UA-65882359-1

17/09/2017

Elysée, les chefs d'Etat africains, le chien et ...la crise diplomatique

La presse people en rajoute sur l'arrivée du chien Nemo à l'Elysée.

Comme de "belles histoires" à raconter au brave peuple, du  "story-telling" en langage de com'.

Macron est présenté comme "jouant comme un gosse avec son nouveau toutou."

Sauf que son jeu menait récemment  à  de graves secousses diplomatiques non signalées par les médias européens.

En effet,  Emmanuel Macron  a accueilli "comme un chien" deux chefs d'Etat africains.

Au mépris de toute règle de politesse et évidemment de toute règle diplomatique, il les a reçus en compagnie de Nemo sur le perron lieu de la photo officielle et lieu ultra symbolique de la visite.

La presse de Côte d'Ivoire indignée parle d'humiliation.

 "Extrait du média côte d'ivoire news :

 Indignation et humiliation, c’est le sentiment qu’éprouve la majorité des africains suite à la manière dont deux chefs d’Etats du continent noir ont été accueillis par Emmanuel Macron au palais de l’Elysée. Il y’a de cela de quelques jours, trois chefs d’Etats africains étaient reçus par le nouveau locataire de l’Elysée pour un mini-sommet sur la crise migratoire que traverse le Vieux Continent. Idriss Deby du Tchad, Mahamadou Issoufou du Niger et Macky Sall du Sénégal sont les trois présidents africains qui ont été invités pour ce sommet. Si dans l’ensemble les choses se sont bien passées, de nombreux intellectuels n’ont pas daigné laisser passer la manière dont Emmanuel Macron a reçu ses hôtes à leur arrivée au palais de l’Elysée. Comme le montrent plusieurs vidéos diffusées en long et en large sur les réseaux sociaux, le chef d’Etat français a accueilli ses homologues africains en compagnie de son chien. Cela peut surprendre certains mais Macron était en compagnie de son chien lors qu’il est allé à la rencontre d’Idriss Deby et de Mahamadou Issoufou à leur arrivée au palais présidentiel français. Comme il fallait s’y attendre, cette initiative du président français a ravivé les flammes d’un sentiment néocolonialisme chez plusieurs intellectuels du continent noir qui voient en cet accueil inhabituel une nouvelle forme d’humiliation des dirigeants africains."

Bien évidemment être reçu par un chien pour ces dirigeants musulmans est hyper insultant. Les images partent immédiatement dans les pays en question et y sont reçues avec consternation. Elles choquent.

Hyper insultant... pas seulement pour les musulmans, d'ailleurs. Personne n'aime être reçu avec un chien en lice qui peut lécher, aboyer etc..

Alors un chef d'Etat qui représente un peuple reçu comme un chien, quel scandale !

                             ABSENCE DE SAVOIR-VIVRE

Le  média ivoirien  en rajoute en évoquant carrément le "néo-colonialisme du président français."

Rien à dire sur ce point : seuls les africains  en question savent ce que le chien représente dans leur inconscient collectif d'anciens pays  colonisés.

Ce n'est même pas une question culturelle mais le mauvais comportement  d'un gamin égocentrique qui fait son cinéma avec un joujou vivant poilu.

C'est juste une question de savoir-vivre. Que Macron n'a pas.

Après la sortie macronienne sur les africaines "pondeuses", l'épisode canin est un second grave incident diplomatique.

Une image de mépris donnée à tout le continent africain.

Visiblement ce président n'a rien dans le ciboulot .

                                            Sylvie Neidinger

 

 

Commentaires

Je reçois bien mes invités avec mes trois chiens......

Écrit par : Patoucha | 18/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vous n'êtes pas présidente de la république Patoucha! (rire)

Vos invités vous connaissent, le savent. Votre mode de recevoir ne pose strictement aucun soucis à vos invités.

Vous n'être pas en fonction protocolaire et ne recevez pas des invités qui ont une rapport compliqué avec "l'ancienne colonie". Vous n'êtes pas chef d'Etat africain non plus !

Je connais une dame originaire d'un pays où les animaux sont rarement à l'intérieur des maisons, reçue. Un gros chien (gentil toutou évidemment) venait régulièrement sous la table. Elle me dit avoir eu peur et avoir passé un sale moment. Mauvais souvenir pour elle. Ce rapport à l'animal est très culturel.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 18/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Vous n'êtes pas présidente de la république Patoucha"

Je le suis de ma liberté Sylvie Neidinger, c'est déjà ça de pris .... LOL

Un peu d'humour ne fait pas de mal :) N'est-ce pas mon Nemo!

Écrit par : Patoucha | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement vous m'avez bien faire rire ! D'où ma réponse.
Au moins sommes nous présidentes chez nous avec nos "aNemos" respectifs.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vous faire rire :))))))) SN .... c'était le but! :)

Heureuse journée

Écrit par : Patoucha | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas la relation des Africains ou des autres peuples ayant gardé leur tête sur les épaules avec les animaux qui est problématique, c'est celle des Européens qui confondent tout et considèrent que leurs animaux font partie de leur famille...
Fin de civilisation...

Écrit par : Géo | 21/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour

Je rebascule le commentaire de Patoucha sous l'article qui concerne les animaux!

@Patoucha "Il faut en avoir pour eu et aimer les animaux pour pouvoir juger. Leur amour, leur fidélité vous apportent tellement que je comprends parfaitement que des personnes les prennent pour leurs enfants. Ils font partie intégrante de leur vie. Et quand vous les perdez, ils vous laissent un grand vide. Je sais de quoi je parle car, des animaux, j'en ai eu toute ma vie! J'ai de la haine pour ceux qui les abandonnent, Les tortures ou pire qui Les tuent! C'est inhumain!

Quand un chien lèche c'est sa façon de remercier son maître. Pourquoi mettre des limites à une marque d'affection? Vous ne vous rendez pas compte de leur sensibilité, de l'amour maternel d'une chienne pour ses petits. J'ai assisté à deux accouchements de 12 et 9 petits.... de merveilleux et inoubliables souvenirs.

Je suis une fan des reportages sur Les animaux sauvages, en captivité, du vétérinaire de Burundi. Etc etc....Alors, les animaux PAS TOUCHE!

Quelqu'un qui n'aime pas les animaux, n'aime pas les enfants!

Écrit par : Patoucha | 23/09/2017"

Écrit par : Sylvie Neidinger | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour !!!!

En réponse la prise de distance avec les chiens que j'ai prise est le résultat d'une histoire. Mon père était chasseur. Enfant, j'étais celle qui s'occupait beaucoup des chiens, affectivement aussi, de facto. Problème un premier chien tué par un sanglier, un second par la route qui traverse le bois, puis le troisième par un coup de fusil!!
Du coup j'ai cessé totalement d'être en interaction avec tous ces braves toutous...

Écrit par : S Neidinger | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Fin de civilisation..."

Alors, elle est finie depuis longtemps la civilisation. En Europe, les animaux font partie de la famille depuis l'antiquité, et probablement avant.

Écrit par : Certains rectifications sont nécessaires | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Pas bien compris ce revirement!?

De passage. Je quitte

Bon week-end

Écrit par : Patoucha | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Facile ! L'article sur les chiens n'avait rien à voir en commentaire de l'article sur l'ONU.
La charte des commentaires du blog c'est "commentaire sur l'article en question." sinon cela ne passe pas.
J'aurais pu le rejeter. Mais je l'ai repassé sous le bon article. C'est tout. Car c'était bien en phase.
Par ailleurs il y a eu des échanges persos Patoucha /Géo un peu chaud sur cet articles ici j'ai donc tout supprimé.

Bon week-end à tous . Il fait beau il faut sortir respirer l'air ....ensoleillé

Bien à vous

Écrit par : S Neidinger | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Sylvie

LOL Je parlais de votre revirement avec les chiens.....:)))))))))))

J'étais également dehors tout l'après-midi.:) Pourvu que ce beau temps continue :)

Bonne soirée

Écrit par : Patoucha | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il n'y a aucun revirement de ma part: le chien de Macron n'a RIEN à faire dans les jambes de chefs d'Etat africains en visite. C'est impoli.
Chacun par ailleurs est libre d'avoir un toutou ou non.
OUI sublime dimanche ensoleillé !

Écrit par : S Neidinger | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.