28/01/2019

"Le vrai débat" Les Gilets Jaunes lancent aujourd'hui leur plate forme concurrente au "Grand débat" macroniste

Le Grand Débat organisé par le gouvernement français suscite des méfiances de méthodologie, surtout de QUI organise.

Par les thèmes dont il sera question pré-sélectionnés, par le traitement qui sera fait de la masse des données recueillies.

Rappel il est animé par la ministre Emmanuelle Wargon qui gagnait en 2017: 475 990 pour 9 mois chez Danone. Autour de 50 000 euros par mois.

C'est juste hyper provoc' vu la teneur des attente en termes de justice sociale !

D'autant que le Président de la République annoncé la couleur. Il ouvre un "grand débat démocratique" pour ensuite décider lui seul. Il tirera les conséquences du débat, affirme-t-il.

La synthèse reste un problème dans sa méthodologie. ô caricature. Chassez le naturel...

Chantal Jouanno dénonce le grand débat comme faussé

Les #GiletsJaunes,  vague de fond qui pointe les  dysfonctionnements de la Vème république en général,  la gouvernance verticalement déjantée d'Emmanuel Macron  en particulier,  lancent leur propre plateforme nommée Le vrai débat aujourd'hui lundi 28 janvier.

https://le-vrai-debat.fr/

L'existence de  deux  plateformes  complémentaires devient dès lors plus démocratique.

 

                                                                Sylvie Neidinger

 

                                      overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

 

Commentaires

Merci à notre Chère Sylvie de nous avoir apporté cette nouvelle.
En effet, elle est réjouissante car elle nous apprend que les Gilets Jaunes ont donné une suite consistante à leur mouvement et à leurs combats. Elle dément tout pronostic négatif qu'émettaient certains contempteurs, qui souvent, sont issus de la moyenne bourgeoisie ou qui s'y sont hissés, ou du journalisme à la solde.

Pour moi, le changement en France est manifeste. Voire spectaculaire. Il vient d'avoir lieu. C'est le pas révolutionnaire qui vient d'être franchi, puisque des Français empoignent les problèmes et s'engagent, front face au gouvernement, pour obtenir des changements de fond, sans attendre le bon vouloir des partis politiques et des syndicats - devenus des freins, causant un immobilisme pathologique - ces derniers devront, désormais, faire leur examen en rétrospection, révolutionner leur modèle d'organisation, leur manière de penser et leur manière de travailler. Ils ne sont plus des références stimulantes du possible.

Je suis, par ailleurs, ravie que les GJ ne se soient pas laissés leurrer par les interminables numéros de cirque de Sieur Macron et consorts, ni par les monologues de Jupiter destinés à endormir les apocryphes... Ceux-là, ont ils alors compris que Macron les renvoie gentiment à leur niche après quelques brèves caresses dans le bon sens du poil? Les maires, en premier lieu, hélas considérés comme des palefreniers de service du Grand Chapiteau. Yen aura-t-il suffisamment en nombre pour déjouer cette suave confiscation???

Écrit par : Beatrix | 28/01/2019

Répondre à ce commentaire

C'est une bonne nouvelle, l'attitude du gouvernent macron face aux "Gilets Jaunes" est abjecte, en tout cas ils ne vont pas baisser les bras! Ils devraient quant même présenter des GJ pour les élections européennes! L'Europe de Bruxelles? (de BERLIN!!) qui accepte de ruiner des pays européens en légalisant la fraude fiscale en Irlande et au Luxembourg, (taux moyen 29%, mais en Irlande seulement 2%!!) comment peut on accepter ça à Bruxelles????

Écrit par : Dominique Degoumois | 28/01/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.