UA-65882359-1

17/10/2017

#balancetonporc, le hashtag contre les "porcs "humains" mais... #lecochoncestmignon !

Une certaine Sandra Muller est à l'origine du hashtag #balancetonporc qui va marquer le féminisme

Attention pas forcément dans le bon sens. "balancer"appartient au vocabulaire de la délation!

Elle bosse à New-York, explique la genèse de ce qu'elle  a mis en place sans imaginer le succès (interview à France Antilles) que cela allait donner.

Son idée est reprise en anglais

"Tout est parti d'une "blague" avec une amie au téléphone, raconte Sandra Muller, initiatrice vendredi du hashtag #balancetonporc qui, dans la foulée des révélations sur Harvey Weinstein, a enflammé Twitter en France et au-delà.#femmes,#feminisme,féminisme,#balancetonporc,porc humain,weinstein,trump,berlusconi,sandra muller,philippe sollers

Cette femme de 46 ans, directrice d'une lettre spécialisée sur l'audiovisuel et installée à New York depuis quatre ans avec ses deux enfants, explique comment le scandale sur le tout-puissant producteur de cinéma américain l'a affectée, et comment elle espère que son hashtag pourra faire avancer les choses face au harcèlement sexuel.

QUESTION: Comment est venue l'idée de lancer ce hashtag sur Twitter, et comment avez-vous réagi face à son succès?

REPONSE: J'étais très choquée par l'affaire Weinstein ici, je trouvais que ça prenait des proportions incroyables (...) Ensuite j'ai vu une énorme photo dans Le Parisien où ils appelaient (Weinstein) +le porc+, et puis j'étais avec une amie au téléphone et on parlait des problèmes de harcèlement, et c'est venu comme une blague, je lui ait dit, tiens, +Je vais lancer un hashtag qui va s'appeler #balancetonporc+, c'est absolument pas classe mais c'est rigolo, et je l'ai lancé pendant que je lui parlais et au départ ça n'a pas donné grand chose... ça n'a pas été immédiat, mais au bout de cinq, six heures, j'ai commencé à avoir un flot de tweets incontrôlables, à tel point que j'ai reçu un message pour savoir si c'était bien mon tweet qui était utilisé.

Je ne suis absolument pas professionnelle des tweets, je ne cherchais pas le +buzz+ (...) J'ai été dépassée. Maintenant j'essaie de contrôler tout ça, de répondre vraiment aux gens, surtout ceux qui ne sont pas d'accord avec nous - je dis +nous+ parce que c'est pas moi, c'est les autres, moi j'ai juste créé un hashtag!"

                     WEINSTEIN, BERLUSCONI, TRUMP ...

Attention toutefois à ce que les réseaux sociaux ne se transforment pas en délateurs en désignant publiquement et nommament, au regard de personnes que seule la justice pourra juger.

A propos de porc et de toute expression de dénigrement humain utilisant l'image porcine, on rappelle toutefois que l'animal domestique, le vrai, celui qui grogne et se roule dans la fange est  infiniment différent du PORC supposé ...masculin! 

 Je publie ici les commentaires venus sous l'article du 13 octobre Certes Weinstein...et Trump ?

Le commentateur Gislebert, qui se présente avec humour  comme... cochon de contribuable !  y défend cet animal avec justesse.

                                          GENTILS COCHONS

L'image de cet animal est effectivement  prisonnière de l'usage qui en est fait.... depuis l'antiquité et les fables d'Esope. Voire avant.#lecochoncestmignon,#femmes,#feminisme,féminisme,#balancetonporc,porc humain,weinstein,trump,berlusconi,sandra muller,philippe sollers

Il faudra alors distinguer les porcs "humains" des pauvres porcins, animaux  si aptes à nous prouver leur affection alors qu'ils sont élevés pour passer à la poêle en côtelettes et rôtis !

Alors.... #lecochoncestmignon

                                                                                            Sylvie Neidinger

 

 

Commentaires

*Mais qu’avez-vous donc toutes contre le porc ? Un animal plein de charme et de finesse, il n’est qu’à lire l’éloge qu’en fait Philippe Sollers (lien ci-dessous).
Et pourtant, il est le plus souvent élevé, nourri et abattu dans des conditions indignes, rendu responsable de pires parasitoses, ostracisé et traîné sur le banc d’infamie… Pourriez-pas vous trouver une autre tête de turc (si j’ose, pas très approprié…) pour qualifier les agissements des harceleurs très humains ? Le porc ne mérite vraiment pas cet opprobre, croyez-moi, c’est un cochon de contribuable qui vous l’affirme… :))

http://www.philippesollers.net/eloge-du-porc.html

Écrit par : Gislebert | 16/10/2017

Répondre à ce commentaire

*Bonne remarque ! Les humains utilisent dans leur langage des expressions liées aux animaux pour des affaires qui les concernent eux...
Je m'étais justement posé cette question d'écriture  la semaine dernière à propos des chiens (du genre "ce type est un chien") alors que le chien et le porc sont des animaux domestiqués totalement dépendants de l'homme.
Un "sale porc" pour parler d'un humain est une expression qui instrumentalise l'animal ( enfin ça c'est depuis l'antiquité ..les fables d'Esope etc)
Il a été effectivement démontré que le porc est aussi affectueux qu'un chien mais l'homme ne le laisse pas entretenir cette relation de proximité.
Et ces pauvres animaux victimes d'être élevés pour être bouffés ou servir de gardien etc sont en plus stigmatisés dans le langage . Le lobby de défense de....l'image du chien et du porc n'est pas encore en place...!

Écrit par : Sylvie Neidinger | 17/10/2017

Une italienne évoque le "porc Weinstein"

 (crédit image : capture écran de l'article en lien web)

http://www.boursier.com/actualites/economie/donald-trump-...

Commentaires

WEINSTEIN, BERLUSCONI, TRUMP ...ENTRENT DANS LA CATEGORIE DES PORCS...HUMAINS:

Ok Weinstein semble avoir passablement usé de contraintes sexuelles. Si c'est le cas il faut le juger et le condamner comme tous les violeurs (je vais pas discuté ici des qualités shakespeariennes qui font le succès de la plupart des actrices hollywoodiennes).

Berlusconi a son Rubygate, pas bien avec une mineure ! J'vais pas discuter ici des choix de cette mineure d'être stage dancer et par ailleurs délinquante notoire. Berlusconi a certainement un penchant pour les soirées d'orgiaques avec des prostituée, ce qui n'implique pas forcement de contrainte. C'est pas forcement illégal, probablement immoral mais chacun a son jugement des limites morales, pour d'autres la minijupe est immorale.

Et le détesté Trump ? Objectivement a part une phrase vulgaire (I grab them by the pussy) il y a 12 ans, et dont il faut encore connaitre le contexte, est ce qu'une feministe a autre chose a lui reprocher ? Il semble plutôt tranquille en couple (en tout cas plus que Bill Clinton), sa femme et ça fille n'ont vraiment pas l'air opprimée. Les employée des Trump enterprises ne se sont pas plainte d'inégalités ou discriminations, et encore moins de harcèlement de la part du big boss.... Alors, il n'y a vraiment que cette phrase qui vous rend enragée ?

Écrit par : Eastwood | 17/10/2017

Répondre à ce commentaire

"Enragée"....Diantre. Quel choix de vocabulaire...

OUI. Ne serait-ce que l'unique phrase citée elle est totalement indigne d'un président.
Mais ce n'est pas la seule.

Vous omettez le concernant deux plaintes déjà. Et des remarques sexistes totalement déplacées pour un PT.
Deux ....A minima.
Si un éditeur porno (!!!!) cherche des témoignages à charge contre lui c'est qu'il sait qu'ils existent mais que ces femmes ne parlent pas
A suivre...

Écrit par : S Neidinger | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

"
OUI. Ne serait-ce que l'unique phrase citée elle est totalement indigne d'un président. "

Il n'était pas élu! Eastwood a entièrement raison de le soulever! Faudrait peut-être arrêter cet harcèlement contre le Président des Etats-Unis! Serait-ce parce qu'il n'est pas de gauche ou bien y aurait-il autre chose d'inavouable..... SN!

Écrit par : Patoucha | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

Madame,

C'est votre droit d'avoir votre opinion et mon droit absolu d'avoir la mienne et de l'exprimer .
Le terme "harcèlement" que vous évoquez ne correspond à rien du tout dans la démarche .
Je n'ai pas compris non plus votre terme "d'inavouable" . Il vous concerne? Vous avez un problème ...?

Rappel Ce blog bloque les IP des commentateurs dès qu'ils commencent à porter des insultes et déraper.

Le ...harceleur est souvent le commentateur qui ne vient pas sur le blog pour exprimer une opinion différente ( son droit démocratique) mais qui insulte dès qu'une opinion n'entre pas dans son champ de vision à lui.

Vous mélangez tout , Madame, en évoquant la politique la gauche;
Car qu'il soit démocrate ou républicain ce président a une attitude inadmissible avec les femmes . Votre obsession de tout politiser nuit à votre lecture des faits

MON ANALYSE:
TRUMP est INAPTE à sa fonction pour plusieurs motifs. Des millions de personnes le disent, l'écrivent. Mon blog le signale.
Entre autres problèmes graves pour ce genre de phrases digne d'un parfait prédateur.
Son lourd passé va remonter ne vous en déplaise, Madame.


Le problème pour les USA est que en cas d'empeachment de Trump, le numero 2 qui viendrait reprendre le pouvoir semble lui aussi gratiné...

Écrit par : Sylvie Neidinger | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.