Sylvie Neidinger

 

 Suite. Et pour revenir aux Carmen, se souvenir que déjà elles se font trucider à l'opéra !(rire..) Force est de constater avec les commentateurs que l'idée (actuelle)  de changer la fin de l'opéra Carmen est un non sens culturel.

En revanche  donner des prénoms à des phénomènes  météos graves est une pratique récente confuse.

L'individu qui par exemple reçoit à la naissance le prénom d'Antigone reçoit de facto autour de cette dénomination une histoire longue, antique mais elle tient  du registre de" l'humain"  et pas d'un phénomène physique ou d'une voiture.

15/11/2017

Participer à la stratégie numérique de l'Unige aujourd'hui et demain !

Une réflexion spécialisée sur l'UniversitéIMG_6318.JPG est  posée par ...l'Université à l'heure du numérique et de l'intelligence artificielle.http://agenda.unige.ch/events/view/20964

 

Participer, dialoguer aujourd'hui 15 et demain le 16 novembre.

 S'inscrire aux ateliers  !

 

 

                                                  Sylvie Neidinger

 

unige,numérique,15 novembre,16 novembre

 

 

 

19/10/2017

Cuisine en papillote: attention à l'alu et au papier sulfurisé !

 C'est un (petit) lancement d'alerte.

Mais important.

Invitée à un repas... il nous fut présenté un plat en papillotes d'alu.

Mon hôte, jeune personne  par ailleurs très sensible à l'écologie, avait  zappé le danger de son papier alu en cuisson, comme beaucoup de monde en fait.

Et au delà, le danger de :

1) chauffer de l'alu (migration de neuro-toxiques)

2) mélanger alu et citron (=poison car cela accentue la migration)

3) avoir  recours au papier sulfurisé (moins grave que l'alu mais tout de même chimique, le vitriol!)

D'où cette mini-alerte ....ménagère.

Elle ne pouvait pas savoir puisque les recettes de cuisine réclament sans vergogne d'utiliser de l'alu ou du papier sulfurisé !

Il faut préciser : les migrations en question ont lieu seulement si l'aliment est en contact avec ces papiers d'aide à la cuisson.

Poser simplement une feuille d'alu ou de papier sulfurisé en surface d'un plat à mettre au four pour mieux répartir la chaleur, pour éviter que la surface alimentaire ne brûle semble ne générer aucun problème de santé.

C'est en usage de réceptacle, de récipient-bis que le problème se pose.

D'où l'importance de cette "alerte"!

La papillote  est par définition un papier torsadé qui emballe.

Il est un mode de cuisiner absolument parfait pour les poissons (entre autres aliments) afin qu'il garde la saveur, le moelleux. Qu'il exhale les parfums.

Encore faut-il ne pas ajouter de toxicité !

Un site  explique les dangers précis des papiers de cuisine . Voire des plastiques qui eux aussi trônent dans les cuisines, des films plastiques alimentaires etc.(attention, vigilance, ce site web  donné en lien possède aussi une partie "astro" que je ne valide pas du tout mais je garde ici ke lien car les articles  sur la toxicité y sont intéressants)

               LES INDUSTRIELS DEVRAIENT Y SONGER: LA PAPILLOTE EN SILICONE??

La solution ??

Il semble que des rouleaux de papier dit  "écologique" soient en vente. Mais bon. Quelle substance les imprègne-t-elle?

On sait qu'un produit bio est rarement à 100% bio. Alors ce genre de papier traité pour passage à forte chaleur sans auto-combustion est imbibé ...de quoi??? Est-ce inerte? Pas sûr...

J'ai une idée. Et un industriel devrait s'en emparer (si cela n'est déjà fait?)

Une nouvelle matière apparemment inerte a fait son apparition dans les fours: le récipient  souple silicone.

Je vais tester prochainement une néo-papillote en enfermant l'aliment au four dans un système silicone ( 2 plateaux à tarte silicones  inversés ? ou autre bricolage en fonction du type de format que je trouve dans les tiroirs... ).

Rétropédalage post article. Un commentateur avisé (@Grindsel) me signale que lui se méfie du silicone. Il a raison en fait !!!

Renseignements pris  le silicone pose lui aussi problème! OUF .

Bon on fait quoi? On abandonne la cuisson  auto vapeur dite "en papillote?"

      ELLES FAISAIENT COMMENT, LES GRAND-MERES ?

Autre idée toute simple: enfermer au four l'aliment en circuit fermé dans une petite cocotte à couvercle. Cocotte en matière inerte (verre type pyrex ou acier genre casserolesetc...)

Et puis finalement pourquoi ne pas recouvrir le récipient d'un basique couvercle qui passe au four, qui aura la même fonction de conserver en circuit fermé le temps du passage au four.

Mais alors cela ne doit plus s'appeler "en papillote".

Finalement pourquoi tout ce ...cinéma  et ces dangers d'usage de papiers non conformes , autour de la cuisson dite "en papillote": juste ...une mode ?

Rendez-vous ....après tests de cuisson par la  voie basique du récipient fermé passé au four  pour donner le résultat.

Est- ce aussi...bon ? A suivre.

                                                                           Sylvie Neidinger

 

08/10/2017

Salon Progiciels à Annecy jeudi prochain: robots, singes ou.... hommes politiques!

Le 22ème salon des Progiciels va se tenir à Annecy le 12 octobre.

Des outils numériques au service de la performance industrielle.annecy,salon progiciels,pascal picq,grands signes,robots,hommes politiques

Il accueille en outre une série de conférences fort intéressantes:

J'ai bien aimé le thème en apparence décalé de l'intervention du ...paléoanthropologue Pascal Picq !

Et sa question fondamentale : "qui va prendre le pouvoir  les grands singes, les hommes politiques ou les robots ?

Et d'autres...Olivier Ezratty sur l'intelligence artificielle.

Le monde connecté de la robotique, ERP, PLM, et autre supply chain (loin de l'ennui et de la technicité de l'artificiel !) se pose, dans la capitale de Haute-Savoie, des questions essentielles, avec humour, sur le vivant.

Pris dans sa longueur historique et...préhistorique : vivifiant!

                                                                        Sylvie Neidinger

 

Le salon Progiciels 2013

25/07/2015

Le slip-boxer masculin qui sauve les testicules des ondes!

 INNOVATION- En recevant l'info dans ma boîte mail, j'avais lu à toute vitesse, pensant à une plaisanterie. Et mis de côté.

Par curiosité j'ai re-cliqué car l'émetteur du courriel était fiable.

