UA-65882359-1

23/08/2017

Décidement, le Maroc, cet été...

Impressionnante actualité de l'été concernant le Maroc :

*Attentats de Barcelone perpétrés par des terroristes islamistes  marocains, l'imam et les autres. Ici un article parmi les dizaines sur le sujet:

http://www.lemonde.fr/attentat-a-barcelone/article/2017/0...

*Casablanca: grave agression sexuelle dans un bus public par un groupe sur une jeune fille handicapée.

Le conducteur du bus et les passagers ne réagissent pas. Incident  filmé et diffusé sur les réseaux sociaux:

http://www.20minutes.fr/high-tech/2120007-20170822-maroc-...

*Tanger: impressionnant harcèlement de rue d'une femme par une horde d'hommes  filmé et diffusé sur les réseaux sociaux:

http://madame.lefigaro.fr/societe/video-harcelement-de-ru...

Avec, en plus les commentaires de certains localement qui indiquent que les filles agressées n'ont que ce qu'elles méritent : mal habillées selon eux ( jeans) elles n'auraient en plus,  rien à faire dans la rue seules. ( ni dans un bus dans la journée évidemment)

*Enfin: quinze jeunes auraient contracté la rage après avoir violé une ...ânesse.

 http://www.vsd.fr/actualite/maroc-15-jeunes-auraient-cont...

https://www.ladepeche.fr/article/2017/08/22/2631788-maroc...

Extrait de la Dépêche : La zoophilie : un problème sociétal .Si cette histoire peut choquer, cette pratique n'est pas non plus rare dans les campagnes marocaines. «On crie au scandale, pourtant tout le monde sait que dans le milieu rural, les premières expériences sexuelles se font souvent sur des animaux», a déclaré Amal Elbekri, secrétaire générale adjointe du Réseau associatif pour la protection animale, à Telquel. Toutefois ce phénomène existe aussi dans les villes. Aujourd'hui, la zoophilie ne fait pas encore partie des grandes préoccupations du gouvernement. Toutefois, pour certaines associations, il est important de faire changer les mentalités, de sanctionner ces pratiques, et surtout de rééduquer ces zoophiles."

*Sandwichs d'âne et de chien vendus dans la rue

http://fr.le360.ma/societe/casablanca-des-tetes-danes-decouvertes-dans-un-lycee-de-ain-chock-131501                                              

                                                    QUID?

 

Une partie du Maroc toutefois s'indigne, à juste titre à la lecture de tels faits.

A commencer par les actes odieux de Barcelone.

Des associations féministes réagissent aux agressions de filles dans l'espace public.  Pour le cas de la jeune handicapée la Justice a finalement  fait arrêter les assaillants car filmés.

Mais, concernant les filles agressées dans l'espace public,  quid de l'arrestation des auteurs  quand cela n'est pas filmé et quand cela ne passe pas sur les réseaux sociaux ?

Et  quid de ceux qui accusent les victimes et non les auteurs, qui justifient les comportements bestiaux.

Tout est juste  énorme pour un seul pays.   

On n'a rien inventé.  Juste mis côte à côte des infos locales de ces dernières semaines pour  ce pays frontalier de l'Europe.

   

                                                                     Sylvie Neidinger

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.