Politis France - Page 3

  • Tweet perché de Marlène Schiappa: "alter-égale" du "premier de cordée" Macron

    Imprimer

    Marlène Schiappa ne devrait pas mettre de l'huile sur le feu dans le contexte actuel inflammable révolutionnaire qui agite la France.

    Il y a peu, la Secrétaire d'Etat à l'égalité Femmes/Hommes avait été épinglée pour les augmentations salariales de ses conseillers.

    Elle signale que Matignon n'est pas un self-service, certes. Au lieu de chercher à comprendre pourquoi aux yeux des #GiletsJaunes la parole de tout acteur politique est aujourd'hui démonétisée jusqu'aux lieux du pouvoir, Matignon et Edouard Philippe compris. 

    C'est maladroit dans le contexte. A l'image de ce Gouvernement qui a pris trop tard la mesure du mouvement et réagi TROP TARD.

     Elle  défend bec et ongles le président  de la République jusqu'à twitter agressivement en instrumentalisant  des erreurs de grammaire qui lui sont renvoyées en boomerang.

    Elle commet un récent tweet extrêmement révélateur du mental élitiste de Emmanuel Macron  dont Marlène Schiappa est finalement  " l'alter-égale"! Lire infra.

    Son texte " Notre cap est le bon. Quand vous voulez atteindre le sommet d'une montagne, il faut garder votre objectif. Mais si le chemin est trop difficile à grimper pour les plus fragiles, les premiers de cordée doivent ajuster le chemin pour ne laisser personne au bord de la route".

    Cette idéologie macroniste du premier de cordée est profondément inégalitaire. Le premier signifie qu'il y a un dernier. Pourquoi choisir de grimper la  montagne et ne pas chercher un vivre ensemble commun ...en plaine ?? D'autant que en haut du sommet il n'y a pas la place pour tout le monde par définition

    Surtout quand Jupiter, "chef" des Dieux y est installé.

                                               Sylvie Neidinger.

    schiappa.PNG

     

  • Le Sénat, contre pouvoir démocratique essentiel

    Imprimer

    Après  A. Benalla, le Sénat convoque mardi prochain les ministres de l'Intérieur Castaner et Nunez.

    Pas pour les même raisons mais tout est lié à l'exercice du même pouvoir macroniste. Vertical et "haut-fonctionnarisé".

    En période de gravissimes turbulences gouvernementales par un président perché dans ses certitudes, qui insulte sa population, cette Institution démontre tout ce pourquoi elle est là: le CONTRE-POUVOIR démocratique.

    Le Sénat  n'a pas encore rendu son rapport sur l'affaire Benalla que l'urgence frappe à sa porte: le Président Gérard Larcher indique qu'un troisième samedi noir semble  inenvisageable tant l'ambiance autour du mouvement des Gilets Jaunes est insurrectionnelle et révolutionnaire. (Les forces de l'ordre ont à gérer une violence inouïe) 

    Ce Printemps français est hyper violent. L'Arc de Tromphe fut vandalisé, Paris à sac. Avignon, Toulouse, le Puy-en-Velay....Les barrages filtrants se créent jusque dans les petits villages, radars et péages détruits en masse. Ras-le-bol fiscal profond.

    En   convoquant "les" deux ministres de l'Intérieur, le Sénat entend comprendre que ce le gouvernement entend faire pour faire cesser le désordre public liés aux augmentations de tous ordres.

     https://www.publicsenat.fr/article/politique/violences-du-1er-decembre-le-senat-auditionnera-christophe-castaner-mardi-136044

    " Tous les sénateurs qui se sont exprimés ont soigneusement évité de mettre en cause les gilets jaunes dans les violences qui ont éclaté hier. Ils mettent en revanche en cause le gouvernement et sa « volonté de ne rien changer considérant que la seule vérité est détenue par une partie de ceux qui nous gouvernent », comme le disait le sénateur LR Jean-François Husson. Président de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, Hervé Maurey fustige, lui, « une approche de l’écologie trop technocratique, trop théorique, trop dogmatique, trop punitive, trop coupée de la réalité du terrain"

                            LE SENAT DEMANDE DES COMPTES AU GOUVERNEMENT

    Certains mots d'ordre #GJ clamant la suppression du Sénat n'ont pas compris combien la dualité de Chambres est absolument nécessaire pour garantir l'équilibre démocratique tripartite : gouvernement-sénant-parlement.

    En cette  période d' exercice du pouvoir autocratique macroniste, le Sénat est essentiel.

    Le président de la République le sait. Dans sa prise de pouvoir, Macron  a mis à son programme la "réforme des institutions" Il entend même  s'attaquer à ce bastion.

    Les Gilets Jaunes - c'est à dire les français tellement le mouvement est large ! -doivent comprendre combien le Sénat est essentiel à la démocratie française.

                                                                    Sylvie Neidinger

     

     

     

     

    senat,parlement,gouvernement française,a benalla,castaner,nunez emmanuel macron,#gj,gilets jaunes,printemps français,#blogneidinger,contre-pouvoir

  • Les Gilets Jaunes: un Printemps français 2.0, dégagisme compris !

    Imprimer

    84 % des français soutiennent les Gilets Jaunes. Renforcement depuis le discours jugé verbeux du Président.

    Rupture de stock gilets dans les magasins. Les klaxons les soutiennent en  masse aux rond points occupés.

    Toujours soutenus malgré la tentative- ratée- de  discrédit gouvernemental qui qualifiait  le mouvement de peste brune et autres factieux..(G Darmanin,  Castaner...) Une diabolisation maladroite qui a jeté de l'huile sur le feu!

    #GJ discrédités par des médias méprisants [également l'inénarrable @quatremer de Libé entre  autres] auxquels il est répondu ceci dans le (certes droitier) magazine Valeurs Actuelles en évoquant un racisme social :

    « Tous les hommes naissent libres et égaux en droits » ; voilà pourquoi nous nous sommes battus en 1789 ! Par conséquent, que Jean Quatremer et Charles Dantzig respectent cet héritage et qu’ils laissent les Gilets jaunes s’exprimer, en cessant de les insulter et de les salir, car ils ont droit, autant qu’eux, à la parole. Mépriser le peuple comme ils le font, ou du moins la représentation qu’ils s’en font, c’est finalement remettre en cause les valeurs démocratiques qui sont aux fondements mêmes de notre République. Cracher sur les milieux populaires, de manière aussi immonde et aussi sotte, c’est, au final, s’ériger en nouveaux promoteurs du mépris de classe et du racisme social."gilets jaunes,dégagisme,printemps français,#macron,printemps français jaune,#blogneidinger

     

    Le" mouvement GJ du 17 décembre "est révolutionnaire par son vocabulaire, sa violence (2 morts, des centres des impôts et radars attaqués, des véritables blocages, des députés ciblés en direct ad hominem. Champs Elysées "démolis"par les casseurs dans la foulée...)

    De graves dérapages. Les blocages contreviennent à la liberté de circulation. Ici : un incident sur un barrage. Leur provocation est maximale: le domicile personnel du ministre de l'Intérieur Castaner visité!

    Etonnantes que  ces références multiples à 1789: le "peuple"la Marseillaise chantée en permanence, les doléances.

    Mais une révolution en mode 2.0. La capacité de mobiliser passe par les réseaux sociaux. On se doute que le lien 2.0 et une telle révolte sociale vont être analysées.

    Mobilisation de tous profils: des plus jeunes aux retraités, ayant voté ou non, salariés, indépendants. 

    Beaucoup d'indépendants dont la barque fiscale est lourdement chargée en France (le RSI et suivant)  juste bons à payer sans percevoir pour eux ne serait-ce qu'une  retraite décente. 

    Le passage brutal sans concertation aux 80  km/h cet été juste pour récupérer les pv par l'Etat a tendu la situation.

    Le spectre politique installé aux carrefours est simple : de l'extrême gauche à l'extrême droite, les électeurs de Macron compris. Mais ils ne veulent en aucun cas se voir récupérés par les partis en place, François Hollande compris, ce champion de la taxe, ancien patron de Macron qui s'en mêle sans vergogne...

    Les  #GJ sont dégagistes, Macron  ciblé directement. 

    L'inconnu qui a pris le pouvoir avec une nouvelle offre qui balayait les partis a dirigé de la façon la plus verticale possible puisque sa références en Bonaparte.

    Macron qui a beaucoup insultéla population.

    Et contribué à accentuer la délégitimation du pouvoir. De son pouvoir.

    Un échec pour lui. 

    Il a tout de même régulièrement pointé du doigt des catégories de population française contre d'autres !!

    Les #GiletJaunes n'entendent plus les "politiques". Leur réaction indifférente aux rencontres (ou non rencontres ) avec les ministres le démontre. François de Rugy, le Premier Ministre Edouard Philippe:  paroles politiques ultra démonétisées auprès des révoltés.

    Inaudible. Le lien est cassé.

               TROP DE TAXE TUE LA TAXE. TROP D'INSULTE DECREDIBILISE

    En 1938 Keynes disait que plus de 25% de taxe le système se grippe. En France le taux de prélèvement  est de 48,7% le plus haut d'Europe.

    Trop de taxe tue la taxe. Dans la foulée, les doléances partent en tout sens jusqu'à la suppression du Sénat.

    Erreur majeure car le Sénat est un véritable contre pouvoir. Il joue parfaitement son rôle d'alerte actuellement face au dirigisme macroniste vertical.

    Face à la colère profonde,Macron est en complet déni ou incompétence. Il joue de la parlotte, du langage, d'un "haut"conseil inutile,( haut évidemment dans son idéologie du premier de cordée) 

    Il use "pédagogie " hyper méprisante comme si les français étaient des enfants.

    Au passage le président Macron  n'explique pas pourquoi il a supprimé les dispositifs fiscaux... environnementaux  de façon illogique complète (aide pour chaudières plus performantes, fenêtres) Pouvoir cynique.

    Face à  des Gilets Jaunes hyper structurés ( ceux du  Vaucluse par exemple) 

    Décalage de paroles. Sans compter les multiples INSULTES de E Macron  à la population, du jamais vu que cette morgue, cette attitude de petit maquis se croyant roi de France.

    En résumé pour janvier : hausse prévue de l'électricité, du gaz, du carburant, des péages. Et la fiche de salaire coupée par le prélèvement à la source.

                                                  PROBLEMES DE FOND

    Il existe  pourtant des pistes de  réforme de l'Etat que souligne   la Fondation  IFRAP et son économiste vedette, la très libérale  Agnès Verdier-Molinié. Coeur de cible la recherche sur la gestion de l'Etat. Selon elle:  augmenter le temps travail de certains fonctionnaires (40 000 équivalents salaires récupérables) réduire le nombre, augmenter  l'âge de la retraite.  

    Une Education Nationale à la peine  qui... peine à bien placer le pays dans le classement  Pisa.

    Une réflexion à poser sur la propension de la France à se mêler en direct  de multiples conflits dans le monde. Certes elle est vendeur d'armes et cela "rapporte". ( ô Yémen...)  Mais a-t-elle juste les moyens ne serait-ce que de lancer le programme d'un second bâtiment nucléaire?

    Fondamentalement la France souffre de sa verticalité accentuée avec la pratique macronnienne du pouvoir. Qui balance du jour au lendemain sans concertation par exemple les 80 km/h.

    Cette 5ème république centralisée en pyramide pose un véritable problème.

    Le président peut au petit déjeuner décider d'une guerre sans rendre de compte à personne, pas même au parlement. Qu'il est  juste tenu d'informer a posteriori.

    Or, toucher à ces curseurs, c'est aussi de la dynamite sociale ou politique  en perspective....

     

    Il y avait les Printemps des peuples de 1848, le Printemps de Prague.#GJ

    Les policiers n'ont  jamais vu: cela des plaintes déposées contre le président Macron !

    On peut voir se dessiner la colère d' un Printemps français gilets jaunes

     Les inquiétudes sont majeures pour l'économie, en cette période de Fêtes en plus!

    Macron cristallise toutes les rancoeurs.

    Quand on met en perspective la fin du mois contre la fin du monde, la différence d'analyse est abyssale!

                                                   Sylvie Neidinger 

     

    Suite la manifestation du 1er décembre dite  révolutionnaire

    Suite Le Sénat veut entendre mardi 4/12/18 Castaner "Tous les sénateurs qui se sont exprimés ont soigneusement évité de mettre en cause les gilets jaunes dans les violences qui ont éclaté hier. Ils mettent en revanche en cause le gouvernement et sa « volonté de ne rien changer considérant que la seule vérité est détenue par une partie de ceux qui nous gouvernent », comme le disait le sénateur LR Jean-François Husson. Président de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable, Hervé Maurey fustige, lui, « une approche de l’écologie trop technocratique, trop théorique, trop dogmatique, trop punitive, trop coupée de la réalité du terrain ». "

  • Qu'est ce qu'une conférence gesticulée?

    Imprimer

    Par hasard, j'ai vu une affiche indiquant une "conférence gesticulée". 

    Une terminologie assez inconnue et incongrue.

    Au plan de l'étymologie, l'expression inclut une Conférence c'est à dire une prise de parole impérative à vocation didactique.

    Et d'autre part du Geste. Mais quel geste? Il ne s'agit pas  d'une conférence à dimension gestuelle, que l'on imaginerait dès lors  artistique et liée à une forme d'expression corporelle. Aucune représentation théâtrale ici. Pas de symbolique de la représentation dans l'espace.

    Le terme retenu n'est pas celui du geste mais de la Gesticulation

    Pour présenter et non représenter.

    Or dans son étymologie le terme de  gesticulation est péjoratif. Ici définition: CNRTL

    Il correspond à de grands gestes désordonnées et un peu inutiles.

    C'est assez curieux au final de rapprocher les deux termes  : une parole imposée par un ou une conférencier(e) accompagnée de grands gestes dans le vide.

    Une gesticulante exprime sur un site ce qu'elle entend par conférence gesticulée :

    "Une conférence gesticulée, c’est une forme scénique mélangeant du savoir froid sur un sujet, et notamment de la radicalité, les histoires de vie des conférenciers-gesticulants par rapport à ce sujet, de l’humour et de l’auto-dérision, et un atterrissage politique (ce qu’on peut faire pour agir sur ce sujet).

    Cette approche par le récit (un conférencier explique, un gesticulant raconte) donne une force au sujet inégalé (...) Quelque chose est en train de naître… Un nouveau concept… Une nouvelle forme de lutte… Et si nous en doutions encore, la conférence gesticulée n’est pas un spectacle, non. Loin de là. (...) Elle est « éducation populaire spectaculaire ». Na.(...) Non, on est à l’intérieur d’un cerveau qui réfléchit, qui SE réfléchit humblement alors même qu’il est sur scène face à des gens (…)Alors qu’une pièce de théâtre a posé le cadre dès les 30 premières secondes, la conférence est susceptible de changer de cap à tous moments. Le conférencier va avouer un « trou », peut reconnaître sa fatigue, se râcler la gorge, tousser, marquer une pause, avoir une crise de fou rire, ou se laisser gagner par l’émotion…  Donc passons sur l’équilibre des « fils de scoubidou » ma vie/mon savoir/mon (?) politique. Ce qui fait sens et qui fait que j’ai la sensation de revivre quand je sors de 2 jours de conférences gesticulées, c’est d’assister au véritable partage d’un savoir entre gens qui ne sont pas experts de ce savoir."

    Confs' gesticulées en France,  en Suisse  en Belgique.

    A observer, ce format se développe uniquement dans les milieux radicaux qui ont un message politique militant  impératif à "conférencer". Qui sera forcément politisé. 

    Le gesticulant lie souvent sa démarche  dite académique à la tenue d'un atelier d'éducation populaire à la suite, d'une demi-journée souvent.

    Histoire d'éduquer en profondeur....De vérifier si le message politique a été reçu 5/5.

     La conf' mélange du savoir froid analytique et de la radicalité politique.

    Celui ou celle qui prend la parole peut être maladroit, c'est accepté ! Il est certain que le sujet abordé est en lien avec l'expérience personnelle du locuteur.

    A lire les programmes, l'action est souvent  à "objectif d' éducation des masses", souvent boudieusante. Déterministe au possible :  lutte pour secouer les rapports de domination innés n'est-ce-pas....

    C'est sympathique et humain de voir un individu commettre en direct  son extinction de voix en s'évertuant durant deux heures, deux heures trente à gesticuler en parlant.

    Ca dézingue fort ce type de spectacle politique ultra militant. Mais somme toutes la démarche est  démocratique. Une agit'prop' en version réflexion conviviale: bonne idée. Tout individu est libre ou non d'entrer dans la salle et toutes les idées peuvent s'exprimer (dans la limite de la légalité évidemment).

    Un peu "gesticucul" tout de même la Conférence gesticulée pour éduquer les masses qui ont volontairement accordé un temps libre de leur cerveau à venir écouter.

     

                                                   Sylvie Neidinger.

     

     

     

     

                                  RUBRIQUE VOCABULARIA

                                         

  • Rire. Réponse de E Macron: un Haut Conseil pour le Climat....SOCIAL?

    Imprimer

    Aux lendemains de scènes de guerre sur les Champs-Elysées liées au mouvement des Gilets Jaunes ( et les dérives liées aux 200 casseurs de l'ultra droite et 200 de l'ultra gauche du matin, des casseurs venus  des banlieues en fin de journée  qui se sont attaqués aux magasins)... la réponse du Président de la République  aux attentes de la population basique qui n'en peut plus des hausses et taxations de tous bords  est très   technocrate.

    Presque une voix et voie  sans issue.

    Le président entend fonder un  Haut Conseil pour le Climat ..Mais visiblement pas celui du Climat Social !!!!

     

    Discuter de quoi, en fait??

     Cela peut même être vécu comme une provocation de sa part par les esprits échauffés du terrain.

    D'autant que le procédé est  bien connu:  lorsqu'on veut enterrer un problème, on créé, en France, une ....commission.

     Les assemblées de parlottes qu'il entend également fonder dans tous les territoires semblent  hors sujets face au  niveau de révolte sociale actuel.  

    A l'heure des réseaux sociaux, ces rencontres de discussion sur la transition écologique qu'il entend installer dans le territoire ressemblent tellement à des cahiers de doléances à remplir. Genre 1789, sous Louis XVI. 

    Il semble évident que ce "grand débat" sur l'écologie est voué à l'échec, face à une crise sociale majeure. Comme botter en touche.

    D'autant que seulement 20% des taxes carburant partent pour l'écologie !

                                           Sylvie Neidinger

     

     Suite- Macron n'est décidément pas de ce temps ! Le vocabulaire par lui employé ce jour de "classe laborieuse" est directement issu du XIXème siècle.

     

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Paris: les gilets jaunes déjà sur les Champs. Journée insurrectionnelle en perspective

    Imprimer

    Les gilets jaunes sont déjà à 10h30 en ce samedi 24 novembre 2018 à quelques encablures de l'Elysée et dans un climat... déjà insurrectionnel.

    Champs-Elysées qui normalement étaient interdits de manifestation.

    Ils demandent la démission de Macron. 

    Ils convergent de la rue de Rivoli et des Champs vers la Concorde.

    Ce n'est pas une manifestation classique encadrée par syndicat et partis: aucun service d'ordre, la pire des situations pour les forces de l'ordre dont la mission va être difficile ce jour....

    La journée s'annonce chaude.

    Les premières grenades lacrymos sont lancées. Le mobilier urbain commence à être démoli par les casseurs qui construisent des barricades.

    Quel échec du macronisme! Le Président de la République  a démoli les corps intermédiaires et se retrouve en face à face direct.

    Comme en 1789, ceux qui se présentent comme étant "le peuple" s'en prennent direct à la tête du pouvoir.  Ils manifestent en chantant la Marseillaise.

    Macron, narcissique,  s'est pris pour un  roi de France, hyper vertical.

    Macron a insulté des catégories de population. Les augmentations, taxes, diesel et autres,  PV  pleuvent de tous côtés.

    La jacquerie populaire nationale déborde.

    Avec ses excès inacceptables (personnel politique visé directement attaques racistes...)

    Comme ce samedi.

    La violence démarre en début de manifestation le matin: il y a déjà des affrontements. Dans une manifestation classique la violence est en fin de manif vers 17 h. 

    Les ultras droite et ultra gauche sont déjà identifiés sur place selon les policiers et gendarmes. 

    La situation se tend. C'est ultra inquiétant.

                               CONSENSUS A L'IMPOT

     Violence aussi sur les routes de France, le mouvement de casse des radars continue.

    Un restaurant a brûlé cette nuit à Hénin-Beaumont..

                        

    Le consensus national à l'impôt s'est cassé par la surcharge de taxes et hausses. 

    Le consensus tout court. Et pas seulement  celui des catégories défavorisées ou ceux  présentés comme "campagnards". Ou "provinciaux" par le gouvernement et les médias.

    Les français en général  soutiennent le mouvement à 70 %. Ceux des villes aussi concernant les augmentations du coup de la vie.

    Malgré les violences inacceptables de ces manifestations: 2 morts, des centaines de blessés, destructions de biens, actes racistes, attaques ad hominem contre le députés, à leur domicile, contre leur famille, blocages total de circulation, attaques contre les journalistes... Cela dérape sec et pourtant cela dure.

    Quel échec pour ce Méprisant de la République.

      Jamais un tel mouvement à l'échelle nationale, spontané, organisé sur les réseaux sociaux n'a existé en France.

    Cette coagulation des multi-mécontentements des insultés, des  gaulois réfractaires, des ouvrières illettrées, des  dieselistes clop au bec, des  gens qui ne sont rien mais qui traversent les gares (on en passe...) est inédite.

    Le roi Macron est nu face cette colère  immense et profonde.

     

                                                              Sylvie Neidinger

     

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Gilets Jaunes, jacquerie de type révolutionnaire: 200 radars détruits en un week-end

    Imprimer

    Certains y voient du poujadisme. Le mouvement des #GiletsJaunes  semble d'un autre type: une véritable jacquerie révolutionnaire. Un échec majeur de la politique macroniste, ce nouveau monde finalement très versaillais ! 

    On notait dans les prémices du mouvement l'usage du vocabulaire de 1789. Le drapeau, la Marseillaise chantée. Il s'attribue le terme de   "peuple" "qui veut monter sur Paris", peuple qui veut "chercher Macron". Ils veulent abattre le pouvoir, dissoudre l'Assemblée Nationale; "le peuple est souverain" entend-on.

    Tout y est, les piques en moins.

    Le mouvement  cible celui qui se comporte d'une façon saugrenue en monarque républicain vertical, cassant, insultant sur les "gens qui ne sont rien et qui emplissent les gares". Insultant régulièrement à tout bout de champ "les ouvrières illettrées", on en passe et des meilleures...

     Emmanuel Macron  eut cet été cette parole terrible  pour un Président de la République" "venez me cherchez". ....Les #GiletsJaunes actuellement viennent le chercher ! Message entendu.

    Il a supprimé les corps intermédiaires, partis et syndicats. Il est donc en direct face à eux.

    Il  en est devenu totalement inaudible aujourd'hui lui et son gouvernement.

    Les bonnets rouges bretons faisaient eux  aussi référence à la période révolutionnaire  à commencer par l'usage de... bonnets rouges. Leur révolte, toutefois plus circonscrite au monde des transporteurs, des agriculteurs, a obtenu gain de cause quand le gouvernement de l'époque (Hollande, Royal) prit peur. En effet les individus commençaient à s'attaquer aux lieux physiques de l'impôt: les perceptions. L'idée de taxation automatique par portiques sur toutes les routes fut vite abandonnée. Les sans-dents,expression scandaleuse du président Hollande, avaient gagné.

                        #GILETSJAUNES : MADAME ET MONSIEUR TOUT LE MONDE

     Les gilets jaunes ne sont pas simplement circonscrits au monde professionnel des transporteurs: sur les barrages on observe les gens  de  tous âges et tous métiers dont  les retraités pour la hausse de CSG (hypermotivés) les indépendants et tous les gens"ordinaires" qui n'en peuvent plus de leur plein d'essence pour la mobilité entre autres hausses, du passage à 80 km/h pour selon eux faire entrer encore plus de pv dans les caisses de l'Etat.

    Dire que la colère est plus rurale que urbaine n'est pas exact. Certes les mobilités autonomes sont essentielles en campagne. Mais les urbains souffrent aussi des hausses.

    Parler d'un monde supposé d'en bas face à un monde supposé d'en haut est également  un clivage méprisant, inexact qui se lit à tout bout de champ dans les analyses en cours. 

    Parler des invisibles est également inexact: c'est la France du quotidien, bien visible.

    Salariés, indépendants, retraités... la fameuse convergence des luttes réussie par les gilets jaunes et pas par les syndicats ou autres.

    Il faut surtout analyser la situation  en termes de consentement à l'impôt sous toutes ses formes. Et de rupture. 

    Ici le mouvement des Gilets Jaunes est beaucoup plus inquiétant pour le gouvernement qu'une révolte étudiante sur les pavés  car la rupture est effectivement consommée avec la population.

    Le Gilet Jaune, c'est  Madame ou Monsieur Tout le monde, automobiliste et pas que. 

    La colère gronde. Se structure par les réseaux sociaux. 

    Une violence se fait jour, des dérapages racistes et autres sur les barrages.

    Une colère protéiforme qui n'entend pas s'arrêter. On compte plusieurs décès déjà. Deux morts, 500 blessés. Les dépôts de carburant  bloqués.

    Un péage a subi des dégradations majeures à Virsac.

    Plus de 200 radars furent  vandalisés en un seul week-end

    C'est assez inquiétant car hors de contrôle, transversal, concerne  la société sous diverses composantes. L'île de la  Réunion est très impactée.

    Lors des manifestations étudiantes, qui lancent  des milliers de jeunes dans les rues certains responsables ou journalistes ont parfois cette expression en bouche: "quand le tube de dentifrice est vidé, c'est difficile de remettre la pâte dans  le tube". Ils font  référence à la difficulté du retour à l'ordre.

    Or, le mouvement des gilets jaunes ne concerne pas les seuls étudiants mais toutes les typologies. C'est la société dans sa profondeur qui est impactée. Comme actif sur les barrage ou soutiens (rappel 70 % favorables dans les sondages)

    Les policiers  savent qui puisqu'ils partageaient avec eux les premiers barrages de terrains, dans une ambiance bon enfant au départ.

    Les  autorités  justifient la hausse d'une façon maladroite : la distorsion du réel et l'écologie qui a bon dos. L'argent en fait est rapatrié au budget général pour combler les déficits.

    La future hausse programmée  pour 2021 sous couvert de taxation écologique doit porter le plein de carburant à 100 euros

    Cela semble intenable dans le contexte des Gilets Jaunes. Sans compter les hausses prévues de péage urbain, d'essence  et le prélèvement à la source mis en place à fin janvier 2019.

    La crise est majeure, la colère profonde. Traiter cette colère sur le mode répressif et policier ne suffira pas à l'éteindre. 

    La voie de sortie de ce mouvement sans porte parole semble totalement difficile.

     

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

    Suite. Le mouvement s'amplifie. La CGT entre dans la danse et bloque les dépôts de carburant; La situation est insurrectionnelle à la Réunion. La population soutient le mouvement plus encore.(sondage) Le Président n'a pas pris la mesure du problème. Il entend "expliquer "

     

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • Jacquerie pour overdose fiscale

    Imprimer

    Une véritable jacquerie se profile dans l'Hexagone. La carte des blocages par les #GiletsJaunes montre une France totalement touchée. Le 17 novembre et probablement après.

    C'est un ras le bol fiscal. Comme en son temps en 1789 pour le prix du pain. 

    Overdose. Avec en plus à l'horizon les augmentations de janvier 2019 (autoroutes, essence...)  le prélèvement à la source qui va amputer les fiches de paie.

    Une révolte de la base, de tous. Hors partis et syndicats. Parfois violente.

    De façon étonnante  à écouter les divers interviews et réseaux, le vocabulaire employé est celui de la révolution française.

    Ils se réunissent et se disent " le peuple français".

    Directement en opposition à un Macron  très vertical.  Qui, narcissique, se l'est inconsidérément,  joué monarque...

    Un porte parole du gouvernement très méprisant Benjamin Griveaux pour ceux qui fument des clopes et roulent au diesel. Du coup rangé lui, dans la catégorie des petits marquis...

    Un président de la république qui a osé prendre un avion pour 70 km de déplacement. Qui se déplace en permanence, les avions coûteux du PM Edouard Philippe.. Problématique avion.

    La parole libérée de cette base signale la piscine de Brégancon et la vaisselle de l'Elysée comme mal venues en période de serrage de ceinture. En résumé à leurs yeux Macron serre la ceinture des autres mais pas trop la sienne.overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveaux

    Ils chantent la Marseillaise (cf reportage BFM)  lors des réunions préparatoires en levant le poing.

    Des jeunes aux papys et mamies. Actifs et retraités. Gilets jaunes sur le dos, la voiture étant une vache à lait pour l'Etat. Mais l'augmentation de la CSG , du prix du tabac etc. sont aussi  facteur de colère.

    Le mouvement semble hors de contrôle, parti de la base. Avec un agacement face à  toute récupération. Ci joint  en photos, des affiches du mouvement de Dupont-Aignan (Debout la France) qui entend récupérer les gilets jaunes. Le message n'a pas été déchiré (essence+80 km). Le parti qui a collé l'affiche oui !

    Il se dit que l'Elysée est tétanisé. Un Macron autocentré sur lui-même qui a chargé la barque sans voir le point de rupture sociale ...Ni  ce que signifie pour tous cette hausse des carburants fruit d'une écologie punitive.

    Du jamais vu, un grondement de cette ampleur, de la base et qui reprend spontanément les CODES DE 1789! ( les fourches en moins....)

     

                                                          Sylvie Neidinger

    https://www.nouvelobs.com/politique/20181113.OBS5340/les-gilets-jaunes-c-est-l-insurrection-de-monsieur-tout-le-monde.html

    Capturesss.PNG

     

    Vocabulaire des Gilets Jaunes très  1789

     

     17 novembre : c'est bien la Marseillaise qui est chantée par les Gilets Jaunes. Plus de 2000 points de blocage

     

    overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

     

  • 1914-1918 : Un masque à gaz très franco-allemand

    Imprimer

    Chronique du 11 novembre 2018.

    C'est un objet mémoire...Un vieux masque à gaz traînait dans un  tiroir de grenier, dans mon enfance. Les combles fourmillaient alors de  multiples "documents" que je me plaisais à prendre en main,  des bons d'alimentation de la seconde guerre aux reliquats de la première.

    Beaucoup  collectionnaient tous les souvenirs de cette période. Et dans l'Est de la France, terre des batailles, le souvenir physique des conflits n'est pas ce qui manque.

    La famille n'était pas spécialement de cette veine de collection. Ce qui avait appartenu à nos ancêtres nous suffisait amplement. 

    L'objet  appartenait au soldat Pierre-Joseph,   10 ème régiment du Génie, décédé en 1917 à Fleury-Douaumont à 21 ans. De douleur son père Joseph-Jules décède l'année suivante en 1918.

    Cette première guerre mondiale  était particulièrement douloureuse à cette famille  puisque Joseph, le grand-père de Pierre  était né en....Allemagne, à Elsenz au Bade-Würtenberg. A l'époque un allemand quittait son pays pour émigrer...en France. Alors voir surgir un conflit entre les deux pays  troublait.

    Qu'est devenu ce masque ?

    Il fut donné à un ami  de la famille dans les années  1970. Lui aussi de nationalité allemande et collectionneur. Il avait insisté pour l'avoir.

    Ce masque   nous manque aujourd'hui. Pour pouvoir le transmettre aux plus jeunes de la famille qui sont un peu estomaqués du manque de transmission générationnelle.

    Mais dans le fond, ce masque à gaz est bien au coeur d'une amitié... franco-allemande.

     

                                                                  Sylvie Neidinger

  • ItinERRANCE mémorielle

    Imprimer

    Une sémiologue voit dans "itinérance mémorielle" les termes de France et d'espérance. Errance, plutôt?

    Cette terminologie est  imposée par Emmanuel Macron lui-même pour décrire  son très long voyage dans l'Est  autour du 11 novembre !!

    L'analyste oublie totalement le vocable  ERRANCE qu'un sémiologue un peu psy repère immédiatement.

    Le terme est pompeux, d'un intellectualisme d'opérette.

    Errance politique pour commencer. Macron Bonaparte ayant tué dans l'oeuf ses oppositions politiques, syndicale  se retrouve lui-même en direct face au peuple en colère, chauffé à blanc.

    Alors que les citoyens en complète sidération face à l'augmentation du prix des carburants  limitent leurs déplacements (avant leur grande colère collective qui semble se faire jour)  lui se déplace en permanence aux frais de l'Etat .

    Même quand c'est soit disant privé mais avec bains de foule (Honfleur) ET frais obligatoires importants pour assurer la  sécurité.

    Même quand c'est  long: une semaine en Alsace Lorraine, 11 départements, des dizaines de  villes. Alors qu'il est en berne dans les sondages.

    Une saturation médiatique en prévision puisque les médias vont suivre (c'est obligatoire; on suit toujours un président en déplacement) Il risque tout de même lui-même d'user sa propre image à trop en faire...De lasser.

                                         HISTOIRE MEMORIELLE CONTESTEE

    Ce qui pose problème dans cette itinErrance tient de l'usage de la mémoire historique que le président fait autour la deuxième partie de son expression : "mémorielle".

    Macron  avait largement  commencé  avec les symboles  se comparant lui même  à Jésus (ouf!) Jupiter, Jeanne d'Arc lors de sa campagne électorale.

    L'expression Jupiter, chef des dieux est restée laissant présager narcissisme exacerbé et mégalomanie potentielle. 

    Le Président, dès lors rebaptisé Méprisant de la République par certains, continue avec des incursions autour de l'Histoire: Algérie, gaulois réfractaires, années 30...

    Attention. L'histoire mémorielle n'est pas l'histoire scientifique mais un point de vue officiel de l'Etat qui accompagne toute Loi mémorielle.

    Le débat existe depuis les années 90 et la loi dite Gayssot.

    https://journals.openedition.org/eac/433

    Les historiens contestent cette récupération par le monde politique et médiatique autour de la notion de "mémorielle". 

    La fonction de Président de la République est certes porteuse de toute l'histoire du pays. Traditionnellement, le locataire de l'Elysée l'usite dans un cadre institutionnel accepté  de commémorations etc. 

    Que le président actuel  se mette à  personnellement  voire électoralement à instrumentaliser  l'histoire serait   un inquiétant  pas franchi (à suivre) Les français appréciant peu les leçons de ...morale de sa part.

    Il y a danger voire cynisme à se servir de  l'Histoire.

    Cela fait  très ....populisme des années 30. Justement !

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

    *L'errance se confirme: il mélange tout ! cf interview du 6/11 à Europe1 : il évoque pèle-mêle #Benalla, carburants à son parcours! Il répond à côté de la plaque: l'augmentation "c'est pas bibi". Encore une saillie de com' ratée car il ouvre lui  les déclinaisons autour de bibi fricotin...Interview polémique.

    *Les sénateurs répondent que l'affaire #Benalla est sérieuse et a été traitée sérieusement.

     * Mémoire et politique: la conception de E Macron   

    * Un blogueur signale que itinérance vient du vocabulaire de la téléphonie: le roaming

                                     

                                                        

                                                                 RUBRIQUE VOCABULARIA

     

  • Honneur de la Suède et du Canada face à M Ben Salman. Alors bien solitaires...

    Imprimer

    Les dernières infos révélées sur l'affaire Shashoggi (basées sur les enregistrements des services secrets turcs et les confirmations in situ) sont glauques. Il aurait été découpé VIVANT par un médecin légiste, un certain Salah al-Tubaigy, qui travaillait en écoutant de la musique, après l'avoir torturé, en plus. Puis, il fut découpé. Info non confirmée par double source : la tête selon un média aurait été adressée au commanditaire présumé de l'assassinat, Mohamed Ben Salman.

     La journaliste Ockrent publie justement une biographie de MBS.Toutes les pistes du meurtre mènent au prince saoudien.

    Le retentissement est mondial.Et les opinions publique touchées. Car le crime dans une représentation diplomatique donne du relief aux disparitions inexpliquées de saoudiens ou non saoudiens opposants, menées jusque dans d'autres pays et  les disparitions internes au pays.

    Il donne du relief aux errances sur la guerre au Yémen. Et toutes les atteintes au Droit (exécutions extra-judiciaires etc.)

    Un opposant installé au Canada témoigne de ses contacts pour  projets avec Jamal Khashoggi. Il décrit  ce qu'il subit 

    L'Arabie Saoudite espionne activement ses opposants basés à l'étranger par des technologies sophistiquées (vendues par qui....??.) Elle  agit par mesures de rétorsion sur la famille  du/de la "surveillée"   localement. 

     

                   SUEDE ET CANADA EN SOLITUDE DIPLOMATIQUE

     

    Le "crime du consulat" fait porter attention aux dérives présentes et anciennes du Royaume sur les droits de l'homme et de la femme.

    Deux pays  ne se sont pas laissés faire: La Suède et le Canada..

    La Suède a refusé en 2015 la prolongation de l'accord bilatéral de  vente d'armes. Une femme Margot Wallström, la ministre des affaires étrangères n'a pas mâché ses mots. Sur plusieurs  sujets dont la guerre au Yémen,  le cas de Raouf Badawi. 

    La Suède  dut subir les foudres de l'Arabie Saoudite... en grande solitude. Peu  de solidarité internationale  constatées alors ! 

    Pas même de ceux qui se gargarisent du respect essentiel des droits de l'homme.  

     Au mois d'août 2018, le Canada et l'Arabie  Saoudite s'écharpent autour de l'appel à la libération de Samar Badawi par  tweet de la ministre des Affaires Internationales, Chrysta  Freedand. Laquelle se dit fière de ne pas avoir capitulé.

    La réaction saoudienne est immédiatement violente  dès lors que le pays est  questionné  sur les droits de l'homme et de la femme: sanctions économiques, 4000 étudiants saoudiens immédiatement  rappelés et les liaisons aériennes annulées. Le gouvernement Trudeau a courageusement maintenu sa position !

    Ni le Canada, ni la Suède ne sont alors ouvertement soutenus par leurs homologues politiques internationaux!!!Ni les USA de Trump, partenaire principal des saoudiens, ni l'Europe.

     

     DEUX SENATEURS CONSERVATEURS EN RUPTURE DE BMS : GRAHAM ET RUBIO

     

     Deux voix  importantes car au coeur de l'appareil politique conservateur américain, deux proches de Donald Trump se font entendre. Celles des sénateurs  conservateurs Lindsay Graham et Marco Rubio.

    Lindsay Graham accuse MBS d'être un engin de démolition. Il  appelle clairement au départ de MBS.:

    "J'ai défendu à chaque fois l'Arabie saoudite au Sénat parce que c'est un bon allié.  », a-t-il souligné. « La personnalité de MBS est toxique selon moi. Il ne pourra jamais être un dirigeant mondial sur la scène mondiale »

    Mohamed Ben Salman avait "vendu"  au monde une modernisation de son pays,  et compte vendre encore plus ce futur technologique et touristique  par son Davos du désert.

    Mais la dérive de sa gouvernance sanguinaire est désormais visible. Elle pose désormais problème aux dirigeants internationaux qui soutiennent le régime saoudien (notamment  les vendeurs d' armes)

    Ils doivent se poser les questions de leurs accords bilatéraux face à l'opinion publique.

     Marco Rubio,  autre sénateur républicain de premier plan, a balayé les réserves émises par Donald Trump sur des sanctions qui risqueraient d'affecter des milliards de dollars de contrats passés avec Ryad, notamment des ventes d'armes sources d'emplois aux États-Unis.

    « Je m'en fiche de savoir combien d'argent cela représente. Aucune somme au monde ne pourrait racheter notre crédibilité sur les droits de l'homme et la façon dont les nations doivent se comporter », a déclaré l'ancien rival de Donald Trump à la présidentielle américaine, sur CNN.  

    « C'est une crainte que nous avions depuis longtemps, que le jeune prince héritier soit ce jeune homme agressif qui surestime la latitude qu'il a pour agir », a poursuivi Marco Rubio. 

    Tout est dit. Le Congrès semble vouloir forcer à main à Donald Trump (et son gendre Jared Kushner...) sur le dossier de la relation bilatérale avec l'Arabie Saoudite.

    Une bonne chose  face à l'inconcevable pratique saoudienne du pouvoir, si cela est vraiment le cas.

    Car Mohamed Ben Salman fut adoubé par son père Roi et directement par ...Donald Trump !

    Une question essentielle reste  à traiter: qui, quel Etat  vendait à Mohamed Ben Salman ses technologies de surveillance sophistiquée....?

    Pour la scie à découper. On a compris. Elle s'achète au bazar du coin...

                                        Sylvie Neidinger

     

    Nota on apprend ce 18/10 qu'un des 15 membres du commando de tueur est décédé en Arabie Saoudite d'un accident suspect.

    Nota  Remarque, ceux qui sont très motivés à évoquer les pratiques de l'Arabie Saoudites sont des "celles". Juste dans cet article : Mme Freeland, Wallström, (+Ockrent, ...la blogueuse #blogneidinger). Et autres dans les ONG, ailleurs Probablement une question de droits de l'homme et de la femme !

    Honneur aux deux ministres...Ici, Chrystia Freeland du Canada ( la presse

    cr

    canada,trudeau,chrystia freeland,suede,droits de l'homme et d elaz femme,arabbie saoudite,bms,diplomatie,femmes,samar badawi,graham,trump,margot wallstrôm,crime du consulat,yémen,honneur,opinion publique

  • Définition de "Consulat": pour protéger le ressortissant (pas pour le découper vivant)

    Imprimer

    L'affaire Shashoggi a un retentissement mondial.

    Au départ, les médias turcs et  arabes évoquaient plus ce dossier car le journaliste y est hyper connu. Il intervenait régulièrement pour représenter l'opinion de son pays, développant   une opinion critique après la gouvernance autoritaire Salmane/Ben Salman.

    Puis, une dizaine de jours après,  devant l'énormité  inédite de l'assassinat, un questionnement médiatique international croissant se fait jour.

    Résonance assez rare quand il s'agit de la mort d'un seul homme, au regard des conflits iniques  qui tuent  des milliers sans que le monde ne s'en émeuve: le cas du Yémen.

    La tuerie du  2 octobre au Consulat d'Istanbul rappelle au monde TOUTES les disparitions et jugements extra judiciaires commis par l'Arabie Saoudite et particulièrement sous M Ben Salman. Des atteintes gravissimes aux droits de l'homme et de la femme.

    L'assassinat du journaliste-opposant ( qui se sentait tellement en danger qu'il avait quitté son pays pour les USA)  a lieu dans un CONSULAT, lieu dédié à la protection d'un ressortissant en pays étranger !! (voir infra définition wiki)

    Lieu diplomatique au statut fixé par la convention de Vienne (1963) On y porte assistance aux ressortissants.

    Ici Jamal Khashoggi meurt peu de temps après son entrée. Il subit une piqûre (enquête) et sera découpé . Une équipe de 15 individus proche de MBS étant arrivée d'Arabie Saoudite avec une scie, dans le cadre du guet-apens.

     

    MBS PRINCE HéRITIER INCONTROLé : SES ALLIES SOUS PRESSION

     

    Des sources non  vérifiées signalent que la tête du journaliste aurait  été remise à MBS

    Plusieurs membres de la famille royale quittent actuellement le pays effrayés.

    Le prince despote avait déjà fait parler de lui en retenant en otage plusieurs hauts dignitaires contre rançon. En retenant en otage le premier ministre en exercice  du Liban en exercice Hariri, premier scandale diplomatique de MBS.

    Sa guerre au Yémen, les disparitions, ..Cauupture.PNG

     Soutenir ce despote devient difficile. La directrice du FMI vient de renoncer au prochain Davos du désert après avoir tergiversé. Trump n'est pas clair actuellement. Le quotidien britannique The  Daily Mail met en cause le gendre Jared Kushner d'avoir donné des listes CIA d'opposants à éliminer !!! ( à suivre...)

    Les Etats-Unis sont les premiers soutiens de ce régime ( avec le Royaume-Uni et la France) 

    A noter la réaction forte  du sénateur conservateur républicain  Lindsey Graham contre toute tergiversation sur la nature de la tuerie et du commanditaire.

    L'Onu demande la levée de l'immunité diplomatique des responsables impliqués dans l'assassinat.

                                                                Sylvie Neidinger

     

    (wiki) Un consulat est le service d'un État chargé des relations avec les ressortissants de l'État accréditant (l'État qui dirige le service) au sein de l'État accréditaire (l'État où est situé le service) et son rôle est avant tout la protection de sa communauté. Il est dirigé par un consul, qui ne doit pas être confondu avec un ambassadeur, ce dernier étant le représentant de son État dans l'État d'accueil.

    Le statut international des consulats et des consuls est fixé par la convention de Vienne sur les relations consulaires de 1963. L'établissement de relations consulaires entre deux États se fait par consentement mutuel mais n'est pas obligatoirement lié aux relations diplomatiques. L'ouverture d'un poste consulaire, qu'il soit principal (consulat ou section consulaire d'une ambassade) ou secondaire (vice-consulat ou agence consulaire) est toujours liée au consentement de l'État accréditaire (ou d'accueil).

    Le consul est nommé par le chef de l'État d'envoi et ne peut exercer sa mission qu'après avoir reçu l'exequatur du pays d'accueil, procédure comparable à la remise des lettres de créance d'un ambassadeur.

    À l'inverse d'une ambassade, qui est presque systématiquement implantée dans la capitale de l'État accueillant, il peut y avoir plusieurs consulats (ou agences consulaires) installés dans les plus grandes villes du pays. Les compétences consulaires peuvent être exercées dans les capitales au sein d'une section consulaire par l'autorité diplomatique (ambassade). En conséquence, les consulats sont souvent situés hors de la capitale, plutôt dans les principales villes de province.

    Le consulat est chargé de recenser et de porter assistance à tous les ressortissants du pays que l’ambassade représente, dans le respect de la légalité et de l'ordre public local. Il remplit également les fonctions de mairie et de notaire pour les expatriés. Il tient l'état-civil, délivre des pièces d'identité et des passeports à ces ressortissants et des visas aux nationaux ou résidents du pays d'accueil, dresse des actes notariés et organise les élections. Il peut aussi porter assistance à ses ressortissants en cas de difficultés avec les autorités locales, y compris dans le cadre de procédures judiciaires, notamment pour vérifier que le déroulement des procédures est bien respecté. Il peut être amené à organiser l'évacuation de ses concitoyens. Il a le droit d'intervenir auprès des navires et aéronefs immatriculés dans le pays accréditant, dans le cadre de contrôle ou d'assistance. Il est, plus généralement, le lien entre le pays d'origine et le pays d'accueil.

    Depuis la création de la charge, le consul est habilité à recueillir des informations commerciales et à favoriser le développement de relations commerciales, économiques, culturelles et scientifiques entre les deux États.

  • France: jusqu'à.... 60% de hausse de taxe! Beaucoup dans le "grand-genevois"

    Imprimer

    Alors que Emmanuel Macron  avait annoncé la fin de la taxe d'habitation, certains voient arriver leur feuille d'impôt avec une augmentation de 60% sur certaines parts. Un choc pour beaucoup. Un tel décalage entre le réel et l'annoncé....

    60% : il s'agit de la part communale sur "résidence secondaire".

    Attention à ne pas se méprendre Il ne s'agit pas obligatoirement d'une taxe qui toucherait les propriétaires titulaires d'une seconde résidence ( encore que prendre les propriétaires pour vaches à lait est scandaleux)

    Dans la zone frontalière genevoise, le terme générique et fiscal de  "résidence secondaire" signifie le plus souvent un "lieu de vie proche du travail et locatif pour sa semaine de boulot".

    Lequel frontalier réside aussi... ailleurs. Un frontalier qui apporte sa manne à la commune !

    Plusieurs communes du-dit "Grand Genève "sont concernées : Saint-Julien -en-genevois, Gaillard, Saint-Cergues, Collonges-sous-Salève, Vétraz-Monthoux, Saint-Genis-Pouilly , Ferney-Voltaire.

    7 sur 19 pour le total français de communes ayant augmenté la taxe de 60 % Pourcentage grand-genevois énorme de commune ayant osé le 60 % !

    Mais aussi Paris, Mouans Sartoux, Saint-Nazaire, Guéthary, Bidart, Ustaritz, Marquette-lez-Lille, Saint-Prix, Fontenay-sous-bois, Bagnolet, Champigny-sur -marne, Montreuil sous bois.

    Une sur-taxe totalement avalisée par le gouvernement : lire ce rapport

    https://immobilier.lefigaro.fr/article/la-fin-de-la-taxe-d-habitation-devrait-couter-cher-aux-residences-secondaires_71d595fe-51d9-11e8-9833-ab16c06995ff/

    Les citoyens électeurs apprécieront. A l'échelon local et national.

     

                                                                                                 S N

    taxe.PNG

     

  • La montre connectée de Khashoggi a tout révélé du crime au consulat saoudien. Quid des réactions ?

    Imprimer

    La presse turque et arabe évoque ceci avec force  depuis le 3ème jour de l'assassinat  du journaliste (ayant eu lieu  le 2 octobre dernier).

     

    Les preuves sortent dans les médias occidentaux le... 12 octobre.

    Le journaliste se sentant en danger  se méfiait à juste titre.

    Il portait alors une montre connectée, qui géolocalisait sa fiancée attendant dehors, avec le téléphone de Jamal Khashoggi 

    La torture puis l'assassinat  par l'équipe de 15 tueurs venus spécialement de l'Arabie saoudite  ont été ENREGISTRES( pas tant par la montre semble-t-il que par des caméras espions turques)

    Les quinze tueurs venaient par deux avions privés séparés. La police turque les a identifiés. Ils  sont proches de la famille royale saoudienne.

    Ils portaient  une scie. Un des tueurs est médecin légiste. Les restes du journaliste ont été distribués dans des contenants. Un véhicule immatriculé du consulat a été vu dans une forêt.khashoggi,meurtre,trump,trudeau,canada,macron,montre connectée,turquie,istanbul,espagne,droits de l'homme et de la femme,chrystia freeland,#ue

    Un ridicule sinistre entoure l'action de ces barbouzes. 

    En effet, il se dit que  la montre connectée de Khashoggi  a été récupérée sur place lors du crime par un membre du consulat, le Consul semble-t-il. Lorsque celui-ci a fait visiter le local les jours suivants aux officiels turcs et autres   pour prouver au monde que le journaliste n'y était pas, la montre connectée était encore dans la poche du responsable saoudien !!!! Elle géolocalise.

     Le scénario du crime n'est pas encore bien établi. Le journaliste entre dans le consulat. N'en ressort pas.

    Un van noir quitte le consulat pour la résidence personnelle du consul. C'est en ce lieu qu'il aurait été mis à mort et découpé? Ou au Consulat ?

    L'enregistrement  peut provenir de la montre ou ...des services secrets. Ce n'est pas encore bien établi. La montre en tous cas géolocalise !

    En fait, le consulat et la résidence du consul étaient surveillés et enregistré en direct par les autorités turques . Une donnée de services secrets qui est moins facile à dire." Des doutes que partagent Robert Baer, consultant sur CNN pour les questions de renseignement. Selon lui, il est possible que les services turcs aient effectivement en leur possession des enregistrements de l'exécution. Mais uniquement en raison de la mise sur écoute du consulat. Ce qui, d'un point de vue diplomatique, est impossible à admettre."(Huffington Post 13 octobre)

    Le résultat est au final le même : l'exécution a bien été enregistrée.

    Observation: l'amour a eu raison de Khashoggi  (il voulait de son pays juste un document administratif pour se marier) mais l'amour a par ailleurs  tout révélé. Sa fiancée Hatice Cengiz l'attendait dehors. Elle ne l'a jamais vu ressortir. Elle avait son téléphone. Et un numéro officiel turc à contacter.

                     ARABIE SAOUDITE, MBS...LES OCCIDENTAUX FONT QUOI ???

     

    On remarque que les officiels politique occidentaux ont pris du temps avant de réagir. Macron ne réagit que....le 12 octobre juste quand  la presse occidentale évoque les preuves tangibles de la montre connectée. Avant c'était plutôt ...mou comme réaction. Idem pour  Trump. Son fils Jared et lui sont très liés à MBS.

    Il commence aujourd'hui à tonner.

                        DROITS DE L'HOMME ET DE LA FEMME BAFOUES

                               

    Les citoyens eux  ont intérêt à suivre le dossier saoudien de près, concernant les droits de l'homme et de la femme.

    Car enfin, combien de temps va continuer la danse du ventre devant l'Arabie Saoudite pour lui vendre de l'armement par les dirigeants occidentaux?

    Alors que le pays est "hors des clous?

    Rappel :

    1) Des saoudiens sont à l'origine de l'attaque du 11 septembre

    2) Al Qaida est une émanation du saoudien Ben Laden.

    3) Daesh est l'émanation suivante .L'organisation fut alors  financée en partie par le pays wahhabite  dont l'idéologie est très proche. Soit par l'Etat soit des versements privés saoudiens.

    4) Le pays  est en partie à l'origine du conflit en Libye, Syrie avec ses alliés.Et très directement à l'origine de la guerre  au Yémen.

    5) Financement des groupes rebelles  en Syrie type Ahrar el Sham (Al Nosra); Jeish el Islam

    6) Droits de l'homme et de la femme bafoués. Disparition de membres opposants à l'intérieur de la famille royale, d'opposants type journalistes, d'opposants même minimes.

                 L'HONNEUR DU CANADA DE TRUDEAU ET FREELAND ET DE LA SUEDE

     A ce stade ds informations sur les crimes et enlèvements,  les responsables politiques occidentaux tellement .... "amis" de cet Etat  ont probablement des comptes démocratiques à rendre à leur propre population.

     Honneur à la Suède, au Canada.

    La Suède a renoncé à la coopération militaire avec l'Arabie Saoudite et subi les foudres. Car l'Arabie Saoudite pratique l'intimidation à l'extérieur, la répression et les disparitions à l'intérieur.

    Le Canada de Justin Trudeau,  de Chrystia Freeland   eut maille à partir avec MBS cet été au nom des droits de l'homme et de la femme.

    Ce pays  fut  solitaire face au chantage exercé par l'Arabie Saoudite... Peu d'aide des alliés. Peu de gouvernants occidentaux ne l'ayant alors  soutenu. Honneur au Canada. Les européens, l'#UE ont fait profil bas et lâché le Canada au mois d'août 2018..

    L'Espagne elle a préféré se taire face au chantage saoudien d'Etat  pour pouvoir ...vendre ses 400 bombes tueuse de population yémenite.*

    On ne parle pas des autres Etats occidentaux silencieux, du FMI de Lagarde ....

    JUSQU'A QUAND CETTE MANSUETUDE ??

     

                                                      Sylvie Neidinger

     

    RFI 13/09 "L'Espagne est loin d'être le seul pays à choisir de préserver ses intérêts économiques. Riyad est l'un des principaux clients de la France sur le marché de l'armement. Les ONG dénoncent une violation du traité sur le commerce des armes qui prévoit qu'un pays interdise ces ventes s'il sait que les armes peuvent servir contre des civils"

     
  • Le Méprisant de la République, le tiroir caisse de la boutique, son bavardage externe...

    Imprimer

    Le Président Macron continue inlassablement à dégainer ses ires contre des catégories de la population. Un mode de fonctionnement.

    Mon titre du coup ne varie pas en évoquant à nouveau le Méprisant.

    En même temps c'est comme pour les pointer à la vindicte des autres : les derniers de cordée, ceux qui ne sont rien mais qui  traversent les gares, ceux qui ne traversent pas la route pour faire les bars, les gaulois irréductibles, les retraités, les  chômeurs....cadres, les étudiants qui se shootent à l'APL...

    Il casse un consensus (Hollande avant lui) celui pour tout Président de la République digne de ce nom d'éviter de dégoiser à l'étranger sur son propre pays. D'éviter d'y aborder les sujets intérieurs.

    Le Coq sur ses ergots  y va lui, au bakooza, pour s'exprimer autour  de sujets nationaux.

    A l'étranger, le Méprisant de la République en rajoute. Au Danemark,  il  opposait aux protestants presbytériens locaux  ses gaulois réfractaires.

    Soit un populisme crasse digne des années 30 : choc de périodes historiques et problématiques n'ayant rien à voir l'une avec l'autre

    Attention l'individu se croit malin lorsqu'il exprime ses inepties stigmatisantes.

    Il continue : avant hier après l'assemblée générale de l'ONU...Interviewé par  la chaine Bloomberg il affirme refuser " de donner de l'argent aux gens pour qu'il monte dans les sondages"

    La phrase  un peu enfantine, à la Trump (donner de l'argent aux gens) est choquante. Pour lui gouverner se résume à  donner (ou pas ) du fric: quelle vulgarité!

    Il confond la présidentialité avec la gestion du tiroir-caisse de la boutique. Gérer la tirelire.

    Les français ne seraient en attente que de monnaie? Quel mépris.

    Question: E Macron compte-il ses billets à la machine automatique ou à la salive avec le pouce ??

    Il vient de transformer l'Elysée en marque commerciale pour mieux vendre son effigie...

    Aujourd'hui vendredi 28 septembre  une catégorie professionnelle  passe à la casserole. Il  est question de dégressivité du chômage des cadres.

    Un syndicaliste résume à juste titre : la France est gouvernée par le ...café du commerce.              

    Il est fort méprisable du coup, ce méprisant.

                                                      Sylvie Neidinger

     

  • l'Elysée en marque commerciale : future polémique Macron?

    Imprimer

    Scandale.

    Emmanuel Macron a fait déposer en mai 2018n la marque Elysée comme marque commerciale. Comme une marque de savon.

    https://www.grazia.fr/news-et-societe/societe/l-elysee-peut-il-etre-une-marque-892078h

    Pour faire vendre des produits dérivés. Il se lit dans la presse qu'une boutique va être installée carrément au palais à la rentrée, ou vente en ligne. Pas encore précis.

    Avec comme justification de façade de récolter des fonds pour réparer le bâtiment. (ô France qui se mêle des conflits du monde mais n'a pas les moyens de réparer son lieu de pouvoir)

    Une (mauvaise) idée  qui ne passera pas dans l'opinion.Un éditorialiste se moque déjà du pyjama de Macron 1er...

    D'une part c'est une singerie de la royauté britannique.

    Et cela démontre par ailleurs  une volonté de culte de la personnalité par l'image.

    On imagine les tasses kitch  à l'effigie de Manu et Brigitte. Gadgets ridiculissimes.

    Un abaissement de la fonction.Un journaliste parle de dérive.

    Attention, une fois  le nom  «Élysée - présidence de la République» déposé  quid du fait d'évoquer la présidence sans risque de poursuite ?Quel respect de la liberté d'expression;

    Cette idée macronienne prise sans débat est carrément mauvaise.

    La future polémique? Puisque visiblement Emmanuel Macron ne peut gouverner sans provoquer. Et plus grave sans comprendre pourquoi  ses actes et paroles génèrent la polémique.

     

                                            Sylvie Neidinger

     

     La boutique en ligne est lancée !Il y a même un tee-shirt avec le slogan Perlinpinpin.

     

    http://www.leparisien.fr/politique/poudre-de-perlimpinpin-croquignolesque-et-maintenant-des-goodies-sigles-elysee-13-09-2018-7887411.php

     

    Un site parodique, Enlysée   suit dans la foulée !

    https://www.20minutes.fr/high-tech/2341539-20180923-enlysee-boutique-ligne-parodie-produits-derives-lances-elysee

  • Macron piégé par sa gouvernance autocratique (souligne la presse mondiale)

    Imprimer

    Il n'y a pas d'affaire Benalla. Mais une affaire Macron-Benalla.

    Du nom de cet homme lige à qui tout était permis: avoir les attributs d'un policier, être officier de réserve de la  gendarmerie, presque devenir  sous-préfet, posséder un badge open (H)  pour entrer à l'Assemblée Nationale, réformer la sécurité de la Présidence, être devant, dans le bus des bleus alors qu'il était soit disant mis à pied..

    Par le fait du PRINCE. Garde du corps du Roi, protégé . Comportement illégal non dénoncé par l'Elysée une fois informé, le 2 mai suite à ses exactions sur des manifestants.

    Un homme de Cour. Même pas dans l'organigramme du palais.

    La presse internationale ricane un peu. Le poisson est énorme.  D'une part, Macron donneur de leçon face aux régimes autoritaires fait actuellement discuter au Parlement une réforme de la Constitution qui ....limitera fortement le pouvoir du Parlement !!  L'examen de loi  est rendu impossible par l'affaire Benalla, stoppé ce jour.

    Mais d'autre surgit cette affaire de supposée "police" parallèle voire personnelle.

    Et pour cause.  En résumé, Alexandre Benalla était hors la loi mais  sous protection de l'Elysée.

     Tout lui était permis!

    Macron en tant que Président ne peut lui-même traîner dans les couloirs du Parlement (en raison de la séparation des pouvoirs) mais son bras droit sbire-barbouze Benalla...oui. Qu'allai faire ce nervi au Parlement ?

      L'homme s'autorise à se défouler sur des manifestants en usurpant les attributs de la fonction régalienne qu'est le policier!

                            MACRON CONCENTRE ET CONFOND LES POUVOIRS COMPARé A MACHIAVEL

    Macron concentre dangereusement  les pouvoirs, organise une confusion des fonctions, n'agit pas en Président démocratique !

    Trop tôt pour dire que la démocratie française est en danger.

    Mais constat:  toute l'opposition politique et de nombreux citoyens n'acceptent pas cette tendance autoritaire bonapartiste assumée avec morgue et mépris ....qui commence à déraper.

    Le député LR Guillaume Larrivé le compare à Machiavel.

    L'orgueil de Macron  qui se prend sans rire  - c'est incroyable !- juste  pour Jésus, Jeanne d'Arc, Jupiter, Louis XIV et Napoléon, maître des horloges aussi..N'en jetez plus

    Qui MODIFIE la sécurité de l'Elysée en la privatisant,  qui se moque de la loi quand elle le concerne est désormais largement   critiqué.

    C'est une DERIVE MONARCHIQUE.

    L'affaire d'Etat ne fait que commencer..

    Car la France  est une vieille démocratie d'expérience.

    Qui a tendance à faire facilement la révolution et passer ses rois sous la guillotine.

    Même symbolique.

     

                                                   Sylvie Neidinger

     

    -Macron impose verticalement les 80 km/h sur les routes mais a pris un Falcon pour un trajet terrestre de 110 km le 15 juin dernier!

    -Sa communication a été catastrophique.

    -Sa gouvernance n'est que polémiques à répétition.

    -Il continue à décrocher dans l'opinion.(sondage)

                                                                                     

     

  • Benalla, le faux policier préféré de Macron hors-la-loi

    Imprimer

    L'affaire Benalla qui sort grâce à la presse ( journal Le Monde ) est gravissime, explosive.

    Ici les pratiques insensées d'un proche du premier cercle de la macronie.

    Elle expose à la lumière crue ce que Emmanuel Macron fait de la présidence française. 

    Une gouvernance autoritaire, à son bon vouloir avec son entourage aux fonctions indéterminées parfois.

    On avait déjà évoqué le phénomène de cour avec l'article sur la Cour du Roi de la République française.

    Macron  installe autour de lui des individus aux fonctions troubles, en autarcie. (Tous les collaborateurs n'apparaissent pas dans les organigrammes ...) Benalla est un "chargé de mission policier ". Nervi issu à l'origine du service d'ordre du PS (Martine Aubry, Montebourg)

    Quel est le lien exact entre ce nervi de 26 ans non policier mais homme violent  qui "joue au policier" à ses heures perdues et le Président ??

    Question majeure car tout a été pardonné à cet homme. 

    Pire le sommet de l'Etat a voulu étouffer cette affaire !

    L'individu à la carrière fulgurante  va  casser du manifestant le 1er mai. Problème : la scène est filmée.  Il se livre à des violences et l'Elysée le protège.

     Ce personnage a commis plusieurs délits: usurpation de fonction, de titres en plus des  violences volontaires.

    Protégé par l'Elysée, grassement payé, logé depuis le 9 JUILLET par la République Quai Branly dans l'ancien appartement Pingeot !!

    APRES le 9 juillet,ce qui signifie que l'Elysée n'a pas sanctionné contrairement aux fausses affirmations du service de com' de Emmanuel Macron.

    L'individu semble avoir tous les droits. Qui lui a   donné les attributs de fonctionnaire d'Etat, de  policier  ( girophare, casque etc..) ? Qui a donné à Alexandre Benalla un véhicule de police super équipé ?

    A 26 ans il a même été porté au grade de  lieutenant  colonel réserviste de gendarmerie.

    Dès lors, une tempête politique et judiciaire démarre, un scandale d'Etat qui discrédite totalement le coeur de la  gouvernance Macron.

    La démission de Gérard Coulomb est demandée car le 2 mai il n' a pas alerté la Justice. Il sera auditionné par le'Assemblée lundi et le Sénat mardi. Le ministre de l'intérieur n'a pas fait jouer l'article 40 qui demande à tout fonctionnaire de dénoncer des faits.

     

                                   BENALLA "BARBOUZE"PROCHE DE MACRON

     

    Macron et sa garde rapprochée tellement enfermés dans leur morgue et leur  sentiment de toute puissance ont cru que cela allait passer. Il est supposé au départ avoir été "mis à pied" deux semaines...Gag : sans retrait de salaire  !

     

    Pour se défendre l'Elysée croyant s'en tirer ainsi va jusqu'à mentir :

    1-en affirmant que l'individu avait été sanctionné. Faux. Mensonge du service com de l'Elysée !

    2-mis au placard . Faux car lundi dernier  Benalla, à Roissy a voulu prendre le contrôle de la sécurité des bleus contre la ..gendarmerie !

    Gestion de crise catastrophique de l'Elysée.

    Macron tord les cou aux pratiques légales. Benalla occupait sous statut privé des responsabilités dans le fonctionnement de la sécurité du président  en dehors du service spécialisé GSPR !

    Le pouvoir aujourd'hui se débine. La commission des Lois (macroniste) n'a toujours pas pris la mesure des faits.

    Macron drapé dans son  orgueil pathologique n'assume rien. Et fait actuellement  porter le chapeaux sur les policiers qui  ont fourni à Alexandre Benalla des vidéos hors cadre légal.

    Raz de marrée de colère chez les policiers, leurs syndicat qui voient un type usurper leur métier juste parce que "proche "de Macron.

    L'homme agissait avec des brassards de police, leur matériel.

     

    "BENALLA" est un dossier poupées russes. Dès qu'on soulève le tapis Benalla plusieurs affaires surgissent qui entachent la présidence.

    Quelle est  exactement  la nature du lien de cet Alexandre Benalla qui skie avec Macron  et clairement occupe un rôle au delà de son rôle dit de "sécurité".

    Jean -Paul Mégret du Syndicat de police donne une excellente interview qui résume tout. L'exécutif dans ce dossier est responsable. Selon lui , les barbouzes n'ont pas à gérer la sécurité du président ! Alors que Macron voulait s'orienter vers une privatisation des services de sécurité du sommet de l'Etat !

    Macron qui a fait voter une loi de moralisation est silencieux sur la dérive de son entourage barbouze que lui  même organise autour de SA personne.

    C'est, mine de rien une affaire d'Etat majeure.

    Ne pas réagir à ceci serait un signe de pourrissement de la démocratie française, laquelle est bousculée chaque jour par la présidence autoritaire et solitaire de Macron Bonaparte, Roi de la République française.

                                                                                            Sylvie Neidinger

                                                                                  

  • La Cour du roi de la République française à l'Elysée.

    Imprimer

    Observation. Le Président Macron modifie les usages en ouvrant le Palais de l'Elysée à son bon divertissement.*

    Cela  se nomme -entre autres-  les Jeudi de l'Elysée

    Musique, pièces de théâtre,  public invité (suivant les caprices du jour de la puissance invitante)

    Et autres raouts. Telle la Fête de la Musique 2018 dans la cour d'honneur du Palais. Une soirée Electro qui a fait jaser son monde.

    Ou récemment, lundi 16 juillet,  la réception presque privée  de l'Equipe des Bleus en cette cour palatiale. Privant surtout des milliers de fans ayant attendu des heures au soleil  sur les Champs et devant le Crillon.

    Champs descendus en moins d'un quart d'heure par le bus: il leur fallait se dépêcher, les petits Bleus. Pour vite aller faire cour chez le roi de la république française.

    Les footballeurs n'y sont pour rien. C'est leur hiérarchie qui a concocté cette sauce.

    Facile à décrypter: "tous autour de LUI"  pour que Emmanuel Macron  s'attribue symboliquement les mérites de la victoire mondiale.  (Ce après avoir été en transe en Russie dans les tribunes, histoire de faire croire que plus le roi Macron  sautillait sur la touche et plus les ballons entraient chez les adversaires....)

    Le Roi de la république française par son bon vouloir n'invite évidemment pas que des premiers de cordée. Il invite aussi des gens qui ne sont rien.

    Soit  tout manant sur qui l'onction va tomber. Des derniers de cordées totalement ébahis de se retrouver là. Magique.

     

                                                     VOCABULARIA LE MOT"COUR"

     

    C'est extraordinaire. En observant  cette nouvelle lubie présidentielle, on retrouve l'étymologie exacte de la Cour du Roi.

    Curial.

    La Cour dans sa définition est à la fois un espace fermé entouré de bâtiments, la résidence d'un roi et la dénomination de ceux pratiquent cet espace (nommé alors les courtisans.)

     La basse-cour définit elle l'espace dédié à la volaille.

    Autour du coq.

                                                                                                            Sylvie Neidinger 

     

    *Réunir à grands frais pour pas grand chose son monde politique en Congrès dédié à sa gloire (celle de l'écouter sans répondre)  à Versailles ne semble plus suffire .

     

    SUITE L'affaire BENALLA   vient de sortir et entre totalement dans le cadre de ce ph"nomène de cour et de privilège: le policier préféré de Macron a "tous les droits" ou plutôt agit en dehors du droit. Article suivant.

     

  • Nantes: énormes dégâts dignes d'un état de guerre, carrément

    Imprimer

    Il faut nommer les choses.

    La ville de Nantes vient de vivre des nuits d'émeutes dont les conséquences sont immenses.

    Mais un peu hors de l'attention générale probablement en raison  de la torpeur footbalistique.

    Suite à l'assassinat d'un jeune habitant  par un policier  en intervention  dans un quartier difficile lors d'un contrôle d'identité qui tourne mal, une colère subite s'est emparée des"quartiers" en raison de cette mort  et surtout de la version erronée des faits donnée par le responsable.

    Lequel policier a changé sa version et finalement reconnu avoir tué l'individu A Fofana -connu des services-selon lui "accidentellement" après avoir initialement évoqué la légitime défense.

    Sa version initiale contredisant les témoignages visuels et vidéos.

    Il est aujourd'hui déféré.

    Une folie s'est  alors emparée de certains adeptes de la destruction du bien commun (écoles, bibliothèques) et du bien privé.

    L'extrême-gauche  en rajoute et évoque ici un racisme d'Etat.

    Alors que la présence de policiers est légitime dans ces zones difficiles.

    L'opposition fustige le traitement du dossier par le premier ministre.

     Les dégâts sont  immenses: plus de 200 véhicules, deux cabinets médicaux, plusieurs bibliothèques, centres commerciaux, un lycée, des écoles , bâtiments administratifs, maisons de quartiers, Poste, Maison de l'Emploi, boulangerie, station d'essence, commissariat, bailleur social.

    Bravaches, plusieurs politiciens affirment rapido " on va reconstruire."

    Avant même de  chercher à tirer les responsabilités au clair. (Les provocateurs avaient  même incendié la voiture du maire de la ville...)

    Ici, des centaines de millions d'euros sont en jeux.

    Reconstruire certes. Mais avec quel argent ? Celui   ....des impôts pour  rebâtir ce que les délinquants "crâment" si aisément en trois nuits ?

    Premières victimes, les habitants de ces quartiers, leurs voitures pour lesquelles ils ne sont pas forcément assurés contre l'incendie volontaire. Leurs écoles. Leurs commerces. La suite c'est quoi?

    L'atmosphère générale, parisienne et nationale semble tellement  légère au regard de l'importance INEDITE des dégâts subis par Nantes lors de ces scènes de guerre civile.

    Juste entre deux matchs. Période estivale.

                                         Sylvie Neidinger

     

    https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/emeutes-nantes-reveil-charbon-aux-dervalllieres-5862778

    https://www.20minutes.fr/nantes/2304343-20180709-nantes-appel-dons-reconstituer-bibliotheques-incendiees

    https://www.20minutes.fr/societe/2302415-20180705-video-violences-urbaines-nantes-bibliotheque-symbole-reduite-cendres-quartier-malakoff

    https://www.20minutes.fr/nantes/2304399-20180709-nantes-soutien-ligne-telephonique-victimes-incendie