19/06/2018

Manu, ça va pas ! Populisme abject de Macron face à un ado un peu familier

Les services de l'Elysée se sont emparés de cette affaire liée à un collégien MINEUR pour une opération de com' politique des plus déplacées !

L'affaire montée en épingle par le président de la république lui-même tourne au calvaire pour l'ado.

On aurait aimé que Emmanuel laissât cet enfant tranquille et qu'il fût plus ferme avec Trump qu'il ne cessait d'embrasser et  de passer le bras dans le dos.

On se souvient que, à l'âge de cet ado juste un peu familier dans son expression, Emmanuel Macron  s'intéressait lui  de très très  près à sa prof de français mariée et mère de famille. Dossier réel juridiquement  illégal. Totalement illégal d'une telle relation entre un prof et son élève.

 

       LE PRESIDENT HUMILIE PUBLIQUEMENT UN ENFANT

Communiquer autour de ce  mineur rencontré lors d'un déplacement au Mont Valérien (18 juin)  tient de la part du "marcheur-premier de cordée-jupiter-jeanne-d'arc-napoléon"  d'un populisme injustifié.

Macron donne des leçons à qui, en fait ?

Ici Macron HUMILIE carrément cet enfant qui est aujourd'hui la risée de ses camarades. Voire plus.

En ce sens et par SA  réaction inappropriée, Macron n'est pas un président très digne.

De plus il n'a pas mesuré à quel point il allait lui-même créer le buzz. Twitter chauffe sur le sujet et détourne.

Manu: ça va pas !!!!!

             

                                              Sylvie Neidinger

 

 

*cet article n'est pas rédigé en raison de l'échange verbal mais de l'instrumentalisation politicienne  d'un mineur par le Service de Communication de l'Elysée qui a suivi.

*A cette heure, Macron qui a fustigé cet ado n'a toujours pas réagi à l'affaire américaine de la séparation des enfants migrants de leurs familles, de leur installation dans des cages avec des chips et de l'eau par Trump. Une honte.

 

 

macron populiste, communication politique dévoyée, affaire de l'ado, salut manu

Commentaires

Ce type n'est qu'une coquille vide, il n'a pas d'envergure, ne sait que parler mais les français aiment tellement ça qu'il n'a pas finit de les "enchanter". Le pauvre ado en a fait les frais, au moins un qui aura compris j'espère.

Écrit par : norbert maendly | 19/06/2018

Répondre à ce commentaire

Il se disait silencieux et portant dignement la fonction. Or, il bavarde à tout crin...

Écrit par : Sylvie Neidinger | 20/06/2018

Répondre à ce commentaire

Et moi qui croyains que la france était une République, et que tous les citoyens étaient égaux...

Face à la réplique "passe ton diplôme d'abord, une occasion en or a été ratée:
"A 15 ans, on n'a pas besoin de diplôme pour coucher avec sa professeur de théâtre, mariée et mère de famille. Vous avez aussi un conseil à donner dans ce sens?"

Écrit par : Daniel | 20/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.