Politis International - Page 4

  • Trump dit être " allé au Pape" (comme la vache va au taureau......!)

    Imprimer

    Donald Trump pour commentaire de sa visite au Vatican dit "être allé au Pape".

    Comme "la vache va au taureau" ...disait-on dans les campagnes.

    Sa phrase exacte :" we went to the pope. Very impressive. The pope was terrific".

    Le n°1 des USA démontre là encore son langage inadapté, sans vocabulaire.

    Dire "enfantin" ne convient pas. Un enfant parle mieux!

    Il ne maîtrise pas sa propre langue. Et ne s'exprime que par superlatifs: super, génial, terrible.

    C'est juste incroyable car ce personnage tout droit sorti d'une BD dirige un état !

    Lorsque Macron fut élu, un humoriste avait lancé que pour la première fois dans l'histoire, un président français parle mieux l'anglais que le président des USA.

    Cela en démontre long certes sur l'effective incapacité des présidents  hexagonaux (Hollande ridicule lors de son dîner d'Etat à Washington...) à parler la langue de Shakespeare mais désormais sur la capacité réduite de Trump à parler anglais.

     

                           Mémorial : commentaire narcissique déplacé

    Autre problème, le  commentaire narcissique de Trump au Mémorial Yad Vashem !

    Cet homme ne comprend rien à sa fonction politique. Comme un enfant qui a gagné un jouet : la présidence des USA juste faite pour que lui s'amuse !!

    Pas "amazing" du tout.....

                                             Sylvie Neidinger

    trump,parler anglais,aller au pape

    Les bourdes:

    http://www.rfi.fr/ameriques/20170526-trump-macron-otan-bruxelles-poignee-main-langage-corporel-diplomatie-1

    Trump invente du vocabulaire: covfefe , vous connaissez!!!

    http://www.liberation.fr/planete/2017/05/31/covfefe-une-trumperie-qui-ravit-les-internets_1573507

    Enfermé dans son mental, Trump ne voit pas le réel ni les dommages qu'il inflige aux USA. Il fanfaronne

    http://www.lefigaro.fr/international/2017/05/31/01003-20170531ARTFIG00262-le-president-americain-persuade-d-avoir-atteint-ses-objectifs.php

    trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

    Il invente du vocabulaire COVFEFE, et gamin, s'amuse:trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

    trump,parler anglais,aller au pape,amazing,macron

    Généralement, Trump parle mal: les traducteurs s'en offusquent:

    http://www.slate.fr/story/131087/traduire-trump-mourir-un-peu

     

    crédit images capture le Temps

     

     

  • Trump en bizarre trio avec ses deux femmes-filles: on nage en plein..."psy"!

    Imprimer

    Les psychiatres ont prévenu et reprévenu  que le cerveau de Trump ne tournait pas bien rond....

    En tous cas, pas pour le niveau d'exigence de la fonction présidentielle.

    Les généraux US, autour de lui, essaient de contenir le problème.

    Ses collaborateurs qui  tentent de gérer la situation sont dans le blues.

    Tout étonne. A commencer par la gestion de "ses" deux femmes-filles.

    Une confusion totale s'installe autour du rôle de sa propre fille Ivanka, née en 1981 qu'il installe à la Maison Blanche, à qui il commence désormais à confier la tâche de le représenter lors de  réunions durant lesquelles il aurait dû être, lui.

    Angela Merkel lors de sa visite à Washington, regarda bizarrement cette fille installée à sa droite par la grâce du népotisme, du bon vouloir de son père et qui n'a aucune légitimité à être là.

    Le président des USA  la laisse même s'asseoir à son Bureau Ovale, dans le fauteuil du chef suprême, ô symbole.

     Trump intègre le mari de cette dernière dans son environnement de conseillers.

    Le président US, dans une grande confusion installe, on l'a dit,  sa fille dans des tâches qui lui reviennent à lui, président.

    Dans le même temps, sa femme Melania (qui a 24 ans de moins que lui donc quelque part  l'âge d'une fille putative) ne joue pas à la Maison Blanche- royaume de Ivanka 1ère- le rôle de première dame. Puisqu'il y a une première fifille.

    Elle joue une autre rôle dans la nébuleuse trumpesque  mais lequel ?

    http://www.france24.com/fr/20170520-donald-trump-arabie-saoudite-melania-ivanka-voile-michelle-obama

    La présence des deux femmes-filles de Trump embarquées lors de son actuelle tournée est un cas de grave confusion.

    Certes un détail au regard des enjeux politiques globaux. Mais qui inquiète.

    "-Allo M Le Président des Etats-Unis d'amérique?

    -Ne quittez pas je vous passe ma fille Ivanka,

    -Pas Mélania ?

    -Et vous, vous ne pouvez pas répondre directement M Le Président?

    - Pas le temps, je regarde la télé et je tweete !"

     

    Confusion d'étiquette, d'image, de com' certes mais surtout probable confusion mentale de leur mentor et père, pas très net sur le sujet des femmes.

    Qu'il se vantait - pas très net non plus!-d'attraper par les parties génitales !

    Actu : Ivanka se permet un commentaire POLITIQUE sur l'Arabie Saoudite lors de la visite Trump &C°.

    Rappel le pays wahabite reste un pays non démocratique où la femme ne peut conduire ni sortir de sa maison hors du contrôle d'un homme de la famille, non voilée etc...L'Iran qui vient de réélire son Président et  attaqué par Trump sur ce thème répond que l'Arabie Saoudite ne présente pas les critères démocratiques.

    L'avis d'Ivanka est un point de vue parasite "autour" de la diplomatie officielle mais qui prend valeur de parole présidentielle.

    La démocratie américaine a officiellement basculé dans le népotisme !

                                                                                       Sylvie Neidinger

     

     Bizarre. A plusieurs reprises Mélania Trump lors du récent voyage ( de l'Arabie Saoudite à Taormina) a plusieurs fois rabroué son mari ...en public.

    Une video virale sur les RS: la vantardise et mégalomanie trumpesques prises en séquence humoristique

     

  • Trump intellectuellement confus. Scandale de la néo-diplomatie du "cerveau malade" (OTAN)

    Imprimer

    La présidence Trump est chaotique, entraînant le dollar à la baisse.

    La bourse s'inquiète...tout autant que les américains.

    Les psychiatres avaient prévenu du fait que la personnalité narcissique de ce président est potentiellement maladive.

    Bien au delà du narcissisme de base constaté chez les hommes politiques.

    Les médecins insistent à évoquer une probable pathologie.

                      PRESIDENCE PROBLEMATIQUE

    Ceux qui  suivent ce président kitch  en interne à la Maison Blanche observent un comportement d'enfant gâté qui prend ses désirs pour la réalité, pique des colères et passe son temps devant la tv.

    Ils essayent  de limiter le temps d'exposition du président  US à l'écran plat !

    Lequel ne  lit pas ou  peu, consulte peu les dossiers et prend ses infos....de la TV !! Il tweete rageusement sans recul. Ne comprend pas ce qui tient du secret.

    Les états-uniens comprennent à l'usage que quelque chose ne tourne pas rond.

    Les démocrates évidemment. Mais également les républicains.

    Le sénateur Mc Cain essaie de gérer une sorte de contre pouvoir pour "rattraper les bêtises". Au regard surtout du monde  entier qui observe la situation.

    Dès les premiers 100 jours la destitution du président est évoquée régulièrement.

     

         INTERVIEW INCOMPREHENSIBLE A L'ASSOCIATED PRESS

    Trump a donné pour l'anniversaire de ses 100 jours de pouvoir une interview en face à face complètement incompréhensible à l'Associated Press représentée par la journaliste Julie Paceassociated pres,julie pace,usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children

    Par seize fois, la transcription de l'interview mentionne le terme "inintelligible".

    Incohérence, flou et mensonge. Il oublie  même la phrase qu'il vient pourtant de prononcer!

    Edifiant.

    Ses réponses prouvent une grande confusion mentale.

    Plusieurs médias rapportent cette interview hyper inquiétante pour les américains au sens où ce personnage clownesque dirige le pays et quelque part ...le monde.

    Finalement ils commencent à s'en prendre à eux-mêmes.

    Un humoriste américain  vient de  porter un commentaire extrêmement fort : John Oliver compare Trump à un enfant qui défèque dans un fast-food !

    usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children,julie pace,otan,sommet,associated press,néo-diplomatie,cerveau malade,#scandaleIl réclame une auto-critique générale. Oliver  indique que si un enfant fait ses besoins, donc en résumé si Trump fait n'importe quoi de sa présidence twittesque et fantasque, il ne faut pas s'en prendre à l'enfant mais bien à ceux qui ont permis ces faits.

    A commencer par les américains eux-mêmes qui -tout de même - ont élu ce personnage bizarre, dingo, qui tenait des propos obscènes.Trump affirmait, entre autre attraper les femmes par les parties génitales. Il a malgré ceci été élu....

    Un homme d'affaires issu de la société civile.

    La gouvernance Trump est chaotique et ce piège se referme non seulement sur les républicains mais sur les Etats-Unis globalement.

    Libération titre "Amérique cherche baby-sitter"...

     

                             LE  SOMMET DE L'OTAN DU 25 MAI AVEC ....UN ENFANT

    C'est proprement hallucinant. Slate rapporte que des officiels de l'Otan (cf Foreign Policy) auraient demandé aux chefs d'états de prononcer le 25 mai prochain des discours courts car Trump aurait selon eux une "capacité de concentration limitée" !

     Là, non. Si le président américain a un cerveau limité, déficient, que les Américains fassent leur propre ménage!

    En aucune manière le monde entier n'a à s'adapter à cette "néo-diplomatie du cerveau malade."

     

                                                                                    Sylvie Neidinger

    otan,sommet,associated press,julie pace,usa,président,trump,enfant gaté,intellectuellement limité,tv,destitution,dollar en baisse,spoilt children

     

     

     

     

  • "Ni-ni" devient NI Macron, NI Le Pen : pas de front républicain mais une colère froide

    Imprimer

    Le "Ni droite ni Gauche" fait  un flop car il s'est transformé en choix entre la peste et le choléra.

    Les français, quand on les interroge, estiment aucun des deux candidats en capacité de diriger le pays.

     La colère  à droite  est immense avec la sensation d'une élection volée par les médias et leur mise sur orbite de l'inconnu Macron (combien de Unes people ? ) et dans le même temps la  démolition systématique du candidat Fillon une fois le résultat de la primaire de droite  connu.

    Macron inconnu  : le pape se prononce et dit ne pas savoir "d'où vient Macron"! Un pape probablement choqué par l'autopromotion de ce candidat qui a osé se comparer au Christ ! A Jeanne d'arc aussi et  Jupiter n 'en jetez plus.....

    Candidat purement marketing chaperonné, pris en charge  par le député PS Richard Ferrand. Candidat de la hollandie .

    Les rumeurs fleurissent sur ce candidat : difficile de trier le vrai du faux...

    "Le ni ni "de Macron, ce candidat banquier d'affaire qui déclare sans rire le même patrimoine que M Poutou, qui s'enivre indécemment de sa qualification par un discours déplacé, qui se prend sans rire pour le Messie et booste inconsidérément sa Brigitte  est en train de se transformer par les électeurs en REFUS.

    Refus du front républicain que les médias et nombreuses personnalités s'acharnent désormais à installer.macron,front républicain,vol d'élection,fillon,fronde; fn,peste et choléra

    Soit 1) le refus d'aller voter.

    Soit 2) carrément le vote de colère du type" notre vote a été volé par des méthodes antidémocratiques" Alors, bien que l'on déteste l'extrême-droite, on refuse de se soumettre à l'ordre de  voter Macron au profit  son opposante.

                                             PESTE ET CHOLERA

    L'éloignement idéologique de certains électeurs ouvriers de Macron  est majeur( se rappeler combien il avait stigmatisé les ouvrières)  Mais pas seulement. Le monde rural n'a rien à voir avec lui.

    Allez visiter certains  petits villages du GRAND EST et discuter avec les habitants, ils vivent une explosion interne (baisse de démographie donc sentiment de dégradation avec forte dégradation de l'habitat en raison de maisons, anciennes fermes vides  en mauvais état, chômage)...leur vote FN majoritaire du premier tout  est à des années lumières du blingbling people superficiel de Macron.

    Un macron machine  à préjugés qui avait traité les ouvrières de Gad d'illettrées et certains nordiste d'alcooliques.

    A gauche, les mélenchonistes et autres se pincent le nez de la même façon. Voter Macron leur est impossible. Beaucoup  vont s'abstenir.

    Et pour le 3ème tour législatif, il faut s'attendre évidemment à un vote qui  va probablement  contrer le résultat présidentiel, vu l'esprit de FRONDE actuel.

    Cohabitation en vue avec un(e) président(e) nini. Mal élu(e) par DEFAUT.

     

                                                   Sylvie Neidinger

         

                                                              

     

  • Hollande et Fabius responsables du terrorisme islamiste (entre autres responsables)

    Imprimer

    Attentat du 20 avril 2017 sur les Champs. Solidarité avec les policiers.

    A deux jours de la Présidentielle 2017.

    A l'heure où François Hollande dresse tout seul son panégyrique (ouf!) où Laurent Fabius reçoit la légion d'honneur et dirige désormais le Conseil Constitutionnel (ouf!), il est important de rappeler leur "tripotage" au moyen-orient dès leur arrivée au pouvoir en 2012.

    Ils ont soutenu Al Nosra relevant d'al Qaida, en alliés du Qatar et de l'Arabie Saoudite que Hollande a érigés en partenaires privilégiés.

    L'info a longtemps été "blackaoutée"signalée uniquement par l'extrême-gauche et l'extrême-droite. Mieux connue aujourd'hui du grand public.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/09/28/liaison-fabius-al-nosra-black-out-informationnel-totale-260212.html

    Hollande et Fabius  ont livré des armes qui sont parties en direction de l'EI, dès 2013.

    Vindicatifs et acharnés sur la Syrie ils ont été jusqu'auboutistes à détruire l'état  laïque en place ( avec leurs partenaires ).

    Pour la France, ils ont supprimé l'autorisation de sortie du territoire. Combien de mineurs sont alors partis en Syrie??? Il semblerait même que à l'époque les tarifs de billets d'avion Paris-Istanbul aient chuté.

    http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2015/10/23/retropedalage-sur-les-mineurs-la-france-retablit-l-autorisat-271198.html

    Ils ont fait marche arrière tardivement et supprimé la.... suppression en 2015. En catimini. Sans tambours ni trompette.

     Hollande et Fabius sont directement responsables (mais pas les seuls... Voir l'intervention américaine totalement ratée en Irak) de la montée du terrorisme islamiste.

    Le gouvernement socialiste sortant est pour partie responsable de la destabilisation du Proche-orient et du boomerang migratoire.

    F. Hollande et L Fabius osent en plus, se vanter d'avoir bien agi !

                                                       Sylvie Neidinger

     

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

  • BIG DATA contre sondages (obsolètes?)

    Imprimer

    Sondages contre algorithmes.   Les premiers sont devenus totalement inopérants. Récemment, ils n'ont pas prévu Trump, ni le Brexit, ni Fillon à la primaire.

    Concernant les primaires de droite hexagonales,  un jeune étudiant me disait. "C'était bizarre. Les sondages annonçaient Juppé et moi lorsque j'interrogeais autour de moi ceux  clairement de droite, ils évoquaient Fillon. La droite du sud-est, normalement sarkoziste avait basculé. Il suffisait d'interroger les bonnes personnes! Quel décalage. Et mes potes de gauche votent pour Mélenchon massivement depuis le début"

    Radio-copains plus fort que les sondages...

    La présidentielle française 2017 va être probablement "saignante" pour les-dits  instituts.

    Cela fait des mois qu'ils installent en tête le couple Le Pen/ Macron avec certitude au quart de  point près  quand par ailleurs ils confirment que  40% des votants potentiels  n'ont pas encore fait leur choix ou sont abstentionnistes. Bizarre et suspecte cette précision en tête dans ce contexte d'un gros tiers manquant !

    Ces sondages finalement ne servent-ils pas juste  à modeler l'opinion en période électorale ???? Plutôt qu'à une photographie exacte du résultat au temps T.

    La question est posée .

    Les  limites de crédibilité  des sondage sont désormais atteintes. D'autant que de nouvelles méthodes d'étude d'opinion arrivent  basées  sur le BIG DATA,  avec les données récoltées sur le "bruit" fait sur les réseaux sociaux.

     https://www.sciencesetavenir.fr/politique/les-algorithmes-detronent-les-instituts-de-sondage_111701

    Cette nouvelle méthode d'analyse  a prévu Trump et le brexit.

    Pour la France et son élection, Filteris (entre autres) place F Fillon en position de passer le premier tour contrairement aux sondages. Et finaliser.

    Il ne reste plus que quelques jours avant de savoir qui des sondages ou des algorithmes ont gagné les prévisions électorales !

    La méthode -logique -du jeune étudiant n'est pas mauvaise non plus. Il me dit :" Le Pen? Non, car  les français ne veulent pas quitter l'UE ni revenir au franc.  Mélenchon-Hamon-Macron ? Non, ils ne veulent plus de la gauche qu'ils viennent de subir avec Hollande. Si ils veulent l'alternance donc c'est  à droite, ils votent pour Fillon, ancien premier ministre expérimenté et qui vient de prouver sa forte résistance."

    C'est rationnel.

     Macron qui se compare au Christ, à Jupiter et Jeanne d'arc, une trinité à lui seul joue en plus  au séducteur de vieilles dames. C'est freudien mais  beaucoup moins rationnel. Ceci dit l'ovni boosté par les médias entend gouverner hyper verticalement et par ordonnances. L'Amour marketing, c'est juste pour les élections.

    A voir, dimanche qui des sondages, des big data et/ou de "radio copains" auront  gagné.

    Mais dans le fond, c'est hyper sain de savoir que les résultats ne sont pas courus d'avance. Sinon quid de la démocratie ?

    En revanche, la manipulation d'opinion autour  "d'enquêtes" type sondage est scandaleuse.Avant l'égalité du temps de parole, Macron fut hyper boosté et valorisé dans les résultats sondagiés. Au point d'une overdose.

    Le candidat Dupont-Aignan, convaincu de cette manipulation  posait cette question aux journalistes qui lui faisaient le procès hyper facile de leur part de "complotisme" : "cherchez à qui appartiennent les médias. Cherchez à qui appartiennent les instituts de sondage". Cherchez.

     

     

                                                                        Sylvie Neidinger

     

    http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/presidentielle-2017-le-big-data-donne-fillon-au-second-tour-pas-les-sondages-qui-aura-raison-693731.html

    http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/presidentielle-la-grande-trouille-des-instituts-de-sondage-690584.html

    Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

  • La guerre de TRUMP en 140 signes. Avec 59 tomahawks

    Imprimer

    TRUMP vient d'agir en Syrie, hors des clous de l'ONU et sans en référer  à son Congrès.

    Avant toute enquête internationale.

    Un média belge signale que le président américain invente la guerre impulsive.

    Bazooka-Trump guerroie  comme il tweete: en saillie, court et impulsif.

    La guerre en 140 signes. Avec 59 tomahawks.

     Il semble que 19 seulement aient atteint leur cible.

    Que sont devenus les 36 missiles qui n'ont pas atteint leur cible. Il se murmure qu'ils ont été interceptés. Par qui ? Par les Russes?

    Poutine tout comme la Bolivie et d'autres nations   fustigent cette attaque contre la souveraineté d'un pays et contraire au droit international.

    Le Président russe a dit ne plus coopérer à l'avenir dans la zone avec les USA et envisage des représailles.

     

     Mélenchon fustige l'alignement de François Hollande et de Merkel à Trump et sa politique du pire.

    SYR USA 7 -04 melenchon sur holland emerkel.GIF

    Au fait, qui a déstabilisé le moyen-orient par une invasion de l'Irak?

    Les américains, clairement.

     

     

           LES  ENJEUX GAZIERS  EXPLIQUENT LA GUERRE des OCCIDENTAUX CONTRE LA SYRIE

     

     

    Très tôt en 2013, ce blog Neidinger avait signalé les enjeux gaziers du conflit syrien. Alors que personne n'évoquait encore cette problématique de géostratégie.

    Médias alors tournée vers les "gentils rebelles" financ"s par le Qatar et l'Arabie Saoudite.

    A la fois ceux off shore que l'on a découverts en 2009/10 et les enjeux de la sortie gazière du Qatar et de l'Arabie Saoudite qui comme tout enfant  peut le voir sur une carte passe, comme par hasard par...la Syrie.

    Je cite l'excellent article récent du blogueur Homme Libre sur le même  thème du gaz.  et sur l' esthétisme déplacé par le journal Libération autour de cadavres d'enfants.

     

                                                Sylvie Neidinger

     

     

     

    Bombarder la Syrie est plus facile que régler les problèmes intérieurs dont celui de la sécurité sociale, dit Obama Care

     

  • Douche écossaise pour Theresa May

    Imprimer

    La réponse de l'UE à la Premier Ministre britannique ne s'est pas faite attendre.

    Donald Tusk a été aussi ferme que la missive de Madame May était capricieusement unilatérale.

    Depuis  le vote en 2016, l'espace médiatique est saturé des desiderata anglais  sur  "comment ils veulent eux, leur brexit" et "comment les autres doivent leur obéir."

    Quitte à exercer un chantage.

    Avec moult références  au passé glorieux d'un  l'Empire  régnant sur la terre entière et ses "sujets", relayées par une presse tonitruante, furibarde et souvent nationaliste. Révélateur: ils entendent vite revenir au passeport Empire bleu marine !

