Le sultan islamo-nationaliste Erdogan achève l'OTAN déjà en état de mort cérébrale

Le dirigeant turc s'invite à Bruxelles après avoir copieusement insulté l'Europe. Il continue à  exercer son chantage envers l'UE.

Il vient pour demander le soutien "concret" de l'OTAN ( NATO) .

Or, cette organisation militaire est une alliance US-Europe d'après guerre mise en place en solidarité valable  si un membre est attaqué...chez lui.

Ici Erdogan attaque la Syrie. Idleb ne fait pas partie de la Turquie  ni de l'Europe mais  bien d'un pays nommé la Syrie, membre de l'ONU.

Dont le gouvernement entend récupérer son territoire, débarrassé des groupes islamistes type Hayat Tahrir el  Cham- évolution de AL Nostra (Al Quaida)-Frères musulmans  et autres groupes soutenus par la Turquie (et autres influences dont celle de l'Arabie Saoudite, hyper impliquée en Syrie aussi ...) qui sont hyper actifs localement, armés par la Turquie et les occidentaux .

ô période Hollande-Fabius de 2012..qui  envoyaient en toute illégalité des armes sophistiquées passées ensuite à l'EI à Idleb. France sulfureuse sur le dossier syrien qui finance Daech par l'usine  Lafarge Holcim.

France qui la  fera bombarder en 2019 avec les américains pour effacer les traces.

L'usine proche de Kobané servait de cache pour les munitions  occidentales fournies aux groupes armés.

Le dirigeant conservateur porteur de la nostalgie islamo-colonialiste  ottomane entend coloniser une bande de territoire syrien en son sud . Le sultan ordonne à l'Europe de la suivre dans  cette action illégale en droit international !

A savoir, les USA ont installé 50 bombes nucléaires dans une base turque à la frontière syrienne.

La cuisine militaire autour du pays de Cham commence à être  nauséabonde.

                                        OTAN VIEIL ACCORD UE-USA

Sous couvert du vieil accord atlantique consécutif à la seconde guerre mondiale, la demande de solidarité des pays membres  par le dirigeant turc est juste grossière. Il s'agit ici de réclamer la  prise de contrôle de territoire syrien. Une occupation internationalisée et rendue officielle par l'OTAN. Mais qui reste ILLEGALE 

Et pour Erdogan de procéder aux changements de population dont la Turquie est habituée Ici éliminer les kurdes syriens, les syriens chrétiens au profits des islamistes syriens et autres.. Erdogan  utilise d'ailleurs des supplétifs syriens comme  mercenaires en Libye. 

Globalement la direction de Otan s'intéresse aux pays stratégiques pour le... gaz et le pétrole : Irak, Libye, Syrie...un dévoiement. La demande d'Erdogan choque. Elle est colonialiste.

Les missions et objectifs de cet organisme de solidarité militaire sont à revoir dans un monde ouvert où les populations observent. Dont la population européenne.

                                                     Sylvie Neidinger

Commentaires

  • Nos gouvernements sont libres de ne pas le suivre et de condamner ces actes barbares!

  • 1- Oui et c'est intéressant de voir qui parmi les dirigeants occidentaux se plient à ses exigences
    2-Magnifique force des blogs ( donc des réseaux sociaux) de pouvoir gratter le politiquement correct qui tend à ménager le président Erdogan car membre de l'Otan alors qu'il est dans un dérive islamo-nationaliste.
    3-Otan organisme à la mission dévoyée qui n'est pas en défense mais en attaque. Au proche-orient notamment.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel