Visiter- Musées-Patrimoine - Page 2

  • "Ici l'Afrique" sur Léman. Après une telle expo, que reste-t-il?

    Imprimer

     En résumé, "Ici l'Afrique" ou "Here Africa" cette expo genevoise du 8 mai au 6 juillet 2014 fut la plus importante réunion d'artistes contemporains africains en Suisse.ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergQu'en reste-il une fois les oeuvres décrochées? A quelle temporalité se fier: avant, pendant, après ou les trois ensemble?ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    *Avant, c'est toute l'énergie de la Commissaire Adelina Von Fürstenberg de l'ONG Art for the world (UNDPI) pour réunir les oeuvres, contacter les (24!) artistes puis prêteurs, collectionneurs, galeristes lieu d'expo... On imagine la somme de travail préalable.

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg*Pendant, c'est la juxtaposition/ insertion au sein du Musée historique des Suisses dans le monde. Non pas simplement au 1er et 2ème étage mais au rez-de-chaussée avec les objets XVIIIème. Le rez de jardin pour la conférence de presse qui  en réunissant tout ce monde libérait les énergies de la rencontre.

    Pendant, ce sont évidemment... les visiteurs.

    *Après- restent les enregistrements, écrits, numériques, visuels, radiophoniques....ici l'afrique,here africa,adelina von fûrstenberg

    Dont un catalogue bilingue franco-anglais haut en couleurs, fort  synthétique "Ici l'Afrique" L'Afrique contemporaine par le regard de ses artistes."Here Africa" Contemporary  Africa through the eyes of the artists. Art for the World  Isbn 9782839914086. Une couverture de Frédéric Bruly Bouabré spécifique pour l'expo où l'on peut lire"ici l'Afrique colore Genève! Oui le monde deviendra la proie de gigantesques crayons de couleurs"10.12.2013. Yvan Pictet y rappelle combien la Fondation pour Genève a soutenu cette expo.

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergParmi les retombée médiatiques numérique, cet article liste précisément  les artistes: L'Afrique in visu.

    Après restent les notes, notamment celles de la conférence de presse. Tout ce que l'on a enregistré mais sans avoir pu en rendre compte. Et beaucoup de photos.

     Adelina de Fürstenberg  qui n'a pas ménagé sa peine à monter l'expo genevoise  regarde l'avenir:

    " 'Ici l'Afrique vit et se développe à Sao Paulo, Brésil en 2015, dans le cadre de l'Année de l'Afrique au Brésil. En effet Art for The World n'abandonne pas ses projets artistiques après une étape...Ils circulent  pour quelques années et restent vivant dans notre esprit."

                                                           Sylvie Neidinger ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg 

     

    Blog Série n°8 "Ici l'Afrique" sur le #BlogNeidinger

    1-Ici l'Afrique sur Léman. Que reste-t-il après l'expo?

    2-Romuald Azoumè. Artiste africain vraiment bidon

     

                         

    ici l'afrique,fondation pour geneve,yvan pictet,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

         ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenbergici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

                                         




     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg

     


    ici l'afrique,here africa,undpi,penthes,frederic bouabré;adelina von fûrstenberg


     Fauteuils en dialogue !




     


    crédits images:  scan de couverture de catalogue, et photos  © Neidinger

  • GUEDELON, le projet fou de bâtir un château médiéval

    Imprimer

    Année après année l'idée totalement surréaliste de bâtir dans les règles de l'époque, un château-fort type XIIIème prend corps quelque part en  Bourgogne.guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiéval

    Guédelon, véritable expérimentation historico-scientifique prend vie dans le département de l'Yonne près de Saint-Sauveur-en-Puisaye.

    Le site qui démarre en 1997 au coeur d'une ancienne carrière de grès, vaut la visite. Connu de la communauté des médiévistes, il mobilise tous les corps de métiers, architectes, ouvriers, mécènes, archéologues ...

    guedelon,yonne,moyen gae,médiiéval,archéologie,histoire médiévalCoup de chapeau à Michel Guyot  qui lance le projet Guédelon : comprendre l'architecture médiévale en....construisant un nouvel édifice avec les techniques de l'époque. Pour voir à quels problèmes techniques on est confronté ! Il n'en est pas à son premier essai; il venait tout simplement de sauver un bâtiment aux 2 hectares de toiture. Tout simplement...

    "Michel Guyot, propriétaire et restaurateur du Château de Saint-Fargeau dans l'Yonne, est à l'initiative de cette idée. Passionnés de patrimoine et de vieilles pierres depuis l'enfance, Michel et son frère Jacques rachètent en 1979 le château de Saint-Fargeau pour quelques milliers de francs. Ce château se trouve à cette époque dans un état désastreux : 2 hectares de toitures à refaire, les charpentes à revoir, les murs se fissurent...   Pour financer les travaux de restauration, ils font appel à la population locale et mettent en scène un grand spectacle historique. En 20 ans les fonds récoltés ont permis de sauver Saint-Fargeau.."

     De l'archéologie expérimentale qui désormais mêle le grand public comme ces démonstrations in situ de cuisine médiévale. 

    michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiévalCONSTRUIRE POUR COMPRENDRE

    Un chantier d'envergure... Aujourd'hui une cinquantaine d'ouvriers placés sous la conduite du maître d'oeuvre Florian Renucci.


    Le programme des travaux 2014:

     Sur la tour maîtresse : ils poursuivent le 2ème étage de cette tour avec l’élévation des murs de la salle octogonale et la taille et la pose de deux fenêtres à coussièges.  Sur le logis : les tuiliers vont mouler et cuire les 4 000 carreaux de pavement destinés à couvrir le sol de la aula.
    Les maçons poseront ces carreaux sur le sol en terre préparé la saison dernière.

    Sur la tour de la chapelle : les tailleurs de pierre et les maçons vont réaliser la salle du 2ème étage : la chapelle. Couverte par
    une voûte d’ogives en arcs brisés et munie en façade d’une fenêtre remplage très ouvragée, cette salle sera un beau défi
    technique pour l’ensemble des savoir-faire de Guédelon.michel guyot,guedelon,yonne,moyen-âge,médiéval,archéologie,histoire médiéval

    Pierre à Guédelon.

     Bois à Guédelon Dans cet article citation des portes/coffre de la cathédrale de Nyon et de châteaux suisses.

     Le chantier est très suivi des laboratoires universitaires, tels ceux de la MOM à Lyon dont les chercheurs sont actifs sur ce terrain très très.... contemporain  !

                                                               Sylvie Neidinger


    /video-le_chateau_de_guedelon_1er_site_touristique_de_bourgogne.

     crédit images/copie écran site officiel Guedelon et wiki

  • Museomixez !!! Appel à candidatures pour le MAHG

    Imprimer

    Une proposition humaine originale à  lire sur le site du Musée d'art et d'histoire de Genève, Museomix :

     museomixeur,mahg,musée d'art et d'histoire de geneve"Pour sa première édition en Suisse, Museomix s’invite au Musée d’art et d’histoire les 7, 8 et 9 novembre 2014. Un événement qui propose à tous les passionnés de culture et de nouvelles technologies d’envisager le musée comme un lieu d’expérimentation. Selon ses compétences et ses envies, chaque participant est invité à réfléchir à la présentation des collections et à la transmission du savoir.

