suisse - Page 2

  • Blog Live #museomix n°4- International: six musées en direct

    #museomix;#museomixleman,mah,geneve,suisse,lille,arles,derby,montréal,saint etienneUn robot parcourt les allées du Lab. Il renvoie des images de ce qui se produit à Genève, aux cinq autres musées en mixage. Connexion entre tous !

    Les sites  Muséomix 2014

    *Genève

    *Saint Etienne

    *Derby

    *Arles

    *Montréal

    *Lille

                                                                 Sylvie Neidinger

     

     Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

    1-Muséomixez !

    2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

    3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

    4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

    5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

    6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

    7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

    8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

     9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

    10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

    11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


  • Téléportation quantique: des scientifiques suisses de l'UNIGE en première mondiale

     Cela se passe à Genève! Article 01NET et AFP:"Annonce du dimanche 22 septembre 2014.

    Je cite :

    "Pour la première fois au monde, des physiciens sont parvenus à téléporter l'état quantique d'un photon sur une longueur de 25 kilomètres, annonce une équipe genevoise de scientifiques dans la revue Nature Photonics dimanche.
    "L'expérience, réalisée au sein du laboratoire du professeur Nicolas Gisin, constitue une première, et pulvérise simplement l'ancien record de six kilomètres établi il y a 10 ans par la même équipe de l'Université de Genève (Unige)", indique cette dernière dans un communiqué. Popularisée par la science-fiction et faisant penser à Star Trek, la téléportation quantique ne permet pas, du moins en l'état actuel de la connaissance scientifique, d'envisager un transfert d'objets usuels et encore moins d'être humains."
    Des applications dans le cryptage informatique...


     

  • L'enfance suisse volée, sur Arte ce soir et en replay

    Le film de Markus Imboden  " L'enfance volée", sur  le scandale des enfants placés à la campagne et devenus main d'oeuvre voire objets de sévices est visible actuellement sur Arte ce vendredi 5 à 20h50.suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden


     http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/fiche/arte/telefilm/172407671/l-enfance-volee.html

    Il repasse mercredi 10 septembre   à 00h55.(mais programme à REVOIR EN LIGNE EN REPLAY

    Un pan de l'histoire helvète désormais mieux connu grâce à ce film et les ouvrages écrits dont celui de Jean François Haas: le chemin sauvage..

    On rappelle ici un ancien article du blog Neidinger lors de la sortie en 2012  de la version francophone.


    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/markus+imboden

    Il liste ce qui s'est dit et écrit en 2012 . Rappel:

    - Au cinéma : L'enfance volée, de Markus Imboden, sorti mercredi 18 avril actuellement en salle web

    - Une exposition Enfances volées-Verdingkinder reden à Fribourg au Musée d'Art et d'Histoire jusqu'au 19 août 2012 web

    - Une association à l'origine de l'exposition Association Enfances volées à Zurich web ou info@enfances-volees.ch

    - Deux livres :

    Le roman Le chemin sauvage de l'écrivain fribourgeois Jean-françois Haas, le Seuil 2012 , webjf haas chemin 001.jpg

    Le livre témoignage "Enfants placés, enfances perdues" publié par les Editions En -Bas, Lausanne

    Il est désormais difficile de ne pas être informé sur cet aspect douloureux  de l'Histoire suisse.

    D'autant que les victimes sont là et  bien là pour rafraîchir les mémoires collectives !

    Et l'article  suivant consacré aux enfants parias, les vrais.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/imboden


    Poignante Berteli décédée chez les Bösiger. Tout est dit, dans ce film.

    Au nom de toutes les Bertoli, les vraies. De tous les Max, les vrais.


                                           Sylvie Neidinger

     

    suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden

    Fiche d'identité du film:
    5/09/2014 à 20H50 surTous les programmes du jour de Arte

    Titre original : Der Verdingbub
    Durée : 105min. ( 20H50 - 22H35 )
    Diffusion : Haute définition
    Cryptage : En clair
    Genre : Téléfilm - Drame
    Origine : Suisse
    Année de réalisation : 2011
    Télétexte : N.C.
    Réalisation : Markus Imboden
    Scénario : Plinio Bachmann, Jasmine Hoch
    Distribution : Max Hubacher (Max), Ernst C. Sigrist (Policier), Christoph Gaugler (Störmetzger), Peter Wyssbrod (Arzt), Hanspeter Müller (Président), Martin Hug (Hugo Wagner), Rebekka Burckhardt (Erzieherin), Katja Riemann (Madame Bösiger), Stefan Kurt (Monsieur Bösiger), Maximilian Simonischek (Jakob), Lisa Brand (Berteli), Miriam Stein (Esther), Andreas Matti (le pasteur Hasslinger), Heidy Forster (Grossmutter).
    Rediffusion(s) : 10/09/2014 à 00:55 sur Arte
    Musique: Benedikt Jeger

    suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden

     

    Série N°3 #BlogNeidinger Suisse: enfants misés

    1- Enfants misés le Conseil Fédéral interpellé par un ....roman! Le Chemin Sauvage du Fribourgeois Jean François Haas 7/03/2012

    2-Enfances suisses perdues aux Edition d'en bas  10/03/2012

    3 L'enfance volée maintenant le film de Markus Imboden 20/04/2012

    4 L'enfance suisse volée sur arte ce soir et en replay 5/09/2014

  • Pas de genevois pur sucre? Evidemment !

     Lu dans le Messager genevois du 24 juillet, page 2:

     "Profitant de l'émission "les défis de l'actu" de la radio tv publique romande, le maire de Saint-Julien-en-genevois a proposé de trouver un "authentique genevois dont les huit-arrière-grand-parents sont également Genevois."

    Le journal poursuit "Après d'intenses recherches et l'aide des réseaux sociaux, le journaliste  Rouven Gueissaz a trouvé l'oiseau rare en la personne de l'historien et théologien Olivier Fatio*. Celui-ci précise quand même que deux de ses ancêtres sont Genevois d'adoption..."

     Et la brève de se terminer par trois petits points comme si une démonstration avait été faite.

     Or, elle est absurde!

    le messager,rts,pur genevois,antoine vieilliard,geneve,genealogie,rouven gueissaz

     

     La  lecture immédiate de  cette " recherche" semble médiatico-politique, une manière pour M Vielliard, de...démontrer  aux genevois qui ont actuellement tendance à se replier sur eux-mêmes, à vouloir s'enfermer, qu'ils sont bien issus de frontières ouvertes par les mariages.

     Certes. Mais ont-ils besoin de lui pour le savoir?

     De plus, cette affirmation repose sur du vent car le "défi" d'Antoine Vielliard n'est pas scientifique.

     1- Aucun genevois a fortiori protestant et même installé depuis des siècles  ne peut nier avoir quelques  gênes issus des provinces françaises cévenoles, ardéchoise ou autres, ou d'Italie. C'est toute l'histoire du protestantisme.

     2-Cette démonstration pourquoi? Le 9 février dernier, Genève n'a pas voté pour le repli sur soi.

     3- Que ce maire d'une  commune limitrophe frontalière   demande aux genevois de.... prouver (!!!!) ce qu'il ne peut prouver lui-même car ... personne (ou presque)  ne le peut est aberrant.

    Les bases de la démonstration sont carrément fausses quand  on prend le temps de l'analyse  derrière le buzz médiatique.

     En effet, l'homme...politique  demande d'aller vérifier sur quatre générations. Cela se nomme donc de la GENEALOGIE.

     Or toute personne qui a fait un peu de généalogie sait et a constaté dans ses arbres, une très grande stabilité géographique...jusqu'au milieu du XIXème siècle. Date à laquelle les émigrations internes d'une région à l'autre ou transfrontières s'intensifient.

    Jusqu'alors, on allait banalement se marier  dans le village, le quartier  voisin, le plus souvent.

     Trouver  huit ancêtres (inclus les arrière-grand-parents) issus d'une même zone  est donc possible partout, relativement facilement  aux XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles. Partout.

     Hormis  pour la capitale calviniste justement  en raison du cas précis des protestants.

    Mais cela devient pratiquement mission impossible  après.

    Dès la mi-XIXème siècle tout bouge, pour tout le monde et partout. A Genève comme ailleurs.

     Si je prends mes huit ancêtres soit la G4 (4ème génération  au dessus) j'ai: la Suisse de la région  de Berne (Nidau) l'Allemagne du Bade Wurtenberg, la Lorraine, la Corrèze, la Haute-Savoie, la Dordogne. Rien de plus banal au XIXème/XXème que ces mélanges de populations au coeur de l'Europe.

     Alors que dire  de ce bizarre  défi qui demande aux seuls genevois contemporains de lister leurs huit ancêtres locaux, ce pour le .. XXème siècle en plus ?

     

      "TROUVER DES GENEVOIS PUR-JUS"OU "AUTHENTIQUES": LA QUESTION POSE PROBLEME!

     

     Quelque part, juste en posant cette question, M Vielliard  stigmatise les genevois en exigeant d'eux ce qui est impossible... à tout le monde de démontrer.

    Attention au décodage  sémiologique des termes  employés:

    1-Concrètement le maire de Saint-Julien réclame aux "genevois"dans leur ensemble une réponse à qui ? à... LUI !

    Le déséquilibre de la proposition est évident. Qu'un individu seul s'adresse à une population prise dans son ensemble peut être signe de mégalomanie, non?

    Ou d'une parole provoc' comme les politiciens savent le faire quelquefois pour se donner de l'importance.

    Etonnant  en plus car la population visée...n'est pas  sienne, ni même de son pays !

    2-Il met au défi les genevois de chercher donc de prouver. D'entrer dans son raisonnement, sa démonstration à ..Lui. Donc de se justifier d'être ce qu'ils sont... Devant qui? ... LUI. C'est aberrant.

    3- Etonnante association entre la Radio  Télévision Suisse (!!!) et le maire de St-Ju pour chercher  avec tant de  difficultés les genevois PUR-JUS (tel que textuellement écrit sur RTS voir la capture d'écran supra)  

    Lui parle  "d'authentiques" genevois, des vrais, quoi. Les autres étant faux n'est-ce pas?

    Le postulat de départ signifie de facto que les genevois globalement sont /seraient d'un jus IMPUR.

    Je synthétise le défi dans son résultat sémantique: genevois impurs, genevois non-authentiques...

    RTS média national de l'Helvétie en recherche de genevois purs et qui n'en trouve pas... Un seul exemple trouvé: M. Fatio qualifié d'oiseau rare. Et encore ses ancêtres ne sont pas 100% pur/pur jus...

    Remarque: la terminologie de PUR/IMPUR est ici appliquée  à ...une population!! On se pince. On rêve.

    La notion de pureté - ou simpement sa mention- appliquée à une population me fait frémir.

    C'était une émission tv de détente et pour rire d'anecdotes ?

     Si c'était une démonstration.... politique, cela coince.

    Quelle est cette notion "d'authentique" appliquée aux populations?

     

           INSTRUMENTALISATION POLITICIENNE DE LA GENEALOGIE

     

     Le discours sur " l'authentiquement  français" est porté par l'extrême-droite.

    Idem pour "l'authentique helvète" porté par les extrêmes.

    Le maire de St-Ju demande ici par le micro de la Radio TV suisse la démonstration de "l'authentique genevois" !

     Le problème est que je n'ai pas compris ici dans quel registre se situe cette émission.
    http://www.rts.ch/info/dossiers/2014/les-defis-de-l-actu/6004390-defi-8-antoine-vielliard-trouver-un-genevois-qui-a-8-arriere-grands-parents-genevois.html

     Ni l'objet exact du défi? L'émission  défie qui, au fait?

     Avant de commencer "ses intenses recherches avec l'aide des réseaux sociaux" soit en d'autres termes une chasse à "l'authentique genevois pur sucre" (ce drôle d'oiseau ...)  pourquoi le-dit  journaliste de cette TV romande nommé Rouven Gueissaz n'a-t-il pas procédé à une vérification journalistique, déontologique des postulats informationnels  de base?

    Et  de la nature du résultat de cette "enquête suspecte " sur "qui serait authentiquement genevois?" Pour démontrer quoi?

    Pauvre Olivier Fatio,  seul pur genevois (homme  fort brave visiblement, historien)  trouvé par l'émission RTS correspondant aux "critères" , dont le cas  même ne colle pas à  100% en plus car comme tout le monde à Genève, il a quelques ancêtres genevois mais  "d'adoption".

    On se pince, on rêve.

    On pourrait tout de même demander à ce média et son personnel quelle est leur  définition du terme "authentique genevois"?

     Soit  pour en  rire. Soit pour en pleurer...

     Qu'un média institutionnel helvète, la RTS et un homme politique hexagonal, Antoine Vielliard, maire donc officier d'état civil, mettent  en branle jusqu'aux  réseaux sociaux pour aller vérifier... l'authenticité citoyenne globale "pure" du ....voisin genevois ( d'outre frontière pour le maire) en se basant sur des données d'état-civil et généalogiques ....a quelque chose de très très TRES gênant.

    C'était pour rire? On ne partage pas le même humour.

                                                                                              Sylvie Neidinger

     

    * Dans sa note de blog du 31/01/10 JF Mabut signale ceci à propos de A Vielliard :
    "Il est né à Chêne-Bourg d'une famille venue de la région parisienne. Son père était un Caterpillar comme lui est un Procter & Gamble" Parisien donc.

    *Olivier Fatio est professeur honoraire à l'Université de Genève où il a enseigné pendant 30 ans le christianisme, directeur de l'Institut d'histoire de la réformation et professeur d'histoire de Genève. A sa retraite, il a créé le musée international de la Réforme.

                                                             Rubrique #Protestantisme

    Olivier Fatio
    est professeur honoraire de l’Université de Genève
    où il a enseigné pendant
    30 ans, comme professeur d’histoire du christianisme, directeur de l’Institut d’histoire de la
    réformation et professeur d’histoire de Genève. A sa retraite il a créé le Musée

     

    Le conférencier
    Olivier Fatio
    est professeur honoraire de l’Université de Genève
    où il a enseigné pendant
    30 ans, comme professeur d’histoire du christianisme, directeur de l’Institut d’histoire de la
    réformation et professeur d’histoire de Genève. A sa retraite il a créé le Musé
  • La Suisse que souhaite Micheline Calmy-Rey

    Le Forum Suisse de Politique Internationale (FSPI) et le Musée des Suisses dans le monde (MSM) accueillaient vendredi 28 février dernier MCR, cette éminente suissesse lors d' un déjeuner-débat donné à Penthes dans le cadre de ses réunions mensuelles.micheline calmy-rey 001.jpg

    Micheline Calmy-Rey,  actuellement Professeur au Global Institute de l'Université de Genève, bien évidemment Présidente de la Confédération Suisse (2007 et 2011) après avoir été conseillère et chef du Département Fédéral des Affaires Etrangères (2003-2011) venait présenter son récent ouvrage dans un contexte politique helvète particulier : le "post-votation du 9 février."


    CONTEXTE  9-FEVRIERISTE

    Après les mots de bienvenue spirituels de l'Ambassadeur de Suisse Luzius Wasescha, qui la présenta sous son célèbre acronyme MCR,  la Présidente  introduisait la séance  sur le même registre par un tonitruant et remarqué "Mesdames, Messieurs les immigrés de masse" adressé à la salle composée de diplomates, universitaires, humanitaires, financiers etc.

    S'ensuivit  un discours ultra-structuré, brillant. Il reprenait en partie le dernier chapitre du livre qu'elle vient de sortir aux Editions Favre de Lausanne: " La Suisse que je souhaite".

    DSCN0605.JPG Nota-Les membres du Forum FSPI -dont le siège est à Genève -se rencontrent régulièrement pour réfléchir à l'évolution du monde, aux rapports intergouvernementaux et bilatéraux.

    Ce Cercle avec ses débats éclairés par des témoins de premier plan se trouvait réellement ce vendredi aux premières loges de l'actu ! Dommage que ces séances ne soient pas enregistrées...

     

    "NOUS SOMMES ENFANTS DE ROUSSEAU"

    A sa propre question"Pourquoi la Suisse est-elle  si méfiante en matière de politique étrangère ?" MCR a  proposé deux réponses:

    1- La Suisse développe un concept international général qui repose sur ses particularités " Nous sommes enfants de Rousseau !" rappelle-t-elle. Les particularités viennent quelquefois en contradictions avec les intérêts supérieurs du  mode fédéraliste.

    2-Sa  neutralité  depuis 1647. Un atout qui peut toutefois peser car "dans le monde globalisé actuel, l’isolement ne permet pas toujours de résoudre les problèmes"

    Le pays, trop souvent discret, a intérêt selon elle  à renforcer sa présence dans le monde international pour une meilleure efficacité.

    Son ouvrage donne  des éclairages concrets  de son  propre passé politique   récent à la tête de la Confédération (avec par exemple un chapitre  intitulé: Téhéran ou la photo avec un voile) Mais pas seulement...

    Cette fille de Rousseau propose un  Contrat social.

    Sa vision à la première personne du singulier  rédigée en août 2013 entre en direct dans l'actualité helvète de ce début d'année 2014 si mouvementé, avec la votation immigration:"Un sentiment  de crise morale, d'indifférence, comme une grande désillusion domine (...) La Suisse est à la croisée des chemins"(p 204)

    Sa solution: l'ouverture à l'UE. "La Suisse ne gagne pas à un jeu dominé par les rapports de force. Elle a donc intérêt à développer ses engagements à la fois bi et multilatéraux. Dans un tel contexte, la neutralité est un atout (...), facilitée par la réputation de négociatrice honnête de la Suisse."(p 206)

    Un tel positionnement implique de ne pas favoriser l'un ou l'autre.

    "Convient-il dès lors de mener une politique étrangère propre ?" se demande-t-elle. "J'ai eu de la peine à faire comprendre aux Suisses les avantages d'une politique étrangère à la marge de l'Union Européenne. (..) Faut-il choisir d'être composante d'un ensemble plus grand et plus compétitif ? ( p207) Autrement dit nous abriter sous le parapluie de la grande Union Européenne? Négocier une adhésion qui pourrait être assortie d'exceptions concernant la neutralité, la monnaie, les service publics ou le marché du travail ?".

    Auquel cas la Suisse s'assurerait une "influence sur toutes les décisions de l'Union, le meilleur accès au grand marché pour ses entreprises et pourrait faire valoir son habileté diplomatique dans un cadre élargi".

     UE: DANS...46 ANS !?

    Elle même en est convaincue mais sait nombre de ses  concitoyens pas encore prêts.

    Un intervenant fit remarquer avec humour  que, entre la date de création de l'Onu et l'entrée de la Suisse à cet organisme en 2002, il s'est passé... 46 ans. On peut imaginer un tel scénario pour l'UE.Ou jamais ?micheline calmy-rey,editions favre,la suisse que je souhaite,mcr,9 février,suisse,ue,christoph blocher,fspi,musée des suisses dans le monde,forum suisse de politique internationale

    Micheline Clamy-Rey en tous cas donne de sa personne pour ses convictions. Elle évoqua à Penthes un récent duel à la télévision alémanique avec Christophe Blocher avec qui  elle a ferraillé sec sur des bases radicalement  opposées dans l'émission bien nommée Arena.

    On la cite lors de ce débat du 21 février à l'attention de son adversaire:«Vous êtes énervé car la Suisse romande ne ressemble pas à ce que vous voulez! Vous voulez renvoyer les étrangers et maintenant vous voulez renvoyer les Romands», a commenté la Genevoise sans langue de bois. (autre média)

    Style direct et franc. Toujours si calme.

    MCR dit recevoir de temps en temps  quelques lettres d'insultes lui demandant d'...habiter à Bruxelles ! Et dans le même temps des courriers d'encouragement.

    Elle prône une Suisse ouverte. Un combat difficile pour ce peuple libre dans ses montagnes et ses lacs. Elle le sait.micheline calmy-rey,journée de la femme,editions favre,la suisse que je souhaite,mcr,9 février,suisse,ue,christoph blocher,fspi,musée des suisses dans le monde,forum suisse de politique internationale

     Anselme Zurfluh, Directeur du Musée des Suisses dans le Monde- ce véritable ...repaire genevois  d'historiens!-  clôtura ainsi  la séance à son égard: "Madame, l'objet de votre livre est l'objet de notre institution"

    En cette journée de la Femme, on admire cette Suissesse du Monde pour la netteté et la force de ses convictions. Engagée et indépendante d'esprit.

                                                                       Sylvie Neidinger

     

    La Suisse que je souhaite. Micheline Calmy-Rey. Préface de Romaine Jean Editions Favre isbn 9782828913182

     

    Blog-Série n°11. Femme du 8 mars

    8 mars 2015-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

    8 mars 2014- La Suisse que souhaite Micheline Calmy-Rey

    8 mars 2013- Femmes égyptiennes: l'écran voile

    Crédits images/photo Neidinger+capture écran +scann face livre

     

  • Choc bilatéral à l'immigration

     Coup de tonnerre en Helvétie.

    Coup de canon à Genève, qui a voté "non" comme tous les cantons romands.

    Stupéfaction dans le Grand Genève.

    Le résultat de la votation du 9 février remet tout en question.

     La Suisse a certes rappelé  hier par une votation démocratique sa vieille tradition d’indépendance.

     Sauf que l’annonce du résultat assomme les milieux économiques, universitaires (ex:l'IPFL  reçoit aussi  des subventions de recherche européennes)  politiques (hors le parti gagnant UDC évidemment) .

    Et un peu tout le monde...

     Tremblement de terre. Tout est remis en cause.

    Quid des institutions binationales du Grand Genève?

     Le pays a-t-il agi comme un enfant gâté qui voulait tout sans contrainte?

     La Suisse vit au cœur de l’Union Européenne, première zone économique intégrée mondiale. Et commerce avec elle à hauteur de 56% .

    Une position privilégiée. Elle en veut désormais les avantages sans les contraintes.

     Il est bien évidemment fort improbable que les partenaires européens ne l’entendent de cette oreille.

                                      PAS DE DESOLIDARISATION

    Car la remise en cause d’un seul accord bilatéral sur un point désolidarise les autres. Avec cette clause curieusement nommée la "guillotine"...des bilatérales.

     L’Union Européenne est très sensible à toute  « désolidarisation »

    La Grande Bretagne de David Cameron se voit régulièrement opposer un ferme non à sa velléité de redéfinir les traités.

     Alors cette volonté intempestive de la Suisse- qui n’est  pas membre mais juste partenaire- de remettre en cause l'édifice bilatéral par la dénonciation unilatérale de l’accord de libre circulation des personnes risque de facto de  se voir opposer le refus par l'UE pour le  reste.

    La Suisse qui performait dans la course économique  vient-elle, toute seule, de se tirer une probable balle dans le pied ?

    Elle risque de repartir en boitillant. Car l’Union Européenne va respecter son  choix démocratique issu des urnes.

     VOTATION CONTRADICTOIRE ENTRE DIVERSES  VALEURS SUISSES

     Le résultat des urnes est visiblement  contradictoire car le pays  helvète, s’il adore sa farouche indépendance au point de trouver – par cette votation anti-immigration- tellement... importuns tous ces européens qui foulent son sol (immigration européenne majoritairement d’allemands, de français, d’italiens et de portuguais qui visiblement dérangent ! ) elle n’aime pas du tout mais alors pas du tout par ailleurs…..l’Incertitude.

     La Suisse, patrie de l’horlogerie, de ces instruments de la mesure hyper précis,  ne  laisse habituellement pas de place à l’imprévu.

    Or, elle vient de faire plonger son économie complète dans un scénario non écrit, non modélisé, qui bouleverse tout et dont les conséquences sont immenses…

    Bizarre. C'est n'est pas très très suisse que de se placer, sans filet de sécurité, dans une équation nouvelle à plusieurs inconnues!

    La Tribune de Genève, à juste titre, évoque  aujourd'hui la RUPTURE  sous un dessin de presse.

    La Suisse en total acte démocratique indépendant, de sa propre initiative a fait son choix . Avec une majorité à 0,3%...

    Il y a bien  un  avant et un après cette volonté d'autarcie...politico-économique au coeur de l'Europe ...géographique.

                                                                                  Sylvie Neidinger.

    udc,suisse,grand geneve,immigration,votation 9 février,accord bilatéraux

    Les suites :

    http://www.tdg.ch/geneve/france-voisine/ferney-associations-anticipent-delocalisation-entreprises-genevoises/

     

     

     

                                                                         


  • 01-01-2014 Frontaliers pris en tenailles: bouleversements économiques...non modélisés

    Les frontaliers vont subir deux modifications majeures en 2014. Sans qu'aucune étude d'impact sérieuse n'ait été réalisée sur leur capacité à absorber...

    1- L'assurance santé que la France modifie unilatéralement . Et sur ce point le conseiller d'Etat Mauro  Poggia lance une alerte à Berne:

    Frontaliers-HUG-Mauro-Poggia-demande-l-aide-de-Berne

    lenouvelliste.ch/fr/suisse/frontaliers-francais-geneve-appelle-berne-a-l-aide-pour-l-assurance-maladie-

    2-Une forme de double imposition indirecte instaurée par la Suisse, Berne, en 2014: l'impôt à la source qui désormais intègre le salaire -si réalisé à l'étranger- du conjoint. Ce qui a pour effet concrètement par rapport à 2013 de doubler le taux retenu pour le frontalier. Cela peut passer de 6% à 12 % pour l'année 2014.

    Certes le salaire du conjoint étranger n'est pas taxé en tant que tel. Mais l'existence de ce salaire peut faire doubler les impôts du frontalier.

    Certes un barème rectificatif est prévu en 2015 mais dont le contour à ce jour  n'est pas connu.

    GENEVE CANTON LE PLUS HUMAIN !!!!

    A noter toutefois que, dans cette affaire,  le canton de Genève est le plus "humain".

    Il permet une déclaration par le contribuable frontalier   au plus près du réel de sa situation ce dès 2014. Alors que tous les autres cantons ont refusé cette option et taxent d'office. Et que cette usine à gaz ne va pas être facile à gérer pour les services fiscaux de Genève.

    /geneve/france-voisine/impot-source-certains-frontaliers--augmenter-2014

    La conjonction des deux augmentations peut  ouvrir en 2014 de profondes mutations économiques impactant les  deux côtés de la frontière.

    Les modifications successorales unilatérales par Bercy...

    Un scénario sombre dont les changements à venir ne sont même pas modélisés, ni prévus.

    Incertitude pour des milliers de foyers. Incertitudes macro-économique au sein du Grand Genève

    *Pertes d'emplois du secteur des assurances privées...

    *Retour immobilier des Suisses en Suisse (en raison de l'éventualité de taxation du patrimoine suisse par la France Lire :  Suisses: ras de bol )+Baisse de pouvoir d'achat des frontaliers =  effondrement du marché immobilier de frontière côté France, Haute -Savoie, Ain et du côté de l'Alsace...

    Une déstabilisation économique majeure s'annonce sans que personne n'ait bien mesuré les impacts sur le long terme.

    Que de questionnements  pour les personnes  concernées et globalement pour le Grand Genève...

    Où sont les politiciens de Suisse et de France  dont la mission est..la prospective  détaillée des conséquences de  leurs décisions ?

    En ce sens la démarche du conseiller d'Etat Poggia de poser la question en plus haut lieu à Berne est intéressante. Mais bien solitaire.

    En France seuls les politiciens d'opposition, donc sans pouvoir, ont manifesté.

    Les fonctionnaires de Bercy ont -ils eux aussi pris la mesure du passage d'une économie transfrontalière qui jusqu'à 2013 fonctionnait bien et qui va engendrer des mutations au point de rendre possible  le  scénario du grippage des rouages économiques.

    La France n'a pas rétrocédé l'argent  qu'elle doit au canton de Vaud depuis août 2013 !

    .tdg.ch/suisse/pierre-moscovici-defend-frontaliers-berne

    .tdg.ch/suisse/eveline-widmerschlumpf-repondu-pierre-moscovici/story

    Personne en charge des affaires publiques n'a, semble-t-il, envisagé de prévoir les conséquences de ces modifications en étau pour les vies des  individus concernés.

    Le frontalier: un pion sur l' échiquier, déplacé au gré des intérêts d'Etats.

     Qui vivra verra ?

                                                                                       Sylvie Neidinger


    Post : le commentaire de Jean d'Hôtaux est intéressant. Il signale combien les services fiscaux genevois vont souffrir de devoir expliquer. A savoir en ce début janvier, ils sont déjà en surcharge avec de longues files d'attente !

     

     


  • Suisse en recherche d'un nouvel hymne national

    Info du jour

    lepoint.fr/insolite/suisse-a-la-recherche-du-nouvel-hymne-national-24-12-2013

    Pour mémoire, l'historique rapide sur wiki:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantique_suisse

    Rappel "Le "Cantique suisse" est l'hymne national de la Suisse.

    Chant composé en 1841 par Alberich Zwyssig (1808-1854) avec les paroles allemandes de Leonhard Widmer (1809-1867)1 il devient hymne national avec un statut provisoire en 1961 puis définitif en 1981. Le texte officiel français est de Charles Chatelanat (1833-1907)."

     Commentaire constructif de "Jmemêledetout" que j'introduis dans l'article pour compléter:

    "Oui, la TdG en parlait au mois d'août 2013 ici :
    http://www.tdg.ch/suisse/planchez-nouvel-hymne-national/story/28262636
    Le règlement, le jury, formulaires de participation, documents à fournir se trouvent ici :
    http://www.chymne.ch/fr
    Ouverture du concours 1er janvier 2014 au 30 juin 2014 dernier délai.
    Les critères sont assez drastiques concernant le texte, mais il est possible de garder soit la musique existante, soit d'en composer une autre."

                                                                                          SN

  • Replay du "miracle suisse", émission géostratégique

    Replay de cette excellente émission de "Un oeil sur la planète" (France2)   passée très tard, trop tard lundi 16 décembre à 22h55. Tout le monde n'a pas pu la voir.

