UA-65882359-1

14/09/2017

L'EI chassé de Deir-ez-Zor par le régime syrien. La Turquie s'équipe en système... russe

Les syriens qui reviennent d'un séjour estival  dans leur pays indiquent que la situation se normalise.

Ce après six ans d'une guerre complexe produite au départ par l'occident  allié aux pays islamiques du golfe  sous couvert de printemps (hiver !) arabe.

Guerre cannibalisée ensuite  par l'EI,  souvent financée par des fonds privés issus du golfe.

Rappel : la France de Hollande et Fabius a fourni dès 2012 des armes sophistiquées aux coupeurs de têtes. Hexagone: seul pays au monde à envoyer  en 2012/13 ce genre d'armement aux groupes de type Al Nosra ( groupe coupeur de têtes ami de L. Fabius ! )

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/08/25/q...

      

            CAROLINE GALACTEROS, COLONEL, EXCELLENTE ANALYSTE

 

L'armée syrienne vient de libérer Deir-ez-zor , capitale de l'est pétrolier que les américains  alliés aux kurdes lorgnent évidement de l'autre rive de l'Euphrate.

En coopération évidemment avec l'aviation russe.

L'excellente analyste Caroline Galactéros, colonel de réserve  qui ne s'en laisse pas  compter (par les propagandes) produit ici une synthèse fort intéressante .ff.GIF

Pendant ce temps   les pourparlers se poursuivent actuellement à Astana, entre le régime syrien et les rebelles pour instaurer les zones de désescalade

Ce, alors que les réunions de Genève qui voulaient l'élimination des dirigeants syriens furent un échec complet.

Le principe de réalité du terrain prévaut.

C'est un  fiasco occidental.

Parce que les USA et leurs alliés n'ont pas dit clairement au départ, en 2011, qu'ils voulaient modifier la gouvernance de la Syrie pour en contrôler les ressources (pétrole, gaz, minerai etc...) pour en contrôler l'extraordinaire position géostratégique à l'intersection de trois continents et porte de passage  vers l'Europe du gaz qatariote  et autres.

Après Saddam Hussein et Kadhafi, l'occident -dont la France.... à outrance !-voulait la peau d'un dirigeant nationaliste et laïque dont le "pays de Sham" est en lien militaire, économique, culturel avec la Russie depuis des décennies.

Une sorte de "pousse-toi-de-là-la-russsie-que-je-m'y-installe".

Aurait-on vu les russes  dire aux américains  à propos d'Israël "pousse-toi-de-là-amérique-que-je-m'installe"?

Non, évidemment !

Un "dégagisme" intéressé, masqué sous le couvert des "révolutions" dites  de "couleur" et autres "printemps"... au risque d'une guerre hyper destructrice en vies humaines et en infrastructures urbaines et patrimoniales.

Dans ce fiasco occidental, la Turquie annonçait hier s'équiper en système aéronautique de défense ...russe.

Alors que les USA entendent mettre en place à terme un Etat kurde politiquement indépendant chevauchant les territoires irakien, turc et syrien.... au hasard...les zones riches en hydrocarbures (!) Et avant la création d'un l'Etat un statut autonome.

 ...La Turquie,  membre de l'Otan, à la situation géo-stratégique proche-orientale centrale vire de bord.

Elle s'équipe en système russe S-400.

C'est une info juste ...énorme en terme de renversement d'alliances !

Les cartes de la zone sont totalement rebattues.

 

                                                       Sylvie Neidinger

 

Téhéran et Ankara envoient des troupes dans les zones de désescalade syriennes.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.