UA-65882359-1

23/04/2017

La France vote pour deux inexpérimentés. Grosse colère à droite

Après Hollande au pouvoir en 2012, sans expérience de gouvernance, les français remettent leur sort entre deux mains aussi inexpérimentées l'une que l'autre.

Marine le Pen sans compétence économique, à la Trump avec cette façon de tout mettre sur le dos des immigrés, de l'Autre, de l'étranger.

Macron perdreau de l'année, inexpérimenté qui ne sait pas situer la Guyane,  au programme flou sinon celui de  réintégrer toute la vieille hollandie.

Ce soir le "pti gars" de Brigitte signe des autographes comme une star du show biz. Bizarre personnage autocentré, autoproclamé qui s'est comparé au Christ.

Hier après l'annonce, le même éclat de " folie habitée "perçait dans son regard. Son repas show biz fait jaser.

S'il passe le bon peuple sera amusé par une rubrique people ouverte  autour de sa brigitte, à la plage, en bateau, en avion...

L'électorat de droite est désorienté. Rien ne dit qu'il ne vote Macron au second tour.

A Toulon lors du meeting Fillon, les participants affirmaient que les médias ayant volé l'élection en boostant outrageusement Macron,  ils   voteraient en  contestation si leur candidat ne passait pas le 1er tour. 

Le risque abstentionniste de la droite est majeur. Voire un vote pro-extrême droite de colère.

 

                       PARTIS LAMINES

Dégagisme du  PS avec une rose défraîchie  tombée à 6,8%, LR désormais en difficulté.

Les deux Partis principaux  du pays sont laminés.

 

Les primaires sont peut être en cause?

 Elles confortent dans le propre camp. Mais  rassemblent difficilement ensuite.

Macron qui n'a fait aucune primaire et vendu du vent, a bien ramassé la mise.

Il a outrageusement bénéficié d'une campagne médiatique en sa faveur quand dans le même temps la justice s'acharnait sur Fillon omettant Macron est son patrimoine disparu, les dépenses de San Francisco etc..

Démocratie touchée à coeur. Droite en colère

 "L'interdit "du vote extrême semble levé en 2017.

Contrairement à 2002 avec le match  Le Pen- Chirac, venir réclamer un front républicain à ceux qui ont mangé du Macron matin midi et soir depuis 6 mois semble difficile. Ils ont  vu leur candidat Fillon  soigneusement, méthodiquement   démoli.

Leur colère est immense.

La situation s'annonce ingérable avec le 3ème tour qui se profile, les législatives. Et des députés qui ne seront pas forcément en marche, créant une cohabitation.

Cinq  ans d'incertitude. Une Vème république à bout de souffle car basée sur un pouvoir hyper présidentiel à revoir.

                                      Sylvie Neidinger

 

22:09 Publié dans P-Politis Décryptage sémiologique, P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Et encore, Sylvie, par rapport à Macron Hollande avait quand-même une petite expérience de maire d'une bourgade de campagne et la direction d'un parti.

Écrit par : hommelibre | 23/04/2017

Répondre à ce commentaire

hollande est un plouc et macron un imposteur!

Écrit par : dominique degoumois | 25/04/2017

"L'expérience" genre hollande la France en a soupé, attali est derrière macron comme il était derrière mitterrand, qui n'avait pas plus d'expérience! Là on laisse les clefs de la France à goldman sachs!

Écrit par : dominique degoumois | 24/04/2017

Répondre à ce commentaire

Macron n'a pas besoin d’expérience propre puisque c'est le pantin de quelqu'un, ou plutôt de quelque chose. Il conviendra très bien pour dire et faire ce que lui dicteront ses maitres très expérimentés, eux.

Écrit par : Eastwood | 25/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.