H-Histoire inter-religieuse - Page 3

  • Portalis, Voltaire et le manuscrit des mariages protestants

    Le manuscrit de la Consultation sur la validité des mariages protestants de France (1770), avec des annotations de la main de Voltaire, a été mis en vente par l'héritier en ligne directe de Jean-Etienne Marie Portalis, le célèbre juriste.

    L'unique descendant Portalis, Cyrille vit  dans l'ouest-varois sur les terres de l'ancêtre fondateur du code civil français  au Château Pradeaux (au paradis! c'est à dire au milieu des mourvèdres de l'appellation Bandol...) Il a du se dessaisir de documents familiaux inestimables que la morsure du Temps mettait en danger.

    Le document concernant les protestants fut acheté par la Cour de Cassation qui a finalement  bien du mal à régler la facture en cette période de disette budgétaire.  Ce qui fait l'objet d'articles:

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/22/en-pleine-disette-budgetaire-la-cour-de-cassation-s-offre-des-manuscrits-hors-de-prix_4405230_3224.html

    http://www.actualitte.com/bibliotheques/des-manuscrits-de-jean-etienne-marie-portalis-achetes-par-la-cour-de-cassation-49687.htm

    Citation de l'article Johannès du 22 avril 2014 (in  le Monde) :

    "Portalis (1746-1807) a été ministre des cultes de Napoléon, a pris une grande part au Concordat signé avec le pape, et organisé le sacre de l'Empereur. Déjà tout jeune (il est devenu avocat à 19 ans), il s'est fait remarquer par de belles victoires judiciaires contre Beaumarchais ou Mirabeau, et le duc de Choiseul, ministre de Louis XV, lui confie la rédaction d'un plaidoyer en faveur de la tolérance religieuse.(...)

     Portalis a 24 ans lorsqu'il signe en 1770 le fameux manuscrit, Consultation sur la validité des mariages protestants de France, qu'un ami genevois fait porter à Voltaire. Le vieil écrivain de 76 ans annote plaisamment l'ouvrage, et le renvoie au jeune auteur. L'ensemble fait l'objet du lot numéro 5, le clou de la vente, estimé entre 120 000 et 150 000 euros. Une pièce superbe, à la reliure fatiguée et aux pages un peu mangées par le temps, qui contient en fait plusieurs manuscrits et les brouillons du même livre, de la main de Portalis ou de celle de son secrétaire.

    Les notes en marge de Voltaire – les marginalia – ne sont pas toujours très tendres : « vous l'avez déjà dit », « ce mot est inconnu à tous les bons écrivains », « tout le reste est étranger au procès et pourrait être indiqué en deux pages ». Le vieux monsieur plaisante parfois. Portalis écrit doctement, « nos Princes ne veulent qu'une église, qu'un pasteur, qu'un troupeau », Voltaire rajoute « de bœufs ». La lettre d'accompagnement est en revanche très aimable et se conclut par un « Bonsoir, mon très cher philosophe».

     Le texte juridique est  publié. Par exemple: Consultation sur la validité des mariages protestants en France, in Ecrits juridiques et politiques, 1988, p. 193—227.

    Une chose est certaine, un livre d'historien reste à écrire sur ...le principal fondateur du code civil et du concordat:  Jean-Etienne-Marie Portalis !

    Dont le rôle majeur  dans la construction juridique  de la notion de laïcité d'Etat.

                                                                                        Sylvie Neidinger

     

    COMPLEMENT D'INFORMATION  ISSU DU COMMENTAIRE DE JEAN D'HÖTEAUX REINTEGRE A L'ARTICLE:


    Jean d'Hôteaux-"En tapant " Consultation sur la validité des mariages protestants de France " dans un moteur de recherche, je découvre que l'ouvrage de Portalis, daté de 1771, a été digitalisé par Google à la Bibliothèque de la faculté de théologie de L'Eglise Libre de Lausanne et qu'il peut être consulté en ligne. Il ne s'agit bien évidemment pas du manuscrit annoté par Voltaire, mais c'est tout de même un privilège que de pouvoir se mettre dans le contexte de l'époque. Je vais m'empresser de le télécharger sur ma tablette ...

    Dans l'exemplaire en question, on relève l'annotation suivante :

    " devenu rare ... acquis par AAB (de la Biblioth. N. Weiss) 1947 "

    D'autres ouvrages de Jean-Etienne-Marie Portalis, portant sur ses activités de l'époque, peuvent également être consultés en ligne, notamment ceux sur son projet de Code civil".

                                                                         Rubrique #Protestantisme

  • Interdits religieux:protestantisme, catholicisme, islam et judaïsme

    Ce blog traite de l'humeur du temps et du jour. Un esprit vagabond qui ne sait où  portera son article  à venir...

    Finalement aujourd'hui -pourquoi d'ailleurs?- intéressée par la thématique de l'Interdit dans le Protestantisme, notamment le rapport à l'alcool," le sang du Christ", je trouve sur internet un document enrichissant qui mérite d'être partagé largement !

    Au départ, il s'agit du texte rédigé par le pasteur Gardelle. Puis je découvre qu'il s'insère dans une démarche plus globale issue de rencontres inter-religieuses.

    interdit religieux,protestantime,catholicisme,islam,judaismeLe document est ancien.

     Mais synthétique. Il fait référence aux Rencontres inter-religieuses de Poitiers du.... 27/03/2001.

    Une information transversale, oecumenique dans la démarche de communiquer ...ensemble autour de "nos religions".Le vocabulaire est significatif (cf "nos religions") il indique par là  que la religion de l'autre est aussi, quelquepart la mienne !

    C'est évident : les trois Monothéismes sortent de la même racine proche-orientale !

     Interdits en protestantisme par le Pasteur Jean-Pierre Gardelle

    L'interdit libérateur par l'Evêque Albert Rouet

    Nos religions et leurs interdits.Le cas de la religion musulmane par Ahmed Jaballah Professeur de Théologie

    Le judaïsme et ses interdits par Jacques Mergui, de la communauté de Poitiers

    Pour mieux comprendre le fait religieux si puissant au XXIème siècle. On rejoint la conclusion du pasteur Gardelle : l'éthique appartient à tous !    

                                                                              Sylvie Neidinger         

     

                                                                                                                           Rubrique#Protestantisme                                                                                                                   

  • Le Pape, combien de divisions ? Une: la Garde Suisse ! Pile depuis 5 siècles ce 5 juillet 2012

    garde suisse 001.jpgIl y a  pile 500 ans, le 5 juillet 1512 par la Bulle Etsi Romani Pontifices, Jules II confère aux Suisses le titre de « Defensores Ecclesiae libertatis = défenseurs de la Liberté de l'Eglise ». Le corps avait été  créé par le même en 1506.

    Exceptionnelle longévité que cet accord international.

    L'un des deux étendards offerts ce jour là est toujours visible  au Musée d'art et d'histoire de Fribourg.

    Jean Paul II ( premier pape non italien depuis1523 ) en déplacement  à Berne  le 6 juin 2004 affirmait que  « le successeur de Pierre a une dette de reconnaissance particulière envers la communauté catholique  de ce pays d'où proviennent les gardes suisses depuis cinq siècles »

    La garde suisse est totalement intégrée au protocole et à la  protection du palais-avec  quatre mois d'été passés  à Castelgandolfo.

    Finalement  on ne peut faire l'économie de la question du lien d'un demi-millénaire entre le pays helvète et la défense de la vie du Pape.

    Certes, historiquement, le mercenaire helvétique avait réputation  d'être bon soldat, loyal jusqu'à la mort parfois, à celui qui le rémunérait. Mais tout de même :  500 ANS !

    Les feux médiatiques étaient récemment portés sur le Vatican avec les fuites organisées par le majordome personnel du Saint-Père, dignes d'un scénario de film.L'univers clos romain  s'expose rarement, plus fermé qu'une huître. Il  ne se découvre jamais volontairement.

    D'où l'intérêt de lire ou relire Stéphane SapinGarde suisse au Vatican )  qui en ouvrant les clefs de son vécu,  entrouvre les lourdes portes de cette enceinte mythique.

    Un témoignage positif sur son année passée à Rome à protéger la personne du pape qui appelle à  la réflexion à l'heure où la jeunesse est plutôt au bout de sa console de jeu à tuer des ennemis numériques ...

    LES SAMOURAIS SUISSES DU PAPE

    « Vatican et Garde Suisse », c'est comme « Big Ben et Londres »  : des couples aux images intrinsèquement liées. On ne pense même plus aux origines du rapprochement.

    Et pourtant, quel historique mène la Suisse à protéger le Pape ? Et le Vatican à se définir par sa Garde suisse.

    Plus surprenant : quelle motivation anime un jeune suisse du 21 ème siècle  à  lancer la lourde  hallebarde  obsolète,  à porter  le costume rayé et   le morion, ce casque espagnol du XVIème siècle à plume d'autruche rouge ????

    Mais aussi  la fusil d'assaut suisse le Fass 90. (Nota : d'autres unités assurent la sécurité des locaux)

    Un service éprouvant : debout 6 à 8 heures par jour. Sans bouger strictement pendant 2 heures comme sentinelle à la porte de bronze . Vivant 24h sur 24 en espace  cloitré « comme dans sous-marin » affirme Stéphane Sapin qui nomme d'ailleurs son corps d'élite de hallebardiers les « samourais du Pape » !

    Il évoque un acte de foi personnel mais aussi les difficultés spécifiques de cette mission originale.

    Le témoignage de Stéphane Sapin est précieux.  L'homme  fait partie de cette chaîne incroyable de jeunes suisses qui sur une durée de .... 500 ans continuent à assumer les exigences de la Bulle du 5 juillet 1512.... dans les mêmes conditions !

    Probablement l'unique cas d'une telle longévité d'un accord international.

    Le plus vieux régiment du monde est la Garde Suisse...grâce à la rigueur, la motivation de ces jeunes helvètes.

    Sylvie Neidinger

     

    Musée d'art de d'histoire de Fribourg

    Société d'histoire du canton de Fribourg

    Garde suisse au Vatican . Editions Cabédita. CH-Bière .Isbn 2-88295-421-2

     

    vatican,garde suisse,editiond cabedita,5 juillet 1512,fusil fass 90;bulle de jules ii,stephane sapin