Pays-UK - Page 3

  • Royaume-Uni: vols d' enfants par les "sévices sociaux" avec une justice moyenâgeuse

    Le Royaume-Uni sous un sale jour avec le fonctionnement particulier de ses Sévices sociaux.

      L'affaire est un scandale, au coeur d'un pays dit  "moderne" au XXIème siècle.

    Cela commence à se savoir à l'international.

    Les mères britanniques qui veulent sortir des griffes de cet organisme dit social qui a la capacité juridique de prendre de  "voler" un enfant à la naissance à sa mère pour le "protéger"  vont accoucher à l'étranger !

     http://www.france5.fr/emission/les-enfants-voles-dangleterre/diffusion-du-15-11-2016-20h45

    Le documentaire est visionnable en replay pour deux jours encore.

    dogs,chiens,great-britain,sévices sociaux,adoptions,cameron; injustice,grande bretag,e,royaume-uni,angleterre,services sociaux,scandale,injusticeEt rediffusé le 2 décembre prochain sur la 5.

    Les services sociaux britanniques déraillent.

    En raison du Children Act de 1989. Du pur Dickens.

    L'enquête montre qu'ils peuvent "monter"un dossier, faire valoir leurs "preuves" alors qu'une enquête de police opposée au résultat n'est même pas entendue.

    Des parents perdent leurs(s) enfants sur des bases légères au nom d'une loi putative sur leur "potentiel à maltraiter des enfants".

    Comme par hasard sont concernées les classes sociales les plus fragiles.

          LOI PUTATIVE, ENFANTS COMME DES CHIENS

     Les enfants sont retirés de leurs  familles aimantes pour être confiés aux services sociaux sur des bases accusatoires floues, aveugles.

    Qui nient toute autre hypothèse (maladie, scorbut, os de verre etc...) et la capacité des familles à élever leurs propres enfants

    La machine est devenue folle.

    Soigner les enfants coûte cher à l'état.

    Une loi impose donc aux Comtés un quota d'adoption obligatoire. David Cameron a appuyé cette disposition pour que cela coûte moins cher au royaume.

    Pour atteindre le quota des enfants sont retirés sur des bases légales totalement montées.

    Ces jeunes êtres humains  sont ensuite proposés à l'adoption sur catalogue et internet, avec leur photo!

    Comme des animaux de compagnie....

    Angleterre....

    Stupéfaction du monde face à cette  mentalité utilitariste, eugéniste actuelle.

    Le documentaire par les cas réels étudiés parle d'enfants volés. 

                   

                                                                   Sylvie Neidinger

     

     dogs,chiens,great-britain,sévices sociaux,adoptions,cameron; injustice,grande bretag,e,royaume-uni,angleterre,services sociaux,scandale,injustice

                                        BLOG NEIDINGER RUBRIQUE #SANTE

  • Après le Brexit, Farage et Johnson filent.... à l'anglaise !

    Gonflés.

    Ou plutôt dégonflés...

    Les deux leaders acharnés anti-européens pro-brexit, Nigel Farage et Boris Johnson filent à l'anglaise, une fois mis devant la réalité du vote anti-européen.

    Devant les  conséquences en cascades non prévues, non analysées.

    Leur forfait commis, leur campagne violente, nauséabonde pliée (qui comparait l'Europe à Hitler et a vu le meurtre de la député Cox par un néo-nazi) leur campagne mensongère derrière eux (pluri-mensonges notamment sur  les chiffres de transfert d'argent) ils se défilent!

    Assez lâches en fait.

    Ils ont vendu un retour vers la grande Grande-Bretagne ce pays mythique encore dans les têtes simplistes prêtes à  le croire.

    Au point de ne pas avoir écouté la jeune génération et voté Leave.

    Farage s'était même offert une bataille navale ridicule de petits bateaux sur la Tamise et lui se la jouant Amiral Nelson.

    On parle aujourd'hui sur place  d'une situation shakespearienne  autour de crimes et trahisons.

    Avec Johnson et Farage il faut parler plutôt  de burlesque, de tragi-comédie. Un Laurel décoiffé, bizarre, excentrique et son Hardy bien sapé.

    Johnson comme "journaliste"à Bruxelles dans  le début de sa carrière   écrivait des articles de moquerie sur l'Europe...ses uniques  faits d'armes avant de prendre  la tête de Londres.

    Les britanniques ont très nettement voté pour ces individus avec plus d'un millions de bulletins  d'écart.

    En connaissance de cause. Tout avait été dit. Ils avaient été prévenus.

                             ENGLISHNESS

    Ils se trouvent pris à leur propre piège d'un difficile Brexit.

    La Grande-Bretagne se vit comme "indépendante". Elle réclame par ce vote  une sorte d'englishness, tout en  contrôlant le monde depuis la City.

    Image surfaite des propres ressources et capacité solitaires en selfy orgueilleux...

    En réalité le Royaume veut de l'Europe le beurre et l'argent du beurre: les avantages sans les inconvénients (libre circulation des capitaux mais refusant la libre circulation des personnes, un des quatre piliers).

    Avec une morgue et une suffisance exagérée et déplacée. Cameron en février jouait la carte du chantage, une habitude.

    Farage est venu parader/insulter le Parlement européen après le Brexit . Il lui a été  demandé "mais que faites vous encore ici?"

    Le Royaume-Désuni, cette île humoristique, capable de  considérer le continent comme coupé... en cas de brouillard tient  à  son libre-arbitre politique.

    Mais alors, qu'elle laisse les autres tranquilles et qu'elle vive dans son coin !

    Le problème est que ce schéma ne lui convient pas. Elle réclame le beurre et l'argent du beurre.

    Exemple majeur: la Grande-Bretagne qui n'était pas dans la zone euro détenait à la City la chambre de compensation des milliards d'euros en circulation....

    Paradoxe de cette tragédie grecques: plus les britanniques ont voulu contrôler leur destin et plus ils ont décroché. Ils viennent de lancer  leur pays sur la planète mars, en apesanteur.

    La classe politique déboussolée a l'illusion de croire qu'elle va encore  pouvoir peser sur les négociations futures à son avantage et grâce à son habituel chantage.

    Les désormais 27 ont répondu fermement. Le scénario UE est le suivant

    1-La Grande-Bretagne annonce officiellement qu'elle quitte l'EU et les négociations commenceront APRES.

    2- Accéder au marché unique c'est respecter la libre circulation des personnes

     La livre sterling a diminué de 10% environ.

    Des scènes d'un racisme certains sont enregistrées contre les étrangers, même sur les campus.

     

    L'armada Farage ne sait plus sur quelle rive accoster. Une débandade des pro-brexit.

    La reine,élément fédérateur, lors d'un déplacement en Irlande du Nord a indiqué " je ne suis pas encore morte"signe de sa grande inquiétude. Elle mesure toutes les difficultés à venir.

    Drôle de spectacle sur la Tamise...

     

                                         Sylvie Neidinger

     

    Jean-Claude Junker et les eurodéputés se moquent des lâches qui "quittent le navire". Il est rappelé que Nigel Farage n'a pas encore démissionné de son siège d'euro-député....pour continuer à en toucher le salaire..

    http://www.lepoint.fr/europe/brexit-les-eurodeputes-taclent-les-laches-qui-quittent-le-navire-05-07-2016-2052119_2626.php

    SUITE juillet : Boris Johnson revient, comme ministre des affaires étrangères. Il ne s'est donc pas défilé. Mais la nomination de celui dont le langage n'est pas diplomatique a surpris Bruxelles.

    SUITE septembre 2016 David Cameron lui aussi file à l'anglaise en démissionnant de son poste de député. Il ne veut pas assumer les conséquences de son choix de faire voter pour la sortie de l'UE

     

  • "Gueule de bois" au ROYAUME-DESUNI

    Lendemains d'ivresse "nationaliste" et de  victoire du camp  Brexit: la tête tourne pour les britanniques, désintégrés.

    Les conséquences du Non à L'UE s'invitent immédiatement  avec la baisse de 10% de la livre en quelques heures, Ecosse (Nicola Sturgeon, 1er ministre)et Irlande qui évoquent leur  indépendance (unification de l'Irlande demandée par le Sinn Fein), Espagne qui veut récupérer les 7 km carrés  stratégiques de Gibraltar, les accords du Touquet remis en cause par les nordistes qui réclament que les anglais gèrent leur frontière chez eux et non sur le territoire français...

    La boîte de Pandore des conséquences en cascades absolument non maîtrisées voire non apparentes  est ouverte.

    Le  vote fut net pourtant, sans ambiguïté avec un écart de  plus de un million de voix.

    Enorme problème sociologique: les villes et les jeunes (à 3/4) ont misé sur l'Europe, les campagnes, les retraités, les personnes âgées ont voté non.

    Jeunesse en colère. Britanniques expatriés inquiet. City de Londres aux abois.

    La campagne fut violente avec tout un raout anti européen, une haine  de fiel marqué par l'assassinat d'une jeune mère de famille, député (Jo COX) par un nationaliste d'extrême droite.

    Ce, alors que la Grande -Bretagne bénéficiait d'un régime de faveur de l'UE et d"un" rabais" suivant le langage des boutiquiers!

     

                                   POPULISME MENSONGES ET AMATEURISME

     

    Incroyable. Sur les trending topics de google la recherche la plus forte au Royaume-Désuni au LENDEMAIN du vote est "qu'est ce que l'UE ?"

    Question: ils ne pouvaient pas se renseigner AVANT???!!!!

    (preuve qu'un référendum est faussement une bonne idée démocratique, c'est un choix  politique caricatural, en fait !)arguùent faux.PNG

    A ce manque d'info, le N°1de Ukip Mickael Farage avoue hier un mensonge dans la campagne de son camp autour des 350 millions de livres/semaine que le Leave aurait soit-disant permis de rétrocéder au système social de la NHS.

    Avec l'Europe, la Grande-Bretagne a  toujours eu cette relation de  boutiquier qui compte ses sous, de '"petite monnaie".

    Comme au temps de Thatcher qui voulait sa monnaie "back"...

    Les britanniques et leur vision de petits épiciers...

     

                                 CAMERON A-T-IL EU RAISON ?OUI/NON

    La démarche du référendum semble une voie démocratique.

    En l'espèce, les enjeux étaient trop lourds pour une réponse par oui ou non, entre populismes, petits mensonges etc..

    Le référendum est en réalité un piège démocratique.

    Tous les excès furent permis ici.  Boris Johnson n'hésita pas à comparer l'UE à Hitler ....!

    Bruxelles et les européens étaient lancés à la pâture publique comme le diable qui empêchait la Grande -Bretagne de redevenir le superbe Empire Britannique dans son superbe isolement mais toujours à la manette pour tout contrôler....chez les autres.

    Un incroyable pêché d'orgueil qui se retourne magistralement  aujourd'hui.

    Alors Cameron ???

    Il entre dans l'histoire mais pas comme lui l'entendait. Avec le mauvais rôle.

    Tous les problèmes à venir lui seront reprochés, c'est évident.

    Il a fait prendre un risque inouï pour des petites questions de politique intérieure.

    Les européens sont d'ailleurs actuellement  à nouveau étonnés, une fois  le vote OUT décidé, de voir Cameron vouloir décider du timing de sortie comme bon lui semble. C'est exactement cette attitude pénible  qui a marqué les relations GB-UE depuis l'origine. Boris Johnson dit ne pas être pressé lui non plus . Une façon de "tirer un max" des futures négociations ...

    In c'est In, out c'est out.

    Il  commence à  être demandé de rapidement mettre en oeuvre la sortie et de ne plus entrer dans les négociations de marchands de tapis!

    Bruxelles s'agace.

    JC Juncker est clair ( article du point) :"Sortir de l'Europe, "ce n'est pas un divorce à l'amiable, mais après tout, ce n'était pas non plus une grande relation amoureuse". C'ette sortie de Jean-Claude Juncker montre assez l'exaspération de Bruxelles devant l'attitude de Londres. Car après avoir signifié à l'Europe sa décision de rompre, la Grande-Bretagne se montre peu désireuse d'accélérer le départ effectif de la maison commune. Ce qui agace prodigieusement le président de la Commission européenne, qui a exigé que Londres dépose "immédiatement" sa demande de quitter l'UE. "Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement britannique a besoin d'attendre jusqu'au mois d'octobre pour décider si oui ou non il envoie la lettre de divorce à Bruxelles. J'aimerais l'avoir immédiatement", a-t-il déclaré."

    Juncker remet les pendules à l'heure. Il critique directement David Cameron et son ambivalence:

    "Quand on peste du lundi au samedi sur l'Europe, il est difficile de passer pour un Européen convaincu le dimanche", a accusé M. Juncker. Pour le président de la Commission européenne Bruxelles ne porte "aucune responsabilité" dans les résultats d'un scrutin voulu par M. Cameron "et non par le Parlement européen, la Commission ou le Conseil européen".

     

    Le président du Parlement européen, Martin Schulz, avait jugé « scandaleux » le choix de M. Cameron de ne quitter ses fonctions qu’en octobre. « Tout un continent est pris en otage » par cette décision, a-t-il déclaré vendredi à la chaîne allemande ARD.


     

        La mise en réserve immédiate des députés et fonctionnaires européens britanniques est également réclamée. "Il ne faut pas leur faire de cadeau" est-il demandé !

                                    SALUTAIRE  CLARIFICATION

    Au sein de l'Union Européenne la sidération règne en ce premier jour de résultat.

    Pour autant, certains affirment que ce vote a permis de clarifier les positions imbuvables des britanniques des dernières années ni dans l'euro, ni dans Schengen, avec avantages financiers mais voulant imposer leur vision et rythme.

    Comme effectivement autour de l'euro.

    Une monnaie qu'ils n'avaient pas adoptée mais qu'ils se plaisaient à  gérer impérativement depuis la City de Londres (Euribord)

    Le Royaume-Désuni qui s'est endormi en se rêvant maître unique  de son destin et de ses petits sous, maître du monde de l'Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais... se réveille face à une incertitude qui sape les fondements de son Etat, un premier ministre qui démissionne, en plus.

    Grande-Bretagne: splendidement auto-isolée. royaume désuni,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil,jo cox,cameron,thatcher,boris johnson

    Pour l'Europe, le mérite de la clarification est puissant.

    A la fois pour repenser l'Europe autour d'un noyau dur et au delà les autres (27 ) à réfléchir sur les éventuels élargissements.

    La phrase du jour du ministre allemand des affaires étrangères FW Steinmeier évoque  la PAIX et la STABILITE.

    "Les six membres fondateurs de l'Union se retrouvent aujourd'hui à Berlin pour des pourparlers post-Brexit. Je suis sûr que ces États vont envoyer comme message qu'on ne laissera personne nous prendre notre Europe, ce projet de paix et de stabilité".

                                                    Sylvie Neidinger

     

    royaume désuni,jo cox,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil

    L'Ecosse veut des négociations directes avec l'UE

     HUMOUR SUR LES RESEAUX SOCIAUX:

    royaume désuni,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil,jo cox,cameron,thatcher,boris johnson

    ....cherche de mariages blancs pour passeport !

     

    crédit images capture d'écran sites web cités en lien

     

     

     

     

  • Restitution des Frises du Parthénon? Et les momies?

    Les marbres d'Athènes symbolisent à eux seuls le problème de la non- restitution des objets archéologiques aux pays d'origine. Desquels ils furent extirpés.

    A eux seuls les symboles grecs sont emblématiques, car pris au sérieux par le pays d'origine qui les réclame au Royaume-Uni avec insistance.

    Ce, depuis les années 80 avec Mélina Mercouri. Sans succès.

    L'histoire des restitutions est bien compliquée.

    Comme par... non hasard,  les deux plus grands musées au monde actuellement  que  sont le British Museum et le Louvre,  sont justement ceux des deux puissances coloniales du XIXème siècle.

    Problème, l'histoire de la spoliation  de l'Acropole est fort ancienne :"En 1806, (!) l'Empire Ottoman offre au diplomate britannique Lord Elgin un ensemble comprenant 12 statues, 156 dalles de la frise du Parthénon, 15 métopes (la frise du temple d'Athéna Niké qui jouxte le Parthénon), et une cariatide servant de pilier en remerciement de son soutien contre les Français en Egypte ; au total la moitié des ornements du Panthéon. Lord Elgin les emporte en Angleterre avant de les céder au British Museum."

    Le XIXème siècle découvrait l'archéologie mais le mouvement culturel s'accompagnait d'une prise de possession physique..

    Les modalités initiales du dépouillement des sites archéologiques n'ont d'ailleurs pas été sans conséquences.

    A l'époque, c'est à la dynamite que l'on déposait quelquefois ! Ou à la scie.  Tel le sieur André Malraux,  pilleur de site au Cambodge en 1923 . Pris la main dans  le sac par les autorités de  Phnom Penh.Ce qui ne l'empêchera pas de devenir -grotesque- ministre...de la culture en charge de la protection du patrimoine. 

