UA-65882359-1

12/07/2017

Suicide du Juge Lambert: un système médiatique/politique/judiciaire français malade

En observatrice active des médias, j'avais sursauté en mai 2017 lorsque l'affaire Grégory vieille de 33 ans surgissait récemment comme un cheveu sur la soupe entre les deux tours des présidentielles.

Soit il y avait des éléments nouveaux définitifs  qui justifiaient ce timing. (Mais bon après 33 ans on n'était plus à un mois près tout de même....!)

Soit la " re-sortie" de cette affaire de la naphtaline pile  à ce moment là, en mai avait pour but de détourner l'attention des médias qui enquêtaient avec pressions sur les turpitudes du camp macron.

Camp qui dit laver plus blanc mais est bien gris sinon noir : enquête Ferrand, enquête sur la soirée Macron aux USA, enquêtes sur les emplois européens du Modem...

Lesquelles enquêtes sur LREM ont abouti après l'élection au départ de ministres à peine nommés par le supposé "chevalier blanc". Il y avait effectivement matière à enquêter sur l'environnement de la République en marche ...

Opportunément cette vieille affaire  judiciaire vosgienne datant du 16 octobre..... 1984 est venue reprendre la Une du  fil d'actu.( oui c'est bien écrit 84)

Mais finalement sans grands éléments nouveaux en juin 2017 justifiant un tel raout ! En tous cas à ce stade.

Les médias s' acharnent aujourd'hui sur ce dossier comme ils le firent à l'époque dans les années 80 dans la vallée de la Vologne. ( un journaliste avait été jusqu'à  poser un micro dans la maison privée de protagonistes !)

Un hallali que le Juge Lambert alors jeune magistrat inexpérimenté ne savait gérer dans les années 80.

L'affaire Grégory sera un tournant majeur pour la France judiciaire car symbolique à la fois  d'un échec de la justice française, l'irruption des médias en meute sur un sujet et le changement de méthode d'enquête, plus scientifiques désormais.

Oui, le juge Lambert a objectivement fait n'importe quoi à l'époque. Il avait un visage d'ado.

C'est connu.

Tellement attaqué, il publiera deux livres pour expliquer combien il fut bouc-émissairisé.  Et quelles étaient ses conditions de travail : seul juge d'instruction à Epinal avec 229 dossiers en cours !!! L'indigence d'un ministère et ensuite la hargne des autorités, des médias à stigmatiser le "petit juge"...

Le supposé tournant "de méthode d'enquête" consécutif aux errements de la justice dans cette affaire date des  années 80. Or stupéfaction en 2017 la méthode ne semble pas meilleure ...A commencer par un timing suspect.

                           BFM A L 'ORIGINE DU SUICIDE DU JUGE HIER ???LEGITIME QUESTION

L'hallali médiatique a repris plus fort encore récemment.

Hier mardi 11 juillet BFM TV publie à 10h55 les carnets du juge Simon. Ces carnets critiquent le juge Lambert et ses erreurs judiciaires. Le soir même le juge Lambert se suicide.

Trop c'est trop.

Qui de la sphère judiciaire a fourni à cette scie  médiatique nommée BFM  -qui s'en vante !-ces carnets destinés à la justice seule ?

Quelque chose n'est pas net en France dans le trio Politique/Média/Justice.

Une campagne électorale vient de s'achever avec un acharnement des médias et de la justice assez puissant sur deux candidats ( Le Pen et Fillon) Rien alors sur Macron (affaire Los Angeles) ni sur  Bayrou ( affaire identique à celle de Le Pen) Ni sur Ferrand et autres ayant employé leur famille comparativement au flinguage inouï dont a été victime le candidat de la droite.

Une fois Macron élu,  la justice a repris son cours sur ses proches.

L'affaire Gregory qui ressort opportunément entre les deux tours pour faire baisser la pression médiatique exercée sur les affaires politiques en cours pose problème.

La mise en cause par BFM du Juge Lambert -que tout le monde sait  avoir été un maillon faible ! cela a été dit et redit -pour lui refaire son procès médiatique 33 ans après sent mauvais.

Le Juge devait- il être ré-entendu et se retrouver à la Une comme les autres protagonistes de l'affaire ?

Le juge n'a pas supporté cette récente  re-médiatisation. Il s'est supprimé. Il est marié; Il a une famille.

D'un mort au départ ( l'enfant Grégory retrouvé noyé ligoté) on en est au troisième mort : l'oncle Laroche et maintenant le juge Lambert !

Un véritable cas d'école judiciaire n°1) victime = décès par assassinat  n°2) le supposé coupable Laroche= décès, tué par le père de l'enfant n°3) le juge d'instruction= décès par suicide

La république française est bien malade.

Et le nouvel arrivant ne la soigne pas bien au contraire.

Le nouvel ordre politique macroniste qui s'est vendu au plan marketing en  lavant  plus blanc semble tout aussi sale.  Avec l'orgueil et la morgue en plus.

Comme certains médias procureurs médiatiques.

Le scandale médiatique  de cette affaire Grégory arrive après une campagne politique lourdingue qui   mettait en avant Macron tout en démolissant les autres.

Jusqu'à quand  cette collusion politique, judiciaire et médiatique ?

 

                                                                                   Sylvie Neidinger

 

 

 

 L'acharnement sur l'ancien  juge Lambert 33 ans après: le document BFM publié à 10h55 .Le soir même le juge Lambert se suicide !!! Ici copie de la Une en question

macron,ferrand,affaire gregory,juge lambert,bfm,vologne,linchage médiatique,médias procurteurs médiatiques,justice,france

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/07/13/affaire-gregory-la-gaffe-suisse-285132.html

 

Commentaires

"un système médiatique/politique/judiciaire français malade" ? Certes, mais vous oubliez une donnée essentielle : la sale mentalité des Français. Vous pouvez être sûre que dans sa ville, mille fois par jour, ses voisins comme les passants de hasard ont craché leur haine sur lui dès la réouverture de l'affaire...

Écrit par : Géo | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

Se suicider en se nouant un sac en plastique autour du cou avec un foulard? Quand on sait ce que c`est qu`est une asphyxie lente, on comprend que pratiquement personne ne choisit ce mode de suicide. Les gens qui choisissent de se tuer par asphyxie preferent se pendre car il est aussi abominablement difficile de s`asphyxier volontairement en laissant sa tete dans un sac que de retenir sa respiration volontairement jusqu` a ce que mort s`ensuive. Le juge Lambert en savait-il trop maintenant que le dossier a été réouvert? A l`époque, on se rappelle, certains ont parlé de meurtre rituel a propos du gamin et puis on a fermé le dossier avant que ca sente vraiment le roussi...

Écrit par : jean jarogh | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

Il est vrai que comme manière de mettre fin à ses jours, celle à laquelle aurait recouru le Juge Lambert n’est pas la plus courante... Et que ce Juge devait en gêner plus d’une et d’un dans cette affaire dont on peut aussi se demander le rôle que tient ce sinistre feuilleton médiatico-judiciaire à l’issue fort improbable encore.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2017

@Géo , je ne suis pas certaine votre assertion très limite car généralisante !

Écrit par : Sylvie Neidinger | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

@Helène (j 'aime votre prénom ...je suis entourée de" Hélène(s)": 3 dans mon environnement proche sur plusieurs générations...)

Mon analyse -et supposition évidemment car aucune preuve n'en sera jamais donnée, la Justice en France se targuant d'être "indépendante" du pouvoir-

Mon analyse donc a découlé de l'observation du TIMING de l'irruption de cette vieille affaire Gregory entre les deux tours. Ce, alors que les médias au plan judiciaire étaient acharnés sur Ferrand , le monsieur propre du macronisme et ses largesses dont il fait profiter sa famille, sur le modem de Bayrou et Pennicaud aussi à cette période-

La pression du marteau médiatique a été détournée pile à ce moment là.
L'analyse est à lire dans l'intersection trouble du "politique" et du "médiatique" avec la notion de TIMING


On en revient exactement à l'affaire Fillon avec cette notion de TIMING. Il a employé sa famille comme beaucoup d'autres (dont le fameux Ferrand ) mais c'est bien lorsqu'il a gagné la primaire qu' il a été attaqué pile sur ces sujets;
Il n'aurait pas gagné la primaire, on ne serait probablement venu lui chercher des poux.
Constat: la justice est aussi liée à un calendrier politique !

Écrit par : Sylvie Neidinger | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Sylvie,

J’avais bien compris le sens de votre propos. Mon commentaire portait en partie sur la manière avec laquelle le Juge Lambert a mis fin à ses jours. Comme l’a relevé Jean Jarogh, elle interroge.

Pour le reste, que l’affaire ait resurgi à tel ou tel moment opportun peut-être, allez savoir, difficile!

Il n’en demeure pas moins vrai, et je le soulignais aussi, que cette affaire, pour tant mobiliser les médias, comporte des aspects qui doivent les intéresser vu le tri rigoureux opéré par lesdits médias dans les infos qu’ils livrent.

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Il est très légitime que le meurtre d'un enfant de 4 ans retrouvé dans une rivière pieds et poings liés attire les médias et trouve son épilogue...Cela serait ainsi dans n'importe quel pays.
Espérons que cette affaire connaitra sa résolution.....surtout après désormais 3 (!) morts dont le .....premier juge d'instruction.
Cette affaire a fasciné la France des années 80, au delà de son importance et -vous avez totalement raison Hélène - au delà de l'opportunité de la faire resurgir (ou non) entre les deux tours de la présidentielle. .
Il y a un avant et un après Grégory dans les méthodes d'enquête tout comme l'affaire Outreau connait un avant et un après.
La fascination pour le meurtre de la Vologne de l'enfant Grégory tient de la découverte par la France (qui s'urbanise) de zones un peu à l'écart ( vallée isolée des Vosges) où une vengeance intrafamiliale a lieu.

Comme une vendetta !

Et les derniers éléments plaident pour un meurtre à plusieurs. La mère avait même un temps été soupçonnée puis totalement blanchie.
L'affaire Grégory c'est un peu " petits meurtres sur l'Olympe" non pas de la mythologie grecques mais hexagonale.

Écrit par : Sylvie N | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

@ Sylvie N : vous faites erreur Madame car il y a aussi des crimes non élucidés en Suisse : l'un des plus célèbres est celui de Maracon en 1949, deux jeunes femmes assassinées dont le/les meurtriers n'ont jamais été trouvés !

La Suisse n'a rien à envier à la France sur ce plan-là !

Écrit par : Marie | 14/07/2017

Au risque de me voir encore reprocher de ramener ma science, pas tellement nouvelle la « technique » du sac létal. Utilisée par Exit Australie à la fin des années 90, avec prise préalable il est vrai de penthotal de sodium (en dose apparemment non létale, comme pour induire une anesthésie) pour les cas de suicides assistés. Lien ci-dessous :

http://www1.rfi.fr/actufr/articles/033/article_17485.asp

Le juge Lambert devait de par son boulot en connaître l’emploi. L'examen toxico dira (ou on ne le saura pas) s’il a pris auparavant des somnifères
.
Le médecin d’Exit Australie parle de mort paisible… je n’ai pas expérimenté.

NB : Petite info : on préfère actuellement utiliser le propofol pour induire la narcose qui a l’avantage d’entraîner très peu d’effets secondaires (nausées, sensation d'être ensuqué).

Sur ces paroles réconfortantes, je vous souhaite, Madame, une bonne soirée, .

Écrit par : Gislebert | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonne soirée @Gislebert. Je confirme ne pas avoir expérimenté non plus... la mort paisible!

Écrit par : Sylvie Neidinger | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Réponse à @Marie ; cet article n'est pas un comparatif France-Suisse sur la capacité d'élucider une enquête des uns ou des autres. Vous citez Maracon 1949...
Oui des crimes non élucidés existent partout.

Il signale la scie médiatique qui se met en marche et s'attaque à nouveau au juge Lambert. lequel se suicide le soir même.
Il signale l'étonnant timing de cette reprise de l'enquête..... entre les deux tours .
Pile pour faire baisser la pression médiatique alors posée sur les macronistes

Écrit par : S Neidinger | 15/07/2017

Répondre à ce commentaire

@ S Neidinger : Madame, le Juge Lambert s'est sans doute donné la mort à la suite des révélations par la presse des carnets du juge Simon.

Quant à la reprise de la procédure, je ne pense pas un instant que celle-ci l'a été pour - selon vos dires - : "Soit la " re-sortie" de cette affaire de la naphtaline pile à ce moment là, en mai ...... : enquête Ferrand, enquête sur la soirée Macron aux USA, ...... supposé "chevalier blanc". Il y avait effectivement matière à enquêter sur l'environnement de la République en marche ..."

Une reprise de procédure l'est en règle générale sur "faits nouveaux" en l'occurrence des analyses ADN réalisées en Suisse à la demande de la France.

Le Juge Lambert s'est suicidé le soir même où les révélations par une TV privée ont fait état des carnets du Juge Simon !

Navrée de ne pas être de votre avis !

Écrit par : Marie | 15/07/2017

Madame (-cf Marie)
1-C'est formidable que vous pensiez différemment de moi ! La vie c'est la diversité.
En revanche votre première phrase correspond exactement à ce que j'ai écrit ( suicide du juge suite à révélation BFM Tv des carnets du juge Renard le matin ) Il n'y a aucune opposition à mon texte. Pourquoi ce débat ?
2 Je maintiens ma position du timing bizarre de la sortie de l'affaire entre les deux tours des présidentielles piles quand l'attention médiatique était portée sur les turpitudes du camp macroniste. La reprise de l''affaire pouvait attendre un mois après 34 ans...Voire une semaine...
Les analyses ADN nouvelles dont vous parlez ont fait pschiit. La justice pensait qu'elles concernaient Muriel Bolle . Les dernières infos ne le confirment pas.
Je n'ai pas eu l'info que les analyse ADN récentes furent produites en Suisse. Et pas cherché à vrai dire Votre source d'info?

Écrit par : Sylvie Neidinger | 15/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.