Politis Macron Méprisant de la République - Page 4

  • Macron, chef des dieux fait la paix avec l'Eglise

    Imprimer

    Macron adore parler de lui et faire parler de lui. Il a trouvé pour cela le bon job: président de la république.

    Du coup, tout le monde l'écoute. C'est pratique.

    Exemple d'une phrase auto centrée d'un absolu manque d'humilité (prononcée lors de sa campagne) autour de sa conception du fait religieux."J'ai une réflexion permanente sur la nature de ma propre foi, mais j'ai suffisamment d'humilité pour ne pas prétendre parler à Dieu."(je, je, ma...)

    Rappel. Il s'était  lui même comparé à Jupiter donc institué en "chef du divin".

    Ce qu'il nomme probablement sa transcendance...

    Sur la religion  catholique, sa récupération symbolique  est grossière. Allant, toujours pendant la campagne, jusqu'à se prendre  pour...Jeanne d'Arc.

    Cette semaine  par son intervention  devant les évêques aux Bernardins, il tend à  récupérer à bon compte la tradition millénaire de la France dite "fille aînée de l'Eglise".

    Mais en même temps il nage en  plein conflit de logique...

    Car en politique étrangère, en Syrie, Emmanuel Macron   se taisait quand les rebelles islamistes bombardaient depuis la Ghouta les édifices chrétiens...

    A savoir, le France leur fournit les armes.

    De  même, à une autre échelle, qu'au roi d'Arabie Saoudite en visite actuellement....

    Macron n'est pas à une contradiction près, soutenant avec Trump  les groupes jihadistes type Jaich el islam qui entendent éliminer les chrétiens "mécréants" selon eux de la surface du globe...

    Sa récente prise de position pro catholicisme devant les évêques provoque actuellement  un tollé.

    Elle heurte les laïcs,  la gauche, les franc-maçons et même la droite qui évoque une récupération grossière associées à  une action communautariste.

    Cette action   remet toutefois les pendules ...politiques à l'heure face à un François Hollande qui avait profondément divisé le pays  par l' institution législative de  réformes sociétales que l'électorat religieux  ne suivait pas (mariage pour tous , PMA, GPA)

    Il est bien écrit  "électorat religieux" dans sa globalité, pas spécifiquement l'église de Rome.

    Or, Macron  veut réparer ce qu'il nomme "un lien abîmé entre l'Etat et l'église catholique." 

    Et surtout récupérer - cela ne lui a pas échappé- les catholiques déboussolés   éloignés du fait politique.

    Macron bavarde autour du catholicisme. Et  de lui seulement.

    Quid des autres confessions, alors?

    Il en "bavarde" quoi, ZEUS ???

                                                                       Sylvie Neidinger

     

                               RUBRIQUE HISTOIRE INTER RELIGIEUSE

     

     

  • Italiens en colère contre la France

    Imprimer

    La colère transalpine monte autour de plusieurs "incidents".

    *Dernier en date: l'intervention en solo de douaniers français en.... territoire italien à la gare de  Bardonecchia pour contrôler un ressortissant africain. A 5km de la frontière.

    Une atteinte  à la souveraineté de ce pays. La France va tarder à prendre conscience de la gravité de cet acte et du  grave trouble occasionné. Lente à agir, elle va présenter ses excuses cette semaine seulement.

    Les critiques fusent de toutes parts d'une Italie heurtée. Dont celles des politiciens de l'extrême -droite hyper sensibles à la violation de souveraineté.

    (TDG)«Au lieu d'expulser des diplomates russes, il faut ici éloigner les diplomates français», avait réagi avant ces explications le président de la Ligue Matteo Salvini (extrême-droite), arrivé en tête des dernières législatives grâce à une coalition avec Silvio Berlusconi.«Avec nous au gouvernement, l'Italie relèvera la tête en Europe, nous n'avons pas de leçons à recevoir de Macron et Merkel, et nous contrôlerons nos frontières.»

    Massimiliano Fedriga, membre de la Ligue, a de son côté estimé que la France faisait de son pays «la risée de l'Europe». Et d'ajouter: «la police française fait ce qu'elle veut en territoire italien sans être inquiétée comme si elle était chez elle. Ce qui s'est produit à Bardonecchia est grave et montre le peu de considération que nos soi-disant amis en Europe ont pour nous».

    Cette affaire fait d'ailleurs  penser à l'incident franco-suisse quand une voiture de douaniers français s'était installée à la sortie d'une banque de la Praille pour noter les immatriculations....

    *Elle arrive dans le contexte déjà vif de la réaction italienne à la  mise en examen de Nicolas Sarkozy sur ses troubles affaires libyennes, ses accointances avec Kadhafi au point de recevoir de l'argent illégal pour sa campagne (sous réserve du jugement final) et ensuite sa volonté de dégommer le dirigeant, avec l'intervention de l'Otan. Jusqu'à son assassinat avec l'aide des services secrets français.

    La presse de droite se déchaîne contre le couple franco-allemand qui donne des leçons.

    "Premier fait, rappelé par toute la presse de droite italienne : le conseil européen du 23 octobre 2011, et le sourire de connivence entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel quand était évoqué devant eux le nom de Silvio Berlusconi, en pleine tourmente. Ne recevant aucun soutien international, en particulier de ses alliés français et allemand, Berlusconi avait fini par démissionner quelques semaines plus tard. Une affaire que n’a toujours pas digéré la droite italienne.Ce moment « où ce petit coq arrogant a ri de Berlusconi »« Nous nous souvenons très bien du moment où ce petit coq arrogant a ri de Berlusconi, c’est-à-dire de l’Italie, le 23 octobre 2011, proposant ainsi de démonter l’organisation démocratique de notre pays. C’était un ricanement de mépris et de supériorité […]. Maintenant on comprend mieux : il voulait se débarrasser du seul gouvernement hostile à ses politiques guerrières” a ainsi écrit Libero, un quotidien populiste."

    Très concrètement l'affaire libyenne indispose les Italiens pour plusieurs motifs :

    -La destruction de l'Etat libyen engagée par la France  a ouvert la voie de l'émigration africaine massive vers l'Europe. Par la PORTE de l'Italie qui subit et se retrouve sans aucune aide de ses voisins qui au contraire ferment leurs portes.

    Grand scandale pour elle puisque la France serait à l'origine de l'ouverture du robinet à migrations par la destruction de l'Etat libyen.

     L'influence italienne et notamment autour du pétrole dans ce pays pétrolier va diminuer, autre grief.

    Second fait, sans doute pire aux yeux de la droite italienne : Sarkozy est à l’origine, en 2011, de l’intervention militaire de l’OTAN en Libye. Une intervention qui prend un autre sens au regard des révélations sur ses collusions avec Kadhafi : « derrière cette fausse croisade pour exporter la liberté et la démocratie dans les dunes libyennes, […] il y avait à la fois le colonialisme cynique de Sarkozy et sa trahison vis-à-vis du raïs, qui avait financé sa campagne pour la conquête de l’Élysée” écrit Il Tempo, journal conservateur.

    Libero est encore plus clair dans sa charge : « d’une part, l’influence de l’Italie en Libye a été drastiquement réduite, notamment celle de ses entreprises, à commencer par [le géant pétrolier] ENI. D’autre part, de ces mêmes côtes partent désormais chaque année des dizaines de milliers de malheureux, issus de toute l’Afrique et munis d’un ‘aller simple’ vers notre pays. Voilà le prix que paie l’Italie pour la guerre voulue, en grande partie, par Nicolas Sarkozy”. Autant dire que de l’autre coté des Alpes, peu de journalistes de droite ont été attristé de la mise en examen de l’ancien président.

     A la fois Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron hérissent les italiens. Le spectre honni de Napoléon ressurgit.

    A juste titre ! Sur ce point Macron en fait des tonnes autour d'un petit délire personnel qui le fait se comparer -sans rire-à l'empereur.

    (J'avais nommé ma rubrique Politis France  Macron... Bonaparte.)

    Se la jouer Napoléon outre l'aspect délirant va ré ouvrir des cicatrices mal fermées du ..XIXème siècle

    L'arrogance française qui aime l'Europe à condition qu'elle suive ses desiderata irrite les italiens au plus haut point.

    .

     

                                                    Syvlvie Neidinger

     

                            Rubrique Politis France Macron Bonaparte

  • La matu ...suisse en remplacement du bac

    Imprimer

    Jean-Michel Blanquer, ministre français de l'éducation nationale veut renommer Maturité la classe de terminale.

    Peu en France font le lien avec la classe équivalente suisse nommée Maturité. Manque de culture...voisine.

    Le diplôme équivalent allemand est l'abitur.

    Ce choix est -il du à 'influence du secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler ?

    Il travaillait à Genève juste avant de rejoindre l'Elysée où il est devenu  un très influent conseiller.  Pratiquement le second personnage de l'Etat officieusement , devant même le premier ministre Edouard Philippe...

    Le strasbourgeois avait observé au bord du Léman avec le plus grand intérêt "l'apprentissage à la suisse" dont l'hexagone ferait bien effectivement de s'inspirer.

    A condition de.... réellement s'en inspirer. Faire que l'Education Nationale respecte réellement cette voie. Que les enseignants cessent lorsqu'un enfant veut choisir l'apprentissage et non le bac de convoquer les familles en les culpabilisant"il a des capacités il peut avoir son bac et faire des études"....Comme si la voie d'apprentissage était une "poubelle" ce qu'elle n'est absolument pas!

    (wiki)Le mot baccalauréat est issu de l'altération de l'ancien français bacheler et du latin médiéval baccalarius, « jeune homme qui aspirait à devenir chevalier »sous l'influence de laureare « couronner de lauriers , les docteurs parant le front des nouveaux bacheliers de baies[ de laurier4 Le terme est apparu au sein de l'Université de Paris au XIIIe siècle pour désigner un grade intermédiaire vers la maîtrise ès arts ou les doctorats en droit, en théologie et en médecine, il s'est répandu ensuite dans les autres universités de France et en Angleterre via l'Université d'Oxford. Il fut repris par Napoléon Ier lors de l'instauration de l'Université de France en 1808, au sein de laquelle les baccalauréats ès lettres et ès sciences, dont est directement issu le baccalauréat général actuel, reprirent en partie le rôle de la maîtrise ès arts dans les anciennes universités.

    Dans le système universitaire de tradition anglo-saxonne le baccalauréat est quant à lui devenu un grade sanctionnant généralement le premier cycle des études supérieures. Il correspond au niveau international CITE/ISCED 6 (licence française).

    Le baccalauréat français correspond à l'examen ou au « diplôme de maturité » dans de nombreux pays européens

    Macron deux siècles et dix ans après ...Napoléon, veut dépoussiérer cette "fin de cycle" et cet examen très coûteux à organiser. Bonne idée.

    A ce jour le projet n'est pas défini. Il est difficile d'en parler.

    Or, une inquiétude surgit déjàavec la notion de grand oral ( ...peu favorable aux timides)

    C'est un exercice d'éloquence  tout droit sorti de l'ENA, une institution fortement  ...contestée elle aussi pour son formatage des cerveaux, ses réseaux de pouvoir.

    Mais pas contestée par Emmanuel Macron ni Alexis Kohler qui sortent de cette école administrative...

    L'énarchie est aussi à réformer.

     

                                                 Sylvie Neidinger

     

  • Passage "vertical" aux 80 km/h : acte "monarchique" de la sécurité rentière

    Imprimer

    Le gouvernement français d'Edouard Philippe a annoncé brutalement une mesure qui va impacter les automobilistes: le passage à 80 km/h.

    Brusque, elle n'était pas prévue au programme électoral présidentiel.

    La colère, ressentie sur le terrain, se place dans le contexte inflammable de l'augmentation importante du prix des carburants et des péages au 1er février.

    Les motards très mobilisés évoquent eux une méthode nouvelle  pour distribuer plus de PV et parlent de "sécurité rentière " et non plus routière.

     

    Le Sénat par définition jamais..frondeur est même de la partie. Il réclame des études plus sérieuses.

    En fait, cela coince car l'annonce est verticale, brutale. L'acte "royal"  vient des cieux et doit s'exécuter rapido(bizarrement comme une guillotine)

    Le comparatif avec la Suisse ne porte pas ici sur les 80 km /h (adoptés d'ailleurs) mais sur le fonctionnement politique hexagonal type " décision politique qui tombe du jour au lendemain."

    En Suisse de telles décisions impactant le quotidien passent par la votation, avec l'inconvénient de délais très importants pour arriver au consensus.

    C'est démocratique.

    En France, le système reste monarchique républicain.

    Un vote aux présidentielles une fois tous les cinq ans ouvre un blanc-seing qui permet aux équipes au pouvoir de faire ce que bon leur semble. La république a bon dos.

    Je préfère la balade à Genève avec ces affiches électorales régulières et pour demander à la population son avis sur tout ...Notamment sur les choses concrètes comme actuellement la redevance radio tv billag.

    ...aux annonces brutales venues du firmament en mode hexagonal.

    Il n'y a pas de petit dossier pour la démocratie.

     

                                             Sylvie Neidinger

     

    https://news.autoplus.fr/80-kmh-Limitation-de-vitesse-Senat-Securite-routiere-Emmanuel-Barbe-1523979.html

     https://www.20minutes.fr/societe/2214159-20180203-limitation-80kmh-motards-automobilistes-manifestent-aujourdhui-contre-securite-rentiere

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/01/29/01016-20180129ARTFIG00304-la-grogne-monte-contre-la-limitation-a-80kmh.php

    https://www.francetvinfo.fr/societe/securite-routiere/limitation-de-la-vitesse-a-80-km-h/limitation-a-80-km-h-40-millions-d-automobilistes-publie-un-rapport-conteste-sur-l-experimentation_2608806.html

  • Syrie, position illégale du gouvernement Macron sur le procès des jihadistes: pour éviter quoi?

    Imprimer

    Que faire des jihadistes actuellement  arrêtés sur le terrain en Syrie?

    La France ne souhaite pas le retour d'individus français ayant choisi le combat pour l'EI.

    Ils ont commis le pire mais sont porteurs de la nationalité. Le cas aigu concerne des femmes avec enfants*.

    En l'espèce, la décision ne devrait pas découler d'un choix politique mais du droit. Et devrait  respecter le droit international, ce qui n'est pas le cas ici.

    La réponse actuelle dans la bouche du porte-parole Griveaux est la suivante:

    "il a estimé jeudi qu'elles seraient jugées sur le lieu de leur capture «si les droits de la défense» étaient respectés lors d'un «procès équitable». Si "dans la partie kurde de la Syrie, dans le Kurdistan syrien", "il y a des institutions judiciaires qui sont en capacité d'assurer un procès équitable avec des droits de la défense assurés, elles seront jugées la bas"

    Marie Dosé, avocate d'une femme réclame un rapatriement en France pour faire face à la justice et évoque l'amateurisme du gouvernement Macron.

    "Je veux bien que les ressortissants français soient jugés par des Kurdes mais l'état kurde n'existe pas, le Kurdistan syrien n'existe pas", martèle l'avocate. "Je suis un peu surprise par cette improvisation. Emmanuel Macron avait décidé de faire du cas par cas, et je pense que le nom d'Émilie K. a fait peur et qu'on s'est dit 'marche arrière, elles seront jugées là où elles sont'. Mais on ne peut pas dire n'importe quoi", explique celle qui a écrit au président de la République pour demander le jugement de sa cliente sur le territoire français."

    Sur une radio, elle indique vouloir que la France organise le procès de ses concitoyens car c'est son histoire et ses échecs.

    Au delà du traitement judiciaire individuel se pose un problème majeur d'illégalité en droit international.

    Le gouvernement Macron évoque un "procès équitable local" qui est strictement impossible puisque la zone dont on parle, le nord est de la Syrie est occupé par les kurdes, soit par une chimère fabriquée par l'occident, un supposé kurdistan fruit de leur désir et intérêts, le  "rojava".

    Cette chimère dévoile au passage un des buts réels de la guerre en Syrie autour des ressources...

    La Syrie gouvernementale, celle qui est membre de l'ONU a officiellement demandé fin 2017 aux pays étrangers qui occupent son territoire, la Turquie, les Etats-Unis et alliés de quitter son territoire et de rendre ces territoires syriens.

    Son nord-est comme par hasard gazier, pétrolier et agricole est actuellement capté par une entité kurde que le gouvernement légal juridiquement parlant, ne reconnait évidemment pas.

    De facto, strictement aucun procès légal ne peut se tenir dans cette zone litigieuse!

    Dès lors la phrase de Griveaux et derrière, la position de la France lorsqu'elle suppose la possibilité d'un procès local la fait entrer dans une zone de non droit inhabituelle pour elle.

    Mais il ne s'agit pas que d' amateurisme. La France a un grand intérêt à une absence de procès sur son sol.

             QUE VEUT CACHER  LA FRANCE EN EVITANT LES PROCES ?

    Sa position floue laisse à penser que la France fait tout pour éviter les  procès de membres de Daech-Isis  sur son territoire.

    Pourquoi ?

    On peut dés lors légitimement se poser la question.

    Un procès va probablement décrypter au millimètre près  les années 2012/13 quand le gouvernement Hollande-Fabius a envoyé des armes en Syrie qui sont passées à l'état islamique, quand il a autorisé la sortie des mineurs du territoires sans autorisation parentale, les financements publics et surtout privés de Daech par les alliés du Golfe, les facilités de passage par la Turquie, les services secrets français et autres (britanniques ) sur place dès 2011 etc. Puis la  phase 2014/17.

    La Turquie et les USA ont également fourni des armes  aux groupes armés type EI et autres.

    Il a fallu  pour elle dans cet acte de  déstabilisation de la Syrie   soutenir sur le terrain tous ceux qui tapaient contre le gouvernement en place.

    Sans trop regarder de qui il s'agissait.

    Les médias se pressaient alors à Alep toujours dans le camp des rebelles islamistes alliés. Le monde  était repu de multiples  reportages où le cri jihadiste " allah akbar" était scandé en permanence. Sans que cela ne dérange personne ! Les snipers , ces lâches qui tirent dans le dos devenaient  alors des héros dans les reportages jiste parcequ'ils étaient classés "rebelles islamistes"....

    Ce, jusqu'aux premières paniques des assassinats de journalistes...

    Tout était fait à l'époque par le couple Hollande-Fabius pour faire sauter le dirigeant syrien Bachar el-Assad, quitte  pour la France à manger avec les terroristes coupeurs de têtes voire ce chef rebelle (donc ami...) mangeur de coeur foie humain frais en mai 2013 (oui véridique !)  mais avec une cuillère à très long manche juste pour que cela ne se remarque pas trop...

    Les procès des jihadistes français  actuellement arrêtés dans le territoire syrien illégitimement occupé par les kurdes seront des  procès pour l'Histoire. Histoire de l'occident qui tape fort sur la Syrie dès 2011 pour démembrer ce pays, sous couvert du prétexte du "printemps arabe".

    Les procès des français jihadistes, si ils se tiennent en France et respectent les droits de la défense vont éclairer sur  l'ambiguïté de la France très à la pointe  dans sa volonté de faire "sauter "la Libye puis la Syrie,  de complaire aux riches alliés du Golfe.

    Libye, Syrie, u hasard, deux  pays arabes nationalistes  laïcs et surtout pétro-gaziers.

     Ces procès vont éclairer  le rôle joué par la France ( et ses alliés..) en Syrie  dans l'installation de Daech-EI-ISIS  au delà de ses "amis rebelles islamistes" car la frontière des amitiés pro-jihadistes était alors  fort poreuse.

    La France fait tout actuellement pour éviter cet éclairage de l'Histoire sur une page qui va se révéler SOMBRE.

    Même après 2014 avec l'opération Chemmal pour officiellement contrer l'état islamique, les liens avec les combattants de Daesh par moment ont existé.

      LA COALITION A RAQQA PERMET EN OCTOBRE AUX TERRORISTES DE DAESH-ISIS DE FUIR EN COLONNE AVEC ARMES...POUR EVITER ARRESTATIONS ET PROCES.

     

    Pour éviter ce genre de procès qui allaient forcément  éclairer les accointances entre les occidentaux+alliés et les jihadistes de Daesh-Isis, les américains et la coalition  ont scandaleusement laisser filer de Raqqa une colonne  qui est partie s'évanouir "dans la nature".

    L'évacuation en octobre  d'une colonne avec de 500 combattants radicaux coupeurs de têtes environ avec leurs familles par accord avec la coalition a été bien documentée par la BBC.

    Cela fut ...époustouflant.

    Ceux la ne seront jamais jugés.

    Certains se retrouvent en Afghanistan.

    Mais pas seulement il se dit que d'autres viennent d'être incorporés par les  américains  dans  "l'armée syrienne nouvelle "crée il y a deux mois par les USA, après la prise de Raqqa. Force destinée à continuer à diviser la Syrie pour mieux la "prédater".

    L'info n'est pas hyper diffusée sur les médias occidentaux. Mais confirmée sur les médias russes et arabes.

    Toutefois le gouvernement Macron va un peu vite!

    "L'état kurdistan syrien" juridiquement et judiciairement conforme n'est encore que le fruit de son imagination, certes fertile.

     

                                                                             Sylvie Neidinger

     

    Autre position d'avocat stupéfait du flou juridique gouvernemental français

    *Concernant les enfants, les mineurs,  la Russie par exemple agit différemment. Elle  fait  actuellement  un  travail sur le terrain en Irak et en Syrie de recherche et identification (orphelinats, étude des pistes des signalements des familles,  réseaux sociaux) récupération et rapatriement. C'est une position totalement inverse.

                                                        

    *Cet article a vu juste.L'Etat français est attaqué au pénal pour réclamer un jugement sur place dans un kurdistan imaginaire piqué de la syrie

  • France: selon que tu es puissant ou faible, Edouard ou Geneviève...tu profites ou tu paies!

    Imprimer

    Deux infos se télescopent.

    La dépense de transport du gouvernement de Edouard Philippe pour affréter un avion privée 350 000 euros juste parce que l'avion militaire dédié était  supposé inconfortable.

    Lequel avion militaire est rentré à vide !!! 

    En ajoutant les frais de cet avion bis, on arrive à 500 000 euros. Pour rendre confortable deux heures de trajet. C'est scandaleux.

    Surtout pour les pères la morale qui démolirent Fillon consciencieusement.

    L'autre anecdote, c'est Geneviève, vauclusienne, de 90 ans vient qui vient de se voir infliger une amende de 15 euros pour avoir payé ses impôts en temps voulu mais par ...chèque et non par la voie numérique. A 90 ans !

    (Rappel: Etat champion du monde du prélèvement des impôts.+augmentation)

    Je ne rapproche pas les deux faits divers par populisme.

    On se souvient  juste du discours macroniste qui voulait laver plus blanc que blanc.

    Chantre moralisant d'une nouvelle voie politique soit disant plus morale.

    Donneur de leçon alors que sa gouvernance a démarré par les démissions des Bayrou et compagnie pour problème judiciaro-financier.

    Au fait, le maquillage de Macron a lui, juste coûté 30 00 euros au premier  trimestre.  A ce stade, le prix de la poudre est bien Louis Quatorzien!

    Dans l'hexagone, rien de bouge...comme dans  le Guépard de Tomasi de Lampedusa: que cela  change un peu (  cela  se nomme la "révolution macroniste") pour surtout ...rien de change!

    En attendant l'indignation est à son comble.

     

                                                                          Sylvie Neidinger

     

     

  • Macron tout comme Trump charge violement les médias du pays dirigé !

    Imprimer

    Les deux récents dirigeants partagent de nombreux points communs dont le narcissisme exacerbé.

    Macron vient de rejoindre le dirigeant américain dans la violence de la critique adressée aux médias du pays qu'il dirige !

    Devant les députés de la Commission audiovisuel, il a utilisé récemment une anaphore d'une violence extrême. 

    Le président de la république  a dit clairement par  "trois fois"avoir  "honte" de l'audiovisuel public.

    Emmanuel Macron a la mémoire courte.

    Les médias français - les people et les autres -ont dans leur majorité concouru  à booster la candidature de celui qui était alors un jeune ministre relativement inconnu, précédemment conseiller et fait connaître par la même occasion  sa femme Brigitte  à coup de Unes people insistantes.Ce dès 2016.

    Médias qui ont concouru dans le même temps à démolir Fillon le candidat issu de la primaire de droite.

    Là, effectivement c'était  une véritable...honte.

    Aujourd'hui, que l 'audiovisuel public soit en crise est une chose.  Que le président de la république soit si violent à son  encontre est juste...une macrono-trumpisterie  supplémentaire.

    La dernière étant lors du récent voyage officiel en Afrique. Il s'est moqué devant auditoire du président du Burkina-Faso soit disant parti "réparer la clim".

    Habituellement, les présidents, hyper clivants pendant la campagne, rassemblent une fois élu. Car dès lors ils représentent...tout le monde.

    Les deux néo-présidents  continuent à cliver d'une façon agressive. Ils  sont en roue libre ...

     

                                                                                            Sylvie Neidinger

                                            

  • Décès de David Poisson: le monde français du ski en sourde colère

    Imprimer

    Au delà d'une légitime tristesse liée  à la perte du skieur David Poisson, membre de l'équipe nationale hexagonale qui s'est tué en entraînement de pré-compétition au Canada le 13 novembre dernier, une colère sourde semble s'être emparée autour du décès du champion.

    annecien.JPG

     Certes, des questions sont posées sur la sécurisation de la piste dans cette station canadienne. Tout de même, il se serait "pris" un arbre....

    Ah bon un arbre sur une  piste de haute-compétition?

    Mais personne ne doute que le ski de haute compétition est un sport de vitesse dangereux.

    On se rappelle du décès de la freerideuse valaisanne Estelle Balet.

    L'émotion  est donc forte autour de la soudaine disparition du  champion au franc sourire, jeune père de famille, médaillé de bronze aux Mondiaux 2013...

    Mais aussi pour raisons..."politiques".

     

    ABSENCE SCANDALEUSE  DE REPRESENTANT DE L 'ETAT AUX OBSEQUES DE DAVID POISSON

    En réalité la polémique entendue en Savoie porte sur la réaction... ou plutôt l'absence de réaction gouvernementale/

    Dans une totale IMPOLITESSE, le gouvernement Macron, tout occupé à faire de la com' pour son auto-promotion a, dans sa parfaite superficialité parisienne et soit-disant jupitérienne,  carrément omis d'envoyer un représentant. Pas le moindre ministre,  secrétaire d 'Etat ni sous-secrétaire d'Etat ni sous-fifre.

    Alors qu'une des fonctions d'un gouvernement est justement d'assurer une "catharsis" symbolique en   "parlant" au nom de l'Etat". Donc de tout le monde.

    Un seul représentant aux obsèques et le monde du ski aurait eu le sentiment de la France, avec eux , lors de  ce deuil.

    Il n'est pas réclamé ici à la tête de l'état, au sommet de la pyramide de s'occupant de tout. Mais d'avoir nommé un gouvernement professionnel et capable de gérer un pays. Hommage aux disparus compris.

    Si la pratique d'un sport tient du registre privé, ce débat n'aurait pas lieu.

    C'est ici un exercice publique dans le cadre d'une équipe nationale.

    Personne pour rendre hommage à un sportif de haut niveau, jeune père de famille décédé en entraînement au sein de l'équipe des Bleus.

    Colère sourde des montagnards, des habitants de Peisey Nancroix.

    Des nombreuses personnes de l'univers du ski, de la FFS aux sportifs. Colère du citoyen de base également.

            IMPOLITESSE

    On se souvient d'un Emmanuel Macron venu à Lausanne au siège du Comité Olympique faire du militantisme médiatique pro-JO, jouant avec ses doigts comme un uluberlu.

    Président de la République aujourd'hui à la tête d'un gouvernement sans humanité.

    Les sportifs de haut niveau ?? Des individus détectés très jeunes, qui passent leur vie, des heures,  à un entrainement difficile pour ensuite représenter les couleurs d'un Etat. Lequel en cas de victoire va largement en profiter au niveau de sa communication pour s'en accaparer l'aura de la "gagne".

    Quand le sportif malheureusement décède  le ministre ou sous ministre ne rend même pas hommage. Cet épisode est minable.

    Le sportif est finalement chair à canon pour promotion d'Etat, pour  sponsoring de supermarché autour de la  promotion de boissons sucrées et autres.

    Politiciens minables.

                                                     COLERE

    Chapeau bas à David Poisson et tous les sportifs qui passent leur vie à s'entraîner durement pour atteindre l'excellence.

