Syrie. L'usine Lafarge incendiée mercredi 16 octobre

Incendie signalé dans cette usine syrienne  du groupe franco-suisse Lafarge Holcin située sur l'axe Kobané-Raqqa à Jalabiya.

Elle est connue pour avoir entraîné le Groupe Lafarge Holcin  en justice.

Mis en examen pour violation d'un embargo, financement d'une entreprise terroriste (13 millions versés à des groupes jihadistes dont Daesh) mise en danger de la vie d'autrui, complicité de crimes contre l'humanité. Et la vente de ciment aux groupes jihadistes pour leur propres besoins de constructions "militaires".

Ce entre 2013 et 2014.

La direction du Groupe, mise en examen s'est défendue vertement en affirmant que le quai d'Orsay sous Fabius par  la DGSE non seulement incitaient à maintenir en marche cet investissement de premier ordre (LCS Lafarge Cement Syria) mais engageaient secrètement  à financer plusieurs groupes radicaux. Scandale.

Le secret s'est éventé... Mais entre temps Laurent Fabius, auditionné, a perdu sa mémoire

En termes clairs la France sous François Hollande et son ministre des affaires étrangères  Fabius a financé DAESH volontairement par le biais de  Lafarge.

L'usine vient d'être incendiée. Par la coalition occidentale semble-t-il. Français  qui y avaient installé une base. De quoi supprimer bien des preuves...

                                                                             Sylvie Neidinger

SUITE  L'usine aurait été bombardée par les américains qui y avaient un stock d'armes ! 

 

https://www.lejdd.fr/International/exclusif-les-mails-secrets-de-laffaire-lafarge-3826412

https://www.capital.fr/economie-politique/syrie-fin-des-poursuites-pour-financement-du-terrorisme-pour-lex-patron-de-lafargeholcim-1330275

https://www.capital.fr/entreprises-marches/lafarge-en-syrie-un-des-intermediaires-entre-le-cimentier-et-les-jihadistes-mis-en-examen-1350299

usine large holcin,syrie,incendie,ei,dgse

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel