UA-65882359-1

15/11/2017

Marionnettes de Genève exposées au pont de la Machine

Attention : patrimoine genevois visible jusqu'au 5 décembre au Quartier libre SIG.tmg,theâtre de marionnettes de genève,quartier libre sig,pont de la machine,marcelle moynier,les petits tréteaux

Le Théâtre de Marionnettes de Genève met en scène ses archives.

Avec un fil conducteur: la passion de sa fondatrice, Marcelle Moynier en 1929, ce -carrément- premier théâtre de marionnettes en Suisse,  alors nommé "Les Petits Tréteaux".

Puis une véritable salle rue Rodo en 1984.

Le dossier de visite est très informatif. Un formidable document à archiver.

Il faut toutefois visiter en vrai ces objets d'art issue d'une longue tradition et revisités, en prendre connaissance des sources (italiennes etc..) et surtout visualiser la face cachée de la technique des   marionnettes de table, à gaine, à tringle,   à fil, à tige...

 

                                                                                     Sylvie Neidinger

tmg,theâtre de marionnettes de genève,quartier libre sig,pont de la machine,marcelle moynier,les petits tréteaux

 

 

 

 

 

 

 

tmg,theâtre de marionnettes de genève,quartier libre sig,pont de la machine,marcelle moynier,les petits tréteaux

 

 

tmg,theâtre de marionnettes de genève,quartier libre sig,pont de la machine,marcelle moynier,les petits tréteaux

 crédit images @neidinger

 

 

13/08/2017

SUN XUN, artiste chinois en mouvement au Musée Château d'Annecy.

L'expo Chine en mouvement, initiée lors de la dernière session du  Festival du Film d'animation est visible jusqu'au 2 octobre prochain .chine, festival du film d'animation d'annecy, annecy, SUN XUN, performance, musée-château d'Annecy,

Ce pays China, y était invité officiel et donne à voir ses artistes exposés.

J'eus le plaisir de visiter la performance in situ  de Sun Xun en cours de réalisation dans une salle sombre du Château médiéval et surtout  de pouvoir discuter en direct  avec l'artiste qui se faisait une sympathique pause sur les marches vénérables.

chine,festival du film d'animation d'annecy,annecy,sun xun,performance,musée-château d'annecy

En plein soleil, non loin du lac.

Respirer. Fumer. Sourire.

Se laisser photographier.

Visiblement  content de son processus créatif  local à Annecy.

Il avait précédemment  "performé" au musée Guggenheim en octobre 2016..

Le processus créatif local en direct sur you tube :

 

chine,festival du film d'animation d'annecy,annecy,sun xun,performance,musée-château d'annecy

chine,festival du film d'animation d'annecy,annecy,sun xun,performance,musée-château d'annecy

  (performance en cours le 15 juin à 17H ) (et la pause... méritée)

chine,festival du film d'animation d'annecy,annecy,sun xun,performance,musée-château d'annecy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

           

 

 

 "Le motif fait partie du vocabulaire pictural fantastique et absurde dont se sert l’artiste d’animation Sun Xun pour créer son univers filmique. Dans ses œuvres, il brouille la frontière entre techniques traditionnelles – encre, gravure sur bois et calligraphie – et procédés numériques modernes. Son thème de prédilection est l’histoire filtrée par les médias, les contradictions entre l’histoire officielle et le vécu personnel."(in Court Circuit 794 Arte)                             

 

                                                            Sylvie Neidinger

 SUN XUN :

Cinéaste SUN XUN à Annecy en juin 2017

http://duboutdubo

Série du blog Neidinger sur le Festival d'animation  Annecy 2017

1-Festival:+5% de soumissions de films en 2017

2-Sun Xun artiste chinois en mouvement au Musée Château D'Annecy

 

 

 crédit image : photos sylvie neidinger et capture d 'écran

 

02/07/2017

M Chat est installé galerie Bel Air Fine Art

Miaou.Aapturezz.GIF

M Chat -après quelques batailles de rues mémorables à Paris où il a même été envoyé en justice par la ....SNCF-  vient ronronner à Genève, rue de la Corraterie..

J'avais déjà évoqué  Bel Air Fine Art en 2013 alors qu'elle avait installé un méga Sumo devant sa porte.

IMG_6502.JPG

 

 

 

La Galerie propose aussi du street art.

Dont, actuellement le sympathique matou franco-suisse et jaune soleil.

Mais pas seulement.

 

Sylvie Neidinger

 

 

 

 

 

fine art.GIF

 

 

 

 

 

 

 

25/01/2017

artgenève 2017

 

La sixième édition du salon artgenève aura lieu du jeudi 26 au dimanche 29 janvier.

Le vernissage du salon se déroulera le mercredi 25 janvier de 14h00 à 21h00. L'inauguration officielle débutera à 18h00 à l'entrée du salon (Palexpo Genève, Halle 2), avec la remise du Prix Solo artgenève - F. P. Journe. Elle sera suivie de la soirée artgenève/musique dès 21h00 à la Villa Sarasin, voisine des halles de Palexpo, avec une performance d’Angela Bulloch, Die Blaue Stunde, entre autres.

artgenève accueillera quelque 85 galeries d'art contemporain, d'art moderne et de design du meilleur niveau, provenant de seize pays. Vingt-sept galeries proposeront également des présentations monographiques. Un programme institutionnel fort, marque de fabrique d'artgenève, enrichit l'offre du salon.

 

Highlights - programme non-commercial

De nombreuses institutions publiques et privées ont été invitées dans le cadre du programme non-commercial d'artgenève. Des institutions suisses et étrangères viendront ainsi exposer une partie de leur collection, parmi lesquelles:

La Fondation Beyeler (qui fête ses 20 ans d’existence à artgenève)

L’Institute of Contemporary Arts de Londres

L’Istituto Svizzero di Roma

Le Musée Ariana

Le Mamco

Le Centre d’Art Contemporain

Le Centre d’édition contemporaine, Genève

Le Centre de la Photographie Genève

Le Fonds cantonal d'art contemporain et le Fonds d'art contemporain de la Ville de Genève

artgenève aura la chance de recevoir deux expositions spécialement conçues pour cette occasion sur les stands respectifs de Fri Art Kunsthalle Fribourg et de la La Fondazione Sandretto Re Rebaudengo, Turin. Les deux institutions internationales conférant ainsi à artgenève une dimension allant au-delà du marché.

Enfin, des œuvres mandatées et des expositions spéciales curatées ont été prévues tout au long de l'évènement. Une très vaste installation de Vertical Works permettra au public de s’immerger dans le travail de lumière d’Anthony McCall - pour la section The Estate Show. Une œuvre importante de la Collection Ringier sera installée au centre du salon. The Ball Room permettra aux galeries de présenter un ou plusieurs de leurs artistes dans un espace décalé. L'exposition Domestic Furniture and Wildlife créera un environnement étrange pour la présentation de mobilier design. Enfin, la pièce monumentale Habibi d’Adel Abdessemed, prêtée par le Mamco, accueillera les visiteurs du salon.

 

Hors-les-murs / artgenève/sculptures/cinéma

L'ambitieux programme hors-les-murs artgenève/sculptures se poursuit. Dix nouvelles interventions dans l’espace urbain seront installées sur la rive droite du Lac Léman.

A celui-ci s’ajoute la nouvelle section artgenève/cinéma qui met en vedette cette année, chaque soir du salon au Cinérama Empire, des œuvres de la collection Julia Stoschek, de Berlin et Düsseldorf, entre autres.

(Communiqué de pressse)

 

24/09/2016

Suississimes papiers découpés de Ueli Hofer

La Galerie Contraste à Fribourg accueille le bernois Ueli Hofer, artiste de cet art si helvète: le papier découpé.

Sa bio:"Né en 1952 à Lütiwil, dans l’Emmental bernois, Ueli Hofer grandit dans la ferme familiale et commence par faire un apprentissage de boulanger avant de changer de cap pour se consacrer à son art à ses 25 ans.

Autodidacte, Ueli Hofer fait la part belle à la nature dans ses papiers découpés. En trente ans de carrière, il est devenu une référence dans l’art du découpage. Ses travaux ont été exposés en Suisse et à l’étranger, notamment en Chine, en Allemagne et aux Etats-Unis."

Il a même séduit un industriel du chocolat (Cailler) qui lui avait demandé quelques collaborations.

A voir jusqu'au 15 octobre au 6, ruelle des Cordeliers à Fribourg.

                                            Sylvie Neidinger

suisse, papiers découpés,fribourg, ueli hofer

 

22/09/2016

L’australien Shaun GLADWELL chez Analix Forever

 Shaun Gladwell expose pour la première fois en Suisse  chez Barbara Polla.analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

 Il était présent au  vernissage, en ce jeudi 1er septembre. Et   de fort bonne  humeur:"le soleil !" me dit –il.

L’artiste qui vit à Londres retrouvait avec joie  une température digne de sa terre natale...

 Australien, il l’est jusqu’au bout des baskets. Connu pour avoir exposé  une vidéo sur les …kangourous à la biennale de Venise en 2009 au  Pavillon Australien.

analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

L’artiste est   un vrai  bushman mais version trottoir urbain.

A Genève, tout en discussion intense avec les invités,  il réussissait  à couver son SKATE fétiche du pied … Juste pour le protéger ? Se rassurer de sa présence ?analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

 L’« objet skate », sa  Vedette,  devient  chez lui    support d’art.

Une  planche Totem, en fait.

 

 Bushman jusqu’au bout des roues je vous dis !

analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

 

                                  LE CASQUE ET L’EQUILIBRISTE

analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard A l’étage de la galerie d’art, rue de Hesse, la vidéo « Skateboarders v’s Minimalism » tourne en boucle.

Une intéressante slow motion.  Où l’on entre plus encore  dans l’univers perso de l’artiste.

 « Skater »  c’est en fait quitter la certitude des deux pieds lourdement collés au sol par la gravitation universelle. C'est s’affranchir des  kilos de gaz qui nous scotchent au plancher des vaches.  

Un envol hyper technique.analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

 Par lui, cet exercice apparemment sportif devient également  artistique. L’œil de Shaun et sa caméra captent des attitudes   de déséquilibre totalement inédites.

Que l’on pourrait  comparer à l’envol de l’oiseau qui déplie et joue de  ses ailes.

Mais la comparaison avec le monde animal présente ses limites.

En skate, les positions hors-normes de déséquilibre maîtrisé ( et parfois raté !) sont bien celles de l’homo…sapiens. Et de lui uniquement. Elles sont  uniques et sublimes.

 analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboardShaun nous  a  donné à voir ces postures improbables au travers de son regard d’artiste.

La chute évidemment fait partie intégrante  de l’exercice. Du drame. Comme une validation mathématique par le réel: « t’as pas trouvé la bonne position, tu tombes » CQFD !

 

                                         THE DEVIL HAS NO HELMET

 

analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboardAlors pour tout de même, se protéger de la destruction liée à la chute, l’artiste australien présente un fétichisme artistique  tout aussi avéré en direction du …CASQUE.

Un objet ultra complémentaire du skate, vous en conviendrez. Son parfait alter ego !

 Effectivement l’expo décline tout autant les deux objets. Shaun est même raccord avec l’actu motard de septembre: le célébrissime  rassemblement de masse   de milliers de …casques,  au Bol d’Or 2016 dans le Var.

L'australien imagine, dessine force de casques, des verts psychédéliques, des ocres fusains , pour tout usage etc.

 Avec le titre de son expo « The devil has no helmet » Shaun Gladwell nous confie chez Barbara Polla une info de première importance.

Le diable n’aurait donc  pas de casque ? Alors, si il se casse la figure en skate, il risque d’y passer, lui aussi ??analix forever,shaun gladwell,geneve,barbara polla,buchman shaun gladwell,australie,artiste,skateboard

 Remarque: à  Genève, Shaun Gladwell ne portait pas de casque lui non plus, mais une...casquette textile.

 On a compris son message.

Cet Australien est juste un demi-diable (de Tasmanie) en recherche  de l’Eternel équilibre/déséquilibre!

Tu tombes, tu meurs. Tu vis, tu bouges et tu passes ton existence à faire tes choix d’équilibre sur l'axe spatio-temporel.

Son art pose carrément les questions existentielles de base.

 

                                                     Sylvie Neidinger

 

Expo jusqu’au 2 novembre 2016

 Galerie Analix Forever

2, rue de Hesse   Genève.

 

 

 

 

25/04/2016

Il Hoon Roh, architecte-designer sud-coréen qui décortique les structures naturelles

Avant dernier jour de la présentation des oeuvres de Il Hoon Roh chez Tajan Art Studio, Paris.

Le designer sud-coréen, qui vit à Londres, avait déjà exposé à la Biennale Design Saint-Etienne en 2015. Séoul étant l'invité d'honneur de la manifestation.fibre carbone,design,architecte,il hoon roh,tajan artstudio,corée du sud,design saint etienne

Je l'avais rencontré et discuté longuement, intéressée par ses tressages.

           ARCHITECTE-DESIGNER DE LA FIBRE CARBONE

Il Hoon Roh  est architecte d'origine. Et c'est un immense plus pour le design que celui de connaître mathématiquement  les forces naturelles et les lois de la gravité.

Il pose son regard expert sur le monde naturel qui nous entoure pour en découvrir et mieux en usiter les structures.

Pas la peine de redire ce qui a été bien décrit de ce regard design sur le site Tajan (lire infra).

Interview Neidinger du designer  (à venir quand le fichier actuellement trop lourd sera "embedé") .

                                                                                                 Sylvie Neidinger

 

crédit image neidinger

 

 

Présentation sur site Tajan IL HOON ROH est le fer de lance d’une nouvelle génération de designers. Architecte, diplômé à Londres, il a intégré toutes les visées fondatrices des Arts & Crafts. De sa génération, il connaît tout de l’architecture et du design organiques et expérimentaux.
Son imagination, en quête de formes épurées et aériennes s’appuie sur les lois naturelles de la physique, tension et gravité, pour inventer des formes harmonieuses d’une remarquable justesse.
La nouveauté éclatante de sa démarche consiste essentiellement à composer ou à recomposer la matière en s’appuyant sur les matériaux les plus innovants, en explorant scientifiquement leurs limites techniques et esthétiques, et en requérant les technologies les plus avancées, développées sur mesure pour ses créations. La finalisation du propos consistant en un artisanat haut de gamme extrêmement précis qui imbrique les traditions artisanales aux produits industriels les plus parfaits, en établissant idéalement une création humaniste qui intègre toutes les données du savoir.
Né en 1978 en Corée du Sud, IL HOON ROH s’établit à Londres en 1991. Il y effectue des études d’architecte et d’artiste et obtient successivement un diplôme de l’Architectural Association School of Architecture et un Master in Design Products au Royal Collège of Art. Il rejoint comme architecte le cabinet Foster and Partners , puis devient membre du Royal Institute of British Architects. En 2010, il décide de s’exprimer en créant des sculptures fonctionnelles. Pour développer pleinement sa démarche de chercheur, il crée alors son propre studio à Londres. Puis, en 2013, il installe son studio au cœur de Séoul, dans une zone d’échoppes manufacturières promptes à réagir à ses demandes.
L’imagination guidée par les lois de la nature
Pour s’exprimer Il Hoon a choisi des fils conducteurs issus de la nature, et plus particulièrement liés à la matière, à la structure de la matière. Ainsi ses compositions architecturales ne sont pas des efflorescences revisitées mais des recherches sur les lois ou les contraintes qui ont présidé aux compositions vivantes ancestrales dans leurs approches les plus harmonieuses ou les plus audacieuses. Il Hoon utilise plutôt les lois de la nature, comme la gravité, les tensions et autres jeux de forces physiques, afin de guider son dessin et ses réalisations vers des courbes naturelles telles que les végétaux les ont appréhendé(s) au cours de leur évolution. Ainsi son œuvre se déploie comme le monde végétal en une exploration spatiale guidée à la fois par un désir de conquête optimale au sein de la troisième dimension, par une sorte d’expansion réfléchie guidée par la structure même de l’objet qui fonctionne comme un être désireux de s’exprimer dans une vision unitaire intégrant les recherches d’équilibre et d’harmonie.'   (...suite la  suite sur le site)

 

 

03/02/2016

TABLES ET FESTINS: BD et peinture flamande XVIIème chez Glénat

 Iconoclaste..."icononophile": Jacques Glénat, le fondateur de la célèbre maison d'édition éponyme.

Dont le siège récemment installé dans son "antre culturel", le Monastère Sainte Cécile (Grenoble)- rénové par les soins de sa Fondation- présente  "Tables et Festins".editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviième

 Il a eu la bonne idée d'une expo sur le plaisir comestible, par un contraste saisissant- mais pas si incongru que cela !- en réunissant  BD et peinture XVII ème  dans un même lieu.

Peinture flamande catholique, hollandaise protestante et... les auteurs bande dessinée Glénat.

L'expo est visible jusqu'au 27 février prochain.

Lors du vernissage, le célèbre 1er éditeur de mangas en France officiait lui-même dans la chapelle pour expliquer ses choix.editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviième

Un sermon transgenre.

editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviièmeA savoir, Jacques Glénat, l'éditeur du suisse Zep  (cf Titeuf et son "zizi sexuel ") entre autres célèbres bédéistes qu'il a contribué à faire connaître, consacre une partie des bénéfices générés par son activité de bande dessinée à l'achat -entre autres-  ....d'oeuvres hyper classiques des maîtres passés, avec  son Fonds de dotation.

Surprenant? 

Non !

 Les deux arts, peinture classique XVIIème,BD  XXème/ XXIème en fait se rejoignent: ils  "racontent des histoires" en image.

Des natures dites  "mortes" pas si mortes que cela. Cela sent bon. On s'en pourlèche les babines...

Voici en tous  cas la leçon magistrale de la visite !

editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviième"À ces œuvres du XVIIe siècle répondent une trentaine de créations d’auteurs de bande dessinée de premier plan, qui interprètent, chacun à leur manière, le thème de l’hospitalité. Parmi les auteurs, Christophe Chabouté, Jacques de Loustal, Jost Swarte, Herr Seele, Francis Masse, Dimitri Planchon, Lorenzo Mattotti, Julie Maroh, Florence Cestac, Étienne Lecroart, Miles Hyman et bien d’autres encore. Grinçants ou drôles, lumineux ou énigmatiques, leurs travaux questionnent notre rapport à l’hospitalité, à la nourriture et à l’autre dans notre société de consommation mondialisée"(site)

 

editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviièmeLes auteurs suisses édités par le célèbre isérois,  concourent au repas local par leurs oeuvres: Tom Tirabosco, formé à l'Ecole d'art de Genève, Noyau et sa création originale Praise spécialement pour l'expo Tables et Festins etc.

Plusieurs participent au vernissage, physiquement présents au bord de l'Isère en ce 26 novembre.  Philippe Duvanel , du milieu bédéfile helvète a pris la parole. 

editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviième

 Autre oeuvre originale, conçue pour  l'expo, celle de Loustal  -terrible avec sa froide cruauté gustative de poissons vivants!  et retenue pour l'affiche- intitulée" Petit dîner entre amis autour d'un bocal".

Jacques Glénat a cette année passé ses repas de Fête en très bonne compagnie !!!

En quittant les lieux de nuit, la porte du bâtiment religieux historique se referme.

Le regard monte vers les vitraux: des  bandes dessinées !

 

                                                                         Sylvie Neidinger

editions glénat,jacques glénat,noyau,tom tirabosco,geneve,expo tables et festins,couvent saint cécile,couvent sainte cécile,grenoble,peinture flamande,xviième

Expo et catalogueTables et Festins, chapelle Saint Cécile, Grenoble.

 

crédit image Sylvie Neidinger

 

26/01/2016

Artgenève s'installe. A Paris, les Globes de Cristal sont annulés

Palexpo accueille la cinquième édition du Salon Artgenève

http://www.tdg.ch/culture/Artgeneve-prend-ses-quartiers-a...

Communiqué de presse post évènement

"Après une augmentation constante du nombre de visiteurs lors des éditions précédentes, artgenève a encore enregistré une croissance de sa fréquentation avec 15'400 visiteurs à deux heures de la fermeture. Désormais incontournable dans le paysage régional et international, la réussite du salon genevois a conduit ses organisateurs à créer un second salon à Monaco: artmonte-carlo. L'édition monégasque se tiendra du 30 avril au 1er mai 2016 au Grimaldi Forum"

 

Pendant ce temps à Paris, l'édition 2016 des  Globes de Cristal , Prix "people" dédiés à l'art et  la culture est annulée aujourd'hui 26 janvier 2016 pour raison d'état d'urgence et de risque. Le communiqué  indique qu'ils ne pouvaient garantir la sécurité optimale aux personnalités et artistes qui chaque année participent.

C'était la dixième édition.

                                                                               Sylvie Neidinger

 

 

20/12/2015

Red Zone, rue des Bains a fermé ses portes

La Galerie Red Zone Arts tenue par Brigitte (et Gilles) Catherin a fermé ses portes le 30 novembre dernier.red zone.jpeg

Ouverte depuis 5 ans par celle qui fut fonctionnaire internationale, le lieu donnait à voir de jeunes artistes asiatiques.

Probablement une question de rentabilité, de frais trop importants? Je n'ai pas posé la question....

L'huile sur toile intitulée   "Chinese Nude" (Lifang) choisie par la galerie  pour annoncer la fermeture -et souhaiter la bonne année tout de même-porte la symbolique de personnages dans le plus simple appareil, déplumés.

Faut-il y lire un message lié à la difficulté de tenir, financièrement parlant, un lieu d'expo  ?

Le critique Etienne Dumont a bien noté lui aussi cette disparition.

Le blog Neidinger avait consacré quelques articles à ce lieu fort sympathique et qui va manquer dans le paysage des galeries genevoises.

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2012/03/22/r...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2012/05/03/r...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/09/22/s...

 

association du quartier des bains,genève,mamco,centre d'art contemporain,red zone,aetbongard,tsuyu

                        Dommage, Brigitte.

Merci pour les  artistes découverts par votre intermédiaire (ici Tsuyu et ses pliages)

                                                                                             Sylvie Neidinger

14/07/2015

50 artistes pour 50 mètres de fresque

 Le Musée d'Art de la ville de Grenoble qui expose actuellement " de Picasso à Wharhol' après les arbres  de Giuseppe Penone   vient d' accueillir une "performance" le 30 juin dernier.musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresque

Laquelle s'avère être la plus grande fresque du monde sur papier. Initiée par l'association locale Urban Expo.

L'expérimentation ne sera pas consignée dans le livre guinness des records: ce n'est pas le genre des organisateurs...

Elle fut déroulée ce soir là au sol sur 50 mètres de long, un mètre de large dans la Grande Galerie si bien éclairée.

Un bel hommage de cette  institution muséale rendu  à un projet collectif original.

plus longue fresque du monde,soniac,martin buffet,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresqueLes visiteurs cherchant avec une feuille guide à savoir qui avait peint ou dessiné quoi.(ici très flashy le thème de l'artiste Nathalie Lopizzo)plus longu fresque du monde,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresque

50 artistes locaux avaient produit l'oeuvre durant trois jours, sur le site des Moulins de Villancourt ( Pont-de-Claix)

Un film - un rush plutôt car il n'est pas terminé- autour de l'expérimentation réalisé par Jean-Marc Faure fut donné à voir lors de la soirée musée.

plus longu fresque du monde, expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresqueUn peu long, ce compte rendu mais fort intéressant...

Il fait plonger le visiteur dans le processus créatif collectif et situe bien des problématiques pour les acteurs du projet que furent la contrainte de temps, de lieu et surtout de voisinage !

Les 50 places furent tirées au sort au départ. Impossible de choisir.

L'enjeu artistique ensuite  fut bien de se connecter à la réalisation  du voisin.

Pour certains cela allait de soi.

Pour d'autres en mode hyper  individuel créatif:  une impossibilité majeure.

Un véritable challenge, affirmait le créateur Martin Buffet, l'un des 50.

Une autre artiste, Soniac évoque sa participation à l'expérimentation sur son blog avec texte et photos.

Comment connecter des créations au rendu si différent ? 

Tout l'intérêt de l'atelier.

Beaucoup de discussions et témoignages autour de cette réelle GRANDE ET BELLE FRESQUE COMMUNE.

                                                         Sylvie Neidinger

plus longu fresque du monde,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresqueplus longu fresque du monde,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresque

 

 

crédits images photos neidinger et 4 photos capture blog Soniac  prises au Moulinplus longue fresque du monde,soniac,martin buffet,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresqueplus longue fresque du monde,soniac,martin buffet,expérimentation artistique,musée de grenoble,50 mètre-50 artistes,grande fresque

09/06/2015

Le vélo-couteau suisse! Pliable, sans rayon

Sadabike, ce  vélo qui se plie incroyablement, sans rayon est  parfaitement adapté aux transports publics.design italien,sadabike,vélo,vélo urbain,vélo pliable

Une innovation design italienne.

Comme un vélo-couteau-suisse, au final !

                                                                Sylvie Neidinger

 http://www.sadabike.it/

[crédit images:capture écran site évoqué]

vélo-couteau suisse,design italien,sadabike,vélo,vélo urbain,vélo pliable

14/02/2015

Robert Montgomery pour la Saint-Valentin de Barbara

Analix Forever Geneva, la galerie d'art de Barbara Polla inaugure pile à cette heure ci,  14 h sonnantes son expo dédiée à un artiste des lettres néon ou flamme. Vernissage.

Robert Montgomery fait dans le happening. Il produit dans les endroits les plus surprenants ses messages lumineux.

Conseiller culturel: Paul Ardenne.

 

LOVE IS THE REVOLUTIONARY ENERGY! Message très très GPS- grand plan social pour les initiés....Un peu ...religion de l'Amour!

A suivre.

                                                       Sylvie Neidinger

Crédits image : capture d'écran

roert montgomery,néon,barbara polla,geneve,analix forever

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

13-Où sont les femmes...en musique?

01/11/2014

Romuald Hazoumè: artiste africain vraiment bidon

Romuald Hazoumè, célèbre sculpteur béninois s'était déplacé à Genève pour l'expo Ici l'Afrique ou Here Africa, le 7 mai dernier à Penthes.P1130519.JPG

Intéressant personnage, visuellement parlant puisqu'il était le seul de tous les artistes présents, a avoir choisi le vêtement traditionnel.

Intéressant pour son Art  évidemment.

Plein d'humour en plus si l'on compare son couvre-chef et l'une de ses oeuvres accrochées.

Une certaine actualité culturelle parisienne avec  la réouverture du musée Picasso [prise ici  sous l'angle de la respectable et malmenée Anne Baldassari] me fait repenser au peintre-sculpteur africain.

Ce, à propos de Picasso et de sa tête de  taureau fabriquée en 1942 avec simplement une selle et un guidon de vélo.

Deux objets basiques rapprochés. Idem pour le béninois qui associe un basique bidon et un ski par exemple.

Dans les deux cas, même démarche de rapprocher deux rebuts de poubelle pour composer une oeuvre d'art. Subversion partagée.

Dans les deux cas, un rendu saisissant. Mais au final un résultat  ... fort différent. Explications.

 

romuald hazoumè,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

 

romuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

PICASSO dans sa démarche- ce que démontre la "Tête de taureau"-  se débarrasse de  l'histoire de l'art occidentale qu'il porte en lui  en passant de la peinture figurative à la ligne minimale. Un anti-académisme notoire. Son animal aurait une fonctionnalité, il serait classé dans la catégorie "design".

Le célèbrissime "Minotaure espagnol" artiste démiurge  est en recherche de  la  ligne la plus épurée, simple, conceptuelle possible. Froide même. Le minimum qu'il  fallait pour construire un taureau. Processus de "dés-académisation" pour  toucher à un essentiel.

                                       ESSENTIELS BIDONS

HAZOUME donne, lui  dans l'essence de l'essentiel et surtout, ses bidons ne sont pas silencieux.  Ses bidons "tamtament" et  clament. Ils s'agitent, ils bougent. A Genève, ils skient !

-bidons par millions.

-bidons masques qui abritent et bruissent des âmes des ancêtres (notamment Yoruba)

-bidons de l'histoire culturelle de l'Afrique qui a complètement influencé le continent des surréalistes et autres Picasso. Avec eux, l'Europe  entre dans son art moderne.

romuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons ethnographiques, images des vrais masques africains anciens désormais collectés,  muséifiés, raréfiés, souvenirs d'une Afrique mythique.

-bidons vaudous très puissants. Incantations. Sacrifice du sang du coq. Papa Legba, Ioa, Iwa. Rites. Inaccessible Mawu.

-bidons ethno' comme les masques nouvellement montrés au nouveau MEG (Genève) cette semaine.

-bidons masques exilés qui s'ennuient, loin de leurs foules adorées, archivés  dans les musées occidentaux, hygrométrisés, frisquets. Loin de leur Afrique natale. Le Musée Branly,  bien gentil, bien "architecté'" mais un peu juste côté température  ...comparé à Cotonou évidemment. 

-bidons nostalgie des odeurs et couleurs, bruits de la place du marché au coeur d'AfriqueCity.

-bidons issus du pétrole (Nigeria voisin...) en plastique.

-bidons du trafic d'essence, notamment à Porto Novo, ville natale de l'artiste.


-bidons explosifs si on jette son mégot  dans le carburant par inadvertance.

-bidons déjà explosés, irrécupérables.romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons masqués, en combi, inquiétants," ébolisés",ou Ebola'isés" microbisés, médicalisés. Diabolisés aussi, rejetés.

-bidons anti-douanier, le métier du père de l'artiste qui aurait aimé  voir son fils chasser la fraude tout comme lui.

-bidons poubelles qui hantent, inondent, salissent les rues, les champs. Problème majeur de pollution sur le continent.

-bidons récup' et débrouille.

-bidons logistiques qui vont de pair avec une bicyclette, une petite moto, une pirogue, un bus.

-bidons musicaux si on leur tape dessus.

-bidons contenants universels. De tout: du riz à l'essence. De l'air aussi.

-bidons sociologiques: usités par les plus pauvres.romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons bagages sur les camions, les embarcations et les toits des bus.

-bidons politiques des revendications de justice.

-bidons-ONG  de la Solidarité Béninoise pour l'Occident en Péril créé spécialement  par Hazoumè, le provocateur, pour venir en aide aux populations pauvres de France ou des USA, type Nouvelle-Orléans ! Bouches ouvertes pour de petits billets bienvenus à remettre par l'artiste aux Ambassades concernées. Rire.

-bidons sculptures artistiques de Romuald Hazoumè.

-bidons Art et ADN: aucun ne ressemble à l'autre dans les mains du créateur.

-bidons transportés/ déportés. Trajet direct vodoun:  ancien Royaume Dahomey/Haïti. Aller simple sans billet retour. Estimation: 20% de la déportation liée à la Traite sont  en provenance du Dahomey,  terre "hazouméenne".

-bidons vodoun: les Esprits participent aussi au voyage avec un billet aller simple.

-bidons grisgris.

romuald hazoumè,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons gris.  Prisonniers indifférenciés tous de couleur sombre. Utiles. Utilitaires. Marchandises humaines à forte valeur ajoutée si elles atteignent l'une des côtes de la longue Amérique.

-bidons esclaves, prisonniers de cales naviguantes, rangés comme des sardines (304 exactement) comme dans l'oeuvre La bouche du  Roi.

-bidons sans voix. Bouche cousue.

-bidons en cours d'esclavagisation: plus de nom, plus de visage, plus de cheveux.

-bidons  solides à toutes épreuves. Au transport. Aux coups. Aux privations. Aux maladies. Aux angoisses.

-bidons en opération de dés-humanisation.

-bidons de familles séparées jamais réunies.

-bidons humains vendus au litre ou au mètre cube selon le négociant. Bon poids. Belles dents. Belle bête.


romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons crânes  couleur ivoire, tous de même couleur une fois lessivés par la  grande nettoyeuse. Qu'elle se nomme mer (médit') ou océan (at').

-bidons négoce. Du verbe négocier "discuter pour parvenir à un accord/monnayer un objet"

-bidons pour  négrier. Sans "s" . Du verbe "négrier" , néologisme certes que j'invente ici. Mais je vous garantis, ce verbe existe depuis longtemps !  Tu négries, il négrie, nous négrions, vous négriez,  ils négrient. Ce terme est lié au précédent "négocier". Négoce d'os, de chairs et de sang, de force motrice.

-bidons de l'humain rendu objet.

-bidons de l'humain rendu carburant. Exploitation de sa force motrice mécanique. Mais pas dédiée au transport. Pour cela il y a les mulets et les baudets.

-bidons JB: Jolies Bidonnes. Belles reproductrices. Belles bêtes. Belles formes. Egalement nommées bidonnes PP:  Plastique Parfaite.

-bidons inutiles jetés par dessus bord.

-bidons mourants qui étaient poussière et ne redeviennent pas poussière. Mais déchets plastiques  d'océan, bouffés par les requins.

-bidons marrons. Pas la couleur. Le marronage, la fuite libératoire.

-bidons Toussaint Louverture et Césaire. La révolte et le cri de la révolte.

-bidons qui se font des cheveux.


-bidons dits de "secours au secours" : le bidon nommé "t'es solide, tu survis" est optimiste, il flotte. Celui nommé. "T'es faible, tu crèves"est pessimiste, il coule. Phénomène de flottaison  valable encore en 2014.

-bidons poussée d'Archimède.

-bidons géométriques de l'Afrique d'Est à Ouest qui se précipite au Nord.

-bidons  Méditerranée qui coulent au large de la Libye et près de Lampedusa, dans des embarcations trop petites que les sinistres passeurs  sabordent . Jeunes hommes dans leur plein avenir, femmes et enfants et bébés compris.

-bidons des galeries d'art, cotés, à la valeur certaine, dispatchés aux quatre coins de la planète

-bidons définitivement genevois installés au Musée de la Croix-Rouge.

romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons-pierre philosophale, alchimie qui transforment le plastique en or, en livres sterling, euros ou dollars.

-bidons magiques.

-bidons sans papiers.

-bidons en règle avec les papiers, les passeports, les visas. Ainsi ils voyagent partent prendre l'air en Europe, au Brésil...

-bidons de l'injustice dans l'usage du vocabulaire. Il y a ceux qui sont autorisés à conjuguer le verbe "voyager", souvent en avion et destiné aux happy-few, ceux qui se contentent du verbe "quitter "ou "émigrer". En général, ce verbe  se décline avec le vocabulaire suivant: "galérer" "pour survivre" "pour tenter sa chance'. En réalité pour tenter sa malchance...

-bidons-frustration de celui qui reste sur place en Afrique et croit avoir échappé à son destin miraculeux supposé hors sol natal. Alors que la Sagesse et le réalisme  dictent de ne pas perdre patrie. De savoir rester soi-même.

-bidons chevelus, moustachus, paumés, fiers, bigleux, idiots, malins, rieurs, tristes, pas toujours polis, skieurs, hâbleurs...de  Hazoumè.romuald hazoumè,british museum,musée du quai branly,ong bpo,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

-bidons futurs pas encore fabriqués et qui croiseront - pour leur bonheur- l'artiste béninois et finiront dans le luxe des galeries de New-york, Londres ou Rio.

-bidons-cabotins   qui termineront leur carrière d'acteurs, retraite et vie éternelle dans les musées type  British Museum ou Branly ou MET.

-bidons imbuvables à l'ego surdimensionné. Ils côtoient du beau linge qui leur rend visite dans les expos, les admirent sous toutes les coutures, un verre de champ' à la main. Ils  prennent la grosse tête, ces pauvres plastiques de Porto-Novo sauvés de leur déchéance certaine par un certain Romuald Hazoumè. Ils en  gonflent même d'orgueil. Boursoufflés.

-bidons cultures du monde

-bidons qui se bidonnent à voir toutes ces têtes humaines défiler devant leurs yeux lors des expos.

-bidons-mains d'hommes ou de femmes. Organes de préhension  de ceux qui les touchent, les soulèvent. Un bidon sans une main, c'est comme Genève sans le lac ou l'artiste sans couvre-chef...

-bidons emplis...d'Afrique en mouvement.

-bidons de subversion.

-bidons urbains de bidonvilles

-bidons-bouche qui a beaucoup à dire. Bidons-bouches qui ont beaucoup à dire.

....

 

    LE  MAITRE D'ART CONTEMPORAIN  EN DISCOURS POLITIQUE

romuald hazoumè,ong bpo,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the worldSa biographie trouvée dans un excellent  article de Pierre Cherruau (2008 modifié en  2010) montre combien Romuald Hazoumé possède un esprit de contradiction à la base.

Quand tout le monde apprend l'anglais, il choisit l'allemand. Il quitte ses études pour parcourir au ras du sol, son pays de village en village avec deux amies allemandes...à bicyclette.

"Mes parents me prenaient pour un malade. Ils ne comprenaient pas pourquoi je voulais me lancer dans l'art" a-t-il confié. Il a fait le bon choix.

Sa carrière internationale  est lancée en 1989 lorsque un certain David Bowie achète trois masques bidons à 2000 dollars l'unité.

Révolutionnaire "pour un africain" telle que le véhicule, alors  l'image un peu déniée  de l'artiste local. 

Personne du grand continent n'avait  encore percé à ce niveau de chouchou des grandes galeries avant lui.

SA LUTTE PAR LA VOIE ARTISTIQUE CONTRE l'AFRO-PESSIMISME

L'art de transformer le plastique en création contemporaine certes. Et surtout, avec cet homme émerge une conscience artistique africaine très sûre d'elle.

Il participe à l'ouverture en 2006 du Musée Branly avec son installation" la bouche du roi" (le British Museum achètera  cette oeuvre bateau)

Sa bouche à lui n'hésite pas à une dénonciation  toujours contemporaine:

" La bouche du roi, c’est l’estuaire du fleuve Mono. Là où les Portugais venaient acheter leurs esclaves. Si j’utilise des éléments modernes pour parler du thème de l’esclavage, c’est parce que je pense que cela reste un problème très actuel. Aujourd’hui, il y a des esclaves modernes avec la mondialisation sauvage. Pas simplement en Afrique. Quand je vais à Londres, je vois tous ces Polonais paumés qui ont dû  leur pays pour des raisons économiquesromuald hazoumè,penthes,baldassari,sculpteur,ici l'afrique,here africa,art for the world

Toujours très politique et indigné, le personnage. A Genève lors de la conférence de presse, il s'est aventuré sur ce terrain: le comparatif entre les pays à bidon et ceux aux 4X4. La critique des dirigeants africains qui ne développement pas leurs pays et cachent leurs avoirs dans les zones à banques...


              UN  JUDOKA EN ACTION POLITIQUE: SON ONG, BPO

 Ne pas oublier son côté combat version  judoka car il fut sélectionné aux jeux Olympiques pour ce sport. C'est à dire qu'il possède à la perfection l'art et la manière d'utiliser la force de l'autre à son profit. Ajimé. Maté.

En l'occurrence, savoir  inverser l'image "négativée"de l'artiste africain. Confère :  l'ONG Solidarité Béninoise pour l'Occident en péril  qu'il fonde avec grand sourire pour récolter des  fonds au Bénin et les remettre aux ambassades de France et  des USA !

Une façon de dire avec un humour redoutable combien l'image misérabiliste d'une Afrique pauvre le  dérange :

 “L’aide occidentale est souvent l’expression d’une forme d’arrogance vis-à-vis de l’Afrique. Comme si nous étions les seuls à avoir des pauvres. Les événements de la Nouvelle-Orléans ont montré au monde entier que la pauvreté pouvait être terrible aux États-Uniallons remettre l’argent aux ambassadeurs de France et des Etats-Unis”, propose-t-il, un sourire aux lèvres. Au-delà de la plaisanterie, alors qu’en Afrique, hors les situations de guerre, on ne vit pas si mal. L’ Africain a toujours un toit et une famille.”  Hazoumé veut rompre avec l’“afropessimisme” : “J’essaie de faire entendre ce message : si on reste chez nous, on peut réussir. J’y crois, mais je le fais aussi parce que je suis bien obligé de dire ça pour calmer la frustration des jeunes qui n’ont plus le droit de quitter le continent. Aujourd’hui, si tu n’es pas un artiste ou un sportif célèbre, tu ne peux plus sortir de ce continent.”(citation article  le Monde)


Pour lutter contre l'arrogance, la condescendance toujours existantes Romuald Azoumè se devait d'être dans le système.

La place d'Hazoumè dans l'Art Africain est unique et irremplaçable.

Bouche des bouches, bouche du Roi Artiste.

C'est bien parce qu'il est magnifiquement accueilli en Occident, qu'il se vend cher, parce qu'il "joue le jeu",  des codes, des cotations d'un artiste contemporain complètement "galérisé " que Romuald Azoumè peut se permettre de renvoyer ...le bidon.

 

                                                                                           Sylvie Neidinger

 

romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the worldSuite : à quand l'expo masques anciens traditionnels /masques Hazoumé?

Ici masque visible Musée Quai Branly

 

                                            

 

 

 

 

Blog Série n°8 "Ici l'Afrique"ou " Here Africa" sur #BlogNeidinger

1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

Pour info marché des masques anciens en Afrique pillée

          romuald hazoumè,meg,anne baldassari,royaume du dahomey,vaudou,esclavage,traite négriere,art contemporain,genève,penthes,met,bénin,afrique,porto novo,essence,artiste africain,sculpteur,picasso,british museum,musée du quai branly,ong bpo,baldassari,ici l'afrique,here africa,art for the world            

 

Crédit images © Neidinger .  Tête de Taureau/Picasso : capture copie d'écran site web en lien.Pour images de bidons : capture sites web

 

 

 

 

28/10/2014

"Ici l'Afrique" sur Léman. Après une telle expo, que reste-t-il?

 En résumé, "Ici l'Afrique" ou "Here Africa" cette expo genevoise du 8 mai au 6 juillet 2014 fut la plus importante réunion d'artistes contemporains africains en Suisse.ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergQu'en reste-il une fois les oeuvres décrochées? A quelle temporalité se fier: avant, pendant, après ou les trois ensemble?ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

*Avant, c'est toute l'énergie de la Commissaire Adelina Von Fürstenberg de l'ONG Art for the world (UNDPI) pour réunir les oeuvres, contacter les (24!) artistes puis prêteurs, collectionneurs, galeristes lieu d'expo... On imagine la somme de travail préalable.

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg*Pendant, c'est la juxtaposition/ insertion au sein du Musée historique des Suisses dans le monde. Non pas simplement au 1er et 2ème étage mais au rez-de-chaussée avec les objets XVIIIème. Le rez de jardin pour la conférence de presse qui  en réunissant tout ce monde libérait les énergies de la rencontre.

Pendant, ce sont évidemment... les visiteurs.

*Après- restent les enregistrements, écrits, numériques, visuels, radiophoniques....ici l'afrique,here africa,adelina von fûrstenberg

Dont un catalogue bilingue franco-anglais haut en couleurs, fort  synthétique "Ici l'Afrique" L'Afrique contemporaine par le regard de ses artistes."Here Africa" Contemporary  Africa through the eyes of the artists. Art for the World  Isbn 9782839914086. Une couverture de Frédéric Bruly Bouabré spécifique pour l'expo où l'on peut lire"ici l'Afrique colore Genève! Oui le monde deviendra la proie de gigantesques crayons de couleurs"10.12.2013. Yvan Pictet y rappelle combien la Fondation pour Genève a soutenu cette expo.

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergParmi les retombée médiatiques numérique, cet article liste précisément  les artistes: L'Afrique in visu.

Après restent les notes, notamment celles de la conférence de presse. Tout ce que l'on a enregistré mais sans avoir pu en rendre compte. Et beaucoup de photos.

 Adelina de Fürstenberg  qui n'a pas ménagé sa peine à monter l'expo genevoise  regarde l'avenir:

" 'Ici l'Afrique vit et se développe à Sao Paulo, Brésil en 2015, dans le cadre de l'Année de l'Afrique au Brésil. En effet Art for The World n'abandonne pas ses projets artistiques après une étape...Ils circulent  pour quelques années et restent vivant dans notre esprit."

                                                       Sylvie Neidinger ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg 

 

Blog Série n°8 "Ici l'Afrique" sur le #BlogNeidinger

1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

 

                     

ici l'afrique,fondation pour geneve,yvan pictet,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

 ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                                     




 

 

 

 

 

 

 

 

 

ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

 


ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg


 Fauteuils en dialogue !




 


crédits images:  scan de couverture de catalogue, et photos  © Neidinger

10/10/2014

Paolo Cossi, bédéiste vénitien très "Pratt", Place de l'île, Genève

D'une île l'autre !

Ce mercredi  le bédéiste vénitien Paolo Cossi était surpris en cours d'accrochage de ses oeuvres au coeur de l'autre  l'île, celle enserrée des flots du Rhône.geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe




geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe









La Galerie Papiers Gras fondée par  Laurent Margueron  accueille  Paolo Cossi du 9 octobre au 1er novembre.

L'italien tombe dans l'actu de son mentor puisque est annoncée cette semaine la suite des aventures du célèbre marin Corto Maltese par deux auteurs espagnols.

geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe


Son lien avec le magistral Hugo Pratt ?

Venise évidemment. Et intra muros si possible " où on est une petite famille, tout le monde se connait" indique-t-il. Le père de Corto étant la référence de base, incontournable pour la nouvelle génération.geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe

Paolo Cossi compte déjà une dizaine  d'albums  à son actif. Il s'intéresse par exemple  au réel historique avec sa  bd sur le génocide arménien.

Dans les dernières années, il a publié une biographie de Pratt en bande dessinée. geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïeL'hommage se nomme " un gentilhomme de fortune"

Sujet inépuisable: tome 1 puis 2 puis 3...

L'artiste a mis en ligne plusieurs vidéos explicatives  en langue italienne -et non en dialecte- pour expliquer sa démarche, son lien avec la biographie de Pratt, entre autres.

Un doc   présente Paolo Cossi,  voyageur sorti du trait  dessiné BD, en rando  dans la nature pour mieux signifier, expliquer  sa démarche insistante autour de "l'autre vénitien" il maestro, qui avait la bougeotte. Magnifico.

                                                                            Sylvie Neidinger

geneve,laurent margueron,quai des lavandières,hugo pratt,galerie pariers gras,place de l'ïe


                                                         

 

 

Crédit images: photos @neidinger +capture video cossi

09/10/2014

Art et prison, art en prison: conférence de Barbara Polla

Pour exister en prison, il faut en sortir ! Et commencer par s'évader en passant par.... la créativité.

Art Jonction accueille aujourd'hui Barbara Polla, à 19h  pour sa conférenceBarbra polla , art et prison , art jonction sur l'Art et /en prison.

 

 

 

 



http://barbarapolla.wordpress.com/2014/10/07/art-et-prison-art-en-prison/


Le  Centre d’Art du Château des Adhémar, à Montélimar, accueille le 18 octobre prochain en collaboration avec Hélène Lallier, directrice une exposition  de Barbara Polla  sur le thème de l’enfermement – et comment en sortir , surtout: ce sera “La Belle Echappée”.

Quand le contenant valorise le contenu puisque ce lieu fut prison de 1791 à 1926.barbra polla,art et prison,jhafis quintero,chateau des adhémar,art jonction

 "Le but ? Poser des questions. Des questions qui dans toute la mesure du possible, selon les termes du réalisateur Charles Brabant “permettent de déplacer les choses.”

A Genève, pour Art Jonction, Barbara Polla présente les travaux d’artistes particulièrement intéressés par le thème" prison".

Jhafis Quintero y a lui-même passé dix ans. Il y est devenu artiste !

Egalement "Jean-Michel Pancin, qui a travaillé activement dans la Prison Saint Anne en Avignon où son travail est  présenté actuellement dans le cadre de la grande exposition d’Yvon Lambert “La disparition des lucioles”, Ali Kazma, Jackie Sumell, Mat Collishaw et beaucoup d’autres.

Pour exister en prison, il faut en sortir. La créativité, selon Jahfis Quintero, est indispensable à la survie dans ce lieu clos"

Belle échappée, échappée belle ou se faire la belle: la beauté   est d'autant plus palpable..qu'il y a ou qu'il y  eut enfermement. Le vocabulaire en témoigne.

Alors , fuir ou simplement sortir des quatre murs  par l'ART, quel programme...

                                                              Sylvie Neidinger


14/04/2014

Béatrice Mazzuri en "fragments d'éternité invisibles"

 Rendez-vous Cité du Temps,  Pont de la Machine- 1, cet extraordinaire « cœur  de fleuve »P1130085.JPG

P1120940.JPGEntre deux eaux. Celles des puissants flots du Rhône.

Qui finissent de se prélasser dans le lac et prennent  brutalement conscience de la longueur du périple nécessaire afin de mieux  se perdre dans l’immensité salée.

Bondir, rattraper  au vol les secondes et les minutes. Se hâter pour mieux mourir….

 Béatrice Mazzuri  expose dans cet espace, magique «cœur de Genève » jusqu’au 22 avril.

L’artiste  classée dans le courant de l’expressionnisme lyrique y  présente ses Traces d’invisible.

Des tableaux de grand format. A sa taille presque. Elle adore.

Une large dimension qu'elle  donne à visualiser sur son site dans sa démarche créatrice à  son atelier.

Sa technique part du réel et y retourne. Boucle. Exactement comme on nait poussière pour le redevenir.P1120937.JPG

Les photos de base sont triturées, puis délavées, estompées, oubliées. Ensuite "aquarellisées"

Et, en fin du processus créatif, reviennent au réel sublimé.

Un cliché photo sera  au final tiré du résultat pictural, lequel est collé sous « glass » pour un rendu en toute brillance.

Une curieuse… chasse à l’oubli qui désigne puis omet (!) et trie. Et  ne  donne à voir que l’essentiel !

 J’eus la chance de franchir la porte en passant par hasard,  un mardi  à la Machine.

-Certes, il n’y a pas de hasard dans  la vie ! P1120938.JPG

Et  de rencontrer ce jour là deux « âmes sœurs »   au diapason. 

Béatrice Mazzuri en toute tranquillité et Francesca Schaal Zucchiatti, journaliste, écrivain, laquelle a rédigé le portrait de l'artiste dans le catalogue « Mémoire d’invisible ».  

Deux mêmes réalités,  la peintre et l’écrivain. « pour Béatrice créer a toujours été un prodigieux geste de synthèse » affirme la vénitienne, son amie, sa complice.

 La tranquille et sereine Francesca vient de publier un roman... noir. Son site web: crimini!

Pas si simple quand la synthèse est  aussi tirée des rencontres structurantes.

                                     MYTHIQUE PONT DE LA MACHINE

 

Le jour du vernissage, je sentais le navire amiral immobile vibrer. Concordances….P1130060.JPG

Le regard porté sur les oeuvres accrochées,  libre et indomptable  ne pouvait s'empêcher de partir pour suivre le fil de l'eau. Aimanté. Prodigieux site de la Machine...

 Je fus également attirée ce soir là  par la musique issue d’un bel objet de lutherie.  De l’univers de la résonance.

P1130020.JPGCéline Renaud de JMC Lutherie évoqua avec passion ces épicéas, « ses » épicéas si choyés qui poussent  sans hâte   côté Jura,  transformés pour le bonheur des mélomanes. Les raisons de sa présence ? Une collaboration avec l’artiste sur les « sound boards".. P1130091.JPG

 En sortant  un peu tard de l’expo, une seule envie: se laisser porter par les flots impétueux pour voguer  vers Nice et puis Venise et plus encore en direction de l’Orient.

Il fait nuit. Les eaux sombres reflètent toute la lumière de  la Ville.

S'accrocher aux éclats....Frêles traces d'invisible, petit fragments d'éternité. 

Toujours brillants, jamais mats. Pour mieux rebondir

Ainsi en a décidé l'artiste.

                                                                  Sylvie Neidinger

                     (citation de cet article)                                              

 Reflets et flous de vernissage....                               

                                                                                        Crédits photos ©Sylvie Neidinger

pont de la machine exposition,expressionnisme lyrique,invisible,beatrice mazzuri,francesca schaal,jmc lutheriepont de la machine exposition,expressionnisme lyrique,invisible,beatrice mazzuri,francesca schaal,jmc lutherie

P1130052.JPGP1130068.JPG

27/12/2013

"Pêche miraculeuse"de Konrad Witz: premier tableau écolo!

Les Fêtes de fin d'année approchent. Et avec elles un certain temps libre....P1110914.JPG

L'occasion de se précipiter au MAHG, musée d'art et d'histoire de Genève pour découvrir les fameux volets récemment restaurés de la cathédrale Saint- Pierre: le retable de Konrad Witz.

L'expo dure jusqu'au 23 février, c'est bientôt !

P1110967.JPG

 

 

 

Le Maître-autel Trésor de Genève qui a désormais  rang de patrimoine mondial sera toujours visible au delà de cette date.

En revanche l'expo actuelle met en scène toute l'histoire explicative  de cette oeuvre d'art, avec la riche présence  de documents précieux qui reconstituent son contexte.P1110958.JPG

Autant d'objets    liés à un morceau de l'histoire de l'oeuvre, de ses commanditaires etc. Telles ces rares enluminures prêtées par la Belgique.

Un film y présente tout le travail de restauration des services du MAHG  financé par la Fondation Hans Wilsdorf.

Plus genevoise comme oeuvre, tu meurs...P1110939.JPG

Deux panneaux double face peints en 1444 pour le maître-autel de la cathédrale Saint-Pierre. Ses visages   subirent  la fureur iconoclaste protestante de 1535. Puis l'objet fut relativement oublié. Oublié mais jamais détruit ni vendu. Conservé comme témoignage de" l'ancienne religion catholique" de la cathédrale.

Et puis lentement, l'objet émerge des limbes de la banalité d'un bel objet d'église pour acquérir la dimension d'un patrimoine  mondial. Tout comme le bâlois  Witz est  redécouvert en 1896.

A noter l'expo ne focalise pas  uniquement la  vedette sur cette"  pêche miraculeuse" laquelle n'est pas spécifiquement mise en exergue par les autorités du Musée en toute prudence scientifique. Et toute justice vis à vis des autres faces ...aussi intéressantes.

witz.GIFLa Pêche miraculeuse  fut souvent donnée comme première représentation paysagère  de l'histoire de l'art: c'est en partie inexact! Surjoué.

 : "C’est ainsi qu’Ernst Gombrich, le grand historien de l’art autrichien, termine, dans son Histoire de l’art, sa description de La pêche miraculeuse, une partie du retable peint par Konrad Witz pour la ville de Genève en 1444.Ce tableau, signé et daté, fait extrêmement rare à l’époque, passe aujourd’hui («peut-être», dit Gombrich) «pour la première représentation exacte, le premier «portrait» d’un site.» Consacré à la vie de St-Pierre, le tableau est en tout cas la première représentation connue de la chaîne du Mont-Blanc."

Certes, elle est bien la première représentation   paysagère locale, du Léman, du Mont Blanc, de la Genève lacustre. Ecolo ! Ce, à une date incroyablement ancienne, le XVème siècle. C'est en soi énorme.

Mais pour le reste.... la précision méthodologique s'impose car :

1-Des fresques murales antiques de Pompéi, antérieures évidemment sont bien paysagères.

fresques.GIF2- Plus proche, la première représentation paysagère identifiée dans l'histoire de l'art  est la série...politique  de Sienne: la fresque du bon gouvernement .

Elle date de 1319 soit 125 ans avant notre Witz. Remarque: comme pour Pompéi, il s'agit de fresques, de l'italien fresco cette technique déjà usitée en Mésopotamie ancienne pour illustrer un mur.


PECHE MIRACULEUSE: ESSENTIELLE POUR L'HISTOIRE DE L'ART DE LA PEINTURE OCCIDENTALE !

Toutefois, la pèche miraculeuse serait bien  la première représentation picturale en tant que "tableau" Donc en tant que meuble détachable, mobile, très différent de la fresque immobile. Du bois et non du mur...

Une info confirmée lors de sa conférence par  l'excellentissime Michael Jakob, professeur en architecture du paysage à Hepia, Genève et commissaire de l'actuelle expo Pro Helvetia visible au centre d'Architecture de Annecy intitulée : Architecture du paysage:" the swiss touch in landscape architecture".

Alors c'est tout un pan techno- ethnographique qui vient s'ajouter à la compréhension de l'oeuvre.

On peut procéder à une analyse. Qu'est ce qu'un retable sinon un  "derrière la table"=" derrière l'autel"  un bel objet décoratif en bois  pour illustrer cette partie hyper  importante du culte ???

Un meuble. Donc transportable. Donc à l'origine de ce qui va devenir majeur pour l'histoire de l'art: le tableau détachable, transportable, négociable, non lié à un lieu géographique.witz 2 001.jpg

L'étymologie des deux termes (re)table et table(au) montre une source commune autour de "table" , ce plan  de bois plat.

Dans sa représentation d'une salle du Musée Rath, vers 1865 Eugénie André-Viollier peignait le  fameux retable alors posé à même le sol comme un banal meuble, certes pour le voir ses deux faces. Mais posé là comme une commode...

La pêche miraculeuse, en associant les deux éléments,  soit le fait d'être à la fois....

1-la  représentation paysagère d'un lieu identifié (Genève)   

2-d'être retable donc meuble en bois, 

....lui fait  alors prendre  effectivement le statut de "première représentation paysagère sur support de bois". (Sous réserve d'une autre découverte.)

Un retable à usage  collectif au sein d'une église qui  évoluera en ...tableau pour usage individuel ?

Se rappeler également que le maître-autel de Saint-Pierre est daté et signé par Witz. Ce qui là aussi individualise sa démarche novatrice. De peintre il devient artiste unique !

Witz pose de fait la base de toute l'évolution de la peinture occidentale puis mondiale avec cette oeuvre détachable, transportable et signée qui commence, comme une photographie, à représenter non plus seulement  les visages des commanditaires ou des héros mythologiques, religieux.

Mais aussi  le réel de la nature environnante, la transparence inouïe de l' eau limpide du Léman.

Trésor mondial. Trésor local.       

                                   Sylvie Neidinger

 *Le Musée  propose un catalogue très complet de 215 pages de l'expo. Lire.

*MAHG : prochaines visites commentées gratuites de la salle Witz : les dimanches 12 janvier et 9 février 2014

 Crédit images photos Neidinger

 

 

10/12/2013

Kashash, le colombophile homsi

Parlons de Syrie, sur la base  des magnifiques illustrations de Bastien Dubois  [voir infra] dessins véritablement "rencontrés"  lors du dernier Festival du Film d'animation d'Annecy.

Court métrage de3 minutes visible en replay sur You Tube

Pour une fois évoquons un métier et non des  confessions: ici  le colombophile, le maître des volatiles...Une profession  originale  finalement fort sympathique...malgré tout.syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arte

syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arteCar quelle activité dans sa version locale...

Etonnamment le kashash  traîne au pays de Sham une aura négative. A tel point -vrai de vrai!-qu'un juge ne peut jamais prendre en compte le témoignage d'un membre de cette profession. Car il est supposé menteur systématique ! Pourquoi ?

Son jeu consiste à posséder une batterie de pigeons, animaux grégaires, sélectionnés dans certaines races propices.  A les élever, à les dresser, à les échanger, les commercialiser -ces animaux pouvant même atteindre une très forte valeur marchande !

A leur parler  avec ce bruitage spécial  "kashash, kashash"...syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arte

Et surtout à les faire tournoyer en l'air- toujours des mâles, une femelle au sol pour garantir le retour des oiseaux! 

[-haa, ces mâles pigeons, que ne feraient-ils pas pour retrouver une dulcinée ?...]

La capacité du pigeon à rentrer à sa base est connue depuis toujours. Dans le monde arabe antérieurement à l'occident.Ce service postal fut  usité ...contre  les Croisés au moyen-âge.

Les occidentaux ont ensuite pris goût et intérêt pour le hobby. Le pigeon  fut largement utilisé pour transporter des messages militaires jusqu'à la guerre 14 en Europe par exemple.L'armée française  entretient encore un colombier militaire en région parisienne A la forteresse du Mont Valérien. De nombreuses associations existent. Penser à tout jusqu'à gérer le pigeon égaré!

On conclue que  le pigeon est bien l'ancêtre de l'e-mail crypté. De l'aile-mail probablement, de l'air-mail certainement.

LES MAITRES DES VOLEES DE PIGEONS SE PRENNENT POUR LES ROIS DU MONDE

syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arteDiriger l'intelligence collective grégaire  des oiseaux, les faire décoller et atterrir, se faire obéir d'eux par la ruse rend visiblement puissant leur maître.

En Syrie, l'intérêt lors des compétitions informelles entre colombophiles consiste à attraper l'oiseau du voisin. Signe d'avoir été plus malin que lui.

En effet un  pigeon esseulé de son groupe originel va alors suivre la première volée  qu'il va  rencontrer. Il ne peut rester seul.

 A ce stade intervient le mensonge. Le kashash  propriétaire dépouillé, pourra alors tenter de venir récupérer son champion détourné de sa base.

Au pire il ne lui sera pas rendu par son homologue. Au mieux il le récupère mais sera moqué en public  dans un redoutable jeu éminemment social autour de spectateurs et de commentateurs !

Mensonges et bagarres au programme...Pour se la jouer   épique: mieux que les mythiques exploits d'Antar !

La sale réputation des" kashash ammamati "vient aussi du fait que le "sol"  dont nous parlons, correspond  bien  ....aux  toits terrasses typiques du Proche-orient.

Dès lors, parce que l'adepte exerce son activité depuis ces  hauteurs, il peut  ...voir les demeures en contrebas, potentiellement les femmes. Pas très bien accepté en orient !

colombophilie syrienne,syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arteSa mauvaise réputation vient principalement du petit jeu qui  consiste à piquer l'oiseau du voisin. Créer de la bisbille permanente.

NEO PIGEONS METALLIQUES

A Homs,  cette grande ville centrale  alors forte  de plus d'un million d'habitants  une indignation s'était propagée un jour, de toits en toits dans le milieu des années 90. syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arte

Par le très efficace  "téléphone arabe", cet ancêtre des réseaux sociaux.

Suite à un fait divers morbide: un enfant avait tué un pigeon à coup de pierre, le colombophile avait tué l'enfant en retour.

A cette époque, une seule mort troublait la quiétude sociale de toute une ville.

Indignation générale, réprobation. La vie d'un enfant contre celle d'un oiseau !

Aujourd'hui, à Homs   les colombes ne volent plus (ou presque plus). Plusieurs toits n'existent plus. Plus de volatiles à faire voler en bande organisée mais le choc d'une guerre  civile entre un Etat et des rebelles. Des morts de tous bords. La ville ne s'indigne plus pour un seul décès.   Elle n'en a plus le temps.

Dans le ciel syrien: non pas les  volatiles. Mais des  oiseaux  modernes  qui hantent: des missiles, drônes et autres races martiales  !        

Alors, après coup,  le kashkash prend l'image positive d'un gros dur, bagarreur, certes largement macho sur les bords mais finalement au gros coeur.

Son passe-temps favori fait vivre une  éternelle  histoire d'amour, celle des pigeonneaux pour une "pigeonnelle". 

 Non métalliques.                            

                                                                                Sylvie Neidingersyrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arte

 

SUITE-Dans le langage littéraire, le terme colombe désigne surtout la forme blanche très  rare car  albinos d'un pigeon biset ou d'une tourterelle domestique  Une colombe blanche tenant un rameau d'olivier dans le bec, sans précision d'espèce, est un symbole de paix.

syrie,kashash,ammamati,colombophile,annecy,mifa,centre courier,arteSUITE- Lors du Festival 2013 du film d'animation, le Centre Courier avait accueilli un magnifique travail  de Bastien DUBOIS autour des kashashs entre autres portraits de pays.

Ces petits bijoux d'animation culturelle, sympathique ont été remarqués et même diffusés sur Arte. On peut les visionner. Celui sur la Syrie est accompagné d'une musique très en accord .

Portraits de voyage Arte Syrie

Dubois :"Les kashash sont des éleveurs de pigeons à la réputation sulfureuse exerçant sur les terrasses de Damas[note de la blogueuse : et d’autres villes aussi dont Homs !] Ils sont réputés voleurs, menteurs, bagarreurs. Ils sont passionnés.

Quand le kashash fait décoller son groupe de pigeons, on peut les voir tournoyer ensemble dans le ciel. Parfois l’un d’entre eux s’éloigne  Et le jeu consiste alors pour un autre kashash qui se trouve sur un toit voisin à faire décoller sa propre équipe de pigeons pour tenter de capturer l’esseulé. Les pigeons sont des oiseaux grégaires, c'est-à-dire qu’ils volent en groupe. Le solitaire finit par voler avec le groupe le plus proche  de lui. Si un kashash a réussi en les faisant atterrir  à capturer un pigeon adverse, il le relâche s’il est sympa et en bons termes avec le kashash adverse. Dans tous les cas celui s’étant fait capturer un pigeon se verra raillé et moqué dès que l’occasion s’en présentera. Pour faire revenir son groupe sur le toit , le kashash sort alors de sa cage une femelle au bout des ailes coupée qui ne peut pas s’enfuir."