    Avec comme signe de la grande faiblesse du processus brexit l'effacement complet des personnages potentiellement menteurs qui l'ont réclamé tels Johnson, Farage et la ...sortie de Cameron.

                              DOUCHE ECOSSAISE IMMEDIATE

    En même pas deux jours, la superbe est balayée par une réponse forte et coordonnée des 27

    Les européens  font exploser en vol  les demandes de Mme May et imposent leur calendrier.

    Divorcer et ensuite décider de nouvelles relations commerciales, payer ses dettes, ne pas rallumer la guerre en Irlande..

    Tout est remis en cause par l'Union Européenne. Rien n'est oublié.

    Jusqu'à l'existence des bases militaires britishs à Chypre.

    Jusqu'à ce confetti d'Empire Britannique: Gibraltar, enclave de 6,5 km2 réclamée par l'Espagne, message entendu par les Européens qui lient désormais son sort à un veto de Madrid.

    Les anglais ont tiré les premiers. Dans le vide sidéral. Après des mois de blabla.

    L'Europe peut répondre : "mais... nous ne vous avons pas demandé de sortir !"

                                                                 Sylvie Neidinger

          

                                                              

  • Brexit: aujourd'hui le D-Day pour un Royaume-Désuni en déni passéiste

    Imprimer

    Theresa May enclenche aujourd'hui le brexit par un courrier à l'UE.

    Les menteurs de la campagne pro-brexit,  les Farage, Johnson etc. sont aux abonnés absents.

    L'initiateur David Cameron sera lui, jugé par l'histoire.

    Hier  "la" premier ministre était en Ecosse pour demander à Mme Strugeon de rester solidaire alors que la PM se moque du vote anti-brexit local comme de sa paire de collants. Déni.

     

     

                                         GRANDE-BRETAGNE EN DENI PASSEISTE IMPERIAL

     

    Elle évoque régulièrement certes le futur mais surtout le passé voulant créer des accords de libre-échange mondiaux... comme avant.

    Les références au passé glorieux d'une Angleterre impériale, sur laquelle le soleil ne se couche jamais émaillent implicitement ses discours et ceux de la droite populiste.

    L'extrémisme ambiant peut virer au racisme. Des résidents  européens (pas les sujets des anciennes colonies, c 'est un signe) en ont pu subir des scènes de ce genre. Ils témoignent dans la presse. 

    Il semble que le réveil face à ce déni britannique de réalité soit douloureux.

    Le scénario de l'implosion du Royaume-Désuni, avec une Irlande du Nord qui se remettait à peine d'un conflit interne guerrier, le scénario d' un appauvrissement du pays est très crédible.

    L'UE semble elle, libérée d'un partenaire qui bloquait souvent le système: à commencer par envisager désormais une défense intégrée européenne.

    Et remettre Trump et son Otan à sa place.

    Les cartes sont rebattues.

     

                                                                              Sylvie Neidinger

     Innombrables articles sur le sujet...

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/29/2545988-d-day-pour-le-brexit.htmlr

    Premier chantage britannique de Mme May L'Europe répond illico.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20170329.AFP0279/brexit-le-royaume-uni-lance-le-processus-de-sortie-de-l-ue.html

  • Trump fait entrer son pays en guerre froide... avec ses alliés!

    Imprimer

    Le bizarre président orangé, issu de l'extrême-droite suprémaciste applique ses idées puisqu'il a été élu.

    Mais sa pratique du pouvoir anormalement autoritaire et imprévisible sidère ses concitoyens.

    Bannon, son conseiller de l'ombre est le patron du site breitbard.

    Son inspecteur gadget, Conway officie à la com'.

    Donald installe sa fille- sans statut, et non élue- au coeur du pouvoir.

    Il communique en 140 signes maximum.

    Il joue avec le réel en qualifiant toute info qui ne lui plait pas de fausse nouvelle.

    Ce qui étonne dans ce chamboulement inédit est cette sorte de guerre froide que le Président twitteur  enclenche,  non pas avec les ennemis historiques des USA, mais avec ses alliés.

    L'accueil glacial, goujat et impoli par Trump  de Angela Merkel fut édifiant.

     

                                                                                  Sylvie Neidinger

  • Trump:mufle et couard avec l'Allemagne. Cinglante réponse

    Imprimer

    Non seulement Trump, le bizarre président orangé des Etats-Unis, est mufle avec Angela Merkel car il ne lui serre pas la main, ne la regarde pas et produit à la place une grimace mémorable mais il  est impoli avec l'Allemagne.

    Au lendemain de la visite- comme un couard car en l'absence de la chancelière- le roi du bling bling doré tweete sur les "énormes sommes"que l'Allemagne selon lui devrait aux USA.

    Cet homme est indigne de la direction d'un pays, ne comprenant rien aux règles diplomatiques de base.

    Bizarre équipe trumpiste au pouvoir avec cette conseillère bien nommée, Conway, en jupe, jambes écartées, à cheval, pieds sur un canapé lors d'une visite officielle dans le Bureau Ovale, laquelle assure sans rire qu'un micro onde surveillait Donald et sa Tour.

    Pauvre Amérique du Nord  tombée bien bas dans les affres de l'outrance et des mensonges rebaptisés "faits alternatifs".

    ...L'Allemagne réagit aujourd'hui par la voix de sa ministre de la Défense.

     Elle ne se laisse pas impressionner. Et reprécise sa position.

    Les 2% de PIB promis pour augmenter les dépenses militaires ne sont pas intégralement dédiés à l'Otan mais "pour construire un concept de sécurité moderne dans lequel on ne verse pas seulement des sommes à l'Otan mais on investit dans une collaboration européenne en matière de défense et avec les Nations-Unies."

    Magnifique tacle en réponse qui considère le parapluie étatunien de l'Otan comme utile mais démodé, appartenant au passé.

    Le nouveau président de télé-réalité instaure actuellement la guerre froide avec...ses partenaires historiques !

    Trump est un véritable cauchemar pour les Etats-Unis, il est une superbe chance pour l'Union Européenne et ses projets de défense intégrée et d'autonomisation: l'opportunité de se détacher de ce partenaire "étatsunien"instable et doit-on ajouter un peu fou.

     D'autant que le Royaume-Uni brexiteur ne sera plus là pour entraver cette intégration.

                                                                        Sylvie Neidinger

     

     

    (suite) Mme Merkel annonce sa visite prochaine à Poutine, ce après avoir échangé avec le n°1 chinois sur le libre échange. Histoire de largement relativiser l'impact Trump en montrant  que les alliances ne sont pas définitives et que l'agressivité de Trump vis à vis de l'Europe peut facilement disqualifier son pays au plan international.

     

                                                         

     http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/03/19/berlin-repond-a-trump-et-affirme-ne-pas-avoir-de-dette-a-l-egard-de-l-otan_5097150_3214.html

     http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/l-amerique-selon-trump/20170319.OBS6806/trump-refroidit-l-allemagne-en-snobant-merkel-avant-de-reclamer-de-l-argent.html

  • Comment le carnaval -politisé- de Düsseldorf voit le Brexit

    Imprimer

    Theresa May  vue des chars de Düsseldorf

     Elle se tire une balle. Il est  simplement écrit "goog bye Great Britain"...                                                   SN

    carnaval dusseldort teresa ay.GIF

  • Les députés britanniques "cash" sur TRUMP

    Imprimer

    Les députés britanniques (chambre basse) ont légalement dû évoquer en assemblée le contenu de la pétition signée par 1,8  millions de sujets de Sa Majesté protestant contre la visite accordée par Theresa May au président Trump.

    Ils n'ont pas mâché leurs mots, lors de la séance sur ce thème, cette semaine et n'ont pas donné dans le politiquement ou diplomatiquement correct.gg.JPG

    Le président américain fut qualifié de raciste, misogyne, sexiste, raciste, ignorant.

    Le moment le plus fort de cette parole cash fut rappelé par une femme.

    Laquelle  signale que Trump dit attraper les femmes par leurs parties intimes. Et dans la phrase suivante indiquer qu'il est inconcevable de laisser la reine rencontrer ce dernier!!

    Comme si il allait la salir...

    La famille royale est terriblement gênée par cette invitation du 1er ministre en récompense à ses positions pro-brexit.

    Capturedddd.JPGTrump  avait en son temps lourdement "dragué' Diana alors qu'elle était en fragilité.

    Au delà de faire se croiser -s'entrechoquer ! - le bling bling trumpien d'un parfait mauvais goût et la monarchie millénaire britannique, une autre affaire pèse, celle de ses  tweets irrévérentieux à Kate Middleton:

     http://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-n-est-pas-le-bienvenu-a-buckingham-palace-7787044913

     

     

    Incroyable séquence parlementaire toute à l'honneur de ces députés qui ont appelé un chat....un chat.

    En vain tout de même. Ce débat n'aura aucun impact sur les choix de Mme May.

    Mais la dimension initiale de la visite qui va attirer des manifestations anti-trump sera probablement  revue à la baisse.

     

                                                      Sylvie Neidinger

     

     

      Post scriptum: le programme initial de  la visite était conçu  à la demande des équipes de Trump. Dans un délire narcissique, il  avait déjà organisé la télégénie de l'évènement et le contenu de la visite d'Etat: il voulait juste... jouer au golf devant la reine. Ou? A Balmoral, dans  sa résidence privée et visiter les lieux de Churchill. Rien de moins...

    yyy.JPG

  • Psychanalyse du Brexit ou le rêve du retour impérial.

    Imprimer

    Le Royaume -Uni se replie sur lui même en évoquant sa grandeur passée.

    L'image qu'il porte sur lui-même, victorienne, date des XVIIIème et XIXème siècles.

    Toute la problématique du brexit se base sur le mythe d'une Angleterre au centre du Monde (avec  libre échange à tout va et son Empire maritime) et non sur sa réalité actuelle.

    Ou réalité future.

    Elle pense en quittant l'UE revenir automatiquement à ce passé.

    C'est un pari osé.

     

     

    Je signale cet article sur le thème qui signale que cet état d'esprit témoigne plus d'un déclin que d'une avancée:

    https://www.franceculture.fr/emissions/le-tour-du-monde-des-idees/regression-et-compensation-pour-une-psychanalyse-du-brexit

    https://www.nytimes.com/2017/02/15/opinion/theresa-mays-empire-of-the-mind.html?_r=0

     

                                                               SN

  • Donald TRUMP sait-il -bien- lire au delà de 140 signes?

    Imprimer

     La question de la capacité de Donald TRUMP à lire est sidérante. Mais elle doit être posée.

    Il possède  évidemment le niveau de lecture d'un enfant scolarisé. Mais au delà?

    Son biographe (Tony Schwartz) indiquait qu'il se vantait de ne jamais avoir fini un livre. Beau record.

    Aujourd'hui son rapport à l'écrit pose problème au regard de son éminente fonction qui n'est plus de signer des contrats, de faire du catch ni jouer un show de  téléréalité.

    Dans une vidéo où on lui demanda de lire dans un cadre officiel,  il a botté en touche indiquant qu'il n'avait pas ses lunettes! (qu'il ne porte jamais par ailleurs)

    Le Président des Etats-Unis vient de demander à ses services de résumer les longs rapports en quelques lignes dont ceux de la CIA.

    La lecture rapide et synthétique, il ne connait apparemment pas.

    Cette info de la demande de résumé en quelques lignes de ses dossiers - parue la semaine dernière- intrigue amplement et génère des interrogations légitimes.(cf David Pakman)

    Donald Trump sait-il seulement lire ?

    Son niveau de lecture en question.

    La véritable question  est la suivante : comment un système électif démocratique permet-il d'élire une personne tellement inadaptée à la fonction?

    Les psychiatres étaient montés au créneau en janvier, effrayés par son profil.

    Son mode  est compulsivement TV/tweetesque.

    Désormais on doit comprendre qu'il n'est pas en capacité de lecture.

     

    Ce que son langage démontrait d'ailleurs: peu de vocabulaire  peu d'analyses, des insultes.

    Avec Donald tout est "terrible" "formidable""terrifiant""super". Il parle comme ...un ado.

    Encore que les adolescents savent lire, eux.....

                                                                         Sylvie Neidinger

     

     Il est "givré"!! http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0211808822077-la-presse-americaine-entre-derision-et-stupefaction-apres-les-attaques-de-trump-2065885.php

     Plus effrayant que walking dead ! http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0211808822077-la-presse-americaine-entre-derision-et-stupefaction-apres-les-attaques-de-trump-2065885.php

    Il tweete suite aux ....émissions tv notamment les sites d'extrême-droite. Breitbar et Fox News, sa source directe  !  http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/18/donald-trump-trouverait-il-linspiration-de-ses-tweets-en-regard/

     Sur la Suède l'info est carrément fausse!

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/19/ou-est-ce-que-donald-trump-a-vu-que-la-suede-etait-a-feu-et-a-sang/

  • BREXIT: poker menteur britannique

    Imprimer

    Cet article des Echos a retenu mon attention :

    http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-165844-brexit-la-strategie-du-poker-menteur-des-britanniques-2062705.php

  • Risée mondiale en réponse aux "tweeteries trumpesques"

    Imprimer

    L'humour est une excellente réponse aux clowneries trumpesques, aux tweeteries qui servent d'exercice du pouvoir.

    La caricature la plus forte sortie cette semaine est évidemment la Une du Speigelgh.JPG avec Trump ayant décapité la Liberté (statue)

    Incroyable symbole publié dans un journal allemand ( pays qui a subi une attaque frontale du président américain).

    Le caricaturiste Edel Rodriguez est un américano-cubain. Il dit ne pas apprécier la fin des libertés programmée par  celui qui dirige l'Amérique.

     

    " Edel Rodriguez montre Donald Trump tenant d'une main la tête de «La Liberté éclairant le monde» et de l'autre un couteau ensanglanté. En bas en droite est seulement écrit «America first» («L'Amérique d'abord»), le mantra du nouveau président américain."

    Une caricature hyper provocatrice " à la Charlie"  qui en perturbe plus d'un...

    Iconoclaste.

    Mais qui perturbe vraiment ?? La caricature du Speigel ou la folie de Trump? Il pratique un  exercice du pouvoir d'extrême-droite qui a obligatoirement un impact sur le monde entier donc nous tous...

     

    La seconde photo humoristique est celle de la ministre de l'environnement suédoise qui se moque des mises en scène type téléréalité de 3ème zone dans le Bureau Ovale et particulièrement celle qui concerne les femmes.

    der spiegel,caricature,trump ennrisée mondiale,trump,droit des femmes,femmes,isabella lövinIsabella Lövin (cela ne s'invente pas c'est son nom!) se prend en photo avec uniquement des femmes dans un bureau  pour se moquer du président US entouré d'hommes pour signer un décret mettant en jeu le corps de femmes.(troller dit un article)

    Trump signe un décret avec uniquement des hommes sur des droits de la femme. Elle met en scène la réponse par des femmes uniquement.

    C'est terrible pour les Etats-Unis: leur président devient un objet de risée mondiale.

    L'humour est une arme terrible. Et qui ne se contrôle pas, celle là.

                                                                 Sylvie Neidinger

     

     

     

     Humour web anti Trump : la vidéo suisse

    «Nous avons les plus belles femmes du monde. Notre pays est sûr: il n’y a pas un Mexicain à l’horizon. Comme vous, M. le président, nous adorons l’or. On a fait fondre celui des juifs, comme on fait fondre le fromage dans les caquelons. Et nous aimons les Russes, nous avons bâti Saint-Moritz pour eux.» Grinçante mais irrésistible, la vidéo, déjà visionnée plus de six millions de fois en à peine quatre jours, fait un carton sur les réseaux sociaux.
    Produite par le programme alémanique SRF Comedy et intitulée «Switzerland Second», elle s’inspire du clip «The Netherlands Second» (Les Pays-Bas seconds) produit par une émission satirique hollandaise . Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de répondre au slogan protectionniste de Donald Trump «America First» par la dérision et l’humour noir.
    Portée par une voix imitant celle de Trump et reprenant ses superlatifs, la vidéo vante en anglais les charmes de la Suisse. Le tout avec des arguments susceptibles de plaire au président américain. «Les femmes nous ont laissé leur interdire de voter jusqu’en 1971, voire 1990, c’était génial!» La vidéo précise que la Suisse déteste l’Union européenne et que l’atout au jass (Trumpf en allemand) se veut un hommage à Trump. Faisant un improbable parallèle entre le drapeau suisse et l’écusson du Ku Klux Klan, cette drôle de promo en arrive à la loi des soins abordables Obamacare, que Trump veut abroger: «Remplacez-la par Exit. Cette organisation, géniale, vient vous tuer si vous êtes vieux et malade. » 

    crédit images =capture des sites web cités

  • BAZOOKA-TRUMP

    Imprimer

    Donald Trump tire en rafale.

    Il a commencé par mitrailler  ses tweets.

    Ensuite, le désormais président des Etats-Unis tire ses décrets en rafale. Avec une mise en scène digne non pas d'un bon film d'Hollywood mais plutôt du genre téléréalité 3ème catégorie. Avec le  nouveau décorum kitch et doré du Bureau ovale.

    Depuis la dizaine de jours de sa prise de pouvoir, il canarde l'espace médiatique de ses sentences aux limites de l'insulte, de la noirceur. Sa parole salit tout ce qu'elle touche.

    Le monde serait selon lui un "foutoir"-a mess-....du verbe foutre, vocabulaire appartenant au champ lexical de la sexualité, indigne d'être prononcé par un dirigeant  politique.

    Il canarde de ses mensonges opportunément rebaptisés la "vérité alternative" version extrême-droite.

    Il commence à canonner contre la presse, ses voisins,  le Mexique, le Canada, l'Iran, l'Irak, la Syrie, l'Australie, l'Allemagne, la Corée du Nord, le Yemen  l'UE, la Chine, Merkel , Schwartzy, les femmes, les étudiants de Berkeley University, les scientifiques. Et plus encore...

    Contre les supposés ennemis tout autant que les supposés amis et supposés alliés  des Etats-Unis.

    Ce, en 10 jours à peine.

    La suite c'est quoi ?

    Il envoie ses missiles ( les vrais)  Mais où ? Partout. En externe, en interne ? Il attaque ..la Californie et sa Sillicon Valley réticente?

    Ensuite Trump  bombarde en  version nucléaire... en vrai ?

    Une certaine Amérique a produit Bazooka-Trump.

    Un homme violent qui dirige en menaçant..

    Et ce n'est pas de la fiction.

    Les psychiatres américains  remontent à nouveau  au créneau (après l'été 2016) pour signaler une lourde pathologie. Un malade mental selon eux a été élu.

    Ils réclament sa destitution.

    Mais, détail,  il a été élu donc validé !

    La suite? On attend sa prochaine rafale. A chaque jour suffit sa peine.

    Le monde observe, sidéré.

     

                                                                                          Sylvie Neidinger

     Le samedi 4 février salve de tweets de Bazooka-Trump contre un juge donc contre la Justice de son pays! Juge qu'il ...insulte évidemment.

     

  • Ich bin ein Deutsch

    Imprimer

    Pour la seconde fois en une semaine, l'administration suprémaciste Trump attaque violemment l'Allemagne.

    Alors ICH BIN EIN DEUTSCH en solidarité (certes au niveau modeste d'un individu)

    Qu'ont donc fait ces pauvres allemands pour justifier l'agressivité sans borne du camp de Bazooka-Trump

    Rien contre l'amérique du nord.

    La folie s'est emparée de Washington.

    L'euro  serait soit-disant  "volontairement" sous-évalué par le pays de Goethe "pour exploiter les Etats-Unis" dixit.

    Sidération mondiale de voir les USA attaquer frontalement ses alliés de l'après-guerre. Jusqu'au président iranien- dont le pays est  victime des premières actions atlantiques -qui fait la leçon sur le nouveau président us dit " novice."

    Démolir l'UE. Tout démolir.

    C'est une maladie mentale.

    Penser que démolir les autres permet de se grandir soi-même.

     

    http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/l-euro-grimpe-un-conseiller-de-trump-accuse-l-allemagne-de-largement-sous-evaluer-l-euro-pour-exploiter-les-etats-unis-5890a19bcd70e747fb6f46d5

    http://www.romandie.com/news/Leuro-en-hausse-face-au-dollar-inquietudes-sur-Trump/771109.rom

    https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/L-euro-monte-nettement-face-a-un-dollar-deprime-par-le-camp-Trump--23788967/.

                                                     

      Extrême inquiétude des marchés financiers mondiaux, effectivement.

    Mais ...pas en raison de l'Allemagne!  

     

                                                                           Sylvie Neidinger

    .

  • PUSSY HAT

    Imprimer

    Historique. Deux millions de femmes rassemblées aux USA contre l'indécence verbale  et le sexisme du désormais président Trump.

    Et des centaines de milliers dans le monde.

    Amérique mal en point.

    Naissance d'un symbole: le PUSSY HAT autour d'un accessoire, un  bonnet à oreille tricoté rose.

    Les oreilles des millions de  "chattes" en révolte - en alerte- face à la VULGARITE INCARNEE et ABSOLUE. MIAOU.

    Femmes en colère. Pussy hat project.

    Ce blog ouvre la nouvelle rubrique Trumpette.

     

                                                                   Sylvie Neidinger

    revolte féminine,pussy hat project,usa,vulgarité de trump

    http://www.lefigaro.fr/international/2017/01/21/01003-20170121ARTFIG00179-mobilisation-monstre-contre-donald-trump-a-washington.php