UA-65882359-1

04/04/2017

Toulouse célèbre matou de Genève surveillé par Emma Watson

« Toulouse, c’est un croisement entre un chat, un fonctionnaire et un play boy ; un main-coon car c’est sa race, un fonctionnaire car il ne travaille quasi pas, et un play boy car toutes les filles se jettent sur lui », lit-on dans signé Genève .IMG_5584.JPG

Une vedette sous un gros dormeur.

Un sacré morceau de félin qui accompagne Joseph Hillemacher et son orgue de Barbarie dans les rues basses surtout, autour de Cornavin également.

IMG_5581.JPGSon nom n'est pas lié à la Ville Rose mais aux Aristochats.

L'autre jour,  le duo s'était choisi un emplacement sympa   rue du Rhône.

 Devenant  trio avec le regard complice de..... Emma Watson.

Toujours en échange de bons procédés avec les enfants...

Car si les mômes laissent une piécette, le boss de Toulouse, Joseph Hillemacher (de nationalité allemande)   rend  la pareille parfois  et distribue  des friandises.

Joseph, Toulouse  et l'orgue animent un sacré bout de trottoir.

Sans oublier la Marmite en cuivre.

La caisse pour les besoins et les croquettes.

Il y a quelque chose de l'esprit de Genève dans ce petit monde sonore et sympathiquement  visuel.

                                                       Sylvie Neidinger

 IMG_5582.JPG

 

 crédit images photos neidinger

 

IMG_5576.JPG

 

 

 

21:49 Publié dans A-Esprit de Genève? | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : genève, joseph hillemacher, toulouse le chat | |  Facebook | | | |

Commentaires

Chats gagne-pain ou de la maltraitance d'animaux.

Sylvie,

Je serais moins dithyrambique si je devais revoir cet ex-employé de banque (c'est ce qu'il m'avait confié). Nous avions bu un café ensemble, un jour de fin novembre dans un petit bistrot à côté de La Placette. De cela il y a plus de dix ans. Il n'avait pas pris le chat avec lui à l'intérieur. Il faisait froid et il y avait du vent. C'était Caramel, une jolie chatte tigrée roux-fauve. Elle était censée surveiller son matériel.
Visiblement, ce monsieur barbu a fait un progrès minimal pour son chat gagne-pain mais aussi gagne-nourriture pour sa chatterie - il en avait une vingtaine à l'époque. Il a enfin compris qu'il lui fallait au moins une caisse à litière et de la nourriture. Je vois sur la photo qu'il lui a pourvu un couffin matelassé, mais il a oublié l'eau. Même si les chats font courir la réputation de boire peu, l'eau est néanmoins vitale pour eux. la déshydratation peut leur être fatale. Il n'y a que 2% qui échappent à l'irréversibilité en cas d'affection. Ils en meurent assez vite.

J'ai connu ses 5 chats ouvriers qui s'étaient succédés à l'accompagner dans ses longues tournées de quête. Ensuite je ne les ai plus jamais revus. chacun d'eux avait assumé trois ans au maximum de labeur. Je pense qu'ils sont tous morts. mais Joseph ne l'avouera jamais. Il fera répondre à sa bonhomie par une habituelle plaisanterie comme quoi il les a mis à la retraite sur mérite. Il n'a jamais prouvé qu'ils étaient encore vivants.

Savez-vous Sylvie, qu'un chat constamment stressé ne vit pas longtemps?
Un chat comme n'importe quel félin, ne supporte pas d'être attaché-exposé au monde, à la circulation, aux mouvements de foule, au vacarme et au courant d'air, tous les jours. C'est une souffrance mortelle pour lui. Un félin doit pouvoir se déplacer sur instinct de survie pour se réfugier dans un endroit fermé (dans un trou, dans un tas de chiffons, sous un meuble, perché dans un arbre, sur une toiture, à la recherche d'un peu d'éloignement des gens, de sécurité et de silence). Sinon son système nerveux est mis à l'épreuve de façon insurmontable.

Josef n'est pas humain avec ses chats. Il les utilise pour rabattre les badauds à lui, il sait que les enfants les voient comme des peluches (les maman devraient leur expliquer que ce sont de petits être vivants et fragiles, pas des choses). Josef ne tient pas compte des conditions insupportables qu'il leur fait subir. Qu'importe! Lui, il a besoin d'argent et il disait préférer l'autonomie et ne pas demander l'aides publiques. mais son autonomie, il la doit à ses nombreux chats qui ne sont plus.

Je suis même étonnée que les associations de protection des animaux ne se soient pas intéressées à ce cas malgré ma suggestion.

Personnellement, je ne passe plus devant son orgue, car je serais capable d'arracher le chat à ses tortures. Même en détournant mon regard, mon cœur pleure tout seul.

Vous dites Sylvie, qu'il s'agit d'un superbe Maine Coon. J'en ai un. Les Maine Coon sont très grands, ils sont hauts sur pattes, ils ont la taille d'un épagneul, ils pèsent entre 8 et 14 kg pour les femelles et 16 à 22 kg pour les plus grands mâles. Ils sont flegmatiques mais ils ont besoin d'une activité intense en trois à quatre périodes dans la journée. Ils aiment qu'on les entraîne avec des jouets, ils exigent des toilettes (nos WC) propres, sans odeurs, ils recherchent des câlins langoureux et apprécient la conversation. Ils sont hyper affectueux et très attachés à leurs maîtres. Ils les suivraient n'importe où, on peut les tenir en laisse dans les promenades, mais au repos, ils affectionnent une place confortable tout près du maître. Ils ne supportent pas d'être seuls. Aux USA, on a le droit de les emmener au travail à son bureau.

Tous les chats aiment observer sans être vus. Ils ne se montrent volontiers que lorsque la maison est calme, pour faire leurs retrouvailles.

Écrit par : Beatrix | 05/04/2017

Si ..... il y avait de l'eau !!!!!! Il ne faut pas médire. Juste, mon cliché n'a pas pris le récipient. J'ai trouvé votre commentaire excessif mais l'ai laissé passer. Les associations animales laissent ce monsieur tranquille car elles ne trouvent rien à redire. Vous écrivez d'une manière marrante en fait que "Joseph n'est pas humain avec ses chats" Ce jour là le matou dormait.

C'est sûr que dans un monde parfait les félins sont dans les arbres.

Mais nos matous domestiques sont depuis longtemps dans une dépendance.
Je ne compare pas la "souffrance"supposée par vous du chat des rues certes avec un environnement particulier à celle des chats qui disparaissent et servent pour les combats de chiens molosses...

Écrit par : Sylvie | 07/04/2017

Le commentaire de Beatrix est beaucoup trop sévère sur Joseph !Les enfants adorent Joseph et Toulouse

Écrit par : Don | 07/04/2017

Les commentaires sont fermés.