UA-65882359-1

11/09/2017

Ma libre liberté de bloguer en toute liberté, svp !

Voici le commentaire que j'ai reçu récemment. Et que j'ai laissé aux oubliettes    car ne correspondant  pas à la charte des commentaires.

(nota  je l'ai publié depuis, puisque le citant)

Hyper condescendant.  Mal poli  ( ... "bêtement" )

Pour qui se prend-il ?  Vincent, supposé être blogueur en plus.

"Vous allez donc passer 5 ans à dénoncer bêtement les agissements d'Emmanuel Macron, de sa femme, de ses ministres et de ses députés.

Ok, sauf qu'à part vous permettre de vous défouler, je ne vois pas trop à quoi cela va servir.

Vous me direz qu'il y en a bien qui font la même chose avec Donald Trump....

Si cela peut vous faire du bien..."

La notion de défoulement  le concerne lui, ce commentateur, vu le ton employé. 

Ce blog Neidinger aime ANALYSER et non se "défouler".

Il comporte une rubrique dite "sémiologie  politique". sarko.GIF

Et même démarré une rubrique "caricatures " avec quelques  dessins "fait-maison"  bruts de décoffrage, sans retouche, avec les coups de crayon souvent maladroits...)

Combien de blogueurs produisent leur propres caricatures ??? Peu.

Ce blog ne fait pas spécialement du commentaire mais produit aussi de l'info.

Exemple l'analyse de la photo présidentielle a noté des détails non signalés.

Le blog de type journalistique décline une même thématique sous plusieurs angles.

                             INTERESSANTE MONARCHIE DEGUISEE

Je suis admirative de la démocratie suisse très horizontale (démocratie hyper active, ultra visible  sur les blogs de la Tribune de Genève ) et du coup  l'évoque peu.

   En revanche la démocratie française pose un  problème de fond.

Elle n'est pas ou peu ...démocratique, en raison du régime présidentiel, de la Vème république qui donne un immense pouvoir régalien.

François Hollande a pu envoyer les troupes sur plusieurs conflits externes en décision solitaire sans contre-pouvoirs réels (le parlement n'a pas à en décider)

Le citoyen lors des présidentielles françaises, ne vote pas pour un programme précis (durant  des dernières présentielles les véritables  débats sur le fond furent  presque inexistants !)  Il vote, donc désigne un  individu à qui il confie de facto les clefs de la maison, les codes d'entrées. Il lui confie TOUT en fait.

Le système présidentiel  s'apparente à une monarchie certes républicaine.

Mais monarchie hyper verticale.

A juste titre Trump et Macron font parler d'eux.

Ils sont à la tête de leurs Etats, parmi les plus puissants, et gouvernent  sans grands contre-pouvoirs.

Problème.  Trump et Macron, atypiques s'avèrent être narcissiques et mégalos.

Il y a donc effectivement largement de quoi inquiéter tous les observateurs.

Ceci justifie amplement les analyses du  @blogneidinger.

Et toutes les autres analyses sur la TDG d'ailleurs fort nombreuses et  issues de plusieurs blogueurs.

C'est bien le rôle de la presse et des réseaux sociaux d'agir en contre-pouvoir. En contre analyse. Voire en impertinence.

J'ai passé à la moulinette Sarko (mais le blog n'a démarré qu'en 2011 en fin de quinquennat)  ensuite Léonardo dit  Hollande et désormais ôsacuissedejupiter.

Après un temps de pause et d'observation, je trouve Macron toujours aussi improbable. Imbuvable. Méprisant. Fêlé, dans sa pratique. Dans ses verbiages, son autoritarisme déplacé.

Ce blog continue comme avant. De l'info culturelle si possible genevoise  et de l'analyse politique principalement hexagonale. Alimenter les rubriques Lire ou Rire si possible. Et le reste.

Petit conseil : que "Vincent" le commentateur à 100% maso (...de  lire mon blog  !)  cesse immédiatement cette pratique qui le morfond,  plutôt que venir pleurnicher en médisance.

Ma libre LIBERTE !

                                        Sylvie Neidinger

 

Note de fin. Vincent est entré en contact très courtoisement  avec moi.

Dont acte. Merci à lui de cette démarche rare. Du coup j'aseptise légèrement l'expression .

Je retire "le type". Vincent  n'est plus "un type" qui balance un commentaire  chaud  mais une personne réelle qui a pris la peine réelle  d'une excuse d'avoir blessé.

Il est blogueur; il sait le temps que l'on passe, l'engagement du blogueur, les contraintes d'une identité numérique forte...

Celui celle qui s'engage s'expose. 

Surtout quand le champ que l'on  essaie de décrypter est ..."la politique"

Les commentateurs ne sont pas engagés e la même façon . Car souvent masqués, cachés derrière les pseudos et les adresses IP exotiques.

Ma réaction vive n'était pas une crise d'orgueil de celle qui se croirait surpuissante et que l'on viendrait contredire.
Comme Vincent je blogue sous ma véritable identité. C'est clair et cash.

Toutefois je ne retire pas  l'article à l'origine de tous ces échanges?

Tout est donc ok. MERCI

Commentaires

Tout simplement bravo!

Vous avez mille fois raison.

Ce sont ceux qui croient dénoncer la haine (soi-disant) chez les autres, qui sont les plus haineux.

Écrit par : Daniel | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Ce sont ceux qui croient dénoncer la haine... chez les autres, qui sont les plus haineux."

Je ne vous le fais pas dire.....

Écrit par : Patoucha | 12/09/2017

Merci à vous
D'autant qu'il n'y a pas de "haine" de ma part comme vous le soulignez ( avec le terme soit-disant)
Dès sa campagne électorale j'ai juste trouvé et trouve toujours suspect E. Macron surgi de l'inconnu à coups de Unes people ( tv +presse écrite) et surtout trouve suspect ses auto-comparaisons au christ, à jupiter et compagnie. C'est mégalo !

Écrit par : S Neidinger | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

"E. Macron surgi de l'inconnu à coups de Unes people"

Vous n'êtes pas la seule à le penser. Même ceux qui l'ont élu se posent aujourd'hui la question :)

Vincent? LOL Vous ne le connaissez donc pas!

Écrit par : Patoucha | 12/09/2017

"E. Macron surgi de l'inconnu à coups de Unes people"

Vous n'êtes pas la seule à le penser. Même ceux qui l'ont élu se posent aujourd'hui la question :)

Vincent? LOL Vous ne le connaissez donc pas!

Écrit par : Patoucha | 12/09/2017

Lol un peu dans ma bulle ...

Écrit par : S Neidinger | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

Oups, apparemment j'ai touché là où ça fait mal.

Vous m'en voyez désolé et je vous présente mes excuses si je vous ai vraiment blessée.

D'autant qu'il n'était absolument pas dans mes intentions de remettre en question votre liberté de bloguer en toute Liberté..... Je suis trop attaché à la Liberté pour cela.

Alors ok, désormais je n'interviendrais plus sur votre blog...

Bonne route !

Écrit par : Vincent | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

MERCI VINCENT. Je tiens compte de votre magnifique et rare réaction dans l'article en pied de page.

"Note de fin. Vincent est entré en contact très courtoisement avec moi.
Dont acte. Merci à lui de cette démarche rare. Du coup j'aseptise légèrement l'expression (je retire "le type". Vincent n'est plus pour moi"un type" qui balance un commentaire chaud mais une personne réelle qui a pris la peine réelle d'une excuse pour avoir blessé.)

Il est blogueur; il sait le temps que l'on passe, l'engagement du blogueur, les contraintes négatives d'une identité numérique forte pour la vie professionnelle par exemple etc.etc. Celui celle qui s'engage s'expose . En paie le prix.

Surtout quand le champ que l'on essaie de décrypter est ..."la politique"
Ma réaction vive n'était pas une crise d'orgueil de celle qui se croirait surpuissante et que l'on viendrait contredire. Non.

Comme Vincent je blogue sous ma véritable identité. C'est clair et cash.

Toutefois je ne retire pas l'article et laisse telle quelle ma vive réaction puisque son commentaire est bien à l'origine du texte.

Tout est donc ok. MERCI

ah si les polémiques pouvaient avoir une fin si claire et digne !

Écrit par : Sylvie Neidinger | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

Vous êtes caustique !

Écrit par : Monsieur Preskovitch | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

On ne peut que souhaiter de tout cœur que Vincent change d'avis et intervienne sur ce blog.

Écrit par : Myriam Belakowski | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

M Preskovitch. Comme vous voulez. Cela fait 2 fois que vous l'écrivez. (déjà pour un précédent article)
Alors d'accord.
... Version soude.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas les commentaires insultants
Moi-même quand je lis un article de blog dont je ne partage pas le point de vue quelquefois pas du tout, j'en suis finalement hyper CONTENTE.

Je me ne rue pas pour lancer un commentaire impoli et déplacé. Je me dis que l'univers des blogs de la Tribune de Genève est génial. Car tout est son contraire peut s'y exprimer.
Cette différence enrichit. Une sublime expression de démocratie.

En revanche le commentaire insultant que le blogueur laisse passer est comme une petite pourriture qui ruine la bonne tenue de son blog. Un ver dans le fruit.

A lire certains commentateurs fielleux on a le sentiment qu'ils déversent , un tonneau de haine, rédigent par insultes, sans arguments .
Ils se défoulent et se donnent grand genre.
Ils sont en plus souvent masqués : pseudos et adresses IP improbables.

Écrit par : Sylvie Neidinger | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour Madame,

"Ils sont en plus souvent masqués : pseudos et adresses IP improbables."

Je ne pense pas en faire partie, et vous le savez très bien! Cependant, vous m'avez modérée, ainsi que Gislebert, sur le billet "TRUMP si proche des WHITE VADORS perd la face et des appuis politiques". Auriez-vous jugé nos commentaires de fielleux? Dans ce cas, Madame, vous êtes bien susceptible!

En revanche, "Daniel/Charles 05", plagiaire invétérée - c'est une femme - fait bien partie de ce que vous dénoncez!

Bonne journée

Écrit par : Patoucha | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

@Patoucha Merci de votre réaction

OUI, tous les commentateurs ne sont pas masqués. Et certains bloguent effectivement avec leur vrai nom. Mais la responsabilité du blogueur et du commentateur n'est pas la même. Le blogueur est juridiquement responsable.

Et il organise son blog comme il l'entend.

Dans le délire de ces derniers jours, je remarque que les blogueurs ont bien réagi, calmement !!
Que certains commentateurs semblent avoir eux mangé de la vache folle. Ou de la viande enragée ?

Le blogueur Vincent a été hyper correct en retour prenant sur lui pour s'excuser. Le blogueur Homme libre ( que j'adore lire par ailleurs et que j'ai rencontré une fois à Genève ) super correct. John a finalement éliminé les commentaires de Mario et autres qui venaient se loger dans son article mais n'avaient rien à voir avec son thème. J'ai moi même retiré de mon article les termes "le type et malotru" à propos de Vincent.

Sans retirer l'article qui lui, a sa propre vie. Il existe désormais.

En revanche côté commentateurs, certains sont toujours dans la guerre nucléaire !

Ils montent sur leurs grands chevaux que personne ne sollicite ( Vincent a géré tout seul sans besoin de ces "relais")
Ils ne parlent que d'attaque, de défense.. waou .

Bon....ZEN .

Écrit par : Sylvie Neidinger | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Le blogueur est juridiquement responsable", écrivez-vous.
Ce n'est pas tout à fait exact. Pemettez-moi, en tant que juriste, de rectifier:
- le blogueur est juridiquement responsable des propos qu'il tient dans ses billets;
- le commentateur est juridiquement responsable des propos qu'il tient dans ses commentaires.

Écrit par : Mario Jelmini | 13/09/2017

Je vous cite, Mme Neidinger:
"certains commentateurs semblent avoir eux mangé de la vache folle. Ou de la viande enragée ?"

Personnellement, ce qu'il m'a fallu digérer, c'est votre billet ci-dessus dans sa version première. C'est vrai que votre billet avait un goût de vache enragée...

Si vous publiez ce commentaire, c'est que vous avez le sens de l'humour et vous marquerez un bon point. Et puis nous aurons la preuve que vous n'êtes pas rancunière, comme ce brave Gislebert rappelle que vous l'auriez un jour affirmé sur votre blog.

Bisou,
--
Mario

Écrit par : Mario Jelmini | 13/09/2017

Guerre nucléaire, carrément ? Diantre, gaffez-vous, Sylvie, de ne pas vous retrouver transformée en chaleur et en lumière ... Aux abris, vite !

Blague à part, je ne crois pas Mario capable d'appuyer sur le bouton, les choses ne sont pas si graves et vont s'arranger entre vous. Vous avez écrit une fois que vous n'étiez point rancunière, je vous crois volontiers, pour tenir un blog, faut avoir le cuir épais.

Votre blog, parlons-en, je l'aime bien, c'est avec celui de HL le plus éclectique, plus local aussi : on passe de Trump à Victor Hugo en sa maison de Guernesey, du chat du vielleux de la Vieille-Ville à Mme Macron en déboulant sur G. Washington et ses aïeux, bref il y a toujours de quoi y trouver son miel...

On peut ne pas être d'accord, quoi que vous en disiez, vous n'aimez pas tellement la contradiction, mais il faut bien vous reconnaître du caractère, même s'il est parfois à l'orage.

Bonne soirée à vous.

Écrit par : Gislebert | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord avec Gislebert! :)

Mario Jelmini a pris le commentaire insultant de "Daniel, alias Charles 05" pour le vôtre: 6) "AYEZ LE COURAGE D'OUVRIR VOTRE PROPRE BLOG PLUTOT QUE VENIR PLEURNICHER CHEZ MONSIEUE GOETLEN". Il n'a pas dû faire attention à sa signature - Moi, si - Il s'en explique chez:

http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/archive/2017/08/05/la-verite-meme-si-je-mens-285487.html?c#postcomment

http://tonigambuzza.blog.tdg.ch/archive/2017/08/22/la-jeunesse-la-guerre-et-la-migration-285792.html

Bonne soirée à vous :)

Écrit par : Patoucha | 13/09/2017

@Mario Jelmini Bisous en retour (au pluriel) et sans rancune !!!!!!

Écrit par : Sylvie Neidinger | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement sympathique intervention finale de @Gislebert. Un vrai médiateur !

Oui pour tenir la barre de ce genre de blog ( varié, selon l'humeur du jour mais abordant aussi des sujets chauds tels la guerre en Syrie etc..) il faut un sacré caractère. C'est confirmé.
Les commentateurs n'en manquent pas non plus!
@Mario pour avoir vérifié je sais que vous êtes sous votre vrai nom et c'est un honneur.
Juridiquement en cas de litige (ex diffamation ) les deux (blogueur + commentateur) seraient probablement mis en cause. Voire même les trois avec TDG l'hébergeur ( cf leur procès de 2013).

Mais le point faible reste le commentateur non seulement souvent sous pseudo (pas vous !) mais surtout celui qui commente sous adresse IP improbable ( exotique)

Belle journée

Écrit par : S Neidinger | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

Un fort vent du SO a amené ce matin à la Vallée de Joux des bisous en provenance de Genève
( http://www.meteosuisse.admin.ch/home.html?tab=wind ).

La hache de guerre est enterrée !

Bomes vacances crétoises à Gislebert, puissant juge de paix.

Écrit par : Mario Jelmini | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

Alors ce n'est plus la froide bise mais les sincères bises.
Excellente journée à vous

Écrit par : Sylvie Neidinger | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

Ouf! Après tous ces bisous et échanges amicaux :) je peux me jeter dans les bras de Morphée :))))

Excellente nuit à vous

Bien arrivé Gislebert? :)

Écrit par : Patoucha | 15/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.