    Pendant trois jours, les " muséomixeurs " ont carte blanche pour échanger, conceptualiser, investir les espaces et les collections du MAH… et fabriquer des dispositifs. Le musée devient un véritable terrain de jeux permettant d’innover par le biais de l’expérimentation. Pour clore l’événement, à la fin du troisième jour, les visiteurs sont invités à découvrir et tester les dispositifs qui resteront visibles dans le musée jusqu’au mardi 11 novembre. Selon la pertinence des projets, certains prototypes pourraient être mis à profit dans le musée de demain.

    À la veille de son agrandissement et de sa rénovation, et déjà doté d'une stratégie digitale forte, le musée s'offre comme un terrain d’expérimentation idéal pour les muséomixeurs!

    Organisé pour la première fois en Suisse, cet événement participatif a été fondé en France en 2011 et fédère d'ores et déjà une large communauté de passionnés à l'échelle à la fois locale, nationale, mais également internationale. Museomix est organisé simultanément dans différents pays. Outre Genève, l'édition 2014 sera accueillie à Montréal (CA), Derby (UK), Saint-Étienne, Paris, Nantes, Lille et Arles (FR).
    Venez changer d’ère au Musée d’art et d’histoire!"

    Le concept vient de France au départ. De  fait, début novembre plusieurs Musées en Suisse et en France vivront en même temps  sous le rythme du mixeur de la réflexion novatrice. Dans une intéressante et rare absence de frontière franco-suisse.

    Un appel à candidatures est lancé dans six catégories avant le 30 juin.

    N'hésitez  pas à passer à la moulinette de la sélection suivant vos profils de compétences.

    Pour votre force de proposition communautairement exprimées sur l'art et la -belle- manière de ...pousser les murs d'un Musée.

                                                                      Sylvie Neidinger


    (*à savoir participation payante tout de même 65 CHF mais repas offerts)

    Blog Neidinger. Rubrique spécialisée musées

    Crédit images/captures d'écran site MAHG

  • Archives du bicentenaire de la Confédération

    Imprimer

    LES AEG signalent avoir mis à la disposition du public des fonds datant de 1814 et postérieurs, liés à la constitution de la Confédération et l'intégration de l'Etat de Genève dans la formation de la Suisse moderne.

    aeg,archives etat de geneve,bicentenaire,confédération

    Les documents sont numérisés et consultables en permanence sur la base de donnée Adhémar, publique et gratuite.

    Une façon communicative de marquer le bicentenaire 1814 pour les Archives de l'Etat de Genève.

    Sylvie Neidinger


    crédits photo/capture d'écran/site AEG

  • Salève: sa sidérurgie médiévale

    Imprimer

    On signale au lecteur amoureux de Genève, du Salève ( ils sont nombreux !) et de l'histoire locale une conférence (gratuite) donnée mardi prochain, le 6 mai à la Maison du Salève, 20h30.salève geneve,archéologie,sidérurgie médiévale,maison du salève

    A l'invitation de la Salévienne, Sébastien  Perret (Université de Fribourg) et Alain Milo (historien archéologue) partageront les résultats de leurs fouilles estivales  2013 sur

    l' Alpage des Convers.

    Le sous-sol de cet espace naturel classé"zone naturelle sensible" regorge de données historiques ....à partager.

                                                     Sylvie Neidinger


    Crédits photo/capture d'écran/ PDF Salévienne


  • Le vieux berger de Genève fut-il le dernier?

    Imprimer

    Belle anecdote recueillie lors de la visite du Musée Militaire genevois...

    Ce bâtiment (annexe du Château de Penthes)  est encore dans son jus.

    Les restes d' une...étable sont encore détectables par son  sol de  galets  qui présente encore les rigoles d'origine.

    En faisant cette remarque à la chargée d'accueil,  celle-ci me confia en retour avoir un jour vu entrer  un monsieur d'un âge extrême (pmoutons,berger,musée militaire genevos,représentation américaine,penthesresque centenaire selon elle)

    Il fut pris d'une émotion intense en foulant le sol du Musée.

    Et pour cause. Il lui avoua avoir été, dans sa jeunesse... berger à cet endroit. Il y  rentrait ses moutons le soir.

    Il  reconnaissait les lieux avec émotion.

    Dans quels champs ce jeune berger pâturait-il au début du XX ème siècle (si on fait le calcul/son âge) ?

    Aujourd'hui, les lieux de la Représentation Américaine, un peu plus haut, de l'autre côté de la route !

    La dame ne lui a pas demandé son nom.

    Cet inconnu devient alors mythique !  Fut-il le dernier berger genevois?

    Après la chronique de ce  blog sur les éléphants  (dont celui qui a fini à la casserole dans la cité calviniste!) resurgit par contact direct, une  mémoire pastorale ovine disparue.

    Où? Dans le secteur de la Genève Internationale, vers Prégny.

                                                                                                Sylvie Neidinger

    Musée militaire.


    Crédits photos ©Sylvie Neidinger et copie d'écran/musée militaire

    moutons,berger,musée militaire genevos,représentation américaine,penthes

     

                                         crédits images/ photo Neidinger du musée+capture écran google map

  • Quand les bouchers genevois servaient de l'éléphant!

    Imprimer

    De Genève, ce blog aime à exhumer puis diffuser des anecdotes historiques ou "micro-historiques",  ces détails  ethnographiques de la vie quotidienne passée.

    Surtout quand elles surgissent au hasard de visites,  de  pages oubliées.

    Et qu'elles ne sont finalement pas si connues....

                                    L'histoire du jour date de 1820

    Elle est lisible sur un document, un peu perdu, trouvé  dans une vitrine  à l'étage du Musée Militaire Genevois.geneve,elephant,boucher,1837

    "En 1820, un éléphant devenu fou furieux dut être poussé dans l'eau du bastion de Hollande où il se mit à jongler dangereusement avec des affûts de boulets. Après avoir vainement tenté de l'empoisonner à l'eau de (x) additionnée d'acide prussique, il fallut l'abattre d'un coup de canon dans la tête. Sa dépouille naturalisée et son squelette furent longtemps visibles au Musée d'Histoire Naturelle"

    geneve,elephant,boucher,1837


    Le destin de Miss Djeck: dans les assiettes !

    En 1837 surgit un autre événement semblable

    ""Miss Djeck", une éléphante qu'on exhibait depuis le mois de mars dans un enclos près de la Grenette  donne des signes d'agitation.

    Elle manqua de peu tuer M. Bourrit, blessant son cornac.

    Il fallut l'amener dans les fossés de Rive où elle resta jusqu'à la fin du mois de juin en attendant les résultats des démarches entreprises jusqu'à Paris où habitait son propriétaire pour trouver de geneve,elephant,boucher,1837nouveaux cornacs.

    Les démarches n'ayant pas abouti, il fallut se résigner à abattre ensuite cet animal d'un coup de canon de 4.

    Durant deux jours, les boucheries vendirent beaucoup de viande d'éléphant et de nombreux genevois purent en manger après avoir joui pendant trois mois du spectacle des ébats de Miss Djeck dans les fossés." Sur place, une gravure illustre cette affaire.

                                                                                         Sylvie Neidinger

    musee militaire genevois,pavillon dufour,geneve,elephant,boucher,1837


    crédits images/photos Neidinger

     

  • Hautecombe, la Maison de Savoie et le souvenir

    Imprimer

    Rubrique Histoire. La Maison de Savoie se réunissait samedi dernier pour une messe commémorative  en l'abbaye de Hautecombe pour honorer le 31ème anniversaire du décès de Humbert II, roi d'Italie.savoie blog.GIF

    En présence de la famille royale: le prince Victor-Emmanuel de Savoie, son épouse la princesse Marina, leur fils le prince Emmanuel Philibert, prince de Venise et de Piémont.

    abbaye de hautecombe,maison de savoie,humbert ii

    Une  cérémonie qui a dépassé un simple hommage familial, intime.

    Elle surgit du passé avec la présence en ce 15 mars 2014 de... tous les  ordres dynastiques de la Maison de Savoie lors de cette messe célébrée par Monseigneur Ballot, archevêque de Chambéry: les ordres dits " avec ou sans manteau", au Mérite ou des Saints Maurice et Lazare.

    Hautecombe, la nécropole des Princes de Savoie est sise sur la rive ouest du lac du Bourget.abbaye de hautecombe,73,savoie;maison de savoie,humbert ii

    Un site très visité. Pour sa grange batelière du XIIème siècle (classée)  et son église abbatiale en style gothique troubadour.

    Cérémonial royal pas mort.

     

                                Sylvie Neidinger

    abbaye de hautecombe,maison de savoie,humbert ii

    (crédit images/photo  capture d'écran DL et site touristique Savoie Montblanc)







    Crédits Images/captures d'écran/site web/Savoie Mont blanc tourisme et Dauphiné Libéré.com

  • Une Tintornade s'abat sur Penthes !

    Imprimer

    Un OVTI -Objet Volant Totalement Identifié- a plongé ce week-end sur le Château de Penthes, avec la complicité des tintinophiles avertis.tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger1-Le chef des Tintorneurs ? Sacrebleu @@??!! Un drôle de bacha-bouzouk,tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger le dénommé Alain-Jacques Tornare, par ailleurs docteur en histoire et très sérieux vice-président de la Fondation pour l'histoire des Suisses à l'étranger.

    2-Son complice? Le dessinateur genevois Exem qui a la ligne claire et la.... pensée claire. Et il lui en faut une bonne dose pour pouvoir faire vivre Tintin en pastiche et parodie... légale évidemment.

    Car les droits sur l'oeuvre de Hergé sont surveillés comme le lait sur le feu par la société commerciale Moulinsart.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étrangerEmmanuel Excoffier n'accepterait pas une seule seconde d'être qualifié d'héritier même spirituel ! Mais, mille millions de sabords @@??!!...si un seul devait être désigné du doctorat d'Hergétitude, ou plutôt d'Hergé-Attitude, c'est bien Exem!

    Impressionnant résultat en tous sens: graphisme, scénario, humour.

    3-Le troisième larron se nomme "château de Penthes". Oui, ce bâtiment situé au coeur de la Genève internationale, tout proche de l'ambassade de Bordurie, en bordurie du Léman. A même distance de la gare  Cornavin et de l'aéroport  Cointrin dessinés par le célèbre Belge dans l'Affaire Tournesol.Pardon, Tourne au sale.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étrangerPenthes, cette fameuse ambassade de Suisse...pour les suisses ! digne du meilleur humour fut dessinée par Hergé dans ....la vignette oubliée, n'est-ce-pas? Celle que le dessinateur belge eut en tête mais pas au bout du crayon.

    Alors Exem aura exhumé à juste titre cette absente de poids !

    4- Tonnerre de Brest, tonnerre d'Helvétie @@!!?? Quatrième responsable de la Tintornade? La Suisse! Le magazine  genevois catholique, l'Echo Illustré fut un des premiers à publier l'oeuvre de Hergé en 1932 [ juste après Coeur Vaillant en 1930] et  contribuer à la faire connaître au plus grand nombre.

    tintornade,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

    Hergé adorait  venir se ressourcer en pays helvète qu'il  ne s'est pas privé de  mettre en scène: ses lieux, son savant Auguste Piccard devenu professeur Tournesol.

    Genève le lui rend bien, avec cette expo en hommage.

    Même en pastiche.

    Même pour rire.

    Rappel: toujours rire. A visiter d'urgence.

                                                                        Sylvie Neidinger

    tintornade,bd,penthes,ovti,exem,echo illustré,l'affaire tournesol,hergé,ambassade de bordurie,emmanuel excoffier,alain-jacques tornare,fondation pour l'histoired es suisses à l'étranger

     

    Série n°4  de #Blog Neidinger BlogSérie Tintin à Genève:

    1/4-Une Tintornade s'abat sur Penthes

    2/4-Tint'Interdit : pastiche, parodie mais pas plagiat

    3/4-Et Töpffer inventa la BD à Genève

    4/4-Tintin à Cointrin visite la "tour Goldorack"

     


  • Vous n'avez pas le monopole identitaire, dixit Pierre Ruetschi

    Imprimer

    "Herr Blocher, wir sind Schweizer ."suisse romande,ruetschi,blocher

    Enorme débat de fond suite au vote anti- immigration qui va jusqu'à remettre en cause les liens internes de suissitude.

    La fracture autour des aires linguistiques, régionales, cantonales en débat autour de la notion de "degré de conscience nationale"appliquée à une catégorie régionale, les romands (cf  Basler Zeitung) Pour raison de vote différent.

    On signale cet article-réflexion politique de Pierre Ruetschi sur Politblog, majeur dans les discussions post-votation . Qui sonne comme une mise au point très forte...historique? Des relations intra-suisses.

    Il est daté du vendredi 14 février.

    http://politblog.tdg.ch/blog/index.php/23927/herr-blocher-wir-sind-schweizer/?lang=fr

    Observations : combien cette votation  fait réagir...

    Puissante tribune démocratique postérieure. Se joue ici  une sorte de tribunal de l'histoire des sciences politiques?

    L'auteur de l'article dit avoir "choisi de ne pas se taire"

    "Il y a mieux à faire que creuser le Röstigraben alors que la Suisse, si possible unie, doit combler en haute priorité le fossé abyssal qui vient de s’ouvrir entre l’Union européenne et elle."affirme l'éditorialiste.

    Paroles puissantes de part et d'autre pour alimenter les réflexions post votation. 

    Ce qui se passe sous les yeux des observateurs et ....au jour le jour...remue sec. . SN

  • "Pêche miraculeuse"de Konrad Witz: premier tableau écolo!

    Imprimer

    Les Fêtes de fin d'année approchent. Et avec elles un certain temps libre....P1110914.JPG

    L'occasion de se précipiter au MAHG, musée d'art et d'histoire de Genève pour découvrir les fameux volets récemment restaurés de la cathédrale Saint- Pierre: le retable de Konrad Witz.

    L'expo dure jusqu'au 23 février, c'est bientôt !

    P1110967.JPG

     

     

     

    Le Maître-autel Trésor de Genève qui a désormais  rang de patrimoine mondial sera toujours visible au delà de cette date.

    En revanche l'expo actuelle met en scène toute l'histoire explicative  de cette oeuvre d'art, avec la riche présence  de documents précieux qui reconstituent son contexte.P1110958.JPG

    Autant d'objets    liés à un morceau de l'histoire de l'oeuvre, de ses commanditaires etc. Telles ces rares enluminures prêtées par la Belgique.

    Un film y présente tout le travail de restauration des services du MAHG  financé par la Fondation Hans Wilsdorf.

    Plus genevoise comme oeuvre, tu meurs...P1110939.JPG

    Deux panneaux double face peints en 1444 pour le maître-autel de la cathédrale Saint-Pierre. Ses visages   subirent  la fureur iconoclaste protestante de 1535. Puis l'objet fut relativement oublié. Oublié mais jamais détruit ni vendu. Conservé comme témoignage de" l'ancienne religion catholique" de la cathédrale.

    Et puis lentement, l'objet émerge des limbes de la banalité d'un bel objet d'église pour acquérir la dimension d'un patrimoine  mondial. Tout comme le bâlois  Witz est  redécouvert en 1896.

    A noter l'expo ne focalise pas  uniquement la  vedette sur cette"  pêche miraculeuse" laquelle n'est pas spécifiquement mise en exergue par les autorités du Musée en toute prudence scientifique. Et toute justice vis à vis des autres faces ...aussi intéressantes.

    witz.GIFLa Pêche miraculeuse  fut souvent donnée comme première représentation paysagère  de l'histoire de l'art: c'est en partie inexact! Surjoué.

     : "C’est ainsi qu’Ernst Gombrich, le grand historien de l’art autrichien, termine, dans son Histoire de l’art, sa description de La pêche miraculeuse, une partie du retable peint par Konrad Witz pour la ville de Genève en 1444.Ce tableau, signé et daté, fait extrêmement rare à l’époque, passe aujourd’hui («peut-être», dit Gombrich) «pour la première représentation exacte, le premier «portrait» d’un site.» Consacré à la vie de St-Pierre, le tableau est en tout cas la première représentation connue de la chaîne du Mont-Blanc."

    Certes, elle est bien la première représentation   paysagère locale, du Léman, du Mont Blanc, de la Genève lacustre. Ecolo ! Ce, à une date incroyablement ancienne, le XVème siècle. C'est en soi énorme.

    Mais pour le reste.... la précision méthodologique s'impose car :

    1-Des fresques murales antiques de Pompéi, antérieures évidemment sont bien paysagères.

    fresques.GIF2- Plus proche, la première représentation paysagère identifiée dans l'histoire de l'art  est la série...politique  de Sienne: la fresque du bon gouvernement .

    Elle date de 1319 soit 125 ans avant notre Witz. Remarque: comme pour Pompéi, il s'agit de fresques, de l'italien fresco cette technique déjà usitée en Mésopotamie ancienne pour illustrer un mur.


    PECHE MIRACULEUSE: ESSENTIELLE POUR L'HISTOIRE DE L'ART DE LA PEINTURE OCCIDENTALE !

    Toutefois, la pèche miraculeuse serait bien  la première représentation picturale en tant que "tableau" Donc en tant que meuble détachable, mobile, très différent de la fresque immobile. Du bois et non du mur...

    Une info confirmée lors de sa conférence par  l'excellentissime Michael Jakob, professeur en architecture du paysage à Hepia, Genève et commissaire de l'actuelle expo Pro Helvetia visible au centre d'Architecture de Annecy intitulée : Architecture du paysage:" the swiss touch in landscape architecture".

    Alors c'est tout un pan techno- ethnographique qui vient s'ajouter à la compréhension de l'oeuvre.

    On peut procéder à une analyse. Qu'est ce qu'un retable sinon un  "derrière la table"=" derrière l'autel"  un bel objet décoratif en bois  pour illustrer cette partie hyper  importante du culte ???

    Un meuble. Donc transportable. Donc à l'origine de ce qui va devenir majeur pour l'histoire de l'art: le tableau détachable, transportable, négociable, non lié à un lieu géographique.witz 2 001.jpg

    L'étymologie des deux termes (re)table et table(au) montre une source commune autour de "table" , ce plan  de bois plat.

    Dans sa représentation d'une salle du Musée Rath, vers 1865 Eugénie André-Viollier peignait le  fameux retable alors posé à même le sol comme un banal meuble, certes pour le voir ses deux faces. Mais posé là comme une commode...

    La pêche miraculeuse, en associant les deux éléments,  soit le fait d'être à la fois....

    1-la  représentation paysagère d'un lieu identifié (Genève)   

    2-d'être retable donc meuble en bois, 

    ....lui fait  alors prendre  effectivement le statut de "première représentation paysagère sur support de bois". (Sous réserve d'une autre découverte.)

    Un retable à usage  collectif au sein d'une église qui  évoluera en ...tableau pour usage individuel ?

    Se rappeler également que le maître-autel de Saint-Pierre est daté et signé par Witz. Ce qui là aussi individualise sa démarche novatrice. De peintre il devient artiste unique !

    Witz pose de fait la base de toute l'évolution de la peinture occidentale puis mondiale avec cette oeuvre détachable, transportable et signée qui commence, comme une photographie, à représenter non plus seulement  les visages des commanditaires ou des héros mythologiques, religieux.

    Mais aussi  le réel de la nature environnante, la transparence inouïe de l' eau limpide du Léman.

    Trésor mondial. Trésor local.       

                                       Sylvie Neidinger

     *Le Musée  propose un catalogue très complet de 215 pages de l'expo. Lire.

    *MAHG : prochaines visites commentées gratuites de la salle Witz : les dimanches 12 janvier et 9 février 2014

     Crédit images photos Neidinger

     

     

  • La Maison Tavel en ferveur médiévale: une expo trans !

    Imprimer

    La Maison Tavel, plus ancienne demeure privée genevoise, désormais Musée accueille jusqu'au 22 septembre une expo autour de la représentation des Saints dans les Alpes occidentales.image jpg alpes 001.jpg

    couple alpes sculpture 001.jpgBaptisée "Ferveurs Médiévales", la démarche muséale est évidemment intéressante en elle-même.

    Visite des   images et  sculptures dédiées à Saint Pierre, protecteur de Genève et du diocèse de la ville, à Madeleine, Catherine, Barbe et Marguerite, dames spécialement vénérées dans les Alpes.

    Où? Au 6 de la rue bien nommée...

    Une expo hors norme à plusieurs titres:

    1-Il n'est pas si courant de voir exposés en cette bonne ville calviniste les saints catholiques antérieurs à la Réforme, du XVème et du XVIème siècles.

    2-La présentation s'inscrit dans une démarche "Trans " entre Suisse, Italie et France, pas moins!

    Avec une documentation commune: Sion, Genève, Aoste, Chambéry et Annecy, Susa sur un même flyer.

    Original: encore plus large que le Grand Genève !

     En effet, plusieurs musées trans-alpins ont décidé d'une thématique commune autour de ces représentations religieuses trans-alpines, au delà des frontières. Ce, sur  une période identique de présentation au public..

    *Sion  www.musee-valais.ch                                        Saints et Politique

    *Annecy  www.patrimoines.agglo-annecy.fr                Feux sacrés

    *Aoste www.regione.vda.it                                           Sacerdoti, vescovi,abati

     *Chambéry www.cg73.fr                                              Sculptures médiévales de Savoie

    * Genève www.ville-ge.ch/mah                                    Ferveurs médiévales

     *Susa   Musée diocésain                                                 Santi et viaggiatori

     L'expo s'est déclinée également bien au-delà:  colloque avec l'Université de Genève(Image des Saints dans les Apes occidentales à la fin du Moyen-Age) , ateliers enfants.... Quand on dit "trans"...c'est trans !

                                                Sylvie Neidinger

     

     Maison Tavel, rue du Puits-Saint-Pierre,6

    Tous les jours (11h-18h) Fermé le lundi

  • Albert Londres et Vichy en co-branding

    Imprimer

    albert londres,vichy,illya,pigistes Les bords de l’Allier sont   propices à l’écriture…

    albert londres,vichy,illya,pigistes

    Vichy compte parmi ses citoyens d’honneur le pape du journalisme Albert Londres (1884-1932) – Nota : le prix Albert Londres récompense chaque année le meilleur journaliste francophone. Et le poète Valéry Larbaud.

    La conséquence d’un certain bien-être local ? La  ville présente une qualité environnementale visible par ses nombreux parcs, son eau pétillante qui coule en bordure-aménagée-  du fleuve.

     Non seulement les écrivains mais aussi les hommes politiques s’y sont intéressés.

    Les politiciens- c’est connu- aiment à boire…

    Localement, une image hyper valorisée   se dégage à la  Belle Epoque quand  Napoléon III y prend les eaux. Et ses quartiers, puisqu'il  aménage la rive en promenade. La cité est alors précurseur par sa refonte urbanistique autour de la mode des thermes. Thermalisme du XIXème siècle, très probable ancêtre de l’écologie politique  moderne..

    Mais une image discutée et problématique pour le temps présent liée à son historique de "capitale de la France occupée", sous le régime dit de "Vichy".

    Cet héritage encombrant agace au plus haut point  les vichyssois du XXIème siècle qui habitent leur agglomération pimpante et rénovée.

    La vraie vie, réelle se confronte  à son image médiatique quelque  peu décalée, contaminée. Passée, surtout. Comment tourner la page ?

    LE FOND ET LA FORME

     Avec  Albert Londres, la ville peut sortir  de cette logique mémorielle subie.

    Par le fond et par la forme...tout comme en journalisme.albert londres,vichy,illya,pigistes

    La forme, c’est redonner corps à Albert Londres autour de sa maison natale. Une souscription est lancée pour sauver ce lieu qui vit naître le père du journalisme moderne. Réhabilitée, elle deviendrait un lieu de rencontres et d'échanges autour du métier et du grand reportage.

     Le fond, c’est  organiser toutes les manifestations dédiées: Rencontres Albert Londres  (2010-2011-2012) Avec la présence d’une école de journalisme vichyssoise orientée presse  de proximité ( la locale de la Presse Quotidienne Régionale)

    Le site universitaire d’enseignement vient, par exemple, d’accueillir un séminaire de réflexion/formation organisé par la coopérative Illya  autour  du métier de pigiste professionnel (texte, image, son)  et des évolutions juridiques, digitales en cours.

    L'occasion de réaffimer avec force -dixit la blogueuse !- qu'un journaliste web est aussi très très proche de son lecteur tout autant qu'un localier de PQR.

    IMAGE COHERENTE DONC MIEUX REFERENCEE AUTOUR DU JOURNALISME

    La ville des bords de l'Allier pratique en fait la technique de référencement sur moteur de recherche en développant son pôle journalistique !

    Exactement comme celui qui, découvrant  à la Une de google une info dévalorisante sur lui même - à cause d'un lien  passé à  effacer ou d'un  homonyme  qui  parasite-  va  ré-injecter de l’info nouvelle positive afin de  regrimper à l’échelle du référencementalbert londres,vichy,illya,pigistes

    Ainsi, Vichy modernise progressivement  son look médiatique. Elle (re) construit son  image  par la technique la plus moderne du co-branding.

     Fond et forme, web, référencement, presse, crowfunding: Albert Londres sur son bateau perdu  au milieu du détroit des Dardanelles s’en frisote les moustaches avec délectation. Il apprécie.

                                                   Sylvie Neidinger

     

     Fonds de dotation "Sauvons la maison natale d'Albert Londres"  1, rue Besse F-03200 VICHY

    maisonnatale.albertlondres@laposte.net

     Prochain rv pigiste: 1er juillet à Aix-en-Provence aux 48 heures  par Profession Pigiste.

    Suite : Ulule, le site de crowfunding a permis de réunir 12 000 euros pour l'achat de la maison d'Albert Londres.

      .

                                                 

                                                                                                       Rubrique: Presse, journalisme

     

  • Corto Maltese refuse de quitter Genève !

    Imprimer

    Heureux comme un coq en pâte, il prolonge son escale genevoise.

    P1070363.JPG

    En vigie du haut du Château de Penthes, Corto Maltese surveille  la navigation lémanique du coin de l'oeil...

    Tout en gratifiant le visiteur de ses larges sourires.

     L'exposition temporaire "Le marin et le photographe" est visible jusqu'au 10 avril à Pregny.

    On sentait lors de  l'inauguration en juin dernier  par la satisfaction générale partagée  ce jour là -dont celle du photographe suisse  Marco d'Anna !-  combien l'association de l'univers de la BD avec les collections anciennes du  Musée des Suisses allaient  "bien fonctionner "ensemble.

     

    Article du 28 juin 2012:  Marco d'Anna en escale à Penthes avec Corto Maltese.

    Un visiteur remarquait sur place  combien l'image du Musée des Suisses dans le monde se trouve dynamisée, dépoussiérée par cette heureuse association.

    210620123524.jpgOn peut répondre que les deux partenaires y trouvent leur compte ! Voire les trois avec le photographe tessinois !

    Le célèbre navigateur sorti de l'imaginaire d'Hugo Pratt est reçu dans un écrin qui suffit à son élégance et sa distinction naturelle de vieux bourlingueur un peu aristo sur les bords. Très militaire dans son look, finalement,  boucle d'oreille de pirate en prime.

    Là réside le secret d'une communication  croisée entre univers a priori éloignés.

    Il ne s'agit pas d'un co-branding de circonstance. 

    Le vénitien finalement maltais a sillonné toutes les mers du monde.

    Il tient toute sa place dans la maison des Suisses du Monde !

    De plus, Hugo Pratt  a choisi Grandvaux comme dernière demeure...  à quelques encablures de Penthes, même rive, en pays vaudois.

    Pratt le vénitien adorait la Suisse*...Qui le lui rend bien !       

                                                                                                                                                    Sylvie Neidinger

    *Cf sa magnifique série cantonale dite " les Helvétiques", 26 planches  visibles au Musée.


    Crédit images: photo Neidinger

  • Bénédict de Tscharner: infolio sur Ulrich Ochsenbein

    Imprimer

    La Fondation pour l'histoire des Suisses dans le monde vient de changer de direction, début mars. L'Ambassadeur Imhoof va poursuivre l'action de son prédécesseur, l'Ambassadeur Bénédict de Tscharner qui lui, quitte en beauté ..intellectuelle.benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Il ajoute encore une petite pierre  à l'édifice de l'Histoire suisse. Car, en prenant ses fonction dès  2005, il avait initié, avec sa monographie  sur Johann Konrad Kern  une activité pédagogique  d 'éclairage du grand  public autour de thématiques historiques helvétiques.

    Bénédict de Tscharner mettait alors à disposition du public romand la synthèse d' un ouvrage déjà épuisé de l'historien Albert Schoop rédigé en dialecte thurgovien.

    Jeudi dernier, il présentait devant les  Amis de Penthes et autres invités dont le Cercle Général Dufour, des éditeurs, des  passionnés d'histoire.... le dernier-né de la série infolio sur Ochsenbein, brillant juriste, homme d'Etat bernois, père de la Constitution fédérale de 1848.

    En suivant la même logique: celle de la mise à disposition d'un ouvrage uniquement disponible en langue allemande. Ce livre se fonde sur la biographie de Rolf Holenstein  (Ochesenbein, Erfinder der modernen Schweiz  publié chez Echtzeit Verlag. Bâle 2009)

    La ville de Nidau qui a participé à la publication était également représentée lors de la  soirée.

    A savoir.Les Editions de Penthes déclinent en livre de poche la collection infolio qui valorise les Suisses célèbres: Gallatin, Motta jusqu'au professeur de.... Lénine Jacques -Alexis Lambert etc. Le château et son magnifique parc, propriété de l'Etat de Genève accueille un Centre de ressources documentaires...qui laisse présager la parution de futures études helvétiques !

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le mondeLa discussion qui a suivi fut des plus passionnantes : Ochsenbein fut même comparé à un Bismarck ...dans ses aspects positifs de celui qui "fait bouger" les lignes...

    Un auditeur eut cette conclusion à propos de la Guerre de Sonderbung "Nous en Suisse, on se bat mais au final, on se retrouve autour d'une issue qui évite le pire. Dans la même situation, les français se seraient massacrés"      100% vrai!

    Le plus mémorable   lors de cette soirée du 26 février à Penthes fut de réunir des passionnés, souvent fins  spécialistes  de l'histoire helvète qui n'ont en fait qu'une idée : mieux comprendre le présent voire le futur de la démocratie suisse!

    ( nota. Mon carnet de notes de cette soirée regorge d'éléments si intéressants qu'ils pourraient faire l'objet spécifiquement  d'un éventuel article sur justement la démocratie suisse.)

    En réalité,   le Président ne quitte pas du tout les lieux. Il est un peu chez lui à Pregny. Définitivement. Car le Musée historique regorge de souvenirs du ...Régiment Bernois de Tscharner!

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

     Bénédict de Tscharner, auteur de plusieurs ouvrages sur la diplomatie dont un - épais- sur son expérience d'Ambassadeur à Paris. Né à Trub (Berne) en 1937, il est docteur en droit, ancien Ambassadeur à Bruxelles UE, Vienne OSCE, Paris

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Editions  de Penthes



    Cercle Dufour

     

     Ulrich Ochsenbein (1811-1890) homme d'Etat suisse général en France. Bénédict de Tscharner. infolio.ISBN978-2-88474-674-8

     

     

  • David Douglas Duncan à mon bras gauche: Vietnam, Vietnam!

    Imprimer

     Dieu, que le hasard du destin est puissant !!

     En choisissant de visiter  l’expo « Picasso à l’œuvre dans l’objectif de David Douglas Duncan » ce vendredi 1er février à Genève (vite avant la clôture définitive du 3/02) j’avais sans le savoir, choisi de visiter le Musée d’art et d’histoire…en même temps que le célèbre photographe.

    P1060944.JPGdavid douglas duncan,picasso,musée des art et de l"histoire,geneve,marines us,neidingerUne inconnue dont le sourire illuminait encore son visage me dit spontanément en me croisant «Duncan est dans les locaux. Il a été applaudi à la cafèt  !»

    Je refais vite  un tour de piste muséal : trop tard à 5 mn près. Envolé, l'oiseau…Dommage.

    Sa présence à l'intérieur de l’expo fut certainement   du pur bonheur intellectuel pour ceux qui eurent la chance de l'accompagner. En effet, elle court-circuitait le Temps.

    Dans les années 50 (1956 exactement) il avait  photographié Picasso en acte de création des Baigneurs  à la Garoupe -entre autres -dans la première « maison » de ce tableau, la villa California à Cannes.

    Duncan se  retrouvait ce vendredi 1er février 2013 face à la même peinture hébergée  dans son actuel foyer: le Musée genevois où l'oeuvre est entrée par donation de Paloma.

    Face à  ses propres clichés. Des souvenirs pour lui. De l'Histoire de l'Art pour nous.

    Enchevêtrement de temporalités.

    La présence du photographe a certainement rendu sa visite  carrément ethnologique pour ceux l'accompagnant. Dommage d’avoir raté cela.

     IMMENSE FORCE DE LA DOUCEUR DE DUNCAN

     Quelle ne fut pas ma surprise, en sortant de le voir. Lui. Oui.  Accolé au mur d’accueil, à droite, direction sortie.Seul. Un mur bienvenu pour le soutenir  du haut de ses 97 ans  portés par deux béquilles.

    Je lui demande l’autorisation de le photographier. Il accepte.

    C’est tout naturellement que je lui tends mon bras  pour descendre le long escalier  en direction de son taxi.

    Fort heureusement, les marches du Musée genevois sont nombreuses...

    Très rapidement, je lui dis être impressionnée d’avoir à mon bras – côté gauche, côté cœur -une légende du siècle !

    Il fait une pause et me regarde très directement en toute simplicité, en toute bonté presque  amicale, déjà.

    Il me répond : « VIETNAM, VIETNAM » Pas de référence spontanée à Picasso.

    Je continue alors «  le monde est toujours en guerre malheureusement. L’amour n’a pas prévalu » On se comprend. Il sourit.

    Il était alors inutile de casser ce moment magique par une parole supplémentaire. La question que je comptais lui poser à savoir «  Picasso était-il un ami difficile ? »  devenant parfaitement superflue.

    D’autant que la réponse est largement prévisible :

    1) Ami avec  Picasso, il était impossible qu’il le critiquât car on ne critique pas un ami !

    2)  Picasso était évidemment un ami, un mari, un père, un amant …très difficile. Sans aucun doute.

    3) Mais l’épaisseur humaine de Duncan fut si forte qu’il a réussi à apprivoiser le Minotaure au point de le photographier jusque dans sa baignoire...

    P1060940.JPG

     Arrivés sur le parvis, il me vient un geste maternel. Filial serait plus exact. J’enferme sa main entre mes paumes, à plusieurs reprises. Emotion.

    Non je ne cherchais pas à capter une quelconque aura du type «  cette main que je tiens, a salué Picasso » Cela eut été parfaitement mégalo.  Et inexact. Car elle   n’appartient qu’à lui !

     La main enserrée était en fait celle qui a ...porté le boîtier de l'appareil photo et dont l’index a appuyé des centaines de fois  sur le déclic : reporter de guerre, aristocrate du métier ! Grand témoin de l’enfer rendu sous forme  humaine sur terre…

     David Douglas Duncan monte doucement dans son taxi. Omission de prendre l’ultime photo d’une scène intéressante: le taxi et le Musée dont les escaliers devenus  plus célèbres pour moi que ceux de Cannes !

     Une  fois le photographe  parti, je reste  sur place à réfléchir. VIETNAM, VIETNAM tourne en boucle.

     DUNCAN ET PICASSO, DEUX ETRES UNIS PAR CE QU’ILS DETESTAIENT : LA GUERRE

    Bien évidemment, les deux compères, monstres du XXème siècle étaient amis au point que Duncan a publié plusieurs ouvrages en mémoire de Picasso.

    Ces deux célébrités forment-elles un" couple"? Non !Ce terme intéressant pour la notion de complémentarité ne convient pas ici car  il évoque un masculin et un féminin qui n'a pas lieu d'être les concernant.

    La terminologie  que je choisis au final appartient au vocabulaire de l’archéologie: des PAREDRES!

    A y réfléchir, une parfaite "opposition symétrique  complémentaire" unit les deux artistes-témoins, quelque peu Janus et démiurges. Parfaits "alter ego".

    Du structuralisme pur:

    * Picasso créé dans un univers interne  protégé, entouré d’enfants, de femmes et d’amis. Atelier photographié, grand capharnaüm débordant de toutes oeuvres posées jusqu'au sol.

    Duncan créé en externe, en ambiance hostile, en se mettant en danger dans les pays les plus lointains.

    *Picasso extirpe l'acte  créatif  de sa main, de son intérieur, de sa vue, de sa mémoire, de sa sensibilité. Il peut recommencer la même courbe un jour et le lendemain.

    Duncan, s’il rate un cliché,   ne peut le recommencer car le monde vit et ne l’attend  pas.

    *Picasso agit avec   la matière, la couleur.

    Duncan finalise sur papier glacé.

    *Picasso est un démiurge du temps. En dessinant un visage à la fois de face et de profil, il intègre deux temporalités.

    Duncan capte le monde au centième de seconde d’ouverture et d'obturation de son objectif.

                                                                  **

    Complémentarités opposées : ils sont , en fait, les deux faces d'une même  feuille... plate. La feuille, support d'information visuelle autour d'une thématique majeure: le PACIFISME.

    *Picasso fit entrer la  3 D sur un espace plat (cubisme, Demoiselles d’Avignon) Le peintre réussit à faire cohabiter deux plans abstraits sur une même toile.

    Les photos présentées à  l'expo  de Genève sur "Picasso créant" montraient d'ailleurs combien l'artiste aimait à fabriquer des sculptures, en réel   au préalable du rendu plat  dans son processus créatif :femmes aux bras écartés par exemple, de tous matériaux, cartons, fer.

    3D  pour mieux  coucher leur représentation sur une toile plate comme finalité qui l'intéresse.

    *Duncan, lui, photographie le monde par définition en volume et le présente sur la feuille-cliché.

    DEUX PAREDRES UNIS PAR UN PACIFISME SINCERE

    Finalement, voici le moteur majeur de leur acte créatif. Chacun de ces Géants du Siècle avec le choix de ses propres armes....son art propre,  la photo ou le graphisme a exprimé   la même exécration  vitale de la guerre.david douglas duncan,picasso,musée des art et de l"histoire,geneve,marines us,neidinger

    Duncan s’introduit chez Picasso en 1956. Cinq ans avant, en 1951, il avait publié « This is war » livre de dénonciation dont les bénéfices sont donnés aux veuves et orphelins des Marines US.

    Né en 1916, au cœur de la première guerre mondiale,  reporter de guerre pour l’armée US, devenu reporter pour Life, Duncan sera un témoin de la seconde guerre mondiale, de  la guerre de Corée puis de celle du  Vietnam. Et du moyen-orient.

    Picasso lui,  peint Guernica en 1937, de colère et de rage face aux bombardements qui  tuent les innocents. Il conçoit  sa Colombe de la Paix en 1949  à l'occasion de son adhésion au Conseil Mondial de la Paix. Il reçoit à ce titre un prix international de la paix.

    Le message des deux  parèdres, Picasso et Duncan, profondément anti-guerre  n’ a pas encore été entendu. Ni appliqué.

    Mais il est toujours là pour ceux qui savent écouter, en avertissement lancinant prononcé de la voix la plus douce : Vietnam ! Vietnam!

                                                              Sylvie Neidinger

     

    Souscription publique pour les clichés originaux de Picasso en action

    Musée d'art et d'histoire de Genève,

    Crédit images photo   ©Neidinger Autres=captures d'écran (dont exhibition. University of Texas Austin)

     

     

     

  • NOTA BENE, l'expo Rousseau prolongée jusqu'au 29 juin

    Imprimer

    expo nota bene,jean jacques,neidinger,tante suzonrousseau,geneve,françois jacobNOTEZ BIEN. L'information non encore officielle a été donnée de source sûre. La Bibliothèque de Genève acceuille la prolongation de Nota Bene jusque fin juin.

    François Jacob, commissaire de l'expo consacrée aux liens entre  Rousseau et la musique a transmis cette nouvelle à l'occasion de sa "midi-conférence" de vendredi dernier, 1er février, à la Maison de Rousseau- une conférence de presse suivra- Son intervention à la MRL  fut la quatrième sur cinq,  intitulée ce jour là  "Vingt ans de querelles".

    Avec Nota Bene, les amateurs peuvent mieux resituer le contexte de l'époque grâce à cette approche multimédias par QRcodes (que le philosophe aurait adoré..).

    Au delà des chants de " Tante Suzon ", douce voix qui initia le futur philosophe à la musique, cette expo décrivant  ses liens avec l'univers du son était plus que nécessaire. Elle est maintenant prolongée !

    L'encyclopédiste évidemment avait  mis son grain de sel en inventant un nouveau sytème de notation. Normal: il vivait -aussi- de la copie musicale. Ce pragmatique a voulu simplifier le système ! C'était bien le mininum à attendre de l'Esprit universaliste...

    Bien entendu, Rousseau a également participé aux Querelles(des Bouffons) de son temps entre les partisans de la musique française et de l'italienne. Cf.Sa "Lettre sur la musique française"de 1753.

     NOTA BENE est, comme on l'a dit d'expression  multimedias: textes , images, musiques...

    Voire bien au delà. !!!

    Je veux parler du média...François Jacob  ! expo nota bene,jean jacques,neidinger,tante suzonrousseau,geneve,françois jacob Car cet érudit (lire) Directeur de l'Institut Voltaire, donne des conférences associées - qui éclairent des aspects particuliers du Rousseau musical...

    Gluck était cité ce vendredi. Nota Bene présente  effectivement l'ouvrage Armide, objet de la contreverse, en vitrine...

    Point et contrepoint. Notes qui se répondent. Pour une partition harmonieuse car coordonnée.

     

     Sylvie Neidingerexpo nota bene,jean jacques,neidinger,tante suzonrousseau,geneve,françois jacob

    www.rousseau-notabene.ch

    www.ville-ge.ch/bge

    www.m-r-l.ch

     

     

  • Souscription publique pour des clichés de "Picasso à l'oeuvre"

    Imprimer

    Le Musée d'art et d'histoire de Genève lance un appel à don pour réunir les 200 000 CHF nécessaires à l'achat de tirages originaux de  David Douglas Duncan.

    picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncan

    Cinquantes photos retracent visuellement le processus de création du tableau "Baigneurs à la Garoupe"offert par la petite fille de l'artiste,  Marina Picasso en 1984.

    picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncanLe photographe noué par l'amitié aux côtés du peintre, a donné à la postérité, en cette nuit du 11 juillet 195, villa La Californie   des instantanés inestimables en  vingt-et-un clics de l'action créative du Maître du XXème siècle.

    Un trajet intéressant: du haut à gauche au bas à droite.

    picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncan

     Acquérir les clichés témoins pour les faire entrer dans les collections permanentes est le projet d'une Ville. La souscription est ouverte jusqu'au 28 février prochain.picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncan

     Musée d'Art et d'histoire de Genève

     L'occasion de rappeler l'existence du Pass des Musées d'art et d'histoire qui donne accès à toutes les expos pendant une année et qui est valable de janvier à janvier.picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncan

                                                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    photo=capture d'écran

     RESULTAT DE SOUSCRIPTION  OK !  AVRIL 2013

    picasso,musee d'art et d'histoire de geneve,ville de geneve,david douglas duncan

     

     

  • Marco D'Anna en escale à Penthes avec Corto Maltese

    Imprimer

    Le Musée des Suisses dans le monde vient de hisser les voiles. Un souffle de vent maritime entre dans la vénérable demeure et décoiffe  le célèbre ...Corto Maltese.

    La brise  agite  sa  boucle d'oreille avec l'exposition « Le marin et le photographe »210620123464.jpg

    Le maltais que l'on ne s'attendait pas a priori à rencontrer au Château de  Penthes à Pregny !

    Le bédéiste vénitien prend toute sa place dans cet univers suissophile, lui qui a choisi Grandvaux (Vaud)  pour installer sa Fondation et... comme dernière demeure. Son  hommage aux Cantons par la magnifique série nommée« les Helvétiques » 26 planches est d'ailleurs visible  sur les lieux parmi les  70 œuvres  à disposition.

    De toutes façons, la  BD est  systématiquement d'actualité à Genève ! Un genevois, Rodolphe  Töpffer (1799-1846)  n'est -il pas le  créateur théoricien mondial des  « images en séquence, texte et dessins interactifs »?

    Le photographe Tessinois Marco D'Anna, tout en émotion avec Hugo Pratt -qu'il n'a pas connu - a posé ses pas dans ceux du dessinateur. Et son appareil photo dans les mêmes contrées lointaines  en 16  voyages de 2004 à 2010.

    Un travail original de longue haleine initié avec la Fondation  et Patrizia Zanotti, commissaire de l'expo, mémoire vivante de l'héritage du dessinateur dont elle fut la collaboratrice .

    La rencontre D'Anna/Pratt   témoigne d'une grande complexité intellectuelle. Car prendre des clichés dans les lieux de la bande dessinée  par mécanisme de  « photocopie » n'avait aucun sens. Les paysages n'existent même  plus, mangés par la modernité !

    210620123469.jpgMarco D'Anna a dû plonger dans le « voyage intérieur » en interaction. Pour mieux comprendre, avec humilité. Et par tous moyens, jusqu'à relire James Joyce à propos des Celtiques. Qui est l'autre ? En retour, qui suis-je ?

    Le processus créatif s'est établi en trois temps : la prise d'informations de tous ordres sur le terrain prattien  puis une annulation, un reset, un  départ à zéro qui laissera  place à la troisième phase, la propre vision du photographe.

    «  Ces années ont bouleversé ma vie » affirme Marco D'Anna. On le croit ! L'œuvre d'Hugo Pratt  peut effectivement transporter très loin  avec ses messages ésotériques...

    Le photographe a trouvé sa propre réponse esthétique « conjointe » par des originalités techniques.

    Pour rendre hommage, l'artiste a choisi de déposer sur papier "fabriano"  cher aux aquarellistes ses « Polaroïd transferts »  Et l'encre colorée de la photo de se diffuser par imprégnation, tout comme les aquarelles du vénitien...

    Quant à ses clichés en noir et blanc  hyper contrastés, ils  mettent de évidence  de gros grains. Sa  magnifique lagune de Venise par exemple  fait immédiatement  penser à deux périodes, avec son pointillisme exacerbé .

    A la fois  aux petites touches des Impressionnistes du début 20ème....pile  la  période de jeunesse voyageuse d'Hugo Pratt et de sa créature maltésienne ! Et, en même temps  aux pixels numériques du XXIème siècle, le siècle de Marco D'Anna.

    Pont entre peinture et photographie.Pont entre le pointilllé posé au pinceau et le point digital minimal.

    Comme un Temps retrouvé, réconcilié, relié...

    Musée toujours vivant.

    Lors de la conférence de presse, Bénédict de Tscharner, le  Président de la Fondation pour l'histoire des Suisses dans le monde -accompagné du Directeur Anselm Zurfluh- faisait avec satisfaction  le constat  d'un musée bien vivant «  alive and kicking »

    Le Conseil d'Etat de Genève qui a des projets d'aménagement du Domaine de Penthes semble avoir  intégré cette Institution  dans la future configuration.

    Sylvie Neidinger

     

    *Expo du 23 juin au 19 décembre 2012marco d anna 001.jpg

    Musée des Suisses dans le Monde, Château de Penthes

    18, chemin de l'Impératrice

    1292 Pregny-Chambésy

    www.penthes.ch

    *Cong SA www.cortomaltese.com/hugopratt.com

    *Livre « le marin et le photographe » de Marco d'Anna avec  le scénariste Marco  Steiner

     

    Tags: Corto Maltese, Hugo Pratt, Cong sa, Musée des suisses dans le monde, Bénédict de Tscharner, Anselm Zurfluh,  Chateau de penthes, Patrizia Zanotti, Rudolphe Töpffer

     

     PHOTOGRAPHES A LA UNE

    1-MARCO D'ANNA

    corto maltese,hugo pratt,marco d'anna,benedict de tscharner,cong sa,conseil d'etat de geneverodolpe topffer,musée des suisses dansle monde