04/12/2018

Tweet perché de Marlène Schiappa: "alter-égale" du "premier de cordée" Macron

Marlène Schiappa ne devrait pas mettre de l'huile sur le feu dans le contexte actuel inflammable révolutionnaire qui agite la France.

Il y a peu, la Secrétaire d'Etat à l'égalité Femmes/Hommes avait été épinglée pour les augmentations salariales de ses conseillers.

Elle signale que Matignon n'est pas un self-service, certes. Au lieu de chercher à comprendre pourquoi aux yeux des #GiletsJaunes la parole de tout acteur politique est aujourd'hui démonétisée jusqu'aux lieux du pouvoir, Matignon et Edouard Philippe compris. 

C'est maladroit dans le contexte. A l'image de ce Gouvernement qui a pris trop tard la mesure du mouvement et réagi TROP TARD.

 Elle  défend bec et ongles le président  de la République jusqu'à twitter agressivement en instrumentalisant  des erreurs de grammaire qui lui sont renvoyées en boomerang.

Elle commet un récent tweet extrêmement révélateur du mental élitiste de Emmanuel Macron  dont Marlène Schiappa est finalement  " l'alter-égale"! Lire infra.

Son texte " Notre cap est le bon. Quand vous voulez atteindre le sommet d'une montagne, il faut garder votre objectif. Mais si le chemin est trop difficile à grimper pour les plus fragiles, les premiers de cordée doivent ajuster le chemin pour ne laisser personne au bord de la route".

Cette idéologie macroniste du premier de cordée est profondément inégalitaire. Le premier signifie qu'il y a un dernier. Pourquoi choisir de grimper la  montagne et ne pas chercher un vivre ensemble commun ...en plaine ?? D'autant que en haut du sommet il n'y a pas la place pour tout le monde par définition

Surtout quand Jupiter, "chef" des Dieux y est installé.

                                           Sylvie Neidinger.

schiappa.PNG

 

 

overdose fiscale,#giletsjaunes,17 novembre,révolutionnaires,1789,#macron,#blogneidinger,#carburant,#csg,ecologie punitive,benjamin #griveauxRubrique #GiletsJaunes

 

 

Commentaires

"Pourquoi choisir de grimper la montagne et ne pas chercher un vivre ensemble commun ...en plaine ?"
Cela rend la domination plus facile, puisqu'elle se fait par élimination des plus faibles, alors qu'en plaine la coopération "risque" de s'installer.
Une sorte de darwinisme simpliste, qui n'a pas assimilé l'idée que la coopération rend le groupe plus fort et qu'elle s'impose même chez nos cousins les chimpanzés.

Écrit par : Mère-Grand | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

plus on est haut, plus on est près de dieu, enfin pour ceux qui croient en dieu bien sûr! On peut aussi contourner la montagne ou choisir un col à mi hauteur! Là c'est "la révolution jaune" que personne n'avait vu venir!

Écrit par : Dominique Degoumois | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Il va y avoir ces prochains jours une scission entre "les français gilets jaunes" et "les français anti gilets jaunes", on trouve pleins de commentaires sur les médias et les réseaux sociaux faire l'amalgame entre casseurs et gilets jaunes! Les vrais gilets jaunes ne cassent pas ils revendiquent, même si macron et tout le gouvernement disent le contraire! On risque donc de voir de vrais scènes de guerre civile dans les rues!

Écrit par : Dominique Degoumois | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.