    A représenter un pays autour du rêve collectif d'identification  lors de compétitions.

    HOMMAGE A DAVID POISSON.

     

                                                               Sylvie Neidinger

     

    Post. Laura Flessel, ministre des sports absente aux obsèques de David Poisson ( ou d'un représentant) Mais bien présente à Paris à la réunion people pour aller écouter Obama.

     

    david poisson,bleus,laura flessel,savoie,macron,deces brutal,deces,naviska,peisey-nancroix

                                     

    crédit image capture  site web cité en lien

  • Macron, vulgaire, insulte sa population. Tout ...comme Trump: ils se ressemblent !

    Imprimer

    Beaucoup voient du Sarkozy en Macron. Le supposé côté "président des riches", bling-bling, people, l'absence de sur-moi qui lui fait dire n'importe quoi, sans filtre.

    Quoique Sarko se tenait un peu mieux que Macron...

      L'ancien président s'était certes fendu d'un "cass"toi pov'con"  adressé à un individu, comptait karchériser des quartiers entiers. C'était comme incontrôlé.

    Des dérapages...mais finalement relativement limités en nombre sur le quinquennat.

    Sarkozy avait une expérience politique certaine. Il avait pris la tête de son parti avant la conquête du pouvoir présidentiel. Aucun doute sur sa légitimité.

      Macron le néophyte lui, insulte régulièrement des catégories entières  de population, ceux qui ne sont pas énarques ni hauts fonctionnaires, banquiers, people, philosophes  etc. Qui finalement ne sont rien. Dixit.

    Il plane à 5000. Seul avec Brigitte.

    Il présente un inouï mépris de classe, dans ses "sorties de route" ultra fréquentes, provocatrices et inquiétantes pour la démocratie...

    Du préjugé social à la louche.

    Les ouvrières seraient  analphabètes, les gens du nord alcoolos, les comoriens des noyés en puissance, les femmes africaines des pondeuses d'enfants, les fénéants...Bizarre comme mode d'expression politique !

    Un président doit régler les problèmes du pays avec le consensus maximal.

    Son vocabulaire  vulgaire détonne, de  "foutre le bordelà "les gens qui ne sont rien" (expression sans vocabulaire  insultant mais d'une violence sociale  rare.)

    Il semble méconnaître le fonctionnement des médias? D'une manière évidente dire "foutre le bordel" à propos d'ouvriers menacés de licenciement dans la Creuse,   terre relativement désertifiée va créer le buzz et se SUBSTITUER à l'info qu'il comptait transmettre: ici l'apprentissage.

    Ou trop le connaître ?

    Deux solutions :

    1) il le fait EXPRES. Alors le président de la république joue à la téléréalité. Indigne de sa fonction.

    2) cela lui échappe. Alors il est en roue libre, psychologiquement parlant. Indigne de sa fonction, aussi...

    En tous cas cette attitude le dessert et brouille son image. D'une part il veut jouer au roi de France ou sa version Empereur et rendre la dignité  à la fonction.. Mais d'un autre côté il évoque ceux qui "foutent le bordel".

     

                          TRUMP, MACRON: MEME NARCISSISME PATHOLOGIQUE

     

     Macron ressemble  probablement plus encore à Trump qu'à Sarko par le maniement régulier d'insultes 1) devant médias alors que 2) les deux sont présidents et  3) par des diatribes dirigées entre autres contre la..... population qu'ils représentent.

    Rappel  Trump a carrément  nommé certains sportifs américains "fils de pute"la semaine dernière. D'une élégance rare.

    Les latinos, il n'aime  pas trop, les afro-américains pas trop, les Porto-Ricains, pas trop non plus, les écolos pas du tout..

    Problème, ces "sorties" régulières qui stigmatisent, avec un vocabulaire de gros mots contredisent l'exigence de présidentialité liée à la fonction.

    Macron et Trump ont également en commun un narcissisme aigu.

    Le profil narcissique est une caractéristique de nombreux dirigeants et leaders. En soi c'est un possible moteur d'action potentiel de la part de ceux qui croient hyper fort  en leur étoile perso...Un plus, un atout positif.

    Problème,  chez ces deux dirigeants le narcissisme semble pathologique. Il dépasse les bornes.

    De fait, tout ce qu'ils engagent eux serait... merveilleux ( Trump parle ainsi de lui-même et décrit son action en des terme dignes de contes de fée kitchs)

    Macron s'est modestement auto-comparé au Christ et à Jupiter, dieu des dieux et à bien d'autres... dont Napoléon, celui qui voulait mettre au pas l'Europe par la guerre.

    Jupiter comme toute déité qui se respecte châtie tout autant qu'il accorde ses faveurs. Macron châtie bien.

    Sa pensée serait si complexe que les commentateurs n'ont rien à commenter. Ces dires signent un délire grave sur la représentation verticale que le président français se fait de lui-même.

    Comme Trump, il bat le pavé chaque jour. Il communique, sur le terrain. Au risque du dérapage incontrôlé (comme l'expression "ils foutent le bordel" enregistrée en Corrèze). Incapable de se remettre en cause il accuse les journalistes. Facile..

                                                      LEUR MONDE FAKELAND

    Le fonctionnement narcissique repose sur une dualité. Tout ce qui va bien vient de l'individu.

    Pour Trump comme pour Macron , tout ce qui ne va pas vient évidemment des autres,  des collaborateurs, des ministres, des députés, du parti et surtout  du monde baptisé " fakes", hautement représenté par la presse selon leur vision déformée. Les deux hommes ont en commun d'abhorrer et d' agonir les journalistes.

    Du coup Trump et Macron n'ont aucun problème de sur-moi, de conscience. 

    Ils sont en roue libre pour insulter à tout va.

    Signe de décomposition politique que de voir précisément ces profils là: 1) avoir été élu pourtant inconnus en politique . Donc non testés par les voies démocratiques avant l'élection majeure : la présidentielle.

    2) élus dans une ambiance délétère, populiste.

     3) diriger  de cette manière  leur Etat et ainsi des affaires du monde...

    Les deux ont en commun de ne pas appartenir au sérail politique.

    Le danger de personnages jamais élus, donc jamais testés  "sortis de nulle part" pour prendre le pouvoir suprême par fulgurance.

     

                                                                    Sylvie Neidinger

     

  • Plainte contre le Paparazzi...classée. Macron en flagrant délit de mensonge

    Imprimer

    On apprenait récemment que Emmanuel Macron avait décidé de retirer sa plainte contre le journaliste Thibaud Daliphard qui selon lui l'avait pris pour cible de paparazzade à Marseille cet été.

    Plainte annoncée par communiqué de l'Elysée le 15 août dernier qui a heurté la profession  car vécue comme une tentative d'intimidation par le président Macron.

    ¨lainte annoncée comme retirée le 14 septembre semble-t-il.

    Problème. Ce supposé retrait est un petit arrangement avec la vérité.

    C'est juste le timing qui est erroné. Et la réalité arrangée, maquillée par le président de la république

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/affaire-du-paparazzi-la-plainte-que-macron-a-voulu-retirer-classee-sans-suite_1944691.html

     

    En fait la justice a classé sans suite la plainte pour manque de consistance.

    Et c'est APRES que E Macron  a déclaré la retirer...Ce qui équivaut à un mensonge. A une FAUSSE info.

    https://www.mediapart.fr/journal/france/180917/paparazzi-la-plainte-de-macron-jugee-sans-fondement

    La presse qui n'est pas de la com" fait ici son travail.

    C'est juste un  tout petit détail. Mais hyper grave.

    Mais significatif d'une présidence prête à mentir...pour ne jamais perdre la face.

    Jusque dans le détail ridicule. Révélateur.

    Après les insultes à population, la réalité travestie...

                         

                                                                    Sylvie Neidinger

     

    Captureâârazzi.GIF

     

  • Elysée, les chefs d'Etat africains, le chien et ...la crise diplomatique

    Imprimer

    La presse people en rajoute sur l'arrivée du chien Nemo à l'Elysée.

    Comme de "belles histoires" à raconter au brave peuple, du  "story-telling" en langage de com'.

    Macron est présenté comme "jouant comme un gosse avec son nouveau toutou."

    Sauf que son jeu menait récemment  à  de graves secousses diplomatiques non signalées par les médias européens.

    En effet,  Emmanuel Macron  a accueilli "comme un chien" deux chefs d'Etat africains.

    Au mépris de toute règle de politesse et évidemment de toute règle diplomatique, il les a reçus en compagnie de Nemo sur le perron lieu de la photo officielle et lieu ultra symbolique de la visite.

    La presse de Côte d'Ivoire indignée parle d'humiliation.

     "Extrait du média côte d'ivoire news :

     Indignation et humiliation, c’est le sentiment qu’éprouve la majorité des africains suite à la manière dont deux chefs d’Etats du continent noir ont été accueillis par Emmanuel Macron au palais de l’Elysée. Il y’a de cela de quelques jours, trois chefs d’Etats africains étaient reçus par le nouveau locataire de l’Elysée pour un mini-sommet sur la crise migratoire que traverse le Vieux Continent. Idriss Deby du Tchad, Mahamadou Issoufou du Niger et Macky Sall du Sénégal sont les trois présidents africains qui ont été invités pour ce sommet. Si dans l’ensemble les choses se sont bien passées, de nombreux intellectuels n’ont pas daigné laisser passer la manière dont Emmanuel Macron a reçu ses hôtes à leur arrivée au palais de l’Elysée. Comme le montrent plusieurs vidéos diffusées en long et en large sur les réseaux sociaux, le chef d’Etat français a accueilli ses homologues africains en compagnie de son chien. Cela peut surprendre certains mais Macron était en compagnie de son chien lors qu’il est allé à la rencontre d’Idriss Deby et de Mahamadou Issoufou à leur arrivée au palais présidentiel français. Comme il fallait s’y attendre, cette initiative du président français a ravivé les flammes d’un sentiment néocolonialisme chez plusieurs intellectuels du continent noir qui voient en cet accueil inhabituel une nouvelle forme d’humiliation des dirigeants africains."

    Bien évidemment être reçu par un chien pour ces dirigeants musulmans est hyper insultant. Les images partent immédiatement dans les pays en question et y sont reçues avec consternation. Elles choquent.

    Hyper insultant... pas seulement pour les musulmans, d'ailleurs. Personne n'aime être reçu avec un chien en lice qui peut lécher, aboyer etc..

    Alors un chef d'Etat qui représente un peuple reçu comme un chien, quel scandale !

                                 ABSENCE DE SAVOIR-VIVRE

    Le  média ivoirien  en rajoute en évoquant carrément le "néo-colonialisme du président français."

    Rien à dire sur ce point : seuls les africains  en question savent ce que le chien représente dans leur inconscient collectif d'anciens pays  colonisés.

    Ce n'est même pas une question culturelle mais le mauvais comportement  d'un gamin égocentrique qui fait son cinéma avec un joujou vivant poilu.

    C'est juste une question de savoir-vivre. Que Macron n'a pas.

    Après la sortie macronienne sur les africaines "pondeuses", l'épisode canin est un second grave incident diplomatique.

    Une image de mépris donnée à tout le continent africain.

    Visiblement ce président n'a rien dans le ciboulot .

                                                Sylvie Neidinger

     

     

  • Jupiter gouverne en insultant la population: bizarre foudre

    Imprimer

    Du haut de son olympe le foudre.GIFZeus Jupiter, maître du Foudre insulte à tout va.

    Le foudre, cette arme  remise par les Cyclopes est fait de trois éclairs: l'un pour avertir, l'autre pour punir, le troisième pour détruire l'univers.

     Zeus Jupiter l'a utilisée  pour renverser Cronos et les Titans et devenir maître des dieux.

    Attention aux éclats.

    Macron en verbiage quotidien plus pipelette encore que son prédécesseur (contrairement à l'abstinence qu'il affirme, il s'écoute parler en plus...) continue sur le  mode inédit déjà constaté en campagne: celui d'insulter la population.

    Par gros traits caricaturaux. à l'emporte pièce. Pas de la dentelle.

    Et souvent lors de discours prononcés à l'étranger.

    Les ouvrières de Gad étant ouvrières étaient forcément illettrées (septembre 2014)  les gens du nord des alcoolos,(  janvier 2017) les jeunes veulent forcément devenir millionnaires ( jan 2015) les porteurs de T shirts doivent forcément  "travailler pour se payer un costume" (mai 2016)

    Ceux qui ne sont pas d'accord avec ce président  sont  des fainéants,cyniques, extrêmes égoîstes, (discours récent à Athènes)

    La mer est traversée par des" kwassa-kwassa qui amènent "du comorien" (juin) Les gares sont traversées  à la fois par des "gens qui ne sont rien"(.....! ) et ceux qui réussissent (juin 17)

    Fillon c'est Louis XI ou le bourgeois de province du XIXème siècle.

    Les femmes africaines seraient des pondeuses invétérées, (8 juillet)

    A propos d'Afrique, le fait d'avoir accueilli deux chefs d'Etats, Idriss Deby et Mahamadou Issoufou en compagnie de son ....chien a été analysé comme insultant " Selon certaines élites africaines anti-impérialistes, dixit cotedivoire.news il s’agit qu’un grave manque de respect et de considération pour des chefs d’Etats africains"

    Les dirigeants polonais ne sont pas sa tasse de thé. Il les provoque  violemment hors de toute considération diplomatique.

    De violentes charges contre les journalistes qu(il n'a plus en odeur de sainteté parce qu'ils ne se pâment pas/plus devant lui Il les compare à Mère Teresa et les stups !

    Les éditorialistes médiatiques vilipendés....

    En juillet ses propres ministres étaient limite de passer à la casserole, ne le défendant pas assez.

    N'en jetez plus.

                               MACRON PIRE QUE SARKOZY POUR LES INSULTES

    Macron  fait du Sarkozy pour jus ( les racailles et le casse toi pv con)

    Cela rue dans les brancards.

    Le terme de "mépris de classe" revient à son propos par la presse par ses adversaires de gauche et de droite.

    Macron sûr de ses invectives, persiste et signe.

    Il ne voit rien, n'entend rien et dirige en lançant  ses éclairs.

    On en est à l'avertissement. La punition commence (contre ceux qui vont manifester contre lui)

    A quand sa destruction du monde  ???

    Lui, dieu des dieux, ne s'insulte pas.

    Plusieurs médias ont signalé Macron ivre de lui-même. Provocateur.

    Narcissique et mégalo

                                                                              Sylvie Neidinger

                                                                        

     Le terme de mégalomanie surgit dans les écrits

  • Ma libre liberté de bloguer en toute liberté, svp !

    Imprimer

    Voici le commentaire que j'ai reçu récemment. Et que j'ai laissé aux oubliettes    car ne correspondant  pas à la charte des commentaires.

    (nota  je l'ai publié depuis, puisque le citant)

    Hyper condescendant.  Mal poli  ( ... "bêtement" )

    Pour qui se prend-il ?  Vincent, supposé être blogueur en plus.

    "Vous allez donc passer 5 ans à dénoncer bêtement les agissements d'Emmanuel Macron, de sa femme, de ses ministres et de ses députés.

    Ok, sauf qu'à part vous permettre de vous défouler, je ne vois pas trop à quoi cela va servir.

    Vous me direz qu'il y en a bien qui font la même chose avec Donald Trump....

    Si cela peut vous faire du bien..."

    La notion de défoulement  le concerne lui, ce commentateur, vu le ton employé. 

    Ce blog Neidinger aime ANALYSER et non se "défouler".

    Il comporte une rubrique dite "sémiologie  politique". sarko.GIF

    Et même démarré une rubrique "caricatures " avec quelques  dessins "fait-maison"  bruts de décoffrage, sans retouche, avec les coups de crayon souvent maladroits...)

    Combien de blogueurs produisent leur propres caricatures ??? Peu.

    Ce blog ne fait pas spécialement du commentaire mais produit aussi de l'info.

    Exemple l'analyse de la photo présidentielle a noté des détails non signalés.

    Le blog de type journalistique décline une même thématique sous plusieurs angles.

                                 INTERESSANTE MONARCHIE DEGUISEE

    Je suis admirative de la démocratie suisse très horizontale (démocratie hyper active, ultra visible  sur les blogs de la Tribune de Genève ) et du coup  l'évoque peu.

       En revanche la démocratie française pose un  problème de fond.

    Elle n'est pas ou peu ...démocratique, en raison du régime présidentiel, de la Vème république qui donne un immense pouvoir régalien.

    François Hollande a pu envoyer les troupes sur plusieurs conflits externes en décision solitaire sans contre-pouvoirs réels (le parlement n'a pas à en décider)

    Le citoyen lors des présidentielles françaises, ne vote pas pour un programme précis (durant  des dernières présentielles les véritables  débats sur le fond furent  presque inexistants !)  Il vote, donc désigne un  individu à qui il confie de facto les clefs de la maison, les codes d'entrées. Il lui confie TOUT en fait.

    Le système présidentiel  s'apparente à une monarchie certes républicaine.

    Mais monarchie hyper verticale.

    A juste titre Trump et Macron font parler d'eux.

    Ils sont à la tête de leurs Etats, parmi les plus puissants, et gouvernent  sans grands contre-pouvoirs.

    Problème.  Trump et Macron, atypiques s'avèrent être narcissiques et mégalos.

    Il y a donc effectivement largement de quoi inquiéter tous les observateurs.

    Ceci justifie amplement les analyses du  @blogneidinger.

    Et toutes les autres analyses sur la TDG d'ailleurs fort nombreuses et  issues de plusieurs blogueurs.

    C'est bien le rôle de la presse et des réseaux sociaux d'agir en contre-pouvoir. En contre analyse. Voire en impertinence.

    J'ai passé à la moulinette Sarko (mais le blog n'a démarré qu'en 2011 en fin de quinquennat)  ensuite Léonardo dit  Hollande et désormais ôsacuissedejupiter.

    Après un temps de pause et d'observation, je trouve Macron toujours aussi improbable. Imbuvable. Méprisant. Fêlé, dans sa pratique. Dans ses verbiages, son autoritarisme déplacé.

    Ce blog continue comme avant. De l'info culturelle si possible genevoise  et de l'analyse politique principalement hexagonale. Alimenter les rubriques Lire ou Rire si possible. Et le reste.

    Petit conseil : que "Vincent" le commentateur à 100% maso (...de  lire mon blog  !)  cesse immédiatement cette pratique qui le morfond,  plutôt que venir pleurnicher en médisance.

    Ma libre LIBERTE !

                                            Sylvie Neidinger

     

    Note de fin. Vincent est entré en contact très courtoisement  avec moi.

    Dont acte. Merci à lui de cette démarche rare. Du coup j'aseptise légèrement l'expression .

    Je retire "le type". Vincent  n'est plus "un type" qui balance un commentaire  chaud  mais une personne réelle qui a pris la peine réelle  d'une excuse d'avoir blessé.

    Il est blogueur; il sait le temps que l'on passe, l'engagement du blogueur, les contraintes d'une identité numérique forte...

    Celui celle qui s'engage s'expose. 

    Surtout quand le champ que l'on  essaie de décrypter est ..."la politique"

    Les commentateurs ne sont pas engagés e la même façon . Car souvent masqués, cachés derrière les pseudos et les adresses IP exotiques.

    Ma réaction vive n'était pas une crise d'orgueil de celle qui se croirait surpuissante et que l'on viendrait contredire.
    Comme Vincent je blogue sous ma véritable identité. C'est clair et cash.

    Toutefois je ne retire pas  l'article à l'origine de tous ces échanges?

    Tout est donc ok. MERCI

  • Députés En Marche violents : l'une mord, l'autre frappe ! (la troisième monnaie)

    Imprimer

    Le comportement de deux nouveaux députés du récent parti LREM est totalement atypique et inconvenant. S'ajoute une troisième affaire (infra)

    En juin La  députée Laeticia Avia mord un chauffeur de taxi pour une sombre histoire de carte bleue. Une indignité totale au regard de sa fonction politique de représentation du peuple .Les policiers municipaux ont témoigné de son agressivité et de sa condescendance à décliner sa qualité de parlementaire (en plus !!!!).

    " Mordre un taxi pour une course à 12 euros. Le Canard enchaîné rapporte que la jeune députée Laëtitia Avia (LREM) de 31 ans se serait querellée avec un chauffeur de taxi il y a une dizaine de jours à Saint-Mandé (Val-de-Marne), pour une course d'un montant de 12 euros. Les faits, que l'élue conteste fermement, se sont passés le vendredi 23 juin aux alentours de 23h30. La police municipale est alors appelée pour mettre fin à l'accrochage entre une cliente et son chauffeur de taxi. "La cliente du taxi, sur un ton condescendant, nous annonce verbalement son identité ainsi que sa qualité parlementaire", raconte l'un des officiers au palmipède. Il était impossible pour la nouvelle députée de régler sa course. Elle ne dispose que de sa carte bancaire et le taxi lui a indiqué qu'elle était hors-service. Menaçant de sortir du véhicule sans payer la course alors que la tension monte, le chauffeur choisit d'accélérer vers un distributeur automatique. Un trajet qui n'a pas plu à l'élue.  "Devant son comportement, elle a donc mordu le conducteur à l'épaule pour qu'il s'arrête. Fait qu'elle reconnaît devant nous", ont affirmé les policiers au Canard. A la fin de l'histoire, Laëtitia Avia a porté plainte pour tentative de vol et séquestration le soir-même. Le chauffeur a lui porté plainte pour coups et blessures.(citation Challenges)

     Aujourd'hui le député néo macroniste Majid El Guerrab (représentant la 9eme circonscription des français de l'étranger)  ancien socialiste,  frappe un...socialiste à coup de casque de scooter  à la tête et l'envoie à l'hôpital.

    Une rare violence puisque la victime a été opérée pour hémorragie interne.

    Habitués aux journées paisibles, les agents de sécurité de l'antenne de Paris Habitat située rue Broca, dans le cinquième arrondissement de Paris, ont vécu un après-midi mouvementé, ce mercredi 30 août. Ces gaillards ont dû séparer une rixe entre... un député macroniste et un responsable socialiste. M'Jid El Guerrab, député la République en Marche (LREM) des Français de l'étranger, a porté deux violents coups de casque de scooter contre Boris Faure, premier secrétaire de la fédération PS des Français de l’Étranger. Celui-ci a été conduit à l'hôpital par les pompiers.(citation Marianne)

    Rappel le dernier duel en France date de 1967.... entre deux députés et à... l'épée, évidemment..      Aucun des protagoniste ne s'est retrouvé à l'hôpital pourtant.

    Ici, en action,  la nouvelle génération version macron  qui devait laver plus blanc et balayer la "vieille politique"..

    Une  "représentation nationale" en décomposition comportementale et  politique à peine élue et issue du camp des donneurs de leçon de morale sur les nouvelles pratiques !

    Dont le chef de file des LREM ...Richard Ferrand  est lui même en délicatesse avec la justice qui actuellement enquête sur ses liens personnels et financiers avec une mutuelle.

    Carton rouge aux mordeurs et cogneurs !        

                                                                                                 Sylvie Neidinger 

     

    Scandale des Députés LREM suite Pascale Fontenel-Personne fait payer les visites à l'Assemblée Nationale dans le cadre de sa société privée

    Le dossier du député LREM Corinne Vignon qui pratiquait précedemment l'astrologie sans le déclarer a été classé sans suite.

     

  • Brigitte la patronne ! La Sainte Patronne, en fait

    Imprimer

    L'Elysée a publié la charte de la conjointe qui n'intéresse strictement personne mais révèle.

    Le terme de "patronage" à la première phrase est hyper étonnant.

    Il mérite une analyse sémantique puis  sémiologique.

    La "bonne dame patronnesse" est une terminologie qui appartient à la longue tradition  catholique, liée à la paroisse mais devenue totalement désuète aujourd'hui .

    Le terme appartient à un monde ultra ancien (depuis le moyen-âge?) assurément celui du XIXème siècle et s'éteint probablement avec la chanson ironique de Brel datée de 1960.

    Sa définition: Une dame patronnesse est une personne qui s'occupe des œuvres sociales et du patronage d'une paroisse. L'expression tend à devenir désuète et à désigner, de façon ironique, toute personne qui donne des leçons de morale.Jacques Brel, en 1960, a intitulé une chanson humoristique, La Dame Patronnesse.Un document publié par la congrégation pour le clergé en décembre 2007 recommande de réintroduire les dames patronnesses, affirmant que « celles-ci peuvent être une source de maternité spirituelle ».(wiki)

    Un document du clergé  daté de 2007 désigne la dame patronnesse comme source de maternité spirituelle.

    Tiens, intéressant : Brigitte ...comme maman spirituelle d'Emmanuel?

     Marianne sur ce thème s'étonne et va aussi chercher les définitions:

    "La Première dame n'a-t-elle pas, comme l'Elysée l'indique en préambule de la charte, un rôle de "patronage" du chef de l'Etat ? Pour savoir ce qu'on veut précisément nous dire avec cette formule incongrue, on vous laisse choisir dans les définitions proposées par le Larousse, qui vont d'"appui, protection de quelqu'un d'influent" à… "protection d'un saint". Sainte Brigitte, priez pour nous !"

     

     Sainte patronne, sainte Brigitte, mère spirituelle...derrière le simple terme de "patronage", l'analyse révèle la relation complexe, atypique du président à son épouse qu'il vénère comme une icône.

    La pensée consciente est complexe. Egalement.... l'inconscient (complexe)!

    En analyse politique cela signifie juste que  la (sainte) patronne du patron (Jupiter, dieu des dieux) de la France* se nomme Brigitte.

    Décidément le macronisme est une  idéologie bizarre, planante et hyper syncrétique..

    Les français ont déjà compris que quelque chose ne tourne pas rond.

    Macron président plonge dans les sondages.

                                               Sylvie Neidinger

                                                                     

    * (5ème puissance mondiale)  

     

    âtronne.GIF

     crédit image capture d'écran site web

    https://www.forbes.fr/politique/emmanuel-macron-doit-reinventer-son-usage-des-reseaux-sociaux/

  • Marre de la "Mère Macron": déjà l'ovedose de son show-biz

    Imprimer

    Le cri sortait de la bouche d'une passante devant un kiosque à journaux.

    Une basique marcheuse de rue  choquée non seulement de croiser une large  affiche de Brigitte Macron dans son champ visuel  mais en plus sur le trottoir, face à elle, un kakémono (ou quelquefois chevalet de rue) second affichage sur pied et posé dans l'espace public: 

    La "mère Macron" en pied aussi haute que le piéton !  Impossible d'y échapper...

    Ici la campagne de com' internationale du magazine Elle la concernant.

    Overdose des images du président et maintenant  de son épouse.

    Expression peut-être du massif ras le bol face à la  la lourde mise en scène   que le couple présidentiel organise de lui-même.

    Les Macron  se sont rencontrés autour d'une pièce de théâtre. Le show continue, démultiplié..

    En se moquant du monde en plus.

    Macron disait  vouloir une présidence sobre. Ne pas communiquer.

    Or, il s'exprime à tout bout de champ (soit disant il coupait le son..???En fait  il fuit les questions de journalistes qui peuvent déranger mais inonde et sature de ses commentaires) .

    Et surtout il se montre. Il parade, déguisé  en tout, du militaire au boxeur.

    Côté déguisement, elle aussi a commencé. Elle avait tout de même revêtu un habit d'apicultrice pour s'approcher des abeilles du parc de l'Elysée !! C'est juste lourdingue.

    Couple cinéma tout droit sorti de la série Martine des années 50 par la déclinaison thématique.

    Lors de la campagne  présidentielle surmédiatisée,  les suisses disaient "on ne peut allumer la tv française sans voir la tête de Macron".

    Désormais il faut compter aussi sur son image à elle,  donnée à voir partout.

    Sans compter le texte spécifique du couple. Leur histoire de vie largement scabreuse est montée en épingle, surmédiatisée d'une façon indécente.  Scabreuse car la relation amoureuse d'un élève de ...15 ans (16 selon les sources) avec son prof relève du pénal.

    La presse britannique évoque les faits.Et le scandale à Amiens à l'époque. Le livre de Anna Fulda évoque lui la réaction des parents Macron à la relation de leur fils de 16 ans avec sa prof.

    Ses parents interdisent au mineur de voir cette femme de 24 ans son aînée. Le père dit "être tombé de l'armoire".Car au final, le citoyen qui vote pour une direction du pays se moque bien des choix gérontophiles du président. Ou , dit autrement, de ses choix oedipiens !!!

    Il n'est pas donné à tout le monde d'épouser sa maman, tout de même....Ni surtout d'en faire une propagande.

    Pendant les vacances soit disant discrètes.... au milieu d'une ville de un million d'habitants avec multiples sorties en ville (Prado, OM...) le couple bling bling a fait son show.

    Cela continue avec les visites officielles. Madame accompagne Monsieur en voyage  et la robe est rouge, courte, rock et Vuitton....Bon.

    Dans quelle salade mentale s'est donc enfermée la démocratie française!

    Degré zéro de la politique.

     

                     LES MACRON: COUPLE D'OPERETTE ET M'AS-TU-VU

     

    Les premiers trois mois de Macron laissent entrevoir une probable mégalomanie de Lui  ô SaCuissedeJupiter.

    Pour organiser son show visuel marketing permanent, Macron a besoin d'une.... maquilleuse. La facture de la maquilleuse pour trois mois se monte à  26 000 euros .

    On vient d'entrevoir cet été une autre exagération potentiellement mégalo autour de sa "maman de femme". Les faits: un indécent story telling permanent ( autour de ses enfants, ses habits, sa charte de présidente...)

    C'est dans les dictatures  que le président s'expose aussi outrageusement. Qu'il est donné à voir par duplications qui envahissent le quotidien.

    Les démocratie apprécient peu la mise en scène. La démocratie suisse est exemplaire sur ce point

    Une overdose du couple Macron, mas-tu-vu  et de son happening permanent se fait jour en France.

    A seulement trois mois d'exercice, le ras-le-bol est déjà ressenti..

    Trop de com tue la com.

    Trop de macron et de trop macrone assomme.

     

                                                                      Sylvie Neidinger

     

    -Du coup je ne passe pas la photo du "kiosque à macron" et ses affiches jusque sur le trottoir pour ne pas rajouter une image macron supplémentaire à la gabegie..

     -Juppé aujourd'hui estime que les premiers mois de Macron sont "de la com'

     - Selon les derniers sondages ( au 27/08) la cote de Macron continue à s'effondrer. L'image papier glacé marketing people vendue pour la présidentielle s'effondre. Et n'en déplaise à certains commentateurs de cet article: cela justifie amplement son titre sur le ras-le-bol.... des deux.

    http://www.europe1.fr/politique/pourquoi-emmanuel-macron-seffondre-dans-les-sondages-3419846

    couple macron,brigitte macron,show biz,oeudipe,mère macron,show permanent,overdose,surmédiatisation,bling bling,m'as-tu-vu,macrone,sondages chute ;macron,look cagole,vulgarité La presse anglaise avait noté son look cagole. Sa vulgarité à New-York confirme:

    http://madame.lefigaro.fr/style/les-tenues-minirobe-de-brigitte-macron-a-new-york-font-polemique-210917-134281

    look cagole, couple macron,brigitte macron,show biz,oeudipe,mère macron,show permanent,overdose,surmédiatisation,bling bling,m'as-tu-vu,macrone,sondages chute ;macron

     

  • Un syndicat de journalistes demande à Macron de retirer sa plainte.

    Imprimer

    Macron délire. Une petite folie impériale.

    A Marseille, il multiplie les sorties people. Mais porte plainte contre un journaliste (rappel qui n'était pas entré dans la zone privée des villas Talbot ) .

    Une immaturité absolue de ôCuissedeJupiter qui veut le beurre et l'argent du beurre.

     

    Le photographe de presse dit avoir été traité comme un criminel.

    Le SNJ-CGT demande que la plainte soit retirée.

    http://www.europe1.fr/politique/un-syndicat-demande-a-macron-de-retirer-sa-plainte-contre-un-photographe-3412682

    De Gaulle (à qui Macron se compare ...) avait réglé le problème des vacances en se retirant à la Boisserie. Le fort de Brégançon avait été acheté par la République pour ceci  également.

    Macron choisit une ville ....habitée dans une ville de 1 M d'habitants. Dont il a d'ailleurs fait scandaleusement évacuer les passants pour se promener (au Belvédère)

    Il y refuse la presse  pourtant en totale légitimité de le suivre car  le personnage est en mode séquence com' publique et non en mode vacances privées...

    Sa plainte? Un abus de pouvoir caractérisé pour un motif non conforme.

     Car le combat judiciaire n'est pas à armes égales, le président étant protégé par une immunité.

    Indignité de ce président de la république qui endosse les abus de pouvoir pour crime de lèse-majesté.

    Il délire autour de son narcissisme immature. L'automne  social du retour sur terre de Sa Cuisse de Jupiter va être ....chaud.

    Il attaque la presse frontalement. Le journaliste ne s'est PAS introduit dans la résidence privée Talbot, ce que des sources policières confirment. Et juridiquement le différentiel est important pour justifier (ou non) la plainte. La plainte est posée pour un motif futile. Le président va faire travailler la justice pour une lubie...

    Dans une démocratie le 4ème pouvoir ne s'auto-dissout pas suivant la volonté du Prince! Et surtout ses caprices immatures sur l'usage de la presse que lui en ferait quand cela l'arrange.

     

                                                                        Sylvie Neidinger

     

                                                

      (suite)  Marianne indique  que Macron soit manipule les photographes dans le cadre de sa com" soit les fait arrêter  

    On a tout eu avec lui, donnant le biberon, en maillot de bain.

    Ici une "paparazzade" organisée en avril au Touquet par le couple Macron.

    macron,syndicat de journalistes; snj-cgt,marseille,photographe de presse

         

  • Macron non écologique : deux affaires à l'actu le touchent directement

    Imprimer

    Macron ne donne pas dans la sauvegarde écologique.

    Deux affaires à la Une le concernent.

    Par deux fois la population a manifesté en France ce week-end, sans signalement des médias TV occupés à bêtifier devant les vacances de Monsieur président pour la partie "info nationale"

     

    1 -TREBEURDEN  EXTRACTION DE SABLE

     Ministre de l'économie E Macron  avait autorisé l'extraction d'une dune et des fonds d'une zone sensible proche de deux pôles Natura 2000, contre la ministre de l'écologie. macron,sacandale; villa ferracci,pdg alpha ami de macron,villa illégale,anti-écologique,sable,trebeurden

    Dimanche 13 août la population  a manifesté à  Trebeurden  (Lannion); un SOS  face à ce scandale de l'extraction de sable:

    http://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Environnement/A-Lannion-nouvelle-mobilisation-contre-lextraction-sable-2017-08-13-1200869440

     

    2- LES VILLAS FERRACCI

    En Corse, Pierre  Ferracci, pdg du groupe Alpha un ami très proche de Macron  (son fils était au mariage de Emmanuel Macron, sa belle fille fut  cheffe du cabinet du candidat pendant la campagne présidentielle !!!)) a défiguré un paysage par une construction illégale dans une zone classée  interdite à la corse paysage défiguré.GIFconstruction.

    En zone protégée par la loi littorale,

    Il avait obtenu un sombre "permis tacite".

    Le résultat est sidérant!

    La population demande à la justice que l'ensemble soit rasé.

    Comme cela se fait en pareil cas (Inès de la Fressange avait dû raser une construction illégale en Avignon)

    L'ami de Macron semble bénéficier d'une justice en sa faveur : juste payer une amende mais laisser  le "(for)fait" accompli.

    Un million d'euros pour un homme riche est si facile...Libé évoque "un forcing payant" soit une immoralité absolue dans le process.

    http://www.france24.com/fr/20170813-corse-manifestants-reclament-demolition-villlas-pierre-ferracci-rondinara-macron

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/13/01016-20170813ARTFIG00115-corse-des-habitants-reclament-la-demolition-de-deux-villas.php

    http://www.liberation.fr/france/2017/08/10/corse-les-villas-ferracci-un-forcing-payant_1589309

     

    "Corses :les villas Ferracci un forcing payant

    Bien que condamné en appel à payer 1 million d'euros pour avoir fait construire dans l'illégalté deux bâtisses dans une zone naturelle inconstructibles, le  pdg du groupe alpha proche d'Emmanuel Macron s'est évité le pire : leur démolition.

    Les associations de protection de l'environnement dénonce,t une  justice à deux vitesses. Il y a, dans l’affaire dite des «villas Ferracci» tous les ingrédients d’un sulfureux feuilleton d’été. Imaginez deux luxueuses demeures de 670 m2 (avec piscine) édifiées dans l’extrême sud de la Corse, sur un terrain classé en espace naturel remarquable et inconstructible, à un jet de pierre de la féérique plage de la Rondinara. Ajoutez un permis de construire obtenu tacitement et non respecté, des associations de défense de l’environnement sur les dents qui réclament la démolition des bâtisses, dix ans de procédures judiciaires, une amende d’1 million d’euros. Un tel scénario suffirait à mettre le feu aux poudres dans une île où, quelques années en arrière, les soucis de constructions illégales se réglaient de façon plus expéditive, à coups de pains de plastic. Détail supplémentaire, la personnalité du propriétaire a ajouté son grain de sel à l’efficace recette et provoqué une indignation quasi générale au sein de la population insulaire.

    L’influent PDG de Groupe Alpha (leader sur le marché du conseil aux comités d’entreprise), Pierre Ferracci, 65 ans, est un proche d’Emmanuel Macron, ce qu’il apprécie modérément de voir rappeler dans le cadre de cette affaire. Son fils, Marc, est un ami de longue date du nouveau président de la République. Sa belle-fille, Sophie, a été cheffe de cabinet du candidat Macron."

    Les liens exacts entre les protagonistes:

    En 1990, Pierre Ferracci a acheté 20 hectares de terrain sur la baie de A Rundinara, près de Bonifacio. Il voulait y faire construire cinq villas, mais le permis ne lui a pas été accordé. En 2008, selon le journal Marianne, deux villas sortent de terre, mais décalées “de 150 mètres où l’espace est classé protégé”.

    macron,sacandale; villa ferracci,pdg alpha ami de macron,villa illégale,anti-écologique,sable,trebeurden,immoralité,affaires,cheffe de cabinetPierre Ferracci, PDG du groupe de conseil Alpha et du club de football du Paris FC, a fait partie de la Commission Attali, tout comme Emmanuel Macron. Durant la dernière campagne présidentielle, son fils, l’économiste Marc Ferracci, a été conseillé d’Emmanuel Macron sur les questions sociales. Celui-ci a aussi été l’un des témoins du mariage du président avec Brigitte Trogneux en 2007. Son épouse, l’avocate Sophie Ferracci a été, quant à elle, cheffe de cabinet d’Emmanuel Macron au ministère de l’Economie de décembre 2015 à août 2016 ; par arrêté du 19 mai 2017, elle a été nommé cheffe de cabinet au ministère de la Santé et des Solidarités.Alors que le maire de Bonifacio Jean-Charles Orsucci (REM) soutient le projet de l’homme d’affaires.

    Les associations de défense de l’environnement (U Levante, ABCDE, Le Garde, U Polpu) ont décidé de lancer une nouvelle procédure judiciaire.

    Les corses réagissent. Mal à ces amitiés parisiennes bien utiles...

    C'est la nouvelle "morale" macroniste ...qui lave plus ....noir, visiblement.

                                                                                  Sylvie Neidinger

     

          (crédit image capture d'écran site web cité en lien)

     

  • Général DESPORTES cesser l'opération Sentinelle qui rend les militaires des cibles faciles

    Imprimer

    Encore un (ancien) général pas muet du tout ...Et qui exprime la colère sourde des militaires français exposés dans une opération civile qui ne sert pas à grand chose si ce n'est à les désigner comme cible!

    Attaquée sur le territoire national pour la 6ème fois depuis le début de l'opération voulue par Hollande !

    Le précédent président avait mis la pression sur l'armée par de nombreuses opex (non budgétisées !!)  et ensuite décidé de cette présence en France dans une mission de sécurité intérieure pour laquelle les militaires ne sont pas faits !

     

    C'est une  opération grand public, psychologique, destinée à rassurer la population; Mais à quel prix pour une mesure d'affichage ? La ville de Belfort d'où sont issus les blessés est  indignée ( cf médias)

     L'opération Sentinelle fait patrouiller des militaires en ville au lieu de leurs champs de bataille et surtout  les fait prendre pour cible.

     

     

    Elle est décriée.Un échec.Le général Vincent  Desportes s'emporte. Il s'exprime :

    Le général Vincent Desportes, ex-directeur de l'Ecole de guerre, n'y est pas allé, pour sa part, par quatre chemins pour expliquer le fond de sa pensée sur l'opération Sentinelle. Exaspéré, il a lancé à l'antenne de BFMTV: "Maintenant, ça suffit. Cette opération Sentinelle a un bilan profondément négatif. Rien ne prouve qu’elle a apporté quelque chose à la sécurité des Français mais d’une part, elle fournit des cibles faciles à la folie meurtrière des aficionados de Daesh et d’autre part, elle pèse d’un poids très lourd sur les armées françaises." Ce poids est d'autant plus lourd que l'opération Sentinelle a des conséquences regrettables pour les troupes selon l'officier. "Elle entraîne un sous-entraînement de nos soldats qui, compte-tenu de la multitude des opérations, sentinelle en particulier, n’ont plus véritablement le temps de s’entraîner", a-t-il posé. Enfin, le général Desportes en a appelé à l'exécutif: "Le président Hollande et son gouvernement n’ont jamais eu le courage de revenir sur cette opération qui a été déclenchée lors des attentats de Charlie Hebdo. Désormais, il faut que le président Macron et son gouvernement aient le courage de revenir sur ces déploiements Sentinelle qui n’apportent rien mais sont au contraire préjudiciables à la sécurité des Français."

    Dans ce contexte, l'attitude insultante de Emmanuel Macron et de son porte-parole Castaner à propos des coupes budgétaires de 850 millions et leur mépris du Général de Villiers fut absolument déplacée, inadmissible.

    Les travestissements du président   en militaire également.

    La pilule ne passe pas chez ceux derniers déjà aux prises avec le logiciel fou de paie Louvois

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/08/08/la-grande-muette-pas-si-muette-285524.html

     

  • La Grande Muette... pas si muette

    Imprimer

    Quinze généraux  expriment ouvertement leur colère contre le Président Macron.

    Lequel a honteusement  et abruptement vilipendé le  plus haut gradé de l'armée française autour des festivités du 14 juillet.

    Une crise d'ego totalement surjouée de la part du président cheffaillon, qui a humilié publiquement un militaire de grande valeur, le CEMA (Chef d'Etat Major des Armées).As ource BFM mzmcron contdit.GIF

    Le Général de Villiers d'une part s'exprimait à huis-clos devant la commission défense de l'Assemblée Nationale.

    D'autre part l'annonce d'un coup de rabot de 850 millions d'euros normalement consacrés aux équipements de l'armée envoyée combattre notamment en opex, contredisait les engagements du candidat Macron pris en flagrant délit de mensonge.

    Les militaires   ont été secoués sur leurs bases par l'humiliation publique infligée à   "leur numéro Un" qui défendait "leur" budget.

    A tel point que le terme de "divorce" est évoqué dans une lettre publiée par des haut gradés dans le magazine Capital. Et celui de "blessure profonde".

    Ceux qui s'expriment sont bien évidemment retraités ou en réserve...

    Leur missive  est ....carabinée :

    "L'armée est peut-être muette, mais elle n'est ni sourde ni aveugle, ni amnésique", soulignent ainsi les signataires, en rappelant les différents signaux envoyés par le candidat puis le président Macron au cours des derniers mois. "Mais alors tout cela n'était-il que promesses, paroles et maniement des symboles?

    Les signataires de la lettre regrettent également la gestion de la crise par le président, qui avait lui même accusé le général de Villiers "d'étaler certains débats sur la place publique". "Mais alors est-il vraiment digne de réprimander, non seulement en public, mais devant ses subordonnés, un grand chef militaire, au sujet de propos destinés aux membres d'une commission parlementaire, au cours d'une audition censée être confidentielle?", répondent les auteurs du courrier, qui s'insurgent alors contre "une humiliation publique".

    Autre motif de tension, toujours pas digéré? Le "Je suis votre chef" d'Emmanuel Macron, lâché la veille du 14-juillet. "Tous les militaires le savent et ils sont vexés que vous le leur rappeliez", répliquent les 15 auteurs de la lettre, qui rappellent que "si la jeunesse" du président est "une excellente chose, elle ne vous a pas apporté l'expérience du Service sous les armes. Personne ne vous le reproche, mais ceci implique un minimum d'humilité (...) Ce défaut d'humilité est une erreur, Monsieur le Président."

    "En conclusion, vous aurez compris, Monsieur le Président, que vos paroles publiques visant le Général De Villiers n'ont pas seulement atteint ce grand serviteur de la France et de nos armées mais aussi un grand nombre de militaires qui, comme nous, se sentent humiliés", concluent les militaires, qui critiquent l'opération de "communication" du président à Istres, aux côtés de son nouveau CEMA François Lecointre. "Laissez les symboles et les discours et passez aux actes concrets pour vos militaires. Vous êtes leur chef constitutionnel, soyez-le dans leur vie réelle, écoutez-les, respectez-les."( cf Capital)

                            MACRON : DEBUT DE LA CHUTE

     

    Jusqu'aux militaires normalement  muets qui s'indignent publiquement !

    Et remettent vertement Macron à sa place.

     Suite à l'épisode De Villiers,  Macron a d'ailleurs  brutalement dévissé dans les sondages.

    La parole se libère et les analyses des premiers  dysfonctionnements de ce président fleurissent.

     

     

                                                            Sylvie Neidinger

     

    Stephane Mahe / Reuters
     
    ( crédit images capture d'écran)

     (suite) L'opération Sentinelle qui fait patrouiller des militaires en ville au lieu de leurs champs de bataille et surtout qui les fait prendre pour cible est décriée. Un échec .Le général Desportes s'emporte. Il s'exprime :

    Le général Vincent Desportes, ex-directeur de l'Ecole de guerre, n'y est pas allé, pour sa part, par quatre chemins pour expliquer le fond de sa pensée sur l'opération Sentinelle. Exaspéré, il a lancé à l'antenne de BFMTV: "Maintenant, ça suffit. Cette opération Sentinelle a un bilan profondément négatif. Rien ne prouve qu’elle a apporté quelque chose à la sécurité des Français mais d’une part, elle fournit des cibles faciles à la folie meurtrière des aficionados de Daesh et d’autre part, elle pèse d’un poids très lourd sur les armées françaises." Ce poids est d'autant plus lourd que l'opération Sentinelle a des conséquences regrettables pour les troupes selon l'officier. "Elle entraîne un sous-entraînement de nos soldats qui, compte-tenu de la multitude des opérations, sentinelle en particulier, n’ont plus véritablement le temps de s’entraîner", a-t-il posé. Enfin, le général Desportes en a appelé à l'exécutif: "Le président Hollande et son gouvernement n’ont jamais eu le courage de revenir sur cette opération qui a été déclenchée lors des attentats de Charlie Hebdo. Désormais, il faut que le président Macron et son gouvernement aient le courage de revenir sur ces déploiements Sentinelle qui n’apportent rien mais sont au contraire préjudiciables à la sécurité des Français."