    La phase du transport fut également très dangereuse.  Certains temples mésopotamiens  millénaires ont vu, une fois les objets pris sur site avec destruction, une fois  chargés pour le transport, cette  précieuse cargaison coulée dans l'Euphrate suite aux attaques locales de tribus bédouines...

    Arrivés en Europe, les objets pouvaient également disparaître... dans les collections privées.

    Peut-on affirmer qu'une fois entrés dans ces musées européens, ils sont désormais mieux protégés ?

    La direction du British se fonde sur cet argument... peu diplomatique (car basé sur l'incapacité du pays d'origine à bien conserver !) pour ne rien rendre. D'autres arguments de faible portée sont évoqués telle  la supposée "universalité" de ce type d'oeuvre d'art qui donnerait droit de toute garder ad vitam eternam.

    Les grecs ne l'entendent pas ainsi et poursuivent le combat initié  par leur ministre de la culture.

    Lire la discussion : marbres d'Athènes:les combats pour la restitution 

    Le retour au pays d'origine est à nouveau d'actualité puisque l'Acropole vient de voir s'achever des travaux de restauration 

                                                DEUX TYPES DE DROIT S'AFFRONTENT

    British Muséum peut arguer du fait que, en 1806, rien d'illégal, de strictement juridique  ne s'opposait au don par  les Ottomans à Lord Elgin. Les nations et leurs droits n'étant alors pas constitués.

    A contrario, dans le "droit historique des peuples" et leur symbolique nationale, les Grecs sont en totale légitimité de contester ce don fait  à leur insu et d'en exiger la rétrocession.

    Problème, en ouvrant cette boîte de pandore,  tous les musées vont se vider!

    Et alors pourquoi pas répondent les pays d'origine !

    L'Unesco va semble-t-il prendre des décisions dans le sens de la volonté historique des peuples en 2014.

    A défaut d'accords bilatéraux diplomatiques consensuels. A suivre.

                                                NECESSAIRE EGALITE DE TRAITEMENT


    D'autant qu'une certaine logique  globale doit exister par comparaison. Notamment  avec les oeuvres  entrées dans les musées suite aux spoliation nazies et font l'objet de restitutions  aux propriétaires privés ou leurs descendants - si on réussit  à  les identifier.

    Pourquoi dès lors ce qui est accepté pour des biens dits "privés" ne le serait pas quand il s'agit d'oeuvres patrimoniales historiques d'un peuple, d'un pays, d'une nation ?

    restitution,musées,grèce,melina mercouri,frises du parthénon,acropole,athène,musée du louvre,british museum

     

    LE CAS A PART DES DEPOUILLES

    Il est un cas incontestable de retour obligatoire et automatique: celui de dépouilles humaines.

    La Nouvelle-Zélande est en train d'obtenir le rapatriement de ses têtes Maori partout dans le monde

    2O têtes momifiées ont quitté la France.

    Cela s'est fait avec grande difficulté.

    Lire article Maori du Monde

    Il a fallu tout de même un vote du ....parlement français en 2010 pour rendre possible le retour  au "pays du long nuage blanc" (= la Nouvelle-Zélande, en maori)

    La Suisse, GB, Pays -Bas etc  avaient  déjà rendu les têtes en leur possession.

    Preuve au final que tout est politique!!

    La France avait auparavant en 2006 produit une loi spécifique pour rendre la  -pauvre-"Vénus hottentote" à l'Afrique du sud.Les biens publics des collections publiques étant a priori considérés comme inaliénables.

    Au passage , ces "Toi Moku" vont  perdre leur statut d'"objets de collection" pour devenir "objets sacrés".

    Ils passent du culturel au cultuel.

    Des cérémonies de prières sont même organisées au départ.(au Quai Branly par exemple) Ils sont accueillis au pays d'origine  en tant que tels dans  un lieu...religieux  dédié.

    Mais alors, quid  du sort des momies, ces autres reliquats humains ?  A suivre.....

                                                                                       Sylvie Neidinger

    crédit photos/capture d'écran/le monde

     

     

     

     

     

     

  • Toulouse, Londres, La Défense: même mode opératoire

    Les attentats de Toulouse, Londres et la Défense présentent strictement le  même modus operandi : des piétons assassinent  des militaires piétons - même si les victimes militaires peuvent être habillées  en civil ( Toulouse, Londres) toulouse,londres,la défense,agression de militaires

    Où ? Dans un lieu proche du casernement  (comme à  Toulouse avec Merah et  à Londres)

     Ou bien,  dernier cas de ce week-end l'attaque par un piéton d'un  militaire piéton en uniforme en service dans un espace public (à la Défense)

    Les autorités anglaises  ont utilisé la notion de "loup solitaire" pour expliquer l'attaque ultra violente commise à la machette et au couteau en par deux  individus que l'enquête décrit comme passés à l'islamisme et consommateurs de  drogues. Le militaire se nommait Lee Rigbi (ici en uniforme de parade)toulouse,londres,la défense,agression de militaires

    Merah fut présenté lui aussi,  comme un"solitaire" bénéficiant juste de son reseau perso familiale et/ou amical. [avec pour compliquer l'analyse dans son cas le fait qu'il était fort probablement un indicateur des services de l'Etat, plongé en milieu radical, suivant les premières informations données tout au début de l'assaut du domicile où il s'était caché. Il est décédé dans la fusillade  et on ne saura jamais ses liens exacts  entre la filière radicale qu'il a suivie à l'étranger,  et son activité de terrain en France en éventuelle liaison avec .... Avec qui d'ailleurs précisement? ]

    L'agresseur au cutter  de la Défense n'est pas encore arrêté.

    [complément d'info. Il a été arrêté à La Verrièrele 29 mai et se nomme Alexandre ]

     

    OR LE SCENARIO DE L'OUT COMING SOLITAIRE N'EST PAS CREDIBLE

    Car problème : la notion même  de "loup solitaire" appliquée à ces individus aux passeports européens,  ayant grandi en Europe, commettant un acte de guerre en solo, comme on va acheter son paquet de cigarettes est plus que difficile à croire comme interprétation des faits !

    Tout simplement parce qu'il s'agit du même mode d'action dans les trois cas de figure.

    Voire  les mêmes revendications:  ces victimes militaires individuelles, prises au hasard  qui paieraient selon les termes des assassins pour les Armées : Toulouse et Londres.

    Piéton assassinant un piéton, lié professionnelement  à une Armée (très spécifiquement ciblée: d'autres uniformes, ceux des policiers ne sont pas visés. Heureusement pour eux d'ailleurs ) 

    En plein jour signifie "aux yeux de tous."Pour mieux terroriser les populations.

    Bizarre cette notion de "solitude"....!

    Sylvie Neidinger

     

    * Pour ajouter la notion de "piéton" à un autre cas récent  : les deux frères tchétchènes piétons  posent des bombes à l'arrivée du marathon de Boston et tuent cettte fois des piétons civils.

                                         

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • F.Hollande veut armer les Mohamed Merah syriens !

    Parfaite schizophrénie, ou hypocrisie  ?

    Le jour même des commémorations des douloureux attentats commis par Mohamed Merah, dans le plus grand bruit médiatique qui stigmatise -avec force grandiloquence-  l'idéologie salafiste combattante en cause, François Hollande décide de passer outre le droit international et les décisions européennes en armant les jihadistes combattants syriens.

    De concert avec le Royaume-Uni. Curieux : même couple que pour la crise de Suez* ! Lire infra.

    Les deux pays sont les anciens colonisateurs de la zone : France en Syrie. Angleterre  en Irak et en Palestine. Au moins, à l'époque du mandat français s'agissait-il de construire des routes, de mettre en place les postes et télécommunications, les sysèmes administratifs, le cadastre, l'enseignement...

    Sous le système de colonisation du mandat français, les élèves syriens passaient le brevet des écoles et le baccalauréat.

    Sous le système actuel de néo-colonisation alliée avec  les puissances gazo-pétrolières du Golfe, masqué sous la dénomination "printemps" va-t-on distribuer le brevet de jihadisme?

    Aujourd'hui, ces deux puissances européennes, moyennes économiquement mais qui auto-agrandissent leur pouvoir par le levier militaire, veulent  offrir au Qatar, à l'Arabie Saoudite, au Bahrein et au Koweit une gestion politico-religieuse wahabite de la Syrie.

    Un pays actuellement laic et hyper communautaire: une vingtaine de communautés ethniques ou religieuses. Qui, elles, sur place, n'envisagent pas l'avenir salafiste que François Hollande et ses alliés  leur dessine. Quelle que soit la politique actuelle du pays.

    Leur projet ? Avec les Etas-Unis (qui affirment vouloir  "encore plus soutenir la rebellion" ): offrir la gestion politico-religieuse de "bilad-el-cham"aux théocraties du Golfe. Qui vont d'ailleurs probablement régler la facture de ces armes.

    Pour mieux, entre occidentaux, se partager ensuite  le gaz et le reste du "business". Ainsi entériner la prise de possession d'une contrée géostratégiquement intéressante et actuellement dans le camp russo-chinois-iranien.

    Curieusement en politique étrangère, la population hexagonale laisse faire ses dirigeants, sans trop critiquer. Au nom de la fantasmée "grandeur de la France" illustrée par son droit de veto.

    Alors que l'activisme martial français est énorme:

    -Trois conflits en deux ans : guerre pro-islamistes en Libye sous N Sarkozy, guerre anti-islamistes sous F Hollande au Mali, participation à la guerre civile pro-islamiste de Syrie.

    -Graves décisions prises  de faire entrer la France en conflit sans avoir  demandé l'avis du Parlement.

    -Refus par François Hollande de suivre la règle européenne: inquiétante  décision solitaire  de contrer l'embargo européen (au passage jamais la démocratie suisse n'enterinerait de tels actes politiques sans  discussion interne )

    Peu de réactions en France...

    Il faut aller vers les extrêmes (Marine le Pen, Dupont-Aignan, communistes soit l'extrême-droite et la gauche extrême  ) pour avoir des descriptifs exacts  des états de la situation réelle sur le terrain.

    Ceci dit, la droite française commence à émettre des doutes sur les intentions belliqueuses tout azimut du Président de la République.

    Le pays de Cham est actuellement  rallié par une internationale jihadiste combattante que même la population sunnite- et surtout la population sunnite!- commence à ne plus accepter. Al Nosra et tous les autres. Lire l'article sur les villageois syriens sunnites qui ne supportent plus l'extrêmisme  international importé.

    On estime à 5000 uniquement  le nombre de Tunisiens ayant rallié la Syrie. Pays où les jihadistes arrivent de partout. Et même de France. Ils se nomment finalement des Merah bis, ou des clones-drones...

    Et Le Président compte passer outre d'un embargo européen pour les armer !

    Armer les rebelles qui viennent notamment de prendre en otage  les....soldats de  l'Onu sur le Golan !

    Pour que les armes françaises  et anglaises tuent  par rebellion interposée: druzes, arméniens, chrétiens orthodoxes, alaouites, chiites, maronites, kurdes , sunnites, tcherkess, turcomans,  latins,  réfugiés palestiniens, irakiens...et soldats de l'Onu ?

    Tout va pour  le mieux dans le meilleur des monde.

    Au moins François Hollande et son gouvernement dont le ministre de la défense et Laurent Fabius devraient-ils  désormais s'interdire tout discours sur ...Mohamed Merah !

    Un minimum...

                                                                                            Sylvie Neidinger

     Suite

    -Réponse du berger (Russie) à la bergère ( France) Le 15 mars, la chaîne Al Djezira filme des bateaux russes accostés au port de Beyrouth. Leurs destination: la Syrie. Officiellement pour porter assistance aux ressortissants russes. En réalité pour réaffirmer les données du terrain.

    *L'activisme  franco-britannique pour envoyer des armes en Syrie fait nettement  penser à la Crise de Suez ( 1956) Quand les européens, maîtres du monde du XVI ème au XIXème avaient l'illusion en 1956  d'être encore en position de force face à Nasser et la nationalisation du Canal. Ils se sont fait taper sur les doigts par les supra-puissances de l'époque.

    Les évènements syriens s'inscrivent dans un terrible bras de fer ouest et nouvel-est (Russie, Chine, Brics)

    -La proposition de F Hollande ne semble pas faire l'unanimité dans la classe politique : beaucoup de critiques en France (lire)

    - Les commentaires du blog soulignent combien la France en réalité par ces conflits entend faire tourner son industrie de l'armement.

     - Article Chouet sur le Point :Syrie ce n'est pas en armant les salafistes qu'on trouvera la solution

    -Les français ont déja commencé à armer les rebelles.

                                                            *****

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

    Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

    Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

    Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

    Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

    Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

    Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

    Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

    Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

    Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

    Article 11-Femmes égyptienne. Video choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

     

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA