Société- Fidélité/Infidélité - Page 2

  • L'homme, ce maillon faible: Petraeus

     Acte 1 Vaudeville. AMOUR . Mieux que la série Dallas titrait un magazine.

    Les acteurs ?  David Petraeus (général devenu patron de la Cia, auteur d’un remarqué manuel de la contre insurrection, chef du Centcom, d'origine hollandaise) John Allen ( l'autre général)  Paula Broadwell ( la militaire carriériste sexy et intelligente) Jill Kelley ( mondaine de Tampa, jolie, intelligente, libanaise d'origine et consul d'opérette d'un pays asiatique)

    petraeus,cia,fbi,usa

    Le jeu ? Exercice du sport en chambre adultère comme sondage des profondeurs de l'âme humaine...

    Acte 2 A la tête d’une pyramide hiérarchique mondiale. ARMEE

     De quoi, de qui parle-t-on ? De généraux, chefs du renseignement parmi les plus hauts gradés de l’Armée américaine.

    Elle-même historiquement la plus grande force martiale jamais mise en place au plan international.

     Jamais, dans l’histoire de l’humanité, la planète n’a été hiérarchiquement  si connectée entre elle, si gouvernée par un seul. En l’occurrence par le pays qui fut nommé l’hyper puissance : les Etats-Unis d’Amérique.

    L’US Army constitue la partie visible de l’iceberg du contrôle mondialisé, CIA et FBI: le renseignement.

    Cinq divisions : US Army (terre) US Navy (marine) US Air Force (air) US Marine Corp (infanterie marine) US Coast Guard.

    Autour de 1,5 millions de militaires actifs, plus de 45 % du budget mondial en armement. Une présence autour de la planète dans des bases disséminées partout du Qatar à la vieille Europe.  Un budget en centaines de millards. Lire Forces armées des Usa (wiki)

    petraeus,cia,fbi,usa

     

     

     

     

    Une puissance de frappe qui peut faire exploser la planete.  Rappelons les dégâts commis par une seule bombe atomique. Hiroshima. Aujourd’hui on parle de guerre des étoiles…

    Des procédures strictes. De la discipline exigée de tous. Une chaîne de commandement hyper  hiérarchisée. Une  chaîne de compétence hiérarchique  qui aboutit à deux supers professionnels : Petraeus et Allen.

    Acte 3 : l’homme ce maillon faible car en grave danger de …femme !

    Stupéfaction de constater que le sommet de la pyramide martiale américaine mondialisée , représenté à la perfection par ce général Petraeus  à l’état de service parfait est mis en danger. Par...

    Par le… « sport en chambre » pratiqué en cachette et dans le mensonge  puisque adultère .

     Les américains seraient –ils trop puritains dans ce dossier Clinton bis ? Le général avait tout de même prêté serment, son épouse à ses côtés. Aux USA, la trahison d’un serment est surtout un acte politique fort. Il dépasse largement la simple pudibonderie moralisante.

     Le problème viendrait en fait des femmes ? Les maîtresses de ces militaires de haut vol, fortes de leur emprise liée à leurs exploits horizontaux deviennent alors de terribles drônes incontrôlés.

    Un sentiment de domination, de superpuissance peut surgir. Paula Broadwell s’en est pris directement à une rivale potentielle, autre éventuelle maîtresse.

    Le problème est que sur l’oreiller et si la dame a développé des talents auxquels  le plus rationnel des hommes n’est pas insensible,  obligatoirement des informations classifiées sont échangées !!

    En résumé : à la tête du monde tout juste  derrière le président américain Obama: le général Petreus. Lui-même sous domination d’un avion furtif : Paula Broadwell . Ce qui rend cette affaire stupéfiante !

    Et il ne s'agit même pas d'un jeu vidéo...

                                                                             Sylvie Neidinger

     

    *illustrations = captures d'écran. Rappel : informations wiki (+)grand public mais (-)toujours à vérifier

    *Les féministes, les spécialistes des "gender studies"  attendent probablement la venue du  schéma inverse : une femme au sommet et ses amants ?

    2015 : le général est condamné :

     http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/04/23/affaire-petraeus-l-ex-chef-de-la-cia-condamne-a-deux-ans-avec-sursis_4621764_3222.html

    crédit images captures d'écran sites web cités

  • L'argent sale de l'infidélité

    Un site commercial de rencontres extra-conjugales sur internet- encore un, cette fois américain- se fait aujourd'hui une publicité gratuite par l'intermédiaire de la captation de l'image des quatre derniers  présidents français. Et pour la Belgique du roi des Belges.

    Pubs mise en exergue dans deux lieux parisiens. Nota: elles  ont été  refusées par les sociétés d'affichage traditionnelles. Elles semblent illégales.infidélité,site de rencontre,clinton,sport en chambre,dsk,trierweiler,hollande,devedlian,ashley madison

    Le dit message joue de ces hommes celèbres qui de notoriété publique ont pratiqué ce sport en chambre.

    La tromperie conjugale  massive chez l'homme politique (Clinton...) est  une probable addiction à la séduction par un ego souvent surdimensionné. Séduction et pouvoir: tout un programme de sciences politiques ou anatomiques à étudier !

    infidélité,site de rencontre,clinton,sport en chambre,dsk,trierweiler,hollande,devedlian,ashley madison

    Le résultat du jour  est hyper efficace. Deux lieux d'affichage seulement à Paris. Pourtant tous les sites  numériques reproduisent viralement cette "info" très commerciale au final pour un nouveau site de rencontre entre braves "mariés".

    Soit, l'argent sale de l'infidélité.

    Buzz médiatique: marketing réussi  !

    Ce blog (Neidinger)  ne fera  pas de lien hypertexte justement pour ne pas donner de visibilité à ce site lucratif  d'un commerce sexuel d'un nouveau genre.

    Mais un lien avec un précédent article qui annonce clairement la couleur du positionnement:

    "infidélité : anti!" Lire

    D'une part le sujet de l'infidélité lorsqu'il concerne les politiques commence à lasser le citoyen de base  : overdose ! ( cf: les  affaires et  livres récents  sur les relations des familles  Hollande/Trierweiler/Devedjian, maris et femmes, affaire DSK ) STOP.

    Et lorsqu'il s'agit d'organiser lucrativement le commerce de l'adultère par les sites de rencontre sur  internet pour Madame et Monsieur Tout le Monde : overdose aussi.

    Voici le modèle de société -car  la tromperie est un mensonge  majeur !-que la société française en l'occurence montre et donc transmet à ses enfants...

    Les mêmes adultes vont s'insurger lorsque les jeunes sans repère feront n'importe quoi.

    Alors qu'eux mêmes s'auto-accordent tous les travers...Evidemment !

                                                                                 Sylvie Neidinger

    Complément d'info:

    Femmes infidèles, oreilles coupées blog

    Sites de rencontre: quelle limite au business de l'infidélité?

    Pub complètement illégale

     Affaire Petraeus

    Infidélité =mensonge

    photos=captures d'écran sans le nom publicitaire du site

  • Femmes infidèles, oreilles coupées !

     Genève : femmes infidèles, oreilles coupées ! La Justice ne badinait pas au moyen-âge.

    En témoigne cette roche historique toujours installée au centre de Norcier, commune de  Saint-Julien-en-genevois, et son panneau explicatif moderne gravé sur pierre :

    281120112577.jpg"Pierre où l'on coupait les oreilles. C'est sur cette pierre que depuis le XIIème siècle étaient  exécutées les peines de mutilation prononcées par le prieuré voisin de Saint- Victor pour petit larcin et adultère. Voir également à 400 mètres en direction de Laconnex la pierre de justice »

     

    Dépendant de l'Ordre de Cluny, le prieuré de Saint- Victor installé  aux portes de la   ville, faisait exécuter ses sentences au loin,  au cœur de la campagne genevoise par le châtelain séculier du baillage de Ternier.

     Deux rochers subsistent  de nos jours : l'un  à Norcier (F)  pour l'éradication des organes auditifs et l'autre distant de  400 mètres  à Soral (CH) pour les exécutions capitales.

    Anachroniques car  toujours présents sur les mêmes  lieux, ces monolithes  interpellent  le promeneur.

    Ils  font surgir  par leur existence au cœur du XXIème siècle - et les panneaux signalétiques modernes explicatifs gravés sur pierre en lettre gothiques !- la réminiscence  de pratiques si lointaines...281120112578.jpg

    Entre temps, la frontière entre Suisse et France a cru bon de séparer les deux cailloux mémorables.

    Un savoureux fait divers frontalier avait  d'ailleurs marqué les esprits  avec la disparition en 1995 de la "pierre de justice" côté Suisse, composée de deux blocs à l'origine.

    Elle fut  retrouvée en France à quelques dizaines de mètres, maladroitement confisquée  par des érudits locaux.  Ils n'avaient pas accepté son absence de protection  à Soral où une partie du système lithique s'était vue bousculée lors de travaux de terrassement. A savoir: la première pièce   enfouie au XIXème lors de la construction de la route est toujours sous terre côté helvète.

    Cette  histoire de voisinage pouvait se muer en conflit...  international. L'anecdote    très drôle a connu une fin heureuse : ouf, la guerre n'a pas été déclarée en 2009 entre les deux Etats voisins !

    ARCHIVES DE SAINT- VICTOR : DES OREILLES FEMININES EN MAJORITE ?

    La « pierre à mutilation » visible à Norcier pose elle,  un  souci. Les historiens qui ont accédé aux archives constatent que les oreilles féminines y étaient plus souvent coupées que les masculines....

    Ce qui exprime un sérieux cas de véracité ethnologique.    

    Doit- on conclure que les maris modèles genevois si sérieux ne trompaient  de facto jamais leurs épouses ? Mais alors  avec qui donc ces dames trompaient- elles leurs maris ?

    Ou bien doit- on conclure que les hommes rédigeaient les lois suivant leurs bons désirs ?

    Il est bien dommages que ces pierres séculaires  restent  muettes comme des tombes et se refusent à tout témoignage a posteriori quelques siècles après !                      

                                                             Sylvie Neidinger

    crédit photos S Neidinger

     

     

    *Le prieuré de Saint-Victor. Archives d'Etat, Genève : web

    *Article sur TDG du  26 06-2009  à propos de la Pierre de justice : web

    * "Infidélité :anti" article S Neidinger sur blog web

    *Société historique La Salévienne : web

     

    Tags : Norcier, Soral, pierre de justice, femmes infidèles, Genève, la Salévienne, oreilles coupées

     

     

    rubrique la genevie.png

     

  • INFIDELITE : ANTI !

    gros plan infidélité 1.PNGLes Infidèles (Dujardin) L'amour dure 3 ans : les films s'emparent d'un sujet décidément très  à la mode après une année 2011 ponctuée par la scabreuse affaire DSK.

    Gleeden, Rencontres-adultères, Infidélia... les sites internet dédiés aux relations extra- conjugales connaissent une progression supérieure aux sites pour seuls célibataires.

    Le marché de la rencontre ultra discrète fait florès. Il génère une économie parallèle d'hôtels bien sous tous rapports mais acceptant officiellement de louer les chambres à l'heure et en espèces. Jusqu'aux créateurs d'entreprise qui se spécialisent dans  la fourniture d'alibis béton  pour infidèles !

    La tromperie est vieille comme le monde. Hera prototype antique de femme fidèle et son Zeus d'époux volage auraient également pu jouer au19ème siècle chez Labiche ou Feydeau au Théatre de Boulevard.

    Révolution numérique au profit de l'adultère

    Aujourd'hui  la révolution numérique démultiplie  les petites affaires.

    Par sms, internet, smartphone interposés  l'indélicat(e) peut entrer en contact avec son tiers, bien installé au milieu des siens. La garçonnière fait irruption au cœur du foyer conjugal !

    Une digitalisation  à double tranchant qui, si elle  facilite la connexion illégitime  est a contrario redoutable comme preuve juridique et réaliste... quand tout se découvre.

    Réalisme : les psychiatres disent désormais soigner des blessures traumatiques plus fortes de patients ayant pris connaissance de l'infidélité en  version chaude par ces médias directs du son, de l'image, du courriel.

    Les affiches censurées cette semaine mettent en scène un Dujardin téléphonant à son conjoint avec aplomb: « je rentre en réunion » Tout est dit. L'infidèle commet un acte sexuel tiers  par mensonge en jouant une comédie à son partenaire de vie.

    Côté cocufieur. Découvert(e) il (elle) va entrer dans des justifications souvent fuyardes, dégonflées autour d'une éventuelle problématique de couple.

    Faux: tous les couples en rupture ne passent pas obligatoirement par la case tromperie !

    En évoquant une supposée difficulté conjugale, le compagnon adultérin a en plus  la lâcheté de faire porter la responsabilité sur l'Autre, le non informé !

    Se rappeler que l'indélicat(e) peut parfaitement endormir sa "moitié" -qu'il ne veut pas forcément quitter- en  redoublant de caresses. Ses motivations sont en réalité  variables et indépendantes du conjoint trompé: immaturité affective, narcissisme œdipien, goût du sexe et du  risque borderline qui fait monter l'adrénaline, homme à femmes, femme à hommes,  jeu...

    Autre discours classique de justification : la biologie. On ne serait pas génétiquement programmé pour rester des années avec le même partenaire de lit. Sauf que l'argument  ne fonctionne pas non plus. D'une part parce que l'humain n'est pas un animal. D'autre part parce que les animaux fidèles existent ! Et qu'au fond la problématique n'est pas là.

    Côté cocufié. La « rupture de contrat »  est un tremblement existentiel : le sol de dérobe. Conjoint (e)  et enfants qui n'ont rien fait sont paradoxalement les premières   victimes du traumatisme généré par l'information sur un acte qu'ils n'ont pas commis !

    Les psy soulignent la massivité de l'impact : lecture rétrospective humiliante de la vie commune, impression d'être ravalé au rang animal (dindon de la farce) estime de soi touchée. Nécessité de prise de décision radicale : rester, partir, quelle seconde vie ?

    Sans oublier un côté glauque induit. L'infidèle impose sans informer  une sorte de sexualité de groupe décalée dans le temps ! Pour preuve : la mise en danger sanitaire par Mst et potentiellement sida importés.

    Double peine. Le célèbre « cocu »   devra en plus affronter un  second discours culpabilisant (après l'évocation de la supposée difficulté de couple) : il n'aurait  rien vu alors qu'aux yeux du monde  le cocufiage était notoire !  Il lui sera en fait reproché de ne pas avoir été suffisamment pervers pour  ne pas avoir lui-même chaussé les lunettes de la perversion pour tout découvrir !

    Ceci dit,  le corps social, neutre sur les problématiques réelles de déchirement de couples s'engage à propos de la Tromperie. Il apprécie peu voire méprise  celui ou celle qui commet l'adultère, la tierce étant traditionnellement  décrite à la limite d'une prostituée, la séduction se nourrissant de petits cadeaux et de restos.

    Car l'infidélité fonctionne sur les bases  peu recommandables du  mensonge et de la couardise.   Certains  médecins refusent même de recevoir un patient adultérin. La confiance n'existe plus«  parce que j'ai trop traité suicides réussis  et de tentatives de la part de conjoints trompés, blessés  qui n'avaient, eux, rien demandé » affirme l'un deux sous le sceau du secret médical.

    Aux USA, l'infidèle conjugal ne peut se présenter aux élections

    Les américains sont encore  plus fermes sur le sujet. Si un (une) homme  politique a trompé son conjoint,  il (elle) est disqualifié(e) moralement dès le départ. Il (elle) a déjà menti en privé. Il est donc potentiellement  un menteur public, un traître. Comment élire  un trompeur ?  Une logique implacable après les affaires Kennedy et Clinton.

    On peut conclure que le contraire de l'infidélité n'est pas forcément... la fidélité mais la vérité !

    Le discours moralisateur n'a plus lieu d'être en 2012 alors que le corps économique installe ouvertement  un véritable marché de la coucherie extra-conjugale.  Oui, chacun est libre de son corps, de son âme, de ses actes, de son présent, de son futur.

    Mais, détail majeur  le conjoint trompé est tout autant libre d'être informé et d'agir en réponse !

    L'action volage génère des dommages collatéraux traumatiques minorés par les  actuels  effets de mode qui laissent croire que tromper c'est juste jouer une petite parenthèse sans conséquence.

    Les générations qui suivent méritent d'être éduquées dans le cadre de balises structurantes.

    Oui, en 2012, la morale s'efface mais  au profit de... l'éthique ! Un conjoint veut voir ailleurs si l'herbe est plus verte ?  Il (elle) est parfaitement  libre de son choix individuel  mais doit tout simplement ...annoncer la couleur !                                                                     Sylvie Neidinger

    Key words : gender studies, infidelity,usa,kennedy,clinton,dsk,dujardin

     

    société blanc.png