20/10/2016

Hollande rate la photo Obama: il bavardait avec un journaliste

C'est une  nette  faute professionnelle: l'absence du président français lors de la photo finale du sommet de la sécurité nucléaire, le 1er avril 2016.

Barak Obama le fustige publiquement.

Il était où le "françois"??

Il bavardait avec un journaliste, évidemment.

 

                                    HOLLANDE A COTE DE LA PLAQUE

 

Grave faute faute! C'est l'image de la France que François Hollande détruit avec ses retards permanents.

Un exemple concret de la manière totalement anormale dont il a géré la présidence de la république.

Des médias établissent le temps que Hollande est supposé avoir passé avec cette profession, cela varie de 30 à 60%  !!

Il est certain que des études structurées (doctorats et autres) viendront ultérieurement étudier le dossier en profondeur.

La sortie des confidences à la presse a estomaqué par le temps passé par Hollande  à s'auto-promouvoir plutôt qu'à gouverner.

                                                                                     Sylvie Neidinger

(crédit image photo issue bfm, article cité)

Hollande laisse en plan ses invités britanniques: il parle avec les journalistes français. La reine fâchée ne l'invitera pas

cvvv.GIF

 

 

Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

 La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

n°3-La France est gouvernée par un spectre

n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

 

11/10/2016

Hollande, "cocufié" par la Pologne, snobe Poutine et se fait Père la morale (hypocrite)

Encore une grenouillade....

François Hollande qui avait soigneusement et inutilement dialogué en duplex international avec... Leonarda afin de demander à la demoiselle de revenir (...!) refuse la politesse à  Vladimir Poutine pour venir inaugurer le nouveau  centre culturel russe de bord de Seine.

On a la politique internationale que l'on mérite...

Cette semaine est cruelle pour  le  président français et ses tergiversations.

           LA POLOGNE NE LUI RENVOIE PAS LA MONNAIE   DE SA PIECE

Un peu "cocufié", trompé tout de même, le président socialiste! Dans cette affaire, il avait renoncé au contrat des Mistrals livrables à la Russie à la demande  de la Pologne justement.

Une renonciation qui d'une part a positionné la France comme pays ne sachant pas  respecter  un contrat industriel.  Une défilade qui d'autre part ,présente  un coût financier majeur non encore absorbé par la DCN .L'Etat n'ayant à ce jour rien réglé, preuve d'une grande improvisation.

François Hollande s'attendait (en retour de ce refus officiel de livrer aux russes les navires commandés) à bénéficier d'un achat, par la Pologne,  de 50 hélicoptères Caracal d'Eurocopter.     Or il est cette semaine le dindon de la farce!

La Pologne se défile et renonce au contrat hexagonal profit d'un armement américain.

Grosse colère du chef d'Etat impuissant qui annule une visite. Les polonais s'en moquent. Coup de froid.

 

                      HOLLANDE SE  RIDICULISE FACE A POUTINE

 

François Hollande est  cette semaine, d'une vulgarité et d'une impolitesse  sans nom  à oser jouer au chantage à l'invitation autour de la tradition d'accueil du  pays.

Poutine se moque en retour "quand François Hollande sera à l'aise, je viendrai"

La grande question qui agite le dirigeant français est l'actuelle offensive sur Alep.

Sur le dossier syrien, François vient  même de  réclamer le jugement de  Poutine par un Tribunal international.  Bigre.

Les éditorialistes s'étranglent :

 http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/...

 https://www.letemps.ch/opinions/2016/10/11/pitoyables-rod...

http://www.liberation.fr/france/2016/10/12/visite-reporte...

                         

 La diplomatie est un art subtil peut-on y lire...

C'est ennuyeux cette propension du président Hollande  à juger en "père la morale" car lui et  son ancien  ministre Fabius ont eux -mêmes des comptes à rendre devant leur population autour d eleur politique en Syrie. Ce qui n'a pas été fait à ce jour.

Le gouvernement français est  l'une des composantes du conflit syrien, par son soutien aux dénommés "rebelles", dans la lignée belliciste américaine.

  François Hollande a livré en  2012 /2013 des armes aux islamistes du front Al Nosra. (seul pays à le faire) Un front subordonné à Al Qaida. Ces armes  françaises se sont alors  immédiatement retrouvées en usage chez ces groupes actifs  et chez  l'Etat Islamique.

Rappel des exactions actuelles du groupe terroriste soutenu par l'équipe Hollande (Fabius à Marrakech)

La France fait partie de ceux qui initialement   mirent de l'essence sur les étincelles du conflit syrien, rangée  dans la coalition islamiste avec  le Qatar, l'Arabie Saoudite, la Turquie, les USA,  GB, etc..

Tous avaient juste oublié ce détail: la très ancienne relation entre la Syrie et la Russie.

C'était un peu "pousse toi de là, on arrive" Imagine -t-on une seconde Poutine qui aurait intimé à Israel pays de sphère état-uniène en disant "poussez-vous je m'installe".

Les "printemps arabes" que le patriarche maronite nomma l'hiver arabe arrivèrent à point nommé pour installer cette politique expansionniste occidentale dans la zone...

                 HOLLANDE PEPERE LA MORALE

 

Il joue au donneur de leçons comme son ancien ministre des affaires étrangères pratiquait la  diplomatie de sermon.

Se donnant à soi-même bonne conscience et bons points  !

Répétition: la France est l'un des acteurs  du conflit  néocolonial qui agite le proche-orient  pour redécoupage et contrôle au motif des intérêts gaziers et pétroliers. Ce, dans la foulée de  l'invasion américaine en Irak.

Acteur en Syrie  comment ? Par groupes rebelles interposés opportunément baptisés "modérés"pour vendre le sujet à la population. Ce qu'ils ne sont absolument pas.

Ce jour, la France de Hollande continue à soutenir  avec ses alliés,  les rebelles islamistes à Alep et ailleurs, dont  certains... coupeurs de tête  (type Fateh el cham entre autres groupes rebelles de même joyeuseté...)

Un groupe proche des américains vient de décapiter un enfant de 13 ans.

La même info en anglais :

Je cite l'article "Un deuxième extrait montre un combattant procédant à la décapitation du garçon, lequel n’émet aucun cri de protestation, allongé à l’arrière du camion. Son forfait accompli, le combattant brandit la tête de la victime et lance : "Voilà ce qu’on fait de tes hommes Bachar. Bientôt, il ne restera plus personne à Handarat."
Handarat est une localité du nord d’Alep, qui marque une ligne de front entre les forces du régime syrien et les combattants rebelles. Dans cette zone se situe, depuis 1962, un camp de réfugiés palestiniens.
Cet acte ignoble a été commis par des hommes du groupe de combattants rebelle Noureddine Zinki, considéré comme "modéré", notamment par l’Arabie saoudite, le Qatar et les États-Unis qui lui ont fourni officiellement des équipements militaires pendant plusieurs mois, au moins jusqu’à fin 2015.
Face au tollé suscité par ces images, le groupe rebelle a publié un communiqué, mercredi, où il affirme que cet acte est une  "une erreur individuelle qui ne représente pas la politique générale du groupe". "Les personnes qui ont commis cette infraction ont été arrêtées et confiées à une commission d’enquête", ajoute le document.
Le département d'État américain a réagi à son tour et declaré qu'une enquête était en cours et que si cette bavure venait à être confirmée, les États-Unis pourraient suspendre toute aide à ce groupe."

Voici donc le style des rebelles "modérés " soutenus par les occidentaux à Alep. L'aide aux coupeurs de tête est bien  confirmée par les USA !

USA  actuellement en souci  autour d'un autre champ de bataille saoudien: le Yémen. L'Amérique du Nord  qui fournit la logistique militaire est inquiète d'y être accusée de crimes de guerre !

http://www.lefigaro.fr/international/2016/10/11/01003-201...

 Ils participent à la logistique saoudienne.

 *Sur Alep je donne à lire un article   de Jean Gowrié, chrétien originaire de cette ville qui s'époumone  sur son blog à établir  assez vertement une autre façon d'informer. Il est syriaque araméen.

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/10/0...

 

*Sur Hollande et sa relation méprisante à Poutine, une partie de  droite française  crie au scandale. François Fillon considère que la France doit  maintenir sa relation diplomatique  avec...  Vladimir Poutine. Sarkozy réagit également, tout chef d'état qu'il fut. Mélanchon, à gauche réagit.

La définition de diplomatie (= double vue) consiste justement à rester en contact avec celui dont on ne partage pas la vision.

François Hollande est lui de courte vue.

La force de la France, ce petit pays fort de son droit de veto était son indépendance entre les deux grands blocs.

En ayant pris position dans un camp unique, elle a perdu son "+" diplomatique.

La gouvernance Hollande aura été sur ce plan lamentable.

 A suivre -voire précéder-en armeant ....la voie islamiste de l'Arabie Saoudite, du Qatar et autres alliés.

 

                                                          Sylvie Neidinger

 

 http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industr...

.http://www.ladepeche.fr/article/2016/10/20/2443143-stx-e...

06/09/2016

SUISSE-UE "se contenter de ce que l'on reçoit"

Le professeur Gilbert Casasus , docteur en sciences po  et directeur du Centre d'Études européennes de l'Université de Fribourg, ne mâche pas ses mots dans son article  paru  le 1er septembre dans l'Hebdo et intitulé: "SUISSE UE : se contenter de ce que l'on reçoit"

Recherche désespérément une solution ! Voilà qui pourrait être la nouvelle devise d’un Conseil fédéral, pris au piège d’une votation dont il ne voulait pas. Que le temps presse, que l’échéance se rapproche, chacun en est parfaitement conscient. Mais, parce que tout aussi conscient de la difficulté de trouver une solution d’un problème qui, par définition, ne trouvera pas de solution satisfaisante, aucun Conseiller fédéral ne criera victoire. Au mieux l’esprit de compromis a minima prévaudra, au pire le conflit s’éternisera.

Depuis près de deux ans et demi, c’est toujours la même ritournelle. L’Union européenne est accusée de ne pas vouloir faire preuve de compréhension envers la Suisse. A l’exception près que la Suisse n’a jamais compris la position de la Commission européenne. A force d’inverser les rôles, Bruxelles est suspectée d’avoir enfreint les règles édictées par Berne, alors que c’est Berne qui n’a pas respecté celles adoptées lors de la signature des Bilatérales. Se sachant fautive, la Suisse n’eut alors d’autre stratégie que de renverser à son profit le rapport dialectique entre le contrevenant et la victime. Hurlant haut et fort sa bonne foi de maintenir de bonnes relations avec l’Union européenne, elle lui reproche concomitamment de les détériorer. A ses yeux, la Commission aurait en effet refusé de mettre en œuvre des règles exclusivement helvético-suisses que cette dernière n’applique logiquement ni à elle-même, ni au moindre de ses propres membres.

Cette démarche est symptomatique de toute personne physique, juridique et morale qui se sent acculée. Mais tel fut pris qui croyait prendre. Au grand dam de Berne, l’Union européenne n’est pas tombée dans le piège que la majorité des électeurs suisses lui ont tendu le 9 février 2014. La force de Bruxelles et des États membres fut celle de ne pas avoir changé d’un iota la seule position qu’ils pouvaient adopter, à savoir celle de la fidélité aux traités et au strict respect des accords bilatéraux. Par conséquent, Bruxelles n’a pas bougé, alors que le Conseil fédéral s’en remettait à des scénarios autochtones qui étaient immédiatement rejetés par ses interlocuteurs européens."...

 

                         BIZARRE INVERSION DES ROLES

Bizarre effectivement cette inversion des rôles de la part de ceux qui sont en demande et qui soit veulent quitter (brexit) soit ont voté une disposition non conforme au droit européen (votation immigration 2014) potentiellement destructrice d'accords passés.

Inversion   liée peut-être  à un complexe de supériorité et/ou un  complexe d'insularité, et/ou d'isolationnisme  ?

Les britanniques veulent par exemple impérativement imposer  à la hussarde un rapport de force issu du minoritaire, en demande de changement  contre le majoritaire. Mais...sur quelles bases????

Le ministre britannique M.David  Davis fanfaronnait hier lundi  devant les députés, indiquant  même pouvoir obtenir un statut à la carte, original  pour son pays avec  une UE qui va bien évidemment répondre à sa demande comme lui le désire. Mais aucune précision sur les modalités.

Le premier ministre Theresa  May veut son pays "leader mondial du libre échange" mais sans dire comment et vite rappelée à l'ordre par Junker et le Japon. Doux délire...

Ce qui est assez étonnant actuellement, que ce soit en Grande-Bretagne ou chez certains en Suisse: les plans sur la comète que EUX fabriquent....avec même des phrases au conditionnel ! Telle la récente proposition de Michael Ambühl:

L'ancien haut fonctionnaire de la Confédération suggère que la Suisse se base sur le futur modèle britannique de limitation de la libre circulation des personnes. Les négociations entre Londres et Bruxelles ne débuteront pas avant 2017, mais la Suisse pourrait déjà prendre les devants.

Selon Michael Ambühl, la Suisse devrait conclure un accord avec l’Union européenne. Cette disposition prévoirait que Bruxelles accorde les mêmes droits à la Suisse et à la Grande-Bretagne.

Surréaliste pour ce M Ambühl de vouloir:

1) lier son destin au Royaume Uni lequel navigue à vue  avec son brexit non préparé et finalement hyper compliqué et contre-productif. Quel tandem...

2) préjuger  de résultats de négociations putatives  et favorables au pays en demande.

3) des  négociations qui imposeraient sa conduite à l'...UE !!!?????

Doux délire de voir comment certains au Royaume-Uni et en Suisse, ces deux pays "insulaires" entendent imposer leurs vues à savoir "pas de libre circulation mais évidemment  un accès au marché unique"

Mais avec quels arguments????

Une utopie.

La votation helvète 9 février 2014 contre l'immigration de masse qui voulait exclure de la libre circulation les propres ressortissants de... l'UE (cette Union par ailleurs partenaire d'accords bilatéraux anciennement  négociés par une diplomatie helvète professionnelle)  semble bien, alors que l'échéance approche la balle auto-tirée dans le pied de la Confédération.

En Grande-Bretagne, le rejet des... européens fait bien partie du process du Brexit. Les Polonais sont particulièrement visés dans les récriminations (avec même un crime raciste cette semaine contre un jeune polonais)

Comment imaginer une seconde que la Pologne (et les autres membres)  va laisser tranquillement la Grande-Bretagne imposer son "accord à la carte" à l'UE.

Doux délire...

Les chercheurs, au Royaume-Uni comme en Suisse lancent un cri d'alarme. Leur horizon forcément prévu à plusieurs années est de facto bouché actuellement.(Un exemple récent: un  jeune étudiant voulait finir  ses études au Royaume-Uni. Il me disait hier avoir renoncé ne sachant qu'il adviendra de ce pays dans les années à venir.)

                       UE= "PACKAGE COMPLET"

Pour la demande spécifique suisse, Bruxelles remet carrément  l'accord actuel UE-SUISSE en suspens  et réclame un package global qui a l'avantage de tout clarifier la concernant.

Et de refonder ses futures relations politiques et économiques sur les bases de ce qu'elle est elle-même.

C'est évidemment le scénario noir pour La Suisse.

Berne vient d'interrompre les négociations car du coup c'est tout l'édifice qui est remis en cause de son pointe.

Elle perd de facto l'avantage des négociations passées.

  La Suisse bloque sur la volonté nouvelle de l'UE d'imposer une intégration politique supplémentaire.

Ici l'acceptation de la CJE.

C'est le scénario le plus défavorable du point de vue helvète.

Mais il fallait s'y attendre ....

Qui a bougé les règles du jeu ?

                                  Sylvie Neidinger

13:49 Publié dans A-Helvetia, Politis International | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : négociations suisse-ue, votation 9 février | |  Facebook | | | |

20/07/2016

Syrie: un enfant décapité par des rebelles islamistes alliés des occidentaux qui les financent

Proche-Orient. L'hypocrisie des dirigeants occidentaux, Hollande, Merkel, Obama et les autres va durer jusqu'à quand?

 Un enfant vient d'être décapité par l'un des groupes de la nébuleuse fondamentaliste dite "rebelle" soutenue par l'Occident, le Qatar, l'Arabie Saoudite et autres. Et la vidéo balancée sur les réseaux sociaux.

 http://www.lepoint.fr/monde/syrie-indignation-apres-la-de...

"Le meurtre brutal, filmé et diffusé ce mardi sur les réseaux sociaux a été perpétré par des rebelles islamistes qui ont accusé le garçon de se battre auprès des troupes du régime syrien de Bachar el-Assad. « Comment peuvent-ils massacrer un enfant de cette façon ? » se demande Bassel Zein, un coiffeur de 25 ans habitant dans le quartier d'al-Kalassé d'Alep tenu par les insurgés. La deuxième ville de Syrie est divisée entre quartiers rebelles à l'est et zones contrôlées par le régime à l'ouest. « Il aurait dû être jugé d'une manière juste et peut-être échangé contre des rebelles détenus par le régime au lieu de (subir) cet acte haineux », ajoute-t-il.

"Le groupe Noureddine Zinki, largement présent dans la province septentrionale d'Alep, avait à un moment donné reçu des missiles anti-tank américains, même si ces aides militaires semblent s'être arrêtées en 2015. Le mouvement rebelle avait déjà été taxé d'abus, notamment en début de mois quand Amnesty International a accusé des rebelles islamistes et djihadistes actifs en Syrie d'être coupables de crimes de guerre et responsables « d'une effrayante vague d'enlèvements, de tortures et d'exécutions sommaires ».

À Washington, le département d'État a indiqué avoir été informé de l'« horrible » incident et a fait savoir que son soutien au groupe rebelle pourrait être reconsidéré.(!!!!!!!!!!!!!) « Nous enquêtons pour avoir plus d'informations », a affirmé mardi son porte-parole, Mark Toner. « Si ces allégations s'avèrent fondées, nous réexaminerons tout lien ou coopération que nous pourrions avoir avec ce groupe, a-t-il ajouté. Dans les quartiers est de la ville d'Alep, assiégés par les forces gouvernementales, les habitants ont accusé Noureddine Zinki de ternir l'image de la rébellion luttant depuis cinq ans contre le régime de Bachar el-Assad. Pour Mohammad Mansour, un habitant du quartier d'Al-Machad où l'exécution a eu lieu, « c'est une erreur majeure et ça va nuire à tous les groupes rebelles de l'Armée syrienne libre »,

 

Comment François Hollande ( et les autres,  ...) peut-il pleurer les morts de Nice et en même temps continuer à soutenir l'insoutenable en Syrie?

Comment peut-il ne pas remettre en cause sa politique internationale depuis 2012 dans ce pays ?

Comment Laurent Fabius qui a ouvertement soutenu des groupes terroristes syriens   relevant d'al qaida peut-il avoir pris tranquillement  la tête du Conseil Constitutionnel sans qu'aucune question sur ce thème ne lui ait été posée lors de son audition prélable?

On lit de l'article du Point de source AFP que les américains vont peut être "reconsidérer" leur soutien à ce genre de groupe.

C'est donc qu'il y a soutien....

Jusqu'à quand cette hypocrisie complète?

Il est temps de demander des comptes à ces "dirigeants", non?

                                                                                      Sylvie Neidinger

                                                                    

 

19:36 Publié dans L-Scandale, Pays-Surya, Politis International | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

18/07/2016

Attentat de NICE en boomerang: la responsabilité des politiciens Sarkozy, Fabius et Hollande entre autres

COLERE. Visages.

Manuel VALLS est sifflé ce 18 juillet sur la promenade des Anglais...

La population commence à réclamer des comptes aux hommes politiques.

La colère monte.

Les politiciens s'étripent sur ce qui a ou  n'a pas été fait pour empêcher la venue d'un camion 19 tonnes à 70 km /h sur un lieu improbable, dans un acte  criminel inédit.

Sarkozy gonflé monte sur ses grands chevaux et "tape sur la table".

Hollande décalé qui s'auto-congratule  spécifiquement depuis son entrée en campagne se vantait encore dans son discours du 14 juillet.  Alors qu'il a les mains pleine de cambouis et qu'un attentat le soir même rendait son discours mensonger.

Les mémoires  sont courtes.

 Notamment sur le rôle de la France dans la montée de l'islamisme radical international.

                      MENSONGE D'ETAT SOCIALISTE PAR OMISSION

 

LA RESPONSABILITE de N. Sarkozy. En 2011, il dégomme le colonel Kadhafi, alliant la France  aux islamistes de Misrata, agissant au delà des résolutions de l'ONU à la demande de son ministre d'opérette bis des affaires étrangères BHL, poitrail poilu au vent.

Les services secrets hexagonaux étant même semble-t-il présents pour l'exécution.

La Libye entre dans un chaos indescriptible.

F Fillon l'ancien premier ministre certes antisarkoziste notoire, reconnait l'immense erreur du président de l'époque.

 Autre article: les contradictions occidentales en Libye

LA RESPONSABILITE gravissime de Laurent  Fabius qui ministre des affaires étrangères  a soutenu en 2013 Al Nosra, un groupe islamiste radical les qualifiant de "faire un bon travail" (=tuer, coupoer des têtes !) en lien avec les amis de la France type Qatar et autres pays du golfe qui comptent installer dans le pays de Cham multiconfessionnel un état islamique.

 LA RESPONSABILITE de François Hollande plus grande encore puisque supérieur hiérarchique de L Fabius. Le président   a envoyé en Syrie dès 2012 aux "groupes islamistes amis" des armes dites illégales qui se sont retrouvées dans les mains de l'EI.

Au point que le parlement européen ait demandé que cela cesse !

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/02/26/l...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/03/05/u...

 Hollande fut un président va-t-en guerre: plusieurs conflits ouverts...au point de ne plus avoir assez de militaires....

Sous Hollande les mineurs ont pu franchir la frontière sans autorisation parentale, ce grand scandale.

La politique proche-orientale de la France  a été plus que trouble sous Hollande 

Avec un revirement spectaculaire: une veste tournée quand le scénario syrien a viré au noir. Le président se muant alors en ami des minorités,  lui qui a contribué à leurs exécutions par les alliances et la vente d'armes.

A Nice, la population commence à demander des comptes. Car la France est devenue un pays multi-ciblé par les actes de terreurs.

Les comptes sont à demander.....certes:

Non pas tant de savoir pourquoi un camion peut-il surgir ainsi et "qui est responsable de quoi "entre la mairie et le préfet...

Mais des comptes  réels sont à obtenir  sur la politique de la France et celle des pays occidentaux et leurs alliés type Qatar..

A commencer par l'invasion de l'Irak par la désastreuse action des Bush., un conflit que Jacques Chirac avait fermement refusé.

L'Hexagone sous Sarkozy dès 2011 et Hollande mène  un jeu international belliqueux, avec actions locales  des services secrets, ventes d'armes et  alliances improbables.

Une politique internationale qui revient en boomerang avec les réfugiés et les attentats.

La France paie sa politique étrangère à se mêler de tous ces conflits. Un niçois devant les caméras criait:"toutes ces guerres qui ne nous concernaient pas".

Surtout il s'agit de conflits dans lesquels la France- notamment en Syrie- n'est pas intervenue contre mais pour l'installation de cette idéologie mortifère radicale (cf le soutien de Fabius a un groupe lié à Al qaida).

A cette époque (dès 2012) les médias ( médias "nobles : reuters, AFP)  revenaient de ces zones avec des reportages systématiquement pro-rebelles islamistes et le fameux cri jihadiste entendu à chaque tir.

Aucune question par ces médias sur la présence les enfants soldats filmés en action dans ces zones anti-gouvernement local. (Tous ces reportages présents encore aujourd;hui sur You tube comme preuve.)

Jusqu'aux snippers,  qui tirent dans le dos qui devenaient des héros...

Ce qui en Europe ne semblait perturber personne....

A vomir.

C'est cette politique que les spécialistes du proche-orient critiquent.

Il est temps que le grand public ne se pose les mêmes questions.

 Ce blog depuis 2011 évoque ces sujets.

 

                                                                               Sylvie Neidinger

 

 INFO SUITE

Des militaires français envoyés en Libye en dehors de toute légalité en mode barbouze.

04/07/2016

Après le Brexit, Farage et Johnson filent.... à l'anglaise !

Gonflés.

Ou plutôt dégonflés...

Les deux leaders acharnés anti-européens pro-brexit, Nigel Farage et Boris Johnson filent à l'anglaise, une fois mis devant la réalité du vote anti-européen.

Devant les  conséquences en cascades non prévues, non analysées.

Leur forfait commis, leur campagne violente, nauséabonde pliée (qui comparait l'Europe à Hitler et a vu le meurtre de la député Cox par un néo-nazi) leur campagne mensongère derrière eux (pluri-mensonges notamment sur  les chiffres de transfert d'argent) ils se défilent!

Assez lâches en fait.

Ils ont vendu un retour vers la grande Grande-Bretagne ce pays mythique encore dans les têtes simplistes prêtes à  le croire.

Au point de ne pas avoir écouté la jeune génération et voté Leave.

Farage s'était même offert une bataille navale ridicule de petits bateaux sur la Tamise et lui se la jouant Amiral Nelson.

On parle aujourd'hui sur place  d'une situation shakespearienne  autour de crimes et trahisons.

Avec Johnson et Farage il faut parler plutôt  de burlesque, de tragi-comédie. Un Laurel décoiffé, bizarre, excentrique et son Hardy bien sapé.

Johnson comme "journaliste"à Bruxelles dans  le début de sa carrière   écrivait des articles de moquerie sur l'Europe...ses uniques  faits d'armes avant de prendre  la tête de Londres.

Les britanniques ont très nettement voté pour ces individus avec plus d'un millions de bulletins  d'écart.

En connaissance de cause. Tout avait été dit. Ils avaient été prévenus.

                         ENGLISHNESS

Ils se trouvent pris à leur propre piège d'un difficile Brexit.

La Grande-Bretagne se vit comme "indépendante". Elle réclame par ce vote  une sorte d'englishness, tout en  contrôlant le monde depuis la City.

Image surfaite des propres ressources et capacité solitaires en selfy orgueilleux...

En réalité le Royaume veut de l'Europe le beurre et l'argent du beurre: les avantages sans les inconvénients (libre circulation des capitaux mais refusant la libre circulation des personnes, un des quatre piliers).

Avec une morgue et une suffisance exagérée et déplacée. Cameron en février jouait la carte du chantage, une habitude.

Farage est venu parader/insulter le Parlement européen après le Brexit . Il lui a été  demandé "mais que faites vous encore ici?"

Le Royaume-Désuni, cette île humoristique, capable de  considérer le continent comme coupé... en cas de brouillard tient  à  son libre-arbitre politique.

Mais alors, qu'elle laisse les autres tranquilles et qu'elle vive dans son coin !

Le problème est que ce schéma ne lui convient pas. Elle réclame le beurre et l'argent du beurre.

Exemple majeur: la Grande-Bretagne qui n'était pas dans la zone euro détenait à la City la chambre de compensation des milliards d'euros en circulation....

Paradoxe de cette tragédie grecques: plus les britanniques ont voulu contrôler leur destin et plus ils ont décroché. Ils viennent de lancer  leur pays sur la planète mars, en apesanteur.

La classe politique déboussolée a l'illusion de croire qu'elle va encore  pouvoir peser sur les négociations futures à son avantage et grâce à son habituel chantage.

Les désormais 27 ont répondu fermement. Le scénario UE est le suivant

1-La Grande-Bretagne annonce officiellement qu'elle quitte l'EU et les négociations commenceront APRES.

2- Accéder au marché unique c'est respecter la libre circulation des personnes

 La livre sterling a diminué de 10% environ.

Des scènes d'un racisme certains sont enregistrées contre les étrangers, même sur les campus.

 

L'armada Farage ne sait plus sur quelle rive accoster. Une débandade des pro-brexit.

La reine,élément fédérateur, lors d'un déplacement en Irlande du Nord a indiqué " je ne suis pas encore morte"signe de sa grande inquiétude. Elle mesure toutes les difficultés à venir.

Drôle de spectacle sur la Tamise...

 

                                     Sylvie Neidinger

 

Jean-Claude Junker et les eurodéputés se moquent des lâches qui "quittent le navire". Il est rappelé que Nigel Farage n'a pas encore démissionné de son siège d'euro-député....pour continuer à en toucher le salaire..

http://www.lepoint.fr/europe/brexit-les-eurodeputes-tacle...

SUITE juillet : Boris Johnson revient, comme ministre des affaires étrangères. Il ne s'est donc pas défilé. Mais la nomination de celui dont le langage n'est pas diplomatique a surpris Bruxelles.

SUITE septembre 2016 David Cameron lui aussi file à l'anglaise en démissionnant de son poste de député. Il ne veut pas assumer les conséquences de son choix de faire voter pour la sortie de l'UE

 

25/06/2016

"Gueule de bois" au ROYAUME-DESUNI

Lendemains d'ivresse "nationaliste" et de  victoire du camp  Brexit: la tête tourne pour les britanniques, désintégrés.

Les conséquences du Non à L'UE s'invitent immédiatement  avec la baisse de 10% de la livre en quelques heures, Ecosse (Nicola Sturgeon, 1er ministre)et Irlande qui évoquent leur  indépendance (unification de l'Irlande demandée par le Sinn Fein), Espagne qui veut récupérer les 7 km carrés  stratégiques de Gibraltar, les accords du Touquet remis en cause par les nordistes qui réclament que les anglais gèrent leur frontière chez eux et non sur le territoire français...

La boîte de Pandore des conséquences en cascades absolument non maîtrisées voire non apparentes  est ouverte.

Le  vote fut net pourtant, sans ambiguïté avec un écart de  plus de un million de voix.

Enorme problème sociologique: les villes et les jeunes (à 3/4) ont misé sur l'Europe, les campagnes, les retraités, les personnes âgées ont voté non.

Jeunesse en colère. Britanniques expatriés inquiet. City de Londres aux abois.

La campagne fut violente avec tout un raout anti européen, une haine  de fiel marqué par l'assassinat d'une jeune mère de famille, député (Jo COX) par un nationaliste d'extrême droite.

Ce, alors que la Grande -Bretagne bénéficiait d'un régime de faveur de l'UE et d"un" rabais" suivant le langage des boutiquiers!

 

                               POPULISME MENSONGES ET AMATEURISME

 

Incroyable. Sur les trending topics de google la recherche la plus forte au Royaume-Désuni au LENDEMAIN du vote est "qu'est ce que l'UE ?"

Question: ils ne pouvaient pas se renseigner AVANT???!!!!

(preuve qu'un référendum est faussement une bonne idée démocratique, c'est un choix  politique caricatural, en fait !)arguùent faux.PNG

A ce manque d'info, le N°1de Ukip Mickael Farage avoue hier un mensonge dans la campagne de son camp autour des 350 millions de livres/semaine que le Leave aurait soit-disant permis de rétrocéder au système social de la NHS.

Avec l'Europe, la Grande-Bretagne a  toujours eu cette relation de  boutiquier qui compte ses sous, de '"petite monnaie".

Comme au temps de Thatcher qui voulait sa monnaie "back"...

Les britanniques et leur vision de petits épiciers...

 

                             CAMERON A-T-IL EU RAISON ?OUI/NON

La démarche du référendum semble une voie démocratique.

En l'espèce, les enjeux étaient trop lourds pour une réponse par oui ou non, entre populismes, petits mensonges etc..

Le référendum est en réalité un piège démocratique.

Tous les excès furent permis ici.  Boris Johnson n'hésita pas à comparer l'UE à Hitler ....!

Bruxelles et les européens étaient lancés à la pâture publique comme le diable qui empêchait la Grande -Bretagne de redevenir le superbe Empire Britannique dans son superbe isolement mais toujours à la manette pour tout contrôler....chez les autres.

Un incroyable pêché d'orgueil qui se retourne magistralement  aujourd'hui.

Alors Cameron ???

Il entre dans l'histoire mais pas comme lui l'entendait. Avec le mauvais rôle.

Tous les problèmes à venir lui seront reprochés, c'est évident.

Il a fait prendre un risque inouï pour des petites questions de politique intérieure.

Les européens sont d'ailleurs actuellement  à nouveau étonnés, une fois  le vote OUT décidé, de voir Cameron vouloir décider du timing de sortie comme bon lui semble. C'est exactement cette attitude pénible  qui a marqué les relations GB-UE depuis l'origine. Boris Johnson dit ne pas être pressé lui non plus . Une façon de "tirer un max" des futures négociations ...

In c'est In, out c'est out.

Il  commence à  être demandé de rapidement mettre en oeuvre la sortie et de ne plus entrer dans les négociations de marchands de tapis!

Bruxelles s'agace.

JC Juncker est clair ( article du point) :"Sortir de l'Europe, "ce n'est pas un divorce à l'amiable, mais après tout, ce n'était pas non plus une grande relation amoureuse". C'ette sortie de Jean-Claude Juncker montre assez l'exaspération de Bruxelles devant l'attitude de Londres. Car après avoir signifié à l'Europe sa décision de rompre, la Grande-Bretagne se montre peu désireuse d'accélérer le départ effectif de la maison commune. Ce qui agace prodigieusement le président de la Commission européenne, qui a exigé que Londres dépose "immédiatement" sa demande de quitter l'UE. "Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement britannique a besoin d'attendre jusqu'au mois d'octobre pour décider si oui ou non il envoie la lettre de divorce à Bruxelles. J'aimerais l'avoir immédiatement", a-t-il déclaré."

Juncker remet les pendules à l'heure. Il critique directement David Cameron et son ambivalence:

"Quand on peste du lundi au samedi sur l'Europe, il est difficile de passer pour un Européen convaincu le dimanche", a accusé M. Juncker. Pour le président de la Commission européenne Bruxelles ne porte "aucune responsabilité" dans les résultats d'un scrutin voulu par M. Cameron "et non par le Parlement européen, la Commission ou le Conseil européen".

 

Le président du Parlement européen, Martin Schulz, avait jugé « scandaleux » le choix de M. Cameron de ne quitter ses fonctions qu’en octobre. « Tout un continent est pris en otage » par cette décision, a-t-il déclaré vendredi à la chaîne allemande ARD.


 

    La mise en réserve immédiate des députés et fonctionnaires européens britanniques est également réclamée. "Il ne faut pas leur faire de cadeau" est-il demandé !

                                SALUTAIRE  CLARIFICATION

Au sein de l'Union Européenne la sidération règne en ce premier jour de résultat.

Pour autant, certains affirment que ce vote a permis de clarifier les positions imbuvables des britanniques des dernières années ni dans l'euro, ni dans Schengen, avec avantages financiers mais voulant imposer leur vision et rythme.

Comme effectivement autour de l'euro.

Une monnaie qu'ils n'avaient pas adoptée mais qu'ils se plaisaient à  gérer impérativement depuis la City de Londres (Euribord)

Le Royaume-Désuni qui s'est endormi en se rêvant maître unique  de son destin et de ses petits sous, maître du monde de l'Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais... se réveille face à une incertitude qui sape les fondements de son Etat, un premier ministre qui démissionne, en plus.

Grande-Bretagne: splendidement auto-isolée. royaume désuni,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil,jo cox,cameron,thatcher,boris johnson

Pour l'Europe, le mérite de la clarification est puissant.

A la fois pour repenser l'Europe autour d'un noyau dur et au delà les autres (27 ) à réfléchir sur les éventuels élargissements.

La phrase du jour du ministre allemand des affaires étrangères FW Steinmeier évoque  la PAIX et la STABILITE.

"Les six membres fondateurs de l'Union se retrouvent aujourd'hui à Berlin pour des pourparlers post-Brexit. Je suis sûr que ces États vont envoyer comme message qu'on ne laissera personne nous prendre notre Europe, ce projet de paix et de stabilité".

                                                Sylvie Neidinger

 

royaume désuni,jo cox,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil

L'Ecosse veut des négociations directes avec l'UE

 HUMOUR SUR LES RESEAUX SOCIAUX:

royaume désuni,brexit,irlande,ecosse,gibraltat,ue,europe,orgueil,jo cox,cameron,thatcher,boris johnson

....cherche de mariages blancs pour passeport !

 

crédit images capture d'écran sites web cités en lien

 

 

 

 

07/03/2016

Folle France: le général Piquemal au piquet et la légion d'honneur au prince saoudien

Curieux télescopage d'actualité.

François Hollande remet la légion d'honneur en catimini (!!!!!) au prince, ministre de l'intérieur saoudien. Dont le pays a, depuis le 1er janvier 2016, déjà exécuté 70 personnes (en deux mois...) en interne par décapitation au sabre avec quelquefois crucifixion qui s'ensuit.

Dont l'argent nourrit les conflits régionaux, internationaux et les rebellions islamistes.

Dont la moitié de la population, les femmes sont cachées.

Dont certains blogueurs et  poètes sont emprisonnés.

Une distinction accordée  alors que le Parlement européen réclame, pile cette semaine, un embargo sur les armes vendues à cet Etat.piquemal,légion d'horreur,hollande

Cela fait jaser. Cela choque.

Encore une hollandise...

François Hollande, président "intéressé" ....fort loin de  toute  morale démocratique.

A quelques jours de la fête de la femme en plus !

http://www.lepoint.fr/politique/legion-d-honneur-le-princ...

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160307.OBS5913/leg...

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orien...

 Choc car  ici, la notion de récompense liée à l'honneur est totalement contradictoire avec le fait de la cacher. Ceci est en tous cas très révélateur du mode de penser de François Hollande peu clair le moins qu'on puisse dire. (Il avait Valérie et Julie.... en cachette.)

Et tout ainsi.

La diplomatie française atteint désormais le bord du gouffre dans ses alliances stratégiques.

Lesquelles sur la Syrie par exemple ont été "à côté de la plaque", improductives, en échec.

 

                                     LEGION D'HORREUR HEXAGONALE

 

Une décoration à celui qui gère les décapitations....

Dans le même temps, on apprend que le ministre français de la défense, Le Drian envisage de mettre d'office à la retraite le général Christian Piquemal qui avait défilé contre la situation de Calais.

Certes, semble-t-il, avec des mouvements d'extrême-droite alors qu'un militaire a un devoir de réserve.

http://www.lepoint.fr/politique/le-drian-reclame-que-le-g...

Or, cela ne s'arrête pas là"Le ministère travaille par ailleurs à une réforme du Code de défense afin de permettre au ministre de prendre directement ce genre de décision, après discussion avec le chef d'état-major, sans passer par un conseil de discipline, a-t-on également indiqué".

Encore un tour de vis anti-démocratique en France, qui s'ajoute aux lois hyper liberticides prises par ce gouvernement socialiste. 

Tour de vis ici dans le fonctionnement interne du ministère de la défense qui veut supprimer le conseil de discipline.

Allez, encore un effort, Monsieur Hollande.... quelques mois de plus et la France va atteindre le niveau démocratique du pays récipiendaire de cette légion d'horreur hexagonale.

                                                                          Sylvie Neidinger

05/03/2016

Un oeil sur la planète: Syrie, le grand aveuglement (occidental)

Enfin un  reportage (France 2) sur la Syrie qui tienne compte de plusieurs sources.

Pour sa première, la journaliste Samah Soula enquête sur le terrain et bouscule le politiquement correct. un oeil sur la planète,journaliste,syrie,samah soula

 Enfin le rôle extrême de la France dans son aveuglement uniquement orienté islamistes radicaux est souligné. Premier pays à avoir vendu des armes bravant l'embargo européen.

Une réalité beaucoup plus complexe  que celle habituellement présentée par les médias 

Une présentation de la guerre dans laquelle de nombreux syriens se retrouvent.

A revoir en replay ou sur You Tube:

 https://www.youtube.com/watch?v=Kh8FnLJFTMA

                                                           Sylvie Neidinger

un oeil sur la planète,journaliste,syrie,samah soula

26/02/2016

Le Parlement Européen réclame un embargo sur les ventes d'armes à l'Arabie Saoudite

Le Parlement Européen veut calmer le jeu belliqueux.

C'est une résolution non contraignante formulée par les eurodéputés mais qui marque une forte exaspération  face à la situation sur le terrain et au silence sur  les actions belliqueuses  de l'Arabie Saoudite au Yémen: une demande formelle d'embargo sur les ventes d'armes à Riyad, pays qui achète de l'armement à tout va .

Un début de réaction de la société civile européenne   ?

 Si les Etats  vendeurs d'armes se satisfont de l'ambiance guerrière qui a embrasé le monde, la goutte d'eau semble avoir débordé à Bruxelles.

La Belgique a répondu immédiatement et favorablement par son gouvernement à  cette demande. La France, autre vendeur d'armes reste silencieuse à ce jour.

http://www.rtl.be/info/monde/economie/ventes-d-armes-a-l-...

Au Canada également, une résistance juridique.. s'organise: issue de la société civile.

http://www.journaldemontreal.com/2016/02/06/il-veut-faire...

Les voies démocratiques commencent à poser des questions globales sur ce qui se passe au moyen-orient sous nos yeux:  la  destabilisation/destruction  de l'Irak, de  la Syrie, du Yémen etc. rendant les surfaces urbaines plus désertes que la lune et avec le lot de souffrances, déplacements de réfugiés par millions en boomerang.

                               LE MARCHE ECONOMIQUE DE LA MORT

Les conflits sont problématiques quand ils sont pilotés  en dehors du droit international, souvent   alimentés par les  puissances qui fournissent les armes du "marché économique  de la mort" .Un marché globalisé. 

             La France n'aime pas qu'on vienne mettre le nez dans ses "petites affaires militaires" surtout quand elles sont "hors droit".

Le ministre de la Défense Le Drian s'offusquait hier que le journal le Monde ait révélé la présence militaire secrète actuelle  en Libye. Le  peuple, cela s'entend n'a pas à être tenu informés, n'est pas...

Le ministre  a de la chance, dans le fond car la population française ne pose pas trop  de question finalement..

*Elle pourrait demander pourquoi sous Sarkozy et son ministre-bis-d'opérette-poitrail-médiatique -au-vent, BHL les résolutions de l'ONU furent dépassées en Libye?

Une simple protection de populations s'est transformée en changement de régime ( avec l'aide des "services secrets hexagonaux" pour  la mise à mort, fort illégale évidemment.) un effrondrement de l'Etat libyen  destabilisant par là toute la région.

             ECHEC COMPLET DE LA FRANCE  EN LIBYE, EN SYRIE

Le paradoxe d'une aide dritribuée par la France  à l'époque  aux extrémistes locaux de Benghazi  ....ceux là mêmes que la France semble combattre en secret aujourd'hui.

Une politique girouette.

* La population ne pose pas de questions sur l'irruption,  sous Sarkozy , et portée aux nues sous Hollande  d'une influence magistrale des pays du golfe islamo-conservateurs sur les choix de la...diplomatie française.

    VENTE D'ARMES ILLEGALES PAR LA FRANCE EN SYRIE EN 2012

 * La population ne pose pas de questions sur la livraison d'armes en 2012 par l'hexagone à des groupes relevant d'Al Qaida et dont les armes se sont rapidement  diffusées à la nébuleuse jihadiste.

Oui, en cette première année de mandat  la France, avec un Fabius tout empreint de ses certitudes personnelles et un François Hollande suiviste, fut  le SEUL  PAYS  à casser, illégalement  l'embargo européen sur la vente d'armes en Syrie.

Les blogs qui  en 2012-13 le signalaient passaient pour des doux illuminés.

Il fallut attendre les premiers ouvrages de fond pour que l'Histoire s'écrive.

Le livre de Xavier Panon en 2015  confirmera que " la France a livré des armes offensives létales aux rebelles syriens en 2012 en dépit d'un embargo européen en vigueur depuis 2011, dans un entretien avec l'auteur d'un ouvrage intitulé Dans les coulisses de la diplomatie française

Le président Hollande tout comme son prédécesseur a endossé avec gourmandise l'habit de chef de guerre. Il comptait bombarder en 2013 la Syrie, en dehors de toute résolution de l'ONU. 

Observation pragmatiques: ces positions de la France  prises en dehors du droit international n'ont rien réglé !!!

Ce petit jeu entre amis alimente surtout le feu par les livraisons d'armes. Machine infernale de guerre qui enfonce les pays concernés.

Problème: dans ces pays, ce n'est pas simplement l'hexagone mais le monde entier qui s'y est donnée rendez-vous

Quand c'est flou légalement , il y a un loup....

Le députés européens ont le mérite d'une demande claire.

La société civile est-elle en train de ne plus accepter cet état de conflit inédit imposé par les intérêts géo-stratégiques des grandes puissances ( pour la Syrie: le GAZ, pour le Yémen une guerre religieuse) et qui entraîne le monde dans un état  de 3ème guerre mondiale larvée.

                                             Sylvie Neidinger

 

 

 

 

20/02/2016

Brexit...exit

Nombreux sont ceux qui pensent désormais que la sortie du Royaume-Uni, ce pays qui négocie autoritairement et "à la carte",  sera bienvenue.

Il vient d' obtienir par chantage des dérogations non réciproques.

Rappel du résultat: le Royaume-Uni pourra discriminer des citoyens européens sur l'accès à certaines prestations tout en sachant que les 27 autres pays ne pourront pas appliquer une telle règle aux citoyens britanniques présents sur leur sol !

Idem pour la City et ses banques non assujetties aux mêmes règles.

Alors que formellement, je cite marianne:restant dans l’Europe (si les électeurs britanniques le décident lors du référendum qui aura lieu, a-t-on appris ce samedi, le 23 juin), Londres gardera toutes les prérogatives d’un pays membre éminent : aucune réunion formelle d’aucune institution de l’UE ne peut avoir lieu sans la présence de représentants de la Grande-Bretagne : les juges britanniques de la cour de justice européenne, par exemple, tranchent les litiges relatifs à l’euro ou à l’espace Schengen, ou à la charte des droits européens, ou a l’espace de justice européen, alors que l’Angleterre est exempte d’appliquer ces volets des traités. C’est vrai aussi pour le Parlement européen, le conseil écofin (la zone euro est « informelle »)… Etc "

                                            LA CHANCE DU BREXIT... POUR LES 27

Le futur vote... anti-européen (?) lors du référendum du 23 juin prochain par le  peuple britannique qui veut le beurre et l'argent du beurre, les avantages d'un grand marché sans les inconvénients, contrôler la zone euro sans en faire partie et autres contradictions à l'avenant sera donc  une chance...pour l'Europe.  

De nombreux britanno-sceptiques naissent  de la dernière séquence bruxelloise.

Quand un dirigeant, tout seul, Davis Cameron force les 27 autres, devant les caméras du monde entier.

Ses arrivées tonitruantes...

Ne manquait que le colt ....

Dans un égoïsme absolu et nombriliste alors que les discussions devaient porter sur la crise migratoire.

Dirigeant  souverainiste pour lui mais en même temps libéral... pour les autres que surtout il entend... diriger. Comment les 27 chefs d'Etat ont-ils pu laisser faire?

Ceci dit, le futur vote va permettre de clarifier une bonne fois pour toutes la relation ambigüe( que certains voient comme... hypocrite) du Royaume-Uni.

Une dame de 80 ans me disait hier que l'Angleterre ne peut être en même temps dedans et dehors.

C'est évident.

   Brexit... Exit.                                                                       Sylvie Neidinger

 

 

 

SUIVI D'INFOS

http://www.franceinfo.fr/fil-info/article/brexit-je-me-de...

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/02/24/pour-la...

http://www.lesechos.fr/monde/europe/021739520956-macron-m...

 

21:55 Publié dans Politis International | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : brexit, exit, royaume uni, sortie, zone euro, europe, britanno-septiques | |  Facebook | | | |

18/02/2016

Le Conseil Contitutionnel français présidé par Fabius, fan d'Al Qaida !

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Après audition auprès des diverses chambres compétentes [commission des lois de l'Assemblée Nationale et celle du Sénat], Laurent Fabius obtient ce jeudi 18 février le feu vert pour sa nomination à la tête du Conseil Constitutionnel par le Président de la République François hollande.

Aucun parlementaire, dans son audition,  ne lui a demandé pourquoi en 2012 il soutenait ouvertement Al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaida.

Position outrageuse, attestée, enregistrée  qui  est rapportée dans un écrit, le journal le Monde et confirmé ad vitam aeternam et citée dans l'article de blog de septembre 2014 qui a "enquêté" et surtout retrouvé l'article du Monde que personne, aucun média ne cite depuis .

Le Monde papier du 14 décembre 2012 avec les exactes citations de Laurent Fabius entre guillemets:"(...) En revanche, la décision des Etats-Unis de placer Jahbat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes a été vivement critiqué par des soutiens de l'opposition. M Fabius a ainsi estimé, mercredi que "tous les Arabes [présents à Marrakech] étaient vent debout contre la position américaine , "parce que sur le terrain, ils font un bon boulot.C'était très net et le président de la Coalition était aussi sur cette ligne" a ajouté Fabius.Précision: les "Arabes "cités par le ministre sont les Etats qui financent les islamistes jihadistes dont le Qatar et autres Etats du golfe.Oui de l'armement français va être livré ensuite  aux  jihadistes de Al-Nosra en 2013 suite à ces déclarations.

Cette nomination, ne serait-ce que pour cette raison précise, est juste.... immorale.

Cela se nomme ici "de la politique politicarde", de l'hypocrisie maximale.

Ici on n'est plus dans une affaire de sang contaminé.

Mais dans le droit contaminé.

Le droit bancal en quelque sorte. Le droit constitutionnel qui boite.

Qui vacille.

Conseil Constitutionnel français...contaminé.

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

                                                                                  Sylvie Neidinger

 

 Un journaliste de droite, Brunet explique les coulisses des caprices  peu conformes de L Fabius, sa position perso à intégrer dans le cadre d'un remaniement que les observateurs de tous bords jugent complètement raté.

http://www.valeursactuelles.com/larrogant-monsieur-fabius...

https://blogs.mediapart.fr/djordje-kuzmanovic/blog/071016/l-ig-nobel-de-la-paix-de-laurent-fabius

07/01/2016

Bandes masculines agressant des femmes! Nouvelle mode: l'agression sexuelle de masse. ICI

Un 21ème siècle décidément barbare: décapitations et autres.

 Dernière version: la mise en danger des femmes dans l'espace public, jusque en Europe, désormais.

Par ce que l'on peut véritablement nommer des BANDITS.

Les femmes sont en sidération.

Les médias avaient rapporté, il y a deux ans les exactions collectives contre les femmes, lors de rassemblements dans le monde arabo-musulman en Egypte.

1-TAHRIR

Comme sur la place Tahrir, au Caire. En danger: égyptiennes et étrangères dont des journalistes. Caroline Sintz avait témoigné.

Certes c'était dans des circonstances de réunions de masse autour d'une  ambiance revendicative.

 

https://www.youtube.com/watch?v=xVHVla1Qdno

http://www.20minutes.fr/societe/830900-20111125-caroline-...

http://www.parismatch.com/Actu/International/J-ai-ete-vio...

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/06/30/egypte-l...

 

2-ALLEMAGNE

L'immense scandale en Allemagne au 1er de l'an, minimisé au début par les médias locaux qui ne voulaient pas mélanger cette affaire aux migrants  avant que l'info -énorme- n'éclate. De bandes masculines  agressant les femmes  sur la voie publique.

http://www.tdg.ch/monde/europe/agressions-sexuelles-casca...

http://www.lefigaro.fr/international/2016/01/05/01003-20160105ARTFIG00262-des-agressions-sexuelles-de-masse-choquent-l-allemagne.php

Et la stupide maire de Cologne Henriette Reker  de suggérer comme contremesure que les femmes  se tiennent à distance "d'un bras" des hommes ..délinquants!!!!

En résumé les femmes culpabilisée auraient à s'adapter aux comportements déviants! Cette femme est indigne des femmes.

http://rue89.nouvelobs.com/2016/01/06/les-curieux-conseil...

 

Les policiers allemands commencent à briser le silence du "politiquement correct". Info du 8 janvier. Ces faits sont issus de migrants récemment arrivés.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/01/07/la-police...

379 plaintes  au 10 janvier / 1er an à  Cologne; plus de 700 à la fin janvier.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/agressions-du-nou...

 

3-En Suisse et Finlande aussi (Zürich)

http://www.tdg.ch/suisse/agressions-sexuelles-zurich/stor...

http://www.leparisien.fr/international/agressions-sexuell...

 

4-FRANCE

En France cette semaine par une bande d'afghans. Fait divers occulté par les médias.

http://www.leparisien.fr/versailles-78000/versailles-un-v...

 5-Suède

Agressions de masse  non signalées par la police ni les médias

http://www.leparisien.fr/faits-divers/suede-la-police-rec...

 

 

                                SPHERE PUBLIQUE/PRIVEE/FEMMES...

 

Les pionnières de la libération de la femme se battaient dans les années 30 pour des habits plus pratiques, dans les années 70 pour les changements profonds au sein  de la sphère privée.

Mais il y a bien longtemps qu'elles pouvaient occuper l'espace public.

Ici marcher dans l'espace public ( places, gares)a engendré leur agression: attouchements et autres.

Or, les bandes d'hommes-  qui ont commis cette semaine  les exactions arrivent de pays où la femme doit préférentiellement rester dans la sphère privée.  Et si elle ose s'aventurer dans la sphère publique, doit se couvrir, se cacher. Avec  burka, comme les Afghans  ou autres. Voire sortir obligatoirement avec un chaperon masculin membre de la famille.

Parmi les nombreux migrants ou immigrants récents ou moins récents, beaucoup  arrivent en droite ligne de zones "traditionnelles", ou vivant en ville mais avec ces mentalités traditionnelle. En Afrique du Nord, au proche-orient ou moyen-orient  le fait pour une femme de se balader tête nue et en tee-shirt peut engendrer une réaction masculine en certains lieux. Pas simplement à la campagne.

Ceux qui ont tendance à considérer comme prostituée une femme dont on voit un bras....

La place Tahir est centre d'une grande ville...

Ce sont des données réelles pour qui connait ces zones, données vues sur le terrain mais   très difficiles à exprimer sans que l'on ne soit caricaturé ou attaqué par le "politiquement correct".

Ce n'est pas parce que l'extrême-droite enclenche sur ce thème que de fait tout analyste doit occulter le lien migrants issus de certaines zones géographiques / ces dernières agressions.

Les politiciens allemands ont tout fait pour minimiser ce lien mais il ne résiste pas aux faits réels du 1er de l'an.

 La réponse de la maire de Cologne est d'une hyper stupidité puisqu'elle stigmatise ses consoeurs.

 Bien évidemment les migrants dans leur globalité ne sont pas concernés. cela serait une bouc-émissairisation détestable

Pourtant ils sont concernés en tout état de cause pour partie.

D'ailleurs  le phénomène a été observé dans toute l'Europe.

 

LA DIFFERENCE ENTRE MIGRATION LENTE,  PREPAREE ET MIGRATION DE MASSE

 

Un récent migrant sur Facebook tenu par un activiste disait avoir peur de se "convertir" à l'Allemagne...(oui j'ai bien lu ceci)

En donnant un appel d'air médiatique aux départs, Angela Merkel a commis une sacré bourde.

Car un trajet migratoire normalement se prépare. C'est tout un processus mental. Et tout un processus d'intégration.

Il est indéniable pour le cas des syriens que l'intégration de centaines de médecins et ingénieurs s'est faite très harmonieusement depuis les années 80 dans toute l'Europe. Un policier il y a dix ans me disait ne jamais avoir eu affaire à cette nationalité. Angela Merkel a d'ailleurs insisté sur cet apport pour justifier son appel à l'automne dernier.

Sauf que le scenario a changé.

Les arrivées récentes en masse, en direct de zones hyper traditionnelles expliquent probablement cette nouvelle donne de comportements déviants. ICI.

Juridiquement nommés des agressions sexuelles de masse.

(suite au 16 janvier) Il semble que les enquêtes focalisent sur les migrants maghrébins majoritairement.

http://www.valeursactuelles.com/monde/viols-en-allemagne-la-police-accuse-les-migrants-nord-africains-58420

                                .....  LES NAFRIS !

Au 18 janvier, les récents venus maghrébins semblent très impliqués. Les policiers les nomment même spécifiquement les "nafris" !

http://www.yabiladi.com/articles/details/41557/allemagne-...

 

La Tribune de Genève évoque des "meutes" d'hommes.

Un videur d'hôtel de  Cologne a vu les scènes et parle de guerre civile:

https://www.youtube.com/watch?v=-fOAcRzHgbg

Il se dit non politisé et  indique que ceux qu'il a  vu commettant les exactions étaient ceux que l'on accueillait dans les gares avec des nounours et des bouteilles d'eau.

Les allemands, les européens se réveillent du Nouvel an avec une certaine ...gueule de bois.

ET LES FEMMES STUPEFAITES.

                                                                                             Sylvie Neidinger

 

Suivi 9/01/2016:

*22 demandeurs d'asile sur 32 inter

pellés à ce jour.

*Angela Merkel se prononce pour l'expulsion des réfugiés condamnés

*2000 personnes à Cologne sèment le trouble

*la société allemande se clive avec les manifestations d'extrême-droite contre la police

*l'activiste née en Suisse  Milo Moiré défile nue devant la gare de Cologne

*379 plaintes à Cologne le samedi 9 janvier

*Augmentation des viols en Suède du fait de migrants Analyse "pas grave-dit Hamid !"

*L'immense effort de l'Allemagne à produire pour intégrer un million d'individus

30/11/2015

Les Services de Renseignement victimes de la diplomatie. Et du reste.

Le 20 novembre dernier, l'interview de Bernard Squarcini ancien directeur de la Direction Centrale du Renseignement  (2008-2012) à Valeurs Actuelles, organe certes très droitier a fait effet de petite bombe informationnelle en France  au point d'engager des députés d'opposition à demander des comptes au gouvernement de M Valls à l'Assemblée Nationale.

Et de demander une commission d'enquête

Extrait de cette interview "Comment travaillent nos services, alors ?

Nous sommes contraints de faire appel à des partenaires étrangers qui nous donnent les informations qu’ils souhaitent. Sans ces errements idéologiques, peut-être pourrions-nous éviter que des drames se produisent.

Vous avez proposé à votre ancien service il y a deux ans de lui transmettre une liste des Français qui combattent en Syrie. Pourquoi a-t-il refusé ?

Il y a déjà deux ans, les services syriens m’avaient effectivement proposé une liste des Français combattant en Syrie. J’en avais parlé à mon ancien service qui en a rendu compte à Manuel Valls. La condition des Syriens était que la France accepte de coopérer à nouveau avec leurs services de renseignements. On m’a opposé un refus pour des raisons idéologiques. C’est dommage car la proposition était une bonne amorce pour renouer nos relations et surtout, pour connaître, identifier et surveiller tous ces Français qui transitent entre notre pays et la Syrie. Résultat : on ne sait rien d’eux et on perd beaucoup de temps en demandant des informations aux agences allemandes, qui sont toujours restées sur place, mais aussi jordaniennes, russes, américaines et turques. On n’est absolument plus dans le concret."

De tous les pays occidentaux, le gouvernement Hollande/Fabius est  depuis 2012 le plus acharné contre le gouvernement syrien et son allié l'Iran, restant si proche  de ses alliés islamistes du Golfe.

Au risque d'une solitude croissante.

L'affaire se corse quand Bernard Squarcini révèle le refus de Manuel Valls de recevoir des infos sur les jihadistes français en raison justement de ce  positionnement idéologique. Sachant qu'un des tueurs de Paris était supposé sous surveillance depuis 2010 !

Et autres incompréhensions  internes dans l'hexagone: l'absence de COORDINATION des renseignements, le juge Trévidic spécialisé anti-terrorisme changé de service pour les affaires... matrimoniales, la concurrence entre DGSI (préfecture de police) et  SDAT (sous direction anti terroriste)..

                           RENSEIGNEMENTS EUROPEENS NON COORDONNES

Cette difficulté des Renseignements en interne   se vérifie aussi au niveau des échanges externes  intra-européens. Chacun suit un peu sa politique. Logique: on échange ses petits secrets entre amis très proches de façon aléatoire.

Normal: l'Europe politique n'existe pas.

                                          DIFFICILE DONNE MIGRATOIRE

A cela s'ajoute la nouvelle donne migratoire qui depuis septembre rend le travail des Services secrets carrément  impossible.

Comment gérer???

Les migrants  franchissent les frontières en masse d'une manière qui interloque. Comme si les frontières n'existaient pas. Donc... comme si les états régaliens n'existaient plus.

Ces populations fuient les zones de combat ou  recherchent des opportunités économiques.

Ces marcheurs inédits (plus grand exode depuis la seconde guerre mondiale en Europe) ne sont pas, évidemment  a priori membres des mouvances terroristes.

Mais on ne sait qui entre. Ni même d'où ils viennent car nombre d'entre eux mentent sur leur nationalité pour accéder.

Les terroristes peuvent passer aisément avec ces flux migratoires, ce que les attentats de Paris ont démontré.

                                          TROP DE DONNEES TUE LES DONNEES

Autre problème: le grand contrôle des populations et la collecte du renseignement tout azimut qui nuirait .

Selon William Biney un  ex-espion américain qui met en garde la France depuis Strasbourg"Vous suivez le chemin qui mène à l’échec que les Etats-Unis ont tracé": l’ancien officier de renseignement de la NSA William Binney, présent à Strasbourg pour le Forum mondial de la démocratie, ne ménage pas la France et sa stratégie pour lutter contre le terrorisme (...)Il était présent mercredi dans la capitale alsacienne pour s’exprimer sur le thème «Surveillance, quel est le bon dosage?», dans le cadre du Forum de la démocratie organisé par le Conseil de l’Europe autour de la question «Liberté versus contrôle», d’une actualité brûlante après les attentats de Paris. "

Ce lanceur d'alerte avait démissionné de la NSA estimant que la surveillance de masse opérée par les états est inopérante. Elle massifie les données et empêche de voir les détails qui comptent.

Jamais Etats n'auront eu aussi facilement accès à des millions de données privées et jamais ils ne se sont sentis si vulnérables face à une attaque surprise au fusil  ou aux ceintures bricolées au coût dérisoire.

                                                                   Sylvie Neidinger

 

AVANT: difficile pour les Renseignement de détecter.Gonflé! L'un des kamikazes assassins du Bataclan s'était entraîné à.... l'ANTP association nationale de tir de la Police. Il n'y a pas d'erreur de la part de cet organisme qui justement n'a pas agi en discrimination. L'homme était alors chauffeur de bus au casier vierge.Un boulot ! 

En fait, les analyses misérabilistes qui annoncent que certains passent à l'acte tellement ils sont discriminés en France n'ont pas non plus raison. L'impact d'une certaine pratique religieuse est un élément majeur d'un multi faisceau d'explications.

APRES: Services de Renseignement démunis, sous le fait accompli !: Le retour en Syrie d'un tueur en traversant les frontières sans embuche !

 

 

 

 

 

 


 

 

 

27/11/2015

La France demande à l'Allemagne.... d'entrer en guerre et tutoie ...l'Angleterre!

 La France qui dans les premières années du conflit syrien a pourtant largement contribué à l'installation et l'armement de groupes islamistes radicaux (ici article du 20/08/2014) présentés  faussement comme "rebelles' ou modérés" [et ainsi a bien alimenté le conflit ! ]  est  désormais à l'offensive suite à la photo publiée de l'enfant Aylan (discours du 15 septembre de  M Valls qui évoque "l'émotion" devant le parlement)  et avec une accélération récente suite aux attentats qu'elle a subi le désormais terrible 13 novembre.

Massivement attaquée sur son sol. Un 11 septembre à la française.hollande, potine, france, angleterre

François Hollande demandait hier  à l'Allemagne.... d'entrer en guerre.

Idem à l'Angleterre. Pour cela Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense s'adresse à ce pays en le tutoyant bizarrement comme à une femme que l'on connait très bien.

Le Drian s'adresse directement à ..Madame Angleterre dans une Tribune au Gardian 

Une démarche hyper insistante car la Chambre des Commune ne semble pas spontanément disposée à suivre cette voie, encore traumatisée par son engagement en Irak;

Après avoir sur les bases d'informations erronées transmises par Tony Blair donné le feu vert pour l'engagement en Irak dont les conséquences catastrophiques se mesurent totalement aujourd'hui das le chaos proche-oriental.

A Moscou François Hollande se met à tutoyer Vladimir Poutine alors qu'il vient de lui retirer la vente de navires, applique des sanctions économiques et ne partage pas du tout ses positions sur la gouvernance en Syrie." le chef de l'État, qui pour mieux afficher sa proximité avec son hôte russe, l'a publiquement tutoyé à plusieurs reprises"

Ce alors que l'épisode filmé monte qu'il ne le regardait même pas dans les yeux.

Tutoyer est un artifice qui ne rend  pas plus proche...Et qui ne fait en aucune manière modifier des positions politiquement éloignées.

Lesquelles ont amenés les membres du format Otan+pays du Golfe+Turquie à favoriser l'installation  de l'islamisme en Syrie depuis 2011. Jusqu'à ce que la situation leur échappe avec EI.

 Coaliser des moyens pour des objectifs divergents sur la bases d'analyses opposées n'est tout simplement pas  possible.

                                                                              Sylvie Neidinger

 

crédit image capture site web cité

                                                                         

Lire la suite

17/11/2015

Juge Trévidic: on a laissé l'EI grossir

Le juge anti-terroriste n'a pas la langue de bois pour pointer les responsabilités:

http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/5kuqzk.DGT/trevidic...

 

A t-il perdu son poste à l'anti -terrorisme pour avoir signalé ce qui fait mal. Notamment les financements du radicalisme par des "alliés" islamistes de la France?

http://www.lepoint.fr/monde/arabie-saoudite-et-qatar-des-...

 

Ses motivations:

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/11/29/marc-trevidic-lors-des-attentats-j-avais-besoin-d-action-et-la-seule-qui-m-etait-permise-c-etait-de-parler_4819866_1653578.html#

                                                                                  

Fondation Chirac, le Prix de la Paix 2015 à Latifa Ibn Ziaten, mère de victime

 Le prix de la Fondation Chirac pour la Paix sera remis dans deux jours le 19 novembre 2015 -comme chaque année, au Théâtre Levi-Strauss du Musée du Quai Branly- en présence de Jacques Chirac et de François Hollande, normalement prévus.

Le  président socialiste s'était déplacé pour les éditions  2014 et 2013 accompagné souvent de moult ministres pour assister à l'évènement qui réunit un aréopage politique et diplomatique de haut vol. Et pas seulement.

Amitié corrézienne ? Hommage au "vieux lion"?

Surtout intéressant pour l'actuel de venir associer son image à celle du  toujours si populaire  ancien président.

                                         UNE MERE COURAGE

 

C'est une mère courage, Latifa Ibn Ziaten qui reçoit le Prix de la Paix 2015.

 http://www.fondationchirac.eu/prevention-conflits/le-prix...

Son fils militaire avait été victime du terrorisme: première cible de  M Merah.

Choquée de voir l'image de ce tueur positivée par la jeunesse des "quartiers", elle fonde  l’Association Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et la paix dont le but est de promouvoir la laïcité et le dialogue interreligieux. 

Elle transforme le décès violent de son fils en moteur d'une action de prévention

Hyper d'actualité.....

                                           PREVENIR LES CONFLITS

 

Les deux présidents réunis présentent un profil antinomique côté gestion de crise.

*Jacques Chirac refusa de  faire entrer son pays dans le bourbier irakien.

Pas de cette manière en tous cas ...

Un choix  traduit par son ministre de Villepin à l'ONU le 14 février 2003. Discours applaudi par l'Assembée, fait rarissime.

Les évènements lui ont donné raison.

Sa position non interventionniste, si inconfortable alors vis à vis des alliés américains qui la fustigèrent massivement à l'époque est aujourd'hui saluée, reconnue.

L'élimination brutale de l'état irakien a délité cette société et créé un vide dans lequel s'est immiscé l'état islamique.

*François Hollande, très va-t-en guerre a lui, ouvert plusieurs fronts au Mali (certes pour gérer la crise chaos,  issue de la politique offensive sarkoziste en Libye et protéger les intérêts au Niger) en Centre Afrique, en Syrie.

Interventionniste au point d'indisposer certains militaires haut gradés qui cassent le consensus et s'expriment sur les moyens même de cette politique que le pays n'a pas.

Un interventionnisme  bon pour le commerce: jamais la France n'aura vendu autant d'armes Un record.

Cela ne  suffit pas. Hier lors du Congrès à Versailles, François Hollande profite des attentats pour  demander à modifier la constitution afin d'attribuer.... encore plus de pouvoirs civils en temps de crise à l'exécutif.

Donc à lui même aujourd'hui.

Ce, alors que la 5me  République est celle qui déjà donne le plus de pouvoirs au Président.  Plus que dans toutes les démocraties.

L'opposition refuse cette demande.

Pas très...paisible tout cela.

La prévention des conflits version Jacques Chirac lorsqu'il était au pouvoir est un combat plus modeste, moins valorisant que de se parer du costume de "chef de guerre", bien plus difficile  à mener.

Surtout dans un contexte de crise.

Surtout dans un contexte de guerre.

Par principe.

                                                          Sylvie Neidinger

                                    

16/11/2015

France: l'opposition demande à Hollande une nette inflexion de sa politique étrangère

Les ténors de l'opposition reçus à l'Elysée n'ont pas joué l'Union Sacrée suite aux terribles attentats.

Bien au contraire. Ils demandent des comptes.

N Sarkozy réclame un changement d'orientation. Mais l'ancien président est lui-même à géométrie variable avec son interventionnisme hyper-actif en Libye sur lequel s'est directement calqué François Hollande  en Syrie.

Marine Le Pen réaffirme la position qu'elle tient depuis toujours: que la France cesse sa collaboration avec les états islamiques dont elle est particulièrement proche  et  avec lesquels a été  soutenu le jihadisme en Syrie depuis 2011.

Sur la diplomatie: « La France, dit-elle, doit enfin déterminer quels sont ses alliés et quels sont ses ennemis. Ses ennemis, ce sont ces pays qui entretiennent des relations bienveillantes avec l’islamisme radical. Ce sont aussi ces pays qui ont une attitude ambiguë avec les entreprises terroristes. Tous ceux qui les combattent sont des alliés de la France et doivent être traités comme tels. » On aura reconnu au passage, même si la présidente du FN ne les a pas nommés, l’Arabie Saoudite et le Qatar dans la catégorie « ennemis  Bachar el-Assad et Vladimir Poutine dans la catégorie « alliés ».

Même réflexion lancinante également de Bruno Lemaire  à propos du Qatar.

La Turquie elle aussi a beaucoup aidé l'EI jusqu'à ce que récemment elle soit elle même devenue cible.

François Fillon est net et précis: il fustige en  cynique la politique activiste de Hollande mal maîtrisée:

 "quand on rentre en guerre, ce n’est pas un jeu vidéo, on expose le territoire national à des risques et il faut en tirer les conséquences. Dans le passé, quand il y a eu des situations de guerre, on a mis en place des conditions exceptionnelles pour assurer la sécurité des Français : fouille à l’entrée des lieux publics, expulsions des étrangers qui présentent un danger pour la sécurité publique, mise en résidence surveillée de ceux qui présentent un danger pour la sécurité nationale mais qui ne sont pas étrangers…"

"L’erreur fondamentale, c’est d’avoir refusé une alliance avec les Russes". Et François Fillon de conclure : "quand on entre en guerre, on ne se contente pas de trois bombardements par semaine, on a une stratégie pour gagner la guerre, ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui. Aucun bombardement n’a jamais permis de gagner une guerre. L’erreur fondamentale, c’est d’avoir refusé une alliance avec les Russes et refusé le dialogue avec les Iraniens".

                            REVISER LA DIPLOMATIE HOLLANDAISE

 La droite et l'extrême droit lancent  aujourd'hui une injonction  et veulent mettre en débat la diplomatie version Hollande.

Ceux qui connaissent la Syrie savent combien la position française violemment  anti russe et anti gouvernementale, très liée aux islamistes (encore aujourd'hui présentés par elle comme "modérés") semble vouée à l'échec.

Ne pas oublier combien la diplomatie hollandaise est "border line".

Ne pas oublier le déroulé de l'Histoire, des faits.

La France d'une manière plus affirmée encore que ses partenaires de l'Otan a soutenu l'insoutenable puisque NE JAMAIS L'OUBLIER  Laurent Fabius  affirmait en décembre 2012 à Marrakech que "Al-Nosra fait un bon travai!". Or, le groupe qu'elle rangeait dans les gens fréquentables  avait déjà décapité, et était  juste affilié à.... Al Qaida!!!!!

A ce jour personne n'a demandé à ce ministre de démissionner, preuve d'une grande désorientation de la politique étrangère française. Mais pourquoi finalement démissionnerait-il lui puisque cette position 100 % à côté de la plaque est bien celle du président Hollande.

 http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/09/28/l...

 Ce blog depuis longtemps évoque  dans sa rubrique spécifique Surya cette ambiguïté de la France très en pointe dans la mise en place du fondamentalisme islamiste en Syrie de 2011 à 2013, avec livraisons d'armes et conseillers, ses liens avec les états activistes.

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/02/22/q...

Aujourd'hui, François  Hollande certes lance ses  attaques sur  l'EI  mais reste ambigüe sur l'aide apportée aux autres rebelles islamistes qu'il continue à soutenir en le nommant "modérés"...

Or, les rebelles islamistes modérés cela n'existe pas.

La France a même armé ces islamistes immodérés

http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/201303...

La France qui  se nommait encore l'Empire jusqu'aux décolonisations des années 60 se place toujours au plus épais, avec des interventions tous azimut (Mali, Syrie...)

Pour, ce que l'on entend à longueur de journaux télévisés:  "garder la place de la France dans le concert des grandes nations"

Mais pas toujours à bon escient.

Jacques Chirac avait refusé d'entrer en Irak, lui. Et le pays en avait alors sorti grandi, discours de Villepin applaudi à l'ONU, évènement rarissime.

La droite et extrême française voire l'extrême-gauche, choquée par l'orientation fortement  anti-russe et pro-islamiste de ce gouvernement socialiste  commencent à demander des comptes à celui qui a vêtu les habits de chef de guerre et ainsi relayer des questionnements de citoyens basiques

Enfin.

                               REPONSE AU CONGRES DE VERSAILLES

 Réponse de François Hollande cet après-midi devant le Congrès extraordinaire, les députés et sénateurs réunis à Versailles.

A mon avis, il ne faut pas attendre grande analyse nouvelle de celui qui a bien aimé se montrer en "chef de guerre"  opiniâtre dans ses alliances avec les états pétroliers qui sont de bons clients du marché interne de la vente d'armes.

http://www.liberation.fr/futurs/2015/06/14/ventes-d-armes...

L'Hexagone est désormais particulièrement ciblé par les vagues d'attentats ( janvier et novembre 2015) au point d'être nommé le "petit satan" contrairement à l'Allemagne, la Suisse , l'Italie ou l'Espagne....

Pourquoi ?!

En France se pose alors cette  question fondamentale sur les libertés publiques au delà de l'affaire syrienne: comment  à la fois s'impliquer militairement partout, vendre massivement  des armes et garder chez soi son mode de vie de démocratie à pouvoir encore s'attabler à une terrasse de bar en toute insouciance ???

A cela, pas de réponse.

                                                                                                Sylvie Neidinger

 

23/10/2015

Rétropédalage sur les mineurs: la France rétablit l'autorisation de sortie de territoire

En catimini, sans tambour ni trompette médiatiques, l'Assemblée Nationale rétablit une disposition prise par le gouvernement socialiste dont l'abandon en automne 2012 et appliquée en 2013 fut  et reste un scandale.

Il redevient à nouveau nécessaire à un mineur d'obtenir l'autorisation parentale pour sortir du territoire.

Les mauvaises langues disent que le gouvernement de François Hollande avait ainsi volontairement  ouvert la porte aux départs de mineurs vers la Syrie  à l'époque.

Repositionner l'info dans le contexte qui  entre temps a changé, la France ayant fait un virage sur ce point.

A savoir, précisément   en 2013, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères vantait le "bon travail" des djihadistes d'Al Nosra...

 De si "bons travailleurs" nécessitaient un apport de "main d'oeuvre"??

http://www.francetvinfo.fr/politique/l-assemblee-retablit-l-autorisation-de-sortie-du-territoire-pour-les-mineurs_1118855.html

http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/10/08/l-autorisation-de-sortie-du-territoire-pour-les-mineurs-retablie-par-l-assemblee_4785840_1653578.html

Entre temps, le tribunal administratif de Paris a rejeté la requête ( en juin 2015) d'une mère ayant perdu un enfant mineur:

"Le tribunal administratif de Paris a rejeté en juin la requête d’une mère lui demandant de condamner l’Etat pour ne pas avoir empêché son fils mineur de partir combattre auprès des djihadistes en Syrie, car les parents n’avaient pas déposé une demande d’interdiction de quitter la France."

 Là réside  justement le problème: la sortie des mineurs était bien légale dont inattaquable  !
 L'Etat français a lui même par cette disposition législative - volontairement ou non car  le résultat est le même-  facilité les départs  de mineurs vers la Syrie en automne 2012.
 
D'où le rétropédalage en douce et... sans que l'info n'ait fait la Une.
 
                                                                                             Sylvie Neidinger

 

18/10/2015

Rebelles "modérés", ça n'existe pas !

Rubrique Série-Surya.

Il faut avoir l'esprit sérieusement  empêtré dans des volutes de fumée de narghilé pour oser affirmer que la rébellion soutenue par l'occident serait "modérée" !

Et, sur la tête de la pipe à eau qui chante lorsque l'on tire une bouffée, avoir mis autre chose que du  "tumbak baladi", ces feuilles de tabac fermier qui  sèchent sur des claies au coeur des villages. Tels ceux qui entourent le Crack des chevaliers.

Pourtant les  médias reprennent comme un seul homme les éléments de langage et de vocabularia conformes à la doxa ambiante.

Oubli, manque de travail approfondi ou ...propagande.

Ces groupes combattants  très proches d'Al Qaida - et donc idéologiquement proches de l'Etat Islamique - sont effectivement soutenus, financés, armés   par la CIA et les services secrets occidentaux avec l'argent du Golfe.

 Services pas si secrets d'ailleurs  puisque Fabius, inénarrable,  a ouvertement soutenus et félicité les coupeurs de tête d'Al Nosra  en 2013 alors qu'ils avaient déjà commis des exactions avec des enlèvements, des  exécutions de prêtres.

 http://24heuresactu.com/2015/08/20/fabius-le-front-al-nosra-fait-du-bon-boulot/

Vous n'y croyez pas ? Le blog Neidinger avait retrouvé la citation qui alors paraissait stupéfiante mais qui commence à être connue:

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/09/28/liaison-fabius-al-nosra-black-out-informationnel-totale-260212.html

 Il faut avoir l'esprit terriblement trouble pour qualifier Al Nosra, Ahrar al Cham, Armée de la conquête et autres joyeusetés de ...."modérés".

C'est toute l'ambiguïté des occidentaux dans le conflit syro-irakien et la compréhension directe de cette coalition qui unit les démocraties, la Turquie et les pays du golfe rigoristes lesquels financent.

              La Russie s'attaque aux islamiste de l'EI et...autres

Les médias y sont allés récemment d'une large  couche lorsqu'ils ont ironisé sur la Russie laquelle s'attaquait, à la stupéfaction des chancelleries-  qui n'avaient pas prévu ce scénario-  tout autant à "leurs " islamistes préférés dits "modérés "...   qu'à l'Etat Islamiste.

http://fr.euronews.com/2015/10/01/syrie-des-rebelles-formes-par-la-cia-frappes-par-les-raids-russes/

Or, la nature religieuse extrême de ces groupes est connue en Syrie depuis leurs premiers faits d'armes.

Ce blog en parle depuis l'origine. Et du jeu trouble de l'Otan sur place.

Mais avec qui les démocraties font- elles "affaires" ?

Il faut lire les blogs....

Sur un média dit" de droite" une analyse récente (13 octobre 2015) qui commence à nommer un chat...un chat, proposée  par un spécialiste du terrorisme Alain Rodier, directeur de recherche au CF2R, ancien du renseignement :

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2015/10/13/31002-20151013ARTFIG00353-syrie-qui-se-cache-derriere-les-rebelles.php

Enfin  une vision de la nature exacte de ces "modérés"

Ici une analyse de la gauche de la gauche:

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/daesh-la-nouvelle-armee-secrete-de-172348

Les alliances étonnantes entre démocraties et islamistes à l'idéologie proche d'Al Qaida commencent à être bien documentées.

Peut-être faut-il cesser désormais  de prendre des vessies pour des lanternes?

Et le citoyen consommateur d'info pour une courge.

                                                                                         Sylvie Neidinger

 

http://www.valeursactuelles.com/le-grand-fiasco-dobama-en-orient-56429

http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20151022.OBS8154/syrie-pourquoi-fabius-est-sur-le-banc-de-touche.htmlislamistes "modérés",cages, alain rodier,syrie,al nosra,cia,fabius

Les rebelles dits modérés (...!) et amis des occidentaux .............encagent la population:

http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1722895-20151103-syrie-rebelles-utiliseraient-civils-cage-comme-boucliers-humains

http://www.midilibre.fr/2015/11/03/syrie-des-civils-en-cage-comme-boucliers-humains,1236254.php