22/05/2018

Sortie, demain de "l'Ile sans rivage" de Caroline Cuénod, une métaphore de la Suisse

La cinéaste suisse Caroline Cuénod annonce la sortie mercredi d'un portrait atypique de la Suisse dans sa relation avec l'eau " de navigation".
Visible à Carouge au Cinéma BIO.#blogneidinger,armateurs,marine suisse,caroline #cuénod
 
Suisse, une île sans rivage? est une production Close Up Films et Chez Eugène.
 
Les plaisanteries sur la... marine  suisse doivent être remisées au placard.
 
"Mine de rien", le pays est le second au monde en terme de flotte pour la catégorie des pays enclavés!
 
Le manque d'accès géographique à la circulation maritime mondiale eut même pour paradoxe de voir se développer des projets pharaoniques.
Le port de Bâle serait classé comme... maritime par le "cordon ombilic" rhénan, évidemment.
 
Caroline Cuénod évoque l'activité mondialisée des armateurs suisses dont les navires  marchands sillonnent le monde.
Une logistique privée et publique pour les produits alimentaires, pétroliers....
Son  travail documentaire la mène à rencontrer  le chef de l'Approvisionnement de l'Etat, coincé dans un modeste bureau à Berne...Loin des embruns!
 
Concernant la navigation domestique, celle sur les lacs, notre regard contemporain est réducteur, troublé par la quasi disparition de tous les destriers  à voiles.
On rêve de revoir cette agitation même en rêve ou en rêverie...
 
#blogneidinger,armateurs,marine suisse,caroline #cuénod A Genève,  les pierre du Niton, cailloux  émergés donnent le "la" des altitudes, car utilisées comme horizon du système géodésique de référence altimétrique helvète.
 
Comparer le pays à une île est extrêmement juste.
Un peu comme l'Angleterre pour le mental, la quantité de rivages en moins...
Suisse...une île de montagnes, d'esprits indépendants qui se sont projetés aisément dans le commerce mondial...maritime.
 
 Caroline Cuénod a pris 5 ans de sa vie pour réaliser ce film. Chez elle, rien ne se fait en superficialité.
 
Ce #blogneidinger  avait signalé en 2013 la sortie de  son court-métrage Pièces à rêverie, une réflexion autour des archives avec les AEG. 
 
Ici, elle signe son premier  long métrage.
Des productions toujours  en originalité car mêlant sa réflexion (originale et basée sur des faits) ses recherches historiques, ce qu'elle est elle-même...
 
Elle trouve  de bonnes histoires (vraies) à raconter telles que les négociations durant la seconde guerre mondiale du patron de la Migros pour faire de Monaco un port ...suisse!#blogneidinger,armateurs,marine suisse,caroline #cuénod
La cinéaste puise dans QUI elle est pour nourrir sa vision, un peu d'ici, un peu d'ailleurs, ce qui lui ouvre une double focale.
 
Caroline décrit son autre pays, le Danemark comme carrément à l'opposé: pas de montagne et beaucoup de mer.
 
Son film est volontairement tourné en langue suisse allemande (voire en dialecte)  en romand.
 
Le dossier de presse regorge d'anecdotes intéressantes. On va  les retrouver dans le film. Ici, la bande annonce ...Pour mieux aller le voir en salle.
 
Caroline a signé ici le premier film helvète sur le thème de  la Suisse  Et  la mer.
 
 
                                                            Sylvie Neidinger

#blogneidinger,armateurs,marine suisse,caroline #cuénod

 

 

#blogneidinger,armateurs,marine suisse,caroline #cuénod

r. 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.