UA-65882359-1

12/02/2015

Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

 Dans cette Blog-série  intitulée "Pulsion de Genevie: la femme", il est important d’évoquer Bruno Toffano.

 L’artiste qui vit en zone lémanique –blogueur  sur TDG. - est des plus intéressants à suivre sur le thème de la représentation de la femme.

Il nomme  son site.... Aphrodite Pix Art.

 L’homme  est un mixeur de rêve pour mieux capter un instant fugace, l’indicible voire le délétère.

Style inimitable avec son grand chapeau de cuir, une matière qu’il affectionne.

Code cuir vintage.

Une histoire de peau en fait. De sens en éveil, surtout de seconde peau: celle du photographe qui « rend compte", qui externalise.photographe,geneve,bruno toffano,femme onirique

Cuir du rockeur aussi. Le mélange détonne.

L'homme est également  très proche de la scène rock underground genevoise dont Ciel à vendre groupe de pop/rock industriel et son Something Divine enregistré à Cendres-Ville Studios.

Il voyage et rapporte ses clins d'oeil, comme  son livre "Emotions sur Venise" avec son vieil appareil photo volontairement choisi et datant de ...1936!

Ou sa future  collaboration avec une romancière dont il va illustrer un ouvrage sur le thème des mondes parallèles.

Il apprécie ce qui bouge, le train, les gares (photographiées évidemment)

Il intervient localement depuis les années 80 comme sa biographie le montre (Prix de l'Escalade, Prix européen de la photo décerné à Genève etc.)

                                  PHOTOGRAPHE DE L'INTERSTICE

 Bruno Toffano mixe le réel. Il capte des scènes  où des corps de femmes agissent dans des décors improbables qu’il a l’originalité de chercher, de « provoquer ». Des univers  riches, mystérieux souvent délétères.

Voilà sa base de travail. Ensuite, dans le mystère de son processus de création perso,  il superpose, il invente ses mondes étranges où le féminin se meut. Au final les créatures proposées sont uniques et lui appartiennent.photographe,geneve,bruno toffano,femme onirique

Ce n'est pas un hasard: suite à un récent voyage à Cadaquès, il a composé sur ...Dali, ce chantre de "l'onirique recomposé".

Univers rendus en Noir et Blanc tout comme est duelle la relation homme/femme. Car se pose sérieusement la question des gris, des ombres, du clair et du flou. Rien n'est tranché définitivement. Quelle est la part de masculin dans le féminin dans ses montages. Et vice-versa?

Les univers oniriques de Bruno Toffano  sont artistiquement  situés dans un interlude argentique, un inter-monde, parfois interlope,  des interstices dont l'artiste ouvre les portes.

Mais en silence. Il ne dit rien. Il montre.  La photo se suffit à elle-même. Lumière.

Bruno Toffano sera l'invité d'honneur de la biennale de photographie de Versonnex, du 16 au 26 avril prochain.

                                                                Sylvie Neidinger

 

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

13-Où sont les femmes...en musique?

 

 

 Rubrique PHOTOGRAPHES A LA UNE, célèbres ou non:

1-MARCO D'ANNA

2-DAVID DUNCAN

3-ERIC DESSERT

4-RENE BURRI

5-PIERRE VALLET

6-PETER KNAPP

7-BRUNO TOFFANO

10/02/2015

Anecdote sur les rayures de "L' Avenir de Genève"

L'Avenir de Genève n'est pas un nouveau parti politique.

Juste le titre du cliché monumental  que Peter Knapp, célèbre photographe suisse a spécifiquement produit pour Genève à l'occasion de son expo   2014  à Penthes intitulé "101 regards sur les femmes" : un mural de huit futures mères, enceintes aux derniers mois de grossesse.

Son 101 ème regard en fait, posé  sur la femme lémanique. blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevieCar dernier hommage en date de la part de cet artiste inclassable dont la vision a accompagné le siècle: 50 ans de créations ici exposées.

Le fameux  directeur artistique de Elle dans les années 50  participa à structurer par l'image une  femme libre en gestation de modernité. Graphiste au départ, il fut proche du mouvement Bauhaus lors de ses études de design à la Kunstgewerbeschule de Zurich. Il introduisit la typographie suisse à Paris

blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevieKnapp  a  fait entrer la "seconde moitié de l'humanité"dans son objectif sous toutes les coutures. Elle est  carrément une Femme Design-ée dans ses années Courrèges, Mugler, Cardin,  Ungaro, Alaïa...Désormais dévêtue et démaquillée.


A la question que j’eus la chance de pouvoir lui poser  directement le 11 octobre dernier " de toutes ces propositions, quel type de femme il préférait ?" sa réponse  fut directe sans un seconde d’hésitation: assurément les dernières photographiées, les  femmes naturelles, sans artifice, sans habit, dans le plus simple appareil.

Puisque pour son expo du bord du lac, il   réussit à convaincre huit genevoises au ventre déjà très bedonnant de poser ...nues !

La démarche est un même  happening artistique puisque  les prénoms des enfants-tous nés entre temps évidemment - furent affichés.

                                      PETIT CAILLOU....

Mais patatras...un petit caillou s'est glissé dans cette mécanique créative.

Elles ne sont pas toutes venues lors du vernissage, bébé dans les bras pour poser sous l'immense photo à taille humaine. Ce qui n'est pas grave du tout.

Le gros caillou, c'est le fait que trois sur huit ont refusé tout usage de cette photo en reproduction. Elles ont accepté de poser  un"one shot"  qui  leur suffisait. Leur choix absolu. On peut imaginer la difficulté du regard social suite à ce dévoilement de nudité...

Mais difficile à gérer, visiblement pour l'artiste !?

Le maître- photographe, tout content tout de même d'avoir réuni huit  représentations de corps en gestation n'avait probablement pas fait signer des contrats précis d'engagement de parutions ?

Résultat : l'Avenir de Genève est imprimé, rayé de grandes verticales noires  dans sa forme publiée dans  le catalogue d'expo (isbn 9782884746830) pour éliminer les réfractaires de la reproduction papier.101 regars sur les femmes,femme-oiseau,femme encagée,peter knapp,kunstgewerbeschule,zurich,typographie suisse,blog-série n°10,bauhaus,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevie
Le résultat  bizarrement ...enferme  les cinq femmes nues  et volontaires derrière de lourds barreaux  de lignes verticales qui cachent trois mères ayant refusé que leur image soit publiée.

Ceci dit, à observer plus profondément, il semble que la rayure, la griffure soit  un leitmotiv de cette oeuvre artistique. Un fondamental. Que se cache-t-il derrière ces lignes certes élégantes?

                              FEMMES OISEAUX ...ENCAGES !

blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevieLa première réaction est de comparer les rayures si visibles de L'Avenir - si rageuses et si noires !- à la série  Knappienne dite des "femmes griffées" des années 90 baptisée les "Ex-Photos."

Exit les femmes, Peter Knapp rature les clichés: une période de sa vie.

Le seconde réaction est de dire qu'une autre solution graphique pouvait être choisie respectant le refus féminin. [Il en faut du courage social pour poser nue dans sa bonne ville !]

Point de vue de simple blogueuse: j'aurais, moi,  totalement intégré le fait que trois femmes  aient choisi de ne pas continuer l'aventure sur un mode démultiplié de papier glacé dans un livre. Et positivé.

J'aurais fait une découpe des silhouettes et choisi le blanc à la place pour marquer le choix de l'absence fait en toute liberté par ces genevoises. Leur corps leur appartient. Leur image aussi.

Mais il s'agit bien de Knapp un géant de la représentation de la Femme.

Qu'a-t-il voulu exprimer par ces sombres colonnes qui masquent  ?

blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevieA bien regarder le catalogue de son oeuvre complète,  on constate que la thématique de la rayure noir/blanc est  omni-présente.

Voire par moments de la griffure rageuse qui efface la femme.

Dans  le passé avec  la série OpArt (1965-1969) ou autres au présent:  la  constante graphique du catalogue 2014 avec  des.... rayures à tout bout de champ.
blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevie

En fait l'idéal de l'idéal de la femme "knappienne" ne  serait -il pas  une pluralité de femmes simples, naturelles, nues dans un cliché coloré mais rayées de noir. En d'autres termes, des genevoises libres de leur mouvement et libres de leur corps... tendance Courrèges ?

 

              REFLECHIR SUR LES RAYURES DE KNAPP

                                                               

blog-série n°10,courrèges,l'avenir de geneve,penthes,elle,femme,geneve,knapp,pulsion de genevie,rubrique genevieL'historien de l'art, dans ses futures études ne pourra faire l'impasse du lien entre la femme et la rayure chez Knapp, l'imperfectionniste perfectionniste.

Comme ici, des  femmes libres en mouvement...dans une carène de bateau !

Paradoxalement libres de mouvement mais enfermées derrière des barreaux, des griffures, des rayures.

La femme de Knapp finalement est un oiseau, colibri dans sa cage désormais libre,  légère comme l'air. Elle vole....Enfermée dans l'imaginaire de l'artiste.

Comme à Genève où  bizarrement sur le papier du livre d'expo, les ventres arrondis sont bien soit rayés soit encagés...

La femme de Peter Knapp est finalement un peu sa prisonnière !

                                         Sylvie Neidinger

 http://www.leparisien.fr/cergy-95800/cergy-les-oeuvres-de-peter-knapp-vendues-aux-encheres-19-03-2015-4618503.php

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

 

crédit photos/ copies de photos, extraits; Droit de  citation

 

 

 

 

08/02/2015

Gen'Eve

 Elle reste de marbre. Dispo par tous les temps.geneve,gen'eve,henri könig,sculpteur,quai gustav ador

Eve de Genève.

Vigie des quais tournée vers la Bise nordique et froide. Noire.

 Elle assume sans plainte, sous le soleil ou la glace.

Madone des intempéries.

Madone du beau temps et de la tempête.

 Par erreur, souvent  nommée  Statue de la Brise.

Même sur certains panneaux ou plans... officiels.

 Ceci dit, Gen’Eve  est assurément un brise-cœurs !

 Les genevois- c’est certain…- ont bien l’envie de lui claquer deux bises de temps en temps.

Elle reste donc une secrète amie.

 Je ne manque  jamais, en passant, de saluer cette fort Belle genevoise, gironde et dynamique qui emporte notre regard direction Jura, dans un souffle d’énergie humide  lémanique.

                                                                      Sylvie Neidinger

 

 

( Suite)                                   TROU D’AIR... INFORMATIONNEL

La Statue de la Bise, qui loge au 61 du quai Gustav Ador est née   des mains du sculpteur Alfred Henri König, professeur à l’école des Beaux-Arts dans les années 60.

geneve,gen'eve,henri könig,sculpteur,quai gustav adorBien en chair: du muscle et pas un poil de de  graisse.

Curieusement l'oeuvre lithique porte  l’optimisme des femmes solides du style ...« réalisme socialiste » Les signes ostentatoires en moins évidemment. Et beaucoup moins habillée...


 Peu d’éléments de biographie attestés sur Henri König sont disponibles. Genève est souvent  trop modeste sur elle-même, c'est-à-dire ses   personnalités. Il y a un gap ici. Un trou d’air ! En googelisant cet artiste, peu de documents pertinents. Pas même un wikipédia.Et  beaucoup de contradictions autour des dates de naissance et décès différentes, des noms d’œuvres pas exacts (bise/brise)

Si ….quelques notes tout de même dans le Répertoire des artistes et créateurs suisses:  http://www.notrehistoire.ch/group/artistes-suisses/albums/#3215

 Finalement ce #BlogNeidinger  s'ouvre, dans les commentaires infra pour recueillir tout témoignage à caractère public évidement à propos de König,  cet artiste local disparu.

Il a fait naître  cette sympathique genevoise altière qui affronte courageusement au nom de tous,  les caprices météos pour le bonheur des promeneurs.

Un joli  paratonnerre de  fantasmes de GeneVie ! SN

 

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

13-Où sont les femmes...en musique?

 


06/02/2015

Pulsion de GeneVie: série sur la Femme à Genève

L'air du temps est à la pulsion de mort: récession, attentats, foyers de conflits.

La modernité victorieuse de la seconde moitié du 20ème siècle- les 30 glorieuses, après deux guerres mondiales qui ont tué à millions- semble désormais  une utopie puisque le 21ème siècle est abordé dans la plus effroyable barbarie.