    "A proportion égale la Suisse fait mieux que l'Allemagne(...) la réussite est basée sur son système de formation (...) une des clefs: sa démocratie directe"...."innovation ""flexibilité de l'emploi" Ca c'est juste l'introduction....Taux de chômage de 3% : le plus bas de l'Europe...

    Elle est actuellement disponible. Profitez de la regarder !

    http://pluzz.francetv.fr/videos/un_oeil_sur_la_planete.html

    Fortement conseillée en replay. Attention elle dure  une heure 33 .

    A la voir, les Suisses peuvent être fiers et faire un accroc à leur modestie habituelle d'ailleurs soulignée dans l'émission.

    Ils peuvent se laisser aller... Ce n'est pas de l'auto-promotion: intéressant car des journalistes...non helvètes ont posé leurs caméras. Analyse des dizaines de raisons du succès basé" sur un résultat simple: une société dans laquelle chacun trouve sa place au passage par un mode  d'éducation pragmatique réaliste, souple ouvert sur les professions, les filières.

    Tout système a ses points noirs et bien évidemment il ne faut pas avoir une vue strictement idyllique de la Suisse. Mais par comparaison les voyants y sont au vert !


    EN SUISSE, CELA DISCUTAILLE SEC PUIS LE CONSENSUS EST ACQUIS

    Visionnage fortement  conseillé en France aussi pour réfléchir sur ce qui ne va pas dans l'Hexagone, tous clignotants dans le rouge...Pays où  il faudra un jour ouvrir les yeux.

      Donc sa relation catastrophique à l'apprentissage, les résultats Pisa désastreux  pour le mammouth non flexible nommé éducation nationale.

    Entre autres problèmes majeurs jamais réglés....Comme cet immense pouvoir concentré aux mains du Président de la république ( plus forte concentration autour d'un dirigeant des pays dits démocratiques)

    François Hollande a juste lancé en 2013 trois  conflits externes (ouf!!!!) : Mali, Syrie (stoppé par le revirement de B.Obama) Centrafrique. Alors que l'économie du pays est en berne et qu'un coup de trique fiscal s'est abattu pour justifier de combler les déficits.

    Du fait  du prince  sans contre pouvoir ni discussion ni vote au Parlement: ainsi le veulent les institutions de la Vème ! C'est légal. Comme Sarkozy le fit pour la Libye et J Chirac ne le fit pas-son honneur !- pour l'Irak...

    Les Institutions politiques  font que le président-chef des armées peut, par le seul fait d'avoir été élu un jour,  décider, lui seul d'un conflit, lors d'un repas entre la poire et le fromage...Sans rendre de compte à personne.

    Actuelle intervention guerrière en Centrafrique en totale  solitude et incapacité financière. Une fois sur place, la France réclame aide et argent des....autres. Etonnante procédure de décision et d'action à l'envers  !

    Institutions françaises hyper verticales, pyramidales et  toujours empruntes de monarchie...même si désormais cette royauté modernisée est nommée "républicaine". Système fortement bloqué qui génère  des accès de fièvre sociale ( grève,grève..préventives !,  révolutions)

    MONARCHIE REPUBLICAINE DE LA REACTION POPULAIRE

    En France, le pouvoir en place de droite comme de gauche agit comme bon lui semble  (auto justifié par le fait d'avoir été élu donc s'arrogeant en droit de toutes les décisions même les plus saugrenues )  Puis il observe la REACTION populaire . On y  teste par ballon d'essais puis on recule. Ou on impose. Strictement le contraire de la votation permanente helvète !

    Par comparaison, la bataille suisse est économique, celle de gagner des parts de marché... Et sa démocratie horizontale hyper vivante avec toutes ses votations.

    A propos, la démocratie véritable  est moins facile à gérer et à vivre que le diktat arrivé d'en haut (comme cette semaine:  la réduction de vitesse sur le périf parisien annoncée par surprise par décision verticale, prenant tout le monde de court).

    Autour des votations permanentes presque , les suisses y  passent du temps, cela discutaille sec.

    Ce n'est pas facile, le débat.

    Mais ensuite la confiance en la justesse de la décision et de facto  le consensus social  sont bien établis, solide comme du rocher de l'Eigger ou les pierres du Niton !

                                                                                              Sylvie Neidinger

    Hashtag #uoslp

  • Y a-t-il un miracle suisse? Emission à 22h55, sur France 2 ce soir.

    y a-t-il un miracle suisse?;france 2,suisseProbablement que la bonne santé de la Suisse ne tient pas  du miracle mais bien d'une organisation démocratique horizontale et non verticale ....comme en France voisine.

    Laquelle si sûre de son modèle qui prend eau de toutes parts évoque la notion de miracle et de conte de Noël là où il y a des pratiques différentes !

    Y a-t-il un miracle suisse ?

    Thème traité ce soir lundi  16 à 22h55 sur France 2

    A voir.

    Sylvie Neidinger

     

     Pour revoir cette émission: cliquer sur cet article à la mention replay

    y a-t-il un miracle suisse?;france 2,suisse

  • La neutralité suisse est bien Armée!

    Il me souvient avoir réuni autour d'une table, entre autres convives, un écrivain fribourgeois par ailleurs historien et un ...non suisse.

    Et le second d'ironiser  lorsque la conversation a tourné autour de l'armée suisse.

    Une armée, quelle armée?  Ce qui eut le don de mettre en pétards (au pluriel...) le premier.

     La remarque témoignait en effet d'une ignorance infinie sur les capacités martiales du pays:

    1- Le plus vieux régiment du monde en activité est  helvète: la Garde Suisse du Pape. Juste un demi-millénaire !

    -http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/garde+suisse

    -http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2012/07/06/x.html

    2-Combien de  soldats mercenaires  helvètes ont-ils  combattu sur les champs de bataille européens?

    -http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/04/03/berezina-2012-4200-morts-helvetes-relecture-suisse-avec-les.html

    -http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/b%C3%A9r%C3%A9zina

     3- La Suisse contemporaine détient un taux record européen de détention d'armes par habitant, Dans le droit fil de sa longue tradition guerrière?:

    http://www.swissinfo.ch/fre/societe/Des_flingues_partout,_et_bien_plus_qu_on_ne_croit.html?cid=34878982

    http://www.lefigaro.fr/international/2011/02/13/01003-20110213ARTFIG00192-les-suisses-refusent-de-deposer-leurs-armes.php

    4- La conscription a été validée ce week-end:

     http://www.rfi.fr/europe/20130922-defense-nationale-suisse-conscription-service-militaire-armee-metier

    "L'armée de milice constituée de citoyens-soldats est considérée comme l'un des piliers fondateurs de la nation suisse. Ses effectifs sont de 155 000 aujourd'hui. En Europe, la majorité des pays ont abandonné le service militaire au profit d'une armée de métier"in //www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/29/un-exercice-militaire-suisse-simule-l-attaque-d-une-france-surendettee_3486756_3214.html

     Alors, d'où vient le problème  de cette non visibilité à l'extérieur?

    Certes, due à  un manque de culture des "autres".

    Explicable  aussi en raison de la...grande  discrétion suisse  qui n'étale pas son vecteur militaire.

    Pourtant... ultra réel !                          Sylvie Neidinger

     

    diaporama Géo

    suisse,armée,conscription,neutralité,garde suisse du pape,régiment

     

     

     

  • Yéniches, peuple celte ?: merci pour le témoignage réel.

     L'article publié il y a 2 ans le 23 novembre 2012 est parmi les plus lus du blog Neidinger.

    Sa genèse: alors que la fête de Halloween battait son plein commercial et surtout laissait croire médiatiquement que la  celtitude était ouest-européenne (Bretagne, Irlande, GB puis USA) j'ai voulu rappeler une vérité scientifique issue de l'archéologie: l'épicentre culturel celte est bien de Suisse, d'Allemagne, de Lorraine, d'Autriche, sud Belgique.

    En travaillant le sujet, je découvre qu'un peuple européen, nomade, continue à se dire celte dans sa tradition orale: les Yéniches. Ils l'évoquent sur leurs forums. D'une manière têtue mais sans pouvoir donner de preuve.

    Population souvent oubliée,  qui n'a pas souvent l'honneur de la Une.(Depuis quelques années, après une période noire, ils sont spécifiquement reconnus et officiellement inscrits en Suisse comme un des peuples du pays.)

    D'où mon article "original"  alors que rien n'était écrit sur le sujet Yéniches/Celte !!

     Yéniche, ce petit peuple qui se dit Celte

    Ma découverte: je compare les cartes de lieux de vie des Yéniches, celle du parler Yéniche (haut allemand)  et l'épicentre culturel celte: elles se superposent !

    L'hypothèse est très intéressante mais comment continuer à accumuler des données en vue d'étayer la thèse puis la  valider???

    Une des pistes: l l'ethno-génétique mais avec toutes les prudences scientifiques qui s'imposent.

    Un appel à témoignages de tous ordres était lancé sur le blog en fin d'article, la blogosphère étant un parfait lieu pour réunir les preuves car les articles ne meurent pas. Et sont lus longtemps après.Des clics se produisent en permanence sur ce thème...

    Comme une sorte de "recherche rationnelle" menée à plusieurs pour réunir tous  docs et infos sur le sujet.

    Et ce matin  un commentaire de M Bony parvient.

    Il est ici remercié car il donne des informations qui lui sont personnelles:

    "Bonjour Mme Neidinger,

    Merci pour votre article, très complet que je viens de découvrir.
    Je suis la deuxième personne "yéniche" ayant fait des recherches génétiques que Romain cite dans son message.
    Les résultats sont plutôt intéressants, je possède le marqueur I-L38, faisant de moi un I2B2 .. petit sous groupe génétique qui semblerait-il aurait vu le jour en Allemagne à l'époque dite de La Tène.
    Plusieurs squelettes I2B2 ont été retrouvé dans une grotte allemande .. c'est la plus grande découverte concernant cet haplogroupe .. cela remonterait à l'urnenfelderkultur". Voici le lien, cela peut vous intéresser :

    https://sites.google.com/site/haplogroupil38/summary/on-the-lichtenstein-cave"

    Hyper Intéressant pour notre...enquête commune.

    MERCI !               Sylvie Neidinger

  • Paris découvre [seulement] Planet Solar

    Parce que le plus grand bateau solaire du monde vient s'amarrer quelques jours à Paris, l'hexagone le découvre et commence à en parler.planet solar,paris,francophonie,bateau solaire,suisse,université de geneve

    Seulement pourrait-on dire...

    Plusieurs articles lui sont donc consacré aujourd'hui.

    Etonnant:  tous ne citent même pas son  caractère suisse et/ou genevois !!

    Certes,  n'y a pas de cocorico à en tirer....

    Alors si le projet est juste d'un pays francophone, pourquoi les plumitifs français vont-ils se fatiguer à expliquer le pourquoi et le comment de l'expédition helvète  !

    Ce blog avait évoqué le périple scientifique dans le Golf Stream:

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/07/23/suivre-l-expedition-planetsolar-244738.html

                                                                                                          Sylvie Neidinger

     

    Les infos avaient été prises au Salon du livre de Genève du 3 mai 2013 qui avait fait une pédagogie grand public avec maquette et scientifique de l'UNIGE en explication.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/05/03/salon-du-livre-2013-geneve-la-vedette-c-est-vous.html

  • Suisse: le scandale des enfants parias

    Enfants pris dans une "anormale norme sociale" les concernant.

    La Suisse a encore bien du mal à regarder dans son passé proche....

    Helvétie moderne limite sidérée par des pratiques d'un autre âge relativement récentes puisque des individus en témoignent !romain rosso,suisse,enfants parias

     On parle tout de même de stérilisation de femmes!!

    Comme un  retweet, on signale  le très bon article de Romain Rosso et du photographe : Jean Claude Guilloteau paru hier sur l'Express

    Suisse: le scandale des enfants parias


    Cette manière dont le pays avait maltraité une partie de sa jeunesse et surtout la difficulté à reconnaitre les faits fut l'objet de plusieurs articles de ce blog:

     *Note du 7/03/2012 Enfants misés: le Conseil Fédéral interpellé par un... roman ! Le chemin sauvage, du fribourgeois Jean Fançois Haas

    *Note du 10/03/2012   Enfances suisses perdues : le livre documentit

    *Note du 20/04/2012 L'enfance volée. Maintenant le film de Marcus Imboden en français.

                                                                                                    Sylvie Neidinger

                                              Rubrique Helvétie

  • Hollande maintient la niche fiscale privilégiée "spécial Qatar"

     François Hollande n'a pas remis en cause lors de sa visite ce week-end dans l'émirat cette anormalité proprement extraordinaire au regard de sa politique fiscale: le  privilège  hexagonal spécifiquement accordé au Qatar.qatar,suisse,francois hollande,convention  fiscale bilatérale france qatar

    En effet, cet état  dispose depuis 2009 d'un accord bilatéral avec la France  taillé à sa mesure.

    Ceci date certes de l'ère Sarkozy. Une disposition adoptée à l'époque par le Parlement, en catimini et sans débat public.

    De facto, le Président socialiste valide  ce privilège puisqu'il ne le supprime pas: étonnant !

    Il a pourtant pris la Fiscalité comme cheval de bataille de son action  pour, selon ses promesses électorales, sauver l'économie française en panne,  par la voie de l'Impôt massif.

    Jusqu'à indisposer la classe moyenne  en première ligne. Et d'accentuer les  effets  de  la récession par une moindre consommation.

    Le levier fiscal est l'arme actuelle ultra visible de ce gouvernement pour  valider ses positions dites "anti-riches"et s'inscrire dans une politique dite de gauche.

    Les responsables  dénoncent régulièrement tout ce  qui correspond  à un privilège fiscal, un paradis fiscal, une niche fiscale.

    Mais avec  des dérapages internes dans le choix des acteurs. On pense à  l'énorme scandale moral  du ministre  Cahuzac, celui d'un Robespierre qui lavait  plus blanc les mouchoirs rougis, prêt à faire marcher la guillotine alors qu'il était lui -même coupable de ce qu'il dénonçait !

    Des discours très durs sont prononcés autour de l'argent, vu comme toujours sale. Suivant une bizarre conception de l'économie où seuls les chiffres alignés au pied d'une fiche de paie salariée ont valeur légale d'argent "valide". Tout le reste ne serait que... "biens mal acquis" !

    Au début, discours durs contre les patrons, villipendés. Actuellement paroles  fermes contre des  pays voisins telle   ...la Suisse au premier rang des stigmatisés. Comme l'inscription récente de la Suisse sur une liste noire  ou petit exempe concret des  bisbilles  la récente volonté de la France de taxer les vols suisses à Bâle et les problèmes divers de Tva et taxes  autour de l'EuroAirport.

    Or, cette  politique fiscale au socle idéologique très marqué devient carrémement ....incompréhensible  quand on considère l'énorme privilège  fiscal accordé au Qatar  et aux personnes privées issues de cet Etat   dans le cadre de la  convention bilatérale spécifique signée entre ces deux pays.

    Avec l' exonération des plus values immobilières, notamment.

    Attention à la précision: les avantages fiscaux sont  bien accordée non seulement au Qatar en tant qu' Etat (signataire des convention)  mais concrêtement  personnes privées  dont  la dynastie régnante.  Car les deux sont  des entités  étroitement imbriquées.

    En résumé: une super niche fiscale taillée sur mesure pour les résidents qatariotes dans l'Hexagone.

    ( lire France, paradis fiscal)

    Cette exception accordée en France au plus riche d'entre les riches est incompréhensible. Si le Qatar est riche à milliards, pourquoi lui accorder une niche fiscale, des exonérations?

    Cette politique de François Hollande qui confirme celle de Nicolas Sarkozy rend illisible l'actuelle politique socialiste impérative, impérieuse en  direction des.... non qatariotes.

    Il ne s'agit pas ici  de dresser un comparatif saugrenu entre une hypothétique  trilogie  Suisse/France/Qatar.  Juste  observer  que:

    -Pour le pays hélvète les mises en causes sont directes, récurrentes. Alors que ce pays est un véritable partenaire, francophone, voisin depuis toujours et mérite à ce titre une approche plus "diplomate".

    -Pour le Qatar, les  dirigeants socialistes jouent une surprenante danse du ventre, comme l'avait fait l'ancien Président Sarkozy avant eux. A noter: le Qatar qui ne parle pas  un iota la langue de Molière ni celle  ...Rousseau a été intégré comme membre de la francophonie ! Tout s'achète donc ?

    On a beaucoup parlé des fonds destinés spécifiquement aux banlieues, cela  a accaparé l'attention médiatique du week-end.

    Or, la presse n'a pas  du tout évoqué le privilège fiscal  accordé par la France qui dans ce cadre s'offre elle-même -si on analyse la situation- en tant que  paradis fiscal spécifiquement au service du  Qatar.

    Cela s'apparente  à de l'humour.  Une dichotomie toute....  cahusèque en fait !

                                                                            Sylvie Neidinger

     

    * Et quid du Qatar lui-même comme ...paradis fiscal?

    Convention fiscale bilatérale France Qatar et avenant du 14 janvier 2008 entré en vigueur en avril 2009.

     Dexia au Luxembourg : des  Fonds ...familiaux qatari : confusion

  • Célèbrités ...enfants de suisses: Manuel Valls, Steve Jobs

    Les Helvètes qui ont marqué le monde intéressent et sont soigneusement répertoriés parmi les personnalités notables.  Un Musée leur est dédié.

    Autre cas de figure, plus discret : les célébrités étrangères... enfants de suisses.

    On ne l'apprend souvent qu'à la lecture de biographies, au détour de données éparses, lorsque le stade de l'information privée est dépassé parce que l'individu acquiert  une dimension publique.

    Remarque... les identifications sont  moins porteuses lorsqu'il s'agit de lignées ....maternelles !

    Analyse de deux cas liés aux branches maternelles :

    -*Manuel Carlos Valls.

    En mai 2012,  le député -maire  d'Evry devient le nouveau ministre de l'Intérieur. Ce, alors qu'en 1981, il ne pouvait voter   n'ayant pas encore obtenu sa nationalité française, qu'il reçut par naturalisation à l'âge de 20 ans !

    Un parcours notable pour cet... espagnol d'origine né à Barcelone, fils d'un artiste-peintre catalan.

    Les médias glosent, s'emparent du sujet pour exprimer toute la force pédagogique de l'intégration d'un français d'origine étrangère en réalité quadrilingue  (espagnol, catalan, français, italien)

    Evidemment qu' il pratique la langue de Dantes: tout le monde omet de citer que sa mère est... suissesse italienne!

    Luisangela Galfetti- du Tessin, dont le frère, l'architecte Aurelio Galfetti est  connu pour la rénovation du Château de Castelgrande, à Bellinzone.

     

    -*Steve Paul Jobs.

     

    La parentelle de l'icône mondiale récemment disparue est plus compliquée. Abandonné à sa naissance, il   a en fait quatre parents : deux de sang et deux de cœur, les Jobs-Hagopian qu'il nommait ses parents à 1000%.

    Sa biographie rédigée par  Walter Isaacson  indique que sa mère biologique (toujours vivante) Joanne Carole Schieble est une américaine du Wisconsin d'origine suisse allemande.

    Le père biologique de Steve Jobs,  Abdulafatah John Jandali est syrien d'une famille de notables homsi, venu très jeune aux Usa pour enseigner les sciences politiques.

    Anecdote: au décès du fondateur d'Apple, le monde arabe sur le net vibrait d'un hommage enthousiaste à Steve Jobs. Au point que certains médias anglo-saxons pouvaient parler de « récupération ».

    Erreur, aucune récupération ! Le fait est culturel : il leur "appartient"aussi.

    La société arabe fonctionne à 1000 pour 100 sur le mode patriarcal, patrilinéaire.

    La filiation biologique paternelle  est acquise de facto. Règle immuable : le père étant arabe  syrien, le fils génétique est automatiquement considéré comme tel par ce pays.

    Cas de figure imaginaire mais administrativement réel : si Steve Jobs était rentré en Syrie avec un document mentionnant uniquement sa filiation (fils de A. Jandali) il pouvait entrer sans visa international. Un visa national lui aurait été accordé et suffisait.

    Constat  l'attention  médiatique autour des parents biologiques de Steve Jobs a  majoritairement été dévolue au géniteur  A. Jandali, plutôt  qu'à la génitrice, Joanne Carole Schieble.

    Par curiosité pour son ascendance orientale  inconnue du grand public probablement ?

    Mais aussi parce que les branches maternelles finalement donnent moins matière à  discussion, car moins visibles, moins citées en règle générale.

    Dans le cas de Manuel Valls, de Steve Jobs et de .... tous les autres !

    Voire, en généalogie, certains ne remontent que les branches paternelles, celles du nom porté et laissent de côté les mères.

    Dans les sociétés traditionnelles  méditerranéennes tout comme  dans nos univers modernes, féministes et post-féministes, les lignées maternelles feraient -elles moins rêver?

    Une  constante qui en dit long sur la structuration inconsciente des  schémas familiaux  suivant le mode patriarcal antique dans sa représentation symbolique, toujours présent même  au cœur de nos sociétés hightech.

    Question provoc: quels sont les noms des ventres (utiles et essentiels, probablement ) où  se concoctent   les chers enfants...

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     

    www.swisscastle.ch/tessin/bellizone web /        architecte Galfetti

    Tags : USA, Suisse, Steve Jobs,Manuel Valls, Abdulafattah Jandali, Joanne Carole Schieble, Galfetti, Bellinzone, Castelgrande,Tessin, Syrie , généalogie

     

     

    Note de la blogueuse Mon article  date  2012 . La suite en 2016 : l'info sur Jobs franchit la barre grand  public suite à la crise syrienne . http://www.directmatin.fr/monde/2017-01-30/steve-jobs-etait-le-fils-dun-refugie-syrien-rappelle-le-pdg-dapple-747800

     

     

    usa,suisse,winconsin,steve jobs,généalogie,manuel valls,abdulfatah jabdali,joanne schieble,galfetti,bellinzone,castelgrande,tessin,syrie

     

     

    .

     

  • Semaine contre le racisme.ch

    150320122921.jpg

    La diversité est- elle une valeur suisse ? Telles est la réflexion  lancé par les cantons romans et le Tessin, associés autour des  valeurs de l'anti racisme lors d'une semaine médiatique intitulée  Semaine contre le racisme.ch

    Le thème se décline concrètement dans quatre secteurs : à l'école, au sport, à l'hôpital, sur les lieux de résidence.

    Ces Autorités politiques helvètes ont pris très courageusement le taureau par les cornes.  L'air du temps n'est pas très sain.

    Les dénégations de l'Autre (quel qu'il soit : le gros, l'immigré, le coloré de peau, le  handicapé, le frontalier , la femme etc.) deviennent courantes dans le discours ambiant.

    Cela peut tenir de la simple conversation de café généralisante (  telle celle  dénoncée dans le dernier article du blog web )  de simple mots mais à l'impact démultiplié s'ils sont prononcés dans  la sphère publique plus large.

    STIGMATISATION  : LA  RESPONSABILITE SYMBOLIQUE DES POLITIQUES

    L'actualité « raciste » côté France est terrible avec ce tueur fou de Toulouse, comme l'Europe eut  récemment le tueur fou d'Oslo à la "Anders Breivik" (suivant les premiers élements de l'enquête décrivant un homme solitaire déterminé et professionel -sous réserve)

    Une folie très idéologisée (laquelle ?)  car ciblée : des militaires français d'origine antillaise et maghrébine, des écoliers de confession juive, ce  en pleine campagne présidentielle.

    François Bayrou (et quelques autres )  a pourtant cassé volontairement la mise entre parenthèses par les deux grands partis PS et UMP de toute action  médiatique ou meeting autour d'une « union sacrée » ainsi baptisée par la presse.

    Bien au contraire, le centriste demande à réfléchir sur l'opportunité d'aborder certaines  thématiques  en début de campagne par le candidat Sarkozy qui a hyper- droitisé son discours pour attirer à lui  l'électorat bleu Marine .

    Le Président  évoque régulièrement  des thèmes jamais traités ainsi par ses prédécesseurs  tels l'identité, la civilisation,  l'abattage rituel etc.

    Le Premier ministre François Fillon se mèle lui aussi de...boucherie. Il  ajoute que ces pratiques...religieuses (hallal et cacher)  sont d'un autre âge, qu'il faut les moderniser. Le ministre de l'Intérieur poursuit dans cette voie.

    Les confessions juives et musulmanes ont exprimé leur désapprobation à voir une préscription rituelle inscrite au coeurs d'enjeux...électoraux.

    Tout le code historique politique français laic s'en  trouve bouleversé ! Cette nouvelle droite sarkoziste qui intégre les valeurs de l'extrême déroute. La différence est immense entre la conversation de café (supra privée) et la parole publique d'un homme politique.

    Quand les politiciens  abordent sans complexe des thématiques brunes, ils ouvrent les vannes symboliques, hors de contrôle.

    S'y engouffrent les extrêmistes de tous bords bien au delà de ce que l'homme politique pouvait imaginer.

    Certes, directement imputer le passage à l'acte d'un criminel au dernier discours entendu est parfaitement  inacceptable.   Mais poser la question de propositions qui tendent à bouc-émissairiser des catégories de population semble légitime.

    Tout  « Politique » (parti/discours/homme/femme)  en Suisse, en France comme ailleurs est en représentation. Il porte en symbolique la voix du nombre.

    L'anthropologue sait que l'organisation démocratique  vient réguler les violences internes à toute société par la symbolisation collective de la voix unique.  Il s'agit bien de réguler.

    Tenir des discours stigmatisants est dangereux en matière de passages à l'acte.

    Une boucherie spécialisée   subit une explosion la semaine dernière en France. Un passage à l'acte très concret a bien marqué le nauséabond débat carné.

    Un cran au dessus dans la violence sociétale:  le passage à l'acte innommable  d'élimination d'hommes , d'enfants avec les  récents crimes du sud ouest.

    Oui, la campagne électorale française doit repartir sur d'autres bases argumentaires !

    A partir d'aujourd'hui, les cantons de Fribourg, Freibourg, Genève, Jura, Neuchatel, Ticino, Valais, Wallis et Vaud  lancent d'une seule Voix cette semaine contre le racisme.

    Le genre de parole publique officielle et donc politique bien venue dans un air du temps général délétère et xénophobe.

     

    Sylvie Neidinger

    Semaine contre le racisme.ch : web

     

    semaine contre le racisme,suisse,racismepolitique,bayrou,sarkozy,fillon,tessin

  • Le vieux couple franco-suisse

    Surprise à la lecture des "Une" de presse, lorsque vous arrivez en genevois.

    Avec un drôle d'objet médiatique "non identifié", bien  local, du cru: le frontalier.

    Ce statut bizarre et convoité de "frontalier"   tombe littéralement sur celui qui a l'idée de travailler à Genève. Comme une peau qu'il lui faut endosser de force. Une image qui se plaque.

     Côté français, il est vu comme un chercheur d'or qui aurait trouvé le filon. Côté suisse: un mal à supporter avec patience, juste pour faire tourner l'économie.

    Voire un envahisseur selon le parti politique qui s'exprime.

                                                             ****

    Je ne suis qu'une simple saute-frontière non frontalière au sens professionnel.

    Passion Genève, en fait.

    Profitant de cette arrivée - juste à 500 mètres de  la fameuse  ligne,  je pris l'initiative d'un passe-temps favori nommé : " la chasse aux grand-mères". A savoir: remonter les branches généalogiques dont une  locale.

    Nous igniorions tout de cette Suzanne du cru. Sa réalité dépasse..... l'imagination transfrontalière.

    Elle est fille d'un haut-savoyard de Samoëns et Mieussy (Joseph Baudet 1820-1877) et d'une vaudoise né à  Morges ( Louise Adèle Dill 1837-191 )  suissesse d'une famille de  tailleurs de pierre venus de Berne, Vinelz et Nidau. En fait  toute une lignée aux noms germaniques.

    Cette ancêtre unit dans mon sang.... Berne,  pays de  Vaud et Savoie, Suisse et France, bord de lac et haute montagne, catholicisme et protestantisme.

    Elle nous fait plonger aux racines de l'Etat civil savoyard avec ses dates extrêmes du XVIème siècle. Et partir du côté bernois vers l'écriture gothique pour les recherches en langue suisse allemande.

    Mais où donc vivait cette famille franco-suisse??? Pile.....à la frontière, bien sûr. Comme négociants d'étoffes à Etrembières, bien placés pour vendre à tout chaland qui franchissait le fameux axe de séparation.

    Finalement, les magnifiques paysages locaux des deux bords  sont aussi mes paysages génétiques !

    Appartenir par le sang aux deux côtés devient carrément une information pétillante d'humour pour un  une néo-saute-frontière qui l'ignorait....

    Au fait: qu'est ce qu'une frontière sinon un insurmontable problème philosophique ?

    Cette ligne invisible relie aussi ce qu'elle sépare. Sépare ce qu'elle unit.

    Oui, le no man's land imaginaire supposé frontal rassemble  côte à côte, ce qu'il différencie dans un rapport de proximité immédiate.

    La meilleure option métaphysique serait de considérer les espaces franco-suisses issus de la coupure axiale comme ....un vieux couple sage.

    Deux individualités qui par leur communauté de vie forment une entité juridique supérieure "pour le meilleur et pour le pire" suivant les termes du contrat conjugal privé.

    Les enfants sont élevés, les disputes pimentent un peu la vie: place au mariage de raison devenu sérénité mature.

    D'ailleurs le vocabulaire témoigne de la connivence de fait: Genève (Suisse) pays... genevois (France) devenu  en 2012 Grand Genève.

    Le lac sans le Salève serait comme un soleil sans chaleur.

    Depuis des centaines d'années, la complémentarité territoriale et....mentale régit les inter-relations, au delà des bisbilles de forme.

    De facto. Cette réalité là, personne ni aucun Parti politique ne peut la contester !

                                                                                       Sylvie Neidinger

     

     

    rubrique saute-frontière blanc.png