Oui, un boxer qui protège les parties sensibles des ondes notamment celles du smartphone est en phase de lancement 

Avec une opération de financement participatif kisskiss que je signale  ici, non pas pour l'aspect commercial (ce blog est strictement informationnel jamais com') mais pour présenter le produit en devenir, encore dans les cartons.

Nommé DUOO... avec deux 0 évidemment !

Les coucounettes ou coucougnettes n'ont qu'à bien se tenir.

                       POUR LA SANTE DES PRECIEUSES...

L'idée de présenter l'invention sur le blog a rapidement fait son chemin après testing sur la jeune génération, vous savez les 2X10 ans, ceux qui font évoluer l'espèce humaine en marché arrière en reconstruisant un squelette externe au corps humain.

Après des millions d'années de squelette  interne, nos jeunes en effet vivent désormais  avec une ossature nouvelle en carapace externe, dure: leur téléphone mobile !

Un objet qui émet des ondes et peut causer des dommages. Notamment une réduction du nombre de spermatozoïdes (baisse de  33 % en 15 ans selon l'étude citée) leur qualité ou leur vitesse.

Illus-technologie-1434662183

 Les cancers des testicules sont en croissance exponentielle.

Des inquiétudes sont posées sur l'avenir de l'espèce humaine si le précieux liquide spermatique s'en voit tout retourné par les rayonnements que subit leur maison mère.

Ces "petites bêtes" si utiles à la reproduction  n'apprécient pas de recevoir quotidiennement leur dose. (entre autres explications complémentaires évidemment sur leur défaillance moderne)

 

Sperme3-1434447672

La gamme de sous-vêtement ici inventée sera fabriquée en textile technique innovant : un tissu atténuateur d'ondes.

Selon les inventeurs  (lire leur présentation) : "En collaboration avec notre ingénieur textile, nous avons développé un tissu atténuateur d’ondes électromagnétiques. Nous l’avons ensuite testé en situation réelle sur le corps humain, dans les laboratoires d’EMITECH, le seul organisme français accrédité COFRAC et capable de réaliser ces tests. Les essais ont été réalisés sur des mannequins ayant la même absorption des ondes que le corps humain. Les résultats montrent que le tissu utilisé dans notre boxer réduit à plus de 99 % l’exposition du corps aux ondes du smartphone.

Notre tricot, de type Interlock, contient des fils naturels ainsi que des fils argentés créant une zone protectrice sur l'intégralité du boxer. Ce principe, dérivé de la cage de faraday, génère un bouclier contre les ondes du smartphone. Vos précieuses restent ainsi protégées !"

                  DERRIERE DUOO, UN TRIO DE COPAINS

 Leur histoire- storytelling en langage marketing- est  rappelée :

 "Il était une fois trois drôles de gars, Romain, Antoine, et Yohann, qui ont décidé de s’engager dans la vie comme des grands. Ils ont connu ensemble les jours heureux avant de s’improviser savants fous dans les neiges éternelles du côté d’Innsbruck. Ils sont restés un peu givrés et un soir d’illumination ont tenté de faire du Pop Corn avec leur smartphone. Ils ont pris peur ! Une prise de conscience salvatrice qui a réveillé leur militantisme 2.0. Aujourd’hui ils créent le parti des Parties pour que les Joyeuses se révoltent. "

                                         POP CORN PARTY A EVITER

Il vaut mieux effectivement éviter de faire exploser les deux graines.

 Je termine avec une autre histoire vraie, un petit bonhomme haut comme trois pommes. Il a trois ans et pas encore de téléphone. Il se trompe un peu et nomme les testicules les...tentacules !

Décidément, cela se complique encore plus avec la génération masculine la plus récente.

                                                                        Sylvie Neidinger

 

 

14-1434969176

 

 

 

 

Coton-1434926172

 

Porcentage3-1434963288

 

 

 

09:12 Publié dans Sciences-Santé/Médecine, Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : duoo, smartphone, tentacules, ondes, testicules | |  Facebook | | | |

01/07/2015

L’artiste Brigitte Tessier fait CIRCULER son anneau au CERN-CMS

 La collision entre l’Art et la Science que l’artiste franco-québecoise a provoquée  cette semaine- 24 juin 2015-  en installant son œuvre picturale à Cessy est du pur bonheur, visuel, intellectuel, esthétique.cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay « CIRCULEZ » ...son œuvre conceptuelle est superbement placée sur le « bouchon » de Cessy, cette plate forme mobile du Cern-CMS qui, lorsqu’elle s’ouvre mène aux entrailles pour atteindre le fameux anneau de recherche, le LHC, Large Hadron Collider.

Pile à la verticale, en sandwich,  entre le véritable détecteur CMS profond, le Compact Muon Solenoid, cette immense prouesse techno-scientifique  et sa représentation vitrail accrochée en hauteur, à échelle réelle dans ce grand bâtiment  cathédrale.

cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay Cette installation picturale est le fruit d’une collaboration dans le cadre d’ art@CMS initiée il y a un an.

        UNE IMPULSION NATURELLE DE.... 27 METRES

Brigitte Tessier, en visitant ces lieux avec des scientifiques amis (dont le chercheur Jean Fay) avait senti une impulsion naturelle.

Comme une évidence.

Un élan, une force, des choses à dire, un projet à mener.

Son idée artistique acceptée, elle y travaille depuis, en relation avec un scientifique-parrain, le  physicien nucléaire Hugues Brun  en dialogue fructueux.

 Elle a conceptualisé son projet avant de le réaliser dans  une logique imparable.

L’anneau fait 27 km. Son cercle à elle: 27 mètres.

 Un bon chiffre. Concrètement divisé par trois cela fait 9 mètre: pile, la taille de sa pièce de travail. Pratique. Une tv avait filmé Brigitte en action créatrice, chez elle.

Personne semble-t-il n’imagine la quantité de problèmes matériels inédits qu’elle a dû résoudre.

A commencer par la recherche d'un tissu de cette taille et d'une pièce.

Elle a trouvé: de la toile de yourte, magnifique symbole s’il en est d’une humanité circulaire!! Mais nécessitant juste...quatre heures pour  replier l'ouvrage le vendredi soir afin de  laisser sa famille passer un week-end...normal.

C’est son anneau à elle, son moyen technique.

L’Histoire peut alors commencer, son récit, sa tapisserie de Bayeux... de Genève version infra nucléaire.. Ou comme on veut, son rouleau japonais emaki en mode physique des particules.

                         AU COMMENCEMENT ETAIT ...LA MAIN !

"Que la lumière soit et la lumière fut. Que le sec paraisse et cela fut ainsi".

La boule d'énergie nommée  Brigitte Tessier se la joue genèse: "j'ai souhaité dérouler cette histoire" affirmait-elle ce mercredi 24 juin...cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fayAu final une collision visuelle réussie  entre la longue histoire humaine et celle, fort récente de la recherche nucléaire voire infra-nucléaire dont celle du Cern et Cms.

Cela commence par une grotte,  comme métaphore-image de l'anneau souterrain qui s'agite  précisément sous l'oeuvre. Soit, sous les pieds des visiteurs.

Les scientifiques "maison" ont imprimé collectivement leurs paumes sur la toile de l'artiste. La référence est anthropologique "la cueva de los manos" (Santa Cruz, Argentine)

Ode à la MAIN, cet outil  majeur qui  permit à l'homme par son pouce opposé devenu pince de prendre  progressivement possession du monde rapidement, en quelques millénaires.

Humain supra prédateur qui aujourd'hui, bien loin du pouce originel tend à  repousser l'infiniment petit et l'infiniment grand, à  larges brassées.
cern,cms,brigitte tessier,hugues brun,jean fay

Une main dont les doigts peuvent s'accrocher aux doigts d'une autre main comme l'atome s'unit à son alter ego et forme des chaînes.

La dite paluche pouvant former des cercles humains,  d'amis,  de réflexions, de tout...

La référence  retenue ici: les danseurs de Matisse.

Cercles heureux, cercles endiablés. Qui peuvent mener au meilleur comme au pire: guerres et conflits.

L'artiste n'oublie rien, ni les sombres collisions issues de son trait  long de neuf mètres.

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fayLa plasticienne termine  son Histoire circulaire par un centaure mythologique et sa flûte de pan, qui affronte une sorte de magma cosmique, de tempête sidérale, de noire colère des dieux, de poussières d'étoiles, d'infra-nano particules électrisées.

De matière supposée informe et pourtant si structurée mais dont la logique n'est pas encore accessible à l'entendement.

De ce que chacun veut bien y voir, en fait.

 

          LE MIXE ARTISTICO-SCIENTIFIQUE

Ma visite en ce 24 juin fut royale puisque en connexion  avec un trio fort énergique et énergisant: Brigitte Tessier l'artiste, son  parrain, Hugues Brun et Jean Fay qui me  firent visiter en partie les entrailles du site industriel.

De cette heureuse quadri-collision toute en étincelles, j'en conçois- naïvement peut être- mes propres observations.

Et cela passe par des mot clefs: cercle, collectif, vide, lumière  faisceau...

1- Le format circulaire prime: les planètes  tournent à grande vitesse  en usant leur surface, le temps d'une journée qui chaque matin repasse de 1 à 24 h est cyclique voire cylindrique, l'oeuvre de Brigitte Tessier tourne...cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

2-La vitesse prime

3-La terre tourne à folle vitesse  mais le plancher des vaches semble bien stable et rassurant par son immobilité. De facto la sensation de l'univers par l'homme est partielle. Seule son imagination scientifique et ses expérimentations de physique des particules mènent  à envisager d'autres systèmes si différents. Ceux justement que la plus  débridée  des imaginations n'est pas capable d'appréhender...."Et pourtant, elle tourne!"

cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay4-Ne peut-on pas quitter notre mode de penser habituel statique qui considère le vide comme un contenant et les particules un contenu ? Et imaginer à l'inverse que c'est l'existence même des particules minimales qui par leur dynamique, créé...le vaste vide ?

5-Les physiciens me font part d'un résultat étonnant du LHC On le met en route et le nombre de collisions est restreint: de l'ordre de la vingtaine  sur des milliers de particules. Etonnant ! On reste sans voix: comme ils sont bien organisés ces petits bosons, muons : à supra vitesse, dans un faisceau, ils "savent"  s'éviter joyeusement !

"Savoir" ici est un verbe à ...approfondir.

6-"Le hasard, c'est Dieu qui se promène incognito"(Albert Einstein 1879-1955) Encore faut-il réussir à définir cette drôle de particule D qui semble à la fois  exister et ne pas exister !

7-Tout est circulaire. Rien ne se perd, rien ne se créé. Cela tourne, cela revient au point de départ. Mais est-ce le même point de départ ? Tout est position dans l'espace-temps.

8-Il n'y a pas de temps linéaire, n'est ce pas ? C’est le mouvement qui créé le temps, non?
cern,cms,brigitte tessier,cessy,genève,genèse,hugues brun,jean fay

9- La force du collectif est un effet levier. Tel Atlas qui porte le monde sur son dos, cette force  de la démultiplication par le collectif est compliquée à mesurer. Au Cern- CMS une publication est signée par 400 chercheurs. 1+1 ne fait pas deux mais bien dix!

10-Ce levier de démultiplication collective, cette "puissance"  est l'énergie la plus compliquée à suivre, que ce soit pour nos petites vies humaines ou les particules les plus élémentaires.

Particules considérées comme  fondamentales, essentielles.

"CIRCULEZ, IL Y A TOUT A VOIR"

Brigitte donne à réfléchir. Jusqu'à  s'en donner le.... tournis !

                                                                             Sylvie Neidinger

 

Brigitte Tessier est membre du groupe ARTMIXE, association de peintres et plasticiens grenoblois.

30/06/2015

30 juin 2015=24H +....une seconde

Aujourd'hui, c'est Byzance. Une seconde de plus !

" Cette seconde dite intercalaire permet de compenser le ralentissement de la rotation de la Terre, et de ne pas se retrouver, dans plusieurs milliers d'années, avec une heure de retard sur le soleil."

Un casse-tête parait-il, pour régler cette petite différence... . SN

 

http://montres.lepoint.fr/magazine/magazine-30-06-2015-1941056_830.php

22:10 Publié dans A-Genève-Mesure, Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 30 juin 2015, seconde supplémentaire | |  Facebook | | | |

03/02/2015

Open Cultural Data Hackathon 2015: avec les Archives de l'Etat de Genève

Les développeurs en informatique, wikipédiens et autres spécialistes du patrimoine vont s'en donner à coeur joie lors du prochain Hackathon, un workshop de deux jours sur des appli informatiques en open data.zz.GIF

Cela se passe à Berne les 27 et 28 février prochains. Les Archives d'Etat de Genève y participent.  Elles publient l'info sur leur site.

Je cite:"Le premier  Hackathon culturel suisse  est organisé par le groupe de travail  OpenGLAM en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse et d'autres institutions dont infoclio.ch. Il fournira  l'occasion à des chercheurs, acteurs culturels, programmeurs, wikipédiens, ainsi qu'à des institutions patrimoniales, de travailler avec des données du monde de la culture. Par le biais d'exemples concrets à inventer ensemble, les participants s'interrogeront sur l'utilisation des données culturelles en humanités numériques, sur la manière de rendre (re-)utilisables les données culturelles pour la création et  la recherche et sur l'intégration de ces données dans Wikipédia/Wikimédia.

Les AEG participent à cet événement et fournissent des jeux de données (libres de droits) en open data, téléchargeables ici:  http://make.opendata.ch/wiki/data:glam_ch

Pour réfléchir à une culture partagée libre et inventer les outils informatiques adéquats.Cliquer sur le lien supra: quel voyage dans  l'Histoire!

                                                  Sylvie Neidinger                                                                                                   

open data, wikipediens,open data hachathon 2015, berne, suisse, archives d'etat de geneve

 

26/10/2014

Vantablack, plus noir que noir

Sciences. Un piège à lumière. Le plus sombre jamais  inventé.

Le Vantablack -de Vertically Aligned Nanotuve Arrays est carrément  une nouvelle matière issue des découvertes en nanotechnologie mise au point par un labo anglais Surrey NanoSystems.

Elle se compose  d'une "forêt" érigée de nanotubes verticaux 10 000 fois plus fins qu'un cheveu. Son principe: la lumière qui touche sa surface, au lieu de rebondir est prise au piège et se transforme en chaleur.

Ce nouveau matériau conduit mieux la chaleur que le cuivre. Sa capacité de traction est de 10 fois supérieure à l'acier.

Ceci donne visuellement une sensation de vide, d'abysse. L'oeil humain est perdu.

Le noir traditionnel est une couleur autour de formes et contenu. Ici: un vide. 2Dsciences,high tech,vantablack,superblack

 L'application première  de la découverte concerne les instruments d'optiques astronomiques.

Mais les applications militaires non décrites, top secret sont importantes. En optique là aussi.


"Dans l’avenir, ce revêtement d’un nouveau genre pourrait trouver une application dans l’aérospatial ou la défense. Outre sa très grande capacité d’absorption de la lumière, Vantablack bénéficie d’une grande stabilité thermique. Ce qui fait de lui un matériau idéal pour revêtir l’intérieur d’un télescope ou d’une caméra afin d’améliorer la qualité d’image."in article La  plus sombre des matières s'appelle Vantablack

En absorbant 99,965% de la lumière, la nouvelle matière produite détient le record du monde jusqu'alors aux mains de la Nasa avec son Superblack.

Il semble que son prix soit...astronomique!

Une étrange non matière.

Michel Pastoureau,  auteur d'une excellente Histoire du noir doit rajouter un chapitre à son ouvrage. La high tech le dépasse!

                                                                    Sylvie Neidinger

http://www.youtube.com/watch?v=z7dsrlPhL7M

http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/vantablack-le-materiau-le-plus-noir-jamais-fabrique-article_287368/

 http://www.tomsguide.fr/actualite/matiere-noire,44241.html


 

16:59 Publié dans Art-Cinéma, Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sciences, high tech, lumière, nanotechnologies, noir, black, vantablack, superblack | |  Facebook | | | |

23/09/2014

Téléportation quantique: des scientifiques suisses de l'UNIGE en première mondiale

 Cela se passe à Genève! Article 01NET et AFP:"Annonce du dimanche 22 septembre 2014.

Je cite :

"Pour la première fois au monde, des physiciens sont parvenus à téléporter l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres, annonce une équipe genevoise de scientifiques dans la revue Nature Photonics dimanche.
"L'expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l'ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l'Université de Genève (Unige)", indique cette dernière dans un communiqué. Popularisée par la science-fiction et faisant penser à Star Trek, la téléportation quantique ne permet pas, du moins en l'état actuel de la connaissance scientifique, d'envisager un transfert d'objets usuels et encore moins d'être humains."
Des applications dans le cryptage informatique...


 

15/05/2014

Mind-Mirror: la réalité augmentée INRIA pour observer le cerveau

Le cerveau dans un miroir...

L' INRIA se présente  comme "inventeurs du monde numérique" Validé!

Aujourd'hui : un nouveau procédé de réalité augmentée pour observer le cerveau:

http://www.itespresso.fr/inria-mind-mirror-cerveau-active-realite-augmentee-75456.html

http://www.inria.fr/actualite/actualites-inria/mind-mirror-le-cerveau-dans-un-miroir

Visualiser son cerveau

Autre info: Inria et Alstom, au coeur de l'actualité politique créent un nouveau laboratoire sur les mobilités et l'énergie, niveau info numérique.

                                                                             Sylvie Neidinger

                       Crédits images /capture d'écran/site Inria

inria.GIF

 

08/04/2014

Tremblement de terre et...Tsunami sur Léman (an 563)

Le tremblement de terre, magnitude 5 subi hier dans la zone sud-est de la France à 21h27(épicentre à Barcelonnette, Alpes de Haute Provence)  à 300 km de Genève témoigne d'une activité sismique certaine qui touche légèrement la Suisse, comme cette carte sismique récente  ne le prouve: intensité 1 et 2.

Capture.GIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cf: la carte  de RéNasS, le réseau qui étudie la sismicité en temps réel.

Cet événement tellurique qui prouve que "cela arrive"  est l'occasion de rappeler d'autres typologies de  phénomènes catastrophiques.

              TSUNAMI  SUR LAUSANNE ET GENEVE

Il ne s'agit pas d'affoler. Juste de dire que cela s'est déjà passé Genève. Les rives lémaniques ont subi en 563 les ravages d'un tsunami meurtrier. Alors qu'il s'agit d'un lac, soit une étendue d'eau fermée et non de mer ou d'océan.

Le scénario de la catastrophe et de sa découverte  par les géologues de l'Université de Genève lors de sondages des sédiments fut publié en 2012 dans Nature Geoscience.

Katrina Kremer, Guy Simpson et Stéphanie Girardclos spécialisés  en limnogéologie (étude des sédiments lacustres) ont eu la-bonne-idée d'analyser les sédiments de la partie la plus profonde du plus grand lac naturel de l'Europe de l'Ouest.

Deux récits historiques évoquent le  raz-de-marée dénommé Tauredunum.(dénomination de la montagne valaisane effrondrée, un pan du Grammont?)tremblement de terre,limnogéologie,renass,tsunami,unige,katrina kremer,guy simpson,stéphanie girardclos,éboulement

Villages dévastés, pont de Genève emporté : "deux historiens contemporains de l’événement ont raconté la catastrophe. Le premier s’appelle Marius. Cet évêque d’Avenches a rédigé une chronique en latin, dans laquelle il évoque cet accident: «La grande montagne du Tauredunum, dans le diocèse du Valais, s’écroula si brusquement qu’elle écrasa une ville qui était proche, des villages et, en même temps, tous leurs habitants. Sa chute mit aussi en mouvement tout le lac qui, sortant de ses deux rives, détruisit des villages très anciens avec hommes et bétail. Le lac démolit même beaucoup d’églises, avec ceux qui les desservaient. Enfin, il emporta dans sa violence le pont de Genève, les moulins et les hommes et, entrant dans la cité de Genève, il en tua beaucoup.»