Aujourd'hui à quelques heures d'avion des enfants sont crucifiés, décapités, enterrés vivants en Irak/Syrie.

Une parturiante  est exécutée par les Boko Haram au Nigéria. Résultat : un cadavre d'accouchée avec un enfant  à moitié sorti.

Nausée.

Dans ce contexte le #BlogNeidinger va ouvrir une Série de blog liée à la Pulsion de GeneVie intitulée "Pulsion  de GeneVie: la femme".

Genève porte dans son étymologie... l'étymon "gen" de la  naissance.

La ville entre dans l'histoire  en 58 av. J.-C., lorsque Jules César mentionne  Genava dans son commentaire De Bello Gallico (I, 6 et 7).

Elle occupe les rives de la naissance du fleuve Rhône.

Elle est génitrice du fleuve.

A suivre...

                                                                  Sylvie Neidinger

 

 

Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

1-Femme à Genève

2-Gen'Eve

3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

7-Madame le Sautier du Grand Conseil

8- Something Devine:  femme rock flamboyante

9-Je suis nombreuse

10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

12-Tout à fait femme

13-Où sont les femmes...en musique?

 

 

 

#GeneVie est le nom d'une rubrique. J'ai aimé ranger l'actualité genevoise sous cette dénomination que j'ai imaginée.

03/02/2015

Open Cultural Data Hackathon 2015: avec les Archives de l'Etat de Genève

Les développeurs en informatique, wikipédiens et autres spécialistes du patrimoine vont s'en donner à coeur joie lors du prochain Hackathon, un workshop de deux jours sur des appli informatiques en open data.zz.GIF

Cela se passe à Berne les 27 et 28 février prochains. Les Archives d'Etat de Genève y participent.  Elles publient l'info sur leur site.

Je cite:"Le premier  Hackathon culturel suisse  est organisé par le groupe de travail  OpenGLAM en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse et d'autres institutions dont infoclio.ch. Il fournira  l'occasion à des chercheurs, acteurs culturels, programmeurs, wikipédiens, ainsi qu'à des institutions patrimoniales, de travailler avec des données du monde de la culture. Par le biais d'exemples concrets à inventer ensemble, les participants s'interrogeront sur l'utilisation des données culturelles en humanités numériques, sur la manière de rendre (re-)utilisables les données culturelles pour la création et  la recherche et sur l'intégration de ces données dans Wikipédia/Wikimédia.

Les AEG participent à cet événement et fournissent des jeux de données (libres de droits) en open data, téléchargeables ici:  http://make.opendata.ch/wiki/data:glam_ch

Pour réfléchir à une culture partagée libre et inventer les outils informatiques adéquats.Cliquer sur le lien supra: quel voyage dans  l'Histoire!

                                                  Sylvie Neidinger                                                                                                   

open data, wikipediens,open data hachathon 2015, berne, suisse, archives d'etat de geneve

 

23/12/2014

Expo de diplomatie russo-suisse: la double vue

L'expo "La Suisse par les Russes, regards artistiques et historiques 1814-2014  à Penthes, Musée de la diplomatie helvète fête le bicentenaire des relations diplomatiques entre les deux pays.expo,penthes,suisse par les russses,russie,catalogue d'expo

Diplomatie. Double vue, étymologiquement. Double focale.

Autant il est agréable de découvrir des paysages helvètes peints par les artistes russes, avec un petit brin de narcissisme bien placé,  autant il est intéressant de découvrir à cette occasion des brins de la culture russe.

L'échange, le voyage,  cette  définition pragmatique de la diplomatie.

Les musées russes et organismes ont largement contribué:

*Ministère de la culture de la Fédération de Russie

*Centre Rosizo des Musées d'Etat

*Musée Russe. Saint-Pétersbourg Trois paysannes suisses dans un canot du côté du lac de Brienz. Evgraf Reutern 1849.

*Archives d'Etat de la Fédération de Russie, Moscou

*Archives de la politique extérieure de l'empire de Russie, Moscou

*Galerie Tretiakov, Moscou

*Musée des Beaux-Arts M.A.Vroubel, Omsk

*Musée des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou

*Musée des Beaux-Arts de la région de Kaluga

*Musée des Beaux-Arts de la république de Tatarstan, Kazan

*Musée communal d'art moderne, Ascona

*Musée de l'ermitage,Saint-Pétersbourgexpo,penthes,suisse par les russses,russie,catalogue d'expo

*Musée historique d'Etat, Moscou,

*Musée d'histoire et d'étude régionale, Omsk

*Musée littéraire d'Etat, Moscou

*Maison-Musée de Tchaïkovski, Kline,

*Musée national d'histoire contemporaine de la Russie, Moscou

*Musée Vladimir-Nabokov, Université de Saint-Pétersbourg

*Réunion nationale des musées de la culture musicale Glinka, Moscou.


Des collections publiques et privées genevoises ont pu être mobilisées avec pARTnership&business development.

Après l'expo, c'est toujours l'expo !

Original, le catalogue est édité en trois versions: les   langues  française, russe et anglaise.

                                                                           Sylvie Neidinger

http://www.tdg.ch/culture/culture/La-Suisse-vue-par-les-Russes/story/27909664


http://artcorusse.org/la-suisse-par-les-russes-regards-artistiques-et-historiques-1814-2014/

partnership&business development,expo,penthes,suisse par les russses,russie,catalogue d'expo

Crédit images photo neidinger+ scan de couverture+capture d'écran site web cité

20/12/2014

Une quinzaine de directeurs(rices) de musées russes réunis à Genève-Penthes cette semaine !

L'évènement culturel principal de  Genève cette semaine était assurément russe!diplomatie,bicentenaire,suisse,russie,musée tchaïkovsky,klin,belonovich,arcorusse,penthes

Avec la présence à Penthes ce mardi 15 décembre 2014  de 13 responsables de musées de ce pays pour la conférence de presse, à l'occasion du vernissage de l'exposition La Suisse par les Russes.

Ce qui en terme d'attrait culturel des institutions représentées est énorme.

Il n'en fallait pas moins pour fêter le bicentenaire des relations diplomatiques entre les deux pays démarrées donc en 1814. Deux siècles en représentation donnent à cette expo au Domaine de Penthes  un poids historique certain.

Une sympathique photo  a été prise dans l'escalier tout de  fer forgé lors d'une présentation inédite, impromptue de ces responsables des dites institutions.diplomatie,russie,suisse,arcorusse,penthes

J'ai demandé à Madame Galina Ivanovna Belonovich, directrice du Musée Tchaïkovsky de Kline-en Russie visiblement les responsables de musées sont majoritairement féminines! - de me montrer  ce que son propre organisme avait prêté.

Elle me conduisit dans une salle qui donne sur le lac.

Extraordinaire que d'être en contact physique avec le musicien par les objets-la malle de voyage !- lui ayant appartenu, jusqu'à son guide de voyage. Dans son édition  suisse évidemment.

L'étiquette informative résume les lieux du  voyage d'agrément  "classique"  de l'époque : "la Suisse et les parties limitrophes de l'Italie, de la Savoie, du Tyrol. Manuel de voyage par K Baedecker ayant appartenu à Piotr Tchaïkovsky. Leipzig 1881 Editions Karl Baedecker. Faux cuir, tissu et crayon. Maison  Musée Tchaïkovsky Kline."


diplomatie,bicentenaire,suisse,russie,musée tchaïkovsky,klin,belonovich,arcorusse,penthesEt je vis ensuite cette Directrice prendre en photo le lac, sans ciel bleu ce jour là, malheureusement.diplomatie,russie,suisse,arcorusse,penthes

Comme un échange de visions.

Car nous voici précisément  au coeur de la relation diplomatique dans le cadre de cette expo: la double vue (=étymologie de diplomatie)  pour mieux  connaître l'autre!

Pour tout autant parler des  russes qui pour leurs humanités voyageaient en Suisse/France/Italie au XIXème siècle et ramenaient des peintures et croquis que parler des suisses en contact avec cet immense pays aux racines à la fois ancrées en europe et en asie.

Monsieur et Madame tout le monde n'est pas diplomate et n'a pas forcément les moyens de visiter tous ces musées lointains.

Alors l'expo russe de Penthes est bienvenue pour un voyage culturel à l'intérêt certain.

                                                      Sylvie Neidinger


Liste des Musées russes représentés à Penthes: dans le prochain article.

diplomatie,bicentenaire,suisse,russie,musée tchaïkovsky,klin,belonovich,arcorusse,penthes

 

diplomatie,bicentenaire,suisse,russie,musée tchaïkovsky,klin,belonovich,arcorusse,penthes


 

La Suisse par les Russes, Musée des Suisses dans le monde, château de Penthes, ch. de l’Impératrice, Pregny-Chambésy (GE). Ma-di 10h-17h, du 17 décembre au 22 mars. www.penthes.ch

http://www.letemps.ch/

http://artcorusse.org/la-suisse-par-les-russes-regards-artistiques-et-historiques-1814-2014/

crédit images photos neidinger 

14/12/2014

Description de Genève ancienne et moderne

Document numérisé accessible.Description de Genève ancienne et moderne par Henri Mallet

                                                                        Sylvie Neidinger



geneve, henri mallet

geneve, henri mallet

13/12/2014

Les Burgondes, c'est un peu comme les Phéniciens....

Les Burgondes ont en commun avec Phéniciens de la côte syro-libanaise (Ugarit= alphabet, religion ) d'avoir marqué l'histoire mais de n'avoir pas laissé de grandes traces archéologiques. Ce qui minimise leurs apports vis à vis de leur réel historique.lyon,dictionnaire historique de la suisse,geneve,suisse burgonde,gondebaud,bourgogne

Ce peuple d'origine germanique qui a essaimé dans ce qui va se nommer( grâce à eux) la Bourgogne, avait également la Sapaudia, Genève, Lyon dans leur escarcelle. Jusqu'à Apt voire en méditerranée.

Les toponymes spécifiquement de langue "burgonde" n'ont pu être scientifiquement  identifiés. En effet les modes d'introduction de la langue germanique peuvent provenir d'autres germains et d'autres formes de cet idiome (alamans, francs...)

Un pan de l'histoire helvète, allemande et française du Vème siècle est  à consulter sur le Dictionnaire historique de la Suisse :

"Lors du partage entre les quatre fils[ de Chilpéric], Gondebaud reçut la royauté principale avec Lyon pour capitale, tandis que Godégisel, Chilpéric II et Godomar, établis à Genève et probablement Valence et Vienne, héritaient de royautés secondaires. A la fin du Ve s., les Burgondes subirent la pression croissante des Francs au nord et des Wisigoths et Ostrogoths au sud. Gondebaud chercha à se protéger par une double alliance matrimoniale: son fils Sigismond épousa en 492/494 Ariagne, fille de Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, tandis que Clotilde, fille de Chilpéric II s'unissait en 492/493 à Clovis Ier, roi des Francs. Mais en 500, lors du conflit qui opposa les rois de Lyon et de Genève, les Francs prirent le parti de Godégisel et les Wisigoths celui de Gondebaud. Malgré la victoire qu'il remporta près de Dijon (500), Godégisel dut finalement se soumettre à Gondebaud, qui recouvra son royaume avec l'aide des Wisigoths, puis en 506/507 conclut une alliance avec Clovis, son ancien adversaire, contre les Alamans et les Wisigoths protégés par Théodoric le Grand."

Genève ou  Lyon, pôles d'attractivité  à l'époque déjà...

 "L'effectif de la population burgonde établie en Sapaudia en 443 a fait l'objet d'estimations très divergentes. A partir des quelque 80 000 Burgondes qui auraient prêté main forte aux Romains sur le Rhin en 370, des 20 000 qui seraient tombés en 436 et des 3000 qui auraient défait les Huns sur la rive droite du Rhin, on a autrefois déduit une population extrêmement nombreuse et forgé l'image d'une vague d'immigration massive. La comparaison établie avec d'autres ethnies barbares installées comme fédérés dans l'Empire et avec d'autres peuples germaniques donne des estimations beaucoup plus basses, comprises entre 25 000 (dont 5000 guerriers) et 5000 à 10 000 (dont 1000 à 2000 guerriers). De son côté, l'étude démographique des cimetières a fait évaluer l'ensemble de la population du royaume burgonde entre 300 000 et 500 000 habitants (dont environ 80 000 à 10 0000 pour la Suisse occidentale), répartis sur un territoire d'environ 50 000 à 60 000 km2. Les Burgondes représentaient, selon les auteurs, entre un tiers et un dixième de la population en Sapaudia, mais 5-10%, voire moins de 1%, dans l'ensemble du royaume.

Lors de leur établissement en Sapaudia en 443 et dans la province de Lyonnaise en 457, les troupes burgondes reçurent probablement le statut d'hospites ("hôtes"), aux termes des dispositions légales relatives au cantonnement des troupes romaines. Ce système semble ensuite avoir fait place à l'octroi d'une partie des revenus fiscaux, sans modification de la propriété foncière, puis à une cession de biens immobiliers, dont on trouve le reflet dans le mode de partage défini par la lex Burgundionum (Loi Gombette). Cette répartition laissait aux Burgondes deux tiers de la terre cultivable, un tiers des esclaves et la moitié des maisons, fermes, jardins, forêts et pâturages.

L'intégration extrêmement rapide des Burgondes et l'absence d'un artisanat spécifique font qu'il est difficile de les identifier sur la base de critères archéologiques. Il faut distinguer le territoire où s'exerçait leur souveraineté et qui finit par couvrir trente-deux cités, l'aire culturelle, que manifestent, surtout à l'époque mérovingienne, des particularités d'habillement propres au milieu romano-burgonde, et enfin les établissements burgondes au sens strict, lieu d'implantation de groupes immigrés. Les preuves archéologiques de ces établissements se rencontrent surtout dans la région genevoise et sur le territoire de la Sapaudia. Les éléments les plus caractéristiques du costume sont des fibules germaniques anciennes (fibules à tête d'oiseau, fibules arquées), des colliers en fer, des boucles d'oreille "à petite corbeille"; à cela s'ajoutent des miroirs métalliques d'origine orientale et les crânes déformés artificiellement, dont on attribue l'origine aux contacts que les Burgondes eurent avec les Huns. L'étude des cimetières de Sézegnin et de Monnet-la-Ville (Jura) a montré que les Burgondes partageaient leurs lieux d'inhumation avec la population romane. Le mobilier archéologique, telle la boucle-reliquaire de Monnet-la-Ville, ne peut être qualifié de spécifiquement burgonde, mais présente les éléments de costume que l'on trouve généralement à l'époque franque dans la Burgondie septentrionale, c'est-à-dire sur l'ouest du Plateau suisse, dans le Jura, la vallée de la Saône et la Franche-Comté, comme les boucles de ceinture en bronze à décor figuré (Daniel dans la fosse aux lions). Ces objets ont probablement été fabriqués dans des ateliers exploités par des indigènes gallo-romains, ce qui permet de définir une aire de culture matérielle romane dans la Burgondie septentrionale. Des inscriptions datées de l'époque de la souveraineté burgonde et portant des noms germaniques, souvent burgondes, indiquent également la présence de foyers de population burgonde."

HABITS BURGONDES TENDANCE ...CULTURE DU FER!

Ce dictionnaire helvète trilingue (français, allemand, italien) indique que le vêtement est un marqueur culturel de cette civilisation burgonde dont les boucles de ceintures.

Mes observations : ces pièces métalliques sont très tendance Culture du Fer,Tène,  en apparence. *                      

   L'habit fait bien  le moine ou le burgonde.
  Affaire à suivre...

                                                                       Sylvie Neidinger


* La période ici évoquée n'est pas la même (la Tène, c'est 1000 ans avant) la zone géographique oui.

Lire: l'héritage des Burgondes  dans Archéothéma

ou Genève capitale burgonde

crédit images/ capture d'écran/ site archéothema

01/12/2014

Narcisse le Suisse qui slame "Cliquez sur j'aime"

Narcisse le Suisse slame depuis 2006 à l'endroit et à l'envers.narcisse,slam,editions d'en bas,lausanne,vaud

Le vaudois remporte moult tournois dont celui 2013  de la ligue hexagonale.

Ceci lui confère le titre de champion de France.

 Comme il vaut mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints.... l'artiste va déclamer, clamer son slam directement à Chicago auprès de Marc Smith, celui qui  inventa cette poésie de type urbain. 

 Le nouveau maître francophone à la rencontre du maître anglophone

 En 2014 Narcisse créé "cliquez sur j'aime", un concept pluriel; spectacle + CD+livre et clips.

 Le mieux ? Se taire. Ecouter en extraits sur  le "CDlivre"...

 IVRE DE LIVRES

 c'était il y a tout juste 317 ans

 que cette fille de 17 ans

 m'a donné un petit coup

 de dents

 dans le cou

 et du coup la belle

 a fait de moi un immortel

 tel que le sont tous les vampires

 dans l'empire de l'éternel(..)

 je suis ivre des livres

 je suis mordu des mots

 et un vampire mordu

 c'est rigolo.(..)

                                                                    Sylvie Neidinger

 Narcisse le slameur : écouter

rghjkjhg.GIF

"cliquez sur j'aime" isbn 9782829004681   Editions d'en Bas

 rue des Côtes-de-Montebenon 30

 CH-1003 Lausanne

 Coédition  Universlam Editions pour la France.

 

Série de #BlogNeidinger slam

 Narcisse le Suisse slame "cliquez sur j'aime"

SLAM,30 ans: aujourd'hui anniversaire mondial à @SLAAMMausanne"

Flam' du slam' à Lausann'

 

 

                  

08:01 Publié dans A-Helvetia, Art-Slam, LIRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #blogneidinger, narcisse le slameur, lausanne, vaudois, slam, chicago slam | |  Facebook | | | |

28/11/2014

SLAM, 30 ans: aujourd'hui anniversaire mondial à @SLAAMLausanne

MARC  KELLY SMITH, le poète américain qui  a inventé ce genre oratoire/littéraire dans les années 80  est présent au grand raout du SLAM dont Lausanne est aujourd'hui la capitale mondiale.marc smith,lausanne,@slaamlausanne,slam,aniversaire

Né en 50 à Chicago, il rend la poésie punchy, tonique, rythmée, scandée en tournois.

Ici il slame sur son site.

A Lausanne, les langues anglaise et française, allemande sont de la partie.

SLAMICALEMENT !


Sylvie Neidinger


Marc Smith et son équipe en interaction. Ce soir, une création bilingue anglo-française qui sera ensuite exportée à Paris

marc smith,lausanne,@slaamlausanne,slam,aniversaire


Flam' du Slam' Mondial' à Lausann'

@SLAAMLausanne

#SlamLausanne

SLAAM: société lausannoise des amateurs et amateurs de mots

 

marc smith,lausanne,@slaamlausanne,slam,aniversaire

crédits images: captures d'écran

08:49 Publié dans A-Helvetia, Art-Slam | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #blogneidinger, marc smith, lausanne, @slaamlausanne, slam, aniversaire | |  Facebook | | | |

27/11/2014

Flam' du Slam' Mondial' à Lausann'

Festival international du slam ce week-end à Lausanne. Du vendredi 28 novembre à 14h au dimanche 30.slam, lausanne, lausanne slam3.0, poésie urbaine

Nommé Lausanne SLAM3.0, il ne se conjugue pas uniquement à l'écrit puisqu'il est  art oratoire d'expression urbaine.

Il se déclame en joutes, en ateliers.

Il mène réflexion. Telle cette table ronde intitulée: "le slam pour guérir oui mais guérir de quoi?"....Bonne question.

chicago slam works, slam,lausanne,lausanne slam3.0,poésie urbaineLe vendredi, une séance de création live -qui d'avance s'annonce HISTORIQUE !. Elle est bilingue et va se jouer, se jouter entre slameurs américains, suisses, français avec MARC SMITH, le FONDATEUR DU GENRE,  et la Chicago-French connection.

Egalement présence des maîtres du genre venus de toute la francophonie, Belgique, France, Canada, Suisse.

Il semble même qu'un anniversaire soit fêté par  le Chicago slamworks, celui des trente ans du slam, cette poésie du macadam.

Lausanne, capitale mondiale du Slam cette semaine.

                                                            Sylvie Neidinger

http://lausanneslam.ch/

http://www.chicagoslamworks.com/

http://www.ligueslamdefrance.fr/

 

crédit images/ captures d'écran/ site web cité

slam,lausanne,lausanne slam3.0,poésie urbaine

 

 

24/11/2014

Un menhir retrouvé à Genève

Genève sort rarement des menhirs de ses entrailles... geneve, grand saconnex, archéologie, archéologie préventive, menhir

Or un champ du Grand-Saconnex vient de sourire aux archéologues du Canton....

Grâce à une parfaite démarche d'archéologie préventive!

A l'occasion d'un futur chantier routier, les historiens de la truelle n'ont pas attendu qu'une pelleteuse découvre -sinon écrase- des reliquats.

Quelquefois, une pelleteuse de travaux publics, quand elle touche un artefact du passé peut devenir aveugle...

  Ici, les archéologues ont sondé le terrain eux-mêmes.

Et ...bingo: un lieu de culte surgit dont un menhir (lire TDG).

On n'est jamais si bien servi que par soi-même. Futures découvertes à suivre...

                                                                                     Sylvie Neidinger

 

L'exemple de fouille "préventive" à ne pas suivre: place baudoyer, Paris, 1995.



 

19/11/2014

Femmes, Lettres & Manuscrits autographes - Collection Claude de Flers aux enchères

Dispersion aux enchères aujourd'hui   chez Ader-Nordmann aujourd'hui à 14h à Paris 2ème d'un corpus de 1500 lettres de femmes dont plusieurs écrits de Germaine Necker, baronne de Staël.ader-nordmann,vente aux enchères,manuscrits autographes,femmes,germaine necker,mme de staël

"Lot n° 406
Germaine Necker, baronne de staël (1766-1817)
Lettre autographe, 11 juin 1804, à M. Martin fils à Paris; 1 page et demie in-4, adresse avec marque postale de Genève.Lettre inédite sur la gestion de sa fortune après le récent décès de son père Necker (9 avril 1804).«Je suis bien touchée de votre lettre Monsieur, vous savez en effet quel protecteur quel ami j'ai perdu ma vie est détruite. - Je vous serai bien obligé si vous voulez me donner quelques conseils car je n'ai plus de guide et je me reposois de tout sur lui pour les affaires de la terre comme pour celles du ciel. Regardez vous toujours ces effets de la banque comme bons ? et seriez vous d'avis d'en augmenter ou d'en diminuer le nombre. Que pensez vous sur les placements à hypothèque ? Croyez vous qu'il n'y ait aucune chance de loix à cet égard soit pour les imposer soit pour faire un changement dans les monnoyes ? Enfin voulez vous avoir la bonté de me donner une idée générale de ce que vous pensez sur la direction de la fortune quand on désire la sureté et qu'on a besoins de revenu car les possessions de mon père ici ne lui rapportant presque rien c'est la parfaite gestion de ses affaires qui lui permettoit de suffire à sa dépense et je suis bien loin d'entendre les affaires comme la millieme partie de lui»... Elle compte sur son amitié pour la renseigner dans les détails et lui demande, pour finir, ce qu'il pense des actions du Mont-de-Piété...

Le plus étrange est de lire ces missives bien terre à terre:

Telle la lettre d'Elisabeth 1er d'Angleterre: elle réclame de l'argent à son cousin !

Ou le mot d'excuse scolaire  de Grace de Monaco pour Stéphanie.

Femmes de toutes conditions toujours en prise avec  le réel, vrai de vrai !

On peut lire ces billets d'humeur ou du quotidien  sur le site de la vente.

                                                                            Sylvie Neidinger

 

ader,vente aux enchères,manuscrits autographes,femmes,germaine necker,mme de staël

Crédits image=capture site Ader

 

ader-nordmann,vente aux enchères,manuscrits autographes,femmes,germaine necker,mme de staël


 

11/11/2014

Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique

Avec "Blog Live": ouverture d'une nouvelle rubrique du blog Neidinger. (.... 69ème) blog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomix

Une nouvelle "catégorie" pour y consigner le premier "Live blogging" expérimenté.

La première, vécue en  "direct" -pour parler français plutôt que live! -  lors  de #museomix, le week-end dernier, ici à Genève au Musée des Arts et de l'Histoire, l'un des trois plus grands musées de Suisse.

blog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomixMAH  étant lui même  connecté à cinq homologues de par le monde à cette occasion.

Façon nouvelle  de créer des modes d'interaction numérique entre un musée, son public physique proche, celui lointain sinon  virtuel.

Ce  Live blogging (donc n°1) a démarré au matin du 7 novembre, avant l'ouverture, par un article de  présentation du Museomix, l'évènement genevois de la journée qui s'annonce.

Puis, sur place, à 9H, franchir la magnifique porte en fer travaillé, entrer, chercher la salle dédiée (le Lab!) saluer. Puis participer comme tous les mixeurs.

Positionnement précis: la blogueuse est associée géographiquement à la Cellule Com de l'évènement.

Mais sans agir sur les réseaux sociaux et le  blog spécifiques de MAH. Un blog participant, museoblogmixeur lui aussi. L'info produite partira vers son lectorat spécifique, sa "communauté".

                                        MUSEOBLOGMIXEUR

Incontournable et essentielle visite du musée pour commencer. Puis observer la séance des  idées- très colorées- jetées sur post-it autour des thématiques. Six équipes se composent naturellement autour du choix retenu.

Le coup de gong retentit: museomixons  gaiement !

Le  temps initial de visite /observation fut vécu comme  "un peu long" pour un Direct' (3h, pause de midi compris) car je n'avais encore rien pu  produire ces trois heures durant,  piaffant d'impatience.

Normalement,  l'info  doit vite être envoyée sur le web, par principe !

Sauf qu'il ne s'agit pas des 140 lignes d'un twittos. Mais bien d'articles.

Même en live il faut  le temps de rédiger, photographier, "embeder"....

Ces trois heures furent même essentielles pour comprendre un évènement somme toute compliqué.

Aidé en cela par le très utile  livret du participant .Ce document genevois très clair fut d'une aide précieuse.

Matin = temps utile pour:

1) répondre aux basiques questionnements du journalisme afin de comprendre l'évènement. En résumé,  répondre aux  5 W de base de l'info( who, when, why...)"qui, quand, où, comment, pourquoi"

2) angler. Choisir les angles des articles.

3) un listing précis de sujets émerge, avec une chronologie précise. Il sera toutefois modifié par le vécu, les rencontres. Telle celle de  Christelle Fritz et ses dessins sur tablette a priori naifs, simplissimes qui m'intriguent et m'intéressent au plus haut point. Un article sera produit.

Par cette "mixeuse plutôt BD" j'apprends qu'une des personnes fondatrices du concept museomix est présente à Genève. Je  rencontrerai Stéphanie Bacquere Un article sera produit.

LIVE BLOGGING: ARTICLES EN RAFALE DE MITRAILLETTEblog neidinger,blog lve,tiwitter,mah;geneve,cellule communication live blogging,#museomix

A mi-journée commencent les choses sérieuses, la rédaction en Live Blogging.

Six articles parus de 13 H pour le premier à 19h pour le dernier.  Soit un par heure.  Mal au dos vers 17H.

Chaque parution est signalée par un tweet conjoint. Lequel est retwité par les personnes ou organismes concernés.

Des tweets en rafale donc au fur et à mesure. Jusqu'au soir.

*Samedi, dimanche : je ne peux participer sur place. Mais vais produire des articles lié au bouquet  final de  16h, à Genève autour de  la présentation officielle des prototypes. Infos partagées reçues  en direct par Twitter.

Comment améliorer un live blogging? En préparant quelques textes d'info froide à insérer dans le "chaud" ? Pas très logique. Direct signifie direct.

User de réseaux sociaux supplémentaires ? Type Pinterest ?

Poster des vidéos au format court  1' ou 2' max ?A voir.

A Genève je suis en tous cas devenue "museoblogmixeuse". 

En attendant  un futur Live blogging...

                                                                        Sylvie Neidinger


 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


 

 

09/11/2014

Blog Live #museomix n°9. Stéphanie Bacquere, "une" des fondateurs

Stéphanie Bacquere de nod-A est à l'origine du concept museomix, membre fondateur.

museomix,artgame week-end,museomixleman,nod-a,stéphanie bacquèreJe l'ai rencontrée sur place, à Genève, vendredi 8 novembre, installée au Fab Lab.

Curiosité de comprendre comment a émergé le concept au croisement des acteurs du numérique et de ceux plutôt "Culture Institutionnelle".

Elle m'explique. Tout a démarré par un projet  100% geek créé par  Julien Dorra, nod-A ( Marie Noéline Viguier et elle-même) autour des.... jeux vidéos sur mobiles: Artgame Week-end.

En 2011, le  nouveau "work shop"collaboratif  agrège. Notamment le Centre Erasme  se joint....Mais pour une autre idée.

Proposer aux musées de participer à un nouveau concept.museomix,artgame week-end,museomixleman,nod-a,stéphanie bacquère

Secret de fabrication au  départ: non pas leur demander "l'autorisation" d'une action dans leurs locaux mais bien  les entraîner dans une nouvelle approche.

Une sorte de co-branding bien compris d'images associées. Les  geeks devenant un peu plus "culture officielle type musées" et la culture officielle se prenant un souffle de modernité numérique sur les collections que le grand public pense encore  poussiéreuses.

Un pari car il s'agit d'unir deux mondes qui s'ignorent: la communauté   connectée qui bouge comme une puce  et celle, muséale,  ultra conservatrice par principe, par essence, par devoir  puisque  l'un des métiers est même celui de...conservateur !

Dans un cas, on bidouille. Dans l'autre, on ne peut même pas toucher l'objet exposé. Seuls quelques officiels gantés détiennent ce droit.

Toute organisation doit pouvoir changer sa manière de voir. Ici, on parle des musées qui datent souvent du XIXème siècle, lourds de leur parfaite "institutionnalité".

LE PARI -REUSSI-DE RAPPROCHER GEEKS ET CULTURE DE LA CONSERVATION

Cette année là, 2011,  le Musée des Arts Déco a eu le courage "d'oser", le premier.  Succès.

Alors démarre le muséomixage: expérimenter  pour un  renouvellement des modes collaboratifs. Se questionner sur les manières de travailler à l'intérieur des musées entre acteurs issus d'univers très différents.

Un état d'esprit que  cette museomixture par des bénévoles sur trois jours, comme à Genève. Les profils professionnels de la cinquantaine de "mixeurs" retenus sont ciblés :  médiateurs, communicants, graphistes, développeurs codeurs, conservateurs....répartis en 6 équipes.

Finalité: remettre le visiteur au coeur du dispositif de...sa visite.

 

                        LA MUSEOMIXTURE GENEVOISE 2014 EST LIVREE !

Dimanche : les prototypes de l'expérimentation 2014 sont inventés. Ceux des autres villes participantes aussi.museomix,artgame week-end,museomixleman,nod-a,stéphanie bacquère

La mayo prend à l'international désormais. Elle doit pour cela bien se décliner en langue anglaise.

Un autre secret de la réussite:  des participants de toutes générations. Un  muséomix passé, à Paris fut au final trop scolaire, selon Stéphanie, avec un trop grand nombre d'étudiants.

Ce problème ne s'est pas   posé dans la cité calviniste. L'équipe organisatrice a bien mixé en amont  !

2012...2013..2014. Stéphanie, la mixeuse originale, originelle et toujours au poste d'observation,  conclue en signalant que très souvent l'expérience vécue commune est forte au point de ressentir une petite  tristesse lors du final.

A Genève aussi ce soir du 3ème jour, clap de fin ?

                                                                           Sylvie Neidinger


La bonne recette selon
Christelle Fritz,  catalyseur d'innovation, celle qui "traduit vos problèmes en graphique" . Elle participe chaque année à la museomixture. Elle a oublié le S à évènements ...35 c'est pas rien !

museomix,artgame week-end,museomixleman,nod-a,stéphanie bacquère

 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


 

photos neidinger

Blog Live #museomix n°8-"People make museum": les fondateurs

"People make museum" lit-on sur le site @museomix.

La langue anglaise est de mise ici. Important , incontournable, pour un évènement à caractère international partagé avec la Grande Bretagne, le Canada, France et Suisse !

 Les Fondateurs du concept sont ici listés :

Samuel Bausson, nod-A dont Stéphanie Bacquère, Buzzeum, Julien Dorra,  Centre erasme.

fondateurs.GIF

 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


 

 

crédit image  capture d'écran site museomix

Blog Live #museomix n°7 Dimanche 15H Les prototypes des six musées

15h- Les prototypes sont prêts! Ouverture de la plénière finale.

museomix,geneve,museomixleman,blog live n°7museomix,geneve,museomixleman,blog live n°7

 

Série Blog Live h.GIF

ghg.GIF

 Série Blog Live

 Blog-Série n°9  Blog Live

 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


 


 

07/11/2014

Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

La mayonnaise prend plutôt bien, ce soir.

La muséomixture plutôt.

Un mixte entre  musée et culture...geek.

Que sera-t-il produit dimanche comme résultat ?

Très très difficile à imaginer au premier jour.

 


             MUSEOMIXTURE: IDEE,CREER DES APPLIS TRANSMUSEALES

Une idée très connectée émerge en séance plénière de synthèse et de présentation des projets  (photographiée infra): créer des applis trans.

Le concept est proposé à Genève. A Derby en Grande Bretagne aussi, avec l'humour britannique en plus: créer des applis transmuséales telles l'appli Tea Time, l'appli chiens....

Certes.

Du basique de geek que  de créer des  applis thématiques pour visiter un musée sur une base préalablement organisée, non?

Elle peut être immensément intéressante si elle n'est pas un simple trajet pour envoyer le sujet devant les oeuvres en question. Mais si elle est accompagnée de tout un environnement culturel. Du type expliquer depuis quand la "Toujours splendide isolée" boit du thé...

L'appli peut moderniser la "consommation" du musée. Mais remarque: les musées le font déjà avec leurs  "thématiques" tels les  parcours pour enfants.

L'appli c'est bien. On attend peut être de "l'encore plus créatif communautaire" de l'expérience Muséomix.

Retour sur la mixture du blog autour de cette participation...

Aujourd'hui j'ai testé le Blog Live, un article le matin en avant première et six en rafale dans l'après midi. Mal au dos à 19h 30. Pas la possibilité de rester pour le repas des participants. Partir. Dommage.

Adore avoir expérimenté le "bloging mitraillette". Même si ..plein le dos. 

Pas même le temps d'avoir profité des séances de massage aimablement fournies et pratiquées à 6 mètres de mon poste au coeur de la cellule Communication...

Continuer à suivre l'expérimentation MAH sur les réseaux sociaux. Surtout dimanche à 16h pour les résultats. Car avec une telle mobilisation de 150 bénévoles, on en attend de pied ferme, des prototypes intéressants !

                                                      Sylvie Neidinger

 

 

 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique


 

 

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

 

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

 

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

 

museomixture,mah,#museomixleman,#museomix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






















 

Blog Live #museomix n°5- Métier: facilitateur...graphique

J'ai bien aimé rencontrer Christelle Fritz.#museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

Je la voyais crayonner avec sa tablette. Effacer au doigt pour corriger  son dessin numérique en cours...

Son métier ? Sérieux. Mais inconnu.

Catalyseur d'innovation et faciliteur graphique.

Elle produit par un court dessin ce qui s'énonce longuement.

#museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphiqueUne scientifique d'origine-docteur en physique- qui découpe un thème, un  problème ou une... solution  en quatre coups de crayons. #museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

Révolution... à la croisée du numérique et du culturel en action.

Trop sérieux...rangés aux placards des musées... poussiéreux !

        Sylvie Neidinger

 

#museomixleman,#museomix,mah,geneve,suisse,christelle fritz facilitateir graphique

 

 Blog-Série n°9  Blog Live #museomixleman du #BlogNeidinger:

1-Muséomixez !

2-Blog Live #museomix n°1- Le gong retentit !

3-Blog Live#museomix n°2-Incontournable visite initiale du MAH

4-Blog Live #museomix n°3-Flasher, choisir, agir

5-Blog Live #museomixleman n°4- International: six musées connectés

6-Blog Live #museomixleman n°5- Métier: facilitateur...graphique

7-Blog Live #museomix n°6- Muséomixture geek !

8-Blog Live #museomix n°7- Dimanche 15 H Les prototypes sont prêts !

 9-Blog Live #museomix n°8- People make museum: les fondateurs

10-Blog Live #museomix n°9 Stéphanie Bacquere, un des fondateurs

11-Première expérimentation de Live blogging: nouvelle rubrique