02/02/2019

Macron attaque...Jojo le Gilet Jaune, les gitans (!) et la presse. Une habitude.

Le Méprisant de  la République est entré en phase logorrhéique.

Le "petit monsieur qui sait tout " débat à tous vents,  des heures durant. Cette semaine, le 31 janvier, il reçoit  les journalistes du Point, Paris Match  à l'Elysée pour offrir aux médias sa leçon personnelle de....journalisme.

Résultat un "off" encore une fois provocateur de petites phrases indignes d'un président de la république.

L'autoproclamé éditorialiste en chef de la Nation  vante sa conception caricaturale du traitement de l'info  contrôlée par l'Etat et  en même temps son irresponsable  mépris de la presse. Et du reste.

Macron donne même dans le complotisme puisqu'il annonce que les Russes de RT France  sont derrière les Gilets Jaunes. La presse russe répond à l'envoyeur par un article  sur les médias en France: les médias d'Etat, le fonds d’investissement qatari,  Qatar Investment Authority, qui détient également 13% de Lagardère SCA, lui-même possesseur de Lagardère active, éditeur de Paris Match, du JDD,  sur les 10 milliardaires qui possèdent des médias privés majeurs.

[Un   prochain article du blog  traitera de la conception autoritaire du traitement de l'info par Macron].

Dans ce même off, "Manu" dérape gravement sur Jojo le Gilet Jaune dont il déplore que la parole soit rendue à égalité à celle d'un député ou un ministre par les médias.

Certes ...Oui, mais sur quelle planète vit-il? L'égalité est un principe inscrit sur tous les frontons de France...L'opposition souligne (encore une fois) le mépris de Macron

Rappel l'affreux Jojo Président a bien envoyé récemment "sa" secrétaire d'Etat Schiappa jouer à l'animatrice chez Hanouna !

                      MACRON EN GRAVES PREJUGES SOCIAUX  SE RIDICULISE ENCORE

L'individu locataire de l'Elysée n'en a pas encore fini avec ses provocations. Il continue,  balance ses préjugés sociaux  inouïs voire de racisme social sur le boxeur Christophe Dettinger qui aurait, selon lui  TROP BIEN PARLE 

Dixit : "Le boxeur, la vidéo qu'il fait avant de se rendre, il a été briefé par un avocat d'extrême gauche. Ça se voit ! Le type, il n'a pas les mots d'un gitan. Il n'a pas les mots d'un boxeur gitan", juge le président de la République, qui voit dans cette vidéo la trace d'une manipulation de l'opinion, notamment par "la gauchosphère".

https://www.marianne.net/politique/il-n-pas-les-mots-d-un-boxeur-gitan-le-bourre-de-prejuges-de-macron-sur-christophe

Dettinger est Yéniche. (encore des invisibles de  la république soit dit en passant)

 On reste pantois devant le raisonnement vicié de l'affreux Jojo Manu qui en plus, dirige la France: "le boxeur a bien parlé/ comme il est gitan, il n'a pu bien parler tout seul /il a donc été manipulé/ CQFD /C'est donc l'extrême gauche qui manipule le boxeur "

C'est un raisonnement purement idéologique n'ayant rien à voir avec la déontologie professionnelle d'un journaliste.

IL veut donner des leçon de journalisme, de vérification de l'info !!!!  On se pince tant le raisonnement est ridicule et dangereux. L'anti thèse du journalisme. IL dirige un pays !!!

Dans le monde selon "Oui Oui Macron", les ouvrières sont obligatoirement illettrées, les chômeurs fainéants et les gitans des Jojos ne sachant avancer deux mots correctement.

 Il me souvient le livre de Guy-Pierre Geneuil, Le Narvalo.(1987)  Dommage ce que cet écrivain Yéniche, gitan,  parigot ne soit plus de ce monde pour décrocher un uppercut verbal à Macron en retour.

Bizarre, ô toi Manu, le perché de l'Elysée, certains Yéniches savent tout de même parler de leur art tels  les suisses Eicher.

Emmanuel Macron est ici juste bête dans ses raisonnements, ridicule,  agressif sur les #GiletsJaunes,  les #Gitans, les russes, les gauchistes, les droitiers....

Après les gens qui ne sont riens, les gaulois réfractaires. Et le reste.

                          PROBLEME DE GOUVERNANCE INSULTANTE : C'EST PSY?

Ce président a-t-il un problème ...psy ??? La tête de #Manu est-elle bien à sa place ??

Ce personnage romanesque se disqualifie chaque jour dans sa fonction de Président.

Pour finir, le champs lexical employé par Macron devant les journalistes ce 31 janvier appartient au  registre le plus  autoritaire qui soit. Macron, dictateur en plus ???

