UA-65882359-1

10/08/2017

Général DESPORTES cesser l'opération Sentinelle qui rend les militaires des cibles faciles

Encore un (ancien) général pas muet du tout ...Et qui exprime la colère sourde des militaires français exposés dans une opération civile qui ne sert pas à grand chose si ce n'est à les désigner comme cible!

Attaquée sur le territoire national pour la 6ème fois depuis le début de l'opération voulue par Hollande !

Le précédent président avait mis la pression sur l'armée par de nombreuses opex (non budgétisées !!)  et ensuite décidé de cette présence en France dans une mission de sécurité intérieure pour laquelle les militaires ne sont pas faits !

 

C'est une  opération grand public, psychologique, destinée à rassurer la population; Mais à quel prix pour une mesure d'affichage ? La ville de Belfort d'où sont issus les blessés est  indignée ( cf médias)

 L'opération Sentinelle fait patrouiller des militaires en ville au lieu de leurs champs de bataille et surtout  les fait prendre pour cible.

 

 

Elle est décriée.Un échec.Le général Vincent  Desportes s'emporte. Il s'exprime :

Le général Vincent Desportes, ex-directeur de l'Ecole de guerre, n'y est pas allé, pour sa part, par quatre chemins pour expliquer le fond de sa pensée sur l'opération Sentinelle. Exaspéré, il a lancé à l'antenne de BFMTV: "Maintenant, ça suffit. Cette opération Sentinelle a un bilan profondément négatif. Rien ne prouve qu’elle a apporté quelque chose à la sécurité des Français mais d’une part, elle fournit des cibles faciles à la folie meurtrière des aficionados de Daesh et d’autre part, elle pèse d’un poids très lourd sur les armées françaises." Ce poids est d'autant plus lourd que l'opération Sentinelle a des conséquences regrettables pour les troupes selon l'officier. "Elle entraîne un sous-entraînement de nos soldats qui, compte-tenu de la multitude des opérations, sentinelle en particulier, n’ont plus véritablement le temps de s’entraîner", a-t-il posé. Enfin, le général Desportes en a appelé à l'exécutif: "Le président Hollande et son gouvernement n’ont jamais eu le courage de revenir sur cette opération qui a été déclenchée lors des attentats de Charlie Hebdo. Désormais, il faut que le président Macron et son gouvernement aient le courage de revenir sur ces déploiements Sentinelle qui n’apportent rien mais sont au contraire préjudiciables à la sécurité des Français."

Dans ce contexte, l'attitude insultante de Emmanuel Macron et de son porte-parole Castaner à propos des coupes budgétaires de 850 millions et leur mépris du Général de Villiers fut absolument déplacée, inadmissible.

Les travestissements du président   en militaire également.

La pilule ne passe pas chez ceux derniers déjà aux prises avec le logiciel fou de paie Louvois

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/08/08/la-grande-muette-pas-si-muette-285524.html

 

Commentaires

La France n'a plus qu'à espérer que son armée se soulève contre leurs gouvernement et parlement fantoches. C'est juste la seule possibilité qui leur reste pour revenir à des Dirigeants et Politiques dignes de ce nom et capables de diriger un pays.

Comment un type qui n'a eu que 12% de Votants pour lui, peut poursuivre cette mascarade. Si rien n'intervient vous pourrez simplement vous préparer à un gouvernance pour 5 ans à la "maduro"!

Et l'Europe poursuivra sa décadence, mais pourvu que cela ne dure pas encore 5 ans, car la France est en train d'entraîner 26 autres pays dans un gouffre sans fond.

Écrit par : Corélande | 11/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.