EBOULEMENT

Attention la vague meurtrière de 13 mètres (!) à Lausanne, 8 mètres à Genève 70 mn plus tard, ne fut pas liée à un tremblement de terre mais à un éboulement généré en Valais, à 70 km de Genève à l'embouchure du Rhône dans le lac.

Une masse sédimentaire considérable s'étend sur 10 km de long, 5 de large, 5 mètres d'épaisseur ( soit 250 millions de mètres cubes!) au plus profond des eaux.

La science a confirmé le récit historique.

En terme de catastrophe naturelle en zone lémanique, l'impensable a déjà eu lieu !


                                            Sylvie Neidinger

Crédits Images: capture d'écran site RénasS

10/03/2014

Le cerveau, c'est plastique !

Découverte ce week-end du blog... "communautaire spécialisé" Atout Cerveau"par le biais du blog... EchoSciences Grenoble qui l'héberge.

Le blog du blog en quelques sortes. Fils ou fille de blog...

Au coeur de l'actualité chaude  puisque aujourd'hui lundi 10 mars s'ouvre la 16ème édition de la Semaine du Cerveau, telle qu'annoncée.

On en cite la présentation :"L'édition 2014 de la Semaine du Cerveau aura lieu à Grenoble du 10 au 13 mars. Cet événement européen visant à informer le grand public sur les recherches en neuroscience est chaque année l'occasion d'échanges privilégiés avec la communauté des neuro-scientifiques, lors de conférences, débats, projections, spectacles, expositions et ateliers, ouverts à tous et organisés dans toute l'agglomération. Sous le titre « être plastique, c’est fantastique ? »

L’apprentissage est au coeur de notre vie : il nous rend possible de vitales adaptations, est source de plaisirs et de rebondissements surprenants ! Il est sous-tendu par les capacités de notre cerveau à se modifier, à se transformer… tout en restant lui-même ! La plasticité est donc cette caractéristique paradoxale de « stabilité dynamique » faisant de nous tous des êtres chaque jour différents, mais en même temps bien reconnaissables... Notre cerveau est donc malléable, ce à différents niveaux d’organisation. Il est plastique et c’est fantastique !"

                     INFO: LE CERVEAU SE REGENERE !

En résumé, la théorie qui indique que le cerveau dégénère une fois acquise une certaine maturité est carrément fausse.

Ainsi le résume en amont Alexander Foray, l'un des organisateurs de cette Semaine dédiée à la fantastique machine abritée sous nos crânes : "Les chercheurs ont toujours cru que le cerveau était immuable. Que passé l'âge de 20 ans, nos cellules mourraient et nos capacités s'amenuisaient... eh bien pas du tout ! Depuis 30 ans, ils se sont rendus compte que le cerveau est plastique et que si on le nourrit d'apprentissage, d'effort physique à minima, si on lui épargne les psychotropes, du stress et de l'isolement social, il se régénère et peut palier à des manquements en reconstruisant des connections. Cette découverte permet d'appréhender la compensation sensorielle dans le cas de troubles du cerveau, de trauma post AVC par exemple."

On signale ici que tout ne se passe pas sous les os crâniens... Des articles récents évoquaient le ventre, ce deuxième cerveau, avec ses milliers de neurones....digestives ! Un thème pour l'année prochaine?

Echosicences, grenoble, semaine du cerveau

EchoSciences Grenoble est une "communauté d’acteurs culturels, scientifiques et créatifs, motivés par le partage et le plaisir de la connaissance, sensibles aux innovations technologiques à leur histoire et à leurs usages, actifs dans la vie locale."

880 membres à la fin 2013. Une équipe éditoriale tout de même, celle du CCSTI La Casemate.

Intéressante,  cette volonté d'ouvrir l'espace-sciences au plus grand nombre et si possible sous un aspect ludique dans le cadre  d'un réseau social spécialisé.

Intéressante, cette  identité  ultra-territorialisée issue d'une communauté d'intérêt scientifique géo-localisée.

Si riche et surprenante blogosphère...

Ici, à Grenoble, ville  de chercheurs, ville scientifique, un territoire médiatique numérique  s'invente avec toute la plasticité de l'intelligence commune des cerveaux ainsi mis en réseau, synapses et neurones connectées....

Pour un savoir universitaire démocratiquement partagé avec le plus grand nombre.

                                                                            Sylvie Neidinger



On signale ici un précédent article blog Neidinger daté de  décembre 2013 sur un colloque de Lyon 2 autour  des blogs de chercheurs.

 

crédits images/capture d'écran/site web/atout cerveau

 


15/02/2014

Hublot sur le vivant: un peu vache.

Etrange fenêtre sur le vivant, dans la catégorie "étonnement visuel" fggfd.GIF

hhgf.GIFCelle de recherches vétérinaires sur la digestion menées à l'Agroscope de Poisieux, canton de Fribourg.

Organisme fédéral dédié à la recherche Suisse, en vue d'améliorer la qualité des aliments.

Ce reportage de la RTS détonne.

Le vétérinaire  indique  dans cette étonnante vidéo que la vache ne souffre pas, vit aussi longtemps et produit autant de lait.

On est rassuré... Il semble même que cette pratique date du ...XIXème siècle!

(témoignages bienvenus pour vérifier l'info....)

Un député -l signé comme "estomaqué ".... - a mis en exergue cette pratique qui visiblement ne dérange pas puisque les vaches ainsi équipées paissent dans les champs au vu et sus du grand public. Rien n'est caché.

Dérangeant tout de même à observer car franchissement d'une barrière symbolique.                         

                                                               Sylvie Neidinger

posieux,agroscope hublots sur vaches,expérimentation

 

 

Droner n'est pas jouer...au surf urbain aérien !

Un drone civil ne peut virevolter en l'air en secteur urbain sans autorisation. drone civil, nancy,

Un jeune de 18 ans, Thomas Nans vient de poster des images époustouflantes, inédites de la ville de Nancy. Une première.

Un oeil sur la ville totalement inattendu, un véritable...

SURF URBAIN AERIEN !

Voir: youtube.com/watch?v=Or_UBTvL5Rw

Problème: lancer son drone, à plus de 90 mètres tout de même,  lui a valu, des ennuis avec la Justice . Convoqué au tribunal pour motif de mise en danger, atteintes à la vie privée etc.

Depuis évidemment sa vidéo -superbe!- postée sur le web fait le buzz.  

Va-t-on voir une génération de jeunes qui surfent en vrai avec leurs drones, filment en piqué, en plongée et contre plongée, sans  autorisation, aussi facilement que l'on ne surfe sur internet??

Pour ensuite poster les films sur You tube??  

Probablement pas car l'outil actuellement coûte cher...Mais, un jour....des drones de petite taille et peu chers ?         Sylvie Neidinger   


Actu du 20 mai 2014 suite, condamnation à 400 euros d'amendes


crédit images/captures d'écran/sites web

 

 

drone civil,nancy,thomas nans,swatCes drone civils viennent chatouiller les moustaches étatiques (sécurité civile globale)

Dont le  secteur militaire qui contrôle  la taille et les capacités des engins....

Une société suisse commercialise certains drones. Lire la révolution des drones :« Avant l'apparition de la réglementation, le but du jeu était clairement de reproduire, à bas coût, des drones MALE [moyenne altitude longue endurance - un terme militaire, ndlr] », selon Sarah Kirman, responsable des domaines d'activités stratégiques au sein du pôle Pégase, l'un des trois pôles de compétitivité dédiés à l'industrie aéronautique et spatiale, situé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Mais la direction générale de l'Armement (DGA) s'y est opposée en 2010. Du coup, une génération intermédiaire est en train de voir le jour.

« Nous sommes très peu de constructeurs sur ce créneau d'avenir », souligne discrètement Dominique Daniel, directeur général de Swat France, filiale installée dans le Vaucluse d'un constructeur suisse de drones civils dotés d'un poids total autorisé en vol de 150 kg, dont 60 kg de charge utile (par exemple 20 kg de caméras et 40 kg de carburant). « Nous visons une navigation entièrement automatique sur 1.000 km. Le drone stocke ses propres données. »

        Actuellement, les marchés de prédilection sont les médias, la communication et le cinéma, essentiellement pour de la prise de vue. Cette activité représente 80% du marché des applications civiles du drone aujourd'hui. »

                                   Suite: Des Drones pour filmer les JO article

07:06 Publié dans BLOG-#@WEB, Sciences-Techno | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : drone civil, surf aérien, nancy, pegase, swat, surf urbain aérien, thomas nans | |  Facebook | | | |

06/02/2014

Prouesse mondiale: la main bionique de Lausanne ressent le toucher

Première scientifique d'importance majeure: une main artificielle  reconnectée aux  nerfs du patient lui redonne la sensation du toucher !epfl lausanne,hopital gemelli,sssa,scuola superiore sant'anna,premiere mondiale,main bionique

La prouesse médicale réalisée à l'hôpital Gemelli de Rome sur un patient danois est totalement liée à la prouesse technologique issue de l'EPFL de Lausanne.

L'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne a diffusé mercredi 5 février le communiqué de l'annonce qui évoque les recherches du professeur Silvestro Micera pour mettre au point le prototype en lien avec la SSSA : Scuola Superiore Sant'Anna.

"C'est la première fois que nous parvenons à rétablir une perception sensorielle en temps réel avec un membre artificiel", affirme-t-il.

http://actu.epfl.ch/news/une-prothese-redonne-le-sens-du-toucher-a-un-patie/


Ce travail, selon le communiqué est l’aboutissement du projet européen LifeHand 2, qui réunit universités et hôpitaux italiens, suisses et allemands. Il a fait l’objet d’une publication le 5 février dans Science Translational Medicine.

SON PRINCIPE :TRADUIRE LE SIGNAL ELECTRIQUE EN IMPULSION NERVEUSE

"Silvestro Micera et son groupe de recherche ont équipé leur main artificielle de capteurs qui réagissent à la tension de tendons artificiels. Le système transforme en courant électrique les informations émises lorsque le patient manipule un objet.
En soi, les signaux électriques ne constituent pas une information que le système nerveux peut interpréter.epfl lausanne,projet européen lifehand2,silvestro micera,hopital gemelli,sssa,scuola superiore sant'anna,premiere mondiale,main bionique

Pour les convertir, les chercheurs ont mis au point une série d’algorithmes. Une fois traduits en un langage analogue aux impulsions nerveuses, les signaux peuvent être transmis aux quatre électrodes greffées sur les nerfs périphériques du bras du patient.

Le sens du toucher est rétabli.

«C’est la première fois que nous parvenons à rétablir une perception sensorielle en temps réel avec un membre artificiel", explique Silvestro Micera.

Le patient Dennis Aabo Sørensen témoigne de son infinie satisfaction "J'ai pu ressentir des sensations que je n'avais plus ressenties depuis 9 ans"

Extraordinaire liaison du vivant avec l'inerte puisqu'en  l'occurrence c'est la prothèse- certes inventée par l'intelligence humaine- qui redonne de la sensation au corps.

La machine fait alors  "sens" au pluriel : sensée, sensations et au final... sentiments !

                                                                                                       Sylvie Neidinger

epfl lausanne,projet européen lifehand2,silvestro micera,hopital gemelli,sssa,scuola superiore sant'anna,premiere mondiale,main bionique

 

29/01/2014

3 minutes chrono: FAMLAB, concours scientifique pour les 21-40 ans

Appel à candidature pour le  concours international FameLab  avant le 28 février.

Voir le monde sous un nouvel angle. Autour de  la passion des sciences en plus!

 Il est ouvert à tout public  français et  suisse, âgé de 21 à 40 ans.

Hum ...tout public...un peu chercheur sur les bords tout de même!

Passionnés, essayez !

Surtout si vous pensez pouvoir expliquer un concept scientifique, mathématique ou d'ingéniérie en 3 minutes chrono suivant le règle des 3C :

                                Contenu ,Clarté, Charisme.

"Vous aurez 3 minutes maximum pour impressionner les juges. Les juges recherchent des présentations attirantes et stimulantes qui peuvent être comprises par un public adulte de non-spécialistes. Les accessoires sont autorisés mais vous n’aurez pas de temps d’installation ni le droit de vous faire assister. Les présentations PowerPoint ne sont pas acceptées. (Pour des exemples de présentations des précédents finalistes Famelab, allez faire un tour sur la chaine Youtube dédiée)."

Une sélection régionale aura lieu à Cran-Gevrier, en Haute-Savoie à La Turbine  le 17 avril prochain pour déterminer les 10 finalistes nationaux avant la grande finale en Angleterre.

La Turbine des Sciences (Cran-Gevrier) et le Lapp/Lapth sont partenaires de cette opération portée par le British Council France, l'agence internationale britannique éducative.

 Thésame intervient en qualité de « relais régional ».