Dérive autoritaire complète sous Macron . On revient sous le régime de Vichy clame le député très respecté De Courson à l'Assemblée.

La démission de Macron reste le slogan phare des #GJ. Mais  Macron n'est pas de Gaulle qui a quitté suite à référendum en 1969.

Le premier commentaire que je reçois sur cet article indique " ce n'est pas au peuple de soigner ses névroses" Exact.

Le blog Neidinger avait très tôt souligné l'anormalité des comparaisons que Macron produit de lui-même, sans rire : se compare à Jupiter, au Christ voire  à Jeanne d'Arc!

 Détail tout de même... Le peuple a voté pour lui aux présidentielles. Sa légitimité à ce poste est dès lors totale.Il a  gagné son élection.  Mais ensuite  la gouvernance  pose problème. Pas plus tard juillet 2017 il morigène verticalement u n général adoré de sestroupes.

Jusqu'à quand les français vont-ils accepter de se faire INSULTER, désigner à la vindicte par Emmanuel Macron,  ce (Bar) Jojo de  Président  ???

                                                                     Sylvie Neidinger

(Marianne)

l'affreux jojo président,jojo le gilet jaune,les gitans,#gitan,#yéniche,#macron,#giletsjaunes,guy-pierre geneuil,narvalo

                                           overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

 

Commentaires

Eh bin voilà une fois de plus il a oublié ses prozac 20 mg!!!! Il est sûr que tout le monde le déteste alors que c'est lui qui déteste tout le monde! Ce n'est pas au peuple de soigner ses névroses!

Écrit par : Dominique Degoumois | 02/02/2019

Répondre à ce commentaire

Ce n est pas seulement le Prozac qui lui manque mais il a besoin de lire un livre ou plutôt un tas de livres avant de parler mais c est trop tard!

Par ailleurs, il a dit que ce n est pas lui le fautif dans la crise de Benalla et des Gilets jaunes mais c est la médiatisation "de la gauchosphère, la russo-poutino-sphère et la facho-sphère" qui emmerdent la France.

Il a même réchauffé son même vieux plat aux micro-ondes en re-adoptant la verticalité et jamais celle, l horizontalité, de la populace ...Même il a défini le terme " l autorité de la parole n est pas pour tout le monde (=presque la dictature de la parole...). La démocratie est bonne mais pour seulement 15 minutes, après ça va et ça suffit!

Bien à vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 03/02/2019

Répondre à ce commentaire

A lire les commentaires élogieux consacrés à E. Macron qui fusent de toutes parts, je peux supposer, qu'à l'époque de la Terreur, E. Macron aurait eu du souci à se faire pour sa santé...

Cela dit, vous et moi ne devons pas avoir la même définition du mot "insulte"

Quant au RIC dont on parle tellement, et à raison, j'imagine que les gilets jaunes se satisferaient du modèle permettant la destitution du président. Les éventuels candidats successeurs devront bien réfléchir avant de se présenter !

Écrit par : Michel Sommer | 03/02/2019

Répondre à ce commentaire

Et si Macron n'est qu'un autiste?

Naïf ou obsessif, il est de toute façon dangereux.
Un danger pour la France et les Français.
Un pantin ou un robot pré-programmé est réparable, mais un autiste? Même avec le temps, il ne pourra se réparer, car ses traumatismes ou troubles de la personnalité auraient dû être détectés dès son enfance. Au plus tard à l'adolescence. Au lieu de cela, on l'a adulé et récompensé avec des postes prestigieux et disproportionnellement rémunérés. On l'a exhibé comme un Dieu en chair et en os sur terre.

Mais ceux qui l'ont vendu comme président, ne sont ils pas eux-même de grands malades prédateurs et dévastateurs? Ils l'ont vendu non sans arrière pensée.

Notre époque contemporaine a tendance à nous faire prendre les pathologiques pour de grands vertueux. Des Altruistes.
Il n'est cependant pas blâmable de vouloir changer d'opinion quand on découvre les faits ou la vérité. Ne pas le faire c'est encourager le casseur à ses pulsions inassouvissables.

Écrit par : Beatrix | 03/02/2019

Répondre à ce commentaire

M Sommer On ne va pas faire de l'histoire fiction rétrospective. Ce n'est pas scientifique.
Mais votre commentaire m'incite à vous répondre sur le même registre "léger" et imaginatif :
à l'époque révolutionnaire de la Terreur, je vois moi Macron en ... Robespierre, par son autoritarisme, sa volonté de supprimer tout opposition. Terrible Terreur et sa guillotine si active.

Macron divise, stigmatise. Son attitude a lancé le mouvement Gilets Jaunes. La colère est immense.
Ils manifestent en plein hiver par températures glaciales. Que dire du printemps...

Écrit par : Sylvie Neidinger | 03/02/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.