UA-65882359-1

25/03/2017

Hollande, manipulateur, joue les vierges effarouchées. Se rappeler son "affaire Caton"

François Hollande a clairement commencé sa carrière dans les années 80 sous  la mitterandie  par la manipulation. Il s'était alors déguisé en journaliste ...de droite pour influencer la presse.

Une idée de Jaques Attali semble-t-il. Lequel, découvreur de "talents" une trentaine d'années plus tard vient de mettre en selle ...Macron :

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2016/10/26/h...

 http://www.20minutes.fr/politique/235573-20080606-quand-francois-hollande-faisait-passer-leader-droite

 Une action de basse officine.

Présidentielles 2017. Il semble évident aux yeux de l'électorat de droite ( et plus encore, sur ce point les historiens enquêteront) que, ne serait-ce que par le timing, l'affaire Filon est une instrumentalisation de l'élection majeure de la République.

De même que l'hallali médiatique anti-Fillon et pro-Macron.

Les Suisses dans les commentaires de blog disent leur incrédulité  et confirment : on ne peut plus ouvrir une chaîne française disent-ils sans tomber sur Macron : c'est une overdose totalement inédite.

François Fillon évoque un complot, se basant sur la publication d'un livre qui révèle comment le *château" lance les boules puantes issues d'infos de Bercy, de police et transposées en justice.

Le timing et son passé plaident pour cette validation. C'est juste une atteinte à la démocratie, ce dont se moque probablement Hollande comme de sa dernière chaussette...

Faux-culs, les auteurs-journalistes en question, du Canard Enchaîné, jurent de leurs grands dieux que l'affaire Fillon n'est pas piloté par l'Elysée, elle. Ils n'ont pas eu le temps d'enquêter mais connaissent  déjà le résultat, car "on" les a bien informés qu'il n'y avait.... rien à voir ! Ils acceptent sans barguigner.

 Edifiant

De toutes façons,  la démonstration se passe de ce livre.

L'addiction de François Hollande  aux journalistes ...pour mieux les manipuler -appelons un chat un chat -signalée lors du scandale du livre "un président ne devrait pas dire cela" est claire et nette.

Sur le contrôle digne d'un Caton qu'exercerait le "château" pour orienter la campagne en perturbant Fillon comme Sarkozy l'avait été, on est juste au début de l'affaire. Des éléments vont forcément intervenir.

 

                                                                            Sylvie Neidinger

 

place bauveau.PNG

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

Commentaires

À voir comment les fuites sont organisées à grande échelle dans la justice et la presse, la République exemplaire de Hollande est un leurre. Hollande est particulièrement hypocrite, en plus d'être un grand manipulateur.

Écrit par : hommelibre | 25/03/2017

Hollande est incroyable en plus avec son air de ne "pas y toucher' Son cynisme a été évident avec le congé sec donné à Trierweiler, comme à un chien. Le socialiste nomme les pauvres les sans-dent. C est ignoble. Il est le dirigeant tout de même qui avait fait sauter l'autorisation parentale de sortie de territoire et de ce fait laissé combien de mineurs partir pour la Syrie? Rappel. Lui et son ministre Fabius ont armé ( seul pays occidental à l avoir fait en 2012/13)les groupes islamistes radicaux type Al Nosra.
Et aucun compte n est demandé à ces deux personnages
Un sacré ...sale type. Et une république...malade.

Écrit par : sylvie neidinger | 25/03/2017

Absolument et la vidéo sur youtube "hollande l'imposteur" avec le commentaire d'apathie est assez croquignolesque!

Écrit par : Degoumois Dominique | 25/03/2017

Je viens d'entendre une émission sur France Culture avec les journalistes de ce dernier livre qui fait polémique, où ils disent un peu près le contraire de ce qu'ils ont dit ces derniers jours, ça promet donc! Quand on met dans le sous titre "les choses inavouables du gouvernement" il doit bien y avoir des choses inavouables non................. avouez!!!!!

Écrit par : Degoumois Dominique | 26/03/2017

"BIENVENUE PLACE CANIVEAU!"

Écrit par : Degoumois Dominique | 26/03/2017

PLACE CANIVEAU excellent titre !! MERCI je vais reprendre

Écrit par : sylvie neidinger | 27/03/2017

Lorsque on creuse... c'est encore bien pire que ce que vous évoquez. Sans compter tout le volet qui entoure le conflit syrien et les rapports avec la Russie, Israël, l'Otan, l'Ukraine.

Il y a du "lourd" derrière Hollande... la priorité n'est pas l'Elysée pour lui-même. La priorité c'est que "l'appareillage" reste en place... avec Macron dans le rôle de l'imbécile heureux qui fait mousser la populace..

Écrit par : petard | 27/03/2017

Bien vu @Petard
J adhère à ce commentaire qui dit que pour Hollande qu'importe sa personne c'est l'appareillage (votre expression) qui doit se transmettre.
Le gouvernement hollande est en train de rallier Macron.
Bien vu de nommer Macron "'imbécile heureux qui fait mousser la populace"
Il a fait la une de dizaine magazines people qui ont donné son "story telling" Il serait un kennedy bis, sa femme une Jeanne Fonda (dixit un journaliste) (et moi tarzan...) Sans oublier qu'il se prend pour le christ (c'est gênant)et Jeanne d'Arc.
Sur la Syrie Hollande est très impliqué. Il en fait des tonnes contre l EI parceau il a armé l EI indirectement en 2013.
Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie neidinger | 27/03/2017

Les commentaires sont fermés.