Toutes les modalités pour concourir en ligne sur www.britishcouncil.fr/famelab

 

                                            Concours FameLab 

L’objectif de FameLab est de découvrir des jeunes scientifiques charismatiques (plus de 21 ans et moins de 40 ans, définition du "jeune chercheur" retenue par la Commission européenne) qui encouragent le public à voir le monde sous un nouvel angle.

Rigolo car que gagne le ...gagnant ??? Deux  jours au.... Cern à Genève et autres invitations scientifiques!

  • Les finalistes nationaux gagneront une masterclass de deux jours en communication scientifique à Genève (Cern), où ils travailleront avec des spécialistes de la communication scientifique et des médias pour développer leurs compétences en communication et en présentation.
  • Le ou la finaliste FameLab France assistera au Festival International des Sciences de Cheltenham en Angleterre, et participera à la finale internationale de FameLab
  • Les gagnants recevront différents prix, remis lors des finales régionales et nationale
  • Chaque candidat aura l'opportunité d'échanger avec d'autres passionnés de science et aura accès au réseau des candidats Famelab France et à celui des 24 pays participants
  • Les lauréats seront également invités par nos partenaires nationaux (Inserm, Cnes, Cern) à participer à des événements de médiation scientifique
  • Mais avant tout vous gagnerez l’appréciation du public

En résumé: le chemin, pour aller de Annecy (en sélection) au Cern de Genève -à 50 km-  en "gest star"   passe par... l'Angleterre!

                                                        Sylvie Neidinger

suite :

Les Masterclass à Genève

Finale Nationale le 30 avril

 



 


24/01/2014

Cointrin, toujours à 23-05?

"23-05" est l'orientation de l'unique piste de l'aéroport de Genève.

23-05, également le  titre - fixe! - du journal aéroportuaire interne. nord magnétique,23-05,geneve,interroge.ch,latitude,longitude,cointrin,aéroport de geneve

Question: ces coordonnées d'identification sont-elles toujours d'actualité ?

 En effet, le nord magnétique bouge !

J'ai posé la question à  Interroge.ch dont voici les résultats -infra- et ici  la conclusion:

"On peut donc en conclure que la déclinaison magnétique pour Genève est d'environ 2 degrés sur ces dix dernières années"

Donc...la piste ne serait plus à 23-05 ?

En tout état de cause, cette particularité n'est pas spécifique à Cointrin: tous les aéroports du monde ont ces  soucis de géo localisation mobile liés au nord magnétique!

Puisque la déclinaison magnétique varie dans l'espace et le temps...Certes pas à la vitesse d'un gros porteur...heureusement.

nord magnétique,23-05,cointrin,aéroport de geneveMême si à Genève,  "Ville de la mesure" une échelle de référence qui bouge n'est pas très bien vue, il semble difficile d'apporter une solution concrète locale au fait que la Terre...perde le nord !


                 Sylvie Neidinger

                                                                                

Je ne suis pas pilote ...Alors, toute explication scientifique complémentaire ou opposable sera la bienvenue.

nord magnétique,23-05,cointrin,aéroport de geneve

Nota: suite à cette demande de contributions éventuelles, les précisions  significatives des  commentateurs avisés qui arrivent -fort intéressantes !-sont intégrées à l'article  tout en bas: lire !

                             ******

Merci aux contributeurs-commentateurs de vos utiles précisions....Effectivement,le fait que  le Nord magnétique se promène n'a pas d'incidence sur le fonctionnement aérien. Juste sur la dénomination de localisation de piste dite à 23-05. Important de le rappeler.

                             ******

 Cet article est à l'origine d'une demande de synthèse  sur le changement de nord magnétique à Genève  au service info des bibliothèque. Leur étude.

"Nous vous remercions d'avoir fait appel au Service InterroGE, voici le résultat de nos recherches:

Nord géographique et Nord magnétique: quelques explications tirées du « Dictionnaire des inventions et des techniques » par Maurice-Edouard Berthon : http://data.rero.ch/01-R003646087

« Dès le Moyen-Age, on s’était aperçu que l’aiguille magnétique n’indiquait pas exactement la direction du nord géographique et qu’elle formait avec cette dernière un angle, la déclinaison. (…)
C’est en 1599 que, pour la première fois, paraissent les tables donnant la déclinaison magnétique de quarante-trois localités. Puis, en 1756, le Suédois Johan Carl Wilcke publie la première carte portant des lignes isoclines, reliant les points d’égale inclinaison magnétique (angle qu’une aiguille magnétique fait avec le plan horizontal du lieu où elle se trouve : 0° à l’équateur, 90° au pôle magnétique). La même année, Dominique Cassini découvre les variations annuelles de la déclinaison. Enfin, vers 1825, Peter Barlow et Louis Duperrey font figurer sur les cartes les lignes isogones (reliant les points d’égale déclinaison magnétique)».

On sait désormais que la déclinaison magnétique terrestre varie d’un point à l’autre de la surface de la Terre (c’est-à -dire que l’angle varie dans l’espace) mais aussi dans le temps, puisque l’axe du champ magnétique terrestre se modifie au cours du temps au gré des mouvements du noyau terrestre. L’angle compris entre le nord géographique et le nord magnétique est compté positivement (+d) en direction de l’est (E) et négativement (-d) en direction de l’ouest (W).
La déclinaison magnétique s’exprime en degré(°), minute d’arc (‘) et seconde d’arc (‘’) ou en grades (gr).

Vous trouverez sous lien http://www.randonner-malin.com/la-declinaison-magnetique/ des explications très simples sur le nord magnétique, qui précisent notamment qu'il se déplace au cours du temps à une vitesse de 60 km par an environ actuellement.

Le pôle nord magnétique de la Terre en déplacement constant, se déplace actuellement vers l’est et de plus en plus vite
http://www.maxisciences.com/p%F4le-nord-magn%E9tique/le-pol
e-nord-magnetique-se-deplace-de-plus-en-plus-vite_art12722.html.

Par ailleurs, on trouve maintenant sur internet des calculateurs de déclinaison magnétique (DM) ou comment obtenir la DM à partir des indications d’une carte topographique comme par exemple sur http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

Pour répondre à votre question avec précision, il vous suffit de connaître la latitude et la longitude pour Genève (Lat: 46° 2167 / Long: 6° 1500 ) que vous trouverez sous ce lien http://www.getty.edu/vow/TGNFullDisplay?find=Geneva&p...
nation=Switzerland&prev_page=1&english=Y&subjectid=7007279 et d'introduire ces données sur le site http://geomag.nrcan.gc.ca/calc/mdcal-fra.php.

En faisant cela, vous découvrirez par exemple que pour la date du 6 novembre 2013, les résultats sont les suivants :

Déclinaison magnétique calculée: 2° 37' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.4 '/y East

et que pour la date du 6 novembre 2003, les résultats étaient différents :

Déclinaison magnétique calculée: 4° 2' West
Changement Annuel (minutes/année): 8.9 '/y East

On peut donc en conclure que la déclinaison magnétique pour Genève est d'environ 2 degrés sur ces dix dernières années. Vous pouvez procéder de cette façon en changeant les dates et éventuellement vous amuser à les comparer avec les dates et données trouvées pour les changements du Nord magnétique donnés sur le site de la Commission géologique du Canada ci-dessous :

Année Latitude ( °N) Longitude ( °W)
2001 -- 81.3 -- 110.8
2002 -- 81.6 -- 111.6
2003 -- 82.0 -- 112.4
2004 -- 82.3 -- 113.4
2005 -- 82.7 -- 114.4

Pour aller plus loin, toujours sur le site de la Commission géologique du Canada, vous pourrez en apprendre plus sur la "Variation séculaire du champ magnétique terrestre" http://geomag.nrcan.gc.ca/mag_fld/sec-fra.php :

"On appelle variation séculaire, le lent changement du champ magnétique terrestre sur des périodes allant de quelques années à des millénaires. Elle a été découverte en 1634, par Henry Gellibrand qui a comparé ses observations de la déclinaison magnétique à Londres à des observations précédentes. Les observations de la déclinaison magnétique effectuées à Londres pendant plusieurs années sont un des meilleurs registres de la variation séculaire".

Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.

Cordialement,

La Bibliothèque du Musée d'histoire des sciences pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/mhs/bibliotheque.php

http://www.interroge.ch"
                                              ************

Intéressantes contributions des commentateurs :

 -Déblogueur :"Bien vu pour le changement du nord magnétique... Cependant les mouvements du trafic aérien se font aux instruments, l'électronique des avions pointant directement sur des balises spécifiques, tout cela ne présente aucun risque pour le transport aérien."

-Géo : "En fait, ce n'est qu'un moyen d'indiquer au pilote dans quelle direction il doit atterrir. Le contrôle aérien lui indique s'il doit prendre la piste 23 ou 05...
Comme il s'agit de la même piste, il y a forcément 180° de différence entre les deux directions et aucune possibilité de se tromper. Et aucune utilité d'indiquer les réelles directions de la piste avec une meilleure précision..."

-Jean- Michel "Petite précision de la part d'un instructeur de vol aux instruments : en plus du sens nominal et subsidiaire de la piste (05 ou 23), les cartes d'approches précisent l'orientation magnétique et principale de la piste est celle qui fait foi pour l'approche : 045 degrés ou 225 degrés dans le cas actuel de Genève. 1° de différence est insignifiant au seuil de piste mais représente un écart latéral d'un mile nautique à soixante miles nautiques de distance.

Techniquement, si nous perdions à nouveau 1° et passion à 044° et 224° , nous serions plus proches de 04 et 22: conventionnellement on s'attendrait effectivement à une nouvelle dénomination. Je ne connais pas la position de Genève aéroport (qui est toutefois très à cheval sur les prescriptions OACI), il faut relever que cela impliquerait de changer non seulement le nom de leur journal interne, mais également tous les panneaux, toutes les publications aéronautiques et surtout toutes les habitudes… merci d'avoir soulevé cette question"


17/01/2014

Progiciels: le salon Mécatronique B to B d'Annecy

ERP-PLM-MES-SUPPLY CHAIN, lean management .....

Désolée du retard de ....trois mois pile- jour pour jour -pour évoquer la rencontre annuelle de ces outils de facilitation du secteur entrepreneurial.annecy-le-vieux,andré montaud,erp,mes,suply chain,salon progiciels,thesame

Le salon  eut lieu à Annecy-le-Vieux le...17 octobre dernier. Nous sommes le 17 janvier. D'une autre année.

Progiciels fêtait en plus ce jour là  ses 18 ans d'existence avec un chiffre indicatif brut supposé morose puisqu'en 1996, 140 éditeurs de logiciels exposaient contre une soixantaine seulement en 2013.

Réduction pas négative du tout, dit-on. Bien au contraire. Entre temps, le  marché s'est professionnalisé, a mûri.

Fini les années bidouilles quand n'importe quel mini éditeur composait ses lignes de code. Cela s'est professionnalisé.

Aujourd'hui, le challenge est générationnel: comment connecter la génération Facebook au Lean management et vice versa.


Thésame  est créateur et organisateur de cette journée annuelle  où entrepreneurs parlent aux entrepreneurs. Autour de la mécatronique dans sa gestion des compétences issues de la recherche, l'industrie et l'enseignemen.

               FAIRE ECLATER LES MURS DE L'ENTREPRISE

La société annécienne dite de mécatronique et d'innovation est dirigée par André Montau.annecy-le-vieux,andré montaud,erp,mes,suply chain,salon progiciels,thesame

Ici son interview - certes de 2012 mais synthétique - où il explique la Mécatronique cette croisée de chemins  professionnels qui connecte des mondes divers : électronique mécanique, informatique etc. Il cite le Réseau Européen de Mécatronique.

Lu  : "Les technologies numériques sont celles qui ont le plus d'impact sur la vie personnelle et professionnelle. Elles ont une influence à la fois sur l'outil de travail et sur le comportement humain. Aujourd'hui face à ces puissants outils de communication et d'intégration de données et aux nouvelles générations biberonnées à l'internet comment garder un équilibre dans l'entreprise, motiver les équipes, et améliorer sa compétitivité.

On constate aussi que toutes les fonctions de l'entreprise sont concernées par ces facteurs de changement : le numérique rapproche le production du commercial, le bureau d'étude à la direction , la logistique aux RH "

Sur les stands du salon,  j'ai posé la question  de savoir " si les progiciels se commercialisaient en Suisse ?"

Les réponses furent ....hypertroniques : "non mais oui".  A priori non mais il y aurait des passerelles !

Comme pour Ovexia qui se présente comme intégrateur de solutions en France et Suisse Romane.

Effectivement dans les allées, les visiteurs venaient  aussi de Suisse et notamment des secteurs  industriels horloger et joailler.

Maintenant, je comprends pourquoi j'ai mis trois mois à rédiger.

Entre les sigles ERP, MES WEB..., le "non mais oui", il fallait  appuyer sur le bouton  reset perso pour enfin consentir prendre la plume!

Allons, rester sérieux! la semaine prochaine, une rencontre sur la voiture du futur.

                                                                    Sylvie Neidinger


. Mercredi 22 janvier, Rencontres pour la filière automobile