UA-65882359-1

23/11/2014

Grenoble, 1ere ville européenne sans pub

Grenoble: Eric Piolle, premier maire écologiste d'une ville de cette importance (environ 160 000 habitants) a décidé de la suppression de la publicité affichée en ville.

Le contrat avec JCDecaux qui arrivait à échéance n'est pas renouvelé.

Restent les pubs des abris bus, programmées à ne pas être conduites lors de leur future échéance.

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/11/23/20005-20141123ARTFIG00079-grenoble-bannit-les-publicites-de-ses-rues.php

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/grenoble-dit-stop-a-la-publicite-dans-ses-rues_752315.html

Les 326 panneaux en fait, changent d'affectation. Ils seront utilisés pour de ...l'affichage dit " culturel" , citoyen?!  A voir le résultat....

Ou à certains endroits, carrément supprimés pour être remplacés par des arbres. Acte symbolique.

Expérimentation urbaine à suivre.

                                              Sylvie Neidinger

15:15 Publié dans E-Economie, U-Peau de mur, U-Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grenoble, #blogneidinger, publicité, piolle, écologistes | |  Facebook | | | |

22/11/2014

Si c'est gratuit, c'est toi le produit! If it's free that you're the product!

Toujours se rappeler  la maxime " si c'est gratuit c'est toi le produit" Dans la langue originelle: "if it's free that you're the product".adesisasprod,geek,journal du geek,produit,facebook

A l'heure où facebook rechange encore ses conditions pour toujours mieux  proposer -sinon imposer- des pubs lors des navigations.

Et il n'est pas le seul.

Combien d'opérateurs numériques veulent nous cerner pour mieux nous cibler pour déclencher un acte d'achat !

Une animation web trouvée sur le Journal du Geek  illustre la célèbre affirmation.

Idem une video de Adesisprod sur le thème.

Avec les fêtes de fin d'année, les cartes bleues vont chauffer. Les réseaux deviennent une immense base de donnée commerciale.

Savoir que le monde publicitaire par le numérique entre dans nos têtes puisque nos gestes digitaux  ( par nos clics, nos navigations...) nos comportements sont enregistrés.

Désormais, des pubs s'affichent pour devancer nos désirs.... même pas encore formulés!


                                                                          Sylvie Neidinger

05/11/2014

Fort Mc Money en Alberta-Canada, comme si vous y étiez!

Fort Mc Money: croisement de l'actualité politique et de la gamisation !

Un webdoc de poids  pour visualiser les dommages environnementaux gigantesques liés à l'extraction-polluante- de schistes bitumineux dans  le nord de l'Alberta en Athabasca.giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

Sans dépenser un centime, allez vous rendre compte par vous-même.

http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

Grâce au web voyage concocté par le journaliste  David Dufresne.

Un néo média interactif produit au Canada, d'ailleurs par ONF et Toxa associé à Arte.

Pour visualiser la masse de travail :

"Plus de 22 lieux différents de la ville,  55 interviews. Les recherches ont pris deux ans et 2000 heures d'images ont été tournées. Le coût total est estimé à 643 000 euros".

http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

Le thème est d'actu. La visite officielle du président français, non pas à Ottawa mais  en Alberta, hier, fait jaser. Selon Usine Nouvelle:"Il y a là une contradiction fondamentale pour les députés à sensibilité écologiste. La socialiste giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murrayDelphine Batho, juge que le signal envoyé est mauvais. "C'est l'endroit où il y a une catastrophe écologique gigantesque, des destructions de la forêt boréale, des égouts à ciel ouvert et c'est le pétrole qui est le plus sale du monde", a-t-elle commenté sur Radio Classique et LCI. De plus, a-t-elle insisté, "j'ai trouvé ça franchement maladroit d'être en Alberta le jour où le Giec rend son rapport sur les menaces de réchauffement climatique et le nécessaire abandon des énergies fossiles".giec,alberta,pétrole,environnement,schistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

François Hollande fait effectivement  des déclarations "pro-pétrole nord canadien" alors que Paris va accueillir une réunion environnementale.

Le mieux n'est pas de trop rédiger ici pour décrire le webdocumentaire, ou l'info politique     mais vite de cliquer pour jouer.

Dépaysement garanti et problématique écolo-économique visualisée de l'intérieur.

Toute l'exploitation de l'Alaska est en jeu, également, derrière la glace.

Il va en produire combien David Dufresne, des webdocumentaires  de cette qualité, après Prison Valley et Fort Mc Money !? Magnifique.


                                                                                Sylvie Neidinger

 

giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray


Crédit images : captures écran Mc Money et capture article figaro  cité


17/10/2014

Les circuits courts agricoles du Grand Genève, en court-circuit?

 La question précisément posée lors du petit-déjeuner débat de la MED74 de mercredi 15 octobre à Annemasse était la suivante: Circuits courts du Grand Genève phénomène de mode ou véritables leviers de développement économique? 

med74,sandra mollier,élofie marfico,grand geneve,grda,label grda,salève,estiveSandra Mollier, chef de projet nature au Département Présidentiel,med74,sandra mollier,élofie marfico,grand geneve,grda,label grda,salève,estive a présenté un état chiffré agricole dans la zone et des exemples concrets telle l'action Chez mon fermierJulien Cosme (Chambre d'agriculture Savoie Mont Blanc) a développé les enjeux du court, Elodie Marfico, adjointe scientifique à la direction Générale de l'Agriculture de l'Etat de Genève évoquait  le  label de proximité local: Genève Région Terre d'Avenir.med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

La zone géographique du bassin concerné comprend 2000 km2 , 1300 entreprises, 6000 emplois directs....

Les deux  sites webs regorgent de données, dont les cartographies  toujours didactiques issues du service dédié genevois SITG.

                                        LE SWISSNESS AU COEUR DE L'ACTU

La véritable problématique n'est pas tant celle inscrite dans l'intitulé:  "mode ou levier?" Mais plutôt les évolutions politiques... internationales.

Le court est  à la fois moderne et ultra séculaire :

1-Réalité géographique. Le circuit court est totalement tendance pour la fraîcheur des produits, la limitation de l'impact carbone, l'économie de proximité. D'où l'intérêt des actions  GRTA ou Chez mon fermier.

2-Réalité historique: le terroir ! Genève intra-muros est depuis les temps immémoriaux connectée à Genève extra-muros sur les terres agricoles de proximité. L'étymologie en porte trace entre "Genève" et le "genevois", son territoire lié.Comme toute véritable ville qui se respecte. Or, ici,  une frontière entre temps a séparé les deux entités.  Les zones franches, créées à cette occasion, purent régler ce problème. D 'où la particularité pour ces  produits du genevois français de   se voir commercialisés  en Suisse avec le label suisse.

Le sujet devient délicat à l'heure actuelle. 

En fin de rencontre,  Marc Favre, vice-président de la MED a posé "la" question  du projet Swissness, les risques  de voir supprimée cette pratique.

Réponse. L'affaire est d'actualité mais sans aucune indication  sur le résultat :

-Les politiciens français régionaux sont montés au créneau en faveur du maintien.

-Les conseillers d'état genevois doivent donner leur avis fin octobre.

-Pour une décision ultérieure confédérale. Laquelle sera cruciale.

L' avenir helvète des produits agricoles du genevois intégrés, lait, tomates....est incertain et lié à des problématiques qui les dépassent largement.


A QUELLE SAUCE SERONT MANGES LES FROMAGES GENEVOIS?

  Telles les bisbilles actuelles entre France et Suisse sur EuroAirport Bâle Mulhouse?  Le  gouvernement français a informé  cet été le  Conseil Fédéral de son intention unilatérale d' appliquer le principe de territorialité à compter du 1er janvier 2015 à cet aéroport binational, à la stupéfaction de la Suisse et des élus et ...salariés alsaciens.

Une modification sans concertation signe d' instabilité juridique, ce mal hexagonal.

Une remise en cause brutale et radicale d'un principe  qui accordait à cette zone alsacienne la législation helvète. Ceci bouleverse fondamentalement la donne de cette aéroport, 2ème employeur du Haut-Rhin. Autisme parisien.

Démarrent  les conséquences en cascade dont plusieurs financements suisses en France déjà programmés mais gelés, en stand by ( ex: des  liaisons de transport) . Des entreprises de fret envisagent de  quitter l'aéroport. Des chantiers de BTP français avec fonds suisses sont déprogrammés ou en attente.

Cela chauffe.

Un article des  DNA confirme que la suisse refuse de céder aux injonctions françaises  ni même d'entrer en négociation sur ce dossier aéroportuaire.

Tout ceci semble  loin des produits agricoles genevois. En apparence seulement. Tout est lié !

Preuve, cet été, les agriculteurs du canton de Genève n'ont pas eu le loisir de recevoir de subvention fédérale si leurs vaches  montaient en estive sur les flancs du Salève genevois comme de tradition. En circuit court écologique pourtant.

La Confédération a supprimé les aides accordées à l'alpage s'il se produit hors du territoire. Le Salève en est désormais exclu. Les agriculteurs du canton apprécient peu. Il leur semble difficile de louer des camions pour emporter le bétail vers des alpages valaisans ou autres.

  L'actuel gouvernement parisien semble mettre à mal des mécanismes trans-frontiers déjà huilés, en dépit des alertes des responsables politiques   des régions françaises concernées.

Les conséquences de tous ces dérèglements ne sont pas encore toutes identifiées.

Les pommes des zones franches ne veulent pas compter pour des prunes mais semblent déjà mixées en une drôle de compote bilatérale.

                  SIMPLE DEREGULATION OU DE-CONSTRUCTION POLITIQUE ?

L'air du temps est au suffixe privatif "dé-". La dernière livraison du Messager genevois (N°42 du 16 octobre 2014) est éloquente. En page 9 un article un peu provoc intitulé "Et si on changeait de nom du Grand Genève " la question posée aux politiciens des deux  côtés obtient en réponse un non évidemment. Mais on peut lire des avis divergents rapportés par le journaliste:" pas de P+R, Genève ne s'intéresse pas au Grand Genève. Il faut la nommer désormais "petit Genève"." D'un populisme, l'autre...

Plus sérieusement en page 7, la CCG, Communauté de (17) Communes du genevois, forte des nouveaux maires issus des dernière élections pour mettre en oeuvre de nouvelles idées, vient de déclasser 195 hectares ( soit 60 % des terres prévues pour l'extension de populations) passant par cette modification du Scot de constructibles à inconstructibles. Qui au passage vont redevenir...agricoles. Gel.

Le label GRTA avec son image d'excellence  fonctionne fort  bien actuellement avec une bonne visibilité des produits  de l'agriculture locale issus à la fois du  canton de Genève ou des zones franches.

Mais des enjeux plus vastes et plus difficilement maîtrisables par les responsables en charge du Grand Genève  interfèrent.

Surtout: une incertitude s'installe.

Sur leur devenir, les courts circuits genevois sont actuellement réellement  court-circuités par l'actu politique générale de la relation franco-suisse.

                                                                                          Sylvie Neidinger

 Les conférences de Mme Mollier et Marfico sont disponibles sur le site de la MED en lien dans l'article

crédits images/ captures sites webs évoqués

med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

 

 

 

 

 

med,grda,label grda,sitg,sandra mollier,grand genève,produitq

02/10/2014

Incroyable. Air France: les pilotes grévistes réclament leur salaire de grève !

 Des pilotes d'Air France osent demander un salaire pour les journées de grève. Celles volontairement non travaillées

 Ils viennent de planter la compagnie de plus de 300 millions d'euros pour une grève (on parle même de 400 millions de perte ) dure qui n'a abouti à rien.

Qui la plonge en grave fragilité économique.

Le modèle Easy Jet ( bien rodé à Genève) récupère la clientèle.  Avec une image catastrophique durable en interne et à l'international..

Ce, dans un contexte de crise générale et mettant en péril à la fois d'autres salariés ou entreprises indirectement touchés: petits aéroports, boutiques. Les non grévistes furent menacés.

Comment justifient-ils leur demande?

Par de petits calculs d'apothicaires sur le fait par exemple d'être en grève à l'aller seulement donc il leur  faudrait être payés pour l'escale et le retour non déclaré gréviste ?

Facile tour de passe passe.

Ceci dit, si ils osent demander ceci,  c'est que la pratique existe. Et pas seulement dans l'aérien...

Une fois les conflits terminés s'engagent souvent des discussions de fin de grève plus du tout médiatisées. Et pour cause: elles comportent souvent ce genre d'arrangements. cf Sncf,   grève payée Education article de 2012et autres cas nombreux.

Devant le refus - désormais évident !- de la direction d'Air France, les pilotes comptent désormais saisir les tribunaux. A suivre.

                                                   Sylvie Neidinger

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/11/05/20005-20141105ARTFIG00014-air-france-les-pilotes-exigent-le-paiement-des-jours-de-greve.php

http://www.europe1.fr/economie/air-france-les-pilotes-veulent-etre-payes-2245807

 http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/30/20005-20140930ARTFIG00223-comment-les-pilotes-d-air-france-cherchent-a-se-faire-payer-leurs-jours-de-greve.php

Toujours cette incroyable fracture entre catégories professionnelles en France

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/09/25/c-est-pas-une-fracture-sociale-mais-un-gouffre-260106.html



03/06/2014

Richard Stallman: libre n'est pas gratis !

Alexis Kauffmann, l'ancien  prof de maths qui a viré libre, co-créateur de la communauté Framasoft rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft -et son annuaire des logiciels libres diffusés à des millions de francophons- s'exprimait  ainsi au rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftTEDxGeneva "aucun pays ne peut planter son drapeau sur le logiciel libre" affirmait-il.Vidéo

On le sentait ému en ce 7 avril Il y avait de quoi !

rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftIntervenir sur le même plateau que rms soi-même, Richard Matthew Stallman,  celui qui a... "ouvert l'Open"

..pouvait effectivement justifier cette émotion. Le new-yorkais -né à Manhattan-créateur en 1983 du système d'exploitation libre GNU, de la Free Software Foundation est en effet un véritable mythe...vivant.

                            LE COPY LEFT

A Genève, Carouge plus précisément, R. Stallman  a accepté -pour la première fois dans sa vie m' a-t-on dit verbalement - une collaboration avec de jeunes graphistes pour exprimer par la voie du dessin les synthèses de ce qu'il avait à exprimer.

Un internaute  a immédiatement développé une critique  de "rms à Genève". C'est un combat rms,#tedxgeneva,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftthéorique de spécialistes. Trop difficile à comprendre pour ceux qui tiennent  le langage de programmation comme hiéroglyphe.

Du Pape du Copy Left, j'ai compris que libre n'est pas gratuit.

Que la route du free est longue et qu'elle mérite de petits sacrifices.

C'est déjà pas si mal...

A SUIVREx!

                                                       Sylvie Neidinger

           

Blog-Série n°5/ TEDxGeneva 2014:                   

1/5-FREEDOM@digital age à Carouge

2/5-Richard Stallman: libre n'est pas gratis!

3/5-Gwenn Seemel et la multiplication des petits pains

4/5-Lessive digitale "libre". Vraiment ?

5/5-Charles-Henri Favrod élegance de l'indépendance du journaliste

                           

rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft
crédits images/ photos Neidinger sous licence Commons



rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft
rms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftrms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoftrms,richard stallman,gnu,alexis kauffmann,framasoft

FREEDOM@digital age, à Carouge

 Le 7 avril dernier,  l’organisation TEDx Geneva déclinait la « liberté » autour du patrimoine commun avec les questions d’open source, free software etc.tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commons

tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsEn présence de « grosses pointures » tels Richard Stallman à l’origine de Creative Commons et Wikipédia,  Alexis Kauffmann co-créateur de la communauté Framasoft et autres intervenants divers et originaux.

WEB prédigéré....

Tristan Nitot, fondateur de Mozilla  donne à voir une extraordinaire diapo. D'un côté un mobile et ses applis. De l'autre un distributeur de bonbons et boissons!!!Même configuration.

freedom@digital age,mozilla,tedxgeneva,carouge,open source,richard stallman,creative commonsTriste évolution du web vers un consumérisme prédigéré. Plus un portail d'accès à l'illimité, à la   recherche mais un choix d'options déjà définies. Liberté super limitée. Le pire: auto limitée par l'usager !

Terrible store-isation programmée des esprits !

Intervention également de  la bien nommée Pryska Ducoeurjoli, "naturopathe-journaliste" qui réfléchissait aux process d'info dans un monde interconnecté. Son conseil: ne pas tout avaler!

Plusieurs voies s’offraient pour  rendre compte de la séance: 

÷La présentation journalistique, immédiate, le jour même avec les réponses aux  5 W « who ? when ? why ? what ? where? » Les 5W qui d’ailleurs devraient être 7 avec le how et le how much…

freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commons÷La méthode scientifique en plongeant dans la vie et l'oeuvre de Richard Stallman. Encore fallait-il beaucoup d'inconscience et orgueil pour se confronter par écrit à un  tel géant...spécialisé à  source de l'open. Et une évidente nécessité d'être informaticien(ne) sur les bords. Ce qui n'est pas le cas.

÷L’édition blog néo-média qui finalement permet à celui qui tient la souris d’organiser …d’éditer comme bon lui semble l’info dans le tempo et la forme qui lui conviennent.

 La troisième voie a été choisie avec un décalage certain dans le temps (désolée) mais qui tient aussi de la ...liberté pour le blogueur(se) de rédiger...quand bon lui semble !

ESPRIT COSY

freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsAutour du même thème de la "liberté"  TEDxGeneva fut tout de même plurielle, variée. D'où le choix de décliner par articles suivant la règle freedom@digital age,tedx genève,carouge,open source,richard stallman,creative commonsjournalistique de base "un angle, un papier":

Blog-Série n°5 /TEDxGeneva 2014:

1/5-FREEDOM@digital age à Carouge

2/5-Richard Stallman: libre n'est pas gratis!

3/5-Gwenn Seemel et la multiplication des petits pains

4/5-Lessive digitale "libre". Vraiment ?

5/5-Charles-Henri Favrod élegance de l'indépendance du journaliste 


A savoir, les vidéos des séances se trouvent désormais facilement en ligne..

                            A SUIVREx !

                                                                               Sylvie Neidinger


crédit images/photos Neidinger sous common creative

B to B ou bitoubi à Lausanne

Rappel: demain 4 et 5 juin 2014 s'ouvrent les portes du salon -sympathiquement nommé-bitoubi de  Lausanne autour des rencontres  romandes du business to business.

L'édition genevoise du "réseautage d'affaires" aura lieu  les 15 et 16 octobre prochains.

Bisiness...

                                     Sylvie Neidinger

suisse romande,rencontres d'affaires,b to b,bitoubi

11:06 Publié dans A-Helvetia, E-Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse romande, business, rencontres d'affaires, b to b, bitoubi | |  Facebook | | | |

23/05/2014

Deals de justice, Crédit Suisse, USA, arbitrages commerciaux: drôle de justice internationale

Deals de justice, OMC ou arbitrages ? Délitement du rôle des Etats, inutilité des réglements par l'ONU, " totalitarisme outre atlantique" tel qu'évoqué infra ?deals de justice,crédit suisse,conflits commerciaux,usa

L'affaire du montant faramineux de l'amende du Crédit Suisse et ses conséquences soulève la problématique d'un phénomène  qui a pris  de l'ampleur ces dernières années sans que personne ne le remarque autour des deals américains si particuliers.

Autour du rôle des cabinets d'avocats, du gouvernement US dans sa politique globale.


Enfin ne se remarquait. Car ces deals si particuliers commencent à se médiatiser: livres et émission commencent à évoquer le sujet.

On signale ici une excellente émission de France Culture,  48 minutes avec, pour invité,  l'avocat aux barreaux de New-York et Paris, Pierre Servan-Schreiber, auteur avec Antoine Garapon de Deals de Justice, le marché américain de l'obéissance mondialisée (PUF, 2013).

L'émission évoque les  solutions de  résolution des conflits possibles: deal  de justice, OMC, arbitrage.

http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-44-justice-et-arbitrage-

 La négociation est -elle....piégée?

 Un blogueur TDG,  Jean d'Hôteaux, pose les limites de ces deals avec le cas du Crédit suisse:

http://reveriesduncitoyenordinaire.blog.tdg.ch/archive/2014/05/22/le-bailli-americain-256244.html

                                 LE DEAL DE L'OBEISSANCE MONDIALISEE

 Pierre Servan-Schreiber en parle en connaissance de cause. Vu son job. Il évoque un problème qui tend à l'inflation des... conflits tellement la voie est lucrative. Voir  le montant énorme  des sommes récupérées par les USA au motif que les lois de ce pays sont violées. Ce, pour des affaires externes,  hors du territoire. Comme si un bon filon avait été ...trouvé.

Des procédures qui mènent à une drôle de cuisine peu ragoûtante telle la dénonciation malveillante de concurrents par ce biais, d'employés vis à vis de l'employeur avec millions à la clef, ou l'autodénonciation que l'auteur à la radio nommait  une conséquence ultime d'un  "totalitarisme" Carrément.

Le principe: pour éviter un vrai procès des deals sont négociés "en privé" devant un procureur. Le conception traditionnelle du droit et de la justice à l'intérieur des Etats s'efface au profit d'une globalisation d'une autre nature, de l'implication avec des règles du jeux particulières.

Avec  comme nouvelle  ligne directrice   la vision politique et morale  des USA de sa place dans le monde et de celle des autres.

Ce qui n'est pas en soit forcément négatif. Pas d'anti-américanisme primaire ! Mais au final il s'avère que le comportement dans ces litiges économiques - l'argent comme  nerf de la guerre !-peut en devenir  impérialiste.

Car lié au poids économique, politique et militaire  qui quelque part  profite dans ces deal issus d'une position dominante.

 Je ne vais  pas ici re -expliquer tous les raisonnements concernés forts clairs, clairement exprimés et intéressants

Lire en premier lieu l'article de Jean D'hoteaux qui souligne les soucis concrets liés  à ces deals avec le cas concret du Crédit suisse ( il délivre la réaction d'un citoyen)

Et la vision d'ensemble des problématiques induites dans l'excellente émission radio de Florian Delorme laquelle est le volet 4/4 de la série liée à la Justice Internationale

1/4.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-14-le-declin-des-tribunaux

2/4 La cour pénale en quête d'une nouvelle légitimité

3/4http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-justice-internationale-vers-un-etat-de-droit-mondial-34-cour-internationale-d

 Attention, je ne sais combien de temps ces émissions resteront  disponibles à l'écoute.

                                                                            Sylvie Neidinger

Crédit images/capture d'écran/site web France culture


Suite: des procédure très politiques ! :

http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/30/bnp-amende-paribas-iran-cuba-etats-unis_n_5414183.html?utm_hp_ref=france

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20140530.AFP8490/les-deboires-judiciaires-de-bnp-paribas-prennent-une-tournure-politique.html

 

 

09/05/2014

FINANCE: les MOOC spécialisés

On signale ici des enseignements gratuits sur internet liés au monde de la finance. Par le biais des fameux MOOC,

Ces "cours en ligne ouverts et massif"  les  Massive Open Line Courses

First Business Mooc a déjà produit :

Marché de changes

Analyse financière

Wall Street Mooc

Financial Analysis

Il existe  un annuaire francophone des mooc. (recensement  tous secteurs. Mais à ce jour n'a pas intégré  le mooc sur le journalisme en cours ?)

Une superbe manière de se former !


                                                              Sylvie Neidinger


encore des moocs: http://www.challenges.fr/management/20140221.CHA0757/ces-moocs-vont-vous-permettre-d-en-savoir-autant-qu-un-jeune-diplome.html

28/02/2014

???????? Grand Genève, frontaliers: points d'interrogation en rafale.

La presse suisse (Tribune et autres) était bien représentée au petit-déjeuner de la MED (Maison Economie et Développement)  jeudi dernier le 19 février  sur le thème  suivant:  "l'âge d'or du frontalier est-il derrière nous ?"

Preuve d'une communauté d'intérêt.

genève,frontaliers,genevois,michel charrat,claude deffaugt,votation anti-immigration,jean-françois bessonDes statisticiens de Rhône-Alpes ont fourni leurs données chiffrées: 70 000 frontaliers résidant en genevois français  génèrent une économie  "présencielle". 8 000  nouveaux actifs par an dans la zone venus de Suisse (pour se loger) ou de Rhône-Alpes principalement par mobilité interne. 1/4 de frontaliers sont des cadres titulaires de diplômes universitaires.20 % d'emplois induits par leur seule présence, en genevois....etc.genève,frontaliers,genevois,michel charrat,claude deffaugt,votation anti-immigration,jean-françois besson

Michel Charrat, dans la salle  a tenu à relativiser l'intitulé du débat. L'âge d'or ?? Il en doute. Il  avait justement fondé le GTE (Groupement Transfrontalier Européen) face à l'immensité des problèmes de ces travailleurs pris en tenaille entre deux législations à l'époque.La seule période favorable selon lui fut justement celle qui s'ouvrait  avec la signature des accords bilatéraux au 1er juin 2002.  Pile celle que la votation Immigration historique du 9 février dernier remet en question.

genève,frontaliers,genevois,michel charrat,claude deffaugt,votation anti-immigration,jean-françois bessonJean-François Besson, secrétaire général du groupement a refusé d'imaginer l'avenir, trop incertain: le présent lui suffit dans sa complexité ! Il a démontré, chiffres à l'appui, la baisse de revenus programmée chez les frontaliers autour du passage obligatoire en  CMU par le ministère de la santé et des modifications intervenues dans  la fiscalité suisse vis à vis du conjoint salarié en France. Sur le genevois, elle s'évalue à 210 millions d'euros au minimum, selon ses analyses pragmatiques. Un sérieux manque à gagner localement.

genève,frontaliers,genevois,michel charrat,claude deffaugt,votation anti-immigration,jean-françois bessonOr,  ni l'économie ni les ménages n'aiment l'incertitude...

Cette instabilité est partagée dans le Grand Genève avec les voisins suisses. A Archamps ce jeudi, il fut souligné que le canton de Genève avait bien refusé cette votation anti-immigration aux conséquences inédites incalculables?

Dans la salle, Claude Deffaugt, ancien directeur de Migros France souligna combien, dans ce bassin de vie commun,"nous partageons les mêmes analyses mais les pressions viennent de l'extérieur"

Tous conscients que Genève et genevois sont dans le même bateau....Face à une météo peu favorable. Brouillard épais et vents contraires se sont abattus sur l'économie grand-genevoise.

A la fin de la présentation, l'écran a laissé place à des points d'interrogation.

Jamais interrogation n'aura été signifiante à ce point....

                                                           Sylvie Neidinger


Suite: le 6/03/14-Détente entre Paris et Berne : visite du Ministre Moscovici "en ami"Lire

07/02/2014

Jeux Olympiques: hypocrite prise en otage de guerre froide des "yes-but-not""

Aujourd'hui jour d'ouverture, les Jeux d'Hiver de Sotchi 2014 font l'objet d' un fort  Russian Bashing, au sommet des états puisque les dirigeants de l'Allemagne, USA, France etc. ne se  rendent pas à la cérémonie inaugurale.jeux olympique,chamonix 1924,cio,lausanne,russian bashing,charte olympique

Cette position politique occidentale de boycott  de très haut niveau, celui des dirigeants  autour de faits de société, contre la personnalité et la gouvernance du dirigeant russe pose  question.

Si la Russie et son système de pouvoir fort  ne conviennent pas ( cf l'article 6 de la charte)...alors pourquoi avoir décidé d'y installer les JO d'hiver et d'y envoyer les sportifs?

Quelle hypocrisie politique: les mêmes qui décident d'accorder les  JO 2014 à la  Russie -sans critiquer alors  le système local en amont- viennent aujourd'hui les  démolir  pile lorsque les portes s'ouvrent ?

En résumé, en termes de simple savoir-vivre et  de politesse,  si celui qui accueille, celui qui ouvre sa porte ne plait pas, alors pourquoi va-t-on chez lui ?

On demande à entrer chez lui pour ensuite  le ....démolir ?

Si "on" avait des problèmes de conscience en amont, "on" ne  devait alors pas  donner  carte blanche pour l'organisation et  "on"  ne projetait pas d'y envoyer des délégations, question de bon  sens.

                              HYPOCRISIE ET AMBIGUITE

La position idéologique  prise par les occidentaux est ambigüe. La  Russie au départ reçoit du Comité la mission d'organiser par vote légitime.

Il est demandé  que tout soit bien organisé pour bien  recevoir sportifs, spectateurs, médias etc..

Une fois sur place,  certains pays  etmédias occidentaux critiquent tout: le système, l'accueil, les coûts. Et se la jouent ensuite donneurs de leçons morales !

Intenable position. Toupet?

 Quelle  hypocrisie diplomatico-commerciale puisque dans les montants faramineux des 36 milliards pour ces JO, nombreuses  entreprises des dits pays qui critiquent ont reçu leur part commerciale.

Pour la France, combien d'entreprises de l'ingenièrie alpine,  savoyarde et haut-savoyarde ...  ont-elles vendu leur savoir faire ? 

Combien de produits hightech hexagonaux comptent être mis en valeur?

De quelle nationalité est la voiture des JO ? Française  : avec Renault .

A noter : les entreprises qui font bien leur job, qui  développent leur savoir -faire, sont elles aussi prises en otage dans cette ambiance délétère.

En résumé: après avoir bien vendu équipement et produits-et à ce moment là sans aucune critique  contre la Russie !- le jour où les Jeux s'ouvrent,  on démarre sec le bashing..

 Quelle hypocrisie comparative  quand les mêmes dirigeants qui refusent de se déplacer à Sotchi aujourd'hui font des visites à des   pays  type  Arabie Saoudite,  qui ne conviennent pas non plus  aux normes démocratiques mais qui semblent ne poser aucun problème eux...

                                                   SPORT VICTIME

Les victimes sont les SPORTIFS pris en otage à qui presque on demande de se positionner dans cette néo-guerre froide. Sportifs qui donnent le meilleur d'eux-même sur le  moment physiquement . Ce, après une longue préparation de plusieurs années, des sacrifices de vie (alimentaires, professionnels,  familiaux)

Pour eux, participer aux Jeux fait briller des étoiles SPORTIVES dans les yeux. Comme la neige est blanche !

La victime est aussi l'idéal olympique, conçu  normalement  comme une sorte de trêve.

Charte sur site officiel

La victime est aussi le téléspectateur, mondial à millions car c'est son opinion que l'on cherche à capter sous couvert de pratique sportive.

Actuellement l'attitude boycotteuse  pose problème pour celui qui devant son poste TV  compte voir du SPORT,  des beaux gestes, des performances de la part de sportifs au top.

Ce spectateur basique entend dire depuis quelques  jours que ce raout médiatique mondial coûte des sommes folles. Ceci  n'est pas nouveau:  Londres, Barcelone, Athènes - qui d'ailleurs ne s'en est jamais remis économiquement -ont coûté fort cher sans que ela ne gène d'ailleurs. 

Tant de milliard investis  pour deux  petites semaines télévisuelles...Se pose la question de ces investissements de plus en plus gigantesques bien loin des premiers JO de Chamonix en 1924.

Les Jeux Olympiques  d'été et d'hiver deviennent une machine financière folle que personne ne contrôle plus.... on parle des jeux en général.

 

                             "OUI-MAIS-NON',  'YES-BUT-NOT"

 

A cela s'ajoute une nouvelle donne en Russie. Les JO  à Sotchi s'orientent vers un enjeu de politique internationale contraire à l'idéal sportif: ici clairement une guerre froide.

Effectivement, suprême incompréhension pour le citoyen mondial ordinaire: le monde politique et médiatique  occidental vient en plus  (désormais non pas en amont mais en aval) mélanger des considérations géo-politiques de guerre froide à l'idéal olympique.

La question de l'identité actuelle des  Jeux Olympique est posée: divertissement télévisuel pour une audience à milliards, performances sportives, booster commercial et technologique, objet de conflit est-ouest?

 Alors, la traditionnelle trêve des Jeux Olympiques, c'est l'idéal de paix ou de guerre? On ne comprend plus....

Si c'est la paix, on respecte celui qui reçoit.

Si c'est la guerre on n'envoie pas les sportifs, on ne reçoit pas l'argent lié aux fabrications des infrastructures.

La voie médiane "oui-mais-non", "yes-but-not"retenue par les occidentaux semble celle de l'hypocrisie poussée à l'extrême.      

Alors,  place aux jeux et à l'ESPRIT OLYMPIQUE, non ?!

                                                       

                                                                                    Sylvie Neidinger

 

20h fin d'une magnifique cérémonie d'ouverture Images

Replay pendant 6 jours

 

 

30/01/2014

Forte Rezonance de la Suisse des Talents

Affluence  des grands jours à la FER de Genève  [Fédération des Entreprises Romanes] jeudi 23 janvier dernier ...fer,suisse des talents,rezonance

Plus de 35O personnes se sont déplacées pour écouter la résonance des Talents Suisses...

Lauréats parmi 138  distingués en 2013  pour leur goût d'entreprendre et d'innover.

La réunion, à l'initiative de Rezonance en partenariat avec Hes-So [ réseau de 27 écoles, 19 000 étudiants] ne fut pas  un simple écho.

Carrément  une polyphonie autour de deux sessions de présentation:

"Oser se lancer et pivoter" avec:

 Soraya El Kadiri-Jan, Ethical Skin Care, Prix BCN Innovation, NEfer,suisse des talents,rezonance

Miguel Barreto, SimplicityBio, Prix Liechti, VS

Charlotte de la Baume, Beelong, Prix Genilem HES-SO, VD

Véronique Goy Veenhuys, Equal Salary, Prix Ashoka, Vaud, VD

Guilaume DuPasquier, Domosafety, Prix Perl 2013, VD

Goeffroy Raymond Tegona

Shaban Shaame Everdreamsoft, Lift Venture Night, GE

"Voir grand et pérenniser" avec:

José Demetrio, Geosatis, Prix BLC Belgique-Luxembourg Club/Venturekick3/Fitec Jura/StI Bienne/FIT Vaud, JU

Nadia Plata, Eptès, Femme entrepreneur de l'année, VD

Vanessa Von Richter, Anouk Fondation, GE

Rodrigue Zbiden, Morphean, Prix de l'Innovation et de l'économie genevoise, GE

Daniel Schüpbach, Contexa, Prix de l'Innovation et de l'économie genevoise, GE

Jean Paul In-Albon, Eversys, Prix Sommet, VS

 Bouillonnement créatif ... Des profils d'entrepreneurs si divers, de la mère de  famille qui fonde son entreprise pour mieux  contrôler son emploi du temps aux docteurs, créateurs en lien direct avec leurs compétences scientifiques.

fer,suisse des talents,rezonanceDes idées entrepreneuriales  aussi différentes les unes des autres:  du "bracelet pour détenus" révolutionnaire à la machine à café high tech. Du label de certification égalité salariale à la mystérieuse machine à mesurer les volumes de plusieurs ingrédients en quelques secondes...

Surtout, ils ont décliné -et épuisé!- au long  de ce First, par leurs témoignages et leurs profils variés pratiquement tous les ingrédients gagnants, chacun apportant sa petite pierre...

Chez certains,  il fallait un grain de folie pour se lancer. Pour les autres au contraire de l'hyper rationnel. Un tel devait se lancer en direct en solo.  Son voisin en revanche avait totalement besoin de la collaboration des proches, à commencer par l'assentiment du conjoint. On entendit même un touchant  "c'est grâce à ma femme"...

Certains n'ont jamais levé de fonds. D'autres étaient déjà largement dotés par les "Prix" reçus ( prix qui en l'occurrence méritent bien leur nom...) Optimisme, style de vie,innovation, bon business modèle, acceptation de l'incertitude, du risque, la persévérance, dépassement d'obstacles qui ne sont pas vus comme des difficultés. Jusqu' à la chance et  la bonne étoile évoquées!!

Et combien de  petites phrases notables prononcées du type : "avoir une idée et ne pas la réaliser, c'est prendre un risque"ou "l'entrepreneur doit être un peu geek : il ne peut en faire l'économie aujourd'hui "...

GENEVIEVE MORAND TOUJOURS EN MOUVEMENT

Le plus intrigant  de la séance fut une mystérieuse enveloppe kaft -avec cette inscription ....SECRET ! -agitée à bout de bras par la fondatrice de Rezonance lors de son intervention.fer,suisse des talents,rezonance

.....La recette cachée de l'entreprenariat ...suisse et international enfin dévoilée : "il suffit d'oser... demander !"

C'est si simple. Et la salle de s'enthousiasmer, d'applaudir debout...

fer,suisse des talents,rezonanceEn fait de rendre un hommage appuyé à Geneviève Morand pour toute son action.

Elle qui au passage annonce un reformatage de son réseau romand "créateur de liens"

Toujours bouger, toujours créer....

                                                                    Sylvie Neidinger


 

 

 

 

21:00 Publié dans A-GeneVie, A-Helvetia, E-Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fer, suisse des talents, rezonance | |  Facebook | | | |

16/01/2014

Haute Savoie, histoires d'entreprises

Roger Bonazzi, ancien directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie publie un ouvrage d'histoire économique:roger bonazzi,med,haute-savoie,histoire économique,cci

"Vie économique et histoire des entreprises de Haute-Savoie de 1815 à 2012"

Le département n'est pas voué uniquement au ski et au tourisme !

L'ouvrage publié par la Salévienne, et Société savoisienne d'histoire et d'archéologie  est intéressant pour les nombreuses monographies rédigée par l'ancien directeur de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Savoie.

En effet, 150 sociétés environ sont présentées: de Marcel Fournier, inventeur de Carrefour devenu N°2 mondial des supermarchés derrière Wal-Mart...

...aux produits de luxe ST Dupont, Altran etc...

Des familles et des capitaines d'industries derrière les noms de marques connues...

M Bonazzi présentait hier son ouvrage à Annemasse dans le cadre des Déjeuners de la MED ( Maison de l'Economie et du développement)

En fin de séance, en off, il regrettait de ne pas avoir parlé de toutes les entreprises possibles. Pour cela il lui fallait une version web plutôt que papier!

Son portrait de sociétés leader fait déjà presque 500 pages...

Dans les discussions sur les liens économiques  entre le département et  Genève: il a été conclu qu'elle est depuis toujours la grande métropole...régionale.

                                                           Sylvie Neidinger

 "Vie économique et histoire des entreprises de Haute-Savoie de 1815 à 2012" Roger Bonazzi. ISBN  9782850920257

Rens : La Salévienne

22:46 Publié dans A-Grand Genève, E-Economie, LIRE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roger bonazzi, med, haute-savoie, histoire économique, cci | |  Facebook | | | |

30/12/2013

01-01-2014 Frontaliers pris en tenailles: bouleversements économiques...non modélisés

Les frontaliers vont subir deux modifications majeures en 2014. Sans qu'aucune étude d'impact sérieuse n'ait été réalisée sur leur capacité à absorber...

1- L'assurance santé que la France modifie unilatéralement . Et sur ce point le conseiller d'Etat Mauro  Poggia lance une alerte à Berne:

Frontaliers-HUG-Mauro-Poggia-demande-l-aide-de-Berne

lenouvelliste.ch/fr/suisse/frontaliers-francais-geneve-appelle-berne-a-l-aide-pour-l-assurance-maladie-

2-Une forme de double imposition indirecte instaurée par la Suisse, Berne, en 2014: l'impôt à la source qui désormais intègre le salaire -si réalisé à l'étranger- du conjoint. Ce qui a pour effet concrètement par rapport à 2013 de doubler le taux retenu pour le frontalier. Cela peut passer de 6% à 12 % pour l'année 2014.

Certes le salaire du conjoint étranger n'est pas taxé en tant que tel. Mais l'existence de ce salaire peut faire doubler les impôts du frontalier.

Certes un barème rectificatif est prévu en 2015 mais dont le contour à ce jour  n'est pas connu.

GENEVE CANTON LE PLUS HUMAIN !!!!

A noter toutefois que, dans cette affaire,  le canton de Genève est le plus "humain".

Il permet une déclaration par le contribuable frontalier   au plus près du réel de sa situation ce dès 2014. Alors que tous les autres cantons ont refusé cette option et taxent d'office. Et que cette usine à gaz ne va pas être facile à gérer pour les services fiscaux de Genève.

/geneve/france-voisine/impot-source-certains-frontaliers--augmenter-2014

La conjonction des deux augmentations peut  ouvrir en 2014 de profondes mutations économiques impactant les  deux côtés de la frontière.

Les modifications successorales unilatérales par Bercy...

Un scénario sombre dont les changements à venir ne sont même pas modélisés, ni prévus.

Incertitude pour des milliers de foyers. Incertitudes macro-économique au sein du Grand Genève

*Pertes d'emplois du secteur des assurances privées...

*Retour immobilier des Suisses en Suisse (en raison de l'éventualité de taxation du patrimoine suisse par la France Lire :  Suisses: ras de bol )+Baisse de pouvoir d'achat des frontaliers =  effondrement du marché immobilier de frontière côté France, Haute -Savoie, Ain et du côté de l'Alsace...

Une déstabilisation économique majeure s'annonce sans que personne n'ait bien mesuré les impacts sur le long terme.

Que de questionnements  pour les personnes  concernées et globalement pour le Grand Genève...

Où sont les politiciens de Suisse et de France  dont la mission est..la prospective  détaillée des conséquences de  leurs décisions ?

En ce sens la démarche du conseiller d'Etat Poggia de poser la question en plus haut lieu à Berne est intéressante. Mais bien solitaire.

En France seuls les politiciens d'opposition, donc sans pouvoir, ont manifesté.

Les fonctionnaires de Bercy ont -ils eux aussi pris la mesure du passage d'une économie transfrontalière qui jusqu'à 2013 fonctionnait bien et qui va engendrer des mutations au point de rendre possible  le  scénario du grippage des rouages économiques.

La France n'a pas rétrocédé l'argent  qu'elle doit au canton de Vaud depuis août 2013 !

.tdg.ch/suisse/pierre-moscovici-defend-frontaliers-berne

.tdg.ch/suisse/eveline-widmerschlumpf-repondu-pierre-moscovici/story

Personne en charge des affaires publiques n'a, semble-t-il, envisagé de prévoir les conséquences de ces modifications en étau pour les vies des  individus concernés.

Le frontalier: un pion sur l' échiquier, déplacé au gré des intérêts d'Etats.

 Qui vivra verra ?

                                                                                   Sylvie Neidinger


Post : le commentaire de Jean d'Hôtaux est intéressant. Il signale combien les services fiscaux genevois vont souffrir de devoir expliquer. A savoir en ce début janvier, ils sont déjà en surcharge avec de longues files d'attente !

 

 


20/12/2013

Replay du "miracle suisse", émission géostratégique

Replay de cette excellente émission de "Un oeil sur la planète" (France2)   passée très tard, trop tard lundi 16 décembre à 22h55. Tout le monde n'a pas pu la voir.

"A proportion égale la Suisse fait mieux que l'Allemagne(...) la réussite est basée sur son système de formation (...) une des clefs: sa démocratie directe"...."innovation ""flexibilité de l'emploi" Ca c'est juste l'introduction....Taux de chômage de 3% : le plus bas de l'Europe...

Elle est actuellement disponible. Profitez de la regarder !

http://pluzz.francetv.fr/videos/un_oeil_sur_la_planete.html

Fortement conseillée en replay. Attention elle dure  une heure 33 .

A la voir, les Suisses peuvent être fiers et faire un accroc à leur modestie habituelle d'ailleurs soulignée dans l'émission.

Ils peuvent se laisser aller... Ce n'est pas de l'auto-promotion: intéressant car des journalistes...non helvètes ont posé leurs caméras. Analyse des dizaines de raisons du succès basé" sur un résultat simple: une société dans laquelle chacun trouve sa place au passage par un mode  d'éducation pragmatique réaliste, souple ouvert sur les professions, les filières.

Tout système a ses points noirs et bien évidemment il ne faut pas avoir une vue strictement idyllique de la Suisse. Mais par comparaison les voyants y sont au vert !


EN SUISSE, CELA DISCUTAILLE SEC PUIS LE CONSENSUS EST ACQUIS

Visionnage fortement  conseillé en France aussi pour réfléchir sur ce qui ne va pas dans l'Hexagone, tous clignotants dans le rouge...Pays où  il faudra un jour ouvrir les yeux.

  Donc sa relation catastrophique à l'apprentissage, les résultats Pisa désastreux  pour le mammouth non flexible nommé éducation nationale.

Entre autres problèmes majeurs jamais réglés....Comme cet immense pouvoir concentré aux mains du Président de la république ( plus forte concentration autour d'un dirigeant des pays dits démocratiques)

François Hollande a juste lancé en 2013 trois  conflits externes (ouf!!!!) : Mali, Syrie (stoppé par le revirement de B.Obama) Centrafrique. Alors que l'économie du pays est en berne et qu'un coup de trique fiscal s'est abattu pour justifier de combler les déficits.

Du fait  du prince  sans contre pouvoir ni discussion ni vote au Parlement: ainsi le veulent les institutions de la Vème ! C'est légal. Comme Sarkozy le fit pour la Libye et J Chirac ne le fit pas-son honneur !- pour l'Irak...

Les Institutions politiques  font que le président-chef des armées peut, par le seul fait d'avoir été élu un jour,  décider, lui seul d'un conflit, lors d'un repas entre la poire et le fromage...Sans rendre de compte à personne.

Actuelle intervention guerrière en Centrafrique en totale  solitude et incapacité financière. Une fois sur place, la France réclame aide et argent des....autres. Etonnante procédure de décision et d'action à l'envers  !

Institutions françaises hyper verticales, pyramidales et  toujours empruntes de monarchie...même si désormais cette royauté modernisée est nommée "républicaine". Système fortement bloqué qui génère  des accès de fièvre sociale ( grève,grève..préventives !,  révolutions)

MONARCHIE REPUBLICAINE DE LA REACTION POPULAIRE

En France, le pouvoir en place de droite comme de gauche agit comme bon lui semble  (auto justifié par le fait d'avoir été élu donc s'arrogeant en droit de toutes les décisions même les plus saugrenues )  Puis il observe la REACTION populaire . On y  teste par ballon d'essais puis on recule. Ou on impose. Strictement le contraire de la votation permanente helvète !

Par comparaison, la bataille suisse est économique, celle de gagner des parts de marché... Et sa démocratie horizontale hyper vivante avec toutes ses votations.

A propos, la démocratie véritable  est moins facile à gérer et à vivre que le diktat arrivé d'en haut (comme cette semaine:  la réduction de vitesse sur le périf parisien annoncée par surprise par décision verticale, prenant tout le monde de court).

Autour des votations permanentes presque , les suisses y  passent du temps, cela discutaille sec.

Ce n'est pas facile, le débat.

Mais ensuite la confiance en la justesse de la décision et de facto  le consensus social  sont bien établis, solide comme du rocher de l'Eigger ou les pierres du Niton !

                                                                                          Sylvie Neidinger

Hashtag #uoslp

16/12/2013

Y a-t-il un miracle suisse? Emission à 22h55, sur France 2 ce soir.

y a-t-il un miracle suisse?;france 2,suisseProbablement que la bonne santé de la Suisse ne tient pas  du miracle mais bien d'une organisation démocratique horizontale et non verticale ....comme en France voisine.

Laquelle si sûre de son modèle qui prend eau de toutes parts évoque la notion de miracle et de conte de Noël là où il y a des pratiques différentes !

Y a-t-il un miracle suisse ?

Thème traité ce soir lundi  16 à 22h55 sur France 2

A voir.

Sylvie Neidinger

 

 Pour revoir cette émission: cliquer sur cet article à la mention replay

y a-t-il un miracle suisse?;france 2,suisse

09/11/2013

Perte AA+: l'analyse ultra claire de l'économiste Charles Wyplosz

Baisse de la note France car économie en berne et réformes structurelles non engagées.perte AAA,Standerd &Poors, charles wyplosz,

Après la dégradation de la note de la France par l’agence Standard & Poor’s, Charles Wyplosz, professeur à l’Institut universitaire des études internationales et du développement à Genève, analyse dans le quotidien Libération  les causes et possibles conséquences de cette situation.

Un exemple parmi d'autres des choix politiques récents contestés:  l'embauche de professeurs alors qu'il convenait de "dégraisser" le mammouth.

perte aaa,standerd &poors,charles wyploszD'autant que le classement Pisa de la France la montre  bien mal placée en termes de résultats malgré son armée  enseignante pléthorique. Folle taxation. Réforme des retraites injuste puisque les citadelles spécifiques du type régime spécial SNCF, Ratp n'ont pas été une seconde égratignées.

D'où la mauvaise note pour l'économie globale.

Charles Wyplosz professeur à l'Institut dédié au post grade (doctorats) interviewé résume dans un langage didactique ultra simple les enjeux.                        

Le site web perso de l'économiste découvert à l'occasion de cet article est également didactique et bien présenté avec à chaque fois une photo d'actu communicante, humoristique quelquefois.

Sylvie Neidinger

 

 

article wiplosz chômage et emplois aidés http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2014/05/02/31007-20140502ARTFIG00201-et-si-les-emplois-aides-creaient-encore-plus-de-chomage.php

                                                                 ***

Autres articles sur le thème:

Nl Obs cite le 'patinage économique'

François Hollande maintient son cap inchangé. Le gouvernement veut casser le thermomètre.

                                                              ****

                                                   MAUVAISE NOTE DE RENTREE !

perte aaa,standerd &poors,charles wyplosz

 

06:15 Publié dans E-Economie, P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : perte aaa, standerd &poors, charles wyplosz | |  Facebook | | | |

15/10/2013

Les USA du shutdown encore au far-west

Bizarre Shutdown.

Prise en otage de l'économie et/ou  règlement de compte politique: les Républicains vont très loin dans leur prise d'otage des.... USA et de leur image internationale par  un Federal Government Shutdown contre le projet d'une Sécurité Sociale.

Mieux soigner-en particulier l'épidémie nationale d'obésité- est visiblement  un outrage pour les tasses du  Tea Party.

Un gros mot pour ceux qui vivent encore à l'heure de la diligence du Far West.

Que le plus fort survive. Et que  les autres disparaissent. La sélection naturelle, quoi.

usa.GIF

Pour la plus grande stupéfaction en interne des américains qui du jour au lendemain ont dû cesser leur travail.

Des "responsables"politiques  totalement irresponsables, pris dans un provincialisme isolationniste sidérant.

Signe du paradoxe particulier US :se vivre isolé du monde, tout prônant  la conduite des affaires du monde

Les parcs nationaux fermés, les chercheurs à la maison. Boing qui lève le ton. Jusqu'à la pêche aux crabes en Alaska qui est impactée

Sans parler des blocages internationaux.

Du volet financier.

Une attitude suicidaire pour un pays au bord de la faillite, perdant la main sur  le dollar, cette  monnaie- monde qui va plonger. Alors que les USA  se veulent toujours N°1. Et tout  régenter.

Le scénario du dollar qui fait défaut, d'une Réserve Fédérale bientôt en crise est noir. Il va inverser complètement la donne éco-politique.

 Les Chinois  absorbent une part majeur de la dette US. Ils commencent à s'impatienter.

Ils évoquent carrément la nécessaire désaméricanisation des flux d'échanges monétaires.

 L'épicentre de l 'économie internationale bascule vers la zone Asie Pacifique.

La voie ouvertes des Briics, ces émergents face à une Amérique décrédibilisée et faible.

Les Républicains ont éteint la lumière. Lorsqu'ils la rallumeront, le monde se sera plus le même. Et eux  moins puissants ?

                                                                                                       Sylvie Neidinger

http://www.rfi.fr/ameriques/20131013-chine-etats-unis-dette-shutdown-budget-tresor-dollars

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/shutdown-budget-americain/la-chine-juge-lamentable-la-menace-du-shutdown-americain-sur-l-economie-mondiale_431380.html

http://geopolis.francetvinfo.fr/pekin-et-le-shutdown-il-faut-de-sa-me-ri-ca-ni-ser-24271

18:45 Publié dans E-Economie, P-Politis International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : shut down, usa, briics | |  Facebook | | | |

08/10/2013

Le billet vert...jaune de 100 dollars

Aujourd'hui mardi 8 octobre, lifting de la monnaie de référence. Pour une touche jaune coloréenouveau dollar, couleur.

"C'est notre billet le plus utilisé sur le plan mondial. Entre la moitié et les deux tiers des billets de 100 dollars circulent en dehors des États-Unis et c'est aussi le plus contrefait de tous, en dehors des États-Unis», vient d'indiquer Sonia Danburg de la Réserve Fédérale.

100% vrai: le billet de 100 dollars détient le record d'être le plus imité. Dans certaines zones du globe, il se dit que un billet sur dix est...vrai.

La monnaie nord-américaine fut à l'effigie d'un genevois en...1862: Albert Gallatin. Articles du blog sur l'histoire- un peu suisse -du dollar, ce thaler:
le dollar ce-thaler.

Gallatin, l'autre genevois

Si le "shutdown" US actuel continue, le billet vert va devenir rapidement ..monnaie de singe mondiale pour folle planche à billets sans valeur, liée à une économie sous perfusion !

                                                                                            Sylvie Neidinger

21:59 Publié dans A-GeneVie, A-Helvetia, E-Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouveau dollar, couleur jaune, reserve federale, dollar, thaler, gallatin | |  Facebook | | | |