17/05/2018

Hugo SBAI, docteur à 17 ans

C'est assez rare pour être souligné. Un mineur vient de soutenir son doctorat  (sujet de thèse: la cybersurveillance)  à l'Université de Lille.

Hugo Sbai, 17 ans lors de la soutenance  a juste... six d'avance.

En plus du doctorat,  il a pris le temps de.... deux masters dont l'un à l'EPFL.(informatique) l'autre en droit à Paris

Il vient d'engager un second doctorat à Oxford...

Le parcours est  exceptionnel, piloté semble-t-il par ses deux tantines elles mêmes docteurs à Oxford.

Bon point: durant les années  de sa scolarité précoce, il a toujours refusé d'en parler dans les médias, alors que les sollicitations ne manquaient pas.

Il communique pour la première fois avec la...réussite au doctorat et aux deux masters.

Logique. Il n'y a pas de mal à informer autour de  ce parcours exceptionnel.

 L'Université de Lille n'a jamais vu cela. 

Probablement en France aucun doctorat n'a été soutenu à cet âge. Ni dans le monde. C'est une première !

 

                                                                       Sylvie Neidinger

hugo sbai,doctorat,17 ans,epfl,oxford

Commentaires

OUCH !!!
Un futur Einstein ?
En tout cas son avenir est assuré.
Et en plus il est mignon, ce qui change de la plupart des thèseux à lunettes.

Écrit par : Lambert | 19/05/2018

Répondre à ce commentaire

Bon, on ne va ici pas stigmatiser les "thèseux" ou non thèseux "à lunettes"en plus mais il est vrai que cette info est bien sympathique. On apprécie sa modestie à n'avoir communiqué qu'au final.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 20/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.