France en farce électorale : la date du procès Fillon détonne

Vous avez dit démocratie?  La macronie fait fort! 

La date du début procès Fillon a été établie ....quelques jours avant les élections municipales. Du 24 février au 11 mars 2020. Cela dévalorise les Institutions. La Droite d'insurge.

Le Tribunal rejette fermement ces allégations. Mais ce "timing" laisse pantois tout observateur. Si la date n'avait pas été volontairement choisie. Au moins la proximité des élections justifiait-elle de la prudence de la part du  Ministère de la Justice.

Après le refus de la circulaire Castaner, retoquée par le Conseil d'Etat*, la question du tripatouillage gouvernemental est bien posée.  Le hold-up du futur résultat est bien retoqué par la Conseil d'Etat, cette   instance administrative suprême.

Le procès Fillon ante élection va probablement plomber le scrutin.

                                                        Sylvie Neidinger

 

Circulaire Castaner : elle entendait administrativement inscrire par les préfets au profit du parti LREM les résultats globaux non identifiés en termes d'appartenance à un parti, ce  dans les communes de moins de 9000 habitants.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel