20/09/2014

Conférences de presse élyséennes 100% surannées

Thierry Mandon s'est dit "consterné" par le "surréalisme le plus total" du format des conférences de presse présidentielles" peut-on lire à propos de celle du 18 septembre 2014.

On partage totalement cet avis critique  sur le résultat consternant de tels raouts médiatiques. Mais pas sur les causes telles qu'il les décrit !

En effet le secrétaire d'Etat à la Réforme de l'Etat et à la Simplification met directement en cause les mauvaises questions des journalistes et seulement elles : trop facile !

On n'épiloguera pas sur l'absence de réponse par le Président à certaines questions qu'il élude ou au contraire sur ses trop longues digressions ou ses réponses et son ton carrément dépressifs (voire sa manière inacceptable de signifier que le job est dur...)

L'exercice complet sonne faux !

La conférence de presse présidentielle  apparaît surtout totalement surréaliste aux yeux de... la presse étrangère notamment anglo-saxonne, plus mordante.

Faux pour trois raisons:

1) Il s'agit en fait   d'un acte de communication présidentielle. Le président (de droite comme de gauche ) démarrant souvent par un discours hyper long (voire ennuyeux)  et ensuite ne répondant finalement qu'à ce qui l'intéresse.

C'est bien de  la  com',  pas la presse !

2) F Hollande, spécifiquement,  commente souvent sa propre action plus en journaliste qu'en président. Même à cette conf de septembre. Dans le réel, il est très, très proche de la presse  telle évidemment "son" journal Le Monde (ex janvier 2014, )   Le 5 août 2013 le président se déplace pour manger à la rédaction du Monde C'est très étrange considérant la Séparation des pouvoirs. La profession de sa compagne Trierweiler etc. Le livre choc de VT le décrit comme tweetant en permanence avec 70 journalistes, acte bizarre et peu présidentiel !

Plus que d'autres, à   ces conférences,  il apparait comme" le président des journalistes" qui parle aux français par cet intermédiaire.

3) Il s'agit en fait  d'une cérémonie de la monarchie républicaine française.

Tout un cérémonial déférent, dans le salon rouge d'apparat. Alerte à celui qui va poser une question dérangeante....

  Le 14 janvier 2014, c'est bien  un journaliste accrédité de la presse présidentielle qui fut autorisé à poser "La" question attendue, finalement très calibrée. La réponse ne fut d'ailleurs pas très instructive...

Les professionnels de la presse si nombreux sur place (de 350 à 400 c'est énorme)   peuvent aller jusqu'à s'auto-censurer puisqu'au final, rien de très vivifiant  n'en ressort. Les journalistes apparaissent même dans ce cadre   avec l'image gênante d'un "corps intermédiaire" révérenciel et complaisant. Un écran miroir.

Thierry Mandon a parfaitement raison de souligner combien est inintéressante cette sempiternelle  question de savoir si l'actuel président va se représenter en 2017. Une demande  qui intervient en permanence dans les débats journalistico-politiques  hexagonaux.

Comme si le plus fondamental pour tous n'est pas tant de savoir comment l'actuel roi dirige mais surtout qui sera le monarque suivant !

Cela se passe ainsi dans le Palais Présidentiel de l'Elysée.

Effectivement, la réunion président/presse  n'est absolument pas une conférence de presse mais bien  un rite suranné, obséquieux, bavard complètement démodé de la Vème république.

A réformer et simplifier pour devenir une...vraie conférence de presse  !?

Mais,pour devenir une vraie conf' type Maison Blanche, encore faudrait-il, M Mandon, changer tout le système et non simplement le jeu des questions !

 

                                                         Sylvie Neidinger

 

Cité par TDG

 

 

15/09/2014

L'Etat islamique est un dommage collatéral de l'invasion US de 2003

Phase 1-Piqûre de rappel le jour de la conférence contre l'Etat islamique à Paris.

Juste....rappeler  le rôle occidental, certes indirect, dans la création de cette nébuleuse !

Les 3/4 des réserves  pétrolières mondiales se situent au moyen-orient.

Dans sa volonté de maîtriser cette ressource (projet de "reconfiguration")  les USA sous la présidence G Bush ont commis en 2003 une invasion ultra directe avec  carrément la nomination  directement coloniale ( même pas "néo-coloniale") d'un gouverneur, Jay Garner puis Paul Bremer, non musulmans et proches des israéliens.

Une direction impensable pour les mentalités locales.

Commence pour l'Irak un processus de chaos. Organisé ? (=théorie du chaos volontaire) ou non?  (=dommage collatéral involontaire )  le résultat est le même:  une lente descente dans l'enfer de la guerre civile entre communautés sunnites (qui ont alors perdu le pouvoir) et chiites au pouvoir, démographiquement plus nombreux.

Enfin en apparence. Car ce sont les nouveaux maîtres américains  non musulmans -c'est important- installés dans les palais présidentiels de la zone verte qui décident.

Le  pays "entre les deux fleuves" compte parmi les plus riches du monde. Oui l'irakien est un citoyen parmi les plus riches du monde si on divise les réserves du sous-sol par le nombre d'habitants

Mais l'état organisé une fois  disparu -  feu laic et militaire -plonge dans les affres d'une guerre communautaire en parallèle de la montée d'une voie qui n' existait pas localement et qui capitalise, maximalise la colère sunnite plus ou moins extrêmiste: les jihadistes s'organisent autour d'Abu Musab El Zahrkaoui.


http://www.marianne.net/Moyen-Orient-quand-la-deraison-du-plus-fort-fait-loi_a214857.html

On se rappelle du scandale du traitement des prisonniers irakiens dans la prison d'Abu Graib. Tellement de choses à dire....

Une autre prison fait aussi parler d'elle, Guantanamo, cette épine au pied de l'Amérique. Epine car les USA vantent l'installation du  droit démocratique pour justifier ses interventions mais maintient un système d'emprisonnement hors droit dans ses limbes.

Le peuple américain a des doutes sur l'engagement irakien qui n'a pas l'assentiment populaire.

L'armée  sous Barack Obama a depuis retiré ses troupes ( sa promesse de campagne  réalisée). Mais de nombreuses bases maillent le proche-orient.

 C'est bien cette  histoire américano-irakienne initiale qui revient en boomerang  avec Da'ech, l'état islamique.

Abu Bakr El Baghdadi, qui lance le jihadisme localement est un ancien de la prison extra-territoriale basée à Cuba. Lors des odieuses décapitations médiatisées récentes, les sujets sont habillés d'orange. La référence est très limpide.

BOOMERANGdaech,état islamique,irak,invasion 2003,us,dommage collatéral

Un excellent documentaire  montre parfaitement combien  la naissance et montée du jihadisme est totalement liée à l'intervention occidentale US en Irak de 2003 puis son passage en Syrie.

Ces groupes  prenant à chaque fois des dénominations différentes.


http://www.dailymotion.com/video/x20dsur_comprendre-la-montee-en-puissance-de-l-eiil-en-5-minutes_news

ou plus complet :

lemonde.fr/proche-orient/article/2014/09/15/origine-nombre-financement-l-etat-islamique-en-cinq-questions

 

daech,état islamique,irak,invasion 2003,us,dommage collatéral

 

                        

                             

 

 

 

 

 

 

 

  Sylvie Neidinger

 

 

 

 

 

 

                                  

13/09/2014

Grand cinéma actuel de Francois Hollande. En 2012 il soutenait les terroristes d’Al Nosra. Quel retournement de veste!

 « Al Nosra fait du bon travail » .....citation de L Fabius 12/12/2012 à Marrakech lors d"une réunion d'opposants et  citée dans le Monde du 14/12 2012.

 Impressionnant virage de bord de la France par son Président de la République et son ministre des affaires étrangères.

Extrêmement étonnant l'actuel activisme anti- jihadistes de F Hollande avec voyage en Irak et organisation de conférence

Le français se veut  et se présente comme un des leaders qui combat tellement Daesh….

 Certes il vaut mieux tard que jamais. Sauf que le président Hollande a bien participé, très activement à la mise en place de ces mouvements coupeurs de tête type Al Qaida. Par la parole de son ministre des affaires étrangères.

 En décembre 2012 quand les américains décident de placer  Jabet Al Nosra sur la liste onusienne  des groupes  terroristes, la diplomatie française accepte mal de se séparer de ceux qui selon elle "font du bon boulot" ( on rêve.....)


Pas d'accord, Laurent Fabius au nom de la diplomatie française socialiste défend les jihadistes " ! Il affirme ceci  :"tous les arabes sont vent debout -contre cette décision américaine d'ostraciser Al Nosra-parce que sur le terrain ils font du bon boulot" selon lui.

Tous les arabes en l'occurrence....  c'est Qatar et Arabie Saoudite, des Etats activistes pro- islamistes.

Une France extrêmement proche du Qatar, ce grand fournisseur, financeur  des jihadistes. La phrase de Fabius est sémiologiquement intéressante. Elle décèle le fait que    le Qatar semble bien  piloter la politique étrangère de Paris.

 Les spécialistes qui suivent les dossiers  Syrie /Irak le savent. Georges Malbrunot sur son blog  avait souvent  évoqué cette diplomatie française fabiusienne qui donne le tournis. Frédéric Pichon également.

Idem, ce blog Neidinger  non spécialiste mais qui suit l’actualité du P.O entre autre.

Mais encore faut-il le prouver au grand public. Le dire ne suffit pas.

Il fallait retrouver la source. Bizarrement google ne donne pas trop d’occurrences sur ce thème "Fabius Marrakech réunion du 12 et 13 /12/2012."

J’ai finalement  retrouvé aux archives microfilmées  l’article du Monde daté exactement du 14 décembre 2012.

 

Le monde 14 decembre 2012 Fabius al nosrah 001.jpg

Ce soutien est assez  ignoble venant d’une démocratie.francois hollande,al nosra,laurent fabius,jihadistes,irak,retournement

 Bizarrement aucun média sérieux ne fait actuellement  son travail, aucun rappel, aucune mise en perspective à voir François Hollande se muer aujourdhui  en.... défenseur des minorités chrétiens irakiens et yazidis!

Lui  qui a participé à l’ armement, la  formation, le renseignement   des opposants islamistes en Syrie dont  les branches jihadistes.

Lui qui critiquait alors  les américains par la bouche de son ministre Fabius.


C'EST ENORME FABIUS DIT AU MAROC LE 12/12/2012 AL NOSRA(rappel=al Qaida) FAIT DU « BON BOULOT »!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Ce, alors que les coupeurs de tête avaient en plus  déjà  largement exécuté en Syrie  avant que Fabius ne prononce son scandaleux soutien. Dont plusieurs crucifixions, têtes coupées, foies mangés  de... minoritaires (chrétiens, alaouites et autres.)

 Et aucun média ne le souligne aujourd'hui . Tout va donc très bien dans le meilleur des mondes.

Conclusion:  si le retournement économique promis en mai 2014 par François Hollande n’est jamais arrivé,  si son retournement de vie privée a sidéré la France (qui  le croyait avec Valérie alors qu'il était avec Julie !)  son retournement diplomatique au Proche-Orient autour   son aide directe aux mouvements terroristes (Al Nosra)   désormais devenus ses ennemis au  Proche-Orient est totalement spectaculaire !

Il y a surtout une certaine indécence morale à vouloir prendre le leadership mondial anti- jihadiste dans ce contexte spécial d'avoir favorisé leur installation en Syrie !

 

                                                             Sylvie Neidinger

francois hollande,al nosra,laurent fabius,jihadistes,irak,retournement

 

Le texte du Monde papier du 14 décembre 2012 avec les exactes citations de L. Fabius entre guillemets:

(...)En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jahbat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes a été vivement critiqué par des soutiens de l'opposition. M Fabius a ainsi estimé, mercredi que "tous les Arabes [présents à Marrakech] étaient vent debout contre la position américaine , "parce que sur le terrain, il font un bon boulot.

"C'était très net et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne a ajouté Fabius.

La reconnaissance de l'opposition va-t-elle s'accompagner d'un soutien militaire (..)

Précision les "Arabes "en question sont les états qui financent les islamistes jihadistes dont le Qatar et autres du golfe.

Oui de l'armement français va être livré ensuite  aux  jihadistes de Al-Nosra.

Evidemment puisqu'ils font du "bon boulot"selon Fabius.

Et personne dans les médias ne revient sur les propos de L Fabius à  Marrakech explicitant le lien de son gouvernement avec les terroristes. Tout va très bien dans le meilleur des monde.

 

 

31/08/2014

Syrie-Irak:comment les occidentaux ont bien installé les coupeurs de tête

Pas besoin de chercher  des rapports top secrets. Ni d'inventer. Ni d'affirmer gratuitement, sans preuve.

Simple comme bonjour: il suffit de relire toute la presse de l'époque 2011-2012 -2013. C'est édifiant de constater combien les occidentaux ont contribué à installer les jihadistes en soutenant l'opposition islamiste qui avait des liens poreux avec les plus radicaux. En les formant même !

La raison en est toute simple : leur ambition hégémonique tel que résumé en une phrase par la Chine.

On pourra établir un listing de tous les articles qui nous décrivaient très clairement ce jeu trouble des occidentaux et leurs alliés régionaux.


               LES OCCIDENTAUX ONT BIEN JOUE AVEC LE FEU

Cette politique  a abouti à la montée en puissance de Daesh(ei) qui menace aujourd'hui toute la zone proche-orientale, les Etats voisins (CCG , Turquie) voire  l'occident.

Un article les résume tous. Il faut le lire dans son ensemble tellement il est édifiant:

Les français entament l'entrainement des rebelles syriens /Cecile  Lussato 21 /03/13

"Ca y est, les Français et les Britanniques ont commencé les formations pratiques." Pour ce familier du dossier interrogé à Amman, les militaires français sont bel et bien actifs à la frontière jordano-syrienne. Après un travail de renseignement, ils ont ensuite dispensé des cours à certains groupes de l'Armée syrienne libre (ASL) en matière de communication cryptée. Un préalable à la livraison de matériel radio. Depuis peu, ils seraient passés à une étape plus pratique, ils entraîneraient ces mêmes bataillons à combattre. Une brèche dans l'embargo

Une action coordonnée avec les Britanniques et les Américains. Le nouveau secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a confirmé lors de sa visite au Qatar, le 6 mars, que "de nombreux pays entraînent" les rebelles syriens. Une position jugée compatible avec l'interprétation franco-britannique des conclusions de la réunion des ministres des Affaires étrangères européens du 18 février.(...)Formation militaire même  "Comme vous pouvez le remarquer, il y a deux volets : l'aide non létale d'une part, l'assistance technique d'autre part." Gilets pare-balles ? Système de visée nocturne ? Mais aussi formation militaire .

 Factions radicales.

Pour les Européens, le point crucial est de s'assurer que l'aide fournie à la blog.GIFrébellion syrienne ne tombe pas dans les mains des factions les plus radicales. A cette fin, le renseignement français enquête depuis plusieurs mois sur le terrain, assure-t-on à Amman. Pour Paris, il est crucial de ne soutenir que les brigades qui obéissent à la Coalition nationale syrienne, devenue, pour les Occidentaux, la seule instance représentative des insurgés, et à son commandement militaire intégré.

"Nous tous, Européens, Américains, Qataris et Saoudiens, avons porté ce "bébé" jusqu'à sa naissance, explique le diplomate occidental en parlant de la création de cette plateforme politique. A présent, il faut s'assurer qu'il obtient tout ce dont il a besoin... mais aussi que ses parrains s'occupent exclusivement de lui et d'aucun autre enfant."En résumé : la France doit concentrer son action sur les forces de l'Armée syrienne libre liées à la Coalition, tout en convainquant ses partenaires du Golfe de ne plus soutenir des groupes plus radicaux. A Homs, une partie des dernières livraisons d'armes en provenance de Croatie viennent encore de tomber aux mains des islamistes du Front de Libération de Syrie. D'un bien mauvais effet au moment où François Hollande somme les Européens de lever l'embargo. "

  VOCABULAIRE... FILIAL POUR DES  "ENFANTS" TRES SUSPECTS !

        En fait les occidentaux (USA Otan etc. ) particulièrement  la France très impliquée sur le dossier syrien,    formaient en direct et armaient ceux que le diplomate  nommé leur "Bébé": une  opposition qu'ils ont carrément fait naître.

(désolée moi, ce n'est pas ce genre de" bébé"  que j'apprécie...)

L'analyse sémiologique de la parole de ce diplomate occidental rencontré à Amman par la journaliste et qui ne donne pas son nom est hyper claire. Les "parrains" occidentaux  doivent s'occuper" exclusivement du bébé" et non "d'autres enfants"

C'est à dire les jihadistes... qu'ils ont aussi fait naître ! Puisque ce diplomate choisit le vocabulaire filial  ou de mafia?(=parrain)

Rappel, beaucoup des coupeurs de têtes sont aussi  "enfants" de l'occident  car venus de GB, Belgique, France... parlant anglais, français, flamand.

D'ailleurs, vus les moyens sophistiqués de communication déployés dans la zone depuis les bases anglaises de Chypre, les renseignements occidentaux savaient parfaitement qui exactement agissait sur le terrain !

                              ALLIANCEDE DEPART: PROBLEMATIQUE

De toutes façons,  cette alliance  des occidentaux avec les islamistes laissait envisager cette issue ![ islamistes: terme différent dans sa définition  du terme islam car ici radical.  Lesquels isamistes  par essence ont l'occident dans leur collimateur et leur détestation profonde]

On l'a bien vu  en Libye. Ceux  de Mirsata ont bien apprécié  l'aide occidentale mais une fois installés au pouvoir, ils ont fait sauter le consulat américain !

En règle générale, ils veulent le pouvoir politique  pour installer un état religieux de stricte application de leur point de vue, un califat ou autre, où les femmes sont strictement séparées. Et les autres communautés éliminées si possible...

L'aide occidentale autour  des "printemps arabes" fut pour eux une étape. Le modèle politique occidental leur est totalement étranger. Puisque justement ils veulent faire sauter les états laïcs issus du démembrement de l'empire ottoman et des accords Sykes-Picot !

Question: que sont venus faire les occidentaux dans ce camp?

Se rappeler que dans la manifestation du premier jour à Deraa en Syrie les pancartes disaient " à mort les alaouites et chrétiens à Beyrouth" Les occidentaux ont soutenu dés le premier jour le communautarisme islamiste le plus clair qui portait en lui déjà ces  volontés de tuer ou d'éliminer d'un territoire. C'était écrit. Comme un programme.

En Irak actuellement ce sont les Turcomans, Yazidi et Assyro-chaléens qui sont exécutés et chassés par les islamistes Ei.

En Syrie au fur et à mesure de leur implication toujours plus forte ,  les dirigeants occidentaux  étaient très sûrs  d'eux et de leur soit disant  maîtrise sur place du  terrain islamiste  par leurs services secrets.

Possible puisque effectivement, ils  contrôlent le renseignement depuis Chypre au point de croire pouvoir livrer des armes " proprement "selon eux....

Mais en vrai  ils ne maîtrisaient pas du tout  le  véritable terrain de guerre . Notamment  les porosités entre "leurs" rebelles acceptables (selon leur critères, à voir)  et les autres coupeurs de têtes.

           ORIENT -TROP-COMPLIQUE OU OCCIDENT TROP DOUBLE-JEU?

 Les plus activistes et  acharnés  des occidentaux à armer le terrain de "l'Orient Trop Compliqué"  fut  l'exécutif français, le couple Hollande-Fabius. 

Une diplomatie probablement poussée par le "grand ami"de la France, le Qatar, gros investisseur ?

Un activisme hyper  dangereux dont on voit les conséquences aujourd'hui avec le contrôle de villes entières en Irak et Est- syrien par Daesh et l'ampleur prise par les jihadistes noirs qui menacent la région voire le monde.

A bien lire l'article du nouvel observateur,  on comprend la réalité  de l'action  française qui levait l'embargo et distribuait des armes alors que 1) tous savaient qu'elles pouvaient tomber dans les mains jihadistes sur le terrain 2) tous savaient que certains états du du Golfe oeuvraient en ce sens. Double information certaine.

On comprend textuellement de l'article de Céline Lussato que leur seule méthode prônée par la France   pour s'assurer que les armes ne passent pas entre de mauvaises mains  était alors, en 2013, de " convaincre les partenaires du Golfe de ne plus soutenir les jihadistes".

En terme de sécurité du circuit  de distribution d' armement...c'est plutôt  léger que de s'en tenir à convaincre les Etat du Golfe de ne pas donner aux jihadistes!!!

Si léger qu'on pourrait parler de double jeu de la part de ceux qui à l'époque voulaient favoriser l'installation indistinctement de tous ceux  qui combattaient l'état laïc syrien dont les coupeurs de tête, mangeurs de foie encore chaud.( double jeu d'ailleurs totalement visible dans le discours de L Fabius du 12/12/12 voir précédents articles du blog)

On synthétise ainsi  A) les armes sont bien distribuées par les occidentaux B) ces derniers essaient de convaincre leurs partenaires du Golfe de ne pas les faire passer   entre de mauvaises mains sur le terrain. C) Visiblement ils  n'ont pas..... convaincu !

   ACTIVISME ACTUEL  COMPLETEMENT INVERSE DE LA FRANCE

Alors observer  l'activisme actuel dans l'autre sens  de la France est surprenant.

Le couple exécutif  français   vient désormais  s'activer devant les médias sur le sort des chrétiens et  minorités d'Irak en danger de mort  au point de  vouloir prendre désormais la tête mondiale des .....anti Daesh  (EI)!!!

Le président Hollande  se veut depuis quelques jours  tête de lance d'un front anti Al-Nosra et critique même vertement ceux qui ne vont pas assez vite à le suivre....

Ce, après avoir pris la tête de ceux qui  ont clairement contribué à installer  EI jusqu'à les avoir armés !! Comme l'article Lussato  du printemps 2013 vient de le démontrer

              Totalement inédit et surréaliste  Cela donne le tournis tellement cela vire..


                    ECHEC TOTAL. JIHADISTES: "ENFANTS" DE L'OCCIDENT

Echec occidental...Globalement la politique suivie par les occidentaux au Proche-orient est un échec total depuis l'invasion de l'Irak en 2003 (échec en Libye...) dont on n'aura pas fini avec les conséquences même dans 50 ans....

 Echec des pays du Golfe alliés.L'islam traditionnel, non islamiste (= non jihadiste) va être -est  déjà - également victime des coupeurs de tête qui furent  réellement financés d'une manière très têtue et directe par les états du Golfe. Victime en terme d'image car la religion traditionnelle va être  souvent associée à la folie noire, alors que victime aussi des tribunaux iniques. Qatar, Arabie Saoudite ont  soutenu l'insoutenable.  Ils révisent leurs positions aujourd'hui. Mais cela est trop tard.  Tellement d'huile a été versée sur le feu que le retour au statut antérieur est impossible. Surréaliste : le Roi d'Arabie Saoudite demande désormais aux occidentaux d'agir ...très vite !Idem le CCG. Ceux qui ont largement installé et financé réclament désormais aux occidentaux d'agir vite !

 

Heureusement que les blogs existent pour rappeler ces  incroyables vérités de dirigeants politiques tels Hollande et Fabius (et les autres ) qui mettent de l'huile sur le feu et quand l'incendie général est déclaré, viennent se mettre sans sourciller, à la tête de la brigade de pompiers pour diriger les opérations ! En demandant les applaudissements en plus...

Juste, rappeler ces vérités, pour ne pas être pris pour des idiots...

C'est simple: il suffit de relire les articles de l'époque.

                                                                                      Sylvie Neidinger

 

 

Aujourd'hui la réalité des jihadistes est la suivante:


Extrême danger des jihadistes: leur armement sophistiqué. (Blog Belliard TDG)


crédit photos/capture d'écran site web article cité

 

 

29/08/2014

Hollandise: diplomatie gonflée qui critique... B Obama et B Assad sur le jihadisme

Le jour même où 160 soldats syriens sont humiliés et massacrés (en slip à marcher dans le désert avant de se faire exécuter ) à  Raka par les djihadistes Lire 

*je ne fais pas de copie d 'écran pour ne pas diffuser une image de cette provenance

Le jour même  où les jihadistes capturent des casque bleus fidjiens sur le Jolan (ou Golan) à Quneitra et  massacrent également des soldats nationaux  qui luttent contre ce cancer depuis 3 ans maintenant, François Hollande annonce médiatiquement  devant les ambassadeurs  que celui qui  dirige la Syrie  serait "l'allié objectif des djihadistes ! "

Alors que le  peuple syrien et son armée en  sont  la cible depuis 2011.

Au passage le dirigeant français oublie que le 12 décembre 2012 son  ministre des affaires étrangères L Fabius  soutenait directement Al-Nosra à Marrakech, contre... les américains qui avaient selon lui   eu la mauvaise idée d'inscrire  le mouvement  sur la liste terroriste !

  Car ce groupe faisait du " bon travail"  affirmait-il alors que  les décapitations de syriens avaient commencé ( dont Adra le 11 décembre 2012, veille du discours fabiusien !) égamement depuis plusieurs mois de prêtres, chrétiens et autres minoritaires voire de toutes confessions dont les sunnites.Les sinistres tribunaux d'Alep ayant démarré leurs exactions. Lire

A l'époque d'ailleurs  le devenir des minorités proche-orientales  émouvait peu  ces deux dirigeants hexagonaux  qui aujourd'hui  veulent se placer ...médiatiquement à la tête de la lutte mondiale contre le jihadisme et en particulier pour le sort des chrétiens irakiens!

     HOLLANDE CRITIQUE OBAMA DEVANT SES AMBASSADEURS: DISCOURTOIS  !

Plus c'est gros, plus cela passe !

 François Hollande  a critiqué ouvertement  hier 28 août devant ses ambassadeurs,  le président Barack Obama pour  ne pas être entré en guerre en Syrie en septembre 2013 comme lui F. Hollande le souhaitait !

Selon lui, si  le président américain l'avait suivi, Lui, tout se serait miraculeusement réglé au proche-orient. ..
                                               AMBIGUITE FRANCAISE

Une politique fictionnelle rétrospective difficile à comprendre  en fait, tellement cela vire de bord ou tellement cela exagère.

On n'oublie pas que cet été sur Gaza  François Hollande a  commencé avec une  opinion pour terminer avec une autre.

Tout ceci confirme la grande ambiguïté de la France autour des jihadistes islamistes.

Cela a démarré certes avec Sarkozy (Libye: soutien  de ceux de Misrata) .

Avec l'actuel locataire de l'Elysée,  on atteint les sommets du Mont Blanc.

Ce président très affaibli à l'intérieur depuis le début de son pouvoir ( le tweet) qui ne maîtrise ni sa propre majorité, ni sa propre image (le casque de moto) se posait hier en donneur de leçons de gouvernance mondiale.

Certes la France est forte de son droit de veto qui sur le plan du Droit la place à l'égal des trois grands , USA, Russie et Chine.

Mais de là à jouer au maître d'école, noter  ....Surtout quand les piques contre d'autres Etats  omettent sa propre introspection.

la-france-en-mouvement-sur-tous-les-fronts dixit francois-hollande

[Peut-être que plus le terrain intérieur lui échappe, plus il veut en découdre sur de nombreux  terrains de conflits mondiaux? .]

                                                FORMAT : DONNEUR DE LECONS

Dans le format de cette  Conférence 2014 des Ambassadeurs, rencontrer ses ambassadeurs est parfaitement normal.

En revanche, envoyer  des philippiques en moulinet dans un tour d'horizon rapide tient de la caricature. L'UE elle aussi  intimée ( = l'Europe doit...) n'y a pas échappé non plus..

La diplomatie est un domaine  discret, sérieux normalement ?

Etranges que ces attaques télévisuelles verbales tout azimut, non?

Ici, cette  forme ouverte offensive   donne même des relents colonialistes ( je le ressens ainsi) . Car, devant les ambassadeurs en poste dans le monde,  le président de la France distribue les bons et mauvais point à des Etats et des gouvernants selon ses critères à lui et la lecture de  ses lunettes à lui...Comme au bon XIXème siècle. Comme avant les Indépendances.

Cette mise en scène télévisée où François Hollande décide de   qui doit exister ou disparaitre sur la face de la planète, qui est à féliciter ou critiquer (ici Obama) - ce alors que  lui même  est en grave danger nucléaire de dissolution en raison de l'implosion de sa gauche !-  est caricaturale voire  néocolonialiste.

Est-ce encore l'effet commémorations (au pluriel!)  qu'il a accumulées cette année 2014, qui le plonge toujours vers le commentaire du passé ?   Dont cette cérémonie ratée pour son image internationale  il y a trois jours  à l'Ile de Sein, sous le déluge qui lui brouillait la vue et lui martyrisait les  lunette. Sans technologie du parapluie en vue.

Toujours passéiste?  François Hollande même quand il donne une feuille de route pour l'année à venir à sa représentation diplomatique a le don de se repositionner par la parole dans le passé de la France.

Très très tendance  4ème république, il passe son temps à commenter le passé ou donner des ordres d'action  ...aux autres !

Ce  tour de table peu diplomatique devant les Ambassadeurs fut en effet  digne d'un petit maître du monde. Il s'apparentait   à un Guy Mollet  de la 4ème, ce  socialiste qui fut chantre  du colonialisme.

Tellement bizarre cette  critique ouverte, devant cameras  de tout le monde autour du jihadisme: du président américain au président syrien, en trois secondes et deux coups de cuillères à pot verbal.

Dans un contexte, surtout, où il a lui-même favorisé son émergence par ses alliances avec le Qatar et autres, par l'action secrète de formation, livraison officieuse d'armes  (comme d'autres services secrets occidentaux d'ailleurs  sur le terrain de la rébellion qui de 2011 à 2013 était poreuse avec un spectre large de contacts vis à vis de Al-Nosra et autres groupes noirs.

Venir critiquer, donner  des leçons aux autres-quels qu'ils soient en oubliant sa propre action -qui a largement  favorisé l'installation du  jihadisme  en Syrie en soutenant ceux qui étaient en connexion avec ces groupes-  tient d'un opportunisme incroyable.

                                                             Sylvie Neidinger

 

 

  

.

 

27/08/2014

Le tweet fabiusien qui viole et décapite !

Laurent Fabius ministre des affaires étrangères organisait aujourd'hui mercredi 7 août une séance 'In probablement pour faire Djeun's ou geek, chébran, connecté, dans le move: une discussion avec les twittos pour commenter l'actualité chaude de son  ministère...fabius.GIF

Cela fut chaud. Très chaud même.

Mais pas dans le sens qu'il espérait

Dormait-il quand il a  rédigé son message??

Comme il dormit en conférence de presse à Alger.

On le découvre:

On lit textuellement :" Ce califat de la terreur et la haine doit être neutralisé, les femmes violées, les journalistes décapités"


Edifiant, même dans l'erreur. Bizarre acte manqué.

Insensé à ce niveau de responsabilité !

Surtout que le 12 décembre 2012 Laurent Fabius, peu content de voir les américains inscrire les jihadistes de Al-Nosra sur la liste onusienne des terroristes,   soutenait ce groupe à Marrakech en indiquant qu'ils "faisaient du bon boulot ". Alors qu'ils avaient déjà commencé leurs exactions macabres et tribunaux iniques.

Décidément il fait parler de lui chaque jour,  ce ministre. Cela se nommait une "opération de communication"!?

Choisir de tweeter  en matière de diplomatie est déjà signe de grande légèreté par le choix de cette méthode inepte.

C'est se moquer du monde que de répondre par tweets de 140 signes  à des enjeux qui sur le terrain sont mortels.

Déraper de cette manière est carrément faire preuve... d'incompétence.


Que conclure ? Que la diplomatie française telle qu'elle fut portée jusqu'à Jacques Chirac (gaulliste, indépendante, soucieuse des indépendances )  est aujourd'hui bien ....décapitée.

                                                                                Sylvie Neidinger

                                                                                        

fab.GIF

http://www.20minutes.fr/insolite/1432999-20140827-twitter...

http://blogs.lecho.be/buzness/2014/08/le-tweet-maladroit-...

L'erreur a été ensuite corrigée mais le mal était fait

 

 crédit images/captures d'écran site web Dauphiné

25/08/2014

Quand Fabius soutenait Al-Nosra et ses coupeurs de tête: triste diplomatie

Il est piquant d'observer l'activisme actuel du ministre des affaires étrangères français  autour des chrétiens d'orient qu'il  accueille ostensiblement à l'aéroport. Il va jusqu'à fustiger ses collègues européens de ne pas aller assez vite...

Il veut prendre la tête mondiale  du combat à mener contre les groupes jihadistes.

Il n'a même pas l'honneur de se taire dans cette affaire où il a impliqué la France dans de sales draps en accord avec  son supérieur hiérarchique, le président de la république...

De tous les hommes politiques de la terre, Laurent Fabius devrait aujourd'hui être le plus silencieux. En raison de ses engagements passés très clairs en faveur d'Al Qaida, branche syrienne. Des coupeurs de tête qui en Syrie ont bien, dès 2012 crucifié, décapité chrétiens, alaouites et tous ceux qui ne pensent pas comme eux, à Maaloula, Homs et ailleurs.

Les faits: le 11 décembre  2012, les américains ont décidé d'inscrire le groupe islamiste  Al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaida sur la liste ONU des terroristes.

Pas d'accord, Laurent Fabius  défend les jihadistes " !" Il affirme ceci  :"tous les arabes sont vent debout -contre cette décision américaine-parce que sur le terrain ils font du bon boulot"selon lui.

Il parle- c'est incroyable d' orgueil  et d'imprécision  - au nom de 'tous les arabes' !!!! Phrase inouïe dans la bouche de celui qui dirige une diplomatie.

En fait il parle de  ses  partenaires. Au hasard le Qatar et son double-jeu auquel la diplomatie française est inféodée depuis 2007 et les années Sarkozy.

Le président de la coalition Moaz-al- Katib demande même aux américains de reconsidérer leur position !

Laurent Fabius prononce cette  phrase le 12 décembre 2012 à Marrakech lors de la 4ème réunion des "amis de la Syrie" C'est rapporté dans le journal Le Monde du 13/12/12.

             LE DOUBLE JEU GENERAL CESSE SEULEMENT  EN ...JUIN 2014


En Syrie,  la France est en réalité en  première ligne. Des officiers instructeurs de la légion "instruisent" les rebelles dès 2011... dans tout le spectre  jusqu'aux jihadistes. Dont
Farouk Tayfour proche des frères musulmans et du Qatar qui va contribuer à construire la branche  jihadiste syrienne.

L'émissaire de l'ONU Lakdar Brahimi va piquer une colère contre la France et sa volonté de livrer des armes aux "rebelles" car les contacts sont poreux avec les jihadistes. Les services secrets français pensent avoir une bonne représentation des groupes sur le terrain. En vrai ils ne maîtrisent pas toutes les données  mais veulent armer tout ce monde...Le président Hollande reculera officiellement mais  des armes seront tout de même livrées.

Sur son blog l'Orient Indiscret Gorges Malbrunot va souligner le 10 mai 2013 les revirements spectaculaires de Laurent Fabius et la France.

En réalité, le double jeu semble général.  Les instructeurs occidentaux dont les  anglo-saxons  sont en soutien sur le terrain syrien et  à Chypre, fournissent les images satellitaires. La France continue  bien à livrer des armes.

Les turcs du gouvernement Erdogan donnent très officiellement leur soutien logistique aux  massacre des arméniens et alaouites  de Kassab en mars 2014. Une épuration ethnique.100 morts. Sur Kassab, les russes bien informés eux-aussi accusent directement l'Otan et l'occident d'avoir formé les assassins.

Massacre en Syrie de chrétiens  alaouites et autres  dans l'indifférence générale par des jihadistes.Têtes coupées.

Il faudra attendre juin 2014 pour que ces groupe soient devenus pour les occidentaux  non fréquentables  ni de près, ni  comme avant lorsqu'ils les formaient et soutenaient ...."de loin".

Et août 2014 -lorsqu'un rapeur londonien décapite un journaliste américain où dans le désert irakien (!) -pour que l'info devienne grand-public.

Considérant cet historique, on reste stupéfait de la position actuelle de Laurent Fabius  qui se médiatise mondialement. Position soudainement devenue tellement pro-chrétienne, pro-minorités, anti- jihadistes.

Du cinéma 3E. Alors que la diplomatie française a largement aidé leur installation au  point d'avoir souligné leur "bon boulot " fin 2012 alors que ces assassins avaient déjà commencé leurs exactions : tribunaux d'Alep, décapitations.

François Hollande confirmait cette semaine avoir bien livré des armes mais  aux rebelles "démocratiques"(ah bon ....?!)  

Bien évidemment depuis son bureau parisien il maîtrise le circuit des armes au proche-orient...

L'actuel revirement à 360° de L Fabius donc de F Hollande est d'un opportunisme tellement indécent.

Ces dirigeants français ont bien mangé avec le diable. Même si la cuillère était très très  longue !

 

                                                                                           Sylvie Neidinger

 

 [Pour Maaloula ,et les tribunaux d'Alep, ce blog avait fait un signalement dans l'indifférence générale]

 

 

 

 

 

20/08/2014

Les jihadistes coupeurs de têtes adorent You Tube& Co

Propagande. Et...outil de propagande. La question se pose sur l'outil...

Encore aujourd'hui avec l'exécution d'un journaliste par un islamiste masqué de noir à l'accent britannique et sa mise en scène très sophistiquée avec le code couleur du vêtement de la victime, orange comme Guantanamo. Ce que l'on voit dans la version floutée grand public donnée ce matin aux infos.

La mise en scène est médiatiquement pro.

Couleur orange! Rappel les leaks de Snowden indiquent que le n°1 de Daesh(EI) Abu Bakr Al Baghadi fut prisonnier de Guantanamo justement de 2003 à 2009.

Surtout des centaines de victimes en Syrie et en  Irak depuis 2011. Sans grande réaction générale à vrai dire ... jusqu'à la semaine dernière.

La déviance religieuse des jihadistes qui mangent le foie des cadavres chauds, coupent les têtes, lapident et crucifient est digne du moyen-âge.

Ce à quelques heures d'avions de notre tranquillité générale mondiale.

Encore n'est-il pas certain que le moyen-âge fût si sombre...

Le califat auto-proclamé est très bien organisé -et financé- puisqu'il va jusqu'à donner des leçons d'histoire. En disant biffer les frontières issues des accords Sykes-Picot.(lire article le Devoir) Découpage du monde  issu du démembrement de l'empire ottoman et fondateur des Etats nationalistes modernes. Etats laïcs haïs par ces  extrêmes.a suvs.GIF

Ces "totalitaires"  comptent installer une seule vision du monde, de la pensée, la leur. Par la peur.

Et de fait se donner comme objectif d'éliminer géographiquement des communautés complètes. Ce que  la période médiévale n'avait pas vécu à cet échelon industriel.


LA  GUERRE D'IMAGES ET LES"TUBES"

En revanche, on notera combien  ces criminels d'un autre temps apprécient au plus haut point les....dernières technologies!

Puisque la moindre de leurs exactions et filmée et postée sur You Tube, Twitter.

Le jihadiste australien qui a filmé son jeune fils en train de soulever une tête coupée a bien évidemment posté l'ignoble photo sur Twitter. Un enfant tient la tête d'un soldat décapité Syrie.

Le web regorge de ces images qui ont vocation à terroriser. Pour donner de la pub aux "exploits" qui consistent à tuer femmes, enfants et vieillards entre autre. Boko Haram en use aussi.

[Soit dit au passage, on n'a pas conscience à quel point ces images gores se diffusent et notamment dans les cours des écoles. Ce depuis 2011...]

 En Irak cet usage clairement terroriste a un impact politique et stratégique réel :ces videos provoquent une terreur  des populations qui ainsi fuient d'elles-mêmes !

COMPLICITE INDIRECTE DES GRANDS NETWORKS US AVEC LES JIHADISTES

Maintenant la question posée est cette complicité certes indirecte des grands  networks US qui donnent aux terroristes le canal mondial, le micro amplificateur pour diffuser leur propagande.

Facebook, le réseau social "familial" avait même essayé en octobre 2013 de démarrer les photos de décapitation ( video priseau Mexique). Ce blog avait immédiatement signalé la chose. Le réseau  a vite  remis à l'ordre. La firme a reculé face à une protestation générale. Le cas était extraordinaire: les seins allaitant y étaient alors interdits mais pas les décapitations !

                                         

Maintenant pourquoi d'autres grands réseaux US diffusent- ils sans problème ces images de propagande et clairement illégales mais très professionnelles et répondant aux codes de la communication contemporains ?

Si leur réponse est "nous ne sommes que les robinets," elle est évidemment fausse car dans un tuyau d'eau on sait que c'est de l'eau qui ressort et pas autre chose. Sur une autoroute, on sait que seuls les véhicules passent et pas les charrettes ni les vélos ou piétons.  Il y a des règles, même pour les fournisseurs d'accès!

Cette réponse du "on ne contrôle rien, on est responsable de rien"voire c'est la liberté d'expression n'a en plus aucun sens au pays de la NSA qui contrôle tout dans des intrusion massives des vies privées. Encore une contradiction majeur....

Concrètement on observe que les grands networks américains - même sans le vouloir- favorisent la diffusion de ces messages terroristes les plus illégaux, génocidaires.

L'ONU vient de prendre des mesures pour savoir qui finance l'EI et  à quels Etat amis le pétrole jihadiste est vendu.

Certes.

Mais curieusement ni les dirigeants politiques de l'UE , des USA ou d'ailleurs,  ni l'ONU ne demandent de comptes aux grands networks US  qui deviennent de facto ces "tubes", ces robinets diffuseurs de  propagande  très pro, structurée, technologique et... barbare.

POURQUOI ?

                                                                                   Sylvie Neidinger

Réseaux sociaux et jihad

crédits images site web capture Le Devoir

Comme le commentateur Jean d'Hôteaux le souligne pour lui et tout comme lui je n'ai jamais personnellement visionné une seule de ces videos, cliqué spécifiquement  et n'ai jamais fait de lien web avec ces videos de propagande sur ce blog.

Mais constamment dénoncé cet extrêmisme sur ce blog  bien avant qu'il ne surgisse dans l'actualité. 

Depuis 2011 combien  nos ados ou jeunes adultes de toutes confessions se partagent - jusque dans les cours d'écoles !-ce type de scènes gores sur les téléphones sans que  le monde adulte et surtout POLITIQUE ne s'en émeuve ou n'ait pris conscience du phénomène.   SN

suite : Twitter fait (seulement) son ménage. Les jihadistes se reportent sur un réseau nommé "diaspora" lire

suite les RS semblent faire le ménage

16/08/2014

ONU contre les jihadistes: ENFIN ! Et pourquoi ce RETARD?

Vendredi 15 août l'ONU ENFIN adopte des mesures contre les jihadistes !


http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140816.AFP3927/irak-l-onu-adopte-des-mesures-contre-les-jihadistes.html

"La résolution du Conseil de sécurité, adoptée peu après que le Premier ministre sortant Nouri al-Maliki a accepté de céder le pouvoir, réclame le désarmement et la dissolution immédiats de l'Etat islamique (EI) ainsi que du Front al-Nosra en Syrie, et des autres formations liées à al-Qaïda.

Il s'agit de la mesure la plus concrète et la plus étendue prise à ce jour par le Conseil face à l'avancée de l'EI. Le texte est placé sous le chapitre VII de la Charte des Nations unies, ce qui permet de recourir à des sanctions, voire à la force, pour le faire appliquer mais n'autorise pas pour l'instant d'opération militaire".


Savoir enfin quels hommes d'affaires, quels Etats (alliés) les financent en sous-main à qui ils vendent le pétrole par eux détourné, qui leur vend leurs uniformes tout neuf...

Ces mouvements islamistes datant de 2003 montent  en puissance depuis  trois ans en Syrie et en Irak  sans que personne n'ait levé le petit doigt. Ils furent aidés même....

Au minimum l'OTAN et ses alliés islamistes de la région ont laissé faire voire installé pour une raison évidente: ces groupes combattaient l'Etat syrien laïc et pro-russe que eux-mêmes veulent voir disparaitre pour des  raisons géostratégiques est-ouest + gaz+pétrole.cf de l'article des Echos cité ici :

"La prise de conscience internationale du danger représenté par l’EI, soutenu jadis par les monarchies du Golfe, s’est traduite par l’adoption à l’unanimité, vendredi soir, d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, qui préconise le désarmement et la dissolution de l’EI."


"Jadis" c'est à dire il y a 3 jours...

Les services secrets occidentaux depuis 2011 fournissent directement leur assistance et  matériels à l'opposition syrienne dite rebelle et indirectement à  tout le spectre de ses composantes. Le militaire Arhour de la composante rebelle parlait de califat, ce, dès le départ.

Tous les moyens de communication et du renseignement mondiaux sont concentrés dans la zone. Dire que les Occidentaux (et donc l'ONU ...) ne savaient pas ce que font les jihadistes sur place  est une ineptie.


Depuis 2011, les Services savent  quels jeunes partent faire le jihad. Les trajets sont connus. Ils passent basiquement par la Turquie généralement.

Une internationale intégriste, violente, ne comprenant rien aux rapports interconfessionnels locaux ancestraux s'est abattue sur la région. Jusqu'à ce que cela en soit devenu gênant pour les opinion publiques. Très tardivement en France-2014- M Valls a nommé "terroristes" ces individus que la Syrie nommait terroristes depuis l'origine .

Et depuis ...cette semaine l'Occident semble "médiatiquement" découvrir les exactions ignobles.

Ce dont les proche-orientaux  sur place de toutes confessions ne doutaient  pas une seconde. Aucun doute sur l'issue  du scénario tragique qui allait se jouer.... Et qui se déroule désormais.

Ce blog a depuis son origine évoqué ce problème de l'intégrisme qui s'abat sur le Proche-orient marqué sous les faux-nez d'un très artificiel "printemps" très très religieux. Avec l'impression pendant de longs mois durant d'écrire dans le désert.

Remarque: c'est juste quand les jihadistes coupeurs de têtes s'approchent du pétrole du Kurdistan irakien que l'ONU et l'OTAN réagissent !

Jusqu'à ce mois d'août 2014  les peuples irakien et syrien de ce Proche-orient à feu et à sang, des  chrétiens (à Maaloula par exemple) des yazidis,des  chiites, sunnites (ceux non intégristes ex cette semaine 700 membres de la tribu al Chaitat) eux aussi victimes (ex des "tribunaux" d'Alep qui exécutent pour le moindre prétexte)  et autres communautés ..tombaient, exécutés sans que cela n'émeuve personne.

Le président français vient hier à l'occasion de la parade navale de Toulon de parader devant les médias pour dire combien il fait pour les chrétiens orientaux.

Oui...depuis 3 jours.

OUI, réellement depuis le début cette ...2ème semaine d'août 2014 !Aider d'ailleurs ... en livrant des armes à une zone en guerre, livraisons que la Suède ne s'autorise pas.

Un peu fort de café tout de même cette récupération politique après une longue période fort peu claire quand aux aides données localement ou par les Etats "amis".

Rappel: les évènements syriens ont démarré en 2011 par ces slogans de l'opposition " chrétiens à Beyrouth, alaouites au cimetière" La dimension de guerre religieuse était dans les prémices d'une déportation et d'un appel au meurtre de masse de communautés bien identifiées.

Cet appel est exactement celui exécuté en Irak cette semaine avec un exode/tuerie ici avecdes Yazidis kurdes à l'antique religion et des Assyro-chaldéens.

Aujourd'hui toutes les communautés de Syrie et d'Irak  doivent être aidées à se débarrasser de cette monstruosité.

Surtout pas en évacuant les seuls chrétiens du Proche-orient ce qui, au passage, finaliserait les objectifs des jihadistes. Et pourrait laisser supposer que ces objectifs-entre autres objectifs-  d'élimination des chrétiens de leurs terres originelles d'Irak et de Syrie sont bien partagés par les puissances occidentales officieusement..

Il vaut mieux tard que jamais...Enfin savoir, par l'ONU, avec quel argent et à qui sont achetées les armes, les uniformes  des jihadistes, quels Etats les aident en sous main est une bonne chose !

                                                                        Sylvie Neidinger


Lu dans  le Novelliste, média  suisse : le jihadiste qui participe à un massacre à Homs parle allemand ! http://www.lenouvelliste.ch/fr/nosdossiers/conflit-en-syrie/articles/quelque-270-personnes-massacrees-a-homs-par-des-jihadistes-2756-1322518

Dans d'autres videos ,on écoute du hollandais, du français, de l'anglais ( australien) avec la récente video scandaleuse de l'enfant qui porte une tête coupée

...et autres langues dont le tchétchène.



.

04/08/2014

Gaz à Gaza

CHERCHEZ LES ENJEUX DU GAZ!

Exactement comme pour le conflit syrien et toute la zone proche-orientale en général, ce que les médias disent des conflits ne correspond pas à la réalité géo-stratégique  de la zone.

Les enjeux réels sont aussi gaziers puisqu'un immense gisement a été découvert en 2000 suite aux recherches de BG British Gaz sur toute la côte levantine, de Gaza à la Syrie et Chypre.

Un article de la RTBF évoque la face cachée de cette guerre:

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_gisements-gaziers-au-large-de-gaza-la-face-cachee-d-une-guerre?id=8322286

Je cite "A ce jour, à cause de la situation politique de la région, aucune des ressources de la zone de Gaza n’a pu être mise en exploitation. "Les conditions globale ne le permettent pas. BG a essayé de définir les règles d’exploitation, mais cela n’a jamais été possible et les tentatives ont été abandonnées il y a quelques années", nous a déclaré notre interlocuteur. En 2009, Jean-Michel Vernochet, journaliste et géopolitologue français déclarait dans une interview que "British Gaz s’est chargé des opérations et dispose d’un contrat d’exploitation de recherche de 25 ans." Ce contrat aurait été négocié avec les Palestiniens, puis renégocié avec l’Etat Israélien. Selon d’autres sources, des négociations auraient aussi eu lieu entre l’Autorité Palestinienne et le russe Gazprom pour développer le champ gazier de Gaza.gaz,ressources gazieres,gaza,israel

Véritable but de guerre, en fait. Israel veut évidemment prendre possession de cette partie maritime liée à Gaza et que cela n'entre pas dans le giron d'une direction politique palestinienne qui pourrait signer avec qui elle veut, Gazprom, comme cela fut envisagé. Ou autre scenario.gaz,gaz à gaza,gaza,territoires occupés,ressources gazieres,off shore,israel

D'où l'affaiblissement voire la démolition de la structure politique palestinienne qu'elle qu'elle soit  afin qu'elle ne signe pas elle-même les accords liés à l'exploitation du gisement. En plus de ne plus revendiquer le droit au retour, la création d'un Etat au sens onusien etc.


Certes le conflit israelo-palestinien et son absence de solution puis 1948 est bien plus complexe qu'une unique explication. Mais le motif  gazier est à prendre en considération.

 La problématique du gaz est essentielle en 2014 car les champs gaziers sont en cours d'équipement pour une mise en service.

Pour le gaz! c'est exactement ce qui se passe en Syrie où les occidentaux, leurs services secrets, l'Otan mettent des coups de boutoir , sous prétexte de "printemps".

Ce blog avait déjà évoqué ces ressources levantines récemment découvertes, qui donnent une lecture à tous les bouleversement en cours dans le monde arabe. Fort étonnée de ne rien lire sur le sujet dans la presse  grand public qui pourtant chaque jour évoque ces crises et guerres. On trouve l'info sur le thème en allant la chercher spécifiquement.

Le gaz n'explique pas tout évidemment, le conflit israélo-palestinien est un problème complexe de terre, d'Etat depuis 1948.

Ici un article  sur l'absence tout de même de médiatisation autour des enjeux gaziers dans les conflits en cours :

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/06/17/oui-le-dossier-syrien-pue-le-gaz-celui-off-shore-de-la-medit.html

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/gaz+off+shore+syrien

Démonstration validée. On constate en ce mois d'août 2014 que les pays arabes  particulièrement à feux et à sang de quelque manière que ce soit aujourd'hui  sont précisément ceux des enjeux pétroliers ou gaziers: Irak, Libye, Syrie et maintenant Palestine (Gaza)

En décembre  2013, l'Etat  syrien  a signé  un accord d'exploitation de son gaz avec... Gazprom. Exactement le scenario que les occidentaux voulaient éviter à tout prix

Actuellement, la zone proche-orientale -voire l'Ukraine et ses ressources !!!- sont l'objet d'enjeux mondiaux de prise de possession énergétique.

A la fois des lieux de production et des futurs trajets de pipeline ou des ports de départ du produit liquéfié.

                                                                                    Sylvie Neidinger

;

Anouk Honoré;Le moyen orient et le développement d'un marché du gaz naturel

 http://www.diploweb.com/Le-Proche-Orient-met-les-gaz.html Article publié de Alternatives Internationales

crédit images/capture écran liste web RTBF en lien/ carte =capture diploweb.com

28/07/2014

Libye et monde arabe: le total échec occidental.

Sans commentaire.

Là comme au Proche-0rient, Irak et Syrie.

tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140728.AFP2810/libye-un-immense-reservoir-de-carburant-ravage-par-le-feu-menace-tripoli.html

L'Otan, la France de Sarkozy et de son ridicule ministère bis des affaires étrangères (BHL, inénarrable) les services secrets  se sont  alliés aux extrêmistes de Benghazi en mettant en scène un supposé "printemps"pour éliminer le pouvoir central certes omniprésent.

                               L'APPAT DU PETROLE ET/OU DU GAZ

La Libye aujourd'hui  en totale décomposition se consume et s'autodétruit entre clans et tribus.

Décomposition qui a déstabilisé toute la zone  du  sahel au sud.

http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0203670316821-situation-tres-dangereuse-a-tripoli-touchee-par-un-deuxieme-incendie-1028335.phpEt

Des pays entrés dans l'enfer. Politique des apprentis sorciers. Pour le pétrole , le gaz et la confrontation avec la Russie.


L'ONU et la communauté internationale en absence de règlement du conflit israélo-palestinien dans le sens du droit international.

1,5 millions de chrétiens en Irak avant l'invasion américaine. 300/400 000 aujourd'hui.

Un occident silencieux qui a soutenu un dit "printemps"financé par des pays clairement islamistes

Liens officieux  confus des occidentaux.

Complet échec de l'Otan dans le monde arabe.  Et sans le reconnaitre, en plus.

La faute, c'est toujours aux autres.

                                         SN

http://observers.france24.com/fr/content/20140728-chaos-libye-pire-kadhafi-tout-connu


Décembre 2014 : face au chaos les voisins de la Libye réclament une intervention de l'ONU  !

http://www.france24.com/fr/20141219-cinq-pays-demandent-a-onu-intervenir-contre-groupes-armes-libye-sahel-mali-tchad-niger-mauritanie-burkina-faso/

16:49 Publié dans Politis International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : libye, otan, échec | |  Facebook | | | |

30/06/2014

Crucifixions sans réaction

 On n'avait pas imaginé une telle barbarie se produire au coeur du 21ème siècle...

EIIL ou daech crucifie à tour de bras. Hier  Alep. Avant hier ailleurs.

Personne n'enquête pour savoir quels Etats -alliés de l'Otan, fournissent,   financent les équipements tout neuf, les armes ultra modernes  de ces hordes dont la couleur n'est pas le vert mais  le noir.

Commandés chez quel industriel? Par quels circuits ?

Remarque: les puits de pétrole "détachés" sous la direction ces groupes  jihadistes produisent, vendent le brut.

Ce, alors que le marché est totalement sous surveillance américaine.

Aucune évacuation sans leur aval. Donc en accord informel avec EIIL.

Ne pas le dire....

Les compagnies qui exportent ce brut extrémiste en fait  sont connues: Exxon-Mobil (en Syrie, zone détachée) Aramco (pour zone détachée en Irak)

Ces infos -récentes- sont issues du Congrès Mondial  des compagnies pétrolières qui s'est tenu du 15 au 19 juin dernier à Moscou.

Ce congrès a lieu tous les trois ans depuis 1933. La précédente session avait lieu au Qatar. Il n'a pas été annulé cette année malgré la situation géostratégique internationale tendue de guerre "glacée".

                                         SILENCE, ON CRUCIFIE  !

Les images d' individus sanglants cloués aux croix  existent.

....mais il ne faut pas troubler les consciences.

Ni surtout enquêter en profondeur.

L'été des festivals, l'été tout court commence à battre son plein.

Tout va donc très très bien.                          SN



Suite

*Annonce de création aujourd'hui  d'un nouvel Etat, un califat. Remarque : personne ne cherche à comprendre précisément quels Etats  sont en base arrière. Pas même l'ONU internationale ???Silence, on crucifie !  annonce-de l-etablissement-d-un-califat-islamique

*Captation des puits de pétrole et gaz: qui finance ces jihadistes?http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140719.AFP2222/s...

*financements saoudiens http://jrbelliard.blog.tdg.ch/archive/2014/07/29/2014-07-...



 

 

 

 

23/05/2014

Deals de justice, Crédit Suisse, USA, arbitrages commerciaux: drôle de justice internationale

Deals de justice, OMC ou arbitrages ? Délitement du rôle des Etats, inutilité des réglements par l'ONU, " totalitarisme outre atlantique" tel qu'évoqué infra ?deals de justice,crédit suisse,conflits commerciaux,usa

L'affaire du montant faramineux de l'amende du Crédit Suisse et ses conséquences soulève la problématique d'un phénomène  qui a pris  de l'ampleur ces dernières années sans que personne ne le remarque autour des deals américains si particuliers.

Autour du rôle des cabinets d'avocats, du gouvernement US dans sa politique globale.


Enfin ne se remarquait. Car ces deals si particuliers commencent à se médiatiser: livres et émission commencent à évoquer le sujet.

On signale ici une excellente émission de France Culture,  48 minutes avec, pour invité,  l'avocat aux barreaux de New-York et Paris, Pierre Servan-Schreiber, auteur avec Antoine Garapon de Deals de Justice, le marché américain de l'obéissance mondialisée (PUF, 2013).

L'émission évoque les  solutions de  résolution des conflits possibles: deal  de justice, OMC, arbitrage.

http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-44-justice-et-arbitrage-

 La négociation est -elle....piégée?

 Un blogueur TDG,  Jean d'Hôteaux, pose les limites de ces deals avec le cas du Crédit suisse:

http://reveriesduncitoyenordinaire.blog.tdg.ch/archive/2014/05/22/le-bailli-americain-256244.html

                                 LE DEAL DE L'OBEISSANCE MONDIALISEE

 Pierre Servan-Schreiber en parle en connaissance de cause. Vu son job. Il évoque un problème qui tend à l'inflation des... conflits tellement la voie est lucrative. Voir  le montant énorme  des sommes récupérées par les USA au motif que les lois de ce pays sont violées. Ce, pour des affaires externes,  hors du territoire. Comme si un bon filon avait été ...trouvé.

Des procédures qui mènent à une drôle de cuisine peu ragoûtante telle la dénonciation malveillante de concurrents par ce biais, d'employés vis à vis de l'employeur avec millions à la clef, ou l'autodénonciation que l'auteur à la radio nommait  une conséquence ultime d'un  "totalitarisme" Carrément.

Le principe: pour éviter un vrai procès des deals sont négociés "en privé" devant un procureur. Le conception traditionnelle du droit et de la justice à l'intérieur des Etats s'efface au profit d'une globalisation d'une autre nature, de l'implication avec des règles du jeux particulières.

Avec  comme nouvelle  ligne directrice   la vision politique et morale  des USA de sa place dans le monde et de celle des autres.

Ce qui n'est pas en soit forcément négatif. Pas d'anti-américanisme primaire ! Mais au final il s'avère que le comportement dans ces litiges économiques - l'argent comme  nerf de la guerre !-peut en devenir  impérialiste.

Car lié au poids économique, politique et militaire  qui quelque part  profite dans ces deal issus d'une position dominante.

 Je ne vais  pas ici re -expliquer tous les raisonnements concernés forts clairs, clairement exprimés et intéressants

Lire en premier lieu l'article de Jean D'hoteaux qui souligne les soucis concrets liés  à ces deals avec le cas concret du Crédit suisse ( il délivre la réaction d'un citoyen)

Et la vision d'ensemble des problématiques induites dans l'excellente émission radio de Florian Delorme laquelle est le volet 4/4 de la série liée à la Justice Internationale

1/4.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-14-le-declin-des-tribunaux

2/4 La cour pénale en quête d'une nouvelle légitimité

3/4http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-34-cour-internationale-d

 Attention, je ne sais combien de temps ces émissions resteront  disponibles à l'écoute.

                                                                            Sylvie Neidinger

Crédit images/capture d'écran/site web France culture


Suite: des procédure très politiques ! :

http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/30/bnp-amende-paribas-iran-cuba-etats-unis_n_5414183.html?utm_hp_ref=france

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140530.AFP8490/les-deboires-judiciaires-de-bnp-paribas-prennent-une-tournure-politique.html

 

 

27/04/2014

Restitution des Frises du Parthénon? Et les momies?

Les marbres d'Athènes symbolisent à eux seuls le problème de la non- restitution des objets archéologiques aux pays d'origine. Desquels ils furent extirpés.

A eux seuls les symboles grecs sont emblématiques, car pris au sérieux par le pays d'origine qui les réclame au Royaume-Uni avec insistance.

Ce, depuis les années 80 avec Mélina Mercouri. Sans succès.

L'histoire des restitutions est bien compliquée.

Comme par... non hasard,  les deux plus grands musées au monde actuellement  que  sont le British Museum et le Louvre,  sont justement ceux des deux puissances coloniales du XIXème siècle.

Problème, l'histoire de la spoliation  de l'Acropole est fort ancienne :"En 1806, (!) l'Empire Ottoman offre au diplomate britannique Lord Elgin un ensemble comprenant 12 statues, 156 dalles de la frise du Parthénon, 15 métopes (la frise du temple d'Athéna Niké qui jouxte le Parthénon), et une cariatide servant de pilier en remerciement de son soutien contre les Français en Egypte ; au total la moitié des ornements du Panthéon. Lord Elgin les emporte en Angleterre avant de les céder au British Museum."

Le XIXème siècle découvrait l'archéologie mais le mouvement culturel s'accompagnait d'une prise de possession physique..

Les modalités initiales du dépouillement des sites archéologiques n'ont d'ailleurs pas été sans conséquences.

A l'époque, c'est à la dynamite que l'on déposait quelquefois ! Ou à la scie.  Tel le sieur André Malraux,  pilleur de site au Cambodge en 1923 . Pris la main dans  le sac par les autorités de  Phnom Penh.Ce qui ne l'empêchera pas de devenir -grotesque- ministre...de la culture en charge de la protection du patrimoine. 

La phase du transport fut également très dangereuse.  Certains temples mésopotamiens  millénaires ont vu, une fois les objets pris sur site avec destruction, une fois  chargés pour le transport, cette  précieuse cargaison coulée dans l'Euphrate suite aux attaques locales de tribus bédouines...

Arrivés en Europe, les objets pouvaient également disparaître... dans les collections privées.

Peut-on affirmer qu'une fois entrés dans ces musées européens, ils sont désormais mieux protégés ?

La direction du British se fonde sur cet argument... peu diplomatique (car basé sur l'incapacité du pays d'origine à bien conserver !) pour ne rien rendre. D'autres arguments de faible portée sont évoqués telle  la supposée "universalité" de ce type d'oeuvre d'art qui donnerait droit de toute garder ad vitam eternam.

Les grecs ne l'entendent pas ainsi et poursuivent le combat initié  par leur ministre de la culture.

Lire la discussion : marbres d'Athènes:les combats pour la restitution 

Le retour au pays d'origine est à nouveau d'actualité puisque l'Acropole vient de voir s'achever des travaux de restauration 

                                            DEUX TYPES DE DROIT S'AFFRONTENT

British Muséum peut arguer du fait que, en 1806, rien d'illégal, de strictement juridique  ne s'opposait au don par  les Ottomans à Lord Elgin. Les nations et leurs droits n'étant alors pas constitués.

A contrario, dans le "droit historique des peuples" et leur symbolique nationale, les Grecs sont en totale légitimité de contester ce don fait  à leur insu et d'en exiger la rétrocession.

Problème, en ouvrant cette boîte de pandore,  tous les musées vont se vider!

Et alors pourquoi pas répondent les pays d'origine !

L'Unesco va semble-t-il prendre des décisions dans le sens de la volonté historique des peuples en 2014.

A défaut d'accords bilatéraux diplomatiques consensuels. A suivre.

                                            NECESSAIRE EGALITE DE TRAITEMENT


D'autant qu'une certaine logique  globale doit exister par comparaison. Notamment  avec les oeuvres  entrées dans les musées suite aux spoliation nazies et font l'objet de restitutions  aux propriétaires privés ou leurs descendants - si on réussit  à  les identifier.

Pourquoi dès lors ce qui est accepté pour des biens dits "privés" ne le serait pas quand il s'agit d'oeuvres patrimoniales historiques d'un peuple, d'un pays, d'une nation ?

restitution,musées,grèce,melina mercouri,frises du parthénon,acropole,athène,musée du louvre,british museum

 

LE CAS A PART DES DEPOUILLES

Il est un cas incontestable de retour obligatoire et automatique: celui de dépouilles humaines.

La Nouvelle-Zélande est en train d'obtenir le rapatriement de ses têtes Maori partout dans le monde

2O têtes momifiées ont quitté la France.

Cela s'est fait avec grande difficulté.

Lire article Maori du Monde

Il a fallu tout de même un vote du ....parlement français en 2010 pour rendre possible le retour  au "pays du long nuage blanc" (= la Nouvelle-Zélande, en maori)

La Suisse, GB, Pays -Bas etc  avaient  déjà rendu les têtes en leur possession.

Preuve au final que tout est politique!!

La France avait auparavant en 2006 produit une loi spécifique pour rendre la  -pauvre-"Vénus hottentote" à l'Afrique du sud.Les biens publics des collections publiques étant a priori considérés comme inaliénables.

Au passage , ces "Toi Moku" vont  perdre leur statut d'"objets de collection" pour devenir "objets sacrés".

Ils passent du culturel au cultuel.

Des cérémonies de prières sont même organisées au départ.(au Quai Branly par exemple) Ils sont accueillis au pays d'origine  en tant que tels dans  un lieu...religieux  dédié.

Mais alors, quid  du sort des momies, ces autres reliquats humains ?  A suivre.....

                                                                                   Sylvie Neidinger

crédit photos/capture d'écran/le monde

 

 

 

 

 

 

22/04/2014

Jihadistes 2.0: les contradictions françaises

Surréaliste: des journalistes français pris en otage par des... français (ou tout du moins francophones. Peut être belges aussi ) Où? En Syrie.

Pays qui fut très longtemps  un peu oublié des circuits. Juste l'objet de visites touristiques de voyageurs un peu "intellos" qui allaient sur les traces de l'orient ancien, notre matrice culturelle.

Ou visité pour la retrouvaille des racines religieuses autour des monastères et mosquées.

Aujourd'hui des ados  français de 15 ans, à peine sortis de l'enfance quittent père et mère pour aller signifier aux syriens sunnites ... comment il faut prier. Pour y installer un califat. Pour  imposer par la force, la terreur des lois extrêmes type charia qui n'ont jamais eu cours au pays de  Cham !

Et au passage pour  éliminer  les autres confessions, c'est le programme...Remarque: les individus même mineurs entrent par la Turquie très facilement...

 

                                        RESPONSABILITE INDIRECTE

On ne peut affirmer que les autorités françaises ont une responsabilité directe dans cette grave dérive d'une  jeunesse désorientée.

Sauf à avoir effectivement   pris la mauvaise décision de supprimer les autorisations parentales de sortie du territoire. Une  disposition erronée du gouvernement Ayrault  Elle concerne les mineurs.

Etonnant.

Le gouvernement Hollande n'est pas directement responsable de la radicalisation de ces jeunes. Ce sont bien les prédicateurs qui distribuent des cassettes, Mais aussi les réseaux sociaux, les...jeux vidéos en ligne les prédicateurs et des chaîne de type Al Djézira qui chauffent les esprits. La Tv qatariote  qui, d'intéressante au départ comme média nouveau, a viré à un militantisme jihadiste lancinant en boucle. Comme moyen de propagande de l'extrêmisme, on citera aussi les vidéos trashissimes qui passent d'un téléphone à l'autre.

                                                         QUI FINANCE "les petits jeunes"?

Pour autant, la responsabilité indirecte de la France est  très grande. Idem celle de ses partenaires de l'Otan.                

Aucune des démocraties ne pose de question aux pays du Golfe sur les financements. (lire cet article où l'on visualise un combattant équipé de neuf, dernier cri. On ne parle que des habits. Les armes aussi sont flambant neuf.  On peut trouver des dizaines de témoignages identiques. 

Logique: sont financés entre autre des  matériels qui seront acheté à qui ? Aux... occidentaux  (exemple, les moyens de communication etc.) Dont la France.

Les rebelles jihadistes sont équipés et soutenus. Ce depuis le premier jour.

Résumé. En Syrie depuis trois ans, les USA, la France et autres alliés installent tranquillement directement ou indirectement  Al Qaida par les groupes locaux liés.

Ils favorisent une dimension religieuse extrême au Proche-Orient en voulant éliminer les Etats laics (certes "laics" à l'orientale car confessionnels et militaires)

Problème: aujourd'hui cette stratégie a atteint son point de contradiction  absolu.

Comment pour la France  supprimer le phénomène jihadiste  au départ de son territoire mais finalement sur le terrain proche-oriental favoriser cette arrivée ?

Sur place les syriens de toutes confessions dont les sunnites loyalistes ou autres ont compris combien ces  étrangers, représentés à la fois par  des  Etats et des individus, se   jouent de leur sort.

Sur place, on combat désormais ces jihadistes  importés d'Europe et d'ailleurs.

On   lutte contre une néo-colonisation internationale  version jihadiste 2.0.

Coalition bizarre entre démocraties et fondamentalisme religieux..

                                                                                                                                 SN

 

 

13/04/2014

Histoire, les faits et les dires: le cas ukrainien

Très intéressant débat d'Histoire sur " les mots avec lesquels on décrit les faits historiques".

Les exemples sont nombreux de la difficulté, la diversité  à décrire le réel:

-Golfe persique ou golfe arabe?

- Palestine et  Territoires occupés (langage ONU du droit international) ou Judée-Samarie?

etc.

Le solution semble-il serait de signaler les deux appellations ? Le cas est rare.

Petit détail découvert : le site bigbrowser vient de constater que google map rattache déjà  la Crimée à la Russie dans sa version pour les usagers russes !

crimée,ukraine,cartographie,google map,russie,histoire,écrire l'histoire,rome,carthage

Dans le passé, le vainqueur a souvent tenu la plume de l'historiographie.

Rome a décrit Carthage. Mais de son point de vue.

Et les écrits carthaginois ont été pillés, brûlés.

Car il était habituel pour les vainqueurs de procéder à des autodafés.Pour détruire jusqu'au souvenir de l'autre (...Espagnol/cultures incas)

Aujourd'hui le net garde trace de tout. Ici le choix de Google map est  un  angle nouveau sur la lecture des évènements.

On va donc assister à une bataille de vocabulaire et de ... cartes ?       

                                                                                      Sylvie Neidinger


http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-la-cia-en-sous-main-0...

Crédits Images: capture d'écran BigBrowser.

12/04/2014

Ukraine: analyse de la politologue Nina Bachkatov

On signale l'analyse fine (publiée le  11 avril dans la presse belge)  réaliste, sans concession de Nina Bachkatov.

Hors du "médiatiquement correct".

...Tout le monde en prend pour son grade: les pro-maidan, les occidentaux, l'Europe, les USA, la Russie...  et surtout   les autorités ukrainiennes qualifiées d'amateurs par la politologue spécialisée.

Il est vrai qu'avoir osé demander la suppression de la langue russe en... Ukraine fut une décision d'une stupidité certaine qui a profondément heurté les populations russophones. 

                                                                                                                                SN

08:28 Publié dans Politis International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nin bachkatov, ukraine, médiatiquement correct | |  Facebook | | | |

10/04/2014

La Cour de Justice européenne protège les données persos

Excellente nouvelle pour les libertés individuelles:  la  CJUE, vient d’annuler la  directive 2006/24/UE ce mardi 8 avril.

Elle concerne la conservation d’informations et de données personnelles liées aux télécommunications.

Les motifs de cette décision très forte ( dont les médias ont peu rendu compte) "en imposant la conservation de ces données et en permettant l’accès aux autorités nationales compétentes, la directive s’immisce de manière particulièrement grave dans les droits fondamentaux au respect de la vie privée et à la protection des données à caractère personnel"

 La directive imposait  aux FAI une conservation de multi-données personnelles pour les laisser en libre disposition par les états européens  et divers organismes... non judiciaires.

Et par des états tiers non européens.

Deux femmes se montrent particulièrement satisfaites:

Françoise Castex, député européen affirme même qu'il faut stopper les accords Safe Harbour et Swift/TFTP signés après le 11 septembre 2001 qui autorisent le transfert de données privées des européens vers les USA, d'une façon disproportionnée, illimitée, indifférenciée.

[Bizarrement la Cnil, organisme supposé "de protection" donne Safe Harbour comme suffisament protecteur. Ce qui est inexact !]

Proposition soutenue par  la Commissaire Viviane Reding qui suggère la mise en place d'une Autorité indépendante pour garantir les droits fondamentaux autour des données privées.

Cette décision supra-nationale de la Cour vient mettre un sérieux coup de poing à l'article 13 de la loi de programmation militaire, voté en catimini en décembre en France, ultra liberticide.

Cecilia Malmström, commissaire aux affaires intérieures a pris acte du jugement de la Cour. Elle  transmettra le dossier à la prochaine Commission. Laquelle devra tenir compte des conclusions de la Cour pour proposer une nouvelle directive.

Un bouleversement majeur dans le sens du respect des données personnelle en UE.

Sylvie Neidinger

23/03/2014

CyberFrance en espionnage

Sur le thème du cyber espionnage, l'actualité se concentre cette semaine, en France.

*Au delà de l'affaire des écoutes de Sarkozy et son avocat.... Leur nombre, la méthode, les autorisations...Qui ont ulcéré toute la profession d'avocat. Une affaire judiciaire à l'instruction dont quelques bribes sont diffusées dans la presse, en violation du secret d'instruction. Dossier non encore terminé.On n'a pas tous les éléments à ce jour. Difficile de commenter à ce stade.


*Au delà de l'article 13 de  la loi de programmation militaire voulue par le gouvernement Hollande et  votée en décembre 2013 par les députés  qui déjudiciarisera toute écoute et laissera n'importe quel organisme français s'introduire dans les vies privées et sans rendre de comptes à personne....Ultra dangereuse pour les libertés individuelles.cybersurveillance,orange,babar,france,canada,algérieMais une loi pour valider les pratiques illégales qui se pratiquent... déjà.

Deux autres cas sont signalés cette semaine :

*Le programme Babar qui surveille des Etat francophones, Algérie, Canada et autres

*La coopération entre services secrets français DGSE et Orange. Maintenant que cela est confirmé cela redonne du sens au passé.

Ces informations sont issues des révélations Snowden (document GCHQ) services secrets britanniques

Il m'a été rapporté personnellement que certains abonnés -français ordinaires de la vie ordinaire mais dont le nom est à consonance étrangère - ont  vu effectivement leur lignes Orange brutalement en dérangement. Et pour la remettre, s'entendaient  poser des questions ultra personnelles par le personnel technique de la dite société.

Questions   que normalement dans un état de droit, on ne pose jamais.

Du genre, s'ils avaient un nom à consonance étrangère: des questions sur leur origine, combien d'ordinateurs connectés etc. Les numéros de PC étaient demandés ! Le SAV  demandaient  même pour le simple rétablissement d'une ligne internet  à ce que les ordinateurs de la maison soient connectés pour voir si la "connection "fonctionnait bien...

Autant de questions non légales en France, évidement.

Renseignement pris depuis, ces personnes ont changé d'opérateur suite à cette curiosité ma placéeClientèle commerciale perdue. Les limites du genre pour un opérateur privé que de dépasser son droit. Or chez les autres opérateurs les relations étroites avec la DGSE sont identiques!

Orange en travaillant directement pour les services secrets  a pris le risque de mettre à mal son image. L'entreprise a pu perdre au passage quelques clients peu contents (dont ceux de l'affaire des lignes en dérangement) .

Globalement mauvaise donne pour les libertés individuelles que ce  Babar et la volonté de la France de surveillance au delà du légal.

Tout finit par se savoir.

Les doigts pris dans le pot de confiture. Cela colle.

                                                                                      Sylvie Neidinger


Crédits Images/capture d'écran/site web/Huffington Post.ca

21/03/2014

Le Printemps n'est pas Arabe

En s'immolant le 4 janvier 2011, le jeune Bouazizi, vendeur ambulant tunisien de 26 ans a lancé une onde de choc historique.

Qualifiées au départ de nom fleuri odorant (révolution jasmin) les émeutes très "Indignées" puis l'ensemble du domino sont nommés "printemps arabe".

Qui a désigné ainsi en premier ? Quel organisme? Quel média? L'histoire ne le dit pas encore.

*Printemps :

Cette appellation fait référence aux Printemps des peuples,  milieu du XIXème siècle. 1848 plus exactement (1848, l'année de la Constitution Fédérale Suisse d'ailleurs)

Quand, en Europe, les systèmes politiques anciens sont secoués.

On parle aussi du  Printemps de Prague, en Tchécoslovaquie . 1968, six mois de réformes avant une reprise en main. Dans une confrontation Est-Ouest.(détail intéressant à souligner...)

Dans le cas de 2011,  la dénomination saisonnière  n'est pas exacte.

Monseigneur AL Raï, tout nouveau patriarche maronite, lorsqu'il vient en France en septembre  2011 pour rencontrer le président de la république parle pour la toute première fois d'hiver, alors que c'est déjà très politiquement incorrect.

Il  comprend dès le départ  combien ces évènements ne sont pas de bon augure pour le Proche-orient. Il tient un discours décalé qui ne plait pas en occident.

Sa position est partagée par diverses autorités religieuses chrétiennes orientales. Dont les orthodoxes majoritaires (roums)

A Marseille dans son homélie à Notre Dame du Liban, le prélat  libanais parle effectivement d'hiver en rappelant que chrétiens et musulmans vivent en bonne cohabitation depuis toujours.

Mais que des puissances externes viennent diviser les peuples. Il ne précise pas lesquelles.

Divisions: on pense à la période coloniale à la fin du XIXème siècle. Et la période ...indirectement coloniale actuelle. Néo-coloniale.

Il avait parfaitement raison. Et le temps qui a passé de 2011 à 2014 en a fait la démonstration.

Le changement en cours doit se renommer  la "révolution islamiste" (pas islamique: attention à la nuance. L'islamisme est  radical.)Plus exactement la révolution islamiste inscrite dans une néo guerre froide (cf d'autres articles suivront pour préciser)

Les régimes laïcs, nationalistes, souvent "socialistes" au pouvoir depuis les indépendances sont dans le viseur. Politiquement démodés, pour l'occident et les états islamistes.(Turquie et Golfe) et certaines populations en attente d'amélioration de leur sort économique.

(Le président Ben Ali de Tunisie était d'ailleurs membre de l'Internationale Socialiste et proche à ce titre du PS français à l'époque)

Cette révolution nommée "printemps arabe" voit les chrétiens coptes tués en Egypte, en  Libye, leurs lieux de cultes incendiés. Les syriens chrétiens - mais aussi tous les autres , sunnites et chiites -subissent la pression  incroyable de l'internationale jihadiste  venue de partout, d'Irak, de Tchétchénie, Tunisie, de Belgique, d'Angleterre.

Avec la bénédiction des occidentaux au démarrage. Beaucoup de mansuétude, avant que les autorités  ne s'aperçoivent de leur erreur ...

Jusqu'aux ados lycéens de 15 ans  de France, bien chauffés par les médias spécifiques (Al Djézira) et les médias sociaux  qui partent se sacrifier pour tuer du syrien ! 

Jusqu'à des femmes françaises jihadistes pour Al Nosra, parties en famille avec mari et enfants !

Une internationale noire qui vient pour tuer les syriens  dans leur propre pays. Parce que selon eux....ils  ont  l'impudence de ne pas appliquer leur charia importée.

Leur  moyen-âge mental inconnu de cette contrée proche-orientale ouverte car multi-confessionnelle!

 

*Arabe.

Cette terminologie ne convient pas du tout à la lecture des évènements en cours.

Oui: la révolution  a bien lieu dans les pays dits arabes, donc arabophones.

Non,  elle ne concerne pas la notion d'arabité !

Elle est même anti-arabe. Voire carrément son anti-thèse.

Plutôt une vision extrême et intégriste de l'islam.

En effet. Si tous les musulmans ne sont pas arabes (l'Indonésie....) tous les arabes ne sont pas musulmans. Bien évidemment tous les musulmans ne sont pas jihadistes ni intégristes. Et tous les syriens ne sont pas arabes (Tcherkess etc..)

La population syrienne est sunnite à 85%. Sur place, combien de syriens sunnites ne sont  pas d'accord avec ces rebelles ou Daach ou EIIL qui viennent  pour imposer  une charia type saoudienne.

Des coupeurs de têtes et mangeurs de foies humains, égorgeurs  au prétexte de façon unique de prier.

L'arabité est bien une identité ethno-culturelle, linguistique  voire politique.

Après les indépendances, cette notion a fonctionné comme dénominateur commun. 

Une transversale qui  cherchait à unir le monde arabe au delà des frontières nationales: le pan-arabisme.

Elle reposait sur une origine géographique sémite/péninsule arabique/moyen-orient mais pas sur une ligne religieuse.

Les Etats-Nations laics et souvent militaires intervenaient d'ailleurs  politiquement au sein de la Ligue Arabe laquelle est   devenue inaudible aujourd'hui. En coma dépassé. Au profit des pétro-monarchies  du golfe, intégristes. Wahaabites qui  mènent les opérations, financent.

Aujourd'hui on arrive dans le cadre de cette guerre à une horreur sociétale au sens proche-oriental: des conflits confessionnels dans cet univers pluriel par essence.

Avant cet "hiver" les individus  se définissaient comme égyptiens, libanais, syriens dans le cadre des Etats-Nations (certes toujours communautaires car c'est la base de ces sociétés orientales) 

Aujourd'hui "on" qualifie d'emblée les gens par leur appartenance communautaire. Une véritable régression que cette mise en avant.Un émiettement. Diviser pour régner.

Rappel. En Syrie,depuis des dizaines d'années, la mention de l'appartenance religieuse a disparu des cartes d'identité.

Monseigneur Al Raï  et d'autres  connaisseurs du proche-orient, le vrai - pas la représentation médiatique occidentale qui en est faite ! - avaient effectivement lu les évènements en ce sens par avance.

Toutes les ethno-communautés  sont concernées,  pas spécifiquement les chrétiens.... druzes , ismaélites, roum orthodoxes, sunnites,grecs melkites,alaouites, maronites, coptes, chiites, kurdes,tcherkess,  arméniens etc.....

Les évènements en cours ne sont donc pas du tout du registre de l'arabité mais celui de la guerre religieuse.

Une lecture du réel  qui  se croise en plus  à une confrontation est-ouest pour une prise de possession géo-stratégique...

Ce n'est  pas un printemps. Il est encore moins arabe.


                                                                                               Sylvie Neidinger

Suite :

La NED, outil mis en place par  R Reagan


http://www.monde-diplomatique.fr/2007/07/CALVO_OSPINA/14911

* Complément :/islamisme

La Syrie est aussi, traditionnellement  terre agricole (Hauran etc...). Les femmes musulmanes qui travaillent dans les champs de blé par exemple  ne pratiquent pas la séparation intégriste radicale entre hommes et femmes. Ces villageois vivent suivant des règles plus souples.

On entend dire sur place que les populations syriennes actuellement soumises au  joug des fous de dieu  de l'internationale  jihadiste se révoltent. N'acceptent pas ces diktats prônés chez eux par des étrangers prédateurs. Elles les combattent désormais. 




                                                         Rubrique